:: TARGATT - Ville Quartier Tamarang :: Habitations Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Une faim de loup [PV Garreth -Cain]

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2
avatar
Cain Hexes
Apprenti de 2nde Sphère - Talmar
Age du personnage : 19
Race : Humain
Pouvoirs : Pyrokinésie et aura de terreur
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 8 Juin - 21:38
Cain était entièrement dévolu à son plaisir comme à celui de son ami qu'il découvrait sous un jour nouveau. Le regard du lycan trahissait ses émotions et ses gestes trahissaient son envie. Alors que le jeune homme aux yeux ocres parcourait son corps et remontait ses caresses le long de sa cuisse, c'est Garreth qui prit le parti d'accélérer les choses en faisant remonter sa main plus rapidement jusqu'à la faire reposer sur son entrejambe que Cain se mit à caresser au travers du tissu sans se faire prier. Son désir à lui était plutôt évident aussi.

L'étudiant de Talmar désirait Garreth et le murmure en lui le confortait encore davantage dans son envie, dans chacune de ses pensées, chacun de ses gestes, de ses paroles. Il le voulait et d'une manière ou d'une autre il l'aurait. Peu importait où ça allait mener, pour le coup sa volonté n'était plus. Ne pas se contenir devait être si bon, et quitte à se lâcher, autant le faire en agréable compagnie non ?

Alors qu'il lui susurrait qu'il le ferait sien, Garreth répondit par un gémissement de contentement suivit d'une réponse qui satisfit pleinement l'égo de Cain comme le passager noir qui murmurait depuis le siège arrière.

Garreth l'appela doucement. Cain n'y fit pas attention, trop concentré sur la manière de retirer les derniers morceaux de tissus qui entravaient les jambes de son lycan et l'empêchaient d'accéder à ce qu'il voulait. Il l'appela pourtant encore de manière plus insistante. C'est un agacement primal qui saisit Cain. Les nervures noires qui barraient son œil se développèrent davantage, engloutissant une partie de la partie gauche de son visage. Dans le même temps, l'endroit où était posée plus tôt la main de Cain s'embrasa, une petite flamme venait d'y apparaitre. Comme pour lui faire écho, plusieurs autres flammèches apparurent en suspension dans les airs autour d'eux. Elles paraissaient tantôt grossir tantôt rapetisser, toutes sur le même rythme comme le feraient les battements d'un cœur unique dont ses battants se répercuteraient dans chacun des organes qui lui étaient liés.

L'humain ne parut pas s'en apercevoir. Ou plutôt, il était d'une certaine manière conscient de ses flammes mais il en voulait beaucoup plus. Il avait envie de laisser enfler son feu jusqu'à consumer tout ce qu'il toucherait, tout ce qu'il convoiterait. Après tout n'était-ce pas comme ça que les premiers dragons montraient la puissance de leur désir ? En consumant leur conjoint intégralement ? D'après les légendes en tout cas. Cain avait toujours trouvé ça fascinant et assez beau. Qu'on préfère calciner quelque chose plutôt que de le perdre, ou qu'on le réduise en cendres pour lui montrer la profondeur de notre attachement.
L'état de l'humain était comme second, dans un équilibre précaire entre la jubilation et la perte de conscience. Cain essaya de plaquer fermement sa main sur la bouche de Garreth dans le but évident de l'empêcher de parler. Il n'avait pas envie de redescendre. Il se sentait trop bien pour se préoccuper de quoi que ce soit d'autre, comme dans un cocon. Le murmure quand à lui semblait sourire, le pressant avec plus d'insistance de poursuivre l'acte.

Cain se pencha vers le lycan, il voulait embrasser la base de sa gorge tendit que sa main libre se frayait un chemin jusqu'à la virilité de son ami, bien décidé à en profiter. Les yeux entièrement jaune ou presque s'ancrèrent finalement dans ceux de Garreth. Cain hésita une seconde en voyant leur expression. Le murmure se fit plus fort, autoritaire. Les nervures noires se dilatèrent légèrement. Le jeune homme fronça les sourcils de douleur, grimaçant légèrement. Il plaqua machinalement la main sur le côté qui le faisait souffrir. Sentir les nervures sous ses doigts lui fit l'effet d'une douche froide, ou d'un bon coup.

Cain se redressa subitement, le coeur battant la chamade. Les flammes gagnèrent en puissance sous le coup de l'émotion et celle du lit commença à se répandre alors que les autres menaçaient de finir par cramer le plafond de la chambre ou tout ce qui passerait à proximité. Toute trace du moment magique avait disparu. Au prix d'un effort de volonté, Cain refit corps avec son pouvoir. Il ferma les yeux une seconde et se força au calme, non sans cesser de cacher sa marque de la paume de sa main. Les flammes disparurent. Lorsque le jeune homme rouvrit les yeux, ceux-ci étaient redevenus normaux.

Parfaitement immobile, Cain fixait Garreth d'un regard plus détaché et froid que d'ordinaire. Du moins, plus froid que lorsqu'il était avec le lycan. C'était pourtant sensiblement le même regard qu'il adressait habituellement à tous les autres. Cain cherchait quoi faire. Quoi dire. Ils avaient failli... Et ça avait été parfait d'une certaine manière. Si on excluait le fait qu'il aurait sans doute fini par immoler Garreth par envie/besoin d'intensité extrême et pour sa propre gloire... C'était en tout cas le sentiment que ça lui laissait même si il ne comprenait pas tout. Il se rappelait vaguement les murmures. Maintenant qu'il avait retrouvé son calme, il commençait à percevait que ça venait d'autre chose que de lui sans pour autant savoir quoi ou qui et encore moins comment.

Il finit par laisser retomber la main qui était restée fermement plaquée contre son œil et entreprit de rassembler le peu d'affaires qu'il avait, et de se rhabiller. Aucun mot ne franchissait ses lèvres. Et même son regard s'était finalement fait fuyant.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Garreth Doreagan
Apprenti 2e sphère Méridius
Age du personnage : 20 ans
Race : Lycan
Pouvoirs : détection de la magie
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 26 Juin - 19:13
Je ne savais pas ce qui me faisait le plus peur: le changement de l'état de Cain, ou alors le fait qu'il ne semblait pas du tout réagir à mes propres réactions. Ou alors c'était le fait que je n'avais aucun contrôle sur une situation qui commençait progressivement à déraper.

Comment sommes nous arrivé là? Tout était...tout semblait parfait. Tout était comme magique, sans aucun problème, et soudain...

Je voyais comme des veines, des marques continuer de se propager sur son visage depuis son œil. Que se passait-il? Je ne pouvais dire si il s'agissait d'une malédiction, d'un pouvoir à lui qu'il ne maîtrisait pas, où dont il n'avait pas conscience de la force. Je regardais à nouveau sa main, et la fumée se changea en flamme. Une vraie gerbe de flamme rouge et orangé, beaucoup trop près de mon visage à mon goût. Des flammes commençaient aussi à apparaître autour de Cain, et je sentais mon cœur battre de plus en plus vite. Il était déjà dans cet état il y a quelque minute, mais la passion qui en était la cause s'était changé en panique. D'éros à Thanatos.

-C...

Alors que j'allais continuer à crier son nom, en espérant qu'il se réveille de sa transe, ou alors réalise ce qui était en train de se passer, il plaqua sa main contre ma bouche. bouchant par ailleurs un peu mon nez de ses doigts, j'avais l'impression de manquer progressivement d'air. Effrayé, je continuais de me débattre comme un beau diable. Ce n'était pas réel...ça ne pouvait pas l'être! Le loup reprenait son instinct de survie. Il grognait, courait dans tous les sens, percutait les parois de ma tête pour sortir se battre...Je ne...de...l'air...

L'espace d'un instant, ses yeux fixèrent les miens. mes yeux grands ouverts. Mes yeux paniqués. Je sentais sa poigne moins insistante. J'en profitais pour me débattre encore plus, avant qu'il ne retire finalement une de ses mains, touchant son œil. Une fois libéré, je restais immobile, ne savant pas comment réagir. Lui aussi semblait d'ailleurs dans le même état que moi, sans savoir quoi faire.

Il recula rapidement, semblant complètement perdu. Je vis les flammes à coté de moi se répandre, et je reculais presque immédiatement sur la gauche du lit pour éviter que le feu lèche mon visage. Je regardais un instant Cain, espérant qu'il allait arrêter tout ça. Il ferma les yeux un instant, et je vis les flammes s'éteindre progressivement, puis intégralement.

Nous restâmes là. Tous les deux. Silencieux dans la pièce. Après un moment, je rouvrais la bouche

-...

Mais aucun son ne sortis. Aucune phrase. Aucun commentaire, ni pour le gronder, ou lui hurler dessus, ni pour le rassurer ou le réconforter. Ni même pour lui demander ce qu'il s'était passé. Quelque chose...s'était envolé ce soir. Et j'avais du mal à l'accepter. Je me l'étais reçu dans le bide. Et je ne savais juste pas quoi dire.

Tout comme Cain, je rassemblais mes vêtements dans le silence. ne sachant pas quoi faire, je m'étais contenté de me mettre d'un côté du lit, presque sur le rebord. Je m'allongeais, lui tournant le dos, et me disant qu'il...Qu'il fallait mieux que je me couche, et que je quitte cette maison le plus tôt possible.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cain Hexes
Apprenti de 2nde Sphère - Talmar
Age du personnage : 19
Race : Humain
Pouvoirs : Pyrokinésie et aura de terreur
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 27 Juin - 13:38
Le jeune lycan s'était débattu pour que Cain lâche sa prise. Et il avait fini par le faire. Libérant son amant de l’étau qu'il avait apposé sur sa bouche. L'humain ne s'était pas vraiment rendu compte de ce qu'il faisait. Ou plutôt de la portée de ce qu'il faisait. Les feux avaient pris et c'était un regard apeuré qu'il avait croisé. Cain s'était redressé, Garreth aussi dans la foulée.

Ils étaient tous deux restés figés un certain temps. Garreth avait bien tenté de prononcer quelques mots, au moins un sans doute. Mais rien n'était sorti de sa bouche pourtant ouverte. Un mélange de frustration et de déception passa fugacement dans les yeux ocres de l'humain. Ca sonnait le glas de... de ce qu'il se passait entre eux. Quoi que ce fut. Perdu et encore sous le coup des flots d'émotions qui l'avaient assailli, le jeune humain gardait obstinément sa main plaquée contre son œil. Il sentait les nervures se contracter et se résorber doucement, comme si elles ne le faisaient qu'à contre cœur. Le murmure acerbe qui l'avait poussé à se laisser aller s'était mué en un soupire déçu qui s'évanouit progressivement et sembla disparaitre, ne laissant en Cain qu'un souvenir des plus étrange et insatisfaisant.

Cain au contraire de Garreth, avait la mâchoire fermement serrée. Qu'aurait-il bien pu dire de toute façon ? Il n'était pas certain de savoir quoi penser de ce qu'il s'était passé. Et ça valait tout autant pour leur ébat que pour ce qui avait suivi. Il aurait sans doute du se sentir coupable. Après tout, il aurait pu blesser le lycan. Mais l'humain ne ressentait aucune forme de culpabilité. Ce moment où les flammes avaient été crées, prêtes à tout engloutir en quelques secondes... Ce moment avait été tout aussi intense que les baisers échangés et que la découverte du corps de Garreth. D'une certaine manière Cain avait encore très envie de Garreth, de son contact. Il voulait le posséder, au moins de manière charnelle. Mais, l'humain doutait que son désir ne soit pas vicié par la sensation qu'il avait eu quand ses flammes étaient nées. Une sensation grisante de puissance et de vie qu'il souhaitait encore éprouver mille fois.
Une voix intérieure bien plus normale que la précédente lui tannait qu'il n'était pas de bon ton de ne pas ressentir de culpabilité surtout quand on tenait à quelqu'un. Il fallait croire que la conscience de Cain avait bel et bien retrouvée sa place. Cette fois-ci au moins, il l'écouterait.

Se détournant, il remit ses vêtements, garda toutefois la chemise de soie puisque son précédent haut avait été abandonné dans une rue. Il se tourna vers le lycan, qu'il constata allongé. Est ce qu'il l'avait blessé sans s'en rendre compte ?
Cain fit le tour du lit, l'écharpe noire à la main, afin de voir son ami. Il le détailla entièrement. Il n'avait pas l'air mal en point. Peut-être juste un peu... perturbé. L'étudiant de Talmar approcha sa main du visage de Garreth. Il s'interrompit au milieu du mouvement. La simple idée d'un contact de plus entre eux deux suffisait à ce que son cœur accélère subitement alors que le désir tentait de se frayer un chemin pour éclater une nouvelle fois au grand jour. Cain le brima. Il laissa son bras retomber.

"Les Leckard rembourseront le dégâts..." Il montra la pièce d'un signe vague de la main en se relevant.

Il se dirigea vers la porte de la chambre qu'il ouvrit. Cain parut hésiter une seconde. Ses épaules s’affaissèrent et il sortit, refermant la porte derrière lui. Il était plus que temps qu'il se pose et réfléchisse à sa situation. A leur situation...
Sans un bruit, il descendit l'escalier. Un des elfes ne tenait là, le fixant avec intensité. Une boule se forma dans la gorge du jeune homme. L'elfe lui ouvrit la porte. Le message était clair semblait-il. Cain la franchit sans se faire prier. Un vent froid l’accueilli au-dehors. Un long soupire franchit ses lèvres alors qu'il reprenait le chemin de l'académie.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 2 sur 2Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Cité profane :: TARGATT - Ville Quartier Tamarang :: Habitations-
Sauter vers: