Poster un nouveau sujetRépondre au sujet  :: TARGATT :: QUÊTES, EVENTS, DEMANDES RP & ANNONCES :: Evènements Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La quête des nains

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2
avatar
Lomac Xelcius
Voleur - Mage du 4e ordre
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 21 Sep - 1:04
Au moment où j'allais découper l'autre zigoto de servant du dragon, une main arrêta mon arme. Pas n'importe quelle main, une main d'énergie positive.

Bon, j'avais réussi à le blesser, c'était déjà ça de gagner, mais j'aurais pu le tuer sur le coup. Il allait falloir que je recommence... 
C'est là que la sainte ni touche me demanda ce que j'avais tenté de le faire.
« Je ne sais pas si vous avez des yeux comme nous esprit de médeux, mais j'ai vu que je voulais le découper en rondelles parce que c'est un ennemi. »

Elle me lança un regard de tueur. Eh bien ! Il paraît que c'était un ange... On aurait dit un démon travesti en blanc. Il me répondit que j'étais le seul détritus ici. P'être bien, p'être pas. J'ai pas zieuté les autres servants, juste le plus dangereux. Son argumentaire était vide sur quoi je n'étais pas qualifié pour donner une leçon de morale.
Leçon de morale ? Non, j'crois pas. Rappeler juste à cette bande de zigotos qui était l'ennemi. 

Galopin ! Sérieusement ? Il venait de quelle date ce machin ? De l'antiquité ? Complètement périmé son expression. Un peu comme lui quoi.
Elle se tourna vers le vampire et essayait de lui inculquer les bonnes valeurs.
Mort de rire. Elle voulait faire d'un vampire un saint, c'était quoi cette putain de blague ? C'était un Helmaël, ce mec, pas un Cullen.
Je continuais à vouloir tuer le vioc pour abréger ses souffrances, mais apparemment cela ne plaisait pas à miss parfaite, avec sa main d'énergie positive, elle détruisit mon arme. Super.... Maintenant j'ai même plus d'arme noir pour combattre le dragon. Complètement folle cette fille !
« L'hypocrite, c'est vous... J'assume toujours ce que je fais comparer à vous. Alors oui, moi, je peux vous faire la morale, traîtresse.. »

Je souriais pour dire que sa morale me faisait bien rire quand on savait qu'elle avait fait.
Le dernier mot était pour lui faire percuter que je connaissais son petit secret par rapport au Dauphin. Et oui, t'es pas maline ! Faut être conne pour être venu sur la même mission que lui. Ou alors c'était fait exprès par notre Roi.. Ca m'étonnerait pas.

Elle reporta son attention une fois de plus vers le vieux, le serviteur de l'ennemi. Elle était même au petit soin avec lui.
Vous allez bien ? Vous voulez du thé ? Un bain huilé ? Baise-le pendant que tu y es !
QU'est-ce que ça nous foutait qu'il soit Hongrois ? Il pouvait être Han, Saxon ou Sarrazin, on s'en foutait ! C'est un ennemi. Elle a pas encore mis ça dans sa caboche ? Je suis sûr qu'il va nous planter un couteau dans le dos !
Voilà maintenant qu'il radotait comme un sénile ! Un truc du genre zombi : « Partezzz ou mourrrez ». Ça me filait grave les chocottes.... Ou pas. J'avais surtout envie de le saigner parce qu'il piaillait comme la pétasse !

Quand Garreth exposait son Plan et que je lui répondis, elle fit encore des siennes.
Elle faisait exprès de me chauffer à blanc. La scène va devenir rouge si elle continue à me faire devenir vert de rage.
« Enfin effet, aucun scrupule. Je suis un couard qui préfère rester en vie grâce à l'aide de l'armée de Nains, plutôt que mort orgueilleux au point de mourir parce que je n'ai pas fui. Un peu comme vous qui ne voulez rien faire dans votre Plan d'action que rester derrière la ligne de front.
Je pensais que vous qui estimiez votre vie plus que quiconque, vous seriez d'accord avec moi. »



C'est pas que je m'ennuie, mais l'attrait qu'à cet or me donne envie de tout aspirer. Bonne idée !
Mêlant ma Main Noire avec un sortilège de vent, cela comme un siphon.
Ayant empoché une certaines quantité de pièces et d'objets en tout genre, J’étais pris de fatigue.

Passé du pas au galop, il fallait s'accrocher !
Et c'est ce que j'ai fait. Je me suis accroché à cette vierge ou plutôt à l'un de ses boobs.
J'avais même pas exprès !!!
Elle m'attrapa ma tête par les cheveux. Putain de merde ! Cette fille connaît aussi des techniques d'assassinat !
À ce momebnt-là je me pris à bout portant un choc mental. 
J'aurais bien voulu dire que cela ne m'avait rien fait et fanfaronner d'un air  « C'est tout ce que t'as ? »

La vérité était tout autre. Je me disais surtout : « Putain ça fait un mal de chien ! » et aussi « Oppai ! »
J'avais même craché un peu de sang à cause d'elle.
C'est joli, joli de dire qu'il faut pas que l'on touche à ses ennemis, mais les tirs amis, ça y a pas de problèmes ? C'est quoi cette logique de merde ?
C'est pas comme si je l'avais violé !
Oppai !
La ferme !
Même Eryn ne m'avait pas attaqué comme ça. La prêtresse était encore plus cinglé qu'elle ! C'était même possible ça ?

Alors que je souffrais encore de l'attaque spirituelle, elle me mit sur une croix d'énergie. Maintenant, je suis Jésus. Qu'elle me hisse au niveau du fils de Dieu... À quel point vient-elle de m'estimer ?

Pardon, moi qui ne connais que les ténèbres, j'ai jamais été aussi méprisé d'être envoyé à la Lumière.

C'est pas la même religion ? Ah ? C'est pareil au même pour moi alors.
Elle me projeta ensuite vers le mur avec ne autre attaque mentale.
Elle exagérait pas un tout petit peu là ? Elle me parlait de cible. Je pétais une crise de rire.

« HAHAHAH, c'est sûre, toi, tu localises et vends la cible que tu viens de soigner. C'est beaucoup mieux que moi ! HAHAHAHA »

Tandis que j'étais maintenant comme un jugé criminel romain, Garreth perdit son calme et nous attaqua.
Ils ont un problème avec les tirs alliés ?
Encore une dose de magie spirituelle que l'on m'envoyait ! C'était pas fini ce cirque ! J'entendais plus rien de ce qu'il beuglait avec son attaque.
Avec ma volonté que je réussis à soutenir son attaque avant de cracher comme du venin cette phrase.

« Putain, mais merde ! Pourquoi tu m'attaques ? C'est pas moi qui aie vendu ton petit ami au Roi que je sache ! »
Je me faisais encore attaquer à cause de cette connasse, donc moi aussi, je perdais les nerfs et avais dévoilé, non pas un, mais DEUX secret de sa Majesté.
J'étais dans la merde.... Je devrais peut-être, ne pas faire de rapport et me faire discret dans la cité quand je rentrerais.


Des coups se firent entendre à travers la roche. Des coups qui faisaient trembler la montagne et créaient de larges déchirures. Ces trous béants laissaient déverser un flot d'or. 
Bordel ! Pourquoi je suis pas en bas à prendre un bain doré ? J'ai toujours rêvé de ça  et je peux pas le réaliser ! Saleté de nonne !
Oppai !

AAAAAAHHHHHHHH !!!!!!

La violence des coups rompit les lames qui me maintenaient à une hauteur maintenant faible.
L'or m'a sauvé la vie ! Je continuerai sur cette voie si cela me sauve encore !

Je regarde devant moi alors que je suis couché sur le trésor. Là, je vois une dague avec un bel ornement !
Je la veux !

Un vieux bouquin !
Pas trop mon trip, mais j'ai vu le mot interdit, donc je l'ai rangé dans ma doublure.

Un bâton avec une grosse pierre gemme dessus.
Je suis au paradis !

Comme les Oppais !!

Je suis maudit ! Maudite Peste !
Je range la dague à ma ceinture tandis que j'attachaisle bâton dans mon dos habilement avec une corde.
On dirait un vieux qui doit rester droit...
Alors qu'un énorme trou vint de se faire du plafond, j'ai pu voir le dragon nous lancer son souffle ardent.
Cain s'était changé en torche humaine et voulait sans doute grâce à la chaleur de ses flammes lui permettant de mieux esquiver.
Garreth faisait léviter grâce à sa télékinésie de l'or. Ok !
Ca me donne une idée !

Je saute vers la protection dorée du lycan avant de m'élancer vers le feu.
Non, vous m'avez bien entendu.
Je fais Passe-muraille rapidement parce que je sais que je ne pourrais pas absorber tout le souffle. La seconde où le feu passe à travers moi semble éternelle.
J'active ma Main Noire pour absorber le reste du souffle. Ma main bouillonne de l'intérieur. Elle devient brûlante !
Quelle puissance ! Même en étant absorber, le feu avait quand même réussi à me brûler malgré ma capacité.
Bon, vu que je suis pas un super-héros et que je ne peux pas voler, je ressens la gravité agir à nouveau.

C'est là que je relâche tout l'or que j'avais emmagasiné et aussi le peu du souffle du dragon que j'ai récupéré.
Avec ça, j'ai mon propulseur à pièce pour mitrailler le dragon.

Manque de bol, la chaleur est tellement énorme que l'or fond. C'était pas voulu, mais bon de l'or fondu pour un dragon doit être comme de l'eau bouillante pour nous.... Enfin, je l'espère.
Je n'avais même pas remarqué que Hedryan pourrait être sur la trajectoire de mon tir. Ils sont tous fous dans cette équipe. Alors un tir ami de plus ou de moins, ils n'allaient pas chipoter.

Je retombe comme une grosse merde. Et pour ne pas m'écraser au sol où il y a certes des tonnes de pièces d'or, il y a aussi une épée en dessous.
Sur toutes les probabilités, il a fallu que cette épée soit tournée la lame vers moi !
Sérieux !


Donc, pour ne pas me planter, au sens littéral du terme, j'active à nouveau Passe-muraille. 
Croire que je regagnerais autant d'énergie par l'adrénaline de survivre.
Faut croire que suis plus peureux que je le pensais, mais à ce point... Ce n'est pas tout les jours que l'on affronte un dragon.

Ma capacité héréditaire me permet d'échapper à la mort. Je tombe.
Jusqu'à ce que je vois qu'il n'y a plus de matière pour éviter de finir coincer. Je m'écrase comme une grosse merde de pigeon sur un chauve.

Que voulez-vous... ? Ça fait mal. 
L'adrénaline ne fait à présent plus effet....

Je suis seul, sans magie, avec un bâton dont j'ignore tout, une dague dont j'ignore le tranchant et un vieux bouquin avec le mot interdit dessus, une main brûlée... Pas de capacités dans Main Noire.
Ca va, j'ai connu pire comme situation.... La torture deDrake était dix fois pire que l'état dans lequel je suis.

Je suis dans un couloir... Sans doute en dessous de la chambre du dragon...
Je vais me reposer quelques instants histoire de récupérer. 

Je suis peut-être crevé, mais ayant grandi dans le Cercle, je peux me reposer en étant attentif au milieu dans lequel je suis.

***

J'ai pioncé. Personne ne m'a attaqué, enfin. Je suis toujours entier, ce qui confirme que personne ne m'a attaqué. Pas de nouvelles du groupe. J'ai toujours ma dague, le bâton...
Je fais apparaître une lumière pour voir ce qu'il y a dans ce bouquin...
Peut-être une carte dedans m'aidera-t-elle ?

Non, c'est beaucoup mieux que ça !
C'est comment aller au Royaume des Nains !
Après tout d'après ce que je pouvais voir, c'était une encyclopédie sur tout le monde connu, sur tous les royaumes. Le royaume Nain ne faisait pas exception !
Voilà un bouquin qui serait très intéressant ! Surtout, si je le négociais avec Drake. Il pourrait me l'arracher de force, mais ça serait beaucoup plus intéressant pour lui de continuer à faire affaire avec moi.


Sauvé !
Tandis que je lève mes bras, je percute que c'est Ama qui a toujours la pierre...

Et merde !
D'abord les Oppais et ensuite ça !
Je suis vraiment maudit.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Prophétesse Zahel
Missionnaire d'Ether - Mage 3e ordre
Age du personnage : 21
Race : Humaine
Pouvoirs : Modélisation Divine et Chirurgie Divine
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 21 Sep - 20:19
Hécatonchire regardait le maudit voleur avec un profond mépris. Décidément ce démon devait être purgé.

« Je ne sais pas si vous avez des yeux comme nous esprit de médeux, mais j'ai vu que je voulais le découper en rondelles parce que c'est un ennemi. »

Tuer inutilement est quelque chose d’inqualifiable. Vous devriez avoir honte de vous, pour violenter un simple homme pour des choses aussi égoïste.

Ce voleur était vraiment un être horrible qui ne méritait que la damnation !

« L'hypocrite, c'est vous... J'assume toujours ce que je fais comparer à vous. Alors oui, moi, je peux vous faire la morale, traîtresse.. »

L’ange haussa un sourcil avec un léger étonnement.

Comparer à moi ? J’assume toujours mes actions et les décisions parfois difficile que j’ai dû prendre.

Elle regarda un temps Cain

Même si pour l’instant je n’ai pas encore trouvé la possibilité d’assumer tout ce que j’ai fais, ce qui ne saurait tarder.

Il faudrait bien qu’elle ne finisse pas dire la vérité au jeune homme, pour éviter ce que Drake prévoyait de faire… Sur le coup, il l’avait bien piégé, ne lui laissant guère de véritable choix.

Se penchant ensuite vers le vieil homme, Hécatonchire le soigna avant de rapidement le questionner.

« Je te remercie servante d’Ether. Oui, ma terre fut celle des Magyars, comme Mala Auris. Je n’ai cependant plus rien là-bas et tout ce qui m’importe se trouve ici. Un lieu que vous ne pourrait quitter en vie si vous ne partez pas en laissant tout ici. Vous pourrez cacher vos larcins dans d’autres terres et dans d’autres plans, votre odeur empli ce lieu et l’odeur du dragon colle à votre peau. L’odeur la plus tenace qui soit si bien que chaque pièce a perdu l’odeur de l’or pour avoir celle de son maître. Alors partez si… vous ne voulez pas mourir. »


L’ange de L’éternelle fut tout de même interloqué par cette réponse, pourquoi un homme était t-il si protecteur envers un Dragon qui l’avait emprisonné. Il ne semblait pas brisé. C’était assez mystérieux.

Regardant alors un temps, le voleur et les différents membres de la troupe, elle retourna son regard vers le vieil homme.

Je ne compte rien prendre, je ne suis pas une pilleuse mais je ne puis répondre pour les autres membres. Veuillez les excuser… pour ceux qui le méritent…

C’était clairement une pique envers le voleur, une pique qui fut au final continuée par une autre au sujet de la couardise du voleur.

« Enfin effet, aucun scrupule. Je suis un couard qui préfère rester en vie grâce à l'aide de l'armée de Nains, plutôt que mort orgueilleux au point de mourir parce que je n'ai pas fui. Un peu comme vous qui ne voulez rien faire dans votre Plan d'action que rester derrière la ligne de front.
Je pensais que vous qui estimiez votre vie plus que quiconque, vous seriez d'accord avec moi. »


L’ange soupira quelques instants, ce voleur était vraiment un imbécile…

Je crains que vous n’ayez pas compris la définition du mot stratégie voleur… Il s’agit de mettre les meilleurs aux meilleurs endroits. Et je suis bien plus forte à mi distance qu’au corps à corps, surtout face à un grand monstre cuirassé… Vous vous méprenez également sur votre dernière phrase. Pour le seigneur Ether, je suis prêt à subir la plus douloureuse des morts pour que resplendisse sa grande lumière. Si je dois mourir, je mourais, face au danger et debout. Contrairement à vous qui sera recroquevillé sur le sol, tremblant et pleurant…


Sans prendre en compte les conseils du vieil homme, le voleur commença à piller la grotte. Avant au final de toucher la poitrine d’Hécatonchire qui ne pu que réagir violement à un tel affront. Jamais dans son éternelle vie, il n’avait subit de geste aussi humiliant et dégradant. Ce voleur allait prendre et être éduqué…

« HAHAHAH, c'est sûre, toi, tu localises et vends la cible que tu viens de soigner. C'est beaucoup mieux que moi ! HAHAHAHA »

Après la punition, le voleur commença à dire des choses étranges. Les pièces du puzzle s’assemblaient et l’Ange faisait le lien entre les mots et les faits. Drake voulait jouer à ce genre de jeu ? Il avait fait l’erreur de confier une telle information à un imbécile, car cela changerait considérablement l’attitude Etheriste envers la monarchie. Les jours sombres approchaient…

L’Ange aurait voulu répondre tout de suite mais, il prit alors alors une rafale spirituelle qu’il ne parvint qu’à atténuer par réflexe. Ce garçon… c’était interessant…

-Ça suffit !

-Qu'est-ce que vous faites ! On va se retrouver face à face avec un dragon d'une minute à l'autre, et vous n'avez rien d'autre à faire ?! Je me fiche que « c'était un accident » ou bien « il a souillé l'honneur de Yun'er » ou je ne sais pas quoi ! Que ce soit moi, sur tous les membres de se groupe qui doivent vous remettre à l'ordre, est désespérant!
Maintenant prenez des affaires, allez vous préparer, Montrez que vous êtes des professionnels et non pas des louveteaux chouineurs, et arrêtez de faire de telles scènes ridicule. Le prochain qui refait ce genre de choses, peu importe si il s'agit d'Ama, Cain, Hedryan, Zahel ou vous deux, aura le plaisir de s'en prendre une.


Par contre ce qu’il disait était ennuyant. L’ange n’avait pas l’intention d’écouter pareil sermon. Si ce dernier lui renvoyait une attaque, il en prendrait une également dans la figure. Si l’Ange voulait tuer ce voleur, pour l’arrêter, le combat serait la seul option.

« Putain, mais merde ! Pourquoi tu m'attaques ? C'est pas moi qui aie vendu ton petit ami au Roi que je sache ! »

Voilà c’est pour cette raison que ce voleur était un imbécile, l’Ange n’imaginait même pas ce qu’il prendrait dans la tête de la part de Drake. Parce que ce dernier devait commencer à comprendre que c’était stupide, de ce mettre à dos inutilement un groupe du cercle alors que le souverain avait déjà tant d’ennemi.

Mais le mal était toutefois fait, alors l’ange utilisa la télékinésie pour établir une connexion avec Cain et Garreth afin de pouvoir parler seul à seul avant que le voleur commence à raconter n’importe quoi.

En soit, contrairement à Zahel, l’ange n’avait aucun regret parce qu’il ne devait rien à Cain mais bon, il fallait tout de même commencer à tenter d’atténuer la situation. Même si Cain n’était pas dans les Plans de l’Ether, ce serait dommage de devoir le tuer.

Bon… Je voulais attendre que la quête du Dragon soit terminée pour vous en parler afin de ne pas vous déstabiliser devant un Dragon mais il semble que nous n’ayons plus ce luxe aujourd’hui.

Le voleur à raison, c’est de ma faute si votre grand père vous a retrouvé. En vous cherchant, il a invité Zahel en palais et a utilisé un sort de violation de l’esprit pour fouiller sa mémoire sans son consentement et il a reconnu les flammes que vous aviez lancé sur Zahel à votre réveil.

Il a ensuite demandé à Zahel de lui donner la fréquence de sa magie pour vous retrouvé. Puisque vous étiez son petit fils et que vous étiez possédé par un démon, nous n’avions alors pas réalisé ce qu’il vous avait fait subir…

L’ange montrait alors des images du Roi.

"Je suis à la recherche de mon petit-fils, Cain. Il avait été possédé par un démon."

Puis une vision effrayante du roi dont le regard se durcit alors qu'une lueur l'embrasait et que son aura se renforçait dans le même temps.

Même s’il ne l’a pas dit directement ses menaces étaient claires.  Soit nous donnions la fréquence, soit les Etheristes du cercle passerait de sales moments que votre grand père sait si bien créé. Zahel n’a pas réussi à choisir.

Il transmit alors les multiples réactions intérieurs et le dilemme de la prêcheuse.

Alors j’ai choisi à sa place. Nous ne vous connaissions pas, pas même votre nom. Je pense que si vous aviez le choix entre sauver Zahel ou Garreth, vous sauveriez Garreth non ? C’était la même chose pour moi.
Je ne vous demanderez pas de me pardonner pour ce que j’ai fais et si vous vous voulez vous venger ceci est légitime.  Vous êtes en droit de le faire et j’en prends l’entière responsabilité puisque que Zahel est innocente.

Lorsque nous serons rentrés à Targatt, je ne vous empêcherais pas de vous venger si vous le souhaitez.

C’est aussi hors de propos mais j’aimerais faire un commentaire sur votre magie qui vient de faire un bond extraordinaire à tel point que j’avais d’abord pensé que vous aviez réussi à trouver la magie de démonification.

C’est un piège de votre grand père, vous ne pourrez jamais vaincre ceux qui vous font du mal par ce pouvoir. Lorsque vous aurez atteint la ligne de non retour, vous serez devenu un pion de votre ancêtre, c’est ce qu’il a prévu.  Pourtant il existe un moyen de vaincre, ceux qui vous détestez sans sombrer dans la folie de la magie démoniaque et de garder le contrôle que vous avez commencé à perdre aujourd’hui…


La connexion se rompit alors que l’or tombait dans la caverne par les trous créés par le Dragon. L'ange de l'Eterel d'abord surprit par la chute d'or en fusion, Hécatonchire réagit rapidement en s'élevant vers le ciel pour échapper aux flammes et à la chaleur grâce à sa matière divine.

Après avoir réussi à s'élever aux même niveau que les membres de l'équipe qui avaient des techniques ou suffisamment de force pour s'élever. Elle vit alors pour une raison inconnue le voleur tirer sur Heydran sans doute par accident de l'or fondu. Elle ne pouvait clairement pas parer cette attaque dans l'angle et la position ou elle était et décidé simplement d'aller sauver Heydran en lui rentrant dedans de toute ses forces pour qu'il dévie sa trajectoire avec elle et soit épargné ce qu'elle réussit à faire. Toutefois son bras gauche fut légèrement brûlé à certain endroit par de l'or en fusion et alors que le vampire pouvait voir son visage crispé par la douleur elle lui dit.


Ne fonce pas tout seul comme un dératé. A moins que tu veuilles mourir tout de suite...

Elle créa alors une plateforme de lumière qui n'émettait pas d'énergie, tant qu'il n'y avait pas de contact direct avec le vampire, il se passerait rien.

Alors qu'elle soignait son bras dont une partie de la peau était brûle, elle dit à Heydran.

Si tu as besoin de projeter, je peux t'aider avec ces plateformes... pour que tu puisses l'avoir directement sans que Bilbo ne te tire dans le dos.

Elle regarda Bilbo un instant qui était inconscient sur le sol. Elle commença alors à charger sa magie pour lancer sa première attaque mentale sur le Dragon.

Un arc se matérialisa dans sa main et elle tira.

Flèche Spirituelle.

C'était une attaque hybride entre de la magie spirituelle et de la magie Sainte.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ama Jelani
Professeur d'études des créatures magiques et invocations - Mage 3nd ordre
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 21 Sep - 22:38
Bien qu'Ama ait sérieusement commencé à se désintéresser des problèmes de ce groupe, elle tendit toutefois l'oreille à ce qui se disait. Du moins quand c'était digne d'intérêt et au cas où l'un d'entre eux ait un sursaut de professionnalisme.

Zahel et Bilbo étaient du même acabit : incapables de se retenir de se hurler dessus. C'était à un tel point que ça paraissait presque feint tant ils perdaient en crédibilité. Ils ne manqueraient plus que la gamine se retrouve dans le lit du voleur. Même ça, ça n'étonnerait pas Ama tant ils faisaient n'importe quoi. Enfin soit, elle devrait faire avec de toute façon.

Alors qu'ils allaient se faire engloutir par un flot d'or, de roches et de feu, elle convoqua un élémentaire d'eau qui dressa une barrière protectrice autour de la plupart des membres du groupe. Exception faite de Lomac qui était trop loin et d'Hedryan qui avait soudainement décidé de sortir de combattre le chose. Il avait du paniquer en voyant autant de feu.  Pour un vampire ce n'était pas totalement anormal. De leur côté, Bilbo avait révélé des informations... disons intéressantes mais qui risquaient de tous les faire tuer. Il aurait au moins pu se retenir le temps qu'ils s'en sortent. Ou pas d'ailleurs. Là ça allait juste les déconcentrer pour la suite. C'était stupide... Quand à Drake... Ama Jelani avait eu "l'honneur" de s'entretenir avec lui peu après son arrivée et elle savait d'expérience qu'il appartenait à la classe des hommes dangereux et trop intelligents pour délivrer des informations de manière incontrôlées.

Drake avait pas mal de choses à gagner à ce que ce soit Bilbo qui révèle l'information de manière incongrue. Déjà, Cain devait se sentir trahi malgré les explications relativement convaincantes qu'elle fournissait. Si ça ne le rapprochait pas plus de sa famille, ça l'éloignerait toutefois d'autant plus de la religieuse et par extension, si elle avait bien cerné la manière dont ça fonctionnait chez eux,ça l'éloignerait sans doute de toutes les personnes qui n'étaient pas lui... Elle jeta un coup d’œil à Garreth. Heureusement que le jeune lycan était là. A la fois pour calmer les choses et rappeler les autres à la réalité que pour... non bah il servait principalement à ça. Ah la jeunesse, l'espoir. c'était mignon.

Ama avait tout de même presque honte de laisser Garreth faire la discipline. Il irait loin c'était certain, et pas seulement grâce à ses facultés.
En songeant à la honte qu'elle éprouvait de laisser quelqu'un d'autre faire le travail, elle se rappela avoir vu Hedryan sortir. Elle jeta un coup d’œil à ceux présents dans la cavité et demanda à l'élémentaire de les défendre comme il le pouvait.

Elle sortit de la grotte et invoqua un griffon sur laquelle elle grimpa. Celui-ci s'envola. Hedryan avait déjà atteint la tête du dragon et attaquait. De là où elle était, Ama crut qu'il allait se prendre l'attaque de... de Bilbo ?

La femme ferma lesyeux pour se concentrer et un gigantesque portail prit forme au-dessus d'elle. Il n'y avait pas trente six solutions pour mettre à mal un dragon : il fallait l'assaillir de toute part jusqu'à réussir à l'approcher. Sa faiblesse était et restait sa taille. Du moins c'était autant une force qu'une faiblesse. Elle pourrait sans doute en tirer profit.. mais pas sans dépenser énormément d'énergie. Presque toute celle qu'elle avait.

Tant pis... Si ça fonctionnait, ça vaudrait le coup. Et ça aurai le mérite de permettre à plus de membres de leur pitoyable expédition de tenter de le mettre à bas et pas seulement Cain et Hedryan.
Alors que le portail prenait encore forme, elle vit non sans y regarder à deux fois Zahel ou plutôt l'espèce d'ange qui la possédait bousculer violemment Heydrian lui évitant ainsi le tir de Bilbo. Serait-ce les débuts maladroit d'une cohésion de groupe? Il était sans doute trop tôt pour le dire, mais cette manœuvre et la proposition d'aide faîte au vampire par la suite rassura légèrement l'invocatrice.

Le griffon s'éloigna du lieu du combat, prenant de la hauteur, elle vint se placer une trentaine de mètres au-dessus du dragon et matérialisa un série d'une douzaine de portails qui se positionnèrent en un cercle autour de la calamité. Des différents portails sortirent presque en même temps des élémentaires d'eau, de glace et d'air. Un par portail. 6 élémentaires pour chacun des éléments.

Leur but, le gêner, le ralentir, le blesser. Si les uns annulait ses flammes, ou en tout cas les amoindrissaient, la glace la ralentirait, et pourrait peut-être même le blesser. Quand aux élémentaires d'air, ils étaient là, comme ceux d'eau pour éteindre les flammes en supprimant l'oxygène, pour soutenir les élémentaires d'eau et se servir de leurs assauts pour faire tomber la foudre sur la dragon. Un éclair seul ne lui ferait sans doute rien. Plusieurs en simultané en revanche... ça la secourait forcément. Bon et Hedryan serait au milieu de tout ça. ... Au moins il craindrait moins les flammes, il devrait se servir de sa vitesse et de sa force pour asséner quelques coups bien placés. Du moins elle espérait. Le soucis avec cette petite armée, c'est qu'ils avaient beau être efficaces, surtout en groupe, ils restaient individuellement bien plus faibles qu'un dragon aussi âgé et donc puissant. Un coup ou deux de Mala Auris suffiraient sans doute à se débarrasser de l'un d'eux.

Toutefois, il fallait bien faire quelque chose et essayer de prendre l'offensive. Avec de la chance, le dragon irait de poser au sol. Et là, Ama était sure et certaine de pouvoir le clouer au sol à défaut de le blesser grièvement. C'était donc en cela que toutes ses invocations oeuveraient. De son côté elle était soigneusement restée en hauteur en espérant que ce serait suffisant pour éviter d'être la cible du dragon. non pas qu'elle soit couarde, mais elle connaissait ses faiblesses.

Alors que zahel lançait des flèche d'énergie spirituelle, Ama de son coté envoya un message télépathique grâce au lien mis en place par Garreth, lui expliquant brièvement sa manœuvre afin qu'il puisse coordonner -éventuellement- les personnes encore dans la cavité.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Mala Auris
De passage
Age du personnage : 1800
Race : Dragon
Pouvoirs : Draconnique
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 27 Sep - 22:09
« VOLEURS! VOLEURS! VOOOLLLEEEUUURRRS!!!! »

Enragée par la présence dans son antre des membres de la petite troupe dont elle fut pour un petit temps membre et par leur lenteur à leur quitter, elle l'était davantage depuis qu'elle ne sentait plus l'aura de l'artefact que ces impertinents mortels souhaitaient lui prendre. La rage lui donna assez de force pour venir à bout de plusieurs roche cachant les cheminées naturelles de son antre et elle put cracher son venin ardent dedans. Ceci devrait les faire sortir.

Le résultat ne se fit pas attendre très longtemps. Même si elle pouvait sentir que le Prince et le Lycan persistait à l'intérieur en compagnie du mortel lui servant de source de savoir, elle sentait le mouvement vers l'extérieurs. Elle le sentait et surtout elle le vit. Elle le vit très vite et très tôt ce vampire qui avait retrouvé sa force. Ce vantard se prenant pour une immortel, une personne importante en ce plan où elle, elle seule, était la seule à prétendre pouvoir le dominer sans craindre a férocité des hommes, des elfes, des orques, des nains et des autres dragons. Cette vermine suceuse de sang qui croyait pouvoir simplement la charger sans qu'elle ne réagisse. Mala Auris cessa d'inonder de flammes son antre et tourna sa tête et ses trois immenses cornes frontales vers

Pourtant, elle le fit presque trop tard. Sous estimant la rapidité du vampire, elle bougea sa tête tardivement et les lames du vampire vinrent heurter les écailles supérieurs de son crâne. Celles juste au dessus des yeux. Celles que les lames noires, au vu de son grand âge, ne pouvait plus percer. Le choc fut si violent que des étincelles se firent et l'oeil de Mala Auris n'apprécia guère. La douleur surprit le dragon qui en prenant de l'altitude balaya de la hache de sa queue son ancienne hauteur pour garder à distance le vampire.

C'est pendant son ascension que la calamité, rouvrant son œil intact bien que douloureux, vit au dessus d'elle le professeur monté sur un griffon. Le professeur qui pensait pouvoir la duper avec son double à jamais marqué par l'odeur de l'or. Le professeur qui souhaitait la faire ralentir avec ses portails et ses élémentaires. Mala Auris lâcha une longue nuée de flammes devant elle pour se frayer un chemin au travers des élémentaires. Mais elle ne sortit pas tout de suite du nuage de flammes qu'elle venait de créer et dans lequel elle était entrée avec les élémentaires. Non, sa plus grande corne jaillie juste devant le griffon et le professeur et suivait, sous eux, sa gueule grande ouverte. Le dragon la referma sur le griffon et jeta l'ensemble encore plus haut en altitude. Là, la calamité rattrapa l'ensemble avec les griffes de ses pâtes arrières et l'écrasa lentement pour faire souffrir la monture et le cavalier le plus possible. Le plus longtemps possible. Une souffrance interminable.

« Maintenant tu vas mourir... tu vas mourir de la poigne de la plus grande des créatures magiques de ce plan et aucun double ne te sauvera mortelle!! »

Mala Auris serrait de plus en plus fort. Cependant, flèche de la prêtresse heurta la jambe qui contracta d'un coup ses muscles avant de laisser entamer une chute de plus de quatre cent pieds à ce qui rester du griffon et son cavalier. La calamité regarda vers le sol et fixa la prêtresse droit dans les yeux. Les yeux d'azur du dragon fixaient ceux de l'officier de l'Ether et la même flamme de la création animait les deux.

« Pauvre folle... toi et l'abomination qui t’habite êtes ridicules à croire que votre divin pourrait m'abattre... comme tous ceux qui t'accompagnent... la pierre s’enfuit et bientôt le monde des Nains sera à moi… et ce n’est pas votre compagnie qui parviendra à m’en empêcher !!! »

Mala Auris ne chercha alors pas à réengager le combat. Non, elle fit un violent battement d’aile se dirigea vers le double du professeur. Les richesses de son antre n’étaient rien comparées à celles des Nains des montagnes noires. La pierre lui indiquerait l’entrée de la cité naine qui l’avait tenue en échec par le passé et une fois dedans, ni les nains, ni les autres mortels ne pourraient l’empêcher de piller toutes les richesses s’y trouvant. Car là était son but. La pierre était un bien maigre prix à payer comparé à celui qu’elle pourrait avoir chez les Nains. Désormais, il ne restait plus beaucoup d’options aux membres de la compagnie.

Tuer le double d’Ama Jelani et perdre dans les méandres de la création la pierre ce qui condamnerait les Nains. Tenter de ralentir le dragon qui était encore plein de potentiel comparé à eux. Tenter de faire face au dragon en aidant les Nains. Ces options, Mala Auris les connaissait toutes et elle comptait bien ne pas les laisser l’empêcher d’obtenir ce qu’elle voulait : l’or des Nains.

Pendant tout ce temps, le vieil homme, incapable de sortir de la caverne du fait de l’action du lycan, finit par ressortir au-dessus de l’or. Il était intact. Tout du moins, il n’était pas différent de l’état dans lequel il était avant le raz de marée d’or provoqué par Mala Auris. Il regarda les deux jeunes hommes et leur dit avant de quitter la caverne :

« L’âme forgée par l’appétit et l’or durant des siècles, par une soif de richesses jamais étanchée et à la source de bien des malheurs du monde ne saurait être raisonnée que par un souvenir plus fort du passé… si vous parvenez à répondre à cette énigme, Mala Auris pourrait vous laisser la vie sauve comme vous n’auriez pas besoin de lui prendre la sienne. »

Le vieil homme se mit alors à marcher dans l’antre inondé d’or en rassemblant les parchemins et les livres ayant survécus aux flammes. Il ne portait guère plus d’importance aux étrangers. Mais sa voix laissait comprendre qu’il n’avait pas dit ça pour trahir Mala Auris. Il semblait l’avoir dit pour la protéger.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cain Leckard
Apprenti de 2nde Sphère - Talmar
Age du personnage : 19
Race : Humain
Pouvoirs : Pyrokinésie et aura de terreur
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 1 Oct - 19:09
Tout ce qu'il se passait sous leurs yeux était ahurissant. D'un côté ils allaient a priori devoir affronter un dragon et déjà deux membres de leur groupe venait de sortir de l'antre du monstre pour le faire. D'un autre côté, le voleur et la prêtresse, ou plutôt l'entité qui élisait domicile en elle, se prenaient la tête comme jamais. Ils n'avaient pas compris où ils étaient et les priorités ?

Ils avaient déjà perdu le nain et l'elfe. Cain souhaitait, si possible, s'en sortir en vie, mais avec eux c'était peine perdue. Le voleur continuait inlassablement de parler, et Zahel de défendre son point de vue. Alors que l'héritier se concentrait sur sa propre protection et celle de Garreth contre les flots de roches et de pierres, certains propos du voleur lui parvinrent malgré tout. Ses yeux ocres se posèrent sur Lomac tendit que Garreth explosait de colère. Cain observa son ami tendit qu'il leur faisait la morale. En effet... C'était pitoyable qu'il doive faire la discipline dans un groupe où il était clairement le plus jeune.

A cela le voleur répliqua que ce n'était pas lui qui avait vendu son "petit-ami" à Drake. Il foudroya le voleur du regard alors que les pièces se mirent en place brutalement. Outre le fait qu'il sache la nature du lien qui l'unissait à Garreth, c'était le reste qui l'ennuyait. Son grand père ne lui avait jamais dit comment il l'avait retrouvé et Cain n'avait pas demandé. Tout s'éclairait. Vu les protections mises en place par Alrost, Cain s'était toujours étonné qu'il ait pu les passer aussi facilement et encore plus pour ne serait-ce que les repérer. Forcément, si on l'avait aidé dans son entreprise c'était différent...

Zahel avait finalement pris la parole pour s'adresser à lui. Le jeune homme l'écouta, sans daigner la regarder. Au fond de lui c'est une indicible colère qui bouillonnait sans que rien en transparaisse ni sur son visage ni au travers de son aura qui semblait demeurer telle qu'elle était quelques instants plus tôt. Il recueillit les images qu'elle lui envoyait mais s'en moquait éperdument. Cette attitude ne l'étonnait nullement de la part de son grand père. Quand à cette... pseudo sainte, elle pouvait bien arranger les choses à sa sauce, le fait était là et ne l'effacerai pas. Quant à son argumentation, Cain était au-delà de ça. Tête toujours baissée et détournée, il ferma son esprit comme il le pouvait, c'est-à-dire plutôt mal. Il était loin de le rendre impénétrable mais au moins on ne lirait plus en lui comme dans un livre ouvert. Il ignorait si cette action allait couper, ou non, le lien télépathique avec Garreth, il verrait bien, mais au moins ça empêcherait Zahel de lui transmettre n'importe quoi.

Cain n'était pas dupe, bien qu'il reste parfaitement de marbre. Il était aisé qui n'importe qui de transmettre des images menaçantes de Drake, c'était ce qu'il était. mais elle était prête à risquer sa vie contre un dragon, si elle l'avait voulu, elle aurait tout aussi bien pu tenir tête à Drake. Ce n'était qu'une question de choix.

Il n'était pas non plus dupe lorsque cette chose osait prétendre qu'il laisserait Cain se venger si il en éprouvait le besoin. De son point de vue par contre elle n'était pas innocente, mais coupable par sa non-action. Peu importait. Il avait beau être rationnel et comprendre les intentions, il commençait à en avoir marre qu'on le prenne pour plus bête qu'il ne l'était et que tout le monde veuille le manipuler à sa guise. Toutefois, il savait aussi qu'il pouvait très bien en tirer profit. Même si pas dans l'immédiat.

Un léger sourire finit par germer sur ses lèvres et il regarda enfin la jeune femme, ou l'entité qui parlait à sa place. Son regard laissait transparaitre une certaine bienveillance.

"Rassurez-vous. Je sais très bien de quoi est capable mon grand père. Je comprends tout aussi bien vos raisons.Ce voleur cherche à vous nuire depuis que vous vous êtes élevée contre lui. Il apprendra à sa taire."

Il jeta un regard aussi sévère que celui de son grand père au pantin de Drake. Si il lui avait confié cette information c'était évidemment pour qu'il lui en fasse part sans que ça vienne directement d'un Leckard dont Cain se méfiait comme de la peste. C'était stupide d'avoir utilisé cette carte maintenant, surtout devant la principale intéressée. Ca le forçait à se questionner sur les intentions de Drake. Il était clair qu'il ne comptait pas laisser les éthéristes continuer leurs actions très longtemps. Ce n'était pas son genre que de laisser un culte quel qu'il soit accumuler trop de pouvoirs. Il s'était servi d'eux pour asseoir temporairement sa prise de pouvoir mais... il allait commencer à bouger. Ca ne faisait pas un pli. La preuve étant cette information qui fusait. C'était décevant que ça soit fait à un tel moment. Il n'y avait pas moins opportun. Ce voleur était décidément un débile profond. Il venait de pourrir les plans des éthéristes comme de Drake à leur égard en quelques mots.

Revenant à Zahel, il avait l'air plutôt détendu et sincère.

"Pour le moment nous devrions nous concentrer sur notre ennemi."

Il leva un doigt vers le ciel, montrant Mala Auris qui s'était mise à hurler aux voleurs.
Il reporta son attention sur le vieil homme que Garreth avait sorti des décombres pour s'enquérir de sa santé, bien qu'il s'en moque profondément dans le fond. Son seul intérêt venait que si il était mort, ils ne pourraient pas se servir de lui comme d'un otage. Il constata qu'il n'avait pas une égratignure. Le sort était efficace c'était sur.

Le vieillard se mit à débiter des propos étranges. Une énigme d'après ses dires pour sauver leurs vies et assurément pour préserver celle du dragon. Loin de vouloir s'enfuir ou se soustraire à eux, il demeura dans la grotte et se mit à ramasser les objets présents et épargnés par les flammes. Cain le regarda faire une seconde avant de se pencher vers son bien-aimé, chuchotant à la fois pour énoncer ses pensées qu'afin qu'ils y réfléchissent ensemble en mettant à plat les éléments en leur possession. Pour Cain, la résoudre était leur seule chance de salut, il ressentait chaque souffle, chacune des respirations du dragon. Une telle puissance ne pourrait pas être stoppée aussi... facilement. La meilleure option, bien qu'il déteste cela, restait la possibilité d'une négociation.

"Mala n'arrêtait pas tripoter le collier, enfin la pierre. Il est certain qu'elle y tienne mais c'est l'objet dont on a besoin, donc même si c'était l'objet qui pourrait... c'était quoi déjà... déclencher un 'souvenir plus fort du passé', ce sera hors de question de l'utiliser. A moins de vouloir risquer de le perdre... Sauf si prendre ce risque était ce qui déclencherait le souvenir... si seulement un souvenir pouvait suffire."


Il marqua une pause. Cain avait conscience de ne baser sa réflexion que sur les dires d'un vieux fou qui s'était attaché à Mala Auris. Il ferait tout pour l'aider non ? N'était-ce donc pas tout simplement un piège ? A moins qu'il ne devienne aussi paranoïaque que le reste de sa famille. L'héritier reprit, sur le même ton.

"A moins qu'il ne faille pénétrer son esprit histoire d'avoir une véritable piste... Tu pourrais ?" Demanda-t-il à son ami.

Cain ne savait pas quelle force mentale il fallait et quel degré de maitrise il était nécessaire pour faire ce qu'il proposait, mais c'était sans aucun doute conséquent. Pour la première fois de sa vie, Cain aurait sans doute été ravi d'avoir Drake à leurs côtés. Ne serait-ce que pour qu'il prenne le risque lui-même plutôt que de risquer l'esprit de son lycan.

Un moyen détourné germa toutefois dans son esprit, vestige d'un souvenir du démon qui l'avait possédé... Il pourrait aussi tenter de reproduire ce sort. Une invocation mineure : celle d'un parasite plutôt rare que l'on ne trouvait qu'aux enfers. Sa particularité était simple : il aurait le même effet qu'une pénétration mentale mais sans l'inconvénient de devoir se mesurer à la volonté du reptile géant. Après tout, pour le dragon ce serait comme tenter d'empêcher un microbe de s'accrocher à lui. Seul soucis, si Cain connaissait de fait le moyen de l'invoquer il n'était pas certain de pouvoir contrôler la bestiole, aussi petite soit-elle, et encore moins d'en retirer ce qu'il voulait, à savoir, les souvenirs. Il était évident, pour lui du moins, que la créature aurait un lien avec lui puisqu'il en était l'invocateur, mais de ce qu'il lisait du souvenir, cette bestiole était très vindicative et pourrait bien prendre tout simplement le contrôle du dragon pour... assouvir sa propre soif de pouvoir, si Cain ne se montrait pas assez fort et puisqu'elle avait sa propre intelligence.

Il y avait trop de "si", trop d'inconnues dans son plan, il préféra donc ne pas en parler. Il y avait de fortes chances que Garreth ait une meilleure idée de toute façon.

De l'autre côté, le dragon se déchainait. Hedryan avait de toute évidence raté son coup mais au moins il était encore en vie, du moins c'était sans doute une bonne nouvelle. On ne pouvait pas en dire autant d'Ama Jelani. Cain avait senti son aura faiblir et finalement s'éteindre. De ce qu'il pouvait entendre des propos de Mala Auris, elle savait pour son double. Et il y avait fort à parier que pour la pierre également.

La prêtresse avait finalement tenté quelque chose mais ça n'avait pas suffit à sauver Ama qui avait fini broyée et jetée. De là où il était, Cain ne put qu'apercevoir les cadavres du professeur et de son griffon tomber lourdement au sol dans un tas d'or en train de se solidifier, à l'autre bout de la caverne.

Sourcils froncés, il se contenta de suivre à l'envers la chute qu'avait faite Ama pour venir regarder l'imposante créature. Il fallait se décider et vite sinon ils allaient y passer les uns après les autres. Peut-être... que si c'était lui qui allait devant elle ça changerait quelque chose ? Il y avait peu de chances. Mais Mala Auris semblait s'éloigner, et puisqu'elle savait pour le double d'Ama, l'endroit vers lequel elle se dirigeait ne faisait pas un pli.

Il n'était pas le plus rapide mais pourrait sans doute suivre Hedryan si il lui donnait la chasse et lui prêter main forte. Cain n'avait aucune idée de ce qu'ils allaient faire mais si ça pouvait la ralentir le temps que Garreth trouve la réponse à l'énigme ce serait toujours ça de pris. Oui, il ne fallait pas s'attendre à ce que le voleur y parvienne vu qu'il ignorait si il était encore en vie après la "prouesse" qu'il avait faite en absorbant le brasier et en tentant d'attaquer. Quand à la prêtresse... si ses pouvoirs offensifs restaient aussi négligeables, il fallait espérer qu'elle avait un peu plus de jugeote.

Cain s'éloigna de quelques pas de Garreth en lui adressant un regard déterminé et s’enflamma complètement pour se propulser hors de la cavité à demi détruite. Il utilisait un peu de sa maitrise de l'air pour gagner encore en vitesse. Ce ne serait sans doute pas suffisant pour dépasser le colosse mais peut-être pouvait-il attirer son attention. De toute façon, ses meilleures idées venaient toujours dans le feu de l'action. Qui sait, peut-être aurait-il un éclair de génie. Pour l'instant, il voulait juste récupérer la pierre avant elle. L'idéal serait bien sur que le double survive mais il y avait peu de chances que ça arrive.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Garreth Doreagan
Apprenti 2e sphère Méridius
Age du personnage : 21 ans
Race : Lycan
Pouvoirs : détection de la magie
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 5 Oct - 19:21
-HAHAHAH, c'est sûre, toi, tu localises et vends la cible que tu viens de soigner. C'est beaucoup mieux que moi ! HAHAHAHA 

je fronçais les sourcils. De quoi parlait cet imbécile ?

-Putain, mais merde ! Pourquoi tu m'attaques ? C'est pas moi qui aie vendu ton petit ami au Roi que je sache !

Voilà la réponse qu'il avait donné à mon attaque. Cette fois-ci, mes yeux étaient écarquillés. Je ne savais pas ce qui était le plus surprenant entre le fait qu'il était au courant de la relation entre Cain et moi, ou qu'il connaîtrait une personne qui aurait parlé de la position secrète de mon ami à Drake. Bon sang, cette ordure de voleur était encore plus problématique que je le pensais. En plus de n'avoir aucun esprit d'équipe et de respect, il connaissait beaucoup de choses. Le savoir se vole autant que les choses matériels, on dirait.

...La cible que tu viens de soigner...Il parlait de Zahel ?!

Au moment où j'ai pensé à ça, un canal télépathique s'ouvrit avec moi. Je ressentais aussi la présence de Cain dans ce contact.

-Bon… Je voulais attendre que la quête du Dragon soit terminée pour vous en parler afin de ne pas vous déstabiliser devant un Dragon mais il semble que nous n’ayons plus ce luxe aujourd’hui. Le voleur à raison, c’est de ma faute si votre grand père vous a retrouvé. En vous cherchant, il a invité Zahel en palais et a utilisé un sort de violation de l’esprit pour fouiller sa mémoire sans son consentement et il a reconnu les flammes que vous aviez lancé sur Zahel à votre réveil.
Il a ensuite demandé à Zahel de lui donner la fréquence de sa magie pour vous retrouvé. Puisque vous étiez son petit fils et que vous étiez possédé par un démon, nous n’avions alors pas réalisé ce qu’il vous avait fait subir…
Puis une vision effrayante du roi dont le regard se durcit alors qu'une lueur l'embrasait et que son aura se renforçait dans le même temps.
Même s’il ne l’a pas dit directement ses menaces étaient claires.  Soit nous donnions la fréquence, soit les Etheristes du cercle passerait de sales moments que votre grand père sait si bien créé. Zahel n’a pas réussi à choisir.
Alors j’ai choisi à sa place. Nous ne vous connaissions pas, pas même votre nom. Je pense que si vous aviez le choix entre sauver Zahel ou Garreth, vous sauveriez Garreth non ? C’était la même chose pour moi.
Je ne vous demanderez pas de me pardonner pour ce que j’ai fais et si vous vous voulez vous venger ceci est légitime.  Vous êtes en droit de le faire et j’en prends l’entière responsabilité puisque que Zahel est innocente.
Lorsque nous serons rentrés à Targatt, je ne vous empêcherais pas de vous venger si vous le souhaitez.
C’est aussi hors de propos mais j’aimerais faire un commentaire sur votre magie qui vient de faire un bond extraordinaire à tel point que j’avais d’abord pensé que vous aviez réussi à trouver la magie de démonification.
C’est un piège de votre grand père, vous ne pourrez jamais vaincre ceux qui vous font du mal par ce pouvoir. Lorsque vous aurez atteint la ligne de non retour, vous serez devenu un pion de votre ancêtre, c’est ce qu’il a prévu.  Pourtant il existe un moyen de vaincre, ceux qui vous détestez sans sombrer dans la folie de la magie démoniaque et de garder le contrôle que vous avez commencé à perdre aujourd’hui…


Le contact s'arrêta. Seigneur, il y avait beaucoup de choses à prendre en compte en un instant. Zahel était bel et bien la personne qui a vendu la position de Cain à Drake. C'était par sa faute qu'il a été retrouvé, et perdu à nouveau sa liberté. Et si ça se trouve, ça a également du participer à mes retrouvailles avec Drake. Même si, pour être honnête, il y avait toujours une chance pour qu'il apprenne que j'étais à nouveau à l'académie. L'estime que j'avais de Zahel commençait à baisser, mais...mais l'esprit soulevait des points intéressant. Oui, nous étions des inconnus pour elle, sûrement. Et on menaçait des gens auquel il tenait. Sans compter le fait que Drake avait provoqué une violation mentale, ce qui veut dire qu'elle n'avait pas été « l'élément déclencheur ». Elle donna Cain en exemple, qui me choisirait naturellement si il devait sauver une seule personne entre Zahel et moi. Normal...Je serais aussi capable de sacrifier par moments certaines personnes si je pourrais sauver des gens que j'aime. Pas dans toute les situations, mais dans la plupart des scénarios, j'en serais capable.

Je ne pouvait pas lui en vouloir. Enfin, si, je pouvais, d'ailleurs je lui en voulais pour ce qu'elle avait fait, mais je pourrais lui pardonner plus tard. Et surtout : ça pouvait attendre qu'on en finisse avec le dragon. Cependant je m'inquiétais pour Cain. J’espérais qu'il allait pouvoir garder son calme. C'était lui après tout qui était le plus impliqué dans l'affaire. Il coupa rapidement le lien télépathique. Le lien mental que j'avais fais pour tous le groupe en a été un peu affecté, mais n'ayant jamais été si bon avec la magie spirituelle, il n'avait pas réussis à le couper complètement. Au moins je pouvais toujours lui parler si nécessaire. Il se mit cependant à parler à Zahel, et son ton, de même que son sourire, ne montrait aucune forme d'hostilité, ce qui était surprenant étant donné le contexte.

-Rassurez-vous. Je sais très bien de quoi est capable mon grand père. Je comprends tout aussi bien vos raisons.Ce voleur cherche à vous nuire depuis que vous vous êtes élevée contre lui. Il apprendra à sa taire.


Eh ben, il l'avait bien mieux prit que ce que je pensais.

-VOLEURS! VOLEURS! VOOOLLLEEEUUURRRS!!!!


-Pour le moment nous devrions nous concentrer sur notre ennemi.

Je sursautais en entendant le cri résonnant de Mala au dessus de notre tête. Les choses s'enchaînèrent. Après avoir déterré le vieil homme à la demande de Cain et rassemblé un peu d'or fondu, j'accumulais assez de pièces pour me faire un mur face à des flammes qui nous arrivait dessus. Le voleur, à ma grande surprise, se jeta entre le mur de pièce, déjà en train de fondre, et les flammes. Il est suicidaire ou quoi ?!

Il tendit sa main, qui jeta des gerbes de flammes et d'or fondu vers le dragon. Suivant la trajectoire, je constatais qu'hedryan s'était jeté sur le dragon. Fou...ils sont tous des gros malades...Le projectile surprise de Bilbo allait toucher le vampire, mais heureusement Zahel réussit à le sauver, se prenant cependant une partie des dégâts. La femme commença à matérialiser un arc, ainsi qu'une flèche spirituelle, se montrant bien plus offensive que ce que j'aurais cru voir d'elle.

Mala, quand à elle, invoquant un griffon (Que je regardais avec un air fasciné), prit son envol et créa des portails autour du dragon pour appeler à l'aide de nombreux élémentaires afin d'agresser Mala. Hedryan, quand à lui, tentait de planter ses armes dans le crâne du dragon.

Est-ce que j'étais fou où...on travaillait de concert ? Parfait ! Si on combattait ensemble, on y arriverait mieux. Maintenant, il fallait que je donne de moi-même également dans la mêlée. Je commençais à concentrer ma magie, avant que je ne relève la tête à nouveau, écarquillant les yeux de choc.

Le dragon avait percé la ligne d'attaque élémentaire, et s'était mit à agresser de son imposante mâchoire et de ses griffes acérées Ama et sa monture. Même depuis le bas, je pouvais imaginer la souffrance que les deux devaient ressentir, m'immobilisant un peu de peur.

-Maintenant tu vas mourir... tu vas mourir de la poigne de la plus grande des créatures magiques de ce plan et aucun double ne te sauvera mortelle!!


heureusement, la flèche de Zahel blessa la patte du dragon et elle fut contrainte de lâcher sa proie. Ils étaient probablement morts vu la force de la créature, mais dans le doute, je déployais ma télékinésie et ralentir leur chute. La vitesse de leur chute et leur poids était un défis, mais heureusement, j'eu assez de temps pour ralentir leur mouvement, et les déposer sur le sol en douceur. Même si un double la maintenait en vie, si l'autre partie d'elle survivait sans même que le dragon l’aperçoive, elle pourrait peut-être échapper à un destin sans retour. Du moins...Si j'avais bien compris le fonctionnement de ce sort. Je souhaitais m'approcher pour voir si ils étaient encore vivant, mais le dragon attira à nouveau mon attention

-Pauvre folle... toi et l'abomination qui t’habite êtes ridicules à croire que votre divin pourrait m'abattre... comme tous ceux qui t'accompagnent... la pierre s’enfuit et bientôt le monde des Nains sera à moi… et ce n’est pas votre compagnie qui parviendra à m’en empêcher !!!


Elle parlait beaucoup...Le temps qu'elle finisse sa première phrase et que je comprenais que Zahel pourrait être la prochaine, je rassemblais tous l'or fondu que j'avais stocké à proximité, et qui était d'une telle chaleur qu'elle me faisait transpirer comme un porc. L'énorme marre de lac fondu commença à léviter, et alors que Mala commençait à s'éloigner, je jetais, un peu à la façon de Bilbo plus tôt, tout l'or fondu en plein dans son visage.

Je modelais par télékinésie l'or fondu comme de la patte à modeler sur tout son visage. Mâchoire, yeux, écailles...J'essayais de maintenir le liquide contre sa tête, en faisant s'infiltrer une partie dans ses nasaux. Elle aurait beau essayer de le retirer, c'était un liquide : je maintenais l'ensemble comme si ma magie était un moule sur le dragon. Retirer de ses propres pattes en retirerait, mais ça viendrait se recoller immédiatement dessus. Ça n'allait sûrement pas lui faire beaucoup de dégâts, mais ça pourrait l'entraver.

Mon objectif était que l'or se refroidisse assez rapidement, pour qu'avec un peu de chance, ça enferme sa tête dans une prison dorée. Je doutais que ça marche sur son museau, vu qu'en crachant du feu elle pourrait le faire fondre à nouveau, mais elle ne pourrait rien faire pour ses yeux, la rendant éventuellement incapable de voir.

Cependant, une voix m'interpella. Je perdais ma concentration un instant, demandant à mon loup se ce concentrer sur sur le sort, qui allait perdre un peu en puissance.

-L’âme forgée par l’appétit et l’or durant des siècles, par une soif de richesses jamais étanchée et à la source de bien des malheurs du monde ne saurait être raisonnée que par un souvenir plus fort du passé… si vous parvenez à répondre à cette énigme, Mala Auris pourrait vous laisser la vie sauve comme vous n’auriez pas besoin de lui prendre la sienne.


Je le regardais de mes yeux de loup, confus. Il commença à partir, vaguer à ses occupations en se moquant éperdument du combat qui faisait rage. Nous laisser la vie, elle ? Elle semblait pas raisonnable, et pourtant, il nous disait le contraire ? Un souvenir serait la clé pour pouvoir être épargné ? Si on pouvait arrêter le combat immédiatement, ce serait clairement une solution que j'utiliserais Pour ça, il faudrait que je regarde dans son esprit...mais ça semblait impossible. Un dragon comme elle devait avoir des barrières mentales très puissantes. De plus, on parle d'une créature extrêmement âgé, qui a vu et vécu de nombreuses choses. Est-ce que, dans le cas où j'arriverais à pénétrer son esprit, j'aurais le temps de sonder tout ses souvenirs ? Drake m'avait parlé de me concentrer sur les morceaux de souvenirs les plus importants, mais ça me semblait trop flou. Il faudrait du temps et l'intelligence d'un enquêteur pour trouver rapidement les morceaux de souvenir les plus aptes à obtenir des infos importantes.

-Mala n'arrêtait pas tripoter le collier, enfin la pierre. Il est certain qu'elle y tienne mais c'est l'objet dont on a besoin, donc même si c'était l'objet qui pourrait... c'était quoi déjà... déclencher un 'souvenir plus fort du passé', ce sera hors de question de l'utiliser. A moins de vouloir risquer de le perdre... Sauf si prendre ce risque était ce qui déclencherait le souvenir... si seulement un souvenir pouvait suffire. A moins qu'il ne faille pénétrer son esprit histoire d'avoir une véritable piste... Tu pourrais ?


Cain avait comprit la même chose que moi. Nous aurions une option pour qu'on arrête tous de se battre, mais il fallait pour ça que je sonde sa mémoire. Mon regard se faisait hésitant. Il me demandait quelque chose de dur à faire...Je doutais que ça marche...

-Cain, je...je suis pas sûr de pouvoir y arriver... je lui répondais par contact mental, ma forme lycan m'empêchant de communiquer directement. Et puis par où commencer pour fouiller un tel esprit?...

...Le collier...Ce serait la première piste. Si j'y arrivais, je pourrais limiter les recherches à tous les souvenirs incluant la pierre philosophale. C'était déjà plus rassurant.

Peut-être que je pourrais le faire...non, il fallait que je le fasse ! Ça me coûterait peut-être ma stratégie actuelle, mais si ça pouvait nous donner le secret pour en finir une bonne fois pour toute...

Cain se propulsa en flamme vers le dragon. Je n'avais pas vu où était passé Bilbo, et Ama semblait hors jeu pour le moment...heureusement, Zahel n'avait pas été attaqué par Mala, et c'était parfait. Elle allait peut-être pouvoir m'aider. J'abandonnais mon plan avec l'or, éspérant tout de même qu'un peu d'or ai au moins durcit sur ses yeux, et récupéra mon énergie magique rapidement. Passant de mes deux pattes à mes quatre, j'encrais mes trois pattes valides au sol, comme si je m'accrochais au sol en dessous. Mon pouvoir se chargea en moi.

-Zahel, le vieil homme a parlé de souvenirs. Aide moi à détruire ses barrières, que je le sonde !

J'éspérais qu'elle puisse donner un maximum d'elle même. Avec un peu de chances, si elle le faisait, elle pourrait au mieux fragiliser les défenses mentales du dragon, et mon assaut mental fera le reste. Si Hedryan et Cain arrivaient à l'agresser pendant ce temps, ça la déconcentrerait et donnerait moins d'elle même pour résister à l'agression mentale (et inversement, en ce concentrant sur ses défenses mentales, ça laisserait plus d'ouvertures aux deux combattants). Ça, c'était idéal. Si ça se trouve, le dragon aurait des défenses telle que même Drake aurait du fil à retordre. Mais on n'allait pas être fixé si on essayait pas.

Pour celle-là, j'allais avoir besoin de tout ce que je pouvais. Je me rappelais du premier cours que j'avais eu avec Drake, et décidait d'utiliser la même stratégie, vu que Mala, ni aucune menace directe semblait me viser. Je concentrais le plus de mon esprit et de ma magie en un point, l'offrant au loup en moins.

Frappe vite, et frappe fort

Ma tête devint lourde, ma vision devint flou, et mes membres plus flasques. Je tombais un moment inconscient au sol, redevenant humain. Sortant du corps d'humain, un loup imposant, fait de ma magie et de mon esprit, en ressortait. Il s'agissait du même style de projection spirituelle que j'avais utilisé pour sauver le vieil homme. Mais contrairement à avant, où il était transparent, à la limite du fantomatique, sa forme cette fois-ci était plus grande et intense.

Le loup grogna, puis fonça en l'air, sachant quel était notre objectif. Il commença au milieu du chemin par tournoyer sur lui-même, gagnant petit à petit de plus en plus de vitesse, devenant plus long et fin, comme si il devenait une flèche, ou un projectile dont la pointe fonçait en direction du crâne du dragon. Que Zahel me vienne en aide ou pas, J'avais pour objectif de donner le coup le plus violent et précis pour pénétrer son esprit.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hedryan Septuern
Rabatteur d'esclaves - Mage 3e ordre
Age du personnage : 600 et quelques
Race : Vampire
Pouvoirs : Pouvoirs de race + métamorphose
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 9 Oct - 21:24
[Désolé du temps de réponse :Cry Publié avec accord d'Ama Jelani]


Hedryan avait fait ce qu'il savait le mieux faire : foncer tête baissée. Ca ne voulait pas dire qu'il était complètement stupide ou aveugle, juste qu'il connaissait ses points forts, à savoir sa force et sa vitesse. Et quitte à s'y mettre, autant appliquer le semblant de plan qu'ils avaient mis au point. En tout cas il était évident qu'il était le seul à avoir assez de force, physique du moins, pour infliger le moindre dommage à cette créature.

Et c'est ce qu'il avait tenté de faire. Épées aux poings, il avait manqué de peu l’œil du monstre ailé mais l'étincelle qui en résultat ne fit que l'énerver davantage. Merde. Ca n'allait vraiment pas le faire maintenant qu'il l'avait repéré. Elle reprit de la hauteur en balayant les environs de sa queue. Le vampire manqua de peu de se prendre un coup mais l'air que le coup déplaçait suffit à l'envoyer plus loin et le faire chuter. Temporairement du moins.

Il se rattrapa une vingtaine de mètres plus bas en étendant ses ailes et leva la tête pour voir le dragon. Difficile de rater une telle masse. Pourtant il avait déjà repris pas mal de hauteur et fondait sur Ama qu'il écrasa de ses pattes arrières, sans faire grand cas du griffon qu'elle montait, ni même des élémentaires invoqués et qui ne cessaient de tenter de la ralentir, voir de la blesser. Hedryan lâcha un juron. Vu la poigne de la calamité, Ama Jelani était déjà morte. Elle serra tant que le professeur ne put même pas émettre un son et perdit vite conscience.

Finalement c'est une flèche de la prêtresse d'Ether qui la stoppa. Etait-ce la surprise qui l'avait fait lâcher ou pouvait-elle être efficace ? Ca restait à voir mais l'essentiel était qu'elle avait peut-être sauvé Ama. Cette dernière et sa monture tombaient en chute libre vers les rochers.

Hedryan repérait un faible battement de coeur et se jeta pour tenter de la récupérer. En retard dans son action, il mit quelques secondes de trop à la rattraper. Il eut à peine le temps de se métamorphoser assez pour rendre sa peau aussi dure que la pierre avant de s'écraser avec elle en ne parvenant à ralentir leur chute que de peu. Il avait bien subi quelques lésions mais elles se régénéraient déjà. On ne pouvait pas en dire autant de la femme qu'il avait tenté de sauver et qui rendit son dernier souffle dans ses bras.

Un membre de plus dans leur "équipe" venait de se transformer en cadavre... Bravo. Peut-être faudrait-il penser à faire quelque chose ? Ils étaient où les petits malins qui étaient censés être des génies ?!
Alors qu'il reprenait sa forme habituelle, il laissa retomber sur le côté la femme au teint d'ébène qui avait donné sa vie... Pour rien.

Le vampire aurait presque eu de la compassion pour elle. Il lui jeta un dernier regard alors que Cain s'élançait en trombe pour poursuivre le dragon dont la présence s'éloignait. Ok. Trop téméraire. Il serait mort au moindre coup. Il n'avait pas entendu ce qu'avait dit le vieil homme ni l'altercation qui avait précédé entre le voleur qu'il ne voyait plus mais dont il sentait l'odeur. une odeur de sang. Ils allaient peut-être perdre un quatrième membre... Dommage, le vampire appréciait assez le hors la loi. Il était amusant, même si complètement inconséquent. Il n'avait pas non plus entendu le monologue entre Zahel et Cain, et tant mieux parce que ça l'aurait vraiment gonflé. D'une part parce qu'il s'en foutait. Et d'autre part parce qu'il avait eu envie de se les faire avant que d'autres en profitent et ce ne serait visiblement pas le cas... Bon pour le moment, il avait aussi autre chose à faire que de penser à ça donc ce n'était pas plus mal sans doute qu'il se concentre un minimum.

Il avait tout de même entendu ce que Cain avait demandé à Garreth. Bon, ça ressemblait à un plan ! Pas de quoi leur donner confiance mais c'était mieux que de crever en allant se cacher sans doute.

Hedryan emboita le pas à Cain et redéploya ses ailes de vampires pour rattraper les deux qui le précédaient : Cain d'une part qu'il dépassa quelques instants plus tard, et d'autre part le dragon... qu'il ne pouvait pas distancer. Finalement il revint à la hauteur du pyromane.

"Le dragon avait l'air de t'apprécier. Joue dessus. Et puis ce sera un bon moyen de voir si tu crains ses flammes." Lança-t-il d'un ton goguenard.

De son côté il espérait simplement pouvoir repérer et rattraper le clone d'Ama pour qu'elle lui remette la pierre. Puisque c'était visiblement dessus que tout reposait, autant commencer par là... Il avait rengainer ses lames, juste histoire de rendre Cain plus crédible quand il s'adresserait à la Calamité.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Prophétesse Zahel
Missionnaire d'Ether - Mage 3e ordre
Age du personnage : 21
Race : Humaine
Pouvoirs : Modélisation Divine et Chirurgie Divine
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 13 Oct - 14:47
Après son long monologue d’explication, Hécatonchire observait Cain d’un regard neutre qui trahissait toutefois l’énorme attention que ce dernier portait pour la moindre des réactions de Cain. Quelqu’un d’observateur pourrait en déduire que l’ange était extrêmement vigilant en ce qui concerne les Leckards ainsi que Cain dont l’aura était très négative depuis leurs dernière rencontre. Toutefois ce dernier semblait être plutôt détendu et lui répondit dun sourire plutôt chaleureux… trop chaleureux pour l’ange qui trouvait cela suspect même s’il n’en fit rien. Oui l’ange était un être très paranoiaque peut être autant que Drake, c’était sans doute l’un des points communs entre eux.

"Rassurez-vous. Je sais très bien de quoi est capable mon grand père. Je comprends tout aussi bien vos raisons.Ce voleur cherche à vous nuire depuis que vous vous êtes élevée contre lui. Il apprendra à sa taire." "Pour le moment nous devrions nous concentrer sur notre ennemi."


L’ange esquissa un léger sourire.

Vous avez raison, nous pourrons discuter de ce problème en temps voulu.

« VOLEURS! VOLEURS! VOOOLLLEEEUUURRRS!!!! »

Et voici que le Dragon après avoir détruit le toit de la grotte commençait à hurler comme un fou. Cain et Garreth très rapidement érigèrent un mur d’or fondu pour se protéger de la potentielle attaque du Dragon, toutefois pour on ne sait quelle raison stupide, le voleur et le vampire s’élancèrent vers le Dragon. Le stress ou l’’adrénalyne, l’ange ne savait pas mais c’était totalement stupide de foncer seul sur un immense Dragon. Le voleur lança alors de l’or fondu sur le Dragon en oubliant totalement le vampire qui était en plein sur la trajectoire obligeant ainsi Zahel a aller le sauver tout en se brulant légèrement le bras à cause de la stupidité du voleur. Elle regarda ensuite, le voleur s’effondrer stupidement tout en espérant que ce dernier allait mourir. Ama invoqua ensuite un Griffon pour s’élancer autour sur le Dragon tandis que Heydran attaquait le Dragon. Stupide, Ama avait fait une erreur, elle n’était pas une combattante, elle aurait dû rester bien plus loin du Dragon au lieu de risquer sa vie.

-Maintenant tu vas mourir... tu vas mourir de la poigne de la plus grande des créatures magiques de ce plan et aucun double ne te sauvera mortelle!!

Heureusement, la flèche spirituelle sainte de Zahel parvint à faire relâcher Ama qui devrait survivre à cette attaque. Hécatonchire lui-même fut surprit de l’efficacité de la flèche qui avait fait bien plus de dégât que prévu au départ. Ce dragon n’avait donc pas vraiment de défense spirituelle ? Ou même contre la magie sainte ?

-Pauvre folle... toi et l'abomination qui t’habite êtes ridicules à croire que votre divin pourrait m'abattre... comme tous ceux qui t'accompagnent... la pierre s’enfuit et bientôt le monde des Nains sera à moi… et ce n’est pas votre compagnie qui parviendra à m’en empêcher !!!


L’ange fonça les sourcils, ce Dragon avait il vraiment osé insulter la puissance de Dieu ? Il avait osé blasphémer ? C’était une formule absolument hérétique que ce dernier avait utilisé, l’ange gagnait ainsi de plus en plus de motivation pour aller botter les fesses écailleuses de ce Dragon hérétique.

Alors que le Dragon tentait de s’élever à nouveau, Garreth parvint alors modeler de l’or fondu sur ce dernier. Le Dragon avait du mal à retirer l’or et l’ange regardait avec attention la situation tout en redescendant vers les autres afin de discuter de la situation.

-L’âme forgée par l’appétit et l’or durant des siècles, par une soif de richesses jamais étanchée et à la source de bien des malheurs du monde ne saurait être raisonnée que par un souvenir plus fort du passé… si vous parvenez à répondre à cette énigme, Mala Auris pourrait vous laisser la vie sauve comme vous n’auriez pas besoin de lui prendre la sienne.


Le vieil homme hongrois était réapparu dans le dos du groupe. Il posait même un énigme. L’ange était plutôt réticent à l’idée de trouver le compromis à cause des paroles du Dragon concernant Ether mais il écouta toutefois ce que les autres avaient à dire.

-Mala n'arrêtait pas tripoter le collier, enfin la pierre. Il est certain qu'elle y tienne mais c'est l'objet dont on a besoin, donc même si c'était l'objet qui pourrait... c'était quoi déjà... déclencher un 'souvenir plus fort du passé', ce sera hors de question de l'utiliser. A moins de vouloir risquer de le perdre... Sauf si prendre ce risque était ce qui déclencherait le souvenir... si seulement un souvenir pouvait suffire. A moins qu'il ne faille pénétrer son esprit histoire d'avoir une véritable piste... Tu pourrais ?

Le fait que la pierre soit le fameux souvenir n’est qu’une possibilité. Je e souviens que Zahel a également lu dans un livre que ce Dragon a perdu une fois dans sa vie face à un nain. Le visage de celui qui l’a vaincu ou bien l’arme que ce dernier à utilisé pourrait être aussi l’objet. Peut être qu’il s’agit d’une de ses armes en pierre noire.

Par ailleurs, j’ai remarqué que ce Dragon semble être faible contre ma magie même si je ne sais pas si cela est causé par ma magie spirituelle ou ma magie sainte, il est donc probable que je serais sa principale cible. Je vais donc jouer le rôle de l’appât si c’est le cas pour vous donnez des ouvertures.

Elle avait dit cela froidement comme si le fait d’être un appât ne l’effrayait pas le moindre du monde, sans doute son coté fanatique, puisque quelque minute avant, le voleur avait bien hurlé pour signifiait qu’il refusait d’être un appât.

-Zahel, le vieil homme a parlé de souvenirs. Aide moi à détruire ses barrières, que je le sonde !

D’accord

Alors que le lycan se préparait, l’ange aussi se préparait.

Tout d’abord, elle se recouvrit d’une armure de lumière intégrale afin de mieux se protéger des flammes. Derrière elle, la matière divine se matérialisa en quatre formes distinctes. Un arc, une lance, une épée et une faux. L’ange prit en main l’arc et prit son envol tandis que les trois autres armes le suivaient. Elle concentrant alors son énergie dans une flèche pendant que Garreth utilisant une étrange technique qu’elle ne connaissait pas. Une fois que ce dernier fut prêt, elle parti avec lui de la grotte et le précéda à la sortie d’une dizaine de seconde pour laisser sa flèche d’énergie concentré.

Flèche inquisitrice…

L’avantage de la flèche inquisitrice était que même si le Dragon esquivait, Zahel pouvait modifier à distance la trajectoire de la flèche pour lui permettre d’atteindre une cible en mouvement.

Dans le même temps tout en passant du coté de la patte blessée du Dragon pour minimiser les risques, elle commença à utiliser des flèches spirituelles en rafale consommant alors une bonne partie de son mana tout en se déplaçant pour arriver derrière le Dragon et agrandir les ouvertures pour Garreth en déportant l’attention du Dragon vers elle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Mala Auris
De passage
Age du personnage : 1800
Race : Dragon
Pouvoirs : Draconnique
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 15 Oct - 23:59
Mala Auris se jetais en direction du double vivant d'Ama Jelani. Elle sentait que l'original avait rendu son dernier souple entre ses griffes et l'attaque opportune de l'ange n'y avait rien changé. Mis à part le fait de l’énerver davantage après l'attaque du vampire, cette flèche avait eu le même effet qu'une légère piqûre. Elle l'avait forcé à contracter ses muscles de la même façon qu'un coup sur le genoux d'un humain en fait tendre la jambe.

Toutefois, une flèche de cette nature au niveau de son crâne n'aurait pas simplement l'effet de l'énerver. Elle ouvrirait un semblant d'instant ses rigides défenses mentales et laisser l’accès à son immense esprit pendant une fraction de seconde. Car aucun mortel ne pourrait supporter l'immense poids d'un esprit millénaire, ses expériences, ses souffrances, ses tristesses, ses amours et ses douleurs. Mala Auris le savait et c'est en grande partie pour cette raison qu'elle ne resta pas plus longtemps près de ces mortels croyant pouvoir la vaincre. Ils n'étaient qu'un petit empêchement vers sa cible : le double. Donnant de grands coups d'ailes, elle se propulsa dans la direction que son odorat indiquait.

Néanmoins, elle dût ralentir pour se défaire d'une gêne au niveau des cornes sur son dos. Une sorte d'agréable coulée chaude remontant sa colonne vertébrale, mais qui la ralentissait. Le dragon parti en chandelle vrillée pour expulser avec la force cinétique le fluide cherchant à l'engloutir. Puis, incapable de tenir sa vitesse, l'immense bête volante se laissa décrocher et tomber se tout son poids vers le sol, faussant ainsi compagnie à l'or qui voulait l'absorber et pointant ses trois cornes et son immense gueule dentée vers l'ange. La flèche de cette dernière s'écrasa contre les écailles du front du dragon, fragilisant un instant ses défenses mentales et permettant, alors que l'iris azur du reptile géant se mit à le fixer comme si le temps s'était arrêté, à la manifestation spectrale du lycan de pénétrer l'esprit de la bête.

A l'intérieur, il n'y avait qu'un immense couloir, d'or, de verre et de lapis lazuli. Une immense salle au plafond donnant sur l'immensité du ciel, au sol poli comme un miroir et aux murs ne reflétant pas le lycan, mais de toute évidence les innombrables souvenirs du dragon. Tous étaient partiels car la rupture des barrières mentales du dragon n'étaient que limitées dans sa force et son temps. Si bien que l'immense hall commençait déjà à de désagréger pour expulser le lycan de l'esprit de son propriétaire. Néanmoins, au bout de cet immense couloir se trouvait une lueur chaude et tenace. Une lueur puissante. Si le lycan s'approchait, et il devait le faire vite pour éviter de sombrer dans les flammes découvertes par les dalles du sol qui s'effondrait sous ses pieds, il verrait une glace avec un autre souvenir partiel. Mais dans laquelle une longue épée de verre avec deux dragons pour former la garde et qui tenaient dans leur gueule un joyaux pouvait être vu entre les mains de ce qui semblait être un homme sur son lit de mort. A son chevet, une femme aux traits cachés par un voile de deuil et un enfant veillant le mort avant de saisir l'épée. L'image revenait sans cesse au visage de l'homme, de l'épée qui de verre et de l'enfant tout en s'estompant pour ne laisser à la vue de l’intrus que sa propre réflexion. Là, alors, le hall s'effondrerait, emportant avec lui tout ce que l'intrus aurait pu connaître et l'expulsant de l'esprit du dragon.

La sortie serait douloureuse pour l'intrus et il la puissance naturellement déployée par le dragon pour expulser un intrus de son espris ne se ferait pas sans conséquence. Pour sa part, pendant la seconde où le lycan avait pu sonder son esprit, le dragon fut comme inerte. Toutefois, au terme de cette interminable seconde pour le dragon et pour le lycan, le reptile s'emplit d'une rage encore plus terrible que celle qui l'animait jusqu'à maintenant et se jeta directement contre la prêtresse, déversant toute ses flammes et sa forces contre elle. Allant même jusqu'à s'écraser au sol dans le but d'écraser la prêtresse. Elle avait ouvert la voie au lycan. Elle serait celle qui payerait en premier.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cain Leckard
Apprenti de 2nde Sphère - Talmar
Age du personnage : 19
Race : Humain
Pouvoirs : Pyrokinésie et aura de terreur
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 1 Nov - 10:29
Spoiler:
[Message conjoint Hedryan et Cain alias : les retardataires, avec nos excuses.]

Cain avait été quelque peu perturbé par les informations qu’avaient révélé Lomac mais c’était pourtant à ce dernier qu’il en voulait le plus. D’abord parce qu’il avait très mal choisi son moment pour révéler une telle chose, ensuite parce que ça remettait Cain momentanément au centre d’une attention dont il n’avait pas besoin. Et pour finir, en le prenant de court à un instant aussi critique, après tout il y avait quand même un dragon qui souhaitait tous les éradiquer, il permettait à Zahel d’entrevoir le piège de Drake tout comme de se méfier de Cain et risquait que Cain attaque une des rares personne du groupe à être capable d’agir face à Mala Auris.

Pour autant, et contre toute attente, le voleur se jeta entre le bouclier d’ord fondu préparé par Garreth et le souffle bouillonnant. Cain le croyait déjà mort et cette perspective ne l’enchanta qu’à moitié car ça le priverait de l’opportunité de… remettre les choses à leur place, et lui à la sienne : dans le caniveau.

De son côté, Ama Jelani prit son envol à dos de griffon et invoqua plusieurs portails desquels sortirent des élémentaires qui se mirent à attaquer le dragon, bloquant la vue. Il n’y avait rien à redire, elle était une puissante magicienne pour parvenir à en contrôler autant d’un coup. Mais serait-ce suffisant ?

Hedryan qui avait failli réussir à lui crever un œil, fut renvoyé plus bas d’un coup, à moins que ce soit le mouvement d’air d’une telle masse qui ne l’ait fait dégager. Le vampire s’était déjà élancé dans un nouvel assaut mais il ne parvint pas à rattraper assez vite Mala Auris qui venait de s’emparer d’Ama Jelani et de sa monture, les compressant comme des citrons.
C’est une flèche de lumière qui surprit la bête et la fit lâcher ses prises. Hedryan ressentait encore un pouls, aussi repartit-il en sens inverse pour tenter d’amortir la chute et de sauver le professeur. Ce qu’il parvint partiellement à faire. Si il lui permit de ne pas s’écraser contre le sol, il ne put la sauver, les dommages internes étant trop importants. Elle rendit son dernier souffle sans un mot de plus. Au final ça avait été une action pour rien. Et le vampire s’était blessé en amortissant le choc pour l’humaine. Rien de trop grave, il se régénérait déjà après tout, mais suffisamment pour l’énerver.

Le dragon en attendant s’en prenait verbalement à la prêtresse qui avait osé tenter de l’abattre. Elle serait la prochaine à y passer sans doute. Toutefois Garreth utilisa l’or fondu comme un masque l’empêchant tout à la fois de voir et peut-être même de respirer. Ok… c’était une belle tentative et le vampire étai forcé d’admettre que le lycan avait progressé. Enormément. C’était peut-être vrai en fin de compte… que Drake l’avait pris comme élève. Et dans ce cas, Hedryan s’en méfierait davantage.

Se relevant des décombres, il tenta de percevoir les survivants. Il détecta en contrebas le voleur, à peine en vie. Il sentait jusque-là l’odeur de son sang. Il était blessé mais pas mourant. Pas encore en tout cas. Si Mala Auris ne le ressentait pas, ce serait peut-être là le salut de Lomac. Et puis si Hedryan allait l’aider ça lui ferait perdre du temps et il semblait inconcevable d’en perdre face à cette calamité.

La conversation entre le vieil homme et les autres attira son attention. Il avait beau être assez loin, ses sens surdéveloppés lui permirent d’entendre une bonne partie de ce qui s’était dit. Cain était sérieux là ? Il voulait vraiment que Garreth pénètre l’esprit d’un tel monstre pour vérifier quel était l’objet en question qui pourrait les aider à le raisonner ? … Hedryan reconnaissait sans mal l’audace des Leckard. Mais de son point de vue c’était stupide. Comment croire que la vue d’un simple objet pourrait ramener à son esprit assez… d’humanité pour la raisonner ? C’était débile. Elle pouvait tous les écraser et il n’y avait pas de raisons de ne pas le faire. Quand à savoir si c’était le collier ou l’épée noire comme le prétendait Zahel… il laisserait les intellos trancher sur la question. C’était loin de son champ de compétences

Le vampire se redressa, repoussant le cadavre encore chaud d’Ama Jelani maintenant qu’il était régénéré. Il s’étira machinalement et s’élança à la suite de Cain, poursuivant le même but que lui : ralentir le dragon qui était reparti vers le double du professeur et donc vers la pierre. Arrivant à portée du Prince, Hedryan lança à Cain l’idée d’essayer d’amadouer le dragon.

Cain lui lança un regard éberlué. Comme si ça avait la moindre chance de fonctionner… D’un autre côté, en effet, ça aurait le mérite de voir à quel point il était immunisé à ses flammes et lui permettre de prendre en compte ce nouvel élément dans la stratégie qui suivrait. Enfin si il survivait. Sans lui répondre, il tenta d’accélérer la combustion qui lui permettait de voler.

L’or fondu de Garreth faisait malgré tout son effet et avait contraint le dragon à ralentir. Cain et Hedryan se rapprochaient enfin de lui lorsqu’il partit en chandelle puis vers le sol. L’or se répandit à terre, laissant libre sa proie et maitre. Cette manœuvre avait forcé les poursuivants, Cain et Hedryan a changé de cap plusieurs fois dans l’espoir de maintenir la distance mais ils s’épuisaient pour rien. La magie de cain en tout cas ne rivalisait pas avec les battements d’ailes puissants du colosse et il retomba au sol, haletant.

Il n’avait pas utilisé toute sa magie, loin de là, mais il avait fourni un effort soutenu, un peu comme un sprint sur une grande distance et il avait besoin de quelques secondes pour récupérer. Puis, sans comprendre pourquoi, le dragon s’immobilisa.

Cain et Hedryan se jetèrent un regard entendu. Ils s’élancèrent de nouveau à l’assaut du monstre en espérant qu’elle ne reprendrait pas conscience avant qu’ils atteignent leur but, son seul point vulnérable : l’œil qui lui-même, donnait un accès direct au cerveau. Si Hedryan avait assez de force pour crever son œil ; Cain de par son immunité pourrait sans doute se frayer un chemin au travers de la masse de chair brulante jusqu’à atteindre le cerveau et l’endommager assez pour que la Calamité n’en meure.

Après tout, les moyens conventionnels ne semblaient pas fonctionner dont autant changer d’angle d’attaque. Ce qu’ils firent.

Hedryan, plus rapide que l’humain clui ouvrait la voie. Il prit un peu d’avance et de vitesse, profitant de la célérité pour que le coup qu’il s’apprêtait à mettre soit le plus puissant possible. Lui perforer l’œil en un coup lui était possible et il comptait bien y parvenir.
Si ça avait fonctionné, Cain plongeait dans la blessure l’instant suivant et taillait ce qu’il fallait jusqu’à atteindre le cerveau, ou en tout cas, tentait d’agir de la sorte.

La douleur que Mala Auris devrait ressentir lors de la progression de l'humain et même lorsque son oeil se ferait crever/s'était fait crevé permettrait peut-être de l'empêcher de bouger plus longuement, de contribuer à fragiliser son esprit et ainsi permettre aux autres d'obtenir les informations complémentaires, au cas où Cain et Hedryan échoueraient pour une raison ou une autre. Bien que leur but soit d'en finir définitivement.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Garreth Doreagan
Apprenti 2e sphère Méridius
Age du personnage : 21 ans
Race : Lycan
Pouvoirs : détection de la magie
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 2 Nov - 12:36
Zahel répondit à mon appel, et agit de concert avec moi. Parfait.

Alors que mon sort était lancé, de nombreuses flèches d'énergies fut lancées sur le dragon, et elles furent efficace. Peut-être que les barrières mentales du dragon n'étaient pas si puissantes après tout. À chaque flèche lancée et faisant mouche, je ressentais des failles se former. La flèche la plus intense fut lancée en plein vers son crâne, ses défenses volant en éclat. Le loup, étant devenu une forme fine et longue, presque in différenciable des flèches de Zahel, fonça dans cet espace ouvert par ma partenaire. Je fermais les yeux, et devint immobile.

Je n'avais que rarement pénétré l'esprit d'un individu. Drake m'avait entraîné, cependant, et apparemment tout pouvoir lié au mental, aux souvenirs, à l'esprit, étaient ma spécialité. Peut-être car nous étions deux dans ma tête...Notre union rendait les assauts plus forts.

Un large loup au pelage blanc et pur, tombait tel une comète vers le sol, et atterrit par terre, avec une légèreté et une élégance que jamais je ne pourrais avoir en tant qu’humain, ou même en tant que lycan.

Je n'étais pas dans son esprit, enfin, pas moi, le Garreth de tous les jours. Mon autre personnalité était l'expert de ce genre d'infiltrations, et je me contentais de regarder par ses yeux, tel un espion dans le coin de son œil. Ça changeait un peu, vu que le pauvre était celui qui assistait à toute mes actions sans avoir un mot à dire.

Le loup regarda tout autour de lui, et il y avait beaucoup à voir ! Le décors était encore plus riche que celui de la grotte dans lequel on combattait la calamité. Le ciel était visible au dessus de notre tête. Son esprit était si large...On en voyait pas le bout. Je pourrais rester dans son esprit pendant des années et n'en avoir que gratté la surface de toute sa mémoire.

Sur les murs, et même sous nos pattes, des scènes nous faisaient face, très probablement les souvenirs de Mala. Il y en avait énormément, et savoir où chercher semblait impossible. J'avais prévu que cela allait arriver. Et en plus, les souvenirs commençaient déjà à disparaître tel des fantômes. Derrière nous, le long couloir disparaissais également, les dalles tombant pour laisser place à des gerbes de flammes. Nous n'étions pas les bienvenus après tout. Trop de choses à faire, en si peu de temps, par où commencer ?

Le loup leva la truffe, sentant quelque chose. Ses poils captaient une source de chaleur plus loin de notre position. Pas celle des flammes qui apparaissaient, mais une autre...pas le temps de réfléchir. Seule piste à exploiter. Foncer !

Le loup sprinta avec vitesse devant lui. Des dalles tombaient parfois sous ses pattes, mais il arrivait à retrouver son équilibre et habilement continuer à avancer. Plus le temps passait, plus il fallait qu'il saute de dalles en dalles, la route devenant plus une épreuve qu'une simple ligne droite. Un peu de feux vint cramer les poils du loup, qui serra les crocs. Les défenses étaient de plus en plus intenses, il n'allait pas pouvoir résister longtemps.

Après une course effrénée contre la montre, le loup fit face au bout du couloir, un souvenir semblant rester dans le reflet lui faisant face. Elle montrait une grande épée en verre, dont la poignée était magnifiquement orné. Je remarquais le joyaux qui était placé entre la gueule de deux dragons. Ce n'est qu'après que je constatais que cette épée était tenue entre les mains d'un homme allongé, pleuré par une femme et un enfant. Le souvenir se concentrait beaucoup sur le visage de l'homme, ainsi que sur l'épée comme l'enfant.

L'enfant était Mala, peut-être ? Ou alors l'homme était un proche, une connaissance. L'épée n'était pas anodine non plus. Je mémorisais un maximum ce souvenir là. Voyant qu'il s'apprétait à disparaître, le loup eu une idée.

Il colla sa tête contre le miroir, contre le souvenir, et tenta de le raviver. Sortant ce souvenir, il le fit ressurgir dans l'esprit de Mala. Il ne tenta pas de renvoyer tout le souvenir, juste celui du visage de l'homme. Peut-être que ça aurait un effet, mais il ne savait pas du tout si ça serait un bon effet ou un mauvais. Peut-être que ça la calmera, ou alors la mettra en colère.

De toute façon, il n'y avait plus rien à faire. Le loup avait absorbé un maximum de ce souvenir, avant qu'il ne disparaisse dans les flammes de son esprit.

Je reprenais mes esprits, écarquillant les yeux. L'expulsion fut...violente. Je venais de vivre l'équivalent de brûler vif au milieu d'une gerbe de flammes. Le temps que je récupère, j'étais tombé en avant, tremblant comme une feuille. Punaise, plus jamais je rentre dans l'esprit d'une telle chose !

Alors que je relevais les yeux, le dragon sembla furieux. Il cracha une gerbe de flamme en direction de Zahel. Bon sang, on était mal...J'aurais aimé faire quelque chose, mais cette pénétration de son esprit avait syphoné beaucoup d'énergie, autant physique que magique. Je ne pouvais pas...pas alors que tout le monde se bat. Je ne devais pas rester là à rien faire.

J'espérais que le souvenir du visage du vieil homme allais surgir, comme je l'avis prévu, dans l'esprit
de Mala. Mais ça n'allait clairement pas suffire. Je ne pouvais pas continuer, je...Je n'avais pas assez de force.

Une dernière chose...avant que...


Le loup et moi concentrions l'énergie qui nous restait pour entrer au contact avec le groupe. Je leur envoyait l'image de ce que j'avais vu, la scène de l'homme mourant, essayant de me concentrer sur l'épée. Peut-être qu'elle traînait quelque part ici et pourrait nous être utile.

-Cette épée. Peut-être qu'elle...Qu'elle peut...

La dernière chose que je vit fut l'avancée d'Hedryan et Cain vers la tête du dragon, avant que je ne m'effondre au sol, tombant inconscient.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Prophétesse Zahel
Missionnaire d'Ether - Mage 3e ordre
Age du personnage : 21
Race : Humaine
Pouvoirs : Modélisation Divine et Chirurgie Divine
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 2 Nov - 15:32
Après être sorti de la caverne dont le plafond avait été totalement pulvérisé par le Dragon, la prêcheuse avait décidé d’offrir à Garreth une ouverture pour rentrer dans la tête du Dragon. Après tout, il était le seul à pouvoir faire une telle chose dans le groupe puisque Zahel, bien qu mage spirituel, ne maîtrisait pas les sorts de lectures mentales.

Tirant des flèches inquisitrices, le Dragon n’avait pu qu’encaisser les flèches, ce que décidément, il n’arrivait que partiellement. Alors qu’il se tentait de se débarrasser de l’or fondu de Garreth, il encaissa un tir dans la tête, ce qui ouvrit au jeune lycan, une brèche dans ses protections mentales.

Alors que Garreth venait de percer et d’entrer dans l’esprit du dragon, ce dernier se tourna vers Zahel et commença à déverser des flammes de sa colère dans sa direction. L’ange pendant un instant, c’était félicité d’avoir eu la présence d’esprit de rester loin du Dragon justement pour pouvoir esquiver ce type d’attaque. Certes l’amplitude de l’attaque était immense, mais ainsi, elle avait le temps de la voir venir. C’est dans cette situation qu’Ama aurait pu être utile avec des élémentaires d’air capable de réguler l’oxygène pour éteindre ou amplifier le feu, mais elle n’était plus là. La situation était difficile.

Alors que l’attaque arrivait sur Zahel, elle matérialisa un soldat de lumière qui lui attrapa la main avant de la faire tournoyer et de la lancer comme le ferait un lanceur de point. Le soldat l’avait projeté en arrière mais aussi sur le côté pour à terme sortir de la zone de danger du feu. Alors que Zahel tournoyait dans les airs, augmentant sa vitesse par ses propres moyens, elle vit son soldat se faire carboniser par les flammes du Dragon. Comment vaincre une telle créature…

Alors qu’elle était toujours en train de tournoyer les airs, c’est à ce moment qu’elle reçu les informations télépathiques de Garreth qui semblait sur le point de s’évanouir. Le palais qui s’effondrait, les flammes, le vieil homme sur son lit de mort avec une épée saisi par la petite fille. Visiblement l’ange avait donc eu raison, le secret était bien l’épée et non la pierre philosophale, encore fallait il la trouver…

-Cette épée. Peut-être qu'elle...Qu'elle peut...


La prêcheuse et l’ange étaient d’accord avec le lycan, l’épée pouvait être la clé, la question étant, où pouvait-elle bien être. Selon la logique, elle devrait être cachée dans la chambre de Mala, un endroit profond ou quelque chose du genre.

Si elle se trouvait dans la caverne, il n’y avait qu’une personne qui pouvait la trouver, un voleur, le voleur. Que ce soit, la prêcheuse, Cain, Heydran ou bien Garreth, s'ils retournaient dans la caverne, le dragon se douterait de quelque chose et pourrait avoir de mauvaises idées.

Après s’être réceptionné assez loin pour gagner du temps face au Dragon qui semblait toujours vouloir la tuer, Zahel a envoyé alors plusieurs messages télépathiques.

Le premier à Cain et Heydran.

L’épée pourrait se trouver dans la caverne, mais n’y allez pas où le Dragon se doutera de quelque chose.


De loin, elle voyait que les deux compères voulaient profiter de l’ouverture donné à Garreth pour attaquer les yeux du Dragon. Elle lança alors un deuxième message télépathique au voleur qui semblait toujours dans son rêve lubrique et dégoutant.

Voleur, si tu veux que Cain vive, trouve cette épée.


Elle montra alors dans son esprit une image de l’épée.

C’est ton métier non ?

Elle répéterait ce message toutes les 5 minutes jusqu’à ce que cet abruti se réveille un jour.

Observant à nouveau le Dragon au combat avec Cain et Heydran, Zahel pointa alors son arc à nouveau sur le Dragon.

Je suppose qu’il va falloir utiliser les réserves tsss

L’ange sentait qu’il était obligé à contre cœur d’utiliser à nouveau la magie de pureté qui était tellement difficile à régénérer. Zahel en avait utilisé une partie contre cette catin de chancelière de république mais les réserves utilisées n’avait toujours pas été remplacé complètement, il n’aurait donc plus de magie de pureté pendant un certain temps après cela.

À la manière de la distillation d’un alcool, lorsque Zahel récupérait sa magie, cette magie avait une teneur en positivité. Pour une très faible quantité de magie récupérée, la teneur en positivité était supérieure à 95%, c’était ce que Zahel appelait la magie de pureté. C’était parce que la quantité récupérée était extrêmement faible que la reconstitution des stocks était très longue car c’était le cumul de cette infime quantité de magie sur le temps qui l’a rendait utilisable. En effet, la magie de pureté était très dangereuse, car ce n’était ni plus ni moins qu’une magie provoquant des dégâts physiques par la positivité extrême inspirée des Plans des lumières.

À cause de la république, Zahel, ne pouvait plus générer que deux pointes de flèche de pureté et c’est ce qu’elle fit. Tant pis, elle comptait la garder pour la situation dangereuse mais il s’agissait d’une situation dangereuse.

Dans son arc, elle matérialisa trois flèches. Celle du centre était une flèche inquisitrice. Les deux sur les côtés étaient des flèches dont la pointe était de la magie de pureté.

Décochant les flèches, elles partirent dans des directions différentes. La flèche inquisitrice se dirigea vers la tête du Dragon. Elle devait lui causer un choc pour offrir une seconde ouverture à Cain et Heydran.

Les deux flèches à la pointe de pureté se dirigèrent vers les endroits où les ailes du Dragon étaient attachées sur son dos. Il fallait taper ici pour réduire sa mobilité.

Alors qu’elle observait toujours de loin le résultat de sa tactique, elle sentit ses mains commencèrent à trembler.

Merde, je commence à manquer de mana, il va bientôt falloir battre en retraite…
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Mala Auris
De passage
Age du personnage : 1800
Race : Dragon
Pouvoirs : Draconnique
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 8 Nov - 21:45
L'intrusion du Lycan dans la tête de Mala Auris et son éjection ne provoqua qu'une seule et unique chose : énerver le dragon au-delà de tout ce qui était imaginable. La colère, la rage et le besoin d'asseoir sa supériorité par rapport à ces mortels occupait l'esprit de Mala Auris qui se mit en tête non plus de poursuivre la pierre et faire du monde des nains son royaume, mais annihiler ceux qui l'avaient définitivement provoquée. Elle n'avait jamais cherché à les combattre, juste à ce qu'ils lui montrent la porte d'entrée du royaume des nains. Maintenant, ils allaient affronter toute sa fureur.

Et à l'instant où le vampire et le Prince s'élancèrent à sa rencontre, ils se trouvèrent à face d'un dragon qui avait la ferme intention de tuer chacun d'entre eux. Car une seconde d'immobilisme était très court pour parcourir les centaines de mètres au bout desquels culminaient le dragon. Toutefois, il était en phase descendante et avait donc eu le temps de voir les deux mortels s'approcher de lui à toute vitesse. Son intention initiale de se laisser tomber pour écraser la prêtresse s'évanouie. Le dragon voulut plus et au lieu de simplement se laisser tomber, déploya ses immenses ailes à en cacher le soleil pour se donner une impulsion vers le sol. Mala Auris n'avait pas l'intention de leur laisser le loisir de s'attaquer à ses écailles les plus fragiles et elle devait leur donner son dos. Elle devait cependant passer à travers.

La rencontre avec le Prince et le vampire fut sanglante. La lame noire du vampire heurta le crâne du dragon et y dessina une longue estafilade sur toute la joue avant de s'heurter à une de ses cornes, trop solides pour être coupées. Le sang acide du dragon gicla tandis que la bête passait. Quant aux flèches divines, la prêtresse prenait-elle le dragon pour un imbécile ? N'avait-elle pas déjà ouvert la voie à une de ses compagnons de la sorte si bien que le dragon ne s'y ferait pas prendre deux fois ? De toute évidence non et le dragon et s'écrasait de toute sa puissance au sol en évitant la flèche destinée à sa tête, manquant malheureusement la prêtresse. L'attaque du vampire et du Prince avait au moins préservé la prêtresse des intentions de Mala Auris. Du moins un instant.

Car l'impact au sol souleva une immense quantité de roche, de débris et de poussière au point d'en faire disparaître le dragon. Mais Mala Auris n'avait pas l'intention de perdre du temps et à peine s'était-elle posée que son crâne couvert de sang sortit du nuage de poussière, la gueule ouverte et courant vers la prêtresse. Sa queue pulvérisait tout ce qui l'entourait et de sa gueule jaillit une immense gerbe de flammes.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cain Leckard
Apprenti de 2nde Sphère - Talmar
Age du personnage : 19
Race : Humain
Pouvoirs : Pyrokinésie et aura de terreur
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 11 Nov - 10:52
Spoiler:
Message commun entre Hedryan -sale feignasse- et moi Razz

Le vampire avait filé comme une flèche vers l'oeil du dragon. Dans le même temps, Cain et lui avaient bien reçu le message télépathique de Zahel et ça ne les ennuyait pas vraiment de ne pas les rejoindre dans la caverne vu qu'ils ne comptaient pas abandonner leur offensive. Mais.... tout ne s'était passé comme prévu.

Visiblement l'intrusion tentée par leurs "compagnons" n'avait pas eu l'effet escompté si ce n'était de rendre Mala Auris folle de rage. Son aura naturellement écrasante confirmait maintenant clairement ses intentions meurtrières. Mince ! Elle n'était pas restée immobile assez longtemps. Si Hedryan avait eu une très faible chance de l'atteindre, ce n'était pas le cas de Cain qui demeurait trop lent.
Le monstre colossal avait commencé à se laisser tomber vers ceux qui étaient encore au sol. Avait-elle vraiment l'intention de les écraser ?

Cain eut un instant d'hésitation bien que rien dans son attitude ne le trahisse. Malgré la tension, Hedryan poursuivit son ascension rapide, accélérant encore, dans le but de la priver d'un œil au minimum. Cain, résolu à faire son maximum et si possible à éviter que le dragon ne tue Garreth, -oui il se préoccupait peu des autres- se reconcentra sur l'objectif et continua de suivre le vampire.

Mais le dragon les avait malheureusement vu filer vers lui et déploya ses ailes pour se donner une impulsion et passer à travers la faible défense qu'ils représentaient. Elle se propulsa vers la caverne et ce faisant, passa à grande vitesse devant eux. Hedryan saisit l'occasion d'infliger malgré tout des dégâts et parvint grâce à sa grande force comme par la vitesse du dragon lui-même, à entamer certaines écailles. Le sang acide gicla sur le vampire qui retomba au sol sous l'effet de la douleur tendit que le sang entamait sa chair. Heureusement, il se régénérait assez vite pour s'éviter que les blessures deviennent incapacitantes voire mortelles.

De son côté, Cain avait été contraint d'esquiver le dragon, n'ayant ni la résistance d'Hedryan ni sa force pour se permettre de lui rentrer dedans de manière frontale. Toutefois, il était hors de question de le laisser agir ouvertement et il créa un lasso de feu qu'il parvint à mettre sur une de ses cornes. Profitant de la vitesse de Mala Auris et toujours accroché à son lasso, il crut pourtant que son bras allait se détacher tant sa vitesse était grande par rapport à la sienne mais au moins de cette manière le dragon ne mettrait pas plus de distance entre eux.
Cain tint bon et lorsque la calamité atterrit violemment au sol, Cain rencontra avec presque autant de violence le dos de Mala Auris ce qui l'étourdit un instant.

Il se remis ensuite en position assise, toujours sur le dos de la bête alors qu'il sentait plus qu'il ne voyait le dragon se préparer à souffler. La sensation d'une telle concentration et puissance de feu était à la fois effrayante et grisante. Tendis que le dragon soufflait, le pyrokinésiste posa ses mains sur le dos de la créature et se concentra sur le feu qui bouillonnait en Mala Auris.

L'idée était simple, renforcer le feu du dragon en vue de générer une implosion interne. Si ses écailles étaient plus solides que la roche, ses organes internes devaient l'être bien moins et une hémorragie la tuerait aussi surement que n'importe quel humain, si elle était assez importante. Profitant de la connaissance de la technique utilisée à la base par le démon qui l'avait possédé et dont il préservait les souvenirs, Cain tenta d'accroitre la pression interne du dragon en faisant croitre son feu interne, tout en le forçant à rester confiner assez pour générer une tension telle que l'organe finirait forcément par imploser.

Il espéra brièvement que ceux au sol sauraient se protéger le temps qu'il y parvienne, ce qui n'était pas sur du tout compte tenu de la puissance du dragon comme de la magie déjà utilisée par Cain. Ça demandait au jeune héritier une concentration totale et pour le coup, plus intense que tout ce qu'il avait fait jusqu'à présent. De plus Mala remarquerait forcément que quelque chose clocherait. Restait à savoir comment elle choisirait de tenter de se débarrasser de lui quand ce serait le cas...
Sous l'effort et l'impact des souvenirs dont il se servait, les yeux de Cain perdirent un instant leur éclat doré pour devenir entièrement noirs.

De son côté Hedryan s'était changé en poussière pour se fondre dans celle déplacée par le dragon à son atterrissage et qui était en train de retomber doucement. Il comptait profiter ainsi, si possible, de l'effet de surprise lorsqu'il se déciderait à intervenir, ce qui ne tarderait pas.
Bien qu'il ne comprenne pas ce que faisait Cain, il le laissait faire, jugeant que dans le pire des cas au moins le gamin jouerait l’appât, ce qui convenait tout autant au vampire.

Alors que le dragon tentait de tuer les derniers membres restant de leur "compagnie", Hedryan surgit de la poussière environnante et reprit sa forme, ses deux épées pointées vers le dessous de la mâchoire du monstre et la naissance de la gorge, prêt à tenter d'entamer une nouvelle fois ses écailles si résistantes, et qui ici devraient l'être un peu moins.
Hedryan de son côté ne ressentait pas encore les effets de la fatigue puisqu'il s'était nourrit peu de temps avant que le combat commence mais il savait que ce n'était qu'une question de temps. Malgré tout il retirait de ce combat un certain plaisir.

En attendant, ils espéraient l'un comme l'autre que l'épée serait trouvée à temps pour leur éviter une mort plutôt inhumaine.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lomac Xelcius
Voleur - Mage du 4e ordre
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 14 Nov - 1:59
Hein ?
Qu'est-ce qu'il se passe ?

J'suis pas mort ?
Ma main me fait mal.

C'est pas le paradis sinon j'aurais pas mal. C'est pas non plus l'enfer, sinon j'aurais beaucoup plus mal pour tous les péchés que j'ai fait.

Je faisais un rêve agréable. J'étais entouré d'or. Puis le rêve s'était transformé en cauchemar, l'or fondait et je m'y noyais dedans. Bizarrement, ça me semblait assez familier, comme un déjà-vu.

Ah oui ! Ça me revient ! J'avais lancé de l'or fondu sur ce gros lézard qui s'était infiltré dans notre groupe, puis comme un grosse merde que lâche un pigeon, j'ai failli me faire embrocher par une épée du trésor que je convoitais. Ne voulant pas crever, j'ai agi par survie. Vous savez, la peur de mourir qui vous donne un surplus de pouvoir afin de survivre. Du coup, pour pas me planter cette épée dans le bide et que mes tripes sortent, mon passe-muraille s'est activé d'instinct.

Le secret derrière ma capacité génétique, c'est « l'élan ». Qu'importe que l'on marche, que l'on coure, cela reste une notion de mouvement. Grâce à la magie, on devient capable d'être intangible, mais même la magie à des règles. C'est les seules que je respecte un minimum, parce que sinon c'est un peu dire dangereux.
Quand on est en état de Passe-muraille, on garde la même vitesse, la même direction. C'est beaucoup plus facile de traverser un mur que de voyager dans le mur. Dans le dernier cas, c'est possible, mais c'est très usant et chiant. Pareil que si on reste immobile, il faut pas le rester longtemps, il y a toujours un mouvement auquel tous les êtres sont liés : la gravité. Donc si on reste trop longtemps Passe-muraille, on peut « tomber ». Si on tombe, il y a deux possibilités : la fusion, on n'a pas eu assez d'énergie pour s'échapper de la matière ; le « rebond », on dépense un peu plus d'énergie pour que la matière nous repousse jusqu'à ce que l'on trouve un endroit sûr pour retrouver consistance.
Non, cette magie n'est pas facile et est complètement dangereuse. C'est pas pour rien qu'elle est catégorisé comme sort majeur de la magie de métamorphose.

Bref tout ce blabla pour vous dire que là, la gravité agissait bien sur moi. Même un peu trop à mon goût. Bien que je sois passé à travers l'épée, j'étais en pleine adrénaline que j'ai pas réalisé qu'il fallait que j'arrête mon pouvoir. Moi peureux ? Nooonnnn. Mon corps peut-être... En même temps, quand un dragon est devant toi, tu n'as pas forcément envie de lui faire un bisou. Sauf si dans le cas de Mala, elle est dans sa forme humaine.

Quand je réussis à me contrôler, c'est-à-dire quand j'ai réussi à me calmer et pas penser à ma peau. Désolé, c'est plus fort que moi, après tout, je suis unique.
Bref ! Quand je m'aperçus que je n'étais plus dans la roche, je me reprenais corps. La gravité cependant avait fait son œuvre. Je me suis écrasé comme une crêpe sur le sol. 
Aïe. J'ai dû me fêler quelques côtes avec ce plat.

J'y vois que dalle dans cette obscurité. Mais après avoir calculé la largeur de l'endroit où je suis, ça doit être un couloir. J'aurais pas dû bouger, ça fait mal...

Suite au choc que je viens d'avoir et le fait d'avoir épuisé ma magie m'a crevé au point de m'endormir. Ben ouais, quand je suis sonné, moi, je préfère me reposer et pioncer plutôt que vouloir continuer et mourir d'épuisement.

* * *
Je suis réveillé par une voix que je connais bien et qui m'agace au plus haut point ; cette pétasse de fausse, vertueuse de prêtresse.

"Voleur, si tu veux que Cain vive, trouve cette épée. "

Attend déjà faut que je me réveille, c'est pas facile ça déjà.
Je regarde ce qu'il me reste comme matériel dans mon sac que j'arrive à ô grand damnation à trouver à côté de moi. Je regarde ce qui a survécu à la chute. La dague, le livre interdit, le bâton, mon couteau de chasse.
Il me reste par tous les enfers une des potions de régénération que j'avais payé une fortune à un type bizarre avec des oreilles pointues.
Ça aurait pu être pire.
Je bus la potion. Je sentais mon énergie revenir et j'avais moins mal à mes côtés et à ma main brûlée.

Elle me demandait un service alors que tout du long, elle me disait que j'étais inutile. Elle m'avait même attaqué cette garce. D'ailleurs, personne n'avait levé le petit doigt pour me défendre alors que je n'avais strictement rien fait.
Qu'ils aillent tous en enfer !
Je recontactais cette connasse.

**Si tu as un marche-pied pour me sortir de ce trou, je veux bien t'aider. Tu crois que j'allais dire ça ? Maintenant ferme-là !
Tu voulais que j'aille brûler en enfer ? Brûle dans le feu du dragon salope !**


Ouais... Je sais. Ce n'était pas très classe, mais elle n'avait pas arrêté de me chercher des poux sous prétexte que j'étais un voleur.
Je n'étais pas comme elle, à tendre l'autre joue. Quoique vu comment elle répliquait, son dieu devait pas être très vertueux...

Ne sachant pas si elle m'avait entendu, je décidais de m'éclairer avec une boule de feu en premier lieu.
Ouaip, j'allumais ladite torche et de feuilleter le livre pour voir ce qu'il y avait dedans.

Par tous les enfers !
Ce livre détaillait beaucoup de choses !
Il y avait même des cartes repliées !

Attends... 
Carte ?
Il y avait peut-être un chapitre sur des cartes de galeries naines ?

Avec un peu plus de vigueur, je regardais les cartes les unes après les autres. Jusqu'à ce que je tombe sur ce que je voulais.
Il y avait bien une carte pour me mener jusqu'à la citée naine. Il fallait seulement que je trouve un croisement caractéristique pour trouver un point de repère parce que si ce que j'avais bien sous mes yeux était vrai, je pourrais errer le reste de ma vie. Même une vie ne suffirait peut-être pas.

C'était la prof balai dans le cul qui avait la pierre. Tant pis.

En avant. On verra comment ça se passe.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Prophétesse Zahel
Missionnaire d'Ether - Mage 3e ordre
Age du personnage : 21
Race : Humaine
Pouvoirs : Modélisation Divine et Chirurgie Divine
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 25 Nov - 15:04
Et merde…

Oui l’ange n’avait pas grand-chose à ajouter pour décrire sa situation. D’un coté il y avait cet imbécile et stupide voleur incompétent qui venait de refuser sa proposition et de l’autre, elle n’avait plus beaucoup de mana. La situation était plus que catastrophique.

Ce voleur eu même l’obligeance d’insulter et d’annoncer vouloir la mort de la prêtresse dans les flammes du Dragon. Elles s’en souviendraient. Cet homme ne méritait décidément pas de vivre. Son hérésie et ses péchés étaient trop profonds. La prochaine fois qu’elles le croiseraient, elles le purgeraient d’une manière ou d’une autre.

Humpf ! Lors de notre prochaine rencontre, je vous apporterais les derniers sacrements, pitoyable voleur.

Une fois cela dit, elle coupa la ligne télékinésique avec lui. Elle savait que ce dernier allait tenter de s’enfuir par les souterrains puisqu’il ne voulait pas se battre. La situation était trop dangereuse, il fallait maintenant s’échapper. La puissance de ce Dragon était trop élevée. L’ange se demandait même pourquoi Drake avait accepté que son descendant participe à ce genre de chose. Il voulait lui faire vivre des expériences de mort imminente ?

Depuis le départ, l’ange avait bien vu qu’aucune des attaques des survivants du groupe n’avait eu d’effet sur le Dragon. Alors que le Dragon s’écrasait au sol après avoir évité les flèches, l’ange n’attendit pas ce que le Dragon allait faire pour repartir en direction des montagnes sur une plateforme de lumière, concentrant désormais toute sa magie à la retraite. Cette fois, elle n’allait pas entrer dans le souterrain, trop dangereux mais partir tout simplement dans les montagnes afin de réduire la mobilité du Dragon.

Alors qu’elle regardait le Dragon courir derrière elle en crachant du feu, elle accéléra.

Et merde…

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Mala Auris
De passage
Age du personnage : 1800
Race : Dragon
Pouvoirs : Draconnique
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 26 Déc - 21:55
Ces mécréants, ces voleurs, ces assassins, ils voulaient voler le trésor de l’une des plus belles créations des créateurs et maintenant ils pensaient pouvoir, avec leur vie mortelle et insignifiante, porter atteinte à sa vie. Leur ambition était aussi misérable que leurs manœuvres. N’avaient-ils pas encore compris qu’ils ne pourraient rien contre Mala Auris ? N’avaient-ils pas encore appris, après qu’elle ait réduit en charpie un des membres de leur compagnie, réduit au silence un deuxième et fait disparaître un troisième du combat qu’ils n’avaient aucune chance ?

Alors que sa tête jaillissait de la poussière, l’œil de Mala Auris qui n’était pas handicapé par le sang que l’attaque du vampire avait libéré, pu voir la prêtresse s’enfuir.

« Oui, fuis misérable servante d’un dieu parmi tant d’autre ! J’étais là au début de cet âge et je te survivrai engeance des anges. Aucune de tes magies ne pourra me vaincre mortelle ! Fuis ! Fuis comme tous avant toi ! »

Mala Auris savait que ce qu’elle disait était en grande partie faux. Deux mortels avaient pu la repousser. Le premier était un nain de cette vallée. L’autre était un prince du Sud, le seul à l’avoir en parti domptée. Il s’agissait toutefois de temps révolus et aucun de ces individus ne parviendraient à la vaincre. Pas même celui qui était sous sa gorge et l’autre qui avait trouvé refuge sur son dos.

Mala Auris utilisa alors le même pouvoir qui lui avait permis de se fondre dans la masse des mortels à Targatt pendant des jours. Ce faisant, alors que le vampire tentait d’enfoncer dans la chair du dragon sa lame noire, la gorge s’écartait et le dos sur lequel se tenait le prince devenait de plus en plus fin. Au milieu de la poussière et du tumulte de la bataille, Mala Auris retrouvait une forme humanoïde. Elle était encore dotée de ses longues cornes noires, de sa queue reptilienne, d’une peau blanche parsemée çà et là d’écailles d’or, de mains aux griffes acérées et de jambes tout droit issues de sa forme réelle. Mais si l’immense dragon avait troqué sa véritable forme contre celle de ses ennemis, ce n’était pas pour le simple plaisir de leur révéler là encore sa supériorité. C’était pour les rapprocher l’un de l’autre et usant de sa force si peu diminuée sous cette forme inférieure, pouvoir user du tumulte général pour les saisir à la gorge et les maintenir au-dessus du sol.
Mala Auris regardait le Prince et le vampire en resserrant de plus ne plus sa poigne autour de leur gorge et au milieu de cette forêt dévastée, découvrit ses dents acérées. Ils n’avaient plus d’autre choix que tenter de lutter pour libérer leur gorge et Mala Auris, loin d’être aveugle, frappa les mains du Prince et du Vampire pour les séparer de leurs armes. Ils seraient à sa merci.

« Pauvres imbéciles, dans quelques instants, la pierre que vous souhaitez tant prendre sera entre mes griffes, comme le royaume des Nains et toute leurs richesses ! Et vous, vous serez quelques cadavres de plus dans cette vallée à mainte reprise inondée par la mort et la terreur … »

Mala Auris resserra sa poigne sur la gorge des deux victimes de son ambition. Mais son attention était portée autre part. La pierre, elle la sentait s’éloigner et elle ne serait bientôt plus à sa portée. C’était peut-être la dernière chance pour une des dernières personnes libres de l’emprise du dragon de trouver l’arme qui assurerait la vie au vampire et au Prince. Car l’avidité du Dragon aurait raison de son plaisir à jouer avec ceux qui lui sont inférieurs.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cain Leckard
Apprenti de 2nde Sphère - Talmar
Age du personnage : 19
Race : Humain
Pouvoirs : Pyrokinésie et aura de terreur
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 27 Déc - 11:28
Cain n'avait eu énormément d'idées miraculeuses pour les sortir de ce mauvais pas. En fait, c'était même le contraire. Il n'en avait pas eu du tout et ce qu'il tentait de faire n'était pour ainsi dire pas vraiment dans les règles en plus d'ignorer si ça aurait la moindre petit efficacité sur une telle créature.

Il s'était accroché au monstre pour ne pas le perdre et avait choisi le dos du dragon, pensant y être davantage à l'abri qu'au sol pour faire ce qu'il avait en tête : Tenter de faire imploser l'imposant dragon plusieurs fois millénaires. Puisqu'il savait ne pas être assez puissant pour empêcher son feu de sortir, Cain avait eu l'idée saugrenue de tenter de faire l'inverse, à savoir le renforcer à tel point que les organes internes du dragon qui produisaient son feu ne seraient plus en mesure de tenir une telle puissance et qu'ils finiraient par céder, blessant alors grièvement la bestiole, et si possible, finirait par la tuer.

Malheureusement, Cain avait quelque peu présumé de ses forces en tentant cette expérience en condition réelle et sans faire de test au préalable. Il avait été contraint, sans vraiment s'en rendre compte, de se raccrocher à ses connaissances démoniaques pour parvenir à englober suffisamment les organes et le feu interne du dragon. Les yeux du jeune humain étaient alors devenus aussi noirs que le jais, signe de sa détermination autant que de son manque de puissance au "naturel" pour lutter contre le dragon qui menaçait de tout dévaster sur des kilomètres en plus de les tuer tous.

En plein effort, Cain sentit sa concentration lui échapper tendit que le dragon se métamorphosait encore. Alors que le Prince s'embrasait pour reprendre une distance plus convenable, il se fit saisir à la gorge par une poigne de fer qui le ramena encore plus près de Mala Auris. La poigne du dragon lui-même. Du coin de l'oeil, il remarqua qu'Hedryan était dans la même situation que lui... Où étaient les autres ? Zahel semblait fuir. Garreth était au sol et Cain ignorait ce qu'il advenait des autres.

Il savait une chose en revanche : il allait mourir soit le cou brisé, soit à cause du manque d'air si le dragon continuait à serrer. Cain se doutait qu'il n'avait pas besoin de beaucoup de force pour leur faire sauter la tête si il en avait envie. Donc pourquoi étaient-ils encore en vie ? Mala Auris semblait aimer jouer avec ses proies. Cain avait assez connu de sadiques pour les reconnaitre quand un se présentait. Et elle avait tout pour faire parti de ce club si fermé. A coup sur elle s'entendrait bien avec Drake.

Peu enclin à se laisser mourir de cette manière, Cain tenta de mettre un coup avec sa lame noire mais Mala Auris la lui fit s'échapper juste avant qu'il ne frappe. Désarmé, il tenta de se transformer en chat pour se soustraire à l'étreinte mais la prise se resserra tant que la douleur l'en empêcha. Les traits de son visage se crispèrent de douleur. Ses yeux noirs redevinrent ocres, signe qu'il perdait le peu de forces qu'il lui restait.
Plaquant ses main sur les griffes qui l'enserraient dans le vain espoir de les desserrer, il ouvrait la bouche comme pour chercher l'air qu'il ne trouvait pas.

Sa vue commença à se troubler et un vent de panique le saisit. Il ne voulait pas mourir.

*Garreth...?! L'épée !* Eut-il l'impression de hurler mentalement, quoi que ce sans savoir si ça suffirait à le réveiller et encore moins si il savait où était l'objet en question. Ni si il trouverait cette chose à temps pour le sauver. Cen'était rien d'autre qu'un cri mental de désespoir. Mais peut-être que ça permettrait à Garreth de rester en vie et ce serait déjà une très bonne chose. Cain avait beau être égoïste, il refusait d'être le témoin de la mort de la seule personne qu'il aimait un tant soit peu.

Bien sur, l'héritier potentiel aurait pu se changer en flammes. Ca n'aurait pas blessé le dragon mais son intangibilité lui aurait permit de se soustraire à sa patte. Quelques autres idées "censées" auraient eu le mérite de le sauver. Malheureusement, ces idées ne vinrent pas. Le manque d'air et la peur tétanisaient en partie son esprit. A la place, son regard tomba sur l'arme qu'on lui avait retiré, Cain jugea que c'était là sa dernière échappatoire. Dans un dernier effort, il utilisa sa maitrise, faiblarde certes, de l'air pour entourer la lame d'un petit tourbillon avant de la projeter vers lui, ou plutôt, vers le bras qui menaçait de le tuer afin de le trancher ou au moins de faire en sorte qu'il lâche sa prise. Donc qu'il le lâche lui.

Alors qu'il amenait la lame dans la direction souhaitée, l'esprit de Cain vacilla un instant. Ses muscles se détendirent tendit qu'il était en train de perdre conscience.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hedryan Septuern
Rabatteur d'esclaves - Mage 3e ordre
Age du personnage : 600 et quelques
Race : Vampire
Pouvoirs : Pouvoirs de race + métamorphose
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 27 Déc - 13:33
Spoiler:
Faut me dire si c'est pas possible, je modifierai en conséquence !

D'accord là c'était vraiment la merde il n'y avait pas d'autres mots. Ils étaient presque tous hors course et la seule raison qui faisait qu'Hedryan n'avait pas déjà pris la fuite lui aussi c'était cette putain d'épée de Damoclès que cette sale elfe lui avait mise avant de crever. Le sort faisait en sorte qu'il ne puisse nuire par aucune de ses actions, directes ou indirectes, les membres du groupe qu'ils étaient censés former sous peine de rejoindre ceux qui avaient déjà succombé dans la mort.

Pourtant quelles chances avaient-ils ? Aucune pour ainsi dire. Même en utilisant toute sa force, Hedryan et Cain n'avaient été capables que d’érafler le dragon, neutralisant involontairement un oeil, mais pas de la manière souhaitée de base. Ce sale dragon avait évité leur assaut et le gamin n'avait rien trouvé de mieux à faire que de s'accrocher à la bestiole pour ne pas la perdre ou ne pas se faire prendre de vitesse. Sérieusement....

Hedryan s'élança à leur suite en pestant mentalement contre cette mission suicidaire et tous les évènements qui avaient fait qu'il était là aujourd'hui.

Cain était en vie et visiblement concentré. La prêtresse commençait à fuir, le voleur aussi vraisemblablement... Putain. Quelle équipe de merde. Hedryan savait ce qu'il lui restait à faire et s'était changé en brume. Il reprit sa forme à une vitesse ahurissante, visant la gorge du dragon pour lui trancher une artère. Il était sur que, l’endroit étant plus sensible, il parviendrait à faire assez de dégâts même si ça ne le faisait crever tout de suite.

Malheureusement c'est un bras qui le chopa à la gorge avec bien plus de force qu'il n'en avait lui-même et qui lui retira d'un coup sec son arme. Ok, là ça puait plus qu'à n'importe quel moment. Le gamin aussi s'était fait avoir et son petit ami était inconscient. Autant considérer qu'il était mort. Ce n'était plus qu'une question de temps après tout.

Grimaçant de douleur, il se changea de nouveau en brume et ainsi finit par se soustraire à l'étreinte de la mort. Cain visiblement n'avait pas pu se transformer malgré sa tentative. Manque d'expérience sans doute...
Toujours sous cette forme, Hedryan s'étendit sur une large surface, enveloppant Garreth dans sa brume notamment. Hedryan y était contraint, non pas pour protéger le lycan, mais pour trouver l'artéfact. Après tout, sous cette forme, il pouvait détecter ou voir tout ce qu'il enveloppait dans ses brumes. Aussi l'épée fut finalement trouvée.

Le vampire aurait tout à fait pu se l'approprier et la brandir mais le dragon l'aurait cramé trop vite à son gout sans qu'il ait la possibilité de se protéger de ses flammes....et il était clair que Garreth avait été un des rares à parvenir à déstabiliser le monstre. Bien qu'il soit regrettable de devoir l'admettre, Hedryan protègerait donc sa dernière chance de s'en sortir vivant : ce sale lycan. L'enveloppant de sa brume, il reprit une forme partielle pour tenter de le réveiller en lui mettant une baffe. Malgré le bien que ça lui faisait, ce n'était pas pour lui nuire mais au contraire pour lui montrer le chemin vers l'épée de la vision qu'il avait repéré un peu plus loin sous un tas de pierres et d'or.

Quand à Cain, il était en train de crever comme l'indiquaient ses yeux qui se fermaient et sa piètre tentative pour forcer le dragon à le lâcher. Le sort de Damoclès commença à s'activer sous la forme d'un poignard scintillant qui frapperait à l'endroit de son cœur du vampire.
C'était quoi ce délire ?! Ce n'était pas de sa faute si cet idiot avait foiré sa métamorphose et s'était retrouvé coincé ! Il n'allait pas aller le chercher et se mettre en danger alors que sa tentative serait vaine ?!

Contrairement au sort d'Ama où le vampire avait été effectivement impuissant, visiblement le sort de Daphné jugeait que le vampire avait une marge de manoeuvre, quitte à ce qu'elle le fasse tuer. Après tout il était celui qui craignait le plus le feu parmi tous ces ploucs.

"Putain ?!" Jura-t-il.

Il aurait adoré créer un nuage toxique autour de la créature mais Cain en mourrait si il venait à le respirer, et donc Hedryan mourrait à cause du sort de l'elfe. Il n'avait pas beaucoup d'option, la plupart tueraient à coup sur Cain sans se débarrasser du dragon... Les seules qu'il pouvait encore utiliser pour éviter de laisser crever ce sale mioche et d'y passer avec étaient les plus risquées pour lui.

Hedryan esquissa un sourire. Il devait admettre que cette sale elfe savait ce qu'elle faisait en tout cas. Elle l'aurait fait chier bien après sa mort. Bordel. Si elle était là, il la tuerait une deuxième fois. D'un certain côté c'était exaltant. D'un autre, Hedryan refusait de crever aussi facilement. Et quitte à risquer sa vie pour sauver un héritier du trône, autant le faire avec panache.

De la forme de brume, il se transforma en une nuée de chauve-souris et récupéra deux armes de métal noir. Comme lors de la nuit fatidique durant laquelle il avait aidé à décimer les De Rayem, il se métamorphose en un puissant serpentaire, apparaissant à quelques centimètres devant Mala Auris. Brandissant les armes, il tenta de couper le bras du dragon qui tenait Cain. Il espérait que la surprise ferait qu'elle se prenne le coup et qu'elle lâcherait le gamin. Hedryan avait vaguement calculé que le dragon pourrait se servir de Cain comme d'un bouclier, mais espérait que ce soit pas le cas. Se prendre une épée ça ne ferait pas du bien. Mais bon, on ne pourrait pas dire que ce serait de la faute du vampire vu que ce n'était pas son intention pas vrai? Et puis ça laisserait le temps à Garreth de prendre l'artéfact et d'en faire quelque chose d'utile... Enfin peut-être.

Et si son coup portait, Mala Auris aurait une blessure qu'elle ne pourrait plus ignorer... Qui sait, peut-être que ça lui laisserait même l'opportunité de la tuer ?! ... Mieux vaudrait la finir si possible. Si elle survivait, elle aurait une énorme dent contre lui et il n'avait pas envie de passer le reste de son immortalité à fuir.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Garreth Doreagan
Apprenti 2e sphère Méridius
Age du personnage : 21 ans
Race : Lycan
Pouvoirs : détection de la magie
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 30 Déc - 13:20
Le monde continuais de tourner. Les autres continuaient de se battre. Et moi...moi, j'étais effondré au sol, inconscient. Mon esprit, fragilisé, commençait en parallèle de tous les évènements, à se reconstituer lentement. Le loup, acteur principal de l'assaut contre Mala, était à terre dans mon esprit, tentant de retrouver ses forces. L'esprit humain, lui, aidait à la reconstruction, et s'approcha du loup.

Il est temps d'y retourner. Tu as fais du bon travail.

Il ne répondit pas sur le moment, trop fatigué. Je pense que mes capacités magiques vont s'en prendre un coup. Je m'étais pris une partie de la fatigue, mais c'était surtout cette partie de moi qui en avait subit les conséquences. Je crois que j'étais en vérité capable de me réveiller facilement. Mais sans le loup...c'était comme combattre avec seulement la moitié de mes moyens. Ma magie serait plus maladroite, moins maîtrisé, et je n'avais pas un contrôle parfait de la forme lupine. Non...non, je devais le réveiller avant, je ne servirais à rien seul. Pas sans l'autre partie de moi-même.

-Garreth...?! L'épée !

C'était la voix de Cain, ça, non ? La connexion mentale ne s'était pas brisé. Ça, c'était une bonne chose. Mais au vu de la façon avec laquelle il m'avait envoyé l’info...ils avaient l'air dans une mauvaise posture. Moi qui pensait prendre mon temps pour me réveiller, je me demandais à nouveau si je ne devais pas me presser, voir bâcler mon réveil et revenir maintenant. Ça vaudrait le coup ? Sûrement plus que d'arriver trop tard. Je jetais à nouveau un œil au loup, qui se remettait lentement sur ses pattes. Mais...mais je ne pouvais pas...

Un rush de sang parcouru mes veines. Je fus tiré de mon inconscience, sans que je n’eus de contrôle là dessus. J'ouvrais les yeux subitement, regardant autour de moi. On m'avait filé une baffe ?! Tout ce que je voyais, c'était...en fait, je ne voyais pas grand chose sur le moment. Une grosse brume était déployée tout autour de moi. Intrigué au départ, je tentais d'en définir la source, avant de ressentir des fragments de vie dans cette brume. Bon sang, c'était ce satané vampire ?! Qu'est-ce qu'il était en train de faire ? Je commençais à me poser des questions sur les pouvoirs que pouvaient procurer la métamorphose, surtout lorsqu'elle n'était pas animale. Comment quelqu'un pouvait vivre et rester conscient sous une forme de brume ? Sans organe vitaux, ni un cerveau pour pouvoir...Attendez, si Hedryan est une forme liquide autour de moi, est-ce que ça voulait dire que je respirais son corps ? Je devais avoir des molécules de lui dans mes poumons maintenant. Profites en bien saleté de vampire, ce sera certainement la seule chance que tu auras de pénétrer mon corps.

...Attendez...bien que la brume était un peu contraignante, j'avais l'impression de voir certaines choses briller au loin. Je ressentais leurs émanations magiques d'ici. Regardant autour de moi, je me concentrais sur certaines d'entre elles, et en vit une à la forme longue. Serait-ce l'épée ? Celle que j'avais vu dan l'esprit de Mala ? Si c'était ça, ça pourrait clairement nous être utile. Je n'étais pas assez fort pour ressentir spontanément les émanations magiques, pas sans que je doive me concentrer, en tout cas. Donc Hedryan devait en être l'origine. Bon, je devais avouer, c'était du beau travail.

Avant que je ne puisse le remercier, la brume se concentra rapidement en un seul point, avant de prendre la forme d'une nuée de chauve souris. Regardant la nuée s'envoler au loin, je suivais sa direction du regard, avant qu'elle ne prenne cette fois ci une nouvelle forme pour se jeter...Sur Mala. Ou était-ce elle ? La forme était humanoïde, mais on dirait qu'elle avait des aspects draconique sur son corps, entre une longue queue, les cornes, quelque reflets d'écailles...Je n'avais pas le temps de me demander pourquoi elle avait quittée sa forme draconique, surtout quand je constatais qu'elle étranglait Cain en ce moment même.

Je tournais la tête vers l'épée, et me concentra vers la source magique, tendant la main. Le loup ressentait mes efforts, et je sentais la force de son esprit commencer à se raviver, mais restant malheureusement trop comateux pour pouvoir m'assister. L'épée commença à faire trembler la pile de pièces d'or, et tout de suite après, jaillit du monticule pour s'élancer vers ma main. Je n'eu qu'une demi seconde pour réaliser qu'elle fonçait vers moi pointe en avant, et non le pommeau.

-Eh merde !

Je baissais ma main, pour éviter la lame, non sans qu'elle m’effleure le dos de la main, me faisant tirer une grimace de douleur. Cette lame était tellement aiguisée qu'elle semblait capable de pouvoir transpercer ou couper la moindre surface. Pas étonnant qu'elle puisse blesser un dragon. Par ailleurs, j'évaluais la distance entre moi et les autres. Loin...beaucoup trop loin ! Une quarantaine de mètres environs, et vu mon cruel manque de vitesse et d'agilité, je ne serais pas capable de les atteindre. Pas avant que Mala ne tue l'un de mes deux alliés, du moins...Et je ne pouvais accepter ça, surtout quand c'était la vie de Cain en jeu.

Je regardais ma main, ensanglanté, et l'idée me vint immédiatement. Je ne pouvais pas aller loin, mais projeter l'épée avec l'aide de mes pouvoirs était faisable. Si je visais assez bien, je pourrais peut-être réussir à la toucher. J'avais fais ça contre Drake, lors de son retour à l'académie, avec divers objets. Et même si quelque mètres sont différents qu'une quarantaine, je pouvais tenter de viser et d'ajuster sa direction si nécessaire. De toute façon...Je n'avais pas vraiment le choix.

Le loup regagnait conscience, et je sentais mes forces se raviver un peu. Je ne voulais pas qu'il vienne m'aider de suite, mais il insista. Tout donner pour cette dernière. Et même si elle ne touchait pas, peut-être qu'Hedryan, ou Cain, pourra la récupérer.

Je me penchais pour prendre l'épée, et regardai la direction de Mala. Je tendais la lame vers elle, comme pour viser. Inspirer, expirer...Ma magie commençait à se concentrer autour de l'épée, une énergie de télékinésie l'enveloppant. Le loup rajouta sa propre force à la base, massant une plus grande énergie sur ce point précis...

...Maintenant !

Le loup libéra toute la pression de son énergie à la base de l'épée, l'envoyant à toute vitesse en avant. Ma propre énergie, quand à elle, plus fine, restait sur la lame, tentant de la garder stable, essayant de compenser son poids pour qu'elle continue d'avancer droit vers Mala.

L'épée de notre salut, fonçait vers le dos de Mala. Je priais pour qu'aucun de mes alliés ne se le prenne, et surtout, qu'elle finisse à destination. Après tout, une large épée lancée à deux-cent-cinquante mètres par seconde sur un corps, même écailleux, risquait de faire mal.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Prophétesse Zahel
Missionnaire d'Ether - Mage 3e ordre
Age du personnage : 21
Race : Humaine
Pouvoirs : Modélisation Divine et Chirurgie Divine
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 30 Déc - 15:42
Le mana devenant de plus en plus rare, Hécatonchire s’était ainsi désactivé devant la retraite laissant désormais la main de nouveau à la prêcheuse qui observant le dragon en reculant avait remarqué qu’il s’était arrêté.

Elle s’était donc arrêtée à son tour écoutant attentivement ses paroles d’un air stoïque.

« Oui, fuis misérable servante d’un dieu parmi tant d’autre ! J’étais là au début de cet âge et je te survivrai engeance des anges. Aucune de tes magies ne pourra me vaincre mortelle ! Fuis ! Fuis comme tous avant toi ! »

Visiblement, il semblait très en colère de la diversion qu’avait offerte la prêcheuse au lycaon tout à l’heure. Il semblait voulait la provoquer afin de la tuer ou peut être évacuait il tout simplement sa colère.

Zahel observa le dragon reprendre sa forme humaine pour étrangler le vampire et le Leckard. Malheureusement dans sa situation, elle ne pouvait pas faire grand-chose pour eux. Le vampire semblait avoir encore une marge de manœuvre et trouva une épée avant de se transformer en un serpentaire et d’attaquer le dragon.

Ainsi, puisqu’il semblait y avoir de nouveau un plan pour vaincre le dragon, la prêcheuse se rapprocha à nouveau du dragon et des autres combattants puisqu’elle n’était désormais plus la véritable cible.

Le jeune homme qui semblait se réveiller regardait ce que le vampire lui montrait l’épée. Zahel commençait à comprendre ce que les trois compères voulaient faire. Toutefois pour maximiser les chances, il faudrait empêcher le dragon de se concentrer sur l’épée du Lycan. C’était peut être pour cette raison que le vampire s’élançait à nouveau sur le Dragon faisait fis des risques.

Pour s’en sortir, la prêcheuse devait aussi aider. Toutefois puisqu’elle ne disposait plus de beaucoup de mana, il ne restait plus qu’une solution. Les attaques martyres. Elle devait sacrifier un de ses membres en l’utilisant comme combustible magique. Elle pourrait le régénérer mais ce serait très long et coûteux. Un mois, deux mois, trois mois ? Qui sait ? Cela dépendrait de sa situation et du pouvoir à sa disposition. Reconstituer des membres perdus était l’un des choses les plus difficiles à faire.

Alors que le vampire s’élançait sur le vampire, elle posa sa main droite sur son épaule gauche, utilisant les restes de sa magie pour pénétrer sa chair et modifier sa circulation sanguine pour éviter une perte de sang trop importante.

C’était très douloureux alors elle serrait les dents jusqu’à saigner des lèvres et de la langue.

Puis elle s’arracha le bras gauche, qui dans sa main droite commença à s’illuminer étant utilisée comme combustible pour une dernière attaque qui volontairement émettait une aura lumineuse pour attirer l’attention du Dragon dans sa direction.

Propulsant son bras sacrifié vers le dragon, la prêcheuse espérait que son bras n’aurait pas été sacrifié pour rien dans cette combinaison.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Mala Auris
De passage
Age du personnage : 1800
Race : Dragon
Pouvoirs : Draconnique
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 4 Jan - 21:35
L'effet de tenir ces mortels entre ses griffes était grisant. Cela faisait des années qu'elle n'avait pas ressenti cette chaleur dans son corps. Cette excitation quasiment animale qui l'enjoignait à serrer de plus en plus et lentement les coups du vampire et du Prince.

Celui-ci était particulièrement décevant. Il était si attaché aux choses qui n'ont aucune importance qu'il en oublié l'immense pouvoir qu'il abritait. Il aurait assumé de perdre ce qui l'entourait ne serait-ce que pour la mettre un instant en difficulté que Mala Auris lui aurait peut-être offert la possibilité de devenir meilleur utilisateur d'Ignis qu'aucun autre homme dans cette vallée. Mais non. Le coeur du Prince était encore trop de chair et de sentiments et certainement pas assez de feu, de colère, de rage, d'ambition et de sagesse pour être digne de devenir l'élève d'un des derniers dragon d'Occident. Les congénères d'Orient de Mala Auris auraient certainement apprécié le don de soi du Prince. Ces reptiles volants qui méprisent la violence que les créateurs leur ont offerte pour guider ces misérables mortels seraient prêts à aider des gobelins de toutes les manières. Pour Mala Auris, la puissance était la clef de tout et son règne sur l'Occident le lui prouvait. Si elle était la dernière, c'était parce qu'elle était au-dessus des autres dragons de son âge et aussi puissante que ceux du précédent. Elle n'avait aucun égale sur ces terres et si son cœur une fois fut dompté par le matériel, ceci n'arriverait plus jamais. L'objet qui l'avait autrefois condamné à vivre sous une forme inférieur trônant désormais dans les profondeurs de son antre, à l’abri de ceux pouvant le chercher.

Pourtant, du haut de ses longues années de vie, de l'époque où elle rampait sur la terre et laissait derrière une longue traînée de cendre jusqu'au moment où ses immenses aile dorées cachait le ciel et annonçait le malheur qu'elle allait répandre, elle savait que toutes les races mortelles, à l'approche de la mort, étaient les plus dangereuse. La peur de perdre cette vie qui leur était si chère les faisait prendre tous les risques. Les actions du vampire et de l'esclave d'Ether en étaient la preuve et ceci ne la surprit guère. Eviter l'attaque de la religieuse était une chose aisée. Celle du vampire était plus difficile et pour éviter que son bras, et par conséquent son aile, ne soit endommagée, Mala Auris préféra sacrifier l'unicité de la hâche de sa queue. Qui s'interposa entre la lame noire du vampire et son bras. L'épée du vampire s'enfonça de quelques centimêtres dans l'os noir du dragon et y resté coincer. Mala Auris balança alors sa queue pour jeter le vampire loin d'elle et finir d'étrangler le Prince.

Mais son instinct lui incomba d'abandonner cette forme et fuir le plus dans le ciel. Elle ne savait pas ce qui lui dicter d'agir ainsi. Soudain, alors qu'une lueur apparaissait dans la brume, elle ressentit la peur. La peur de devoir faire face à cette arme maudite. Ces vermines l'avaient trouvé. Elle devait donc s'en éloigner alors qu'elle fonçait vers elle et ainsi éviter l'irréparable.

Ne prenant guère le temps de finir ce qu'elle avait commencé avec le Prince, Mala Auris reprit son envol et sa forme. De toutes ses forces elle vola au-dessus des nuages et de là, certaines que personne ne pourrait l'y atteindre, redirigea son attention vers ce pourquoi elle avait décidé d'écraser cette petite troupe : la pierre et les Nains. L'aura de la pierre était loin. Toutefois, le dragon se savait rapide et méprisant les vestiges de la troupe, elle se mit à voler à toute allure vers l'aura de la pierre de plus en plus proche des flancs des Montagnes Noires où jadis elle avait combattu les Nains. De toutes ses forces elle vola et son immense aura et ombe apparu dans la Vallée d'Helmancourt, survolant les champs et les forêts avant de s'écraser contre les Montagnes Noires à l'endroit exact où se trouvait le double d'Ama Jelani.

Une deuxième fois, en agissant avec autant de force, Mala Auris parvint à tuer le professeur et elle découvrit ses dents à cette constatation. Pourtant, quelque chose n'allait pas. L'aura de la pierre n'était plus. L'objet n'était pas sur le corps du professeur. Non, elle était désormais à l'intérieur de la montagne. Elle était désormais hors d'atteinte de Mala Auris. Furieux, le dragon déchaîna tout son courroux contre les parois de la Montagne. Les flammes couvrirent chaque roche et les flammes furent telles qu’elles parvinrent à atteindre les premières neiges dans les hauteurs des monts. Mais en vain. Comme plusieurs siècles auparavant, la porte de la cité naine lui restait invisible et ses richesses en dehors de sa portée. Les Nains étaient sauvés, le Dragon, une fois de plus humilié. Furieuse, Mala Auris repris son envol, hors d'elle et vola jusqu'à son nid en maudissant en langue draconnique la cité de Targatt qu'elle se jurait de réduire en cendre. Un avertissement si puissant que tous ceux se trouvant dans la ville purent entendre cette langue antique et à défaut de pouvoir la comprendre, pouvait se douter des mauvaises intentions de celle qui en était à l'origine.

Au pied de la montagne qui abritait le nid de Mala Auris, il n'y avait plus qu'un paysage dévasté. Le combat avait réduit le relief et la végétation était aussi noire que la nuit. La roche était brisée et le sol portait les marques géantes des pattes du dragon. Au milieu de ce paysage lunaire, un morceau de la hache de queue de Mala Auris, long d'une dizaine de centimètres, gisait. La lame du vampire la lui avait certainement arrachée et une telle trouvaille pouvait valoir beaucoup. Après tout, l'os de dragon avait de nombreuses utilisations et dans toutes, il était le nec plus ultra. Quant au nid dont le sol de pierre était désormais couvert d'un immense tapis uniforme d'or et de pierres précieuses, fusionnés entre eux sous l'effet du feu, le Vieil Homme travaillait à tout ranger pour le retour de sa maîtresse. Un retour qui serait imminent et pour le jeune loup garou, il serait impossible de l'affronter seul. Il lui fallait fuir sans attendre.

Quant au voleur qui tentait de trouver une issue sous le nid du dragon, il devrait, en continuant tout droit, tomber sur la pente de la montagne. Loin, très loin à l'Est par rapport à l'endroit où il se trouvait. Mais l'Encyclopédie pouvant répondre à toutes les questions, elle lui montrerait certainement le chemin le plus sûr pour rejoindre Targatt.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hedryan Septuern
Rabatteur d'esclaves - Mage 3e ordre
Age du personnage : 600 et quelques
Race : Vampire
Pouvoirs : Pouvoirs de race + métamorphose
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 5 Jan - 14:14
Spoiler:
Poste conjoint avec Cain -même si il n'était pas d'accord avec toutes les actions il est dans le coma dons osef !... Razz

Il semblerait que la baffe avait bien réussi à réveiller Garreth et qu'il avait compris l'utilité hypothétique ou du moins espérée de cette satanée épée. Mieux valait qu'il évite de se foirer. Mais en attendant, le vampire devait tenter de sauver l'autre chiard aussi appelé le Dauphin, bref Cain quoi. Il était gentiment mais surement en train de se faire étrangler et sa tentative de métamorphose avait échouée, tout comme celle qui suivit d'envoyer une arme vers le bras qui le tenait en se servant de la magie de l'air.

Cain perdit conscience pendant cette action et l'arme retomba avant d'avoir touché le dragon. Le vampire percevait clairement les battements de cœur du jeune homme qui ralentissaient et faiblissaient à mesure que l'oxygène disparaissait du corps du gamin. Si l'héritier potentiel de Drake venait à crever, nul doute que le patriarche allait détruire tous les survivants, enfin si quelqu'un survivait au dragon. Toutefois, avec l'épée entre les mains du louveteau peut-être qu'ils avaient une chance de s'en tirer et qui sait, peut-être même de sauver l'autre tête brulée qui avait oublié qu'il n'était qu'un humain... Il avait foncé dans le tas de la même manière qu'Hedryan bien que sa résistance physique soit moindre. C'était une cate soit de pure bonté soit une tentative de suicide. Et vu ce qu'il avait vu dans la tête du gamin, il penchait pour la 2e solution... Hedryan l'aurait volontiers laissé crever ceci dit. Mais d'un côté ç aurait été du gâchis vu le potentiel de destruction qu'il avait, et puis... sa mort laisserait le champ libre à Hedryan pour faire de Garreth son chiot de compagnie. Mais maintenant que lui aussi était sous la "protection" de Drake... cette idée tombait à l'eau.
Du coup autant éviter le sort de Damoclès et tenter de sauver Cain.

Ce qu'il tenta en attaquant la patte qui enserrait le cou du gamin. Mais le dragon préféra opposer sa queue. la puissance du coup fit quand même s'enfoncer la lame dans cette partie pourtant très dure du dragon et Hedryan força pour la lui briser, ce qui se produisit lorsque la calamité décidé soudainement d'abandonner.

Le vampire reprit sa forme originelle en comprenant que le dragon partait bel et bien, quittait bel et bien son antre, son nid pour aller... sans doute tenter de récupérer la pierre. Au moins avait-il lâché Cain. Celui-ci avait toutefois fait une belle chute qu'Hedryan n'avait pas vraiment stoppée. Le vampire s'approcha de l'héritier, il était blême et même sa rencontre avec le sol n'avait pas suffit à l'éveiller. Même avec son ouïe sur-développée, Hedryan na parvint pas à percevoir son pouls. Le vampire posa la main à l'endroit du cœur du garçon ce qui confirma qu'il ne battait plus.

Hedryan hésita une seconde. Damoclès ne s'était pas activée... soit parce qu'on pouvait le sauver, soit parce que le sort considérait qu'il avait fait ce qu'il fallait et n'était pas responsable. Il existait un moyen simple de le sauver : qu'il lui donne de son sang. Mais il y avait fort à parier que le tyran au pouvoir actuellement n'apprécierait pas qu'on transforme son petit fils en vampire et encore moins qu'il soit totalement à la botte d'un hors la loi notoire.
Il jeta un coup d’œil à Garreth avec un sourire mi-amusé tendit qu'une idée germait. Il n'était pas sur que ça allait fonctionner, après tout, il n'avait pas eu à sauver un humain depuis des siècles et il lui briserait sans doute quelques os en le faisant mais bon... ça ferait sans aucun doute enrager Garreth.

Le vampire se positionna au-dessus du garçon, la main toujours au-dessus de son cœur s'enfonça dans la cage thoracique du gamin pour forcer une compression et que l'organe reparte. Puis son visage s'approcha de celui de Cain et entreprit un bouche à bouche qui se transforma en un baiser fougueux dès le cœur fut reparti.

Le colosse se redressa et ramassa Cain qu'il mit sur son épaule à la manière d'un sac à patates sans omettre de prendre aussi le morceau de corne qu'il avait arraché au dragon.

"Allez, on se tire d'ici avant que cette tarée ne revienne." lança-t-il à l'adresse de Garreth en se métamorphosant en oiseau-tonnerre en l'invitant à monter.

Après tout il n’allait pas abandonner le petit loup à une mort certaine... pas si il ne pouvait pas en être témoin. Et puisqu'il voulait mettre de la distance entre le dragon et eux, ça voulait dire les ramener tous les deux à Targatt en vie. Et rapidement si possible, d'où sa transformation. Hors de question de se taper le voyage retour en marchant.

Alors qu'il s'en allait avec Cain et Garreth, si ce dernier suivait du moins, il entendit un cri en draconique si retentissant qu'il perdit un peu d'altitude. Une épée apparut au-dessus de sa tête : Damoclès. Alors qu'il croyait qu'elle allait s'abattre sur lui, elle disparut simplement. Quoi ?!

Est ce que ça voulait dire qu'ils étaient parvenus à livrer la pierre finalement ? Putain ?! Et Hedryan était donc libre en prime ! Et en vie ! Si c'était pas une belle journée !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Garreth Doreagan
Apprenti 2e sphère Méridius
Age du personnage : 21 ans
Race : Lycan
Pouvoirs : détection de la magie
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 10 Jan - 12:11
Ça a marché ! Enfin...à moitié. Je n'avais pas réussis à toucher Mala, malheureusement. Par contre, elle avait du sentir la menace arrivée, car elle avait reprit sa forme de dragon et s'envola au loin. La bonne nouvelle, c'est qu'elle avait lâchée Cain, qui tomba au sol. J’espérais qu'il se redresse, mais ce ne fut pas le cas. Il n'était pas...

Hedryan fut le premier à l'atteindre. Se penchant vers Cain, il posa sa main contre son torse, peut-être pour sentir son cœur, voir si il battait. Je m'approchais, lentement, de mes deux alliés restant. J'étais épuisé. Avec l'attaque mentale, toute la marche, cette accumulation d’événements qui se sont enchaînés...Mon corps peu endurant et sportif n'était pas habitué à autant d'effort sur une aussi longue durée.

Rapidement, il commença à plonger sa main contre lui, se pencher et...QUOI ?! Non ! AH NON ! J'avançais de plus belle à moitié choqué, autant par les actions du vampire que le fait que l'espace d'un moment, j'imaginais Cain...mort. Est-ce que c'était le cas ? Il ne bougeais pas, et je ne parlais pas que de son corps en général. Même son torse ne se soulevais pas pour respirer.

Heureusement, quelque secondes après, il rouvrit les yeux, son corps entier pris d'un spasme. Bon sang, il est en vie ! Par contre, le vampire continuait un peu trop son bouche à bouche à mon goût

-Tu as de la chance d'avoir fait une bonne action. Que cela ne recommence plus...

Je disais, agacé par les libertés qu'il se permettait de prendre car il sauvait des vies. Mais au moins il faisait des bonnes actions, et il fallait en profiter tant que ça durait.

-Allez, on se tire d'ici avant que cette tarée ne revienne.

Pas faux. Ce n'est qu'à ce moment que je constatais effectivement que Mala avait disparus. Peut-être était-elle partie retrouver la pierre ? Ou alors la peur que lui avait jeté cette épée lui faisait un effet tel qu'elle préférait se faire discrète tant qu'on l'avait ? Je me rappelais d'ailleurs que l'épée n'avait pas disparus, et regardait autour de moi. Elle était tombé sur les tas d'or, un peu plus loin, et de ma magie, je la ramenais à moi à nouveau. Je regardais l'épée de tout son long...ça pourrait servir de la garder, au cas où. Une épée capable de tuer un dragon, ce n'était pas négligeable. Peut-être même que je pouvais l'offrir au peuple nain. Eux qui seraient les premiers à subir le courroux de Mala, une épée comme celle-là pourrait leur être utile.

J'y réfléchirais plus tard. Voyant Hedryan se métamorphoser en un grand oiseau, je me plaçais sur lui, gardant mon bâton d'une main et l'épée de l'autre. Je regardais Cain, en un mauvais état, à moitié conscient (si ce n'est pas du tout) à côté de moi. Me collant un peu contre lui, je le caressais doucement de la paume de ma main.

-Tu as bien mérité un peu de repos, toi...

Je vis une épée apparaître au dessus de nos têtes, enfin, plus au dessus de l'oiseau. C'était le sort de l'elfe, non ? Il sembla disparaître. À partir de maintenant, ça voulait dire qu'Hedryan était libre de ses choix. Je me sentais beaucoup moins en sécurité d'être sur son dos, pour le coup. Cet esclavagiste sadique pourrait bien profiter d'une occasion pour nous causer des soucis.

Mais d'un autre côté, avec le cri de Mala qui retentissais à nouveau, nous nuire immédiatement serait nuire à sa propre fuite. Et puis de manière plus générale, causer des embrouilles à moi ou Cain, ce serait causer des embrouilles à Drake. Partons du principe que ce n'était pas à son avantage.

-...Merci pour ton aide.

Je finissais par lui concéder un remerciement. Après tout, jusque là il avait fait du bon travail, et sauvé tous les deux. J’espérais qu'il allait en devenir moins dangereux...mais soyons honnête, il n'y a aucune chance qu'il ne devienne plus sage et moins agressif qu'avant.

...mais au fait, où est Bilbo?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lomac Xelcius
Voleur - Mage du 4e ordre
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 12 Jan - 23:37
Mazette ! Ces tunnels étaient sans fin ! En plus, j'ai rencontré des gobelins.

Les gobelins ne sont pas très difficiles à défaire. On peut les comparer à des mioches armés. S'ils ne sont que quelques-uns, au maximum dix, j'peux encore m'en sortir, c'est s'ils appellent leurs petits copains que ça devient tendu.
A cause de ses imbéciles, j'ai du faire des détours et des détours, J'ai rencontré des choses étranges. Merci, à ma capacité génétique de passe-muraille, sinon ces créatures bizarres des profondeurs m'auraient écrasées, aplaties et dégustées.

Je sais pas vous, mais moi j'aime pas être le casse-croûte d'une bouche que je connais pas. Si cela avait été un vampire et qu'elle était bonne, physiquement, je n'aurais pas dit non pour me faire pomper. Mais là, ces crocs-là n'avaient pas l'intention de me faire plaisir.

Des couloirs, des couloirs, des tombeaux. Manger du rat n'était pas très râgoutant. Les lézards ont une meilleure consistance. Le troll est infect.

Bon, je vais pas vous dire toute la bouffe que je me suis tapé à chaque repas, donc je vais passer à l'essentiel.

Retrouver mon chemin dans ce dédale était vraiment une affreuse épreuve. Même pour quelqu'un qui peut passer à travers les murs.
Transporter mes trésors sans les détériorer, au début, c'était un défi, maintenant, c'est plus un calvaire.

La potion de guérison que cette oreille pointue m'avait vendue m'avait remis sur pieds pendant un certain temps. Malheureusement, je m'en étais servi pour me rétablir des blessures internes dues à la chute que j'avais faite pour échapper à la mort.
Heureusement que je l'avais celle-là, des côtes pétées, c'est pas franchement la joie.

Bon, les ennemis, même ceux qui semblait dur à battre d'ordinaire, là, je les écrasais. Faut dire qu'avec un bâton qui supprime la vitalité, c'est assez facile, même si pompe un max d'énergie.

Peut-être en récupérant la pierre du bâton et en l'installant sur ma dague et en la bidouillant, je pourrais obtenir un meilleur effet pour les assassinats ?
Je suis pas magicien spécialisé dans les incantations, ni dans les rituels alors vendre un truc aussi utile et efficace sous prétexte que c'est un bâton est trop horrible.

La dague me fournira assez de pièces d'or. Quant à l'encyclopédie, je compte la donner à Drake pour me faire pardonner la mort de Cain et le fait que je l'ai laissé se faire tuer par le dragon, et pour avoir balancé que s'était Zahel qui a donné l'information pour Cain, et le fait que j'ai attaqué Garreth.

Finalement... Est-ce une bonne idée de rentrer ?
Ouais, je vais quand même rentrer. La vipère Eryn doit m'attendre avec sans doute tout le magot. Elle n'a pas accepté d'être ma partenaire, mais je l'utilise souvent comme planque, alors elle touche un petit pourcentage.
Elle m'aide donc c'est tout ce que je demande, même si elle aurait pu être voleuse.

Je me dis parfois que je m'entend bien avec elle, jusqu'à ce qu'elle m'injecte du poison dans ces paroles.
Mouais... Elle n'est pas encore au niveau de ma « Princesse ».



Finalement, je réussis à trouver une sortie dans les montagnes noires.

Ouf ! À partir d'ici, je connais le chemin.
Allons revoir ma chère Targatt !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 2 sur 2Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
La Cité profane :: TARGATT :: QUÊTES, EVENTS, DEMANDES RP & ANNONCES :: Evènements-
Poster un nouveau sujetRépondre au sujetSauter vers: