:: TOUR DES ARCANES - ACADEMIE :: SALLES DE COURS :: Magie élémentaire Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un étudiant qu'on ne peut pas refuser

avatar
Luna Langevin
Professeur de magie élémentaire - Mage de 1er Ordre
Age du personnage : 38
Race : humaine
Pouvoirs : Lumoria - Contrôle du sang
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 3 Nov - 18:41
Les cours prenait un pe plus d'ampleur que prévu. Certains élèves avait assez de talents pour me donner envie de les guider sur leur chemin et donc, je donnais gracieusement de mon temps pour leur évolution. Je ne cacherais pas que certains venaient pour autre choses que des leçons et quelques rare perles parmi eux profitait d'un traitement de faveur. Les autres devront se satisfaire d'être marinés dans leur désir. Une activité dont je raffole. Je n'y peut rien si j'aime me faire désiré tout en sachant que je ne donnerais rien.

Avec tous ces cours, je commençais sérieusement à manquer de temps pour ma quête. Je réfléchissais sérieusement auprès de quel élève j'annulerais mes leçons quand je reçu une missive du roi Leckard. Rien que ça! Je  lus la lettre avec attention et désaroi. Il me rajoutait un élève! Il s'agissait certes d'un élève prometteur et princié que je ne pourrais refuser en aucun cas. Je ne le souhaitais pas d'ailleurs. J'éprouvais une certaine forme de satisfaction de me voir charger de l'éducation du gamin du monarque. Avec ça, je devrais au moins décommander les leçons avec quatre autre gamins. Autrement, je ne parviendrait jamais à trouver ce pourquoi je suis venue....

Tss...Foutu artefact...où te cache tu donc?

Bien...Comme pour les autres élèves, j'établissais une connexion  anodine avec Cain. Simplement pour lui donné un jour et une heure pour sa leçon. Si celle ci ne lui convenait pas, il n'aurait qu'à venir me voir pour qu'on en discute.

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>Le Jour J<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<

Puisqu'il s'agissait du prince, je m'étais mise sur mon trente et un. Oui! Je l'étais toujours et alors? Le gamin avait aussi la réputation d'avoir un corps parfaitement mature pour son age. Sans doute la conséquence de sa possession par un démon. Encore une histoire qui courrait sur lui. On disait de nombreuses choses à son sujet et toutes n'étaient pas bonnes à prendre.

J'entendis finalement frappé à la porte. Qu'il soit un prince ne m'obligea pas à me lever pour l’accueillir. Ici, il était avant tout un élève. Je lui indiquait qu'il pouvait entrer sans attendre. La pièce était d'une froideur indicible. Le sol de glace était recouvert d'une épaisse couche de neige sur toute la surface. Assise sur ma chaise dont on ne voyait que le dossier, la neige laissait à peine entrevoir la forme de mes genoux sous la robe qui avait durcit tant il faisait froid. Une légère brise soufflait constamment déplaçant des monticules de neiges qu'elle délaissait ailleurs. Les murs semblait inexistant, comme s'ils étaient à l'extérieur, mais loin de la cité.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cain Leckard
Apprenti de 2nde Sphère - Talmar
Age du personnage : 19
Race : Humain
Pouvoirs : Pyrokinésie et aura de terreur
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 7 Nov - 10:00
Quelques mois après que son grand père ait arraché Cain à Alrost, après qu'il lui ait fait retrouvé un équilibre mentale stable, du moins autant que possible dans ces conditions; après qu'il l'ai forcé à accomplir sa révélation, enfin Cain avait eu le droit de s'éloigner un peu de la "famille" en réintégrant l'académie comme n'importe quel élève, ce qu'il n'était malheureusement plus. Le "Prince", le "Dauphin", ou encore le "possédé" étaient ds titres auxquels il avait du s'accoutumer depuis la semaine où il était revenu. On aurait pu croire qu'il avait eu l'habitude en vivant au palais... Mais non. Le palais était après tout entièrement géré par les Leckard qui ne voyaient pas en lui un Prince mais simplement un membre de la famille quelconque que l'on se devait d'éduquer, ou presque, ce qui en tout cas ne lui accordait pas le moindre avantage, bien au contraire.

Pour autant, il avait passé ces quelques jours plongé dans des livres concernant les démons, le culte d'Ether et la métamorphose. Il comptait bien reprendre les cours évidemment, mais il préférait s'accorder d'abord quelques jours de "vacances" compte tenu qu'il avait été contraint de s'entrainer avec Tryana et Ladon notamment tous les jours de ces derniers mois.

Aussi accueillit-t-il en pestant le lien télépathique lui annonçant de son prochain cours. D'abord car il détestait que l'on entre dans sa tête sans y être invité et sans bonne raison, ensuite parce qu'il s'agissait d'un cours de magie élémentaire avec un professeur qu'il n'avait encore jamais rencontré. Certes certaines de ses maitrises laissaient à désirer, particulièrement l'eau et ses états mais il pêchait également en magie terrestre. Inutile de dire que le feu n'avait quasiment plus de secrets pour lui et que selon lui, il connaissait de l'air de ce qu'il y avait à savoir en vue de renforcer sa pyrokinésie.

D'un certain côté, il n'avait guère envie de fournir le moindre effort. D'un autre, il restait conscient de ne pas être à la mesure de sa famille pour le moment. Il lui était donc nécessaire d'approfondir ses connaissances, mais surtout d'éviter de s'attirer une nouvelle fois les foudres du vieil homme qui lui tenait lieu de figure paternelle, ou presque. Les châtiments corporels ne lui manquaient pas spécialement après tout.

C'est donc animé à la fois par le désir de se parfaire et par une légère flemme qu'il frappa le jour dit à la porte du professeur qui l'invita à entrer.

En pénétrant dans la salle, il fut saisi par le froid qui y régnait mais se contenta d'utiliser sa pyrokinésie pour se réchauffer. Il ne s'agissait pas de faire des flammes autour de lui mais plutôt d'utiliser le souffle du feu pour le maintenir au chaud en faisant augmenter sa température corporelle, de sorte à créer à proximité un petit cocon de chaleur, suffisante pour lui du moins.

Visiblement il ne commencerait pas par son élément fétiche. Dommage.

Tournant la tête vers la source de magie présente dans la salle, son regard tomba sur le dit professeur, dos à lui. Si la voix qu'il avait eu par télépathie lui avait bien laisser entendre que le professeur était une femme, la silhouette qu'il distinguait laissait aussi présager de sa beauté.
Pour autant, cet élément lui passa à trois kilomètres au-dessus de la tête et il s'approcha d'elle.

"Professeur Langevin."

Lança-t-il en guise de salutations en inclinant brièvement la tête et s'arrêtant à une distance respectable, à savoir deux mètres environs.

Il avait envie de lui crier de ne plus s'immiscer dans son esprit sans y avoir été invitée et encore moins pour des choses aussi futile que la date d'un cours. Mais ça aurait sans doute envoyer le mauvais message pour une première approche. Pour autant, son regard, comme souvent, le trahissait. Ses yeux ocres étant aussi glacials que la salle dans laquelle ils étaient.
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Cité profane :: TOUR DES ARCANES - ACADEMIE :: SALLES DE COURS :: Magie élémentaire-
Sauter vers: