:: LE CERCLE :: Habitations Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Redefinir la trajectoire

Zahel Habsbourg
Zahel Habsbourg
Missionnaire d'Ether - Mage 3e ordre
Age du personnage : 23
Race : Humaine
Pouvoirs : Modélisation Divine, Chirurgie Divine, Purge
Puissance moyenne : 132
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 10 Jan - 13:06
Bien qu’en revenant de la quête du Dragon, la prêtresse avait pu désormais acquérir un pouvoir divin supplémentaire, les nouvelles n’étaient pas roses. Durant les quelques jours de son absence, les restes de la rébellion était tombé. La régente était morte, les derniers rebelles attrapés et les républicains exterminés. La trahison de Wilhemine Schlaft l’avait quelque peu prise de cours bien qu’elle n’en fut qu’à moitié étonné à cause du peu d’estime qu’elle lui portait de base à cause de leur première rencontre.

Au final, il s’était passé ce qu’elle aurait voulu éviter, la suppression de la contestation qui limitait encore le pouvoir en place. Puisque l’Eglise de l’Ether était possiblement l’entité qui bien que non impliqué techniquement dans la politique avait la plus grande chance de devenir le prochain foyer de rébellion et de contestation, il était fort probable que le pouvoir s’amuserait à lui mettre des bâtons dans les roues afin d’endiguer son expansion et son développement.

Bien que Zahel ne pensait pas que Drake commettrait l’erreur de tenter de l’éradiquer directement et violemment, ce qui nierait fortement à l’image qu’il tentait de se donner, il était probable que la moindre action de travers ou le moindre mot en trop pourrait être utilisé contre elle. Toute la question était de savoir quelle manière de faire le souverain allait adopter.

Si l’Ether allait rester sur une stratégie de réaction aux volontés du roi les concernant. Il ne comptait pas adopter un simple attentisme qui serait contre productif, il se préparerait à recevoir le pouvoir.

C’est pourquoi à la chute de la république, alors que le coup d’état se jouait. L’Ether lui, comblait les vides dans le cercle laissé par les républicains en débandade face à une trahison inattendu. Chaque fuite républicaine, chaque vide laissé dans le cercle voyait des Etheristes apparaître pour le combler. L’objectif était clair, si le pouvoir détenait la domination de l’information officiel, l’Eglise ne lui permettrait pas d’obtenir celui de la rue qu’elle tentait définitivement de prendre avec la chute de son rival principal.

Si cette information comportait alors la Voie officielle de l’Eglise, elle n’était pas suffisante, car l’utiliser pour se défendre pourrait incriminer l’Ether. C’est pourquoi, après une certaine réflexion stratégique, l’Ether opta également pour la création d’une information officieuse, celle du bouche à bouche, des rumeurs, des discussions entre de simples habitants.

Dans ce genre de quartier, les rumeurs et les discussions sur tout le monde étaient chose courante. L’Eglise jouera de cela et des fidèles de manière totalement « indépendante » donneraient des avis à leurs proches, à leurs familles et à leurs connaissances sur certains sujets. Ils ne commenceraient pas à faire de long monologue sur la grandeur de la religion et la méchanceté de système pour te graver l’idée. Non. Au détour d’une discussion anodine n’ayant rien à voir spécifiquement avec la religion, une idée glissée par ci et par là. Des commérages lors d’une discussion de balcon… Jouer des ragots en soi.

C’était le début d’une nouvelle guerre de l’information. La monarchie avait ouvert les hostilités en tentant de flouer le rôle de l’Ether dans l’aide aux nains. Chose que l’Eglise avait rectifiée en utilisant ses propres réseaux d’informations.

De même en utilisant son système de discussion de rue, de rumeur et de ragot. L’Ether entretenait avec une grande distance les discussions concernant Wilhelmine par exemple, traitée comme une grande girouette et traîtresse à qui l’on ne pouvait faire confiance.

Le fait que les Etheristes avaient été bloqués concernant l’accès à la place était également colporté par certain qui se demandait pourquoi un Roi qui se voulait opposant aux démons restreignait une Eglise de lumière qui elle aussi voulait faire la purge aux démons. En y ajoutant les réputations sur la famille de Drake et les Leckard, cela faisait un certain mélange. Pour finir le cas Yseult fut aussi abordé où l’on répétait qu’une princesse logeant à Talmar ne pouvait pas être digne de confiance.

Dans un autre registre, l’Eglise étudiait désormais avec une grande assiduité les textes de lois de la cité. Une simple mesure de prévention…
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Cité profane :: LE CERCLE :: Habitations-
Sauter vers: