:: TARGATT - Ville Quartier Tamarang :: Habitations :: Palais pourpre Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La nature reste! (suite)

avatar
Cernunnos Oneiros
Directeur de la maison Méridius & Professeur de contrôle des pouvoirs - Mage 2nd ordre
Age du personnage : 320
Race : elfe-dryade
Pouvoirs : Dryade, Ratatosk, Yin-Yang
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 23 Sep - 21:17
Résumé:
Un mois après la prise de contrôle de Targatt par Drake, j'avais décidé d'activer conjointement avec mes collègues de travail d'activer un sortilège, certes relativement simple à expliquer, mais qui théoriquement parlant avait été un vrai calvaire pour moi.

Ce plan fut activé et je perdis la totalité d'énergie positive qu'il me restait. J'avais été donc évacué en toute urgence par Daphné pour attendre la délégation Drows.

Elle ne fut pas longue a arrivé.
Ce fut ainsi que pendant six mois, j'étais allé dans les sous-terrains des montagnes noires où habitent les elfes noirs.


Quand je fus rentré de mon séjour, sept mois s'étaient passés. La dissension existant entre Astoria et Drake n'avait pas pris fin. Même plus ! D'après mes sources, la République menée par Wilhelmine, l'ancienne capitaine de la Garde Royal s'était détachée des forces de l'ancienne régente.

Quand j'avais appris ce qu'il s'était passé au Palais alors que j'étais dans le quartier Vodrel, j'avais été surpris. De cette surprise, était née la suspicion contre Wilhelmine. Vu qu'elle avait déjà trahi Astoria, pourquoi ne le referait-elle pas ?
Je présumais qu'elle voulait pour elle seule le trône. Ayant le soutien de l'armée, elle pourrait monter un coup d'état contre Drake...
Cela serait intéressant.
Mais mon Credo ne changerait pas. Si les Républicains attaquaient, j'allais devoir riposter. Si les Troupes Royales attaquaient, ils allaient se faire écraser. Quel que soit mon ennemi, il se dresserait contre moi. Surtout, si c'était Drake, car je lui en veux toujours pour l'humiliation qu'il m'a fait subir en ce jour.

J'avais donc agi dans l'ombre pour échafauder un plan. 


J'étais déjà allé voir le Clan Vinrod pour protéger le Nord de la cité contre toute attaque, qu'elle soit interne, en raison du conflit civile ayant lieu, ou externe, si un autre groupe venait nous attaquait sans crier gare. Cependant, j'avais obtenu un refus. Dommage, cela m'aurait bien arrangé.

***

Pendant mon absence, une nouvelle m'avait réjoui et en même temps énerver.

Ma fille était arrivée dans la cité-mage. 

La joie était parce que je ne l'avais pas vu depuis presque cinq ans maintenant, pardon, six en comptant l'année que je viens de passer à Targatt.
Et en même temps énerver, parce qu'elle n'avait pas trouvé un meilleur moment pour arriver ?

Non, c'est vrai ! On est en plein conflit civil et elle débarque ! Il y a de quoi s'énerver !

J'étais donc allé parlementer avec eux. Oui, moi qui déteste les vampires, étais allé les voir pour négocier.

Depuis que les pontes du nid m'avaient appris que ma fille était arrivée, je me rendais souvent au nid, il fallait que j'honore l'accord que j'avais passé avec eux.
Bien, c'était normal.


Flashback

J'avais découvert pendant mon « Enfer » en croisant un vampire que mon sang était beaucoup moins nocif qu'avant.
Les deux ou trois copains qui accompagnaient cet écervellé étaient devenus mes cobayes pour tester ma nocivité.

Je pus découvrir que le fait d'être devenu Drow avait rendu possible l'ingération de mon sang possible en lui donnant la possibilité d'aller au soleil sans mourir. Cependant, la toxicité était toujours là. Étant trop puissant, mon sang l'était aussi. Un mort de plus. Ah oui ! Je ne vous l'avais pas dit ? L'idiot, le premier qui a voulu me mordre et que j'ai rencontré était mort. Le deuxième s'était pour confirmer cette hypothèse.

Pour le troisième, je lui avais donné le sang d'un de mes clones fruits pour voir l'effet. Le résultat était ce que souhaitait le Clan Helmaël, et même davantage. Puisque mon clone était plus faible que moi, donc le sang serait moins intense. Ma partie végétale rendait les vampires plus résistants au soleil et mon sang les renforçait. L'énergie négative depuis que j'étais devenu Drow limitait l'absorption par photosynthèse. Donc c'était bon. Celui-là méritait de vivre, je décidais d'être miséricordieux et encore l'utiliser pour un autre test.

Le dernier... Oui, il était bien quatre. Je disais, le dernier avait testé ma version allégé. C'est-à-dire des clones fruits dont le sang a été prélevé quand il était sous forme mortelle.
Cette version renforçait sans les protéger du soleil. 
Avec ceux-là, je pourrais donc réaliser le marché avec les Helmaël.

Fin du Flashback

Depuis que j'étais rentré, je faisais mes livraisons bihebdomadaires avec la version allégée. J'avais créé ma pépinière dans un endroit reclus afin de pouvoir satisfaire la demande.

Quand je fus dans le quartier de Tamarang vers le Palais pourpre. On m'escorta vers l'élite des vampires.
Oui, à l'époque, je ne m'étais présenté que comme médiateur du Petit Peuple, ce qui avait valu cette méfiance envers moi. Si j'avais dit que j'étais professeur, mon traitement aurait été peut-être légèrement meilleur.
Maintenant, j'étais Directeur de Maison et on ne m'envoyait plus les sous-fifres, surtout que l'affaire devait rester « secrète ».

Je leur donnais ainsi mes « fruits ». Je ne m'arrêtais pas là. Je commençais à proposer ma version soleil en leur expliquant qu'un litre d'un clone pouvait maintenir une heure au soleil. Avec un clone, il pouvait avoir trois doses pour contrer le soleil. C'était révolutionnaire ! Des vampires au soleil, seule ma fille pouvait le faire jusqu'à maintenant.

Il me répondit, parce qu'il n'y avait qu'un seul des deux frères, qu'il pourrait les obtenir en pillant ma pépinière ?
Je leur répondis que c'était impossible. Ces clones n'étaient pas en plantation. S'il essayait de me manipuler spirituellement, il n'allait pas réussir. 

Faire un fruit étant comme créé la vie. Un savoir qui dépassait de loin de simples crocs ou technique de manipulation mentale.

De plus, s'il n'acceptait pas, je serais prêt à enlever et reconnaître ma fille comme telle. Ce qui aux yeux de la loi, la placerait de facto à ma charge, enlevant le vampire avec le plus de potentiel de leur nid des cent dernières générations.
Bravo, ma fille, tu fais du très bon travail sans que tu le saches.

J'ajoutais qu'il serait malsain que les autres clans sache que le Clan Helmaël était parti prenante à Vodrel. Les De Reyem et les Elfes ne seraient vraiment pas cléments avec eux dans ce cas-là.

Je leur demandais juste de ne pas agir. Si les Leckards demandaient de l'aide lors d'un affrontement, il ne devait pas les aider, prétextant par exemple qu'il n'avait plus assez de troupes après le massacre que j'avais fait ou une attaque contre eux.
Je ne demandais pas une action de leur part pour trahir leur allié. Je demandais une inaction tout en essayant à ce qu'il garde la face devant les Leckards.

Devant ma proposition, il accepta.

Ouf, j'avais fait ce que je pensais être le plus difficile.
Je m'étais fait un allié... peut-être pas un vrai, mais c'était mieux que les avoir en ennemis.
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Cité profane :: TARGATT - Ville Quartier Tamarang :: Habitations :: Palais pourpre-
Sauter vers: