:: TOUR DES ARCANES - ACADEMIE :: SALLES DE COURS :: Magie élémentaire Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un étudiant qu'on ne peut pas refuser

avatar
Luna Langevin
Professeur de magie élémentaire - Mage de 2e Ordre
Age du personnage : 38
Race : humaine
Pouvoirs : Lumoria - Contrôle du sang
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 3 Nov - 18:41
Les cours prenait un pe plus d'ampleur que prévu. Certains élèves avait assez de talents pour me donner envie de les guider sur leur chemin et donc, je donnais gracieusement de mon temps pour leur évolution. Je ne cacherais pas que certains venaient pour autre choses que des leçons et quelques rare perles parmi eux profitait d'un traitement de faveur. Les autres devront se satisfaire d'être marinés dans leur désir. Une activité dont je raffole. Je n'y peut rien si j'aime me faire désiré tout en sachant que je ne donnerais rien.

Avec tous ces cours, je commençais sérieusement à manquer de temps pour ma quête. Je réfléchissais sérieusement auprès de quel élève j'annulerais mes leçons quand je reçu une missive du roi Leckard. Rien que ça! Je  lus la lettre avec attention et désaroi. Il me rajoutait un élève! Il s'agissait certes d'un élève prometteur et princié que je ne pourrais refuser en aucun cas. Je ne le souhaitais pas d'ailleurs. J'éprouvais une certaine forme de satisfaction de me voir charger de l'éducation du gamin du monarque. Avec ça, je devrais au moins décommander les leçons avec quatre autre gamins. Autrement, je ne parviendrait jamais à trouver ce pourquoi je suis venue....

Tss...Foutu artefact...où te cache tu donc?

Bien...Comme pour les autres élèves, j'établissais une connexion  anodine avec Cain. Simplement pour lui donné un jour et une heure pour sa leçon. Si celle ci ne lui convenait pas, il n'aurait qu'à venir me voir pour qu'on en discute.

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>Le Jour J<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<

Puisqu'il s'agissait du prince, je m'étais mise sur mon trente et un. Oui! Je l'étais toujours et alors? Le gamin avait aussi la réputation d'avoir un corps parfaitement mature pour son age. Sans doute la conséquence de sa possession par un démon. Encore une histoire qui courrait sur lui. On disait de nombreuses choses à son sujet et toutes n'étaient pas bonnes à prendre.

J'entendis finalement frappé à la porte. Qu'il soit un prince ne m'obligea pas à me lever pour l’accueillir. Ici, il était avant tout un élève. Je lui indiquait qu'il pouvait entrer sans attendre. La pièce était d'une froideur indicible. Le sol de glace était recouvert d'une épaisse couche de neige sur toute la surface. Assise sur ma chaise dont on ne voyait que le dossier, la neige laissait à peine entrevoir la forme de mes genoux sous la robe qui avait durcit tant il faisait froid. Une légère brise soufflait constamment déplaçant des monticules de neiges qu'elle délaissait ailleurs. Les murs semblait inexistant, comme s'ils étaient à l'extérieur, mais loin de la cité.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cain Leckard
Apprenti de 2nde Sphère - Talmar
Age du personnage : 19
Race : Humain
Pouvoirs : Pyrokinésie et aura de terreur
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 7 Nov - 10:00
Quelques mois après que son grand père ait arraché Cain à Alrost, après qu'il lui ait fait retrouvé un équilibre mentale stable, du moins autant que possible dans ces conditions; après qu'il l'ai forcé à accomplir sa révélation, enfin Cain avait eu le droit de s'éloigner un peu de la "famille" en réintégrant l'académie comme n'importe quel élève, ce qu'il n'était malheureusement plus. Le "Prince", le "Dauphin", ou encore le "possédé" étaient ds titres auxquels il avait du s'accoutumer depuis la semaine où il était revenu. On aurait pu croire qu'il avait eu l'habitude en vivant au palais... Mais non. Le palais était après tout entièrement géré par les Leckard qui ne voyaient pas en lui un Prince mais simplement un membre de la famille quelconque que l'on se devait d'éduquer, ou presque, ce qui en tout cas ne lui accordait pas le moindre avantage, bien au contraire.

Pour autant, il avait passé ces quelques jours plongé dans des livres concernant les démons, le culte d'Ether et la métamorphose. Il comptait bien reprendre les cours évidemment, mais il préférait s'accorder d'abord quelques jours de "vacances" compte tenu qu'il avait été contraint de s'entrainer avec Tryana et Ladon notamment tous les jours de ces derniers mois.

Aussi accueillit-t-il en pestant le lien télépathique lui annonçant de son prochain cours. D'abord car il détestait que l'on entre dans sa tête sans y être invité et sans bonne raison, ensuite parce qu'il s'agissait d'un cours de magie élémentaire avec un professeur qu'il n'avait encore jamais rencontré. Certes certaines de ses maitrises laissaient à désirer, particulièrement l'eau et ses états mais il pêchait également en magie terrestre. Inutile de dire que le feu n'avait quasiment plus de secrets pour lui et que selon lui, il connaissait de l'air de ce qu'il y avait à savoir en vue de renforcer sa pyrokinésie.

D'un certain côté, il n'avait guère envie de fournir le moindre effort. D'un autre, il restait conscient de ne pas être à la mesure de sa famille pour le moment. Il lui était donc nécessaire d'approfondir ses connaissances, mais surtout d'éviter de s'attirer une nouvelle fois les foudres du vieil homme qui lui tenait lieu de figure paternelle, ou presque. Les châtiments corporels ne lui manquaient pas spécialement après tout.

C'est donc animé à la fois par le désir de se parfaire et par une légère flemme qu'il frappa le jour dit à la porte du professeur qui l'invita à entrer.

En pénétrant dans la salle, il fut saisi par le froid qui y régnait mais se contenta d'utiliser sa pyrokinésie pour se réchauffer. Il ne s'agissait pas de faire des flammes autour de lui mais plutôt d'utiliser le souffle du feu pour le maintenir au chaud en faisant augmenter sa température corporelle, de sorte à créer à proximité un petit cocon de chaleur, suffisante pour lui du moins.

Visiblement il ne commencerait pas par son élément fétiche. Dommage.

Tournant la tête vers la source de magie présente dans la salle, son regard tomba sur le dit professeur, dos à lui. Si la voix qu'il avait eu par télépathie lui avait bien laisser entendre que le professeur était une femme, la silhouette qu'il distinguait laissait aussi présager de sa beauté.
Pour autant, cet élément lui passa à trois kilomètres au-dessus de la tête et il s'approcha d'elle.

"Professeur Langevin."

Lança-t-il en guise de salutations en inclinant brièvement la tête et s'arrêtant à une distance respectable, à savoir deux mètres environs.

Il avait envie de lui crier de ne plus s'immiscer dans son esprit sans y avoir été invitée et encore moins pour des choses aussi futile que la date d'un cours. Mais ça aurait sans doute envoyer le mauvais message pour une première approche. Pour autant, son regard, comme souvent, le trahissait. Ses yeux ocres étant aussi glacials que la salle dans laquelle ils étaient.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Luna Langevin
Professeur de magie élémentaire - Mage de 2e Ordre
Age du personnage : 38
Race : humaine
Pouvoirs : Lumoria - Contrôle du sang
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 1 Déc - 13:11
Le prince n'avait pas apprécié sa méthode d'invitation. Il n'aimait pas sans doute pas qu'on s'invite dans son palace mental; aussi faible soit-il. Personne n'aimait d'ailleurs. Mais chez lui ça semblait particulièrement prononcé. Peu importe. Il devrait s'y faire ou renforcé ses protections.


Ponctuel, le prince avait rapidement user de son contrôle du feu pour parer à la froideur du lieu. Malgré la maîtrise basique de cette technique, je pouvais sentir chez le prince une maîtrise fine de l'élément. Ô je n'étais pas surprise. Tout le monde savait que le jeune homme maîtrisait exceptionnellement bien le feu. Mais l'observer était...différent.

A ses salutations, je me retournais lentement, toute souriante à mon élève princier.
"Bonjour Mr. Leckard" lui dis-je simplement en inclinant légèrement la tête.

Toujours assise, je fixais le jeune homme. Il paraissait nettement plus vieux qu'un garçon de son age et cela lui accordait beaucoup de charme. Malheureusement, le bel homme ne semblait pas des plus sensibles à ses charmes. Peut être son coeur était-il déjà condamner à laisser les sentiments loin derrière. Ce n'était pas une mauvaise chose. Il y a deux manières seulement d'accomplir de grande choses en ce bas monde. La première est d'être indubitablement et irrévocablement investit dans l'accomplissement des actes dictés par nos émotions profondes. La seconde est de s'investir pleinement dans un but précis et d'ignorer les émotions venant encombrer les projets tant désirés. Et elles sont nombreuses, j'en sais quelque chose. L'inconvénient avec le premier cas, c'est qu'il ne s'agit jamais, ou rarement, de choses durable et que le responsable en paie plus rapidement le prix.

Enfin...l'heure était à la leçon...

Je ne quittait mon élève des yeux que pour les diriger sur le corps du dauphin. Je n'étais pas vraiment sous le charme. Mais que voulez vous? Mon amour pour les plaisirs de la chair ont corrompues mon âme. Je ne peut regarder quelqu'un sans imaginer nos corps nus s'entrelacer, se soumettre, puis se dominer. A moins bien sûr d'avoir mieux à faire ou que cette personne soit complètement indigne de mon attention.

Aussi décidais-je de me lever et avec une sensualité mesurée, je marchais vers lui jusqu'à ce que je sois à la limite de son espace personnel.

"Il n'est pas sage jeune prince de ne compter que sur ses affinités. Tes faiblesses seront à jamais tes faiblesses. Mais renforcer tes forces pourtant...ne serait être suffisant contre de puissant adversaires." Je marquais une légère pose m'insérant subtilement dans son esprit. Ce serait imperceptible pratiquement. Mais même si Cain le percevait, la sensation serait à coup sûr différente de ces habitudes. Mon intrusion peut généralement être comparé à une caresse; quand je le souhaite en tout cas...Ô je savais qu'à un certain niveau il était conscient de se reposer sur forces naturelles ne suffisait pas. Je souhaitais simplement élevé cette conscient à un autre niveau avec que son désir de maîtrise des autres éléments s'élève tout autant.

Au cours de cette douce intrusion, je posais avec une certaine tendresse ma main droite sur sa joue.

"Si tu paye attention à mon enseignement, tu pourras te jouer des règles mon prince" à ces mots, sa main se couvrit de glace mais était chaude comme un brasier. La main toujours sur les joues du jeune humain restait figé là alors que la glace fondit, laissant découvrir sous la couche blanche une écorce de chêne qui n'avait rien du contact d'une écorce mais d'une brise légère.

Cain quelque soit son talent n'arriverait pas à maîtriser le quatuor aujourd'hui. Mais en lui montrant cette supercherie, j'espérais développer un peu son intérêt pour mon cours qui pour l'instant ne semblait pas optimal.

Laissant ma main se défaire de son visage, je reprenais une distance disons...respectable.

"Alors Prince...Dis moi, ai-je ta sincère attention? Désire tu connaître et maîtriser les secrets des éléments qui te mèneront là ou tes désirs vont?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cain Leckard
Apprenti de 2nde Sphère - Talmar
Age du personnage : 19
Race : Humain
Pouvoirs : Pyrokinésie et aura de terreur
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 2 Déc - 10:50
La femme se tourna vers lui après qu'il l'ait saluée, lui rendant la politesse d'un simple "M. Leckard". Cain fronça de manière infime mais instinctive les sourcils, son nez se plissant légèrement de dégout. Il avait beau avoir pris le nom de sa famille et la détester un peu moins chaque jour passant, il restait déterminé à en éradiquer certains et il avait l'impression récurrente que l'associer au nom de cette famille l'associait à tout ce qu'il détestait chez eux.

Il avait beau se rendre compte qu'il adoptait de temps à autre certaines de leurs méthodes et qu'il s'approchait dangereusement de ce qu'il haïssait chez eux, il conservait encore le fol espoir de parvenir à s'en dissocier assez pour choisir sa propre existence. Cain avait malgré tout un don pour se voiler la face. Rongé par la culpabilité de ses récents comportements, il redirigeait la colère qu'il éprouvait contre lui-même, vers certains membres de sa si charmante famille. Ce qui expliquait facilement à quel point la simple évocation de son nom de lignée lui était... pénible.

Le professeur se releva, faisant craqueler les pans de sa robe qui avaient gelés. Elle s'approcha de Cain qui dut faire un effort conscient pour ne pas reculer et ainsi garder une distance de sécurité. Une des nombreuses leçons inculquée par Ladon ces derniers mois. Par défi comme par égo, il plongea ses yeux ocres dans ceux de la sensualité incarnée alors qu'elle lui expliquait à sa manière que tout miser sur ses forces en rejetant de travailler ses faiblesses pourrait lui couter cher.

Il... avait conscience de cela mais il pensait aussi que... Son esprit se troubla légèrement. Il avait beau être véritablement nul en magie spirituelle, Drake avait tant de fois pénétré son esprit pour l'étudier, le disséquer, le manipuler et cela de tant de manières que malgré son incapacité à le protéger efficacement, au moins pouvait-il dire quand quelque chose s'y passait qui ne soit pas normal.
Pour autant, ce qu'il ressentait tranchait avec ce dont il avait l'habitude et il ne discernait au final pas grand chose si bien qu'il douta presque de ce que son instinct pointait du doigt. Il n'eut pas vraiment le temps de se poser davantage de questions, ni de les lui poser à elle directement car elle posa la main sur sa joue. Malgré la douceur du geste, il esquissa un léger mouvement de tête comme pour se soustraire à ce contact.

Alors qu'il s'attendait à sentir la fraicheur de sa main, il n'en fut rien et les sensations su succédèrent sans qu’aucune n'ait rien à voir avec l'élément utilisé, au moins visuellement. Cain avait déjà vu un tour de la sorte... Une fois. Malgré l'expérience qu'il avait en plus depuis ce temps là, il fallait reconnaitre qu'il ignorait toujours comment réaliser un tel prodige.
Et puis... Pouvoir s'affranchir des règles n'était-ce pas là tout ce qu'il attendait en réalité ?

Qu'il s'agisse de la manipulation mentale ou de la petite démonstration, ou les deux combinés, au moins ça avait eu le mérite de donner une meilleure motivation au jeune homme malgré la profonde aversion qu'il ressentait toujours quand il s'agissait d'une intrusion mentale, aussi mineure soit-elle.
Quant au contact avec la main de son professeur, c'était presque dommage que ça ne finisse mais ce n'était pas plus mal. Ca lui éviterait d'être déconcentrer.

"Vous semblez avoir de nombreuses aptitudes différentes et une maitrise certaine de ces dernières."

Il faisait autant référence à ce qu'il la présence douce qu'il avait cru ressentir un instant dans son esprit autant qu'à la petite démonstration. Cain marqua une courte pause avant de reprendre.

"Dans de telles conditions je serai malavisé de refuser votre enseignement."

Surtout si ça pouvait lui permettre de laisser libre court à son envie de meurtre. Au moins à l'encontre de sa famille, dans un premier temps.
Comme preuve de sa... disons bonne foi, ou du moins de sa motivation, il stoppa sa pyrokinésie au risque de mourir de froid et tenta de se connecter à l'élément à l’œuvre dans la salle comme Alrost avait tenté de le lui inculquer durant le laps de temps où il avait été son protecteur.

C'était nettement plus lent et plus grossier qu'avec le feu. Cain devait déjà fournir un effort juste pour cela.

"Comment dois-je faire ?"

Elle pouvait tout aussi bien comprendre "que dois-je faire" c'était au final plus ou moins la même chose dans son esprit. Il avait déjà essayé de faire des petites expériences, seul avec l'élément aqueux et ses dérivés et ça avait été assez catastrophique. Il préférait ne pas retenter l'expérience de lui-même. Visiblement, il ne comprenait pas l'élément et le changement de ses états. Ou plutôt, il l'intégrait parfaitement intellectuellement parlant, rationnellement, mais ne parvenait pas à le ressentir comme il le faisait avec le feu.  

Il parvenait un peu à utiliser l'air, surtout pour venir renforcer son feu et lui permettre entre autre de voler plus vite, de faciliter les combustions ou de faire davantage de dégâts, ou pour priver d'air une cible... Ce genre de choses. Quand à la terre, il n'avait presque aucune expérience là dedans et ne voyait pas l'intérêt d'en savoir plus. Du moins jusqu'à présent.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Luna Langevin
Professeur de magie élémentaire - Mage de 2e Ordre
Age du personnage : 38
Race : humaine
Pouvoirs : Lumoria - Contrôle du sang
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 27 Déc - 20:45
Voilà c'est bien mon garçon... J'aime cette motivation nouvelle qui brille dans ton esprit. J'ai aussi bien saisie qu'il a senti ma présence dans son intimité. Honnêtement, je m'en foutais royalement. Bien que j'apprécie sa sensibilité, quand je peux et veux rentrer quelques part, je le fait. Sans état d'âme, sans demi mesure. Et ça ne vaut pas que pour les esprit si vous voyez ce que je veux dire...Et je le nie certainement pas quand on m'en accuse. A quoi bon? Je n'ai qu'à leur faire oublier...A l'idée du nombre de victimes que j'ai affubler d'un tel sort, je laissait un sourire  satisfait m'échapper. Cela dit, ma satisfaction venait aussi de mon nouvel élève. Maintenant que sa motivation était sincère, je pourrais faire quelque chose de lui.

Pour sûr il savait être cordial et flatter. J'aime qu'on me flatte. Qui n'aime pas cela? Qu'il se montre et je lui prouverait qu'il se voile la face avant qu'il me lèche les pieds, me suppliant de lui laisser la vie sauve. En tout cas moi, je ne me cache pas à ce sujet. Aussi, j'affichais un sourire sincère et coquine, charmeuse.

" J'ai bien des domaines d'expertise bon prince" lui lançais-je provocatrice. J'osais même un clin d’œil avant de le corriger :
"Pas de trucage bel étalon, seulement de la magie élémentaire." Sur ces derniers mots, Caïn reçut un message télépathique : "Ce ne serait pas du jeu si j'utilisais une autre magie dans mon cours n'est ce pas?"

Il disait donc qu'il serait mal avisé de refuser mon enseignement. ô ça, il n'avait pas l'air d'avoir réellement le choix. Mais entre avoir une loque désintéressée ou si peu et un élève dévoué à son apprentissage était deux chose différente. En général je laissais les loques aux autre professeur et tant pis pour leur maîtrise des éléments. Mais pour Cain, Mr Leckard ne me laissait guère le choix si j'avais bien saisi sa lettre.

Enfin..il était motivé c'est tout ce qui comptait! Non?

Avec un peu de chance, il pourra peut être même me servir à localiser l'artefact que je cherche. Peut être pas..C'était risqué de demander à un membre de la famille royale. Surtout doué en magie mentale... J'aviserait plus tard. Pour l'instant, je saisissais dans l'esprit de Cain que j'avais fait fausse route avec la glace. Je devais commencer avec l'aspect de l'eau avec lequel il était le plus proche. Il y a plusieurs manière pour cela mais j'avais le sentiment que des sentiments trop enfouis étaient à l'oeuvre. Je ne voudrais pas m’encombrer à faire de la psycho-thérapie. N'importe quel mage spirituel en est capable. Mais très peu pour moi!

Ainsi, l'atmosphère se réchauffa légèrement, la neige qui recouvrait le sol se changea en sable et en roche sur lesquelles poussaient quelques coraux et algues aux mornes couleurs. Quelques uns faisaient exception. Dans un même temps, la salle se remplissait d'une eau salée à une vitesse époustouflante par des fissures  apparues dans les murs et le plafond. L'eau était plutôt chaude à priori.

Pendant ce temps, je fixai mon élève intrigué et compatissante.

"Pardonne moi ce changement. J'ai fait une erreur en voulant travaillé sur la glace. Vois tu...J'ai cru que c'était l'aspect dont tu es le plus proches. Mais à la réflexion il semble que la tristesse des eaux profondes soient plus propice à ton tempérament."

J'observait  un instant les nouveaux arrangement de la salle. Nous étions complètement sous l'eau. Les caractéristiques magique des salles de cours me permirent d'annuler l'effet de pression sous lequel nous devrions nous trouver. Après tout l'ordre tacite n'est autre que de reproduire les profondeurs du plus profond des océans. Les murs ressemblaient à de gigantesque faille rocheuse déformant ainsi la salle en une espèce de couloir naturel dont on ne pouvait voir la fin, d'un coté, ou de l'autre. Dans l'ordre j'avais aussi momentanément activé un sort qui nous permette de ne pas avoir à respirer sous l'eau. J'aurais pu m'en charger mais j'avais mieux à faire. et puis pourquoi se fatiguer quand on peut a de telle possibilité sans vider ses batteries?

Posant à nouveau ma main et mon regard sur Cain j'ajoutais :
" Rassure toi jeune homme, je ne vais pas faire de thérapie. Mais travailler un élément qui n'est pas le tien demande une compréhension de l'esprit et des émotions bien supérieure à l'élément d'affinité."

Je marquais une pause volontaire afin de lui laisser le temps de comprendre les implications de cette informations. Ce ne serait pas dur, ni long puisque je les lui insufflais directement. Quoique...voyons d'abord ce qu'il est capable de saisir de lui même.

Cet apprentissage serait lourd de conséquence sur la psyché du garçon, quelque soit le chemin il en sortirait grandit.

"Que sais tu de la relation entre les éléments et l'esprit?" Je connaissait déjà la réponse et j'aurais pu le lui rafraîchir directement. Mais que voulez vous...Il doit aussi apprendre à trouver les réponses tout seul. Et puis, il serait intéressant de voir s'il comprends des choses supplémentaire en s'exprimant.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cain Leckard
Apprenti de 2nde Sphère - Talmar
Age du personnage : 19
Race : Humain
Pouvoirs : Pyrokinésie et aura de terreur
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 6 Jan - 14:45
Ok, le tour à laquelle s'était livrée Luna avait eu le mérite d'attiser sa curiosité et de le motiver à faire quelques efforts. Après tout, ce n'était pas parce que Drake était l'instigateur de ce cours que c'était forcément de mauvaise augure... si ? Quoi qu'il en soit, la sensualité incarnée sembla se satisfaire de son regain d'intérêt. Toutefois il ne lui avait pas caché avoir détecté qu'elle était allée jouer avec son esprit. Toutefois, bien qu'il le lui ai fait remarqué, elle s'en moquait éperdument, bien qu'elle n'ait pas cherché à nier. Voilà qui l'éclairait sur le type de personne qu'elle était. Elle lui répondit simplement qu'elle avait de nombreux domaines d'expertise. Cain esquissa un demi sourire provocateur en laissant son regard s'égarer ostensiblement sur ses courbes parfaitement mises en valeur dans la robe qu'elle portait.

"J'imagine oui."

Qui avait vu un professeur s'habiller de manière aussi... comme elle quoi. Cain toutefois n'avait pas vraiment envie de se retrouver entre ses jambes. Il doutait trop de l'état dans lequel il ressortirait de cette... expérience. Et il avait côtoyé assez de personnes tordues pour en reconnaitre une quand il en voyait. Elle finit de lui répondre par télépathie pour lui prouver que son petit tour était be et bien uniquement de la magie élémentaire bien qu'elle sache visiblement faire davantage. Encore un maitre en magie spirituelle... La plaie.
Le regard de Cain se durcit de nouveau.

"Non c'est sur... ce ne serait effectivement pas du jeu." Répondit-il sans plus sourire.

Il comprenait pourquoi Drake l'avait refilé à Luna. Ça lui ressemblait bien de le confier à quelqu'un capable de le manipuler si besoin.

L’atmosphère se réchauffa un peu. La glace fondit et la salle se remplissait d'une eau tiède. C'était quoi encore ça... Ce n'était ps qu'il détestait les bains mais il n'était pas à l'aise dans l'eau, du moins dans une eau qu'il ne contrôlait pas. Et vu ce qu'il croyait avoir perçu de son tempérament, ça ne serait pas une partie de plaisir pour lui. Il aurait presque préféré la glace... Au moins il avait eu l'occasion de s'entrainer dessus avec Alrost. L'eau liquide... nettement moins, cela malgré les cours de Tryana.

Le professeur expliqua le changement d'environnement par le fait que ce qui s'approche le plus de son état psychologique soit la tristesse. Un rictus de dégout déforma ses traits. Elle se trompait.

"N'importe quoi." Fit-il entre ses dents.

La tristesse ne faisait que montrer à quel point une personne était faible. Et il refusait de l'être ! Il était en colère et vindicatif à cause de son grand père, à cause de sa famille, il n'était pas triste ! Qu'est ce qui aurait pu le rendre triste d'ailleurs c'était n'importe quoi ?!
Il revit le meurtre récent de samère, de sa propre main, et l'abandon de son frère cadet.
Le trou qu'il avait toujours eu et senti à la place du cœur semblait être devenu un gouffre.
Un éclair de haine passa dans son regard, directement adressé à Luna et signe évident qu'il refusait d'admettre certaines vérités le concernant. Elle avait visiblement fouillé plus loin que ce qu'il avait pensé. Soit, il lui montrerait qu'elle se trompait.

Alors que l'eau finissait de les recouvrir entièrement, Cain se rendit compte qu'il pouvait respirer sous l'eau. Bon c'était déjà une bonne chose. Un problème de moins de réglé. Elle lui expliqua brièvement qu'elle n'était pas là pour une thérapie... Encore heureux !
Et poursuivis en exposant que la magie élémentaire, surtout les éléments qu'on ne maitrisait pas naturellement, était liée aux sentiments et émotions ou quelque chose comme ça.
Elle finit par lui demander ce qu'il savait de l’interaction entre esprit et élément.

"Je... Je sais que mon feu est plus puissant ou moins selon les émotions que je ressens mais aussi selon la force de ma volonté."

Hésite une seconde.

"Quand mon esprit était... brisé, après la possession, je ne contrôlais plus rien de mes pouvoirs. Ils réagissaient à tout ce que je ressentais n'importe comment..."

Il évita de mentionner la terreur et la paranoïa qu'il éprouvait à l'époque... ou la tristesse qui s'était insinuée en lui depuis sa Révélation. Cain était forcé d'admettre qu'il était troublé. Et si contrôler ses émotions lui permettait de mieux contrôler les éléments, alors ainsi soit-il... Tant qu'il n'en devenait pas dénué comme son grand père ça irait. Enfin peut-être.

"Chaque élément 'préfère' un état d'esprit ? J'avais lu ça quelque part..."
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Luna Langevin
Professeur de magie élémentaire - Mage de 2e Ordre
Age du personnage : 38
Race : humaine
Pouvoirs : Lumoria - Contrôle du sang
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 14 Jan - 3:29
A ma petite provocation, le jeune homme répondit en me reluquant ostensiblement. Je ne cachais pas mon goût pour ces regards. Il me faisait sentir belle et encore pleine de pouvoir sur la gente masculine. Même si je pressentais que celui là n'était pas des plus facile à séduire. Peu importe, les galipettes n'était pas au programme du jour avec Cain. Mais pour sûr, j'y goûterais un jour ou l'autre et à cette idée me vint un sourire gourmand.


Son regard se durcit à mesure des informations que je lui donnais. Une colère fit surface à l'évocation de sa tristesse. N'importe quoi? Pourtant, la simplicité de sa réaction démontrait que j'avais raison. Il sentait que je touchais à quelque chose d'intime. Quelque chose qu'il souhaite protéger. Alors naturellement, la colère se déclenchait. Sa vision de la tristesse nourrissait aussi un brin de cette colère. Si même lui ignorait sa peine, il n'était pas très futé. Du moins pas en introspection. Dommage...ça ne lui rendra la tâche que plus difficile. 


Mais revenons à notre mouton...j'aurais pu sourire à sa réponse énervé et au regard plein de haine. Mais je détestait qu'on me regarde et qu'on me parle sur ce ton. Je laissais donc un brin d'agacement déformé mon visage jusque là radieux pour le laisser se prendre de colère. Mon regard quitta ses étoiles pour s'emplir de flamme et alors que ma main quittait lentement sa joue, je le giflai avec l'autre sans aucune forme de retenue.
"Ton rapport à l'eau est ton rapport à la mère imbécile! "

Je n'étais pas responsable de ce qu'il niait et je ne comptais certainement pas faire de thérapie bienveillante  à mes élèves. Si en faire les aiderait sans aucun doute dans l'apprentissage de la magie élémentaire comme de la magie spirituelle, on ne me payait pas pour ça. Mais dans le cas de Caïn, j'avais une obligation de résultat envers le roi. Grand samaritain de la cité qui veut nous protéger de vilain démon. Si l'homme en question n'était pas aussi puissant qu'influant, je ne prendrais sans doute que peu en considération ces niaiseries. Seulement voilà, c'était bien le cas. Et malgré l'épine que je risquait de me mettre dans le pied en éduquant cet ignorant de prince, je devait donc prendre son apprentissage au sérieux. J'estimais qu'il était de mon intérêt, pour l'instant, de faire preuve d'un enseignement efficace à ce jeune homme. 

Par conséquent et à mon grand damn! Thérapie il y aura. Ce ne sera pas facile pour lui. Et ce d'autant moins que je ne prévois pas de rester en guide observateur. Non...Il acceptera cette vérité par la force. Je n'ais ni la patience pour ces choses ni l'envie de décevoir le grand manitou. Je ne pouvait me le permettre tant que je n'avais pas trouvé l'artefact ou bien obtenue la certitude qu'il n'était plus à l'académie.

Et puis sais-ton jamais le gamin ou son grand-papa pourrait bien m'être utile un jour...

Pour toutes ces raisons j'étais d'abord entrée en matière par de simple petite questions auxquelles il répondit ma foi relativement bien. Et pendant qu'il répondait à cette théorie simple, je réveillais en lui les sentiments qu'il éprouvait pour sa mère. Tous. Sans exception. Sans filtre. Son amour d'enfant. Son abandon à cause du chantage de Drake. Ses retrouvailles pleine de tension et la violence mentale du matricide dont il s'était rendu coupable. Je fis en sorte que ces image vienne de lui. Comme s'il avait lui même ouvert la porte vers le souvenir de ses émotions. Bien sûr il pourrait bien se douter que j'étais responsable de ce remue-ménage. Pour cette raison et pour éviter qu'il se dirige une colère infructueuse à mon égard, je lui fit rapidement oublié la sensation que ma petite intrusion lui avait donné et sortait de là. Vu les portes que je venais d'ouvrir il ne pourrait que se rendre à l'évidence et accepter les sentiments profonds qui l'animaient.

J'avais rapidement repris l'air naturellement charmeur et un regard lumineux. Alors que le bel étalon était assaillit des flots d'émotions passé et présent, il répondait à ma question. Mais le flot de ses émotions ne partirait pas comme ça. J'avait fait sorte que les portes ne puisse se refermer tant que Cain n'acceptait pas ce qui en sortait ou lorsque je le décidais. 

Bien mon garçon" 
lui disais-je ravis. "Alrost t'a parlé de ça également n'est ce pas? 

Sans plus attendre de réponse que je connaissais déjà, je tournais mon buste avec une sensualité qui m'était toute naturelle, me retrouvant ainsi de profil. Je générais une bulle d'air assez large nous englobant tous les deux.

"Tu vas commencer par ce sort mineur. Création d'eau. Mais comme nous ne sommes pas dans ton élément, je vais t'enseigner une aide précieuse."

Tendant un bras, index levé en direction du sol sablonneux, je dessinais trois symbole dans les airs qui se transférait sur le sable.


                       BINAH                         HESED                                HOD

"Ces trois symboles, Binah, Hesed, Hod, représente l'eau dans tous ses aspects. Apprend à les tracer ils t'aideront à te connecter à l'élément. Accepte les émotions que tu as refoulé, tu n'en aura plus jamais besoin. Et...s'il te plait épargne moi la colère ou le mépris. C'est toi l'apprenant! "

C'est vrai quoi! Je suis bien certaine qu'il y avait de pire professeur. Je ne méritais aucunement son mépris! Si j'étais agréable et souriante au début de cette phrase, mon sourire m'avait quitté quelques instant sur la dernière partie. Le regard courroucé et plein de haine que m'avais lancé le jeune homme plus tôt m'était revenu en mémoire. Qu'il ne se s'avise plus de me regarder de la sorte une fois de plus. prince ou pas, je m'arrangerais pour qu'il souffre sans que Drake n'y voit d'inconvénient.

"Allez chop chop! Ne perdons pas de temps" le pressais-je en reprenant mes airs encourageant.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cain Leckard
Apprenti de 2nde Sphère - Talmar
Age du personnage : 19
Race : Humain
Pouvoirs : Pyrokinésie et aura de terreur
Voir le profil de l'utilisateur
Aujourd'hui à 10:40
A mesure qu'elle lui donnait les informations disons, essentielles sur lui-même, il les refusait en bloc. De manière aussi automatique qu'un mécanisme de défense, il muait chaque interrogation et chaque larme qu'il aurait potentiellement pu verser en colère et en haine. Ca pouvait expliquer que sa colère soit si profonde et si grande, même si ce n'était pas là toute la cause. Malgré tout il adressa un regard haineux au professeur qui le gifla d'agacement. Ok, il ne l'avait pas vu venir celle-là.
Ca faisait moins mal que d'autres choses qu'on lui avait fait subir mais c'était... humiliant il fallait l'avouer. Luna ne lui laissa toutefois pas vraiment le temps de répliquer quoi que ce soit car elle lui "expliqua" que l'eau avait un rapport à la mère.

"Je n'ai pas eu de mère." Fit-t-il froidement.

Le regard de Cain n'avait pas changé et il était clair qu'il n'avait pas envie de chercher de liens entre sa mère et l'eau. Il avait toutefois fait son possible pour répondre aux autres questions de manière plus... sérieuse pour la simple et bonne raison que d'une part il voulait quand même s'améliorer mais aussi parce que si Luna allait balancer à Drake qu'il était peu coopératif, il passerait encore un mauvais quart d'heure... Et quoi qu'on en pense ce n'était pas parce qu'l était habitué aux mauvais traitement qu'il était devenu masochiste. Bien au contraire.
Il avait donc tenté de répondre et sans vraiment se rendre compte qu'elle en profitait pour visiter son esprit et l'ouvrir aux souvenirs douloureux liés à sa mère. Enfin il était forcé de s'en rendre compte vu le flot d'image, de souvenirs et d'émotions qui le submergeaient soudainement mais c'était comme si l'origine de cet évènement était secondaire et inintéressant.

Cain tentait de faire comme d'habitude, de refouler toutes les émotions et de poursuivre le cours comme ça mais il finit par peiner à trouver ses mots et son visage se crispa davantage avant de se décomposer par la douleur, psychique de ses souvenirs et la tristesse qu'elle lui inspirait. Toutefois il se refusait à verser la moindre larme ou à s'attarder dessus. Drake lui avait assez répété que les larmes étaient une faiblesse pour en verser une de plus, surtout devant une de ses marionnettes.

Le professeur généra une bulle d'air et elle lui indiqua qu'il devrait créer de l'eau. Il l'avait déjà fait deux ou trois fois ça ne devrait pas lui poser trop de problème. Bon, il n'avait réussi que sur une toute petite portion d'eau mais c'était déjà bien non ?
Il tentait d'être attentif aux symboles mais le flot d'émotions menaçait sérieusement de l'assaillir et alors qu'il tentait de reproduire les symboles, il dut prendre un moment pour tenter de remettre de côté le souvenir durant lequel il achevait sa mère. Les derniers mots qu'il lui avait adressé résonnaient dans sa mémoire, tout comme la tristesse et la colère qu'il ressentait à ce moment là. La respiration un peu plus forte et rapide, les yeux dans le vague, Cain dut tenta de repousser le souvenir en vain.

Finalement, sa tête retomba vers l'avant et il posa une main devant ses yeux comme si ça allait l'aider à tout refouler.

"Putain."Lâcha-t-il dans un souffle sans même s'en rendre compte.

Oui, il était têtu c'était un fait indiscutable, mais le flot était trop puissant pour qu'il puisse juste lui tourner le dos et refuser de le voir. Assailli par les souvenirs, il se décida enfin à leur face face.
Il se revit enfant alors que sa vie était simple et heureuse. Puis sa mère avait décidé de le vendre contre la vie de son amant, contre la vie du père de Cain.

Or Cain était très bien placé pour comprendre la teneur de ce marché. Et à dire vrai il n'était pas certain qu'à la place de sa mère il n'aurait pas agi de la même manière. Il connaissait assez bien Drake et l'avais assez subi pour comprendre la peur qu'il inspirait. Mais il était son fils ! Si au moins elle avait respecté sa promesse et était venu le chercher... mais à la place elle l'avait simplement remplacé. Elle avait eu un autre fils et avait vécu sa vie tranquillement pendant qu'il était torturé et "éduqué" par Drake. De nouveau, la colère pointa le bout de son nez. Il ne parvenait pas à accepter ça... Ou il ne le voulait pas. Les poings de Cain se serrèrent. C'était davantage ça. Et plus il essayait de rejeter le souvenir et plus il semblait prendre de la force si bien que ses épaules s'affaissèrent comme si il ployait sous le poids du monde. De son monde du moins.

Au prix d'un gros effort sur lui-même, il tenta de "laisser couler", d'accepter ce qui était et qu'il ne pouvait de toute façon pas changer. Si ça avait l'air de fonctionner partiellement, le souvenir de sa visite à sa mère en revanche fut bien plus difficile à reprendre en main. Il ressentait un mélange de colère, de tristesse et d'horreur devant la scène qu'il avait lui-même provoqué. Sa mère méritait de mourir ? Peut-être bien... Mais c'était surtout qu'il soit capable d'un telle meurtre qui l'horrifiait. Il avait passé des années à hurler à son grand père qu'il ne deviendrait pas comme lui. Et au final il était pire.Lui au moins n'avait pas tué sa fille, bien qu'il ait toujours su où elle était il l'avait laissé en vie, certes avec un chantage digne des plus gros psychopathes mais en vie. Cain n'avait pas eu cette... gentillesse. La vérité c'était qu'en plus de culpabiliser, il se faisait peur. Il s'était toujours raccroché au fait qu'il n'était pas un Leckard, qu'il n'était pas comme eux, pas aussi cruels et certainement aussi malfaisants. Et pourtant il ne pouvait que contempler cette noirceur qui le détournait du chemin que Garreth voulait pour lui, et que Cain aurait été si heureux de parvenir à suivre.

La vérité était là, sa mère l'avait abandonné et avait refait sa vie. C'était arrivé à énormément d'orphelins et ils ne devaient pas le vivre aussi mal. Et Cain avait rectifié le tir si on pouvait dire puisqu'il avait eu la "chance" de pouvoir s'expliquer avec elle... enfin... si on pouvait appeler ça des explications. Quand à son matricide... même si elle était encore envie Cain n'était en fait pas sur de pouvoir retenir sa main et commettre de nouveau cet acte horrible. Et c'était cette incertitude qui contribuait à l'effrayer. Il avait peur de lui-même bien plus qu'il n'en voulait à sa mère au final. Elle n'avait fait que le "révéler".
Oui, c'était ça... En fait il comprenait en partie sa mère et même si c'était douloureux, il lui en voulait... moins. Et c'était surtout sa colère et sa haine de lui-même qui lui avait caché ce fait : il était capable de lui pardonner. Peut-être.

Les images semblèrent se ternir. Il n'avait aucune idée combien de temps il était resté immobile à faire un "point forcé" mais il était clair que tout ça n'avait pas été provoqué par la simple présence de l'élément aqueux. C'était elle, c'était Luna qui en était à l'origine. Peut-être qu'elle ne faisait que son rôle de professeur mais pour Cain elle outrepassait ses prérogatives. Oui il était l'apprenant mais ses intrusions avaient le don de l'énerver. Bon, il n'avait pas le moindre souvenir d'une intrusion de sa part mais c'était plutôt logique en fin de compte.

Bien que Cain ait commencé à accepter certaines des choses qu'il ressentait, il n'en avait pas encore fini, il lui faudrait sans doute un certain temps avant d'y parvenir totalement mais au moins l'engrenage était enclenché. Se concentrant sur le cours, il tenta de reproduire les symboles sur le sable avant de se lancer dans la création d'eau, non sans d'abord lui lancer le ême genre de regard qu'il avait jusque là adresser qu'à sa chère famille.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Cité profane :: TOUR DES ARCANES - ACADEMIE :: SALLES DE COURS :: Magie élémentaire-
Sauter vers: