:: LE CERCLE :: Habitations Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Question de foi et de justice (PV Zahel)

avatar
Yearius clipeum
Apprenti de 2nde Sphère - Sélionn
Age du personnage : 20 ans
Race : Demi-ange
Pouvoirs : Rédemption divine/Antichambre de la justice
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 5 Jan - 16:54
Le soleil était haut dans le ciel, pourtant aujourd'hui pour une raison qu'ils n'avaient pas voulu nous dire nous avions eu congé de nos habituels cours de magie. Alors je faisais ce que je faisais habituellement lorsque j'avais du temps libre. J'avais enfilé mon armure de paladin et était partie pour la cité. J'avais apporté mon épée et mon bouclier était accroché solidement dans mon dos, retenant du même fait ma cape. J'avais une certaine allure avec cet équipement je ne pouvais pas le nier, mais je portais cette armure pour le symbole de justice et d'aide qu'elle représentait. Je voulais que les gens comprennent que la lumière ne serait jamais totalement vaincue.

C'est ainsi que je me suis retrouvé dans le cercle à tendre la main et à régler les conflits sur ma route. La population semblait quelque peu déroutée de me voir faire, sûrement parce que la garde ne descendait jamais dans ce quartier, sûrement beaucoup trop confortable dans les hauts quartiers de la cité magique. Si seulement ils pouvaient comprendre la misère qui se rependait ici...

Alors que je continuais ma route dans le quartier des habitations, j'attendais une clameur une loin. Je fronçai les sourcils et par curiosité suivie les tumultes, jusqu’à une place centrale. Debout sur une estrade modestement dresser ce trouver une jeune femme. Son regard semblait sûr et elle parlait avec beaucoup d'assurance. Je suivais d'une oreille attentive le discours de la jeune femme, un léger sourire aux lèvres. Elle parlait d'entraide, de salut de l'âme, bref ce genre de chose. Je ne pouvais m'empêcher de tiquer lorsqu'elle parla des hérétiques des autres religions. Je ne voyais pas en quoi il méritait d'être traité d'hérétique, mais je n'intervins pas. Je me contentais d'écouter.

Les gens autour de moi semblaient quand a eu d'accord avec elle et boire ses paroles sans même songer aux conséquences de leurs actes. Pendant que je l'observais, elle se retourna, sans arrêter de parler, et me fixa du regard. Je fus pris d'un vertige et je dis me concentrer de toutes mes forces pour soutenir son regard. Après quelques secondes, elle détourna les yeux et je pus commencer à respirer.
J'attendis finalement qu'elle ait fini et que la foule commence à se disperser pour me diriger droit vers elle. Je crois qu'elle me remarqua au final, puisqu'elle me fixa du regard pendant que j’avançais dans la foule vers elle. Il faut dire qu'un ange en armure de plaque...ce n'est pas le truc qui passe le plus inaperçu. Une fois à sa hauteur, je lui souris gentiment.

Très beau discourt, je ne peux qu’approuver. Les gens ont besoin d'espoir et vous leur en donnez. Je me présente, Yearius. Puis-je avoir l'honneur de connaître le nom de celle qui a captivé cet auditoire?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Prophétesse Zahel
Missionnaire d'Ether - Mage 3e ordre
Age du personnage : 21
Race : Humaine
Pouvoirs : Modélisation Divine et Chirurgie Divine
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 8 Jan - 19:57
Après avoir répondu à l’appel pour la quête contre un Dragon plurimillénaire, la prêcheuse avait finalement perdue un bras lors de la mission qui avait toutefois été un succès puis que le peuple des nains avait été secouru contre les démons et leur infâme corruption.

Mais face à son sacrifice, le seigneur n’avait visiblement pas été indifférent. Venu à elle, il lui avait donné un nouveau bras, un bras artefact possédant le pouvoir de combattre et d’éliminer le mal. Le bras gauche de la sainte étant désormais recouvert de multiples stigmates accompagnés de pentacles angéliques.

Avoir été blessé et vide de mana, avait toutefois obligé à la prêcheuse à prendre quelques jours de repos forcés. Même si elle ne le souhaitait pas, les autres leaders Etheristes de la région ne lui laissaient pas le choix. Ainsi pendant quelques jours elle récupéra entre médiation et prière. N’oubliant pas d’envoyer désormais convenablement l’âme de Daphné dans l’autre monde, en accompagnant son départ par de douces prières pour qu’elle puisse trouver le repos éternel dans l’un des 7 Paradis.

Finalement, quelques jours plus tard, elle avait enfin réobtenu le droit de faire sa mission, son corps était suffisamment remis à pied pour pouvoir recommencer à suivre un rythme intense.

Possédant de nouveau deux bras ainsi que sa pleine santé, elle recommença à prêcher la gloire de l’Ether ainsi que la sentence pour les ennemis de la véritable foi et de la sainte religion. Toutefois elle faisait terriblement attention à ne pas attaquer pour l’instant le pouvoir en place. Son unique cible était l’Hayili et même si elle envisageait que certaines personnes lui mettraient probablement des bâtons dans les roues, elle devait quand même le faire. L’avenir était incertain, toute âme bonne était la bienvenue.

Pendant son discours, elle sentit une légère aura divine, elle tourna la tête vers la personne qui semblait en être l’origine. Le pouvoir scellé dans ses yeux avait perçu la nature du jeune homme en face d’elle. Un pouvoir angélique partiel, une âme d’hybride angélique. Détournant le regard, elle reprit son discours après cette extrêmement brève interruption.

Quelque temps plus tard, le prêche se termina et la foule commença à se disperser tandis que d’autres continuait d’attendre pour poser des questions à la sainte qui était assise sur le bord de la petite estrade, les yeux fermés.

Elle ouvrit à nouveau les yeux lorsqu’elle entendit le demi ange avancé vers elle avant de la saluer en souriant.

Très beau discourt, je ne peux qu’approuver. Les gens ont besoin d'espoir et vous leur en donnez. Je me présente, Yearius. Puis-je avoir l'honneur de connaître le nom de celle qui a captivé cet auditoire?

Zahel en retour, lui souriant chaleureusement.

Je vous remercie. Mais ce n’est pas moi qu’il faut remercier. Je ne suis qu’une humble servante su seigneur. Enchanté, je me nomme Zahel. Que me vaut l’honneur de la visite d’un hybride angélique ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Yearius clipeum
Apprenti de 2nde Sphère - Sélionn
Age du personnage : 20 ans
Race : Demi-ange
Pouvoirs : Rédemption divine/Antichambre de la justice
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 8 Jan - 22:48
Je lui rendis chaleureusement son sourire alors qu'elle se présentait à moi. Ainsi donc, elle avait ressenti ma nature angélique? Qu'elle était donc les pouvoirs que sont Dieu, ce fameux Ether, lui donnait. Je savais de par mon père que les dieux existaient et que certain méritait notre respect voir notre amour, alors que d'autres non. Il m'avait aussi appris que tous les dieux devaient rester sur un pied d'égalité aux yeux des hommes. Trop de guerres avaient éclaté pour des raisons religieuses. La justice devait s'appliquer à tous et même si je doutais de pouvoir un jour dire ma façon de penser à une entité surpuissante et potentiellement invincible, je devais m'assurer que leurs fidèles reste dans la bonne voie. Du moins une voie peu sanglante au possible. Mais cette prêtresse n'avait pas l'air du genre à faire couler le sang inutilement.

Tous comme vous je m’acquitte de la maison que le ciel ma confier. Tous comme mon père le vénérer Raguel le fais dans les cieux angéliques, j'essaie d'aider mon prochain et de rependre la justice en ses terres corrompues par le mal et les ténèbres.

Je m'inclinai galamment et en profita pour saisir sa main qui semblait humaine pour y déposer délicatement un baise-main. J'en profitai pour observer s'ont autres mains. Un artefact à première vue, divin à en juger par les Écritures saintes et les glyphes qui le parcourait. Un cadeau d'Éther? Je n'avais pas vraiment d'avis sur ce dieu. Mon père m'avait très vaguement parlé de lui. Certains anges le considèrent comme corrompu de par sa façon de faire, mais pour la plupart il ne le considérait pas comme une menace. En me relevant, je me promis de garder un oeil sur la jeune secte, mais pour l'instant elle me semblait plus bienveillante que la totalité des organisations de Targartt. Je regardai autour pour m'assurer que personne ne semblait nous écouter puis je me retournai vers la jeune prêtresse à nouveau.

Puis-je vous proposer de m'accompagner dame Zahel? Vous pourriez ainsi me parler un peu de vous et de votre propre mission divine.

Suite à son accord je lui fis un bref signe de me suivre et commença à marcher à ses cotées, jetant un coup d'oeil au quelques ouailles qui semblait nous suivre. Des malheureux subjuguer par la foi, mais je ne pouvais pas leur en vouloir. Les temps étaient durent et beaucoup ne savaient plus sur qu'elle pied danser. Ils s'accrochaient au peu de choses qui leur semblait droit et juste dans ce monde de folie. Puis que seraient les dieux sans fidèles pour les services. Je savais que mon père et les anges sous ses ordres ne les jugeaient pas. C'était sûrement mon côté humain qui s'exprimait.

Après quelques mètres je m’arrêtai pour lancer une poignée de pièce à un miséreux qui tendait ses maigres bras dans notre direction. Je me doute que Zahel voudrait s'arrêter pour lui faire un sermon, je n'avais pas besoin de bien la connaître pour m'en doutait, mais ce donc cet homme avait besoin c'était d'un endroit ou dormir et manger, par de la parole d'un dieu. Encore une fois je chassai cette pensée de mon esprit. Chacun avait sa route à suivre dans ce vaste monde. Nous devions tous servir la cause que nous pensions juste, car sans cause nous ne sommes rien. La juste ne juge pas sur de simples impressions. Elle constate.

Il est malheureux de voir qu'autant de personnes souffrent alors que dans leur haute tour d'ivoire, les plus riches de ce monde ne lèvent pas le petit doigt. Puis-je vous demander ce qui vous a poussé à servir Ether et qu'elle est la mission qu'il vous a confiée? Peut-être pourrais-je vous assister. Plus nous sommes à combattre les ténèbres plus nos chances de les éradiquer de cette ville grandisse. Mais je suppose que je ne vous apprends rien.




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Prophétesse Zahel
Missionnaire d'Ether - Mage 3e ordre
Age du personnage : 21
Race : Humaine
Pouvoirs : Modélisation Divine et Chirurgie Divine
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 9 Jan - 23:47
La prêcheuse qui possédait désormais trois pouvoirs divins avait en effet reconnu la nature angélique de l’invitée. En soit, il s’agissait sûrement de la nature la plus facile pour elle à sentir et à analyser après les auras noirs et démoniaque car son destin était de les combattre.

Elle été honoré qu’un Demi-Ange vienne la saluer, après tous les anges étaient l’une des existences les plus proches du Divin. Toutefois, elle se demandait ce que ce dernier lui voulait exactement. Il semblait bien jeune pour être un demi-ange expérimenté de plus au contraire de leurs parents, les Demis Anges étaient plus humain et donc plus éloigné du seigneur.

Tous comme vous je m’acquitte de la maison que le ciel m'a confier. Tous comme mon père le vénérer Raguel le fais dans les cieux angéliques, j'essaie d'aider mon prochain et de rependre la justice en ses terres corrompues par le mal et les ténèbres.

Visiblement, il avait une mission assez semblable à celle de la prêtresse, rendre la justice contre le mal et les ténèbres. C’était une intervention intéressante. Peut-être un nouvel ami providentiel dans cette ère de chaos et de déchéance où les maîtres de ce monde corrompu combattraient jusqu’à la mort pour sauvegarder ce système démoniaque.

En l’écoutant, Zahel souriant toujours légèrement avant de joindre ses paumes pendant un court instant pour lui répondre.

Puisse le Divin Ether vous aider dans votre sainte mission.

Il s’inclina ensuite pour lui prendre la main pour y déposer un baiser. La sainte retira sa main rapidement. Premièrement parce qu’elle n’était pas habitué à ce genre de chose bien que le nouveau capitaine de la garde lui en a déjà fait voir de toutes les couleurs, mais aussi parce que la culture de la bise et du contact n’était pas la sienne. Elle venait d’une autre terre où les salutations étaient bien plus sobre et où ce genre de contact n’arrivait jamais.

Puis, il se retourna rapidement avant de regarder la prêcheuse à nouveau.

Puis-je vous proposer de m'accompagner dame Zahel? Vous pourriez ainsi me parler un peu de vous et de votre propre mission divine.

C’était un Demi-ange, il semblait posséder un flux positif. Il n’y avait donc aucun problème.

Volontiers.


Après quelque temps de marche, le duo croisa un miséreux dans le besoin. L’hybride lui jeta quelques pièces pour manger. Alors qu’il ramassait les pièces qu’il n’avait pas pu rattraper d’un coup, la Sainte s’approcha et s’abaissa afin de l’aider à récupérer son argent. Puis elle lui donna également un emblème de lumière.

Dans une cité aussi riche. Une telle misère ne saurait pouvoir exister. Va à L’hospice. Les sœurs comprendront.

Il s’agissait de l’hôpital Etheriste pour les malades et les soins en tout genre pour ceux dans le besoin. L’une des premières choses qu’avait faites Zahel. Qui était chose amusante l’endroit où Corvus avait essayé de la tuer une fois.

Alors qu’elle donnait l’emblème et que le miséreux, des étoiles dans les yeux et désormais disposant d’argent partant en direction du bâtiment indiqué par la prêtresse, le Demi-ange reprit la parole.

Il est malheureux de voir qu'autant de personnes souffrent alors que dans leur haute tour d'ivoire, les plus riches de ce monde ne lèvent pas le petit doigt. Puis-je vous demander ce qui vous a poussé à servir Ether et qu'elle est la mission qu'il vous a confiée? Peut-être pourrais-je vous assister. Plus nous sommes à combattre les ténèbres plus nos chances de les éradiquer de cette ville grandisse. Mais je suppose que je ne vous apprends rien.

En se relevant et dépoussiérant sa robe rapidement, Zahel répondit tout en reprenant un air très sérieux.

C’est en effet une chose bien triste à laquelle nous essayons de répondre. Pour répondre à votre question. Tout simplement la foi en Dieu et la volonté de me battre pour défendre ce monde de la corruption qui le gangrène. Les démons le polluent, les cités noires naissent menaçant chaque jour un peu plus notre survie.

Ma région d’origine arrive encore à repousser cela grâce à sa foi et à la bénédiction du seigneur mais ce n’est pas le cas de toutes les parties du monde. Je suis une missionnaire. Mon but est de rependre la foi et la lumière d’Ether afin de combattre les ténèbres qui tentent de nous engloutir dans le but d’arriver à l’ère du Grand Bien.


Puis son visage se décontracta et elle sourit à nouveau.

Votre aide me serait sans doute d’une très grande utilité. Surtout que la chute de cette cité dans les ténèbres est une forte probabilité.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Yearius clipeum
Apprenti de 2nde Sphère - Sélionn
Age du personnage : 20 ans
Race : Demi-ange
Pouvoirs : Rédemption divine/Antichambre de la justice
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 10 Jan - 11:30
Un léger sourire éclaira mon visage alors que je regardais la prêtresse s'agenouilla dans la poussière pour tendre un symbole au mendiant. L'hospice d'Ether sûrement. Après tout, l'autre religion présente en Targatt avait pour habitude d'abandonner les plus faibles à leur sort. Elle n'était aujourd'hui qu'un levier politique. Une religion de façade pour des mages assoiffés de pouvoir. J'étais heureux de constater que malgré mes apriorismes la religion d'Ether semblait être une véritable aide aux personnes dans le besoin. Enfin, je ne me faisais pas trop d'idée non plus. Elle n'avait fait qu'une chose, l'envoyer vers un hospice ou il lui ferait prier la lumière d'Ether jour une nuit. Seulement était-ce véritablement un mal puisqu'il aurait un endroit ou dormir et pour ce remplir l'estomac.

J'écoutai attentivement les paroles prononcer par Zahel sans pouvoir m’empêcher de sourire. Ainsi donc, elle n'était pas d'ici et sa cité avait réussi à repousser les ténèbres. Si elle avait raison, elle aurait peut-être dû arriver plutôt. Elle craignait que la cité ne tombe dans les ténèbres? Malheureusement c'était déjà le cas. La cité avait sombré dans les ténèbres depuis que Drake en avait pris le contrôle et il n'y avait plus rien que je ne pouvais faire. Pas tout seul du moins. Je devais trouver des allier et cette jeune femme, cette missionnaire d'Ether semblait être parfaite pour ça.

Je ne peux bien sûr qu'aider le peu de représentants de la lumière encore en vie dans cette cité. Je suis sûr qu'ensemble nous aurons plus d'impact que séparément. Malheureusement, je me dois de vous rappeler que vous avez tort sur un point. Cette cité a déjà sombré dans les ténèbres. Mais tous ne sont pas perdus. Il est du devoir des représentants de la lumière et de la justice de chasser ses ténèbres et de ramener l'ordre et la paix en Targatt.

Je continuai ma route avec la prêtresse d'Ether en regardant autour de moi. Je ne savais pas qui les habitants du cercle regardaient avec le plus de gratitude entre nous deux, mais je remarquai surtout que certain d'en eux ne pouvait s'empêcher de jeter des regards suspicieux, voir haineux au couple des plus étranges que nous formions. Un paladin et une prêtresse d'Ether qui marchait ensemble comme si de rien n'était, un spectacle des plus étranges pour beaucoup. Malheureusement en ses temps obscurs, les représentants de la lumière devaient s'unir et non pas se mettre des bâtons dans les roues. Je m'arrêtai a nouveau et fixa la jeune femme dans les yeux.

Dis-moi. Que comptez-vous faire dame Zahel pour combattre les ténèbres. Je me ferais un plaisir de vous aider si votre but est de libérer cette ville, mais je me dois de savoir si vous avez un plan. Un jour, les protecteurs pourraient très bien venir vous arrêter pour donner de l'espoir aux gens ainsi. Vous vous en rendez compte n'est-ce pas?

Je la fixai silencieusement en attente de sa réponse. J'avais trouvé une allier dans cette ville, mais je voulais m'assurer qu'elle savait ce qu'elle faisait. Je n'avais pas besoin d'une fanatique qui me répondrait qu'il suffisait de prier.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Prophétesse Zahel
Missionnaire d'Ether - Mage 3e ordre
Age du personnage : 21
Race : Humaine
Pouvoirs : Modélisation Divine et Chirurgie Divine
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 10 Jan - 13:36
Après avoir aidé le miséreux, le prêcheuse s’était relevée et avait répondu à l’hybride sur ses motivations. Elle n’avait pas menti et était extrêmement honnête sur ses intentions et motivations.

Je ne peux bien sûr qu'aider le peu de représentants de la lumière encore en vie dans cette cité. Je suis sûr qu'ensemble nous aurons plus d'impact que séparément. Malheureusement, je me dois de vous rappeler que vous avez tort sur un point. Cette cité a déjà sombré dans les ténèbres. Mais tous ne sont pas perdus. Il est du devoir des représentants de la lumière et de la justice de chasser ses ténèbres et de ramener l'ordre et la paix en Targatt

Zahel souria légèrement. Même s’il n’y avait pas une grande différence d’âge entre eux, il semblait assez ignorant de ce qu’était de véritables ténèbres. La cité était mal en point mais pas encore dans un état critique.

Mais ne pas savoir était normal, la prêcheuse elle avait été éduqué sur ce sujet, surtout depuis que sa vie avait changé après l’obtention de son don qui avait changé son destin pour en faire à terme une future exorciste et inquisitrice.

Je ne peux bien sûr qu'aider le peu de représentants de la lumière encore en vie dans cette cité. Je suis sûr qu'ensemble nous aurons plus d'impact que séparément. Malheureusement, je me dois de vous rappeler que vous avez tort sur un point. Cette cité a déjà sombré dans les ténèbres. Mais tous ne sont pas perdus. Il est du devoir des représentants de la lumière et de la justice de chasser ses ténèbres et de ramener l'ordre et la paix en Targatt.


Il est vrai que la division est ce qui a causé la perte des rebelles.

Elle utilisait le terme rebelle mais elle ne le pensait pas réellement. Elle mesurait juste ses mots depuis que le pouvoir avait enfin les yeux rivés sur elle.

Mais je le dois de vous contredire. Targatt n’est pas encore tombé dans les vraies ténèbres. CE que vous voyez ne sont que des prémisses de ce qui pourrait arriver. Si vous voulez voir ce qu’est une véritable coté tombée dans les ténèbres visitez donc Arakis et Melghir. Vous comprendrez certainement.


La brume est toutefois déjà ici et c’est à la lumière de Dieu de faire en sorte qu’elle se dissipe

Alors qu’ils marchaient, certaines personnes la dévisageaient. Elle reconnaissait certains membres de l’Hayili, d’autre la saluait, des Etheristes et des désoeuvrés. Car en dehors des prêches et de la religion. La prêtresse était connue pour ses œuvres de charité gratuites.

Dis-moi. Que comptez-vous faire dame Zahel pour combattre les ténèbres. Je me ferais un plaisir de vous aider si votre but est de libérer cette ville, mais je me dois de savoir si vous avez un plan. Un jour, les protecteurs pourraient très bien venir vous arrêter pour donner de l'espoir aux gens ainsi. Vous vous en rendez compte n'est-ce pas?

En l’écoutant la prêcheuse le fixa d’un air sérieux avec ses yeux vairons.

Je peux vous assurer qu’il ne le fera pas sans que je ne le sache à l’avance. Il existe des données, des cartes et des points que vous ignorez. Mais ce n’est point le genre de chose dont il faut discuter dans une rue.

La prêcheuse restait ainsi très évasive sur ce qu’elle semblait faire ou du moins vouloir faire dans le futur.

Je viens de me rappeler que je dois faire une commission avant de retourner à l’hospice. M’accompagnerez-vous ? Ce n’est point une rue.

Puis la prêcheuse partie en direction du marché discutant gaiement avec les marchands qui semblaient la connaître avant d’acheter des provisions et des herbes pour le soin.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Yearius clipeum
Apprenti de 2nde Sphère - Sélionn
Age du personnage : 20 ans
Race : Demi-ange
Pouvoirs : Rédemption divine/Antichambre de la justice
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 10 Jan - 22:51
Je ne pouvais m'empêcher de hausser un sourcil en l'entendant dire que la cité n'était pas encore perdue. Elle me parlait de véritables ténèbres, pourtant du peu d’expérience que j'en avais la cité était tomber bien base. Je n'avais jamais entendu parler des cités qu'elle évoquait, mais je me demandais à quel niveau de corruption elles étaient arrivées pour que Zahel les qualifie de "véritables ténèbres". Seulement, je voyais dans son regard qu'elle me disait la vérité, ou du moins qu'elle croyait dure comme faire à ce qu'elle disait. Seulement, t’elle avait tort sur un point et je me retiens de lui faire remarquer. Ce n'est pas dieu qui nous aiderait, car les dieux qu'elle qu'il soit n'intervienne jamais directement. Ils envoient des messagers et nous donnent la force de nous battre. Probablement, que j'en savais moins qu'elle, vu sa profession de prêtresse, mais mon père m'avait au moins appris cela.

Cependant, la suite de la conversation piqua ma curiosité. Des choses, des plans que j'ignorais? Voilà qui m’intéressait. Elle semblait posséder des connaissances qui pourraient m'être très utiles pour ma mission divine. Pendant quelques instants que ragea entièrement contre mon père et sa principauté qui m'avait envoyé ici sans connaissance alors que je n'étais qu'un enfant. Je travaillais d'arrache-pied pour devenir plus fort et pourtant cette femme qui ne devait pas avoir plus de quelques années de plus que moi, semblait avoir des connaissances infiniment plus étoffer que les miennes. Malgré tous je ne pouvais lui en vouloir et lui sourira en entendant sa dernière question.

Il me ferait plaisir de vous accompagnez dame Zahel, bien sûr.

Je lui emboîtai le pas, discutant vaguement avec les commerçants et répondant très poliment au quelques questions que les marchants me posaient. Toujours les mêmes. Donc les paladins étaient de retour? Est-ce que nous allions les aider. Bref, le genre de question que l'on me posait des centaines de fois chaque fois que je venais dans le cercle. Malgré tous je n'oubliais pas que les voleurs et les assassins gangrenais ce quartier, ainsi je gardais donc un oeil ouvert sur l'action autour de nous. Je jetais un oeil sur ce qu'elle achetait, principalement des plantes médicinales. Probablement pour confectionner diffèrent onguent. J'avais bien lu quelques livres là-dessus, mais je n'étais pas très douer, pour ne pas dire une calamité. Alors qu'elle finissait de payer et reprenait sa route, je m'approchai d'elle en parlant le plus doucement possible pour ne pas que personne ne nous entende.

Je dois avouer que vous avez piqué ma curiosité. Puis-je vous accompagner dans un endroit moins exposé? Je serais vraiment curieux d'en apprendre plus sur ses fameuses choses que vous avez pour vous protéger.

Qu'en était-il? Avait-elle trouvé une solution contre Drake et sa magie surpuissante? Il ne fallait pas oublier qu'elle était prêtresse d'un culte populaire chez le peuple. Drake était bien trop intelligent pour en faire une martyre, mais quand même
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Prophétesse Zahel
Missionnaire d'Ether - Mage 3e ordre
Age du personnage : 21
Race : Humaine
Pouvoirs : Modélisation Divine et Chirurgie Divine
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 12 Jan - 20:41
L’hybride angélique avait accepté l’invitation de la prêcheuse à la suivre. Alors qu’elle se rendit au marché, elle achetait toute sorte vivre et de plante médicinale. Elle s’y connaissait dans le domaine était une utilisatrice de magie blanche et de facto de soin. Couplé à ses pouvoirs divins, ses capacités étaient beaucoup tournées vers le soutien bien que ses capacités offensives n’étaient pas à sous-estimé.

Après avoir fait ses commissions, l’hybride parla à nouveau.

Je dois avouer que vous avez piqué ma curiosité. Puis-je vous accompagner dans un endroit moins exposé? Je serais vraiment curieux d'en apprendre plus sur ses fameuses choses que vous avez pour vous protéger.

Alors qu’elle marchait vers l’hospice, Zahel souria en regardant l’hybride qui la suivait de son œil bleu.

Je ne puis vous dire l’entièreté de ce qui se passe et se trame dans ici. Car cela reste dans le cercle fermé du concile Etheriste mais je peux tout de même vous en toucher un mot.


Elle cessa ensuite de la regarder. En effet même s'il s’agissait d’un hybride, ce n’était pas une raison de le mettre à la confidence des secrets. De plus avec les pouvoirs de lecture mentale de cette cité, ce serait un danger inutile. Il saurait ce qu’il doit savoir pas plus pas moins.

Mais ne vous attendez pas à de grandes révélations de ma part. Ce n’est pas parce que je ne vous fais pas confiance mais c’est une nécessité dans la situation actuelle. Veuillez m’en excuser.

Puis le duo arriva à l’hospice. Lorsqu’il put entrer, Yearius pourrait ressentir la grande aura et les particules positives qui parcouraient les lieux. Cet endroit était comme une cloche dans lequel on avait mis des générateurs de positivité telle Zahel ou d’autres Etheristes tout en empêchant de la positivité de s’échapper afin de créer ce grand bâtiment de soin.

Donnant ses affaires à une autre sœur qui venait, elle se tourna vers l’hybride. Elle semblait avoir réfléchit depuis un certain temps sur sa réponse.

Bien vous avez des questions sur les moyens que nous avons de nous protéger. Pour vous répondre, les 4 pièces situées aux 4 coins du bâtiment ont 4 artefacts venant directement de Hongrie pour ce genre de chose. Je n’irais pas plus loin concernant ce fait.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Yearius clipeum
Apprenti de 2nde Sphère - Sélionn
Age du personnage : 20 ans
Race : Demi-ange
Pouvoirs : Rédemption divine/Antichambre de la justice
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 13 Jan - 4:23
Je continuais ma marche avec la prêtresse du culte de l'Ether, haussant un sourcil malgré moi à sa remarque. Me mettre dans la confidence? Je ne voyais pas très bien quel genre de secret son culte gardait si jalousement pour permettre de combattre ainsi. Après tous, il était du devoir de chacun de faire sa part, dans la lutte sans merci qui opposait les forces des ténèbres et celle de la lumière. Je ne pouvais m’empêcher d'afficher un sourire légèrement moqueur en l'entendant adresser la parole. Je me souvenais d'avoir entendu de vieilles dames parler comme elle. D'une façon lente et appuyer. Comme si elle me considérait comme un enfant, alors que nous avions probablement presque le même âge.

Nous sommes finalement arrivés devant l'hospice qu'elle dirigeait très probablement avec d'autres fidèles de son culte. Peut-être pourrais-je en apprendre un peu plus sur son culte. J'avais bien lu rapidement un bouquin qui parlait vaguement de ce culte, un genre de livre saint. Je l'avais rapidement survolé, mais bien sûr par complètement. Je savais donc vaguement que Ether était à leurs yeux le seul dieu créateur, le tous et le rien. Donc à leurs yeux, les autres religions étaient des païens qui vénéraient de faux dieux. Je savais que tout ceci était faux et que Ether était simplement un dieu comme les autres, mais bon tous n'avaient pas la chance d'avoir un père venant du monde céleste.

C'est sur ses pensées que j'entrai dans dans le bâtiment et immédiatement je sentis une immense paix me submerger. L’énergie positive imprégnait entièrement le bâtiment, si bien que je me surpris à m'arrêter quelques instants pour fermer les yeux, laissant cette énergie m'envahir complètement. Je ne savais pas si elle trouvait un écho à ma nature d'ange ou de paladin, mais je la sentais m'envahir et m'apaiser, aussi bien mentalement que physiquement... Ether ou pas je reviendrais sûrement ici ne serait ce que pour méditer. Enfin si bien sûr elle m'en donnait la permission. Suite à sa réponse, j'inclinai légèrement la tête en souriant.

Bien sûr, je comprends tout à fait. Je ne m'attendais pas à ce que vous me disiez tous vos secrets aussi facilement.

Puis je m’avançai légèrement, ajustant mon armure pour essayer d'être un peu plus confortable. Bordel que ses armures pouvaient être inconfortables! Sa simple tunique de soie lui manquait dans ce genre de situation, la liberté de mouvement qu'elle lui apportait était bien supérieure à celle accordée par cet arrangement de lourde plaque d'acier. Je lissai vaguement ma cape pour la dégager complètement et me retourna, toujours ce sourire aimable aux lèvres.

Comme je vous l'ai dit, vos causes sont nobles et justes et je souhaite vous aider autant que possible. Si bien sûr vous acceptez l'humble aide que le serviteur de la lumière que je suis peu vous apporter.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Prophétesse Zahel
Missionnaire d'Ether - Mage 3e ordre
Age du personnage : 21
Race : Humaine
Pouvoirs : Modélisation Divine et Chirurgie Divine
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 13 Jan - 22:04
Entrant dans le bâtiment Etheriste, Zahel regarda furtivement l’hybride qui semblait surpris par l’énergie qui parcourait le lieu. Cela n’avait pas été facile de construire un tel système mais plus le temps avançait plus l’aura positive du lieu grandirait en faisant une magnifique zone de protection contre les démons et autres créatures négatives.

Elle souriait légèrement quand l’ange s’arrêta et ferma les yeux pour se laisser transporter dans les flux positifs.

Puis après avoir donné ses bagages, elle répondit à la question du Demi Ange. Il répondit en inclinant la tête.

Bien sûr, je comprends tout à fait. Je ne m'attendais pas à ce que vous me disiez tous vos secrets aussi facilement.

Puis il s’avança avant de se retourner.

Comme je vous l'ai dit, vos causes sont nobles et justes et je souhaite vous aider autant que possible. Si bien sûr vous acceptez l'humble aide que le serviteur de la lumière que je suis peu vous apportez.

Zahel souriait toujours. Evidemment qu’elle allait accepter l’aide de l’ange. Même si en soit, elle pensait pour l’instant que ce ne serait qu’un détail à moins qu’elle possède une marge de développement conséquente.

De plus c’était un hybride non Etheriste trop jeune pour avoir une force déterminante. Sur ce simple fait, elle devait encore le tester et le sauver de son ignorance païenne.

Tout aide est la bienvenue. De quelle manière souhaiteriez-vous aider ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Yearius clipeum
Apprenti de 2nde Sphère - Sélionn
Age du personnage : 20 ans
Race : Demi-ange
Pouvoirs : Rédemption divine/Antichambre de la justice
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 14 Jan - 3:04
La question de la prêtresse d'Ether me laissait quelque peu dubitatif. En quoi je pourrais aider son culte. C'était une vraie question que je ne m'étais jamais réellement posée en lui offrant volontairement son aide. Je pris donc quelques secondes pour réfléchir. Avais-je vraiment envie de l'aider? Oui, bien sûr. Une femme qui rependait ainsi la lumière sur son passage méritait forcément mon aide. Seulement, que pourrais-je bien lui apporter qu'elle n'avait pas déjà. Je maîtrise suffisamment la magie blanche pour soigner légèrement les blessures, voire les plus grosses, mais seulement quelques-unes. J'étais surtout un combattant. Un paladin. Une lame qui défend la lumière contre les ténèbres. Je ne savais pas faire grand-chose de plus. On lui avait toujours dit qu'il était sage et avisé pour son âge, lorsqu'il ne s'emportait pas du moins. Peut-être était-ce une aide respectable.

Et bien, je suis un paladin. Je peux combattre, protéger , guérir et purifier au nom de la lumière et de la justice. Vous n'avez qu'à me dire de qu'elle façon je peux vous prêtez assistance.

Je lui rendis sont sourire puis en profita pour m'avancer dans le bâtiment, jetant des coups d’œil autour de moi. Un hospice? On dirait plutôt le temps d'un culte. Mais au fond peut-être que c'était la même chose. Après tout, l'Ether n'était pas spécialement connu pour être un culte particulièrement ouvert. D'ailleurs, elle devait savoir que je n'étais pas l'un de ses fidèles, je me demandais donc pourquoi elle m'avait permis d'entrer ici. Tout ceci était étrange, a moins bien sûr qu'elle n’essaie de me convertir. Convertir un envoyé de l'archange Raguel. Drôle d'idée.

Puis-je te poser une question? Enfin, plusieurs. J'aimerais en apprendre un peu plus sur Ether et sur son culte. Vous semblez lui vouer un respect sans aucune égale mesure. Quand on pense que l'haylie est surtout un levier politique qui ne fait pas grand-chose pour aider le peuple qui la vénère, c'est plaisent de rencontrer des religieux qui cherche vraiment à faire la différence. Sans offense bien sûr.

J'avais dit ses paroles d'un ton léger. Mon peu d’expérience de la vie m'avait appris une chose, les suivants de dieux avaient tendance à être susceptibles. Surtout que les suivants de l'Ether pensaient dure comme fer que ce dieu était le seul dieu existant. L'apha et l'oméga. Le commencement et la fin. J'étais en profond désaccord avec cette idée, mais bien sûr il était important d'en apprendre un peu plus sur ses potentiels alliers. Il respectait tous les dieux sans exception, les considérants comme quelque chose de nécessaire, ni plus ni moins.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Prophétesse Zahel
Missionnaire d'Ether - Mage 3e ordre
Age du personnage : 21
Race : Humaine
Pouvoirs : Modélisation Divine et Chirurgie Divine
Voir le profil de l'utilisateur
Aujourd'hui à 17:26
La prêtresse avait demandé au paladin ce qu’il souhaitait faire exactement pour aider le culte. Par cette question, elle espérait mieux pouvoir cerner le type de personnage qu’il était. Connaitre toutes les pièces de l’échiquier. C’était la base absolue pour pouvoir élaborer un plan victorieux, surtout lorsque l’adversaire est plus fort que soi.

Et bien, je suis un paladin. Je peux combattre, protéger , guérir et purifier au nom de la lumière et de la justice. Vous n'avez qu'à me dire de qu'elle façon je peux vous prêtez assistance.


Je vois je vois.

Zahel commençait à comprendre définitivement quel genre de personne ce paladin était. De bonnes intentions, c’était certain mais un manque cruel de perspective, d’anticipation et d’un sens stratégique complexe. Elle l’avait compris quand le paladin avait réfléchit à sa réponse. De plus le terme « Et bien » employé par Yearius confirmait ses hypothèses sur le jeune homme.

Même si vos caractéristiques sont orientées sur le combat, ce n’est pour l’instant pas une chose que l’Eglise souhaite faire. La violence est toujours une mauvaise solution dont l’utilisation montre que l’utilisateur a échoué.

Et surtout parce que les actions de hard-power sont à utiliser avec parcimonie.

Vous pourrez venir aider pour l'instant ici à l'hospice et durant les heures de Charité Etheriste pendant un temps.

La paladin continuait à sourire avant de s’avancer dans le bâtiment.

Puis-je te poser une question? Enfin, plusieurs. J'aimerais en apprendre un peu plus sur Ether et sur son culte. Vous semblez lui vouer un respect sans aucune égale mesure. Quand on pense que l'haylie est surtout un levier politique qui ne fait pas grand-chose pour aider le peuple qui la vénère, c'est plaisent de rencontrer des religieux qui cherchent vraiment à faire la différence. Sans offense bien sûr.

Zahel redevint sérieuse.

L’Hayilie est bien pire qu’un levier politique. C’est une couverture des démons. Pourquoi pensez-vous que l’Hayilie avait été si silencieuse lors de leur invasion ?

Pour répondre à votre question sur Ether, je pourrais vous en parler pendant des heures mais je ne sais pas si vous avez le temps avec vous. Alors laissez-moi-vous remettre des extraits de Livre Saint Originel.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Elle lui tendit le livre. Pour elle, il était encore inutile de tenter d’apprendre à l’ange ce qu’étai l’Etherisme. Son cœur était encore trop fermé. Cela se voyait à la posture et au ton qu’il adoptait. Cela se ferait en plusieurs fois petit à petit durant chaque rencontre. Alors l’important, actuellement, était de lui donner des écrits incomplets pour étayer sa curiosité.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Cité profane :: LE CERCLE :: Habitations-
Sauter vers: