Poster un nouveau sujetRépondre au sujet  :: TARGATT :: QUÊTES, EVENTS, DEMANDES RP & ANNONCES :: Evènements Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La quête des nains

avatar
Oracle
Personnages non joueurs récurrents
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 15 Juil - 22:18


La quête des nains



Le royaume nain situé dans les montagnes noires n'est plus qu'une légende. Pour nombre de personnes nées à Targatt, ce peuple est un mythe, et si il arrive que certains représentants de cette espèce vivent encore et ne foulent le sol de notre florissante, c'est le plus souvent en tant que marchand ou guerrier solitaire.

Au cours de son histoire, le peuple nain a porté secours à Targatt deux fois mais jamais l'inverse ne fut vrai. Finalement, les échanges qu'ils avaient jadis se tarirent et un Roi finit par clore les portes et avec elles, le commerce avec la cité qu'il jugeait par trop orgueilleuse et peu encline à suivre les conseils avisés que ce dernier prodigua alors devant une expansion non maîtrisée, tant en magie qu'en population.

Mais aujourd'hui, c'est une délégation complète et à la mine sombre qui est descendue des montagnes et a demandé audience au Roi autoproclamé (quatre mois après environs). L'objet de leur visite était simple, pour une fois ils avaient besoin d'aide. Drake Leckard, faute de pouvoir leur fournir une armée dont il avait trop besoin, leur permit de recruter au sein de la population ceux et celles qui seraient assez courageux pour s'engager dans une quête si lointaine et surtout si périlleuse.

La délégation laissa deux semaines aux cœurs vaillants pour les rejoindre. La situation était des plus simples, faute de pouvoir pénétrer le royaume nain, les démons qui avaient investis les cités environnantes s'étaient mis à corrompre la pierre, la rendant petit à petit friable et donc dangereusement peu solides. Les galeries somptueuses creusées à même la roche devenaient progressivement des pierres tombales pour ceux qui mourraient sous les effondrements qui s'intensifiaient à mesure que la corruption gagnaient du terrain.

Pour le moment, seules les galeries inférieures étaient touchées, mais le mal se répandait. Quelques mages et prêtres runiques parvenaient au prix de gros efforts à ralentir sa progression mais ce n'était qu'un gain de temps. Une solution temporaire.

Afin de remédier à la situation, ils avaient besoin d'un artéfact qui jadis avait appartenu à leur peuple : une pierre philosophale dans sa forme la plus pure et surtout la plus puissante. La gemme était capable de transformer tout... en tout. C'était aussi simple que cela.

Drake Leckard n'était toutefois que peu enclin à laisser un autre peuple que le sien acquérir une telle puissance et n'avait accepté le marché qu'en échange d'un pacte, scellé, qu'après leur situation résolue, ils détruiraient l'objet. Par ailleurs, tous les nains étaient appelés à rester dans les montagnes afin d'aider à solidifier les galeries et renforcer les magies qui ralentissaient les effets corrupteurs. Aussi les voyageurs n'en aurait qu'un pour seul guide.

Toutefois, si l'itinéraire du voyage semblait être finement réglé, la destination et le comité d’accueil demeurait mal connu. La seule chose dont les nains étaient surs se résumait en un mot : Dragon.


Mala Auris était un des dragons les plus anciennes et donc une des pires calamités. Pourtant c'était bien elle qui gardait précieusement l'artéfact, et sans doute de nombreux autres. Les nains promettaient de laisser chaque compagnon récupérer ce qu'il souhaitait de ces trésors, si toutefois ils en sortaient en vie, tant qu'ils récupéraient la pierre.

Ils étaient prêts à accepter toutes les bonnes âmes et sauraient se montrer reconnaissants à l'issue de cette épopée. Toutefois, eut égard pour sa nature, trop proche du mal qui rongeaient leurs terres, ils refusèrent l'aide d'Alrost et le congédièrent tout net. Toutefois, leur quête fut colportée durant des jours en Targatt, sur ses terres les plus éloignées mais également au-delà.

Deux semaines plus tard, le groupe hétéroclites se mit en marche.

Participation et récompense



Les participants peuvent poster directement à la suite de ce message. Le lieu de départ est la porte nord de Targatt. Le lieu se situant sur d'autres terres, le sujet ne sera pas posté dans une section/lieu spécifique mais restera en mode "annonce générale".

Tout le monde est le bienvenue, mais le rythme sera soutenu (2j pour répondre sinon on passe votre tour, comme pour n'importe quel évènement).
Vous n'êtes pas obligé pour ce mini évènement de faire de longs pavés, les 15 lignes minimum peuvent suffire.

Enfin, la récompense sera duale : Si vous passez le dragon, vous aurez le droit de prélever certains de ces trésors (à moins qu'il ne vous tue bien sur). Si vous ramenez en plus l'artéfact, le groupe sera finement récompensé par les nains (récompense en Or, gemmes, bijoux, armes ou armures runiques et en objets magiques mineurs).

Il va de soi que puisque les nains acceptent toutes les bonnes âmes, il se peut que vous vous retrouviez avec vos ennemis jurés. Votre guide n'acceptera aucune violence entre les membres du groupe. Du moins, aucune dont il puisse être témoin, au risque qu'il ne vous bannisse de la "compagnie", vos personnage devront sans doute prendre un peu sur eux ( ).

Que la quête commence !

never-utopia.com FICHE PAR FALLEN SWALLOW

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cain Hexes
Apprenti de 2nde Sphère - Talmar
Age du personnage : 19
Race : Humain
Pouvoirs : Pyrokinésie et aura de terreur
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 16 Juil - 21:09
Trois mois après que Drake l'ait récupéré dans une cavité en se débarrassant temporairement d'Alrost au passage, sa vie avait été partagée entre les études "à domicile", c'est-à-dire au palais et l'entrainement avec Tryana et le fils de Drake. Si Tryana était très bon professeur sévère mais juste, son oncle n'avait rien à envier à son père en ce qui concernant sa propension à faire usage de violence plus ou moins gratuite. Il n'avait pas eu le droit de sortir de l'enceinte du palais, même après qu'il eut surmonter sa "révélation", le rituel "de passage" des Leckard. Si le rituel lui-même ne l'avait pas particulièrement changé, l'épreuve qu'il avait du surmonter quant à elle l'avait profondément atteinte tout en le réconciliant en partie avec Drake. Il le détestait toujours mais sa haine à son égard semblait s'être quelques peu tarie. Pour autant il aimait toujours aussi peu lui obéir ce qui lui valait quelques... douloureux reproches lorsque son tempérament impétueux reprenait momentanément le dessus.

Toutefois, malgré les conditions de ces entrainements intensifs, on ne pouvait ignorer les résultats. Cain avait retrouvé le contrôle de ses pouvoirs et même acquis une plus grande mobilité, maîtrise des bases et précision notamment. Il lui restait énormément à faire pour se hisser au niveau qu'avait prévu Drake pour lui mais c'était un bon "début". Il restait encore un peu lunatique par moment, colérique, mais globalement, réagissait mieux. Pas encore exactement comme avant sa possession mais c'était là aussi, de très bon augure.

Finalement, à force d'insistance, Drake avait accepté de le laisser sortir. Non pas pour retourner à l'académie comme Cain le souhaitait mais pour le soumettre à une nouvelle épreuve : prouver sa valeur en même temps que son allégeance.
Le jeune adulte n'en avait pas cru ses oreilles lorsque son grand père lui avait avoué quelle serait sa mission. Nains, trésor et dragon... Ca sonnait comme un conte. Sauf qu'il n'avait rien d'un héros.

Tant pis, il avait déjà accepté "quel qu'en soit le prix" comme s'était plu à le lui rappeler Drake lorsqu'il avait vu sa tête. En guise de cadeau, d'encouragement ou bien était-ce pour être enterré avec et faire moins pouilleux, Cain avait reçu deux épées directement forgées à base d'un métal infernal. Celui-là même que les envahisseurs avaient ramené avec eux en ouvrant le seuil.

A priori, elles n'avaient rien de particulier si ce n'était leurs lames noire et leur grande résistance. Mais ça permettrait au jeune Leckard de se sentit moins démuni.

Pour toutes ces raisons, le voilà qui se présentaient peu après l'aube à la délégation sur le départ. Du moins c'était ce qu'il avait cru trouver. Un nain entouré par de nombreux guerriers. Toutefois, seul un main était présent, en train de ranger tout un bardas dans un sac qui avait l'air trois fois plus lourd que lui.

Cain avait lui aussi un sac qui renfermait l'essentiel, en plus de quelques provisions et armes secondaires moins imposantes et deux gemmes de soins légers et quelques bandages pour son usage personnel, à savoir éviter que ses compagnons de voyage ne remarquent trop ses blessures les plus récentes dont une qui saignait encore partiellement, vestige d'un duel perdu contre son oncle.

Parvenant devant le nain, il inclina la tête vers lui en un geste respectueux bien que ses yeux ocres demeurent froids. Non pas qu'il soit déçu d'être là... Il était en colère de l'être. Pour ne pas accéder à sa demande, Drake s'était débarrassé de lui en l'envoyant dans une quête périlleuse pour je cite "faire grandir la notoriété de ce régime et rapporter de l'or pour alimenter les caisses de l'état." A ce titre, Drake lui avait fournis une poche sans fond, autrement dit, un sac ultra léger qui ressemblait à une simple poche de toile et qui pouvait accueillir l'équivalent de trois coffres plein d'or. Ca ou d'autre chose.

Drake lui avait promis qu'il reverrait Garreth "toujours trop tôt", mais Cain ne pouvait que remarquer le soin avec lequel Drake l'éloignait de l'académie.

"Maître nain, notre souverain déplore de ne pouvoir se lancer lui-même dans la bataille à venir et m'a délégué la tâche de le représenter. J'engage mon épée à vos côtés dans ce voyage, puisse-t-il être fructueux et ramener la paix sur vos terres."

Cain avait du apprendre ce mini discours par cœur et en fait, il avait mis trois heures la veille à le retenir, aussi court soit-il.

"Combien de personnes doivent-elles nous rejoindre ?"

Enchaina-t-il juste après la brève introduction. Il avait peur de se retrouver seul avec le nain, aussi balèze soit-il, pour cette tâche. Et bien qu'il soit intrigué par l'idée de voir un dragon vivant, il ne pouvait s'empêcher d'avoir une certaine appréhension.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hedryan Septuern
Rabatteur d'esclaves - Mage 3e ordre
Age du personnage : 600 et quelques
Race : Vampire
Pouvoirs : Pouvoirs de race + métamorphose
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 17 Juil - 21:04
Dans les lueurs du petit matin se détachaient deux silhouettes dans les rues qui commençaient doucement mais surement à s'animer. La première était visible de loin de par sa grandeur et sa carrure. L'autre par contre semblait si menue à côté du colosse qu'on la penserait capable de se briser au moindre coup de vent.

Pourtant, à mesure qu'ils approchaient, on pouvait distinguer des chaînes aux poignets de l'homme, tout comme un rada'an.
Le vampire tenu en laisse n'avait pas vraiment eut le choix quand deux jours plus tôt Erion Tumindil et sa cours étaient venus le voir pour lui demander directement qui avait avait donné l'ordre d'attaquer les De Rayem et si il avait des remords. Etrange, avait pensé Hedryan, d'habitude c'était Daphné qui venait pour s'acquitter de sa question "quotidienne".

Comme face à Daphné, le vampire se contenta de sourire en répliquant qu'il ne voyait pas quoi regretter.

C'est là que ça s'était corsé. Erion avait fini par lui annoncer qu'il participerait de gré ou de force en somme à une quête pour aider des nains... Jusque là pourquoi pas, ça le défoulerait. Mais il avait fini par l'avertir qu'il porterait un rada'an spécialement fabriqué pour lui et que Daphné partirait avec lui mais n'interviendrait pas. Ou en tout cas pas pour lui venir en aide.

En plus d'être jeté de force dans un combat, il devrait se coltiner la pimbêche façon elfe. Et personne ne daignait lui répondre quand il demandait plus de détails.

Finalement, une heure plus tôt, les elfes avaient changé son rada'an pour lui mettre le nouveau, le tout alors que des lances de lumière étaient rivées vers lui. Qu'est ce qu'ils croyaient ? Qu'il allait leur sauter à la gorge ? Voyons, il attendrait d'être seul avec cette sale elfe pour le faire. Jamais Hedryan ne prendrait un tel risque comme ça.

Erion souhaita longuement bonne chance à sa fille spirituelle, le vampire lâchant un long soupire en levant les yeux au ciel. Trop de mièvreries à son gout.

Et puis vint son tour. On l'avertit des effets de son nouveau super collier. Il ne pourrait pas utiliser ses pouvoirs pour blesser Daphné ou un membre du groupe. Seuls leurs ennemis pourraient être sa cible ou des animaux pour sa nourriture. Seul côté positif, sa force et sa vitesse ne venaient aucunement d'un pouvoir mais directement de lui, il ne perdait au final que sa magie...enfin c'était restreint.
C'était aimable à eux d'arrêter de le forcer à se nourrir de salades et de légumes, il avait commencé à montrer les premiers signes d'empoisonnement.
Le plus intéressant résidait toutefois dans le fait que le rada'an le protègerait partiellement des rayons du soleil et donc partiellement du feu. Un petit cadeau pour "ne pas ralentir le groupe". Ce qui ne l'empêchait pas de devoir porter un capuchon qui le faisait ressembler à un assassin ou un mercenaire.

Le regard d'Hedryan se mit à luire alors qu'ils approchaient des deux déjà présents. Pour le nain, c'était prévu, pour l'autre en revanche, c'était une bonne surprise bien que pendant une seconde il avait cru qu'il s'agissait du démon. Mais il ne ressentait pas du tout la même puissance que lors de la possession, donc il s'agissait du gamin. Parfait. Il avait même sa nourriture à disposition.

Leur dernière rencontre avait été des plus amusantes. Hedryan adressa un large sourire à Cain qui découvrit ses canines. De son côté, Daphné tira les chaines pour tenter de détourner son attention de Cain, ce qui ne fonctionna pas. L'elfe appréciait de moins en moins cette idée. Elle avait d'ailleurs un très mauvais pressentiment. Déjà, aider les nains, même si c'était louable, ça restait des nains. Ils ne le faisaient que pour mettre fin à la corruption démoniaque qui rongeait la roche.
Mais entre le rejeton de l'usurpateur ex possédé d'un côté et un vampire de l'autre... Le voyage commençait mal. Toutefois, elle avait promis à Erion... Elle respecterait donc sa parole.

Retrouvant un semblant de contenance, elle adressa un simple signe de tête un semblant hautain vers le nain.

"Nos forces vous épauleront dans cette épreuve." Fit-elle en désignant Hedryan.

"Le vampire saura se rendre utile et le rada'an le rend inoffensif pour les mortels qui composeront cette compagnie."

"Allons Daphné, dis lui que tu ne comptes pas combattre. Ce n'est pas poli de."

Il n'eut pas le temps de finir sa phase qu'elle avait pointé sur lui le bâton qu'elle tenait. L'extrémité s'illumina une seconde. Toutefois le mal était fait, Hedryan avait vendu la mèche.
Gênée, elle reprit poliment.

"Je ferai ce qu'il faudra le moment voulu. Je vous l'assure."

Furent ses seuls mots. Le vampire prit une inspiration pour parler mais Daphné le fusilla du regard et il décida donc d'attendre qu'il y avaitit davantage de monde pour continuer à la mettre en porte à faux. Après tout, plus on était de fous et plus on riait non ? En tout cas il comptait bien rire à ses dépends.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Garreth Doreagan
Apprenti 2e sphère Méridius
Age du personnage : 20 ans
Race : Lycan
Pouvoirs : détection de la magie
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 18 Juil - 17:02
Les nains. Si il y avait une race dont on ne m'avait jamais parlé, du moins, pas autant que les humains et les lycans, les elfes et les vampires, les anges et les démons, c'était bel et bien les nains. Après tout, ils avaient un pays bien à eux, et rare étaient les nains à aller à Targatt, apparemment. Lorsque, en faisant quelque achats dans les rues commerçantes de Targatt, j'entendais parler de nains étant venu recruter des personnes pour les aider. Je me suis immédiatement intéressé à l'affaire.

Alors comme ça, les démons mettaient en péril leur galeries souterraine...Leur corruption s'étendait au delà de la matière organique, apparemment. Les nains vivaient sous terre, c'était donc l'équivalent de si les pierres et le bois de nos propre maisons devenaient fragile jusqu'à l'effondrement. Mais sous la terre...les conséquences seraient catastrophiques. Beaucoup de personnes seraient tués ou bien se retrouveraient piégés pendant des jours, si cette corruption se répandait trop près de chez les nains. Leur appel à l'aide était tout à fait compréhensible.

Lorsque j'entendais parler de la pierre...un artefact capable de changer une matière en une autre...bon sang, c'était incroyable! Je fus déçu d'apprendre qu'une fois être utilisé, la pierre allait être détruite. Tant de choses possibles avec un tel objets, tant de questions que je me posais...mais c'était pour le mieux, je suppose. Le monde se porterait mieux si aucun pays ne possédait une pierre philosophale.

Cependant, quand j'ai aussi appris l'existence d'un dragon la gardant, je fus transporté entre l'excitation et la crainte. Un dragon! Ces créatures de légendes! beaux, et effrayant, puissant et charismatiques! En rencontrer un et le voir de mes propres yeux serait dangereux, mais tellement incroyable.

Je réfléchissais, alors que je dormais dans les quartiers de Méridius. Est-ce que ça valait le coup...Ma curiosité était telle qu'elle pouvait dépasser mes instincts de survie et de préservation. trop de choses fascinantes allaient se passer. Et puis, je n'allais pas être le seul. D'autre personnes allaient également joindre l'aventure.

Et puis j'avais appris plus de sorts qu'avant. J'étais capable de pouvoir aider mes alliés, me défendre, et surtout offrir un peu plus d'appui offensif qu'avant. L'avantage d'avoir été une victime, c'est que ça m'avait poussé à m'améliorer afin de pouvoir combattre de façon plus ou moins autonome.

Oui...oui, j'irais rejoindre les nains en fin de compte! ça allait m'apporter beaucoup de choses, que ce soit en terme de savoir, ou tout simplement pour m'entraîner à faire face au danger, et cela en équipe. ça me vaudrait de louper plusieurs cours, mais depuis que Drake m'avait retrouvé, j'étais en conflit avec le système de l'école. Tout moment passé le plus loin possible de cette ordure est un moment bien. Il n'aura qu'à venir me hurler dessus et me martyriser après. Il pensais pouvoir me formater, peut-être, mais il ne comprenait pas assez que je tenais à mes liberté. J'étais près à me faire secouer dans tous les sens si ça lui permettait de faire comprendre ça.

J'avais préparé mes affaires, rejoignant l'équipe dés que possible. Alors que j'arrivais, je voyais l'un de ses fameux nain dans le groupe. Mon premier nain! Jour à marquer d'une pierre blanche. Il allait falloir que je reste aimable et que j'évite de l'assaillir de question sur son peuple, où je commencerais à me faire une réputation d'emmerdeur de service.

-Bonjour monseigneur nain. Garreth Doreagan, élève de deuxième sphère à l'académie de magie de Targatt. Je met mes pouvoirs spirituels à votre service. Au cas où nos chemins seraient encombrés sous terre, je serais le premier à pouvoir déblayer le chemin facilement.

Bon...peut-être que je me vendais trop. Mais je voulais faire comprendre immédiatement que je n'étais pas un stupide élève qui savait juste soulever des cuillères et mettre des migraines aux gens. J'avais une affinité spéciale et forte avec la magie spirituelle, et il fallait que je montre que je pourrais être utile à l’expédition, et non pas un poids mort qui ralentirait tout le monde.

J'en avais oublié ma jambe...Si on allait marcher dans des environnements irréguliers, j'allais en fait littéralement ralentir tout le monde! punaise, j'étais tellement enthousiaste à l'idée de participer que j'avais oublié ce détail! Je me redressais un peu, sans avoir l'air de m'appuyer contre mon bâton. Au moins il ressemblait plus à un bâton de magie qu'à une canne pour estropié.

Enfin bon, je m'étais tellement concentré sur le fait de paraître bien envers le nain que j'avais oublié de faire attention à mes futurs compagnons de voy...

...age

Je ne savais pas ce qui était le plus surprenant, entre la présence de Cain, ou celle d'Hedryan. Mon attention se porta d'ailleurs en priorité sur cain, auquel je ne m'attendais pas le voir ici. Avec des yeux ronds, je m'approchais de lui.

-Mais...qu'est-ce que tu fais là?

N'était-il pas caché avec Alrost? C'était dangereux d'être sur Targatt avec Drake au contrôle. Ou alors...Drake l'avait retrouvé? Non, ça ne pouvait pas être possible...

Je me tournais rapidement vers les deux autres membres de notre groupe, voyant le vampire, accompagné d'une elfe. Je comprenais rapidement que celle-ci était là pour plus ou moins surveiller Hedryan. Tant mieux! Je poussais un soupir agacé, alors que mes yeux se portaient vers la créature qui avait tenté il y a plusieurs semaines de cela de me faire du mal.

touche moi une seule fois de moi pendant le voyage, et je te promet que ta cervelle finisse par repeindre le sol, je disais vivement et gratuitement à Hedryan, avant de me retourner vers Cain, attendant des explications.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lomac Xelcius
Voleur - Mage du 4e ordre
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 18 Juil - 21:49
Bon, on ne va pas tergiverser. Les caisses de ma bande de fripouilles étaient vides. Ce n'était pas avec mon « adjoint » que j'allais gagner quelque chose puisqu'elle était une noble et pétait plus haut que son c**. Elle n'avait d'yeux que pour la broche que je lui avais volée et revendue.
Il y avait bien quelques casses à faire, mais les bénéfices seraient trop pauvres par rapport aux risques encourus.
J'étais un imbécile, certes, mais un imbécile qui n'attaquait pas n'importe quelle cible. Quoique ce fait soit très subjectif parce que j'avais déjà par le passé eut les yeux plus gros que le ventre. Mon annulaire s'en souvient encore puisqu'il était coupé.

Quand j'eus entendu parler de nains, de trésor et de dragon, ma convoitise s'était de nouveau pointée.
Quand il y a de l'or, on peut être sûr que cela attire toutes sortes de personnes. Des voleurs, des soldats, des voleurs, des nains, des voleurs, des Bones, des voleurs, des Leckards et des voleurs.
J'étais donc tout désigné pour cette mission. Qu'importe qu'un dragon garde la fosse où repose mon objectif. Les dragons sont pareils que les humains. Il suffira que je lui vole ses pouvoirs. D'ailleurs, si je vole les pouvoirs d'un dragon et que je l'assimile est-ce que je deviendrais un dragon moi aussi ?

Il fallait que j'y aille. Il y avait toujours des risques, mais là, il y aurait plus de bénéfices que de pertes.

Même le Roi était d'accord pour cette expédition. Bien qu'il ne se déplaça pas lui-même, il était représenté par son bâtard de petit-fils qui avait fait un sacré bruit lors de l'incident de Vodrel.
Heureusement que cette fois, je n'avais pas voulu aller prendre quelques bricoles chez les De Reyem...

Il y avait un vampire aussi. D'après mes sources, il était lui le responsable de tout le bordel fait à Vodrel. Une très jolie elfe l'accompagnait.
Non, pas jolie....

C'était un putain de canon de top model !
Heureusement pour elle que j'étais déjà avec quelqu'un parce que sinon j'aurais bien voulu explorer ses galeries.

Puis il y avait le petit mariolle du groupe. Un petit gars qui avait l'air sympa, aimable et beaucoup trop nerveux et admiratif du nain pour être crédible.
Il y passera sûrement le premier.

Je m'avançais vers cette bande hétéroclite, pas un brin impressionné de rencontrer un nain, alors que personne n'en avait vu depuis des décennies. C'est quoi ? En quoi, c'était formidable ? C'était un nain. J'en connaissais aussi des gens de petite taille, il n'y avait rien d'impressionnant à ça. Bon, j'allais devoir être un minimum civique par rapport à notre guide. À prêt tout, il connaissait le chemin, il ne fallait pas le perdre.
Ne sachant pas à quoi m'attendre, j'avais décidé de voyager léger. Je portais ma tenue en cuir avec une peau d'ours qu'Eryn avait troué devant... J'avais pris quelques armes de poing et légère, histoire de n'être pas un boulet. Chaînes, Kusarigama, gantelets avec lame assassine intégré, couteau de chasse et quelques jolies autres armes de mon cru.

« Salut les bouffons. Monsieur le Nain, mes respects. J'me présente : Bilbo Sacquet pour vous desservir. Cambrioleur notoire. »

La femme elfe me lançait un regard long et pénétrant. Je sentais encore l'odeur du sang de mon dernier larcin et l'énergie que je canalisais ne pouvait pas être mieux ressenti.
C'était une bonne entrée en matière, je pense.

Ah oui, j'avais demandé à une amie si elle voulait venir botter le cul d'un dragon et d'un trésor. Normalement, comme j'étais un Xelcius, cette dernière devait répondre à la moindre de mes demandes, mais j'ai toujours été le canard noir de la famille, alors, je lui avais juste dit si ça l'a tentait. SI elle voulait, elle viendrait, sinon tant pis, qu'elle ne m'emmerde pas. La liberté était le credo de notre famille. Même je détestais ces connards d'abrutis, je respectais cette vision ; en tant que voleur je ne pouvais mieux comme justificatif.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Prophétesse Zahel
Missionnaire d'Ether - Mage 4e ordre
Age du personnage : 21
Race : Humaine
Pouvoirs : Modélisation Divine et Chirurgie Divine
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 21 Juil - 18:05
La prêcheuse entre deux activités de prêche, de charité et de théologie avait entendu dire qu’un certain royaume des nains avait besoin d’aide contre les démons. Jusqu’alors, l’Etheriste n’avait jamais eu vent de cet endroit et de ce peuple caché dans les montagnes.


En écoutant le discours des membres de cette délégation et l’expression désespérée qu’affichait leurs visages, Zahel ressenti de la compassion. Voir son royaume, où l’on a vécu et grandi en passe de se faire annexé et dévoré par les ignobles créatures que ce sont les démons, une abominable situation !
Rien que pour les aider, la sainte avait envie de les accompagner avec certain de ces fidèles les plus téméraires pour les aider à sauvegarder leurs terres.


Bien sûr, ce n’était pas la seule raison, car le fait que les ennemis en face soient des démons avait joué pour beaucoup dans son choix. Ces ignobles créatures devaient être renvoyées dans les sept enfers à défaut de pouvoir totalement les annihiler.
C’était donc dans l’esprit de beaucoup d’Etheriste, une croisade sainte vers la peste démoniaque. Il avait donc l’obligation d’en faire partie. C’est donc pourquoi accompagner de quelques Etheristes qui avaient des compétences non-négligeables en combat, elle propose au nain de les rejoindre.


Ces derniers au départ au vu de son apparence firent une moue un peu sceptique, comment une femme aussi frêle pouvait faire quoi que ce soit. Ils changèrent d’avis bien vite après une mini démonstration des talents d’exorcisme et de lumière de Zahel car avoir accès à de la magie sainte lorsque l’on combattait les démons étaient toujours une chose que l’on ne pouvait refuser.


Quelques jours plus tard, Zahel se rendit donc en compagnie des siens vers le lieu de rendez-vous avant le départ. Elle arrivait donc dans les derniers visiblement car tous étaient déjà là. Parmi le petit groupe en plus des nains, deux personnes retenaient son attention, car elles les connaissaient. Tout d’abord le vampire avec qui elle avait discuté dans le parc qui même en promenade avait toujours son raa d’an, ce qui interrogeait Zahel. Pourquoi le faire venir s’il ne peut pas utiliser son pouvoir ?


Au vampire sans véritablement s’approcher par réflexe, elle le salua avec un grand sourire.


Sire Septuern, je vois que votre situation ne s’est toujours pas arrangée depuis notre dernière rencontre. Je dois avouer que je suis surprise de voir en ce lieu.


Après avoir quelque peu discuté avec le vampire elle se tourna vers la deuxième personne qui avait retenu son attention, un jeune homme, celui qu’elle avait soigné, son visage était différent, le vieil homme le lui avait indiqué mais Zahel parvenait à le reconnaître à cause de sa propre magie qui était inséré dans l’âme du jeune homme, la même qui avait permit à son grand-père de la retrouver.


Elle s’approcha avec un air légèrement surpris puis finit par lui prendre les mains pour le saluer.


Je ne pensais pas vous revoir ici même, votre visage es différent mais il me semble que c’est vous que j’ai soigné hors de la ville. Comment vous êtes vous retrouvez ici ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ama Jelani
Professeur d'études des créatures magiques et invocations - Mage 3nd ordre
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 21 Juil - 19:24
Ama Jelani était arrivée en ville quelques mois plus tôt, le lendemain de la prise de pouvoir par le nouveau souverain. Elle ne l'avait toutefois encore jamais rencontré et n'en avait que peu envie. Elle s'était contenté de donner ses cours à quelques élèves et à découvrir les rues de la ville, mais c'était à la bibliothèque qu'elle passait le plus clair de son temps. Elle parfaisait ses propres connaissances mais en découvrait bien plus dans des domaines aussi divers et variés que l'astronomie et les êtres célestes que la magie universelle qu'au final elle utilisait sans même vraiment être une experte.

Et finalement, des élèves avaient parlé de nains. Elle en avait rencontré à plusieurs reprises au cours de ses voyages. En fait elle avait un grand respect pour ces êtres. Ils étaient malheureusement toujours jugé sur leur apparence alors qu'ils étaient sur de nombreux points autrement plus raffinés que les humains et d'une manière bien moins hautaine que les elfes. Malgré leur air taciturne, on pouvait compter sur eux pour faire le plus souvent les choix les plus justes.
Et plus personnellement, lorsqu'elle avait du quitter son désert, c'était une caravane de nains qui les avaient guidé et leur avait expliqué quelques uns des rouages principaux de la "ville" dans laquelle ils allaient. Sans leurs lumières, l'adaptation d'Ama à cette nouvelle vie ce serait faire bien plus difficilement. Ils n'avaient pas été les seuls à l'y aider, mais avaient grandement contribué.

Pour cette simple raison, et bien que les nains de Targatt ne soient pas du tout issus du même royaume que ceux qui avaient été si ouverts et gentils, à leur manière un peu dure toutefois, Ama avait donc mit un point d'honneur à répondre présente. Elle avait rencontré la délégation pour en apprendre davantage sur les dangers qu'ils s’apprêtaient à rencontrer et la cause de leur quête.

Et finalement, le jour du départ, elle rejoignit le groupe. Elle s'attendait à ce qu'il soit plus conséquent mais tout le monde ne devait pas avoir ni les capacités d'aider ni le courage de se lancer dans une telle aventure. De son côté elle n'avait jamais rencontré de dragon à part entière mais simplement un descendant de dragon et ce dernier était déjà si puissant qu'elle avait été ravie de le compter à cette époque parmi ses alliés et pas l'inverse car le rapport de force aurait été autrement plus en leur défaveur. Aussi elle se doutait qu'un dragon, un vrai, à part entière, demanderait d'immenses pouvoirs et peut-être même, malheureusement, des sacrifices pour parvenir à lui subtiliser l'objet si essentiel à la survie du royaume nain. Toutefois, elle ferait de son mieux.

Elle avait prévenu son supérieur hiérarchique, Cernnunos Oneiros de son absence et ses élèves également. Toutefois, elle fut très surprise de retrouver un élève parmi les volontaires. Bien qu'elle ne l'ait pas en cours directement, elle l'avait croisé de nombreuses fois à la bibliothèque. Garreth si elle ne se trompait pas.

Ama salua profondément les personnes présentes et leur adressa un sourire maitrisé.

"Bonjour, je suis désolée de mon retard."

Il lui semblait que le maître nain attendait les retardataires dont elle faisait assurément partie. Elle ne connaissait sinon personne de la compagnie. Ce serait l'occasion.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Mala Auris
De passage
Age du personnage : 1800
Race : Dragon
Pouvoirs : Draconnique
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 22 Juil - 16:17
Alors qu’une petite troupe se rassemblait, une jeune fille aux cheveux blonds passaient non loin. Elle ne semblait pas avoir une très grande idée de ce qui rassemblait toutes ces personnes. Mais en se rapprochant un peu, elle put entendre des passants parler de la situation : une petite compagnie menée par un nain.

Ô, voilà qui devenait intéressant pour elle. Après quelques question aux gens du coin, elle fut encore plus intéressée. Ces habitants de Targatt, de vrais pipelettes. En tout état de cause, elle savait désormais que la petite compagnie avait l’intention claire d’aller récupérer un artefact ardement gardé par, un dragon! Voilà qui devenait encore plus excitant et qui démangeait l’épée en pierre noire de la jeune fille, Cette dernière s’acquitta de quelques provisions et se rendit avec une marche arrogante vers le petit groupe. Faisait fi des autres membres et en allant jusqu’à pousser ceux qui la génaîent, elle se posta devant la nain et planta sa longue claymore juste devant lui.

"Alors comme ça vous comptez vous en prendre à un dragon. Et pas n'importe lequel en plus, Mala Auris. Ca va être une épopée sympathique dîtes moi. Je vois que personne n'a d'armes en pierre noire... vous comptez tuer comment le lézard? Avec vos petits pouvoirs magiques et vos petites épées? Tss... Amateurs. Il n'y a qu'une arme comme celle-là pour percer son cuir et la rendre vulnérable."

La jeune fille retira du sol l'épée et laissa le nain l'observer. Les armes en pierre noire étaient extrêmement tranchante et presque incassables. Le nain devait sans doute le savoir. Comme il devait déjà présager de lanature du métier de la jeune fille.

"Elle est belle n'est ce pas? Une relique Romaine que j'ai trouvé dans la tanière d'un de ces reptiles nauséabonds. Enfin, je suis chasseur de dragon. J'espère que ça vous suffira maître nain pour me laisser vous accompagner. Je n'aime pas trop voyager seule..."

La jeune fille n'adressa pas un seul regard aux autres membres de ce qui devait être la compagnie. Trop imbue de sa personne et de la part d'un chasseur de dragon, ce n'était pas si étonnant. Toutefois, les odeurs laissaient parler d'elle même : une humaine surement rattachée à un culte, un vampire, un loup-garou, une elfe, un humain quelconque et une odeur humaine si nouvelle. Hm... un parfum de nouveau, exotique elle pouvait se dire. Cette compagnie pourrait tout compte fait la distraire pendant le voyage.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Oracle
Personnages non joueurs récurrents
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 22 Juil - 16:47


Maitre Fugril



Le nain qu'il était avait du subir les palabres habituels avec le reste de sa délégation. Bien qu'il reconnaisse que le nouveau Roi n'était pas homme à parler pour ne rien dire, ce dont il lui était reconnaissant, il avait refusé de leur venir en aide en leur allouant une partie de sa garde ou de ses protecteurs. Toutefois, il avait de bonnes raisons. Qu'on apprécie cet homme froid ou non, au moins avait-il la tête sur les épaules.

Il les autorisa à recruter dans sa cité les citoyens qui souhaiteraient leur venir en aide et alla même jusqu'à promettre de ne pas intervenir avant leur retour si jamais des ennemis de la cité se présentaient à eux. Le souverain avait évidemment du penser à Astoria Lane. Toutefois celle-ci ne se montra pas.

Si beaucoup de personnes s'étaient présentées les deux premiers jours d'investigation, la délégation s'était vite aperçu que peu d'entre eux souhaitaient sincèrement les aider et faire parti de leur compagnie. La plupart venaient par curiosité simplement pour les voir eux, comme si ils étaient un spectacle. Pour sur dans la région ils n'étaient pas nombreux à vadrouiller mais tout de même ! Quel manque de respect !

Dans le nombre d'idiots à se pavaner devant eux, il y en avait tout de même quelques uns dans le lot qui semblaient respectables ou en tout cas, qui proposaient sincèrement leur aide. Malheureusement, la délégation ne pouvait se permettre d'accepter n'importe qui et ils avaient du en recaler la majorité. Soit parce qu'ils n'avaient de toute évidence pas le capacités ou compétences, soit pour des raisons pratiques. Certains étaient bien trop jeunes, comme cet élève enthousiaste de l'académie. D'autres étaient quant à eux bien trop âgés, pour des humains en tout cas.

Toutefois, ils avaient eu la bonne surprise de recevoir une missive du Roi qui mettait à leur "disposition" son propre petit-fils. Une religieuse était également venue se présenter avec quelques uns de ses adorateurs. Si ça n'avait tenu qu'à Fugril, il aurait renvoyer cette canaille dans son église aussi vite que l'éclair mais la délégation, plus pragmatique sans doute, avait accepté qu'elle fasse partie de l'expédition, tout comme l'avait été un vampire, repris de justice qui plus est. C'était du grande n'importe quoi. Il fallait qu'il se rende à l'évidence, vu leur situation, ils ne pouvaient pas faire la fine bouche.

Heureusement, quelques uns étaient prometteurs, autant par les compétences qu'ils semblaient avoir que par leur aura... Il y avait cette professeur déjà. Avoir une éminence parmi eux aiderait sans aucun doute à calmer les esprits, y compris le sien.

Finalement, le jour du départ, les prétendants arrivèrent les uns derrière les autres. Le premier était l'émissaire Leckard. La délégation était repartie. Ils n'avaient laissé que Fugril qui servirait de guide et dont les compétences de guerrier seraient appréciées. Après tout, il avait déjà rencontré un dragon dans sa petite enfance, c'était le seul encore en vie à pouvoir en témoigner même si ses souvenirs étaient flous après autant d'années.

Le nain acquiesça sans sourire en jaugeant le jeune Leckard aux yeux dorés. Il ne comptait pas rendre de vaines politesses. Fugril n'était pas nain à converser en vain. De plus, il avait entendu des rumeurs sur lui et elles n'étaient pas en sa faveur. Toutefois, il dégageait une certaine puissance, pour un être aussi jeune en tout cas.

Puis ce fut au tour du vampire enchainé et de sa garde elfe à les rejoindre. L'asperge présenta brièvement le vampire déjà accepté par la délégation. Elle allait les accompagner ? Le nain plissa le nez d'un air de dégout tendit que le vampire laissait entendre qu'elle n'interviendrait pas, ne combattrait pas, ce que l'elfe se pressa de démentir. Fugril lui adressa un regard froid.

"Je ne m'attends pas à ce qu'un elfe ait une quelconque utilité, mais si vous venez, vous devrez répondre des actes de ce suceur de sang."

Fugril n'appréciait que peu ceux et celles qui drainait les autres pour survivre. C'était contre nature, en tout cas en ce qui concernait les vampires, et de son point de vue, qu'il finisse mort ne ferait une grande différence. Mais il était presque encore plus agacé par l'attitude des elfes. Sous prétexte qu'ils en avaient la "garde", ils se permettaient de jouer sa vie alors qu'il était leur prisonnier. Niveau respect des autres, ces hypocrites n'étaient pas en reste. Premiers à donner les leçons mais derniers quand il s'agissait de les appliquer.

Puis ce fut au tour d'un élève de l'académie. 2e sphère ? Ce n'était pas si mal mais sa présentation était quelque peu surfaite et trop optimiste pour son propre bien. Il semblait incroyablement enjoué et naïf... et handicapé.
Le nain le lorgna sur sa jambe quelques instants. Si ces facultés étaient mentale, spirituelles, il serait tout de même d'un bon soutien. Il supposait qu'il savait lier les esprits du groupe par la télépathie afin de leur permettre une communication plus efficace, ou bien qu'il saurait maintenir une volonté inébranlable chez eux aux pires moments. En espérant qu'ils n'aient pas besoin d'en arriver là. Bref, un soutien de guerre ne serait pas de trop. A une condition...

"Nous ne t'attendrons pas si tu traines, petit."

D'ailleurs certains semblaient se connaitre. Le vampire avait jeté un regard appuyé à Cain et son sourire s'était encore élargi en voyant ce Garreth les rejoindre. Mais l'étudiant aussi semblait connaitre l'envoyé des Leckard et même en être assez proche pour s'autoriser à le tutoyer.

Se désintéressant de ce qu'il avait pu se passer entre ces trois là, le nain entreprit de finir d'arnacher son poney qui porterait la plus grosse partie des provisions et des composants divers qui serviraient sans doute au cours de l'expédition.
Il fut interrompu dans sa tâche par un gamin tout droit sorti des bas-fonds à en juger par son parler aussi déplorable qu'irrespectueux. Le nain n'avait pas eu l'occasion de rencontrer plus tôt. Bilbo Sacquet. Soit. Au moins c'était le premier qui semblait franc. Deuxième plutôt, juste après l'étudiant. En tout cas il ne s'encombrait pas de formules chargées. Très bien. Cette racaille ferait peut-être un compagnon de beuverie potable.

"Un voleur ?" Il le considéra une seconde. "Bien, tu nous permettras peut-être d'éviter le combat."

Conclut-il alors que des options se mettaient en place petit à petit à mesure qu'il découvrait les "bonnes âmes" qui voulaient aider. Concernant Bilbo, il allait de soi qu'il n'était pas intéresser par l'aide qu'il pouvait fournir mais davantage par ce qu'il pourrait en retirer mais peu importait, tant qu'il agissait comme le nain le souhaitait. Si il devenait un danger, il le tuerait.

C'est la religieuse qui les rejoignit alors que le nain venait à peine d'en finir avec le voleur. Décidément, tout le monde connaissait ce vampire... Il faudrait qu'il se renseigne davantage sur ses pouvoirs, ou compétences qui lui avaient valu un tel tracas. De toute façon, il serait forcé de mettre à plat les pouvoirs de chacun si ils voulaient monter une stratégie efficace. Mais ce serait pour plus tard quand ils seraient en route. Si il entrait maintenant dans le jeu, il risquait de les faire fuir. Et ce n'était pas le but.
La religieuse en tout cas avait bel et bien rameuté ses sbires. Le nain lui adressa un signe de tête pour la saluer mais se garda de tout commentaire tendit qu'il se remettait à seller l'équidé.

Quelques minutes plus tard, c'est le professeur qui daigna se montrer. Enfin. Elle était effectivement la dernière et s'en excusa. Le nain balaya son assertion d'un geste de la main. Du moins croyait-il qu'elle serait la dernière car une arrogante humaine fendit leur petit groupe pour s'arrêter devant le nain, un air supérieur gravé si profondément sur sa face qu'elle semblait être née ainsi. Le nain grogna tendit qu'elle s'étendait sur son incompétence pour valoriser les siennes. Finalement, le maître nain partit dans un rire tonitruant.

"Rassures toi gamine, on a ce qu'il faut avec nous, pas de ta faute si tu n'es pas assez attentive pour le remarquer."

L'épaisse et imposante hache qui trônait dans le dos du nain était fait de ce métal, tout comme les doubles lames du jeune Leckard. Mais ce n'était pas les seules armes disponibles, le nain en avait une ou deux autres dans un sac sans fond. Toutefois, comme elles venaient de sa réserve personnelle, il ne les sortirait qu'au dernier moment, si le combat était certain.

Le nain devait toutefois admirer le travail qui avait été fait sur la lame qu'elle avait trouvé et qu'elle arborait fièrement. Une lueur de convoitise brilla une seconde dans le regard du nain qui finit par s'en détacher avec un sourire entendu.

"Ce n'est pas le tout de le dire, encore faudra-t-il prouver vos dires ma petite." Il plissa les yeux, suspicieux. "Je n'avais encore jamais vu de chasseur de dragon avoir peur de voyager seul. Vous avez peur de quoi ? Du noir ?"

Il repartit dans un grand rire narquois tout en lui faisant signe de les accompagner. Après tout, elle avait les armes requises. Et si elle était vraiment aussi compétente que ça, il s’accommoderait de son sale caractère.

"Pour ceux qui ne sont pas au courant, je me nomme Fugril. Je serai votre guide et le chef de cette expédition. Si jamais je devais trépasser, c'est Dame Jelani qui prendra le relai ensuite... Espérons que nous n'aurons pas autant de pertes."

Lança-t-il en riant de nouveau à gorge déployée. Il saisit les rênes de Joyau et se tourna vers le groupe.

"Nous sommes tous là je pense, mettons nous en route. Je souhaite atteindre l'extrémité de ce domaine avant la nuit."

Autrement dit, le rythme serait soutenu. Les nains avaient beau être petits, ils n'en demeuraient pas moins très résistants et leur endurance était légendaire. Ce ne serait pas une promenade de santé. Le but était de rejoindre le premier cercle de téléportation. Ca leur éviterait presque une semaine de marche. Mais le cercle était composé à base de magie runique et celle-ci serait renforcée par la lumière de la lune, raison pour laquelle il souhaitait y arriver avant la nuit, ou au pire durant la nuit.

Sans attendre davantage, il se mit en route et prit la direction est pour rejoindre les portes et sortir de la cité. Une fois les portées passées, le nain accéléra le rythme de la marche, le poney à ses côtés, sa hache maintenue dans son dos avec le bouclier. Compte tenu du poids de son équipement comme de sa taille, il était certain que ce nain n'était pas n'importe qui.

Si ils avaient des questions, ils pouvaient les poser, il tenterait d'y répondre le plus précisément possible. De toute façon il en avait lui aussi.
Durant le trajet, il fit venir à lui dame Jelani pour s'entretenir avec elle, notamment des éléments dont il avait connaissance. Si elle devait être la seconde, il était important qu'elle en sache autant que lui, ou presque, afin de pouvoir prendre la suite efficacement et sans avoir de déperdition d'information. Il déploya la carte et sans ralentir la marche, lui indiqua les différents points à atteindre, le rythme à respecter pour y être à "temps" pour que les magies à l’œuvre fonctionnent et qui leur feraient économiser des jours de marche.

Enfin, il lui demanda de rassembler des informations, discrètement ou pas, sur les pouvoirs des uns et des autres comme sur leurs prédispositions afin de monter un plan d'action digne de ce nom qui leur permettrait d'atteindre leur but en ayant le moins de pertes possibles.

never-utopia.com FICHE PAR FALLEN SWALLOW

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cain Hexes
Apprenti de 2nde Sphère - Talmar
Age du personnage : 19
Race : Humain
Pouvoirs : Pyrokinésie et aura de terreur
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 22 Juil - 18:28
Cain ne s'était pas attendu à une réponse particulière et, n'étant pas le plus bavard, remerciait intérieurement le nain de ne pas avoir renchéri éternellement sur cette simple entrée en matière. Le nain s'était contenté d'acquiescer et l'humain, pour attendre les autres, avait posé le sac qu'il portait avant de s'adosser au mur de l'auberge adjacente. Après tout, il aurait été stupide de se fatiguer pour rien et avant même le départ. Bras croisés, il se laissa vite emporter par ses pensées, jusqu'à ce qu'il remarque deux personnes les rejoindre.

Une elfe qui tenait une chaine dans sa main. En remontant la chaine, il tomba sur... Hedryan. Ce dernier lui sourit à pleine dents alors que leurs regards se toisaient. Cain le soutint et bien qu'il ne fasse pas le moindre geste, la température de l'air ambiant sembla monter d'un cran. Une simple mise en garde silencieuse.

Heureusement, son attention fut détournée par l'elfe qui le donnait en quelque sorte au nain pour la mission. Vraiment ? Il devrait se le coltiner durant toute l'expédition ? Bon sang. Les elfes avaient-ils vraiment le droit de faire ça à un de leur prisonnier ? Cain n'eut pas vraiment le temps de réfléchir plus que ça à la question car l'elfe venait de se faire avoir en beauté par son captif. Donc en résumé pour le moment il ne pourrait compter que sur le nain et encore. Hedryan était... Hedryan. Et l'elfe ne combattrait pas en cas de besoin. Ca commençait bien.

Cain esquissa un infime sourire à la pique que le nain renvoya à l'elfe. C'était plus ou moins gratuit mais bon, au moins il ne mâchait pas ses mots.

Un instant plus tard c'est la silhouette de Garreth qui se découpa. Cain resta interdit un moment alors qu'il le regardait se présenter. Il ne l'avait pas revu depuis plusieurs mois. En fait pas depuis que Drake l'avait récupéré. La dernière fois c'était encore alors qu'il perdait le contrôle pour un "rien"... Il avait même utilisé son pouvoir de terreur sur lui à ce moment là. Heureusement, ça ne s'était pas trop mal fini. Qu'était-il devenu depuis ? Drake avait mentionné qu'il l'avait pris comme élève une fois ou deux mais ça avait davantage été pour forcer Cain à obéir plus "facilement" qu'autre chose. En tout cas, le jeune lycan avait l'air d'aller bien.
Le cœur de Cain se mit à battre plus fort, il décroisa les bras.

Garreth s'approcha de lui et lui demanda ce qu'il faisait là. Alors il ignorait tout ? C'était sans doute mieux comme ça. Cain esquissa un début de sourire.

"Je suis là à la demande de mon grand père." Conclut-il le plus simplement de monde en faisait peu de cas du fait que ça soulèverait plus de questions que ça y répondrait.

Il n'avait pas très envie de s'étendre sur le sujet. Surtout en présence du nain et d'Hedryan. Bref, en la présence d'étrangers.

"Et toi, pourquoi tu es là ?"

Garreth s'était finalement tourné vers le vampire et l'avait menacé. Hé bien, il avait changé. Devenu plus puissant c'était certain, mais depuis quand il menaçait les autres de répandre leur cervelle au sol ? D'un autre côté, face à Hedryan c'était sans doute le minimum syndical. Garreth s'était de nouveau tourné vers Cain sans attendre de réponse de la part du vampire. Il semblait attendre des réponses. Ou du moins davantage que ce qu'il avait à peine évoqué.
Bon... peut-être devait-il au moins replacer les choses dans le contexte. Il parlait naturellement mais d'un ton neutre et assez bas, pur éviter que tous n'entendent. Même si à la réflexion, ça ne servirait pas à grand chose vu les sens sur-développés de certains membres déjà présents.

"Drake m'a récupéré il y a quelques mois. Il n'a pas tué Alrost... je crois. Et il m'a ramené."

Par ramené il voulait également insinuer qu'il l'avait entrainé, ou comme Drake le lui faisait remarquer, il tentait de "l'éduquer". Cain n'évoqua ni ses blessures, ni l'entrainement et encore moins la Révélation et donc l'épreuve qu'il avait "du" passer pour gagner le droit de sortir aujourd'hui.

D'ailleurs, l'archimage lui avait dit qu'il reverrait Garreth bien assez tôt. Est ce qu'il savait qu'il serait là aujourd'hui ? Cain avait régulièrement demandé de ses nouvelles comme à le voir, comme à retourner à l'académie ou à aller voir Zahel. Il n'avait eut droit qu'à sortir dans les jardins et encore sous bonne garde. C'était la première fois qu'il "l'autorisait" à s'éloigner. Et quel éloignement ! Non en fait c'était la deuxième. La première avait été justement pour l'épreuve que lui indiquait sa Révélation.

Toujours est-il qu'il n'avait pas envie de parler des détails. Mais en comparaison de leur dernière rencontre, Cain avait l'air tout ce qu'il y a de plus normal, quoi que peu enjoué mais il ne l'avait jamais vraiment été et était-ce si anormal que cela pour quelqu'un qui venait de passer les derniers mois une famille telle que la sienne ?

Un hors la loi arriva. Visiblement il n'avait aucun soucis à admettre à quelle activité illicite il se livrait. Un de plus à qui on ne pourrait pas se fier, décidément. Il n'avait jamais rencontré de personnes avec un tempérament aussi... sauf Hedryan. Si les deux venaient à se parler, ce Bildo risquait fort de se trouver un super ami ou en tout cas un allié en la personne d'Hedryan... A moins qu'ils ne se mettent à s'entretuer. Ce serait encore le mieux pour tout le monde. Malheureusement il y avait peu de chances que ça arrive. Il espérait en tout cas que l'elfe saurait retenir Hedryan et éviter qu'il ne se lie avec qui que ce soit, de gré ou de force il voulait dire. Il n'était pas un vampire que l'on pouvait mettre en laisse. Après tout, même quand l'esclavage était interdit dans l'enceinte de la cité, il avait toujours trouvé le moyen de poursuivre son activité et même de la développer, sans compter qu'il se nourrissait exclusivement sur les mortels, malgré les lois là encore. Ouais... il ne faudrait pas que Bilbo vienne en aide au vampire par sympathie... D'autant que son instinct lui disait de se méfier autant du vampire que du nouveau venu.

Cain le détailla une seconde, avant de s'en détourner, le regard attiré vers un petit groupe qui venait de les rejoindre et guidé par une religieuse. Cain écarquilla les yeux. Zahel.

Il se redressa, prêt à aller la voir sur le champ avant de se rappeler qu'Alrost avait alors modifier son apparence. Devait-il aller vers elle dans de telles conditions ? Si Drake apprenait que c'était elle qui leur était venu en aide ne risquait-il pas de lui causer des problèmes ? Non. On parlait de Drake Leckard là, il avait déjà tout vu de son esprit, donc il devait connaitre Zahel. Si elle avait du avoir des problèmes ça aurait déjà du être le cas. Drake devait donc la tolérer, d'une manière ou d'une autre. Pour le moment.

Pour régler la question, ce fut elle qui vint à lui,non sans d'abord adresser des mots par trop gentils à ce sale vampire d'Hedryan.
En se tournant vers lui, Zahel lui prit les mains. Cain les retira doucement après une seconde, visiblement gêné, tant par le contact que par le contexte. Elle pointait du doigt exactement ce qu'il hésitait à taire. Songeant qu'elle l'apprendrait de toute façon, surtout si elle se joignait à eux, il reprit.

"Oui. Je vous en remercie. Je suis en vie grâce à vous."

Il hésita une seconde.

"Drake Leckard est mon grand père. Il m'a... récupéré. Je suis ici à sa demande."

Pour changer de sujet, il reprit la parole.

"Je suis ravi de vous revoir même si j'aurai préféré pouvoir venir plus tôt et dans un contexte différent."

Il avait été sincère lorsqu'il avait demandé à Zahel qu'elle le guide ou en tout cas qu'elle lui apprenne à se défendre, au moins contre les démons. Pour l'y aider, elle lui avait apposer une bénédiction qui l'avait déjà aidé une fois contre Drake lui-même. Ce qu'il n'avait pas apprécié.
Ces derniers mois, quelques petites choses avaient toutefois changé. Il avait bel et bien compter revoir Zahel ne serait-ce que pour la remercier comme il se devait de le faire. Après tout, elle l'avait sauvé, il était normal de son point de vue qu'il paie sa dette.
Toutefois, Drake lui avait fait part de sa volonté que Cain se rapproche d'elle bien qu'il n'en ait pas dévoiler davantage.

Cain se demandait de plus en plus si il ne lavait pas envoyé ici parce qu'il savait que Garreth et/ou Zahel y seraient. Ca lui ressemblerait bien. Il se tut pourtant. Il en avait assez dit.

Une femme qu'il n'avait jamais vu se présenta finalement comme un professeur de l'académie. Elle parut reconnaitre Garreth. C'était rassurant de constater que tous les professeurs ne ressemblaient pas tous à Drake. Cain lui adressa un signe de tête poli, jusqu'à ce qu'une blonde vienne les interrompre.
Malgré sa beauté, elle était prétentieuse à souhait et tout dans son attitude dégageait une confiance en elle véritablement outrancière. Pour autant, quelque chose était rassurant chez elle bien qu'il ignore comment il devait interpréter le fait que sa pyrokinésie s'agite. Il fit taire son pouvoir, mettant ça sur le compte de cette expédition.

Il ouvrit la bouche en regardant Garreth mais se ravisa. Il avait failli lui demander si il pouvait lire les esprits des personnes présentes mais d'une, pour l'avoir lui-même subi, il savait à quel point ça ne se faisait pas, et de deux, ça aurait été stupide de demander ça maintenant.
Mieux valait attendre qu'ils dorment non ? Et rien ne disait que son ami serait d'accord pour le faire.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hedryan Septuern
Rabatteur d'esclaves - Mage 3e ordre
Age du personnage : 600 et quelques
Race : Vampire
Pouvoirs : Pouvoirs de race + métamorphose
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 23 Juil - 9:25
Hedryan en arrivant et cela malgré son rada'an et ses chaines, avait toisé avec gourmandise le petit-fils du nouveau souverain. Il se souvenait relativement bien du gout qu'il avait lors de leur dernière rencontre et il avait hâte de plonger de nouveau ses crocs dans sa chair. D'abord parce qu'il avait faim depuis des jours, ensuite parce qu'il se demandait si le fait d'avoir été possédé avait altéré ou pas, son gout. Et puis il fallait ajouter à cela que Cain dégageait une forte odeur de sang. Forte pour tout prédateur digne de ce nom. Hedryan ne voyait où étaient les blessures de l'humain mais il savait qu'il en avait qui n'étaient pas refermées, ou pas assez bien. Et qu'il ait l'impression qu'il y avait autre chose de sous-jacent, il ne parvint pas à mettre le doigt dessus. C'était un mélange entre une odeur de feu de bois et de chair brulée. Cette odeur ci en revanche était à peine perceptible, même pour lui. Quoi que ça soit, ça devait donc remonter à quelques temps plus tôt.
Malheureusement, le "garçon" semblait rechigner à lui céder de son sang si on en jugeait par la manière dont il soutenait son regard et par l'augmentation soudaine de la température.

Hedryan refixa finalement son attention sur Daphné et le nain. Le vampire, les yeux toujours luisants gloussa de contentement à la pique lancée par le petit guerrier.

Puis ce fut au tour de Garreth d'arriver. Parfait, l'un fournirait le sang et l'autre une compagnie plus charnelle. Non, Hedryan n'avait pas renoncé à s'en faire un esclave et encore moins à le tester d'abord avant de le proposer à sa clientèle bienveillante. Un lycan se vendrait cher. Mais encore faudrait-il d'abord qu'il brise ses chaines. Dès lors, même avec le rada'an, ce ne serait plus vraiment un problème. Et ça tombait bien, ils auraient tout le temps pour jouer ensemble durant le voyage.

Le lycan justement se tourna vers lui et le menaça purement et simplement de lui faire exploser la tête. C'était nouveau. Hedryan lui adressa un sourire carnassier.

"J'adore découvrir de nouveaux jeux."

Bah oui, ce n'était pas une invitation ? Pour lui, si et il se faisait une joie de commencer à jouer. Qui aurait l'autre en premier ? Même Daphné qui venait de tirer sur ses chaines d'un air menaçant ne parvint pas à lui enlever ce sourire, contrairement à la décharge de magie positive qu'elle lui assena juste après et qui lui arracha un grognement. Qu'est ce qu'il ne donnerait pas pour lui arracher la trachée à celle-là !
A la réflexion ce n'était pas les De Rayem qu'il aurait du attaquer mais ces sales elfes.

Un drôle d'énergumène, humain débarqua ensuite en insultant plus ou moins tout le monde. Voleur de surcroit ? Hedryan lui adressa un sourire amusé. Il pourrait lui être utile. Diablement utile même. Il jeta un coup d’œil à Daphné, trop occupée à dénigrer le comportement de l'individu pour se rendre compte de l'intérêt naissant de son captif pour le hors la loi. Après tout, les voyages servaient à se faire des amis non ?

Ses pensées furent interrompues par une voix féminine qu'il connaissait. Tournant vivement la tête vers la religieuse, il lui adressa un sourire charmeur et fit quelques pas vers elle avant de se faire retenir par son geôlier. Sans lui accorder un regard, les yeux rieurs, il répondit à la jeune femme .

"Cette tenue vous met nettement plus en valeur."

Fit-il en prenant grand soin à observer avec attention chaque centimètre carré de ses vêtements ou de son corps.  

"Quant à ma présence, les elfes ont jugé que je ne me repentais pas suffisamment de mes crimes et ont... insisté pour que je prenne pas à cette mission. Je me fais une joie de faire un bout de chemin avec vous."

C'était partiellement vrai. Évidemment, la perspective d'avoir une personne telle que Zahel avec eux était agréable. Après tout elle l'avait nourrit. Mais ça pouvait vite devenir un frein. Après tout, il craignait sa lumière. Et il se pouvait qu'elle s'interpose entre lui et ses... proies.
Il jeta un coup d’œil furtif à Garreth et Cain en pleine conversation.

Puis la sainte se tourna justement vers le petit-fils de Drake. Ah ? Elle l'avait donc sauvé ? Amusante coïncidence.

Une prof de l'académie arriva. Encore une bien pensante. Bon sang. C'était de plus en plus chiant ! Puis ce fut le tour d'une horrible fillette qui se prétendait tueuse de dragon. Fillette ? Hedryan la dévisagea, soudain sérieux. Quelque chose ne le faisait pas mais il ne parvenait pas à mettre le doigt dessus. Déjà c'était étrange qu'il n'ait pas envie de se nourrir d'elle. Vu sa faim, il avait plus ou moins eut envie de "gouter" toutes les personnes présentes. Pas elle. Il faut dire que son odeur n'était pas classique. En fait Hedryan dut même faire un effort pour la sentir et même ainsi, ne parvint pas à en déterminer davantage. Il finit par lâcher l'affaire, le nain ayant repris la parole pour leur faire savoir qu'ils allaient trimer.

Hedryan soupira. Il aurait pu se transformer en brume et flotter avec eux ou même se transformer en un animal volant, il y serait parvenu bien plus vite ! Là il allait devoir marcher avec tous ces idiots. C'était d'un pitoyable.

Alors qu'ils étaient sortis de la cité depuis plus d'une heure, Hedryan se mit à se plaindre: d'abord de devoir marcher, ensuite de n'avoir pas assez de force pour le faire, puis d'avoir vraiment trop faim.
Son manège dura deux bonnes heures avant qu'il ne se décide à s'asseoir par terre et à ne plus bouger. Daphné pouvait bien le mettre hors d'état de nuire avec des décharges de magie blanche mais ça ne le ferait pas avancer plus vite, au contraire, si il gisait inconscient, quelqu'un devrait le porter, ou l'abandonner là.

Le fait était qu'il avait vraiment faim, mais également qu'en utilisant un tel stratagème il avait nettement plus de chance, soit d'avoir du sang soit que son rada'an soit légèrement modulé. Car oui, Hedryan avait vu faire Daphné et elle pouvait, selon son souhait, moduler sa puissance et donc la forme de restriction de magie qu'il devait supporter. Dans les deux cas il aurait gagné. A moins qu'elle ne décide d'abandonner la mission et de rentrer. Ah mais là aussi Hedryan aurait gagné !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Garreth Doreagan
Apprenti 2e sphère Méridius
Age du personnage : 20 ans
Race : Lycan
Pouvoirs : détection de la magie
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 25 Juil - 0:01
-Je suis là à la demande de mon grand père.

à la demande de Drake? Qu'est-ce que c'était que ça? Il était pourtant en sécurité dans une cachette avec Alrost, ce n'est pas Drake qui va arriver au milieu de nulle part pour lui demander quelque chose. Et Cain n'accepterait jamais une demande de cette ordure...

...ou alors, Drake l'a tout simplement retrouvé. Je soupirais, embêté. ça n'aurait pas pu durer...

-Et toi, pourquoi tu es là ? Me demanda t'il aussitôt.

Je ne pu lui répondre immédiatement, trop occupé à menacer mon ancien agresseur. Celui-ci ce contenta de m'offrir un sourire malveillant.

-J'adore découvrir de nouveaux jeux.

évidemment...Ce n'était pas mes paroles qui allaient l'intimider. Mais je préférais quand même annoncer la couleur si il tentait de faire quoi que ce soit. De toute façon il était surveillé, je risquais pas grand chose. Du moins pour le moment. J'avais envie de frisonner un peu en l'écoutant, vu que rien ne semblait pouvoir le calmer. Mais je me retins. il n'allait pas avoir le plaisir de me voir réagir à ses provocations. Je me tournais à nouveau vers Cain, qui reprit la parole.

-Drake m'a récupéré il y a quelques mois. Il n'a pas tué Alrost... je crois. Et il m'a ramené.

Donc c'est bien ce que je craignais. Drake avait réussit à le capturer. Et Alrost avait été incapable de le protéger. J’espérais qu'il soit encore en vie, malgré le fait que Cain n'en avait au fond aucune idée. C'était un allié de poids, avec ses relations, et capable de combattre.

Je croisais les bras, ne sachant quoi dire. Je commençais à me demander si ce n'était pas ma faute. Peut-être que si je n'étais pas allé à l'académie, il n'aurait pas été retrouvé. Non...Non, ne commence par à réfléchir à ça. Cependant...Je venais d'avoir une idée.

C'était l'un des rares moment où je voyais Cain, et je ne savais pas si j'allais avoir d'autre occasions. Si je parle de quoi que ce soit, Drake fouillerait mon esprit pour pouvoir récupérer les informations. Je pouvais les effacer, comme je l'avais fais auparavant, mais en plus d'être extrêmement suspect, rien ne dit qu'il ne sera pas capable de restaurer mes souvenirs. De plus, j'avais réussis ça une fois, mais une seconde...Non, ce serait même dangereux, j'y arrive, ou même que ça me laisse des séquelles.

Cependant, si j'utilisais ma magie pour parler par télépathie, ça ne serait pas imprimé dans ma mémoire. Je pourrais peut-être communiquer avec Cain sans que Drake ne puisse le savoir. Tout ce qu'il pouvait faire, c'était voir les images que je voyais, et entendre les sons que j'entendais. Du moins, je crois.

Je regardais Cain un instant, puis commença à fixer un point dans le vide, juste au cas où. Je commençais à me concentrer, inspirer grandement, et lança mon message.

-Cain m'a prit de force en élève...Je ne le laisserais pas faire de nous des pions. J'aurais peut-être à lui faire croire que je suis devenu obéissant et docile, mais souviens toi: je serais toujours ton allié.

Je lui envoyais aussi une émotion positive, comme pour conclure mes paroles. Lui faire se sentir un peu plus à l'aise et moins tendus.

Ayant fini ce que j'avais à faire, je réalisais que le nain était en train de m'observer. Me secouant un peu la tête, je me concentrais sur l'individu me faisant face.

Nous ne t'attendrons pas si tu traines, petit.

Alors il avait remarqué...J'avais tenté d'être discret, mais ça n'avait pas si bien fonctionné. Bon, au moins, je n'avais pas été recalé pour ça. Et je commençais déjà à penser à des choses à faire pour éviter de traîner. Utiliser ma télékinésie sur ma jambe pour la rendre plus légère, ou alors simplement changer de forme. Ma forme de lycan restait plus agile que celle d'humain.

Rapidement, d'autre personne arrivèrent. Contrairement à Cain et Hedryan, qui furent une surprise, je ne reconnaissais personne d'autre. Un voleur, avec un comportement que je n'appréciais guère. M'enfin, le plus important, c'était le talent et l'efficacité, non pas l'attitude qui allait être important pour cette quête.

Une autre personne arriva, et ce fut une jeune femme. Elle semblait assez délicate, presque un peu trop pour une mission comme celle là. Mais le plus surprenant, c'est qu'elle semblait avoir les même relations que moi. Elle parla à Hedryan et à Cain. L'entendre parler du premier me fit sourire, mais pour le cas de Cain, je lui jetais un regard interrogateur. Cependant, inutile de demander plus. Si il m'avait vu le regarder du coin de l’œil, ce sera à lui de choisir de me répondre ou non.

Ce fut ensuite au tour d'une autre femme, qui semblait déjà un peu plus adaptée pour toute cette histoire. Je n'avais pas besoin d'utiliser mon pouvoir de détection pour ressentir le fait qu'il s'agissait d'une mage compétente. Je me rendais compte après ça que j'avais eu l'occasion de la voir une fois ou deux dans l'académie. très certainement une professeur. ça ne me disait rien qui vaille. Je ne pensais pas qu'elle était malveillante, mais moins il y avait de personnes de l'académie qui se joignaient à nous, mieux je me porterais dans le futur. Après tout, je n'étais même pas censé être là.

Et enfin, une jeune fille. Pleine d'assurance en tout cas. Et très certainement la plus bavarde du lot. Elle ne semblait pas ennuyante, dans tous les cas. Cette quête allait être une occasion de rencontrer du monde, se faire des contacts dans le milieu. trouver éventuellement des alliés dans le futur...

après moult arrivées d'individus colorés et de présentations diverses et variées, le nain reprit la parole.

-Pour ceux qui ne sont pas au courant, je me nomme Fugril. Je serai votre guide et le chef de cette expédition. Si jamais je devais trépasser, c'est Dame Jelani qui prendra le relai ensuite... Espérons que nous n'aurons pas autant de pertes. Nous sommes tous là je pense, mettons nous en route. Je souhaite atteindre l'extrémité de ce domaine avant la nuit.

Il avait rit avec force face à sa blague très généreuse. L'idée de voir plusieurs d'entre nous y passer avant la fin de l'histoire ne m'amusait guère, mais bon. Si ça le faisait rire, tant mieux. Nous commençâmes à avancer vers les portes de targatt. Peu de personnes osaient dire quoi que ce soit. Je l'avouais, je préférais moi-même ne rien dire. Pas tant qu'il n'y en avait pas besoin. Peut-être qu'avec le temps, je pourrais trouver un moment pour entretenir des relations amicale avec certains d'entre eux. Pour le moment, je me contentais de marcher un peu à côté de Cain, le seul avec qui je me sentais à l'aise et en relative sécurité.

Je me rappelais que cette Zahel connaissait d'ailleurs mon ami. Peut-être que c'était le bon départ pour en apprendre un peu plus sur elle? Je me rapprochais légèrement d'elle. Elle était aimable et semblait douce, et je me sentais plus à l'aise pour l'aborder qu'avec d'autre personnes parmi notre équipe. Je la saluais d'un sourire et d'un signe de tête.

-Bonjour madame. Garreth, enchanté de vous rencontrer. Je n'ai pu m'empêcher de remarquer que nous connaissez mon ami, Cain. Ai-je demandé avec un ton poli. Mieux valait ne pas trop pousser avec les questions et simplement faire une accroche pour entamer la discussion.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lomac Xelcius
Voleur - Mage du 4e ordre
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 26 Juil - 3:43
À l'annonce que j'étais, un voleur, le nain me considéra une seconde en disant que je pourrais leur éviter un combat. Quoi ? Pas de combat ? Pas drôle ! Vu l'intelligence et le regard aiguisé que je percevais dans le regard du nain, il semblait avoir compris que je ne venais pas vers lui pour la charité.

Après que je sois arrivé d'autres personne ont débarqué pour s'incruster dans le groupe.

Toute une troupe de chieur de croyants mené par une donzelle pour le moins très mignonne venait de faire leur entrée. J'en ferais bien mon quatre-heure. Ah ouais... C'est vrai, je suis en couple...

Je voyais surtout que le vampire était devenu une sorte de star depuis qu'il avait failli trucider la totalité du clan de De Reyem.
Si commettre un génocide pouvait m'amener la gloire, je le ferais sans hésiter !

Après cette bande de rigolos, une dame arriva. Avec son costume sur elle, on aurait dit une vieille peau. Ma foi, ce ne sont pas tant les rides qui me le disaient, mais plus son balai dans le cul.
Elle était en retard et elle s'en excusa. Même pas fiable !

Le petit-fils du Roi semblait connaître l'énergumène unijambiste. Ils se croyaient peut-être dans une joyeuse sauterie où ils mangeaient des bonbons et on faisait copain-copain.

Mais elle ne fut pas la dernière puisqu'une gamine s'approcha du groupe en nous snobant le plus modestement possible. Il n'y avait pas à dire, elle pétait plus haut que son cul et elle dégageait de la confiance en elle.
Je crois que je vais bien l'apprécier, pensais-je en souriant de toutes mes dents.
La petite en savait plus sur notre objectif que tous les autres. Cela en disait long sur elle. Attends quoi ?! Elle ? Une chasseuse de dragon ?
J'avais beau savoir qu'il ne fallait pas se fier aux apparences, la gamine ne me faisait pas peur. Pas plus qu'un éventuel dragon dont elle se disait pouvoir terraser. Je crois plutôt qu'ils sont morts de rire, oui !

Elle avait avec elle une arme bien étrange. D'après ces dires, une arme en pierre noire... S'il n'y avait que ces armes qui rendaient vulnérable le dragon, alors tout mon attirail ne servait pas à grand chose.

« S'cusez maître nain. Mais si ce que la gamine dit vrai, on fait comment pour le lézard ? On lui offre un cure-dent ? Si vous avez quelques armes de ce style, je préférerais en avoir une. Je vous la rendrais après la mission...  »

J'ajoutais dans un murmure à peine audible.
« ...si vous êtes toujours en vie.... »

Quoi ? S'il mourait, je ne pourrais plus le lui rendre, non ? Alors ne me regardez pas si j'allais l'assassiner, c'est pas le cas. Je prends des assurances. En y pensant, n'avait-il pas dit qu'il nommait comme seconde la grande perche avec le balai dans le cul ?

« Dîtes d'ailleurs, Nain.. s'cusez, Fugril. Si la vielle pe... Si Jelani vous seconde, connaît-elle le chemin ou les galeries ? Pas que j'ai pas confiance en elle, mais c'est le cas. Alors je préfère de loin que vous restiez en vie. »

Quoi ? Si on peut plus parler, où va-t-on ? J'avais même failli appeler la coincer par le surnom que je lui avais attribué : Vieille Peau. Non, sérieusement, il faudrait qu'elle décoince ses fesses, ça lui fout des rides digne de mes ancêtres.


On partit pour le voyage, passant par les portes de Targatt. Le Nain marchait lentement, mais il serait sûrement le dernier debout sur le long terme. 
Il semblait avoir pris vaguement ma remarque en compte parce qu'il parlait avec la vieille peau avec une carte dans la main.
Pour égayer mon voyage, je me rapprochais du vampire. La sublime elfe me regarda d'un œil noir. Sur que si elle pouvait, elle m'aurait déjà tué. Enfin, c'est ce que disaient ces putains d'yeux magnifiques. Ouais, je sais, je suis incorrigible. Que voulez-vous ? C'est ce qui fait mon charme.

« Oh mon dieu ! Si ce n'est pas la star du siècle ! Meurtrier en masse et rebelle du clan Helmael ! Donnes moi un autographe mec ! Je suis ton plus grand fan ! Attend que je cherche du papier... »

N'aillant pas de papier sur moi, je n'avais que ma peau d'ours comme support d'écriture. Je n'avais même pas hésité une seconde.

« Bon, tant pis, on s'en fout. Alors ? Toi et le mannequin près de toi, vous êtes ensemble ? »

Vu le visage de l'elfe, si je continuais à l'ouvrir, j'allais soit m'en prendre une, soit me prendre une dague. Je voyais sa main trembler de rage sur le pommeau de sa dague. 

« Comment sont ses lolos ? Agréable à souhait d'après ce que je vois. »

Elle m'ordonnait de me taire ou elle m'arracherait mes parties génitales dans une crise hystérique, bien loin de la noblesse et attitude froide des elfes.

« Mamzelle, je ne fais que parler, si cela vous déplaît, vous pouvez marcher plus loin, pendant que je converse avec votre '' petit-ami''. »

Elle partit furieuse et demanda à Fugril quelque chose. Comme elle était un brin énervé,je pus entendre demander au Nain si j'étais absolument nécessaire pour cette mission. Les autres faisaient toujours parti du même groupe des ''copains d'abord''.
Pour une quête qui se voulait être aussi importante, il fallait à Fugril le plus de monde possible. De plus en tant que voleur, les autres n'auraient peut-être pas à combattre le terrifiant dragon, tant que je serais là. Un fait non-négligeable. Faut dire à part la gamine et le nain, je ne voyais pas ce que foutaient les autres dans cette expédition.
Maintenant que la sublime furie était partie voir le nain, je pouvais faire une petite discussion avec l'ennemi public n°2. Le premier étant Drake Leckard. Pardon, il est le Roi ? En quoi ça change son classement ? Que dalle. 

« Bon, ma petite dent pointue... Tu peux me dire ce que cache comme sorts ton rada'an ? J'aimerais pas choper des putains de morpions en essayant de piquer ton bijou. Ce cinglé de Leckard me devra une petite faveur si je te libère, alors tu m'aides ? »

Je ne pus continuer plus longtemps, car la furie revenait vers moi, très en colère. Ouais, cette bombe me kiffait grave !

« Tu me diras ce qu'il en est, ton cerbère revient. À plus tard, ma mignonne. »

Terminais-je en envoyant un baiser à Daphné, ce qui la rendit, si c'était possible, encore plus furieuse.

Je me dirigeais vers la gamine.
« Gamine ! Attends moi! C'est pas toi qui voulait pas y aller toute seule non ? Fait pas la gueule. D'ailleurs, c'est quoi ton petit nom ? Je ne vais pas t'appeler gamine tout le temps. Je pourrais te siffler pour t'appeler, mais je suis sûr que tu n'apprécierais pas. Alors? »

Il fallait bien que je me socialise, non? C'était un bon début, je crois. La preuve. Personne ne m'avait encore tué ou essayé.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Prophétesse Zahel
Missionnaire d'Ether - Mage 4e ordre
Age du personnage : 21
Race : Humaine
Pouvoirs : Modélisation Divine et Chirurgie Divine
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 26 Juil - 16:53
Alors que Zahel rejoignit le groupe qui devait accompagner les nains, elle ne put que remarquer le vampire avec qui elle avait conversée il y a quelques temps. En le voyant, enchainé avec son habituel raa’d’an qui devait presque faire partie de sa tenue désormais, elle ne pu s’empêcher de lui parler avec un léger sourire sur son visage.

Ce dernier en l’entendant se retourna et lui adressa un grand sourire avant de faire quelque pas à sa rencontre, avancé stoppé par celle qui devait être charge de sa garde, une elfe, très belle mais qui comme la plupart de ceux de sa race gardait un air très hautain, après tout il était connu pourbeaucoup que l’orgueil des elfes étaient souvent aussi grand que les ténèbres d’Anypar, elle ne fut donc pas surprise par cette attitude.

Le vampire qui semblait totalement ignorer l’elfe regardait avec insistance la percheuse, il semblait l’analysé totalement avant au final de lâcher quelques mots.

"Cette tenue vous met nettement plus en valeur."

Zahel ne prit même pas la peine de répondre à cette remarque se contentait d’un petit soupire. Décidément en quelques mois, ce vampire n’avait pas changé, mais bon c’était surement pour cela qu’il était toujours en bonne état physiquement et mentalement après ce que ce dernier a vécu.

"Quant à ma présence, les elfes ont jugé que je ne me repentais pas suffisamment de mes crimes et ont... insisté pour que je prenne pas à cette mission. Je me fais une joie de faire un bout de chemin avec vous."

Que cherchaient donc les elfes ? Zahel se demandait si es elfes n’avait pas prévus de le tuer lors d’un malheureux accident car il ne prononce que rarement une peine de mort officielle. Sortir un vampire pour son repentir ? Cela n’avait aucun sens, surtout en ce qui concernait ce vampire là.

Zahel était donc certaine que les elfes espéraient que le vampire soit tué par le dragon.

Moi de même, vous aurez pour une fois de l’exercice à faire avant votre retour sur votre pilori enfin si c’est ce que les elfes ont prévus pour vous dans votre…. Repentir.

De toute façon la mort du vampire n’attristerait pas Zahel, elle ne se compromettrait pas pour l’aider, c’était un intempérant qui de toute façon arrivera bien à se sauver tout seul à tous les coups.

Après avoir discuté avec le vampire, Zahel remarqua Cain, le salua et lui demanda pourquoi ce dernier était ici même si en vérité elle connaissait très bien la raison.

"Oui. Je vous en remercie. Je suis en vie grâce à vous.Drake Leckard est mon grand père. Il m'a... récupéré. Je suis ici à sa demande.Je suis ravi de vous revoir même si j'aurai préféré pouvoir venir plus tôt et dans un contexte différent."

Naturellement Zahel savait en vérité tout cela, elle était même la raison de pourquoi Drake avait retrouvé Cain, toutefois elle fit comme si elle ne connaissait rien de tout ceci et se contenta d’écouter le jeune homme devenu adulte avec un air triste toutefois sincère car elle se culpabilisait vraiment pour ce qu’elle avait fait.

Elle remarqua dans le même temps le jeune homme qui était à coté de Cain et les regardait d’un air interrogateur, il semblait avec sa cane boiteux.

Toutefois elle ne fit rien et écouta cain jusqu’au bout, une fois que celui-ci avait terminé ces explications, la prêcheuse reprit avec une voix attristée.

Vous n’ avez pas à remercier, ni même à vous excuser… Pour dire vrai c’est moi qui devrais m’excuser auprès de vous, je peux voir que les barrières et la bénédiction que j’avais apposés ont été brisé, si j’avais utilisé un bénédiction de plus haut niveau, de niveau recteur, primordial ou divin peut être aurait elle tenu. Je n’ai pu tenir mes engagements sur ce point et je m’en excuse auprès de vous.


Bien sur Zahel omettait qu’elle n’avait alors plus les ressources nécessaires pour lancer des sort de ce niveau auprès les longues heures de soins qu’elle avait prodiguée.

Par ailleurs, les barrières avaient été brisées avec un professionnalisme déconcertante, cela ne pouvait être que Drake. C’est pourquoi elle n’avait pas proposé à Cain une nouvelle bénédiction.

Alors que les personnes se rassemblait petit à petit, Zahel sentit quelques chose et se retourna. C’était une jeune femme qui semblait très orgueilleuse une… chasseuse de dragon, ce n’était pas commun. Toutefois il y avait un truc qui clochait enfin deux. Tout d’abord cette énergie étrange… fluctuante ? Est-ce que c’était même possible ? Qui diable était cette personne ?

Oui qui était ce, car Zahel avait pour cette femme la même impression qu’avec l’homme qui l’avait amené vers Cain, l’âme ne correspondait pas tout à fait au corps.

-Pour ceux qui ne sont pas au courant, je me nomme Fugril. Je serai votre guide et le chef de cette expédition. Si jamais je devais trépasser, c'est Dame Jelani qui prendra le relai ensuite... Espérons que nous n'aurons pas autant de pertes. Nous sommes tous là je pense, mettons nous en route. Je souhaite atteindre l'extrémité de ce domaine avant la nuit.


Ainsi donc les modalités avaient été fixées. Cela convenait parfaitement à Zahel. Mais visiblement certain avait juste envie de parler pour ne rien dire.

Ce voleur déjà réclamait une de ces lames tueuses de dragon. Tsss il voulait juste la garder pour lui, c’était gros comme une maison…
De toute façon Zahel estimait ne pas avoir besoin de ces armes, il est vrai qu’une arme classique ne pourrait pas entailler mais Zahel n’avait pas des armes classiques. Elle pouvait utiliser les particules spirituelles positives et lumineuse pour utiliser des sorts de désintégration semblable à ceux du Plan élémentaire de lumière ainsi qu’utilisé des attaques contre les âmes qui ignoraient les barrières physiques, elle estimait que cela serait suffisait pour être dangereux bien qu’il fallait rester sur ces gardes.

Une fois mis en route, Zahel fut soudain accosté par un homme, celui qui était avec Cain lorsqu’elle l’avait croisé.

-Bonjour madame. Garreth, enchanté de vous rencontrer. Je n'ai pu m'empêcher de remarquer que nous connaissez mon ami, Cain.

Zahel observait l’homme qui avait quelques peu du mal avec sa jambe quelques instants. Au vu des réactions de Cain tout à l’heure, il semblait être un ami proche de Cain, elle pouvait donc lui dire des choses qui de toute manière elle pouvait désormais parler. Avec un grand sourire elle lui répondit.

Vous n’avez pas besoin de me parler de la sorte vous pouvez me tutoyer et m’appeler Zahel.

En fille de paysanne, Zahel n’avait de toute manière jamais été très habitué au fait que l’on la vouvoie, c’était même la première fois de sa vie que l’on l’appelait madame. Elle reprit avec un air plus triste.

Et bien pour vous répondre j’ai rencontré votre ami il y a quatre mois je crois après qu’il avait été victime d’une possession majeur. Son âme et son corps avaient été brisés, je l’ai donc soignée.

Vous êtes un ami proche de cain je présume… Alors je vous en prit tenter de l’empêcher de retomber dans les ténèbres. Votre ami à un potentiel immense, si jamais il parvenait à retrouvé la lumière, il aurait surement le pouvoir pour faire en sorte que le monde avance d’un grand pas.


En effet pour Zahel, Cain avait un grand potentiel. Lorsqu’elle avait soigné elle avait vu à travers son âme ses pouvoirs, des flammes basés sur les émotions était quelques choses de puissant, mais si jamais les émotions déclencheuses étaient des émotions positives, elle était peruadé que ce pouvoir serait d’un tout autre niveau, c’est d’ailleurs ce qu’elle avait pensé à faire si le garçon lui demandait son aide.

Après la discussion, elle ne put que sentir la jeune boiteuse de son interlocuteur et ne put donc s’empêcher de dire.

Pardonnez moi de mon impolitesse mais il me semble comprendre que vous avez quelques problèmes avec l’une des vos jambes. Si jamais vous le souhaitez je pourrais essayé de voir si je peux régler votre problème.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ama Jelani
Professeur d'études des créatures magiques et invocations - Mage 3nd ordre
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 27 Juil - 9:35
Juste après son arrivée, ce fut une jeune femme visiblement bien téméraire et on ne peut plus pédante qui pointa le bout de son nez, bousculant tout le monde au passage pour bénéficier de la meilleure place afin de se montrer elle et... ses armes. Ama n'avait pas fait le moindre commentaire mais elle devait admettre être entièrement d'accord avec certaines des assertions de le jeune femme. Des armes spécifiques étaient nécessaires et la plupart des participants n'en avaient pas, exception faite du Leckard et du nain. Assurément, ce ne serait pas suffisant.

D'un autre côté Ama songeait qu'il y avait d'autres moyens de se protéger d'un dragon qu'avec des "cures dents" comme disait Bilbo. Si elle n'avait pas d'armes à proprement parlé, sa magie pouvait largement pallier ce manque par des invocations autrement plus puissantes qu'ils ne l'étaient tous individuellement. De plus, le plan de l'eau regorgeait de dragon d'argent toujours prêts à aider les "êtres inférieurs qui avaient la sagesse de faire appel à eux". Elle n'était donc que peu inquiète.

Elle fut un peu plus lorsque le nain la désigna pour sa seconde. Le choix était logique. Si ce n'était pas elle, ça aurait sans doute été Cain pour des raisons politiques plus que de compétences mais il avait préféré choisir un émissaire neutre dans un premier temps. Bon... Est ce qu'elle saurait les tenir ? Entre le vampire meurtrier de masse et l'espèce de voleur là, ça ne lui disait rien qui vaille. Enfin elle ferait de son mieux. Elle inclina simplement la tête en direction de Fugril lorsque celui-ci eut fini sa phrase. Elle se pliait à sa décision, il était de toute évidence, plus expérimenté que tous ici. Enfin, sauf peut-être qu'Hedryan que l'on disait "vieux". Quant à la demoiselle, dernière arrivée, quelque chose en elle, au niveau de son aura, de sa magie était des plus inhabituel. Ama, dans sa grande et continuelle curiosité scientifique et magique, se promit de s'intéresser à elle.

Quelques personnes s'étaient visiblement déjà rencontrées, Ama se contenta de rejoindre Fugril tendit que le voleur soulignait le fait qu'elle devrait donc en savoir autant que le nain si elle souhaitait vraiment le seconder. "Vieille" ? quoi peau ? Ama lui adressa un regard lourd de reproches. Elle aurait volontiers invoquer quelque mineurs pour lui apprendre les bonnes manières mais ce n'était ni respectueux envers ses invocations, ni le bon message à envoyer aux autres. Elle se contenta donc de secouer la tête.
En tout cas, le reprise d'information était déjà dans les plans du maitre puisqu'il venait de sortir une gigantesque carte. Alors qu'ils sortaient de la ville, Ama essayait de retenir toutes les indications dont il lui faisait part et il y en avait.... beaucoup. Un tas. Avec parfois même des créneaux à respecter pour les sorts de téléportation sur de longues distances.

Comment repérer le bon chemin lorsque l'on est perdu en se fiant à la roche aux alentours et ainsi de suite. Elle fit de son mieux pour ne pas en perdre une miette bien qu'après deux heures à un rythme effréné, elle sentit le mal de tête arriver... Finalement, elle prit congé du nain, ayant besoin de se vider l'esprit pour être sure de ne pas oublier tout ce qu'il venait d'évoquer.

Elle rejoignit le petit groupe qui s'était formé de Zahel et sa troupe, Garreth et Cain, saluant l'ensemble avant de marcher un peu à leurs côtés. Garreth était en conversation avec la prêcheuse, elle observa une seconde le lycan avant de se tourner vers Cain.

"J'ai entendu dire que vous reviendriez peut-être à l'académie. Vous avez déjà fait votre choix de domaines ?"
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Mala Auris
De passage
Age du personnage : 1800
Race : Dragon
Pouvoirs : Draconnique
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 28 Juil - 20:17
Si vous saviez maître nain.. .si vous saviez...

La jeune fille rengaina son arme et fit quelques pas en arrière. Elle avait attiré assez d'attention sur elle exactement comme elle le souhaitait. Un chasseur de dragon pouvait se trouvait seul ou bien avait besoin de nourrir son orgueil déplacé. Il avait besoin d'être entouré pour pouvoir répandre ses histoires et se nourrir de l'intérêt qu'on pouvait lui porter. Un chasseur de dragon pouvait finir, après tout, par ressembler aux bêtes qu'il chasse.

Enfin, personne ne semblait venir à sa suite. La jeune fille en fut bien aise. Plus de monde les aurait ralentit et surtout, aurait été plus compliqué à encadrer pour le nain et sa nouvelle seconde. Dame Jelani... cette femme à l'odeur si délicieuse lui posait un vrai problème. De ce qu'elle comprenait, elle venait de l'Académie. En fonction de sa spécialité, cela pouvait lui voler la vedette. Elle devrait tôt ou tard besoin de discuter avec elle.

Voyant que plus personne ne venait, le nain commença sa marche. La jeune fille restait non loin du groupe. Un peu en avance ayant compris que la compagnie visait l'extrémité nord du domaine. Initialement, elle voulut parler avec cette femme aux teintes des Hommes de Numidie. Mais en pleine conversation avec le nain, elle ne pouvait se le permettre. Puis elle voulut rabattre son attention du le vampire qui était gardé de prêt par son elfe. Là encore, ce fut un membre de la compagnie qui la pris de vitesse. Il restait le reste de la compagnie. Cependant entre l'odeur exécrable de la religieuse et le lycan estropié qui restaient collé au plus intéressant personnage de cette compagnie, celui qui était de toute évidence l'héritier de l'actuel souverain, elle n'avait pas beaucoup d'autres choix que de rester silencieuse et marcher simplement au devant du nain même si son regard revenait assez souvent sur ce jeune homme.

Le calme de sa marche fut toutefois perturbé au bout d'un certain temps par le voleur. Elle en avait connu de bien plus éduqué et plus serviable. Il n'avait même pas commencé sa phrase que la jeune fille s'était arrêtée et le fixé avec ses yeux de saphir. Un regard dur mais mené par des yeux aussi brillant et à la couleur aussi profonde que les pierres précieuses dont ils avaient la couleur.

La compagnie d'un individu m'intéresse en effet. Cependant garde tes mains dans tes poches .... voleur.... le dernier ayant essayé n'est plus de ce monde pour te raconter les souffrances qu'il a pu endurer. Le cadre était maintenant posé. On en restera à gamine veux-tu voleur? Je n'ai guère envie que l'on connaisse mon nom pour la simple et bonne raison que ceux de ton espèce se garderaient bien de s'en prendre à moi dans mon sommeil pensant trouver quelques trésors de dragons... maintenant dit moi voleur, que me veux-tu?"

La jeune fille écouta le voleur avant d'être intriguée par l'arrêt soudain du groupe. Le vampire faisait des siennes. Elle laissa le voleur un instant en poussant de nouveau ceux sur son chemin, dont l'elfe pour ensuite attraper le vampire par le collier et alors l'amener avec elle sans faire grand cas du nouveau statut de poids mort du vampire, le traînant assez facilement comme un sac et ce soit jusqu'à ce qu'il décide de se remettre en route, soit jusqu'à ce qu'elle revienne au niveau du voleur et poursuive comme cela.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Oracle
Personnages non joueurs récurrents
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 29 Juil - 18:32


Maitre Fugril



Après l'arrivée de la chasseuse de lézards, c'était le voleur qui s'était mêlé à la conversation. Fugril avait adressé un regard mauvais à la gamine. A peine arrivée et elle semait déjà la zizanie. Il ne le tolèrerait pas des masses. Toutefois, la demande du hors la loi n'était pas totalement hors de propos. Malheureusement sinon il se serait empressé de l'envoyer sur les roses.

"J'ai assez d'armes pour tout le monde. Quand nous serons en vue des montagnes qui abritent notre lézard, rassures toi, tu seras le premier à en avoir une. Tu seras le premier à aller en repérage, vu tes compétences."

Fugril s'était retourné pour finir d’empaqueter le tout et qu'ils puissent partir mais une fois de plus il fut interrompu par le même voleur. Décidément il commençait à le gonfler.

"T'en fais pas l'angoissé, elle saura tout. Contente toi de ne pas t'attirer de problèmes jusqu'au Mont."

Il parlait autant pour qu'il arrête de l'interpeller à tout bout de champ que pour lui conseiller d'éviter de se mettre à dos trop de monde aprmi la petite compagnie. Après tout, un coup de dague ou de marteau dans la nuit était si vite arrivé.

Le nain et la troupe s'étaient mis en route après la dernière des arrivées, une des plus remarquées il fallait l'avouer : la chasseuse de dragon. Fugril se moquait pas mal de ce que faisaient les uns et les autres tant que ça ne nuisait ni au groupe ni à leur avancée. Après quelques instants certains s'étaient déjà tourné vers d'autres pour parler. Bien, si ça pouvait permettre une meilleure cohésion ce serait déjà pas si mal.

Quelques heures à peine après leur sortie de Targatt, Jelani avait en mains la plupart des éléments nécessaires à leur survie. Les informations complémentaires par contre elle les obtiendrait au fur et à mesure. Le nain n'était pas des plus bavards, sauf quad il avait un coup dans le nez. Mais autant dire qu'il lui en fallait beaucoup.

Bref, sur la route, il finit par constater que certains ne suivaient plus. Maugréant quelques insultes naines dans sa barbe, il constata qu'il s'agissait du vampire qui faisait un caprice. Sérieusement ?! Il se saisit de sa hache, prêt à aller lui mettre la raclée de sa vie, ou l'achever en cas de besoin, mais la gamine fut plus rapide... et d'une force assez rare. Le mec faisait une fois et demi sa taille et devait bien pesé dans les 100 kg... et elle le portait comme si de rien n'était. Ouais... y'avait bien un truc bizarre avec elle. Fugril l'observa en silence, cherchant sur elle le signe d'un quelconque objet magique qui aurait pu lui fournir une telle force mais ne trouva rien.

Bon, au moins elle allait dans le sens du groupe. Il se fraya un chemin jusqu'à l'elfe à laquelle il adressa un regard noir.

"La prochaine fois qu'il nous fait un truc comme ça, je vous abandonne tous les deux sur le champ, en prenant soin de lui enlever le rada'an qui l'entrave."

Le nain siffla pour attirer l'attention de tous et fit signe à l'ensemble du groupe de se remettre en route. De mauvaise humeur, il maugréa dans sa barde pendant au moins une vingtaine de minutes, maudissant presque ses dieux de l'avoir flanqué d'un groupe aussi pourri. Toutefois, il ferait ce qu'il faudrait.

Trois heures et quelques plus tard, il s'arrêta à l'ombre d'un arbre et dessella le poney.

"Si vous voulez vous reposer et manger c'est maintenant. On repart dans l'heure."

Il retira son gant et tapota un anneau trois fois. Une bulle d'eau prit forme, que le poney, visiblement habitué la but sans soucis. Le nain fit de même et sortit quelques provisions, pour son usage exclusif évidemment. Il s'assit au pied de l'arbre et commença à se restaurer en observant les petits gars sous son commandement. En continuant à ce bon rythme il arriverait dans les temps pour se servir des runes.

never-utopia.com FICHE PAR FALLEN SWALLOW

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cain Hexes
Apprenti de 2nde Sphère - Talmar
Age du personnage : 19
Race : Humain
Pouvoirs : Pyrokinésie et aura de terreur
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 29 Juil - 21:14
Le jeune homme venait de répondre à Garreth, lui expliquant brièvement que Drake l'avait... kidnappé, on ne pouvait pas dire mieux, pour le conditionner. Bon d 'accord, il n'avait pas vraiment précisé cette dernière partie mais était-ce vraiment nécessaire ? Son ami connaissait le bonhomme pour l'avoir subi au moins une fois avant que toute cette histoire ne commence.

Entre deux, le lycan menaça Hedryan qui répliqua en souriant qu'il avait hâte de tester ce nouveau jeu. Cain ne réprima pas une grimace de dégout. Alors qu'un petit groupe de religieux arrivaient, comprenant dedans Zahel, le Leckard ressentit l'esprit de Garreth d'une manière étrange. Juste après, il entendit sa voix dans sa tête. Télépathie ? Mince alors... Il était vraiment devenu fort. Cain ne parvenait toujours pas à faire des défenses psychiques efficaces.

Mais les propos qu'il énonçait n'étaient pas fait pour lui plaire. Drake l'avait contraint à devenir son élève ? Cain à cette évocation se mit à détailler son ami de haut en bas, à la recherche de blessures éventuelles tendit qu'un vent de colère commençait à gronder en lui. Sa famille lui avait bel et bien caché ce fait. Pas étonnant qu'on lui ait refusé sans cesse de retourner à l'académie. Son regard s'embrasa une seconde alors que Garreth poursuivait. Il devait faire semblant d'être obéissant ? Cain lui adressa un regard inquiet.

Il était passé par là avant lui. Ca avait été une des techniques qu'il avait... tenté. Une des nombreuses qui avaient échouées. Incapable d'utiliser la télépathie, il se contenta de penser en espérant que son ami serait à même d'entendre ses pensées.

*Drake le saura. Il s'en rendra compte. Il s'en rend toujours compte.*


Cain ne put en dire plus sur le moment, car Zahel s'était avancée vers lui. Elle l'avait reconnu et une fois de plus, il expliqua brièvement la raison de sa présence. Toutefois en ajoutant son identité qu'elle était censée ignorer jusque là. Son regard contrit mis quelque peu mal à l'aise le jeune homme. Il détestait qu'on le plaigne, il n'était pas une petite créature pour laquelle on éprouvait une quelconque pitié. Enfin... il espérait ne pas l'être. Elle s'excusa même de n'avoir pas pu faire de bénédictin de plus haut niveau.

Cain secoua la tête. Elle ne devait pas s'excuser... C'était Drake qui avait pris grand soin à supprimer ce qui restait de sa magie en lui, enfin... presque. La "réminiscence" qu'elle ressentait encore finirait par s'estomper durant les prochains mois, selon les dires de son grand père.

"Vos bénédictions m'ont été des plus utiles." Lui assura-t-il.

Elles avaient tenu en respect Drake une fois ou deux et leur seule présence l'avait contraint à ne pas le malmener aussi fort que ce qu'il faisait habituellement, du moins pas mentalement. Rien que pour ça, il lui en était des plus reconnaissants.

Finalement, les autres arrivèrent, des personnages plutôt hauts en couleur, chacun à leur manière en tout cas et ils se mirent en route. A peine sortit de la cité, Garreth rejoignit Zahel. Cain demeura un peu en retrait quoi que suffisamment proche pour entendre leur conversation.
Pourquoi diable fallait-il qu'ils parlent encore de lui. Elle demanda même à Garreth de... veiller sur lui en somme et sur son "potentiel" en l'aidant à trouver la Lumière. C'est bon, Cain n'aurait pas pu être davantage gêné. Il se savait peu lumineux mais de son point de vue il n'était pas sur le chemin des ténèbres non plus.

L'image de sa mère, de son cadavre pour être précis lui revint en mémoire. Cain dut concéder à la jeune femme qu'elle devait avoir raison. Dame Jelani rejoignit leur petit groupe. Peu à l'aise avec autant de monde autours, Cain les laissa prendre un peu d'avance et remarqua que la chasseuse de dragon l'observait de loin alors qu'elle intimait au voleur d'expliquer ce qu'il lui voulait.

De son côté, Hedryan avait refusé d'avancer. C'est la chasseuse qui intervint et...le souleva comme si son poids n'existait pas. Cain écarquilla les yeux devant une telle prouesse. En plus ça aurait le luxe de faire taire Hedryan qui devait être plutôt vexé de se faire porter. Bien. Le nain en revanche était des plus énervé et, hache à la main, expliqua à l'elfe que la prochaine fois il libèrerait Hedryan de son collier et les abandonnerait tous les deux en pleine nature. Daphné avait beau paraitre forte, on ne l'aurait pas envoyée ici autrement, Cain ne donnait pas cher de sa peau contre un vampire affamé.

Toutefois qu'elle s'occupe d'Hedryan avait coupé court à son mouvement et il resta à proximité de son petit groupe jusqu'à ce qu'ils fassent une pause. Il observa le nain et son anneau et ferma les yeux pour se connecter à l'élément eau qui était de loin l'élément qu'il maitrisait le moins malgré les efforts d'Alrost et de Tryana.
Il parvint à générer une bulle d'eau qui tomba à moitié dans l'herbe. Le temps qu'il la maintienne elle avait en fait gravement diminuée en consistance mais ça lui permit de se rafraichir sans toucher à ses réserves d'eau qu'il proposa d'ailleurs d'un geste à Garreth, le plus naturellement du monde. Il songea qu'il devait avoir mal à sa jambe mais ne le lui demanda pas. Inutile de pointer du doigt ses difficultés éventuelles devant tout le monde. Cain se saisit d'un peu de viande séchée au passage pour grignoter.

Il profita toutefois de cette pause pour passer à côté du vampire et du voleur et rejoindre la chasseuse de dragons.
Leurs regards s'étaient croisés plusieurs fois et bien qu'il n'ait aucune idée de ce qu'il pourrait lui dire, son instinct le poussait à aller vers elle.

"C'était une belle démonstration avec le vampire. Vous avez d'autres aptitudes utiles en plus de cette force ?"

Lui demanda-t-il sans prendre la peine de prendre des pincettes. Déjà, il ne savait pas faire, ensuite il n'en voyait pas l'intérêt, au grand dam de son grand père.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hedryan Septuern
Rabatteur d'esclaves - Mage 3e ordre
Age du personnage : 600 et quelques
Race : Vampire
Pouvoirs : Pouvoirs de race + métamorphose
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 30 Juil - 21:42
Garreth était des plus agressifs avec lui. C'était revigorant et la promesse de jeux comme il n'avait pas osé l'imaginer avec lui. Il ne répliqua toutefois pas davantage, Daphné s'étant mise à le menacer une fis de plus. Il répondit à la menace par un haussement de sourcils et en levant les yeux vers le ciel. Quelle idée de lui avoir mis cette chieuse comme goelière. Elle avait beau être canon, qu'est ce qu'elle était coincée. Il se ferait vraiment vite chier avec elle.

Finalement Zahel et ses fidèles étaient arrivées. Hedryan qui l'avait vu en pantalon noir et masquée préférait de loin la tenue qu'elle portait actuellement qui laissait deviner ses courbes. Certes la robe était des plus simples mais bon, c'était déjà un premier pas non ? En tout cas elle ne répondit pas à sa remarque et se contenta de s'éloigner de lui. Dommage... pensa-t-il en la regardant rejoindre Cain. Décidément il n'y en avait que pour lui. Peut-être devrait-il le bouffer au risque de se prendre le choux avec le maître de la cité ? Mwai, Hedryan n'avait pas non plus envie de crever pour ce gamin. Par contre il venait d'avoir une bien meilleure idée : Le transformer en vampire. En plus de faire chier tout le monde, il pourrait lui donner des ordres que même Drake ne pourrait pas lui faire outrepasser, sauf si il voulait le tuer. Ce serait amusant c'était clair. Et puis ça ferait chier son clan plus que tout. Ouais... rien que pour ça il tenterait peut-être le coup.

Avec un sourire malveillant, il détourna la tête tendit que le voleur faisait des siennes après l'arrivée remarquée de la pseudo chasseuse de dragon. Ouais, elle avait de belles armes c'était clair et savoir que le nain en aurait pour tout le monde était sans doute rassurant. Hedryan n'avait jamais affronté de dragon mais il savait qu'il n'apprécierait pas. Il n'était pas pressé.

Alors qu'il marchait, le voleur vint le rejoindre avec une entrée en matière des plus pertinentes comme ironique qui déclencha un rire enjoué au vampire.
Est ce qu'ils étaient ensemble ?

"Ce n’est pas faute d'essayer mais je crois qu'elle est aussi frigide que belle." renchéri-t-il, goguenard.

Sa gardienne s'en alla quelques instants, incapable s'en supporter davantage. Elle était prête à exploser.
Hedryan finit par jeter un regard pénétrant à Bilbo alors qu'il lui demandait quels étaient les sorts présents sur son Rada'an. Ah ? Drake le préfèrerait libre ? Ce n'était pas totalement dénué de sens même si étonnant puisqu'il avait... disons... vendu la mèche concernant ses manœuvres lors du massacre des De Rayem. Le vampire acquiesça simplement en guise d'accord alors que l'asperge revenait vers eux, faisant fuir son nouveau meilleur ami. Il trouverait le moyen de le prévenir.

C'était entre autre pour cette raison qu'il avait fait son caprice quelques heures plus tard, refusant de marcher davantage. Daphné l'avait bien frappé et soumis à un sortilège de lumière mais ça ne l'avait pas particulièrement aidée à le faire bouger au contraire. Elle était davantage sur la bonne voie lorsqu'elle avait voulu le soumettre à un sortilège de vent pour le soulever et le porter ainsi, ce qui l’aurait contrainte à utiliser toute sa magie en quelques heures, si elle en avait assez ce qui n'était pas dit.

Il n'avait en revanche pas vu venir le coup que lui fit la chasseuse de dragon. Celle-ci fendit les rangs et le ramassa comme un sac de mer...de patates et se mit à le porter. Ok. Ca faisait bizarre pour un type avec une telle carrure, et prédateur habituel de surcroit, de se faire porter comme on le ferait d'une donzelle prête à être dépuceler. Ouais... ça ne lui convenait pas trop. Et puis, il y avait autre chose, son odeur était différente de tout ce qu'il avait senti jusque là.
Sans même y réfléchir, et puisqu'il était plutôt bien positionné pour ça, il referma ses crocs sur la chair de la demoiselle pour y prélever son sang et le gouter.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Garreth Doreagan
Apprenti 2e sphère Méridius
Age du personnage : 20 ans
Race : Lycan
Pouvoirs : détection de la magie
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 1 Aoû - 14:01
-Vous n’avez pas besoin de me parler de la sorte vous pouvez me tutoyer et m’appeler Zahel.

J'avais été habitué à la cour à vouvoyer. Je passais mon temps à voir des personnes de la noblesse aller et venir. Et de manière général, le vouvoiement était une preuve de respect et d'élégance que j'utilisais presque à toute les occasions, sauf pour les personnes de mon âge et les autres élèves. Et puis mieux valait vouvoyer et se faire corriger pour tutoyer que l'inverse, ça passait toujours mieux. Je hochais de la tête, faisant signe d'avoir enregistré sa demande.

-Et bien pour vous répondre j’ai rencontré votre ami il y a quatre mois je crois après qu’il avait été victime d’une possession majeur. Son âme et son corps avaient été brisés, je l’ai donc soignée.

Oui...cette période là. Je m'en souviendrais probablement toute ma vie. Je l'avais vu sous son pire jour. Heureusement, on dirait que Zahel avait été là pour le sauver. Sans elle, peut-être que Cain n'aurait jamais pu émerger de sa situation cauchemardesque. Rien qu'en entendant le terme "brisé" pour son âme et son corps, jeu un frisson. J'étais très proche de mon moi intérieur, et l'idée de l'avoir détruit en mille morceaux...je pense que mon cœur ne pourrait pas le supporter. Il s'arrêterait au moment même où mon âme serait devenu un champ de ruine.

-Vous êtes un ami proche de Cain je présume… Alors je vous en prit tenter de l’empêcher de retomber dans les ténèbres. Votre ami à un potentiel immense, si jamais il parvenait à retrouvé la lumière, il aurait surement le pouvoir pour faire en sorte que le monde avance d’un grand pas.


Cain était plus qu'un ami. Je l'avais réalisé la dernière fois qu'on s'était vu. Il était un être cher, précieux pour moi. Je ne le lâcherais jamais seul dans les ténèbres. Je savais qu'il était dans cet entre deux, et je le suspectais d'avoir plus de facilité à sombrer dans la partie obscure de la magie. Mais il était hors de question que ça se produise.

Alors que Cain jetais un œil à nous deux, je le regardais dans les yeux, répondant à Zahel par la même occasion.

-Je l'aiderais autant que possible. Mais même seul, il finirait par retrouver le bon chemin. C'est une bonne personne...

Je lui envoyais un sourire sincère, plein d'honnêteté.

-...je le sais du fond de mon coeur.

Ce message était autant destiné à Zahel qu'à mon camarade. J'avais toujours peur après ce qui s'était passé qu'il oublie qu'il a encore des amis sur qui compter, et qui croyaient en lui. Surtout maintenant que Drake l'avait récupéré. Cependant, je redirigais mon regard ailleurs quand je constatais que Ama s'était approché de Cain pour parler avec lui. De toute façon, Zahel dériva sur un sujet qui me concernait plus qu'il ne concernait Drake.

-Pardonnez moi de mon impolitesse mais il me semble comprendre que vous avez quelques problèmes avec l’une des vos jambes. Si jamais vous le souhaitez je pourrais essayé de voir si je peux régler votre problème.


Je souriais gentiment. On me posait souvent cette question. Même à l'académie, quelque élèves qui étaient compétent dans la magie blanche me demandaient si ils pouvaient essayer de m'aider. J'ai tellement expliqué et réexpliqué l'histoire de ma jambe que c'était un récit que j'expliquais avec un ton toujours naturel et indifférent. Je fis un non de la tête vers Zahel.

-Je ne désire pas être soigné. On m'a blessé la jambe pour que j'évite de causer des massacres dans les villages, comme l'avait fait ma mère lycane. Réussir à devenir ce que je souhaite malgré ce handicap est un défis que je me donne. C'est stupide, je le sais, mais c'est une question d'honneur personnel.

Je pensais souvent à quel serait ma vie si ma jambe était guérie. J'étais un très bon mage, mais je manquais gravement de compétence physique à cause de ça. La soigner me sauverais de l'un de mes principaux défauts. Je serais à la fois fort physiquement, et mentalement. Agile, et capable de jeter des sorts efficace. Je serais une personne capable d'imposer un sacré défis. mais...mais je tenais vraiment à montrer que cette tentative de me nuire n'allait en rien m'empêcher d'être fort. Ma force allait être de pouvoir surmonter mes faiblesses.

Nous nous arrêtions soudainement. Le groupe était temporairement immobilisé, et pourquoi? Rien n'était devant nous, ni menace, ni obstacle. Derrière nous, Hedryan s'était contenté de s'assoir. C'était donc ça la source de cette plainte constante que j'entendais depuis deux heures, et auquel je n'avais prêté nullement attention? Si son objectif était de devenir un boulet tout le long de l'aventure, il n'allait clairement pas pouvoir rester.

il commença à attirer tous les regards, et tout le monde ou presque décida de s'y mêler. Tout d'abord sa gardienne, semblant perdre sérieusement patience. Puis par Biblo, notre voleur. Celui ci s'était amusé à faire quelque messes basses que je ne pu m'empêcher de remarquer. Je fronçais les sourcils, regardant le voleur. J’espérais qu'il n'allait pas faire un quelconque marché avec Hedryan. En tout cas ça sentait le roussis. à la limite, je n'aurais qu'à fouiller dans la mémoire du voleur quand on se couchera pour la nuit: les esprits sont plus faciles à sonder lorsqu'ils dorment.

Et ce fut ensuite au tour de la petite chasseuse de dragon, qui, contre toute attente, commença à tirer Hedryan. Et...et ça marchait en plus! Je ne pu m'empêcher de rire en voyant la scène. Hedryan, emporté par une jeune femme, de façon disgracieuse. C'était sans prix! Je me posais évidemment moi-même des questions sur cette force surhumaine qu'elle avait. Peut-être un objet, ou un enchantement. Voir, un pouvoir personnel? Peut-être qu'elle était une mage elle aussi. Il fallait que je lui pose la question plus tard.

Alors qu'elle avançait, le vampire sur l'épaule, je constatais que...Hedryan avait planté ses crocs dans la chair de la gamine. Ah non! Qu'il n'ose même pas!

Je concentrais mon regard et mon esprit sur lui, tentant de lui jeter un choc mental. Une bonne et vive migraine dans la tête de ce vampire allait probablement le calmer. Surtout si je gardais le sort actif tant qu'il avait ses crocs dans la chasseuse, qui allait probablement agir d'elle même dans la seconde. Au moins, si il se plaignait que nous avions tout les deux procédé à des actes de violences gratuites, les marques sur notre camarade prouveront que nous avions agit par bon sens.




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lomac Xelcius
Voleur - Mage du 4e ordre
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 4 Aoû - 0:43
Quand le nain me dit qu'il avait assez d'armes pour tout le monde et que dès que les montagnes seraient en vue, il serait le premier en avoir une. Mes yeux épincelaient. C'est comme si on avait promis à un gamin qu'il allait avoir un cadeau avant Noël.

Je me fis cependant remettre à ma place par rapport au manque de confiance que je pouvais avoir envers le balai dans le cul, alias Jelani. Ne pas m'attirer de problèmes ? No way. Je suis un aimant à problèmes... Ou plutôt, je suis un générateur de problèmes !

Nous nous sommes ensuite dirigés pour sortir de Targatt vers la direction prévue. 

Lorsque j'avais décidé de tchatcher avec le superbe mannequin avec des seins qui étaient mon paradis, cela fit bien rire le vampire. Il répondit qu'elle était aussi frigide que belle.
Je lui avais répondu du tact au tact qu'il avait une belle chose qu'elle désirerait, qui loin d'être froide était enflammée comme jamais et était aussi pourtant aussi dure que la glace. 
L'elfe voulut me faire devenir eunuque à cette remarque.
Une fois la succube partie, j'avais proposé à Hedryan de lui débarrasser de son collier. Il semblait avoir été légèrement surpris, mais donna quand même son accord, alors que la cerbère revenait.

Je vis le regard de l'unijambiste me toiser du coin de l'œil. Qu'est-ce qu'il avait ? Il était en rut et je lui plaisais, c'est ça ? J'étais désolé pour lui, mais s'il voulait vraiment se faire un coup, peut-être arriverait-il à décoincer le cul de cette vieille peau. Quoi ? Les relations prof-élève sont interdites ? Qui s'en préoccupe ? À part ces coincés d'elfes et leurs foutues morales. 

Je m'étais dirigé vers la gamine chasseuse de dragon. J'ai juste voulu la taquiner pour essayer de détendre l'atmosphère, mais le regard qu'elle me lançait suggérait plutôt qu'elle envisageait les différentes manières qu'elle allait pouvoir m'étriper.
Ouais, je sais, j'ai ce genre de don avec les meufs. Certains hommes arrivent à les faire se pavaner à leurs pieds, moi, je les faisais vouloir me tuer. Après tout la haine est un genre d'amour. L'acte de tuer n'est-il pas le plus haineux ? Whaou ? J'ai dû trop fumer avant de venir pour penser comme ça, moi. C'est pas mon style. 

Elle me révéla qu'un individu l'intéressait dans notre groupe. Allez ! Si je devais parier la dote de ma Princesse, je dirais soit Cain, soit la super star de vampire.
Elle me mit en garde de garder mes mains dans mes poches. Apparemment, le dernier à avoir essayé n'était plus de ce monde, car elle l'avait torturé jusqu'à ce qu'il crève. 
Oh mon dieu ! On me menace ! Une gamine me dit qu'elle veut me tuer !
Je tremble de peur !
Comme si...
Je la taquinais pour savoir comment elle s'appelait, mais le plus surprenant, c'est qu'elle me dit de continuer à l'appeler gamine. Bon, très bien, si ça ne la dérangeait pas. J'essayais de pousser un peu plus loin.
« Et pour te siffler, c'est ok aussi ? Tu peux toujours utiliser un nom d'emprunt pour éviter ce genre de désagrément... Ça m'arrive tout le temps. » 

Elle me demanda ensuite ce que je voulais. Je regardais l'arme. C'était elle qui m'intéressait ; la gamine aussi, mais l'arme avait beaucoup plus attiré mon intention.

« J'sais que c'est pas mon genre et que t'as toutes les raisons du monde de pas me croire, mais j'aimerais observer plus en détail ce petit bijou que tu as. 
Au pire, tu pourras toujours m'arracher la tête si je te la dérobe, non ? Mais...


S'il te plaît... »


Oui, vous avez bien entendu, j'avais demandé, non presque supplié pour observer l'arme plus en détail. Dans mon regard, on pouvait observer bien entendu de la convoitise, de l'avidité, mais surtout, surtout une admiration envers cette arme. Une profonde avidité de la contempler.
J'étais un feru d'arme en tout genre, il ne faut pas l'oublier.

Soudain, le vampire fit des siennes. Il refusa de marcher davantage et attira l'attention de toute la petite troupe. La '' douce '' Daphné l'avait frappé avec un sortilège de lumière et un de vent. Mais elle n'utilisa pas pour autant la magie du rada'an. Fait chier. 
Ce que je vis me laissa d'abord ébahi, puis ensuite, je me payais une bonne rasade d'éclat de rire envers la donzelle Hedryan qui se faisait porter comme une pucelle en manque de prince charmant.

J'écarquillai les yeux alors que le vampire semblait vouloir mordre la chasseuse de dragon. Whaou ! Il avait des couilles lui ! Osez faire ça à quelqu'un avec une arme pouvant tuer un dragon ! Moi, je dis RESPECT !

Tandis que je regardais le spectacle, je sentis plus que je vis l'attaque. Bon, allons jouer les bons samaritains.
Avec ma vitesse, je me déplaçais en faisant en sorte d'être devant la gamine et le vampire. Au passage, j'entourais le vampire avec mon kusarigama. La chaîne de l'arme s'entoura autour du cou et des épaules de la super star. Je l'avais lancé de sorte à ne pas le tuer. C'était dur de se retenir....
Face à l'unijambiste qui lançait un sort mentale, j'actionnais ma main noire avec celle de gauche pour absorber l'onde. Toute attaque pouvait être '' volée '' par ma Main Noire, magie spirituelle comprise. 

Je tirais sur mon arme pour mettre au sol le vampire alors qu'il devait légèrement étouffer...

Après avoir absorbé l'attaque, je sentais le regard des autres sur moi. Effectivement, j'avais montré un de mes pouvoirs. Mais n'était-ce pas bien pour eux qu'il connaisse un peu mes capacités ? Une telle capacité telle que la mienne pouvait être sacrément utile face à un dragon qui crache du feu.

« Tu sais que c'est pas beau d'attaquer en traître ? Tiens, retour à l'envoyeur. Va dormir médor ! »

Je fis ressortir l'onde mentale pour qu'elle aille frapper l'unijambiste. Ce n'était pas seulement son attaque. Mon pouvoir me permet d'ajouter ma propre énergie à l'attaque. Ce n'était pas assez pour lui briser son crâne, mais peut-être assez pour le faire s'évanouir...
Je demandais ensuite au nain et à la gamine ce que je faisais de ce boulet. Prêt à confier mon arme à l'un ou l'autre s'il voulait le traîner par la peau du cou.
HAHAHAH ! La peau du cou ! Trop marrant!
Vous avez pas compris?
Vous êtes trop nul...


Le nain alla vers l'elfe en lui jetant un œil noir à en faire pâlir un elfe noir. Il la menaça de les abandonner sur-le-champ et de retirer le rada'an s'il foutait encore la merde.
Bon, je vois qu'enlever ces menottes ne semblait pas déranger le nain, alors pourquoi ne pas le satisfaire ?
De mon objectif principal qui était de piller le trésor du dragon, j'en avais maintenant d'autres : Faucher l'arme de la gamine et enlever l'entrave d'Hedryan.
Récapitulons... Le trésor, pas encore atteint. L'arme de la chasseuse.. il faudra que ce ne soit pas moi qui la vole. Si n'importe quel objet venait à disparaître qui irait-on accuser tout de suite ?
Je vous le demande !
Enlever l'entrave d'Hedryan. Ca pouvait se faire dès maintenant.Qui parmi eux pourrait le faire pour moi ?
J'ai trouvé !

Au moment où Daphné voulut récupérer Hedryan, j'actionnais ma main noire et fit circuler mon pouvoir à travers la chaîne pour viser l'elfe. Je réussis à avoir un de ses pouvoirs. Il était foutrement puissant.


Fugril nous siffla ensuite pour attirer notre attention pour que l'on se remette en route. Ce schtroumpf venait vraiment de me siffler comme un chien ? Heureusement pour lui qu'il connaît le chemin du trésor parce que sinon je l'aurais déjà écrasé afin de l'enfoncer dans la terre et découper sa tête pour voir si elle était vraiment mûre et juteuse de sang ou si les nains naissaient vraiment de la pierre. Au moment de passer à côté de Daphné pour reprendre la marche, je lui murmurais.

« Si tu veux revoir ce qui t'a été pris, enlève le collier de ton ''petit-ami'' »


Après trois heures de marche laborieuses et éreintantes, le nain nous accorda une pause. Enfin ! J'ai les jambes en miettes !
J'observais le nain retirer son gant et tapoter son anneau trois fois. Une bulle d'eau avait pris forme et elle se fit engloutir par le poney. 
Intéressant, cet item me plaisait.

Bon, ce n'était pas tout, mais il fallait aussi manger. Ma faim était telle que je pourrais dévorer en entier un dragon à la diable.
J'allais pouvoir dormir un peu. Mettre quelques sorts au cas quelqu'un voudrait me poignarder, découper en rondelle popaul ou tout simplement me nuire par n'importe quelle manière.
Mes rêves cette nuit-là furent très... Érotiques, pour parler correctement. Entre l'envie sadique de décoincer la vieille peau, de dépuceler '' blanche-neige'' en la transformant en un monstre de luxure et la nuit torride que je m'imaginais avec la Cerbère pour la rendre folle de ma b***. Si un ou une petite maline s'amusait à venir jeter un œil dans mes songes, j'espérais qu'il pourrait se contenir quelque temps sans avoir un orgasme. 
Quoi ? C'est honteux ?
Je suis un homme, je vous le rappelle !
Un homme a des besoins naturels qu'il souhaite assouvir !

Je suis en couple. Ouais ? Et alors ?
Tant que je touche pas, ma main droite peut faire ce qu'elle veut autant qu'elle le souhaite, j'en ai fichtrement rien à faire !
Allez donc faire votre vidange et laissez-moi avec ma conscience, comme ça, je serais tranquille !
Pardon, j'oubliais que j'avais pas de conscience... Raison de plus pour pouvoir rêver de ce que j'avais envie.
Je me réveillais après deux heures bien mérité d'un sommeil du juste. Non, en fait, pour être précis, c'est la présence très proche d'une personne qui m'avait réveillé.

« Yo, qu'est-ce que tu fouilles dans mon sac ? »

Ma voix fut assez forte pour réveiller les moches aux bois dormants et mon intonation laissait clairement entendre que si la personne bougeait, j'allais la tuer.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Prophétesse Zahel
Missionnaire d'Ether - Mage 4e ordre
Age du personnage : 21
Race : Humaine
Pouvoirs : Modélisation Divine et Chirurgie Divine
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 4 Aoû - 14:29
Un ami de Cain avait fini par accoster Zahel , il semblait assez curieux de connaitre les raisons qui avait conduit le Leckard et la prêcheuse à se croiser.

Alors que Zahel lui expliqua en partie les détails de la rencontre et lui demanda deux trois choses il répondit.

-Je l'aiderais autant que possible. Mais même seul, il finirait par retrouver le bon chemin. C'est une bonne personne je le sais du fond de mon coeur.

Zahel observait du quoi de l’œil ce que le jeune homme observait Cain, cela en était presque touchant. L’amitié semblait solide entre les deux garçons quand bien même il semblait avoir vécu plus de moment difficile que de moment joyeux.

En entendant ceci Zahel ne pu que répondre.

Vous avez raison.


En vérité lorsque Zahel avait parlé, ce n’était pas directement pour critiquer les actions et le chemin de Cain mais surtout pour parler de l’influence de son grand père que de fait elle n’appréciait que très peu mais qui à cause des circonstances elle avait été obligée d’aider. On ne brise pas des protections spirituelles et des bénédictions pour faire de bonne chose, et Zahel tentaient de réfléchir sur ce que ce dernier avait en tête.

Mais disons que je suis inquiète des raisons qu’ont brisées les barrières que j’avais apposées et que ne peuvent être que le début.

Puis la discussion vira sur un autre sujet, celui de la jambe du jeune homme. Lorsqu’elle lui proposa de le soigner, il eu une réponse qu’elle n’attendait pas.

-Je ne désire pas être soigné. On m'a blessé la jambe pour que j'évite de causer des massacres dans les villages, comme l'avait fait ma mère lycane. Réussir à devenir ce que je souhaite malgré ce handicap est un défis que je me donne. C'est stupide, je le sais, mais c'est une question d'honneur personnel.


C’était assez étrange mais cela se comprenait. Même si Zahel ne voyait pas vraiment le lien entre ke handicap et le fait de gagner de la force à moins qu’il y a eu un autre événement dont il ne voulait pas parler.

Oh je vois. Ce n’est pas stupide au contraire. Vous avancez selon vos principes même si ceux-ci peuvent vous peser et vous rendre la tache plus difficile. Vous détenez déjà le courage, l’un des points les plus importants pour vous aider à remplir vos objectifs.

Alors qu’il parlait un bruit se fit entendre à l’arrière de la marche. Le vampire qui faisait des siennes. Cela n’étonnait pas Zahel, il aurait été surprenant que ce vampire ne se fasse pas remarquer durant le trajet.
Soudain, il se fit littéralement trainé par la chasseuse de dragon. Elle détenait en plus de son énergie fluctuante une force insoupçonnée. Ce qui la rendait assez suspecte. Même le vampire semblait lui aussi trouver cela étrange. Lorsque la chasseuse de dragon et le vampire doublèrent Zahel et Garreth. Celle-ci ne ou s’empêcher de chuchoter à son voisin.

Ne vous approchez pas trop de cette chasseuse de Dragon lorsque nous aurons commencé la véritable expédition. Il y a quelque chose d’étrange avec elle. Je n’arrive pas à mettre le doigt dessus mais il y a quelque chose d’étrange.

Il y eu ensuite l’épisode du voleur qui semblait plus vouloir sauver le vampire des griffes de la chasseuse et de véritablement le punir. Le vampire avait osé vouloir la mordre. C’était étrange de voir un voleur devenir si charitable et avoir si envie d’aider les autres à punir un vampire mais bref, cela n’intéressait pas Zahel plus que cela.

Puis la nuit arriva et un camp fut posé afin de pouvoir se reposer. Après que celui-ci fut prêt, les Etheristes s’était momentanément mis à par afin de pouvoir. L’un d’eux avait transporté un exemplaire du Livre Saint Originel et ils en récitèrent chacun un passage.

Cela durant une trentaine de minute puis le groupe de croyant revint se mêler à la foule barbare. Une fois que tout le monde était en train de se coucher. La prêcheuse reparti à la limite du camp et se mit en position méditative.

Elle méditait une fois de plus sur les lois de la magie de la lumière et de l’énergie positive. Alors qu’elle méditait une légère aura blanche émettait une faible lumière autour d’elle. Et c’est ainsi qu’elle passa la nuit. La méditation étant pour elle la même chose que dormir, le corps se reposant. La seule différence étant que l’âme, elle réfléchissait toujours.

Après deux heures de sommeil, un être, le voleur la tira de sa méditation.

« Yo, qu'est-ce que tu fouilles dans mon sac ? »

Un voleur qui se faisait voler, on dirait une bonne blague. Zahel se retourna afin de comprendre ce qui pouvait bien se passer.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ama Jelani
Professeur d'études des créatures magiques et invocations - Mage 3nd ordre
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 5 Aoû - 16:30
Après que Maitre Fugril lui ait bourré le crâne avec mille et unes choses à connaitre ou auxquelles faire attention, elle avait fini par s'éloigner, à la fois pour se détendre un peu et faire connaissance que pour chercher à remplir la mission qu'on lui avait confié, à savoir récolter des informations sur les pouvoirs des uns et des autres.

Elle en connaissait certains pour en avoir entendu parler, ça lui ferait déjà ça en moins, notamment celui de Cain de par son appartenance à l'académie et à la famille royale mais c'était sans aucun doute le fait qu'un démon se soit servi de lui qui l'avait amené vers la célébrité. Il était de fait assez célèbre et cela bien malgré lui, tout comme son pouvoir de pyrokinésie.

Concernant le vampire, elle avait appris que sa force physique n'avait pas d'égale. Il aurait même détruit une partie du pilori de pierre qui l'avait retenu si longtemps attaché. Concernant ses pouvoirs, ce n'était pas compliqué... C'était un vampire. Assez vieux de surcroit... Ses pouvoirs, Ama pouvait aisément les deviner. Les autres en revanche, c'était différent. Pour Garreth, elle savait simplement qu'il avait des prédispositions pour la magie spirituelle, rien de plus... Insuffisant pour déduire quels étaient ces pouvoirs et elle ne connaissait personne d'autres parmi leurs "compagnons".

Approchant de Cain, et par là du groupe de Garreth, Zahel et ses quelques fidèles, Ama tenta de poser quelques questions au petit-fils du Roi qui était davantage attentif à ce que disait ses compagnons qu'à ce qu'elle disait elle. A sa question elle n'eut aucune réponse et bien au contraire, il finit par s'éloigner du groupe. La femme soupira. Bon, ça s'annonçait plus difficile que prévu.

Elle continua à marcher en silence, se contentant d'écouter ce qui disaient les uns et les autres. Le rapprochement entre Hedryan et le voleur n'était pas du meilleur augure, toutefois tant que rien ne se passait de concret, ça ne servait à rien d'alerter qui que ce soit.
Quelques heures plus tard, le groupe ralentit et finit presque par s'arrêter. La raison . Le vampire faisait des siennes et sa gardienne visiblement courroucée ne parvenait pas à le faire bouger. Ama aurait tout à fait  pu invoquer un golem pour le porter mais elle n'en eut pas le temps car la situation dégénéra rapidement.

D'abord la chasseuse de dragon se mit à le porter... Ama écarquilla les yeux sous un tel déploient de force. Ca devait être un de ses pouvoirs... Ou bien elle n'avait rien d'humain. Puis le vampire tenta de mordre la jeune femme. Le voleur avait été prompt à intervenir et une chaine était venue s'enrouler autour du prédateur pour le ramener à terre. Dans le même temps, Bilbo semblait s'adresser à l'élève de Drake et lui renvoya une attaque, d'après ce qu'elle en déduisait en tout cas.

Le nain intervint après cela, simplement pour mettre un coup de pression à l'elfe. C'était visiblement le premier et le dernier incident qu'il lui passait. De son côté, Ama était intriguée par le comportement du voleur. D'abord par l'aide qu'il avait semble-t-il apporté bien qu'il n'ait rien d'une âme charitable... Après tout il venait de lancer une attaque sur un élève. Mais c'était autre qui l'avait encore plus intriguée : tout comme avec l'attaque mentale de Garreth, Ama avait bien crut sentir un flux de magie passer de l'elfe à Bilbo... Capacité de stockage et déstockage ? Visiblement pas immédiate en tout cas car l'elfe ne souffrait d'aucune... blessures. A moins que son pouvoir ne soit passif. Dans ce cas Ama ne verrait rien du tout pourtant elle était persuadée que le voleur avait bel et bien fait quelque chose à l'elfe. Et que c'était d'une manière ou d'une autre toujours en cours.

Sans plus de preuve du moins et surtout sans certitude, elle ne pouvait pas faire grand chose. Finalement la marche repris pour ne s'achever, le temps d'une pause en tout cas, qu'à la nuit tombée, soit plusieurs heures plus tard. Peu encline à laisser un fauteur de troubles potentiel dans leur compagnie, elle invoqua des sortes de souris. Leur but, retrouver les objets volés. Le but évident était de vérifier si oui ou non Bilbo avait volé un membre du groupe. Si la réponse s'avérait positive, ça lui ferait un motif suffisant pour le virer. En tout cas elle l'espérait.
Malheureusement les rongeurs n'étaient pas des plus discrets, ou plutôt pas encore suffisamment pour ne pas être repérées par l'ouie d'un voleur.

Alors qu'il s'éveillait en demandant qui était l'intrus qui osait fouiller ses affaires, Ama dévoila sa présence. A l'opposée de là où se trouvait son sac toutefois.

"Je suis navrée de vous avoir réveillé. Vous avez l'ouïe fine."

Les souris revinrent à elle en passant allègrement sur le voleur, le piétinant de leur minies pattes.
Ama écouta leurs couinements et les fit disparaitre. Si il avait volé des objets appartenant à un membre de la compagnie, elle le saurait. Sinon, elle l'aurait fait pour rien.

Les souris disparurent comme si ils s'évaporaient et la femme tendit la main au voleur.

"Nous n'avons pas été présentés officiellement. Ama Jelani. Et vous ?"

Oui, elle n'avait ni entendu, ni retenu son nom. Mais c'était surtout pour le toucher qu'elle lui tendait la main, ça lui permettrait d'apprendre énormément de choses sur lui, notamment quels étaient ses pouvoirs si il en avait et même ses principaux traits de caractère. Un don des plus utiles même si pour le coup elle pensait avoir assez bien cerné la personne. Raison pour laquelle elle restait sur ses gardes.

Quelle que soit la réponse des souris, encore fallait-il qu'elle trouve l'objet en question et ne parvienne à le confondre devant tout le monde. Elle remettait donc cela à plus tard. Enfin, tout dépendrait de la réaction qu'il aurait lui. Elle espérait juste qu'il ne ferait  pas un scandale. Bien qu'elle aurait de quoi répondre, assurément,notamment en lançant une zone de vérité sur l'elfe et sur le vampire. Nul doute qu'ils expliqueraient tout sans faire grand cas du voleur.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Mala Auris
De passage
Age du personnage : 1800
Race : Dragon
Pouvoirs : Draconnique
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 7 Aoû - 17:06
La jeune fit ne répondit pas à la question du sifflement. Il comprendrait bien assez vite le risque qu'il prenait à l'appeler ainsi. Toutefois, à sa requête d'observer l'épée...

"Oh? Tu veux la voir voleur?... Je me demande bien ce que tu en feras dès que tu l'auras dans les mains. Dès qu'elle t'envahira de toutes les âmes malheureuses et anéanties par le souffle du dragon qu'elle devait vaincre. La jeune fille dégaina et pointa le bout de l'épée contre la gorge du voleur. J'aurai presque envie de te la laisser pour te voir te consumer de l'intérieur, t'assécher à mesure que les hurlements du passé et la douleur d'un âge purgeront ton cœur de toute envie, de toute joie, de tout sentiment. Mais nous ne sommes pas ici pour s'entre-tuer. Concentres-toi voleur sur ton éventuelle mission. Mala Auris est la pire de toute et devant elle, ce n'est pas ton avidité qui te sauvera... si tant est que tu puisses l'être..."

La jeune fille rengaina son épée alors que le vampire n'appelait qu'à être recadrer et face à l'incompétence de sa geôlière et l'immobilisme des membres de la compagnie, elle se décida à agir en le traînant comme un vulgaire meuble. Il n'était d'ailleurs pas beaucoup plus qu'un meuble à ses yeux. Il gémissait, il parlait, il complotait avec le voleur. Mais il n'agissait pas. Il restait les bras croisés croyant que la providence ou l'avidité d'un voleur de pacotille le sauverait. Et dire que cette compagnie lui était destiné.

La jeune fille espérait vraiment qu'ils avaient autre chose à offrir au dragon car à cette allure, ils seraient tous morts. Sauf elle évidemment. Elle ne mourrait jamais. Elle ne mourra jamais car elle était l'une des bêtes les plus craints du monde d'Occident. Ses cousins d'Orient en avaient aussi peur et depuis leur hautes montagnes, entouré de livres et forts de toute leur sagesse, ils ne souhaitaient guère que ses appétits ne se tournent vers eux. Jörmungandr et Nidhogg lui barrèrent la route du Nord, faisant des terres de glace leur prés carré tandis que Fafnir lui, tapis dans les profondeurs du Rhin, ne s'était jamais opposé à elle. Tous ceux ayant essayer de l’écraser moururent et seul un nain parvint à la vaincre alors qu'elle était jeune. Maintenant elle avait la sagesse et la fourberie suffisante pour tout vaincre ses ennemis les plus sournois.

Perdue dans ces pensées, du moins c'est ce que le comportement de la jeune fille laissait voir, celle-ci ne réagit pas à la tentative de morsure du vampire. Comme le voleur il était naïf de croire que cela serait sans conséquence pour lui. Mais le voleur le voyait autrement et fit en sorte de tenir les mâchoire du soi disant prédateur hors de portée du bras de la jeune fille. Le vampire au sol, elle le toisa de ses yeux saphir avant de regarder le voleur d'un air, convenu. Elle ne lui adressa aucun remerciement oral, juste un très court signe de tête avant de reprendre sa marche. Cette fois sans le vampire au bout du bras. Elle s'était suffisamment donné en spectacle et les messes basse entre le lycan et la religieuse à l'immonde odeur ne laissait rien présager de bon. La jeune fille reprit sa route légèrement en avance part rapport au nain sans dire un mot. Encore un peu de temps, juste un peu de temps.

Puis vint le temps de la première pause. Tous la passaient à leur façon et les murmurent désagréables de ces religieux bourdonnaient dans la tête de la jeune fille. Ce faisant, elle s'écarta du groupe et monta sur un rocher un peu isolé pour regarder la vue. Elle donnait sur une partie de la vallée d'Helmancourt et ce beau paysage lui donna l'envie de savourer un peu de tabac à pipe. Alors qu'elle l'allumait, elle sentit la présence du jeune prince. Elle fit comme si elle ne l'avait pas entendu arrivé et fit mine d'être surprise de le voir se tenir à côté d'elle.

"Voilà que le Prince vient voir l'orgueilleuse du groupe. Ce que j'ai en plus de ma force? Et bien Prince, ce que les dieux créateurs ont bien voulu m'offrir en me jetant dans ce monde. Mais ne tournez pas autours du pot Prince... vous ressentez le même écho que moi à votre égard je me trompe? Prince de Flamme..."

La jeune fille tripotait la gemme de son collier en parlant de ses pouvoirs et au prince de flamme, elle regarda droit dans les yeux le jeune Leckard.

"Vous êtes vraiment bien entourés. Que d'amis et de connaissances. Les dragons aussi aiment la compagnie. Ils l'aiment autant que l'or pour les plus sages d'entre eux... Mais faîtes attention Prince, comme pour les dragons, vos amis pourraient bien être ce qui vous jettera dans la tombe. Car un dragon est cruel et vicieux. Dès qu'il remarquera vos liens, il les exploitera pour vous faire souffrir et se procurer le plus grand des plaisirs. Il le fera sans hésiter, sans ménagement tant qu'il pourra se nourrir de vos cris, de vos larmes ou des leurs. Mais si vous vous montrez digne face à lui, il pourrait bien vous être plus utile que vous ne le croyez..."

Malgré les hurlements du voleur, la jeune fille continuait à fixer le jeune Leckard tout en fumant sa pipe. Elle jetait toutefois quelques coups d’œils vers le nain quand le jeune prince ne la regardait pas, cherchant un instant où il s'isolerait pour pouvoir lui parler du voyage et surtout, de leur cible. Et ce dans les moindres détails...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Oracle
Personnages non joueurs récurrents
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 9 Aoû - 19:32


Maitre Fugril


Plusieurs membres de la compagnie avaient réagit à la place de l'elfe pour bouger ce loqueteux d'Hedryan. Finalement, c'est la gamine tueuse de dragon qui le souleva comme on lèverait une donzelle. Alors qu'il allait mordre la demoiselle, c'est le voleur qui intervint, et a priori, l'estropié également bien qu'il se prit le retour de son attaque.

Bon, au moins certains étaient réactifs c'était déjà ça. Toutefois, ça ne faisait que montrer à quel point l'elfe était inutile. Comme prévu. Elle avait beau être douée dans un domaine, ça devait être le cas pour qu'on l'envoie, visiblement elle n'avait aucune autorité sur son prisonnier et d'autant plus qu'elle n'avait pas le droit de le tuer ou blesser elle-même gravement. Mieux valait qu'elle rentre avec la chose qu'elle trainait enchainée plutôt qu'ils continuent à les ralentir tous les deux. Fugril la prévint "gentiment" du sort qui l'attendait si elle continuait à faire chier le monde, et son vampire avec.

Le maitre nain s'était totalement désintéressé des affaires des autres tendis qu'ils reprenaient leur marche. Il ne s'arrêta que quelques heures plus tard pour se restaurer et accessoirement dormir un peu. Il repartirait à l'aube, ou un peu avant. Normalement, ils atteindraient les runes le lendemain. Ce qui voulait dire que trois jours plus tard, ils seraient aux pieds de l'antre du lézard.

Pour l'heure, ils laissa son poney se reposer, mangea et bu puis alla interrompre la discussion entre la tueuse de dragon et le Leckard.

"Suis moi gamine. On a à causer du sérieux à venir."

Il lui adressa un signe de tête et s'éloigna non sans d'abord jeter un coup d’œil suspicieux à Cain, l'enjoignant à ne pas les suivre. Au cas où il soit un peu débile et ne comprenne pas, il préféra doubler d'un ton glacial :

"Reste la toi."

Il paraissait évident que la confiance n'était pas le fort du nain. Il n'avait d'ailleurs pas plus l'air de faire confiance à la tueuse de dragon mais la force qu'elle avait montré avec le vampire comme l'arme qu'elle possédait commençait à faire croire au maitre nain qu'elle pourrait peut-être bien lui être d'une réelle utilité. Et si elle avait combattu et connu des dragons adultes à moitié aussi dangereux que celui dans l'antre duquel ils allaient s’incruster, alors toutes les informations seraient bonnes à prendre.
Pour autant, quelque chose le gênait mais c'était peut-être tout simplement du au caractère de la petite.

Fugril s'éloigna du groupe jusqu'à arriver à l'orée du bois qu'ils traverseraient en parti le lendemain. Les arbres couvriraient leur conversation si jamais des oreilles indiscrètes venaient à tenter de les épier. Mais il y avait peu de chances, le voleur semblait se prendre la tête avec Ama Jelani.

"Nous allons rendre visite au grand ver nommé Mala Auris. Je suppose que tu en as entendu parler. l'idéal serait d'entrer quand elle ne serait pas chez elle mais avec les dragons on est souvent poissards. On part donc du principe qu'elle sera là. Comment procèderais-tu pour t'emparer de l'objet convoité en réduisant le nombre de morts au minimum?"

Qu'on ne se méprenne pas. Fugril avait déjà une dizaine de scénarii en tête qui lui permettraient de s'emparer de l'objet avec ou sans sa petite troupe, et en les sacrifiant, ou pas. Des plans adaptables au besoin. Toutefois, cela faisait de très longues années qu'il n'avait pas approché un dragon et encore plus loin qu'il en ait affronté. Si il y avait un peu de vrai dans les dires de la gamine, ça lui permettrait de hiérarchiser les plans déjà pensés et transmis à Ama. Et demain il pourrait finalement en faire part au groupe. Enfin... pour les 2/3 principaux... Ils n'avaient pas besoin de connaitre TOUS les détails non plus.

Levant la tête vers elle, il s'aperçut qu'il avait omis de prendre son bouclier et sa hache qui reposaient contre un arbre à côté de son poney. Il n'avait pour seule arme qu'une dague dissimulée dans pan d'armure. Bah... que pouvait-il lui arriver ici ?! A part des asperges ou des lycans il n'y avait personne qui empruntaient de tels passages.

never-utopia.com FICHE PAR FALLEN SWALLOW

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cain Hexes
Apprenti de 2nde Sphère - Talmar
Age du personnage : 19
Race : Humain
Pouvoirs : Pyrokinésie et aura de terreur
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 9 Aoû - 20:28
Garreth et Zahel discutaient. De lui. Gêné, il s'était progressivement mit un peu plus en retrait. Le paroxysme intervint lorsqu'ils évoquèrent le fait qu'il emprunte le "bon chemin" et que Garreth devrait le guider. Ce dernier se tourna vers lui, souriant avec sincérité et optimiste en répondant le plus naturellement du monde qu'il était intimement convaincu qu'il ferait le bon choix même seul.
Bon là c'était trop. Cain rosit de honte et baissa les yeux, dissimulant son regard emplit de culpabilité aux deux personnes qui semblaient ne voir que le meilleur en lui. Ce n'était pas désagréable, mais ils se fourvoyaient. Il avait d'ores et déjà failli et ajouté un meurtre à son actif. Un matricide.

Trop déstabilisé par autant de témoignages de foi, il n'entendit même pas la discrète professeure qui s’enquit des matières qu'il choisirait en revenant à l'académie et lui passa devant sans même la remarquer et donc sans lui répondre. Préférant marcher un peu seul, il profita de ce moment pour observer un peu les autres. Le voleur avait l'air marrant dans une certaine mesure même si... Cain se rappela que son grand père avait fait mention d'un hors la loi qui serait à sa botte et à qui il manquait un doigt. Apparemment le type était "valable". Dans la bouche de Drake c'était un compliment. Si il manquait bien un doigt à celui-ci, rien ne disait que c'était le même. Les mutilations allaient bon train depuis sa prise de pouvoir. Bon, la plupart étaient mortelles. Ca "limitait le nombre d'handicapés". D'après Drake, il était primordial que chaque citoyen se sente à sa place et y reste. Et il y veillait. Dans la même veine, il acceptait une part d'ombre et était conscient que le marché noir était grandissant. Il fomentait encore diverses choses concernant ce truc là d'ailleurs.

Finalement, Hedryan fit des siennes et Cain revint au présent. L'elfe ne parvenait pas à le faire avancer. C'est l'arrogante jeune femme qui le souleva de terre. Le vampire tenta de la mordre. Cain avait croisé les bras, plus enclin à voir la réaction de la tueuse de dragons devant une morsure qu'à châtier Hedryan bien qu'il le verrait volontiers mort et gisant à ses pieds. Il voulait en savoir plus sur elle et ça aurait été une bonne occasion. Malheureusement, le voleur intervint. Il enchaina Hedryan et le ramena au sol avant de renvoyer un sort à Garreth...

Le jeune Leckard n'eut pas besoin de jeter un coup d'oeil à son ami pour comprendre qu'il avait du intervenir par un sortilège de magie spirituelle et que le voleur venait de le lui renvoyer. Cain décroisa les bras et d'un geste négligent de sa main droite, mit le feu aux vêtements du voleur.
Il aurait aussi pu l'emprisonner dans une colonne de flammes et le regarder bruler vivant mais il avait dans l'idée que ça choquerait quelques personnes parmi lesquelles les deux personnes qui croyaient en lui. Toutefois, il était hors de question de laisser passer un tel "comportement". Que Garreth, ou n'importe qui d'autre, châtie le vampire était tout à fait normal compte tenu de sa propension à se nourrir que quelqu'un sans son consentement. Le voleur n'avait pas à intervenir et encore moins pour aider un condamné à mort.

Les yeux luisants de haine, et étrangement aussi d'envie d'en découdre, il se plaça entre le lycan et le hors la loi. Il n'avait toutefois pas daigné se saisir de son épée. Inutile pour une telle racaille pas vrai ?

"La prochaine fois ce ne sera pas tes vêtements qui crameront."

Il profita d'ailleurs qu'Hedryan soit encore à terre, enchainé et visiblement non blessé par l'attaque de Garreth et de la même manière qu'avec le voleur, c'est le vampire qui prit feu, mais pas uniquement ses vêtements. Cain fit grandit les flammes pur qu'elles se nourrissent de sa chair.
On avait voulu punir Hedryan, le voleur l'avait empêché. Il pouvait toujours essayer de bloquer l'attaque du Leckard et la lui renvoyer, ça ne serait pas un soucis, Cain y était immunisé.

Quelques instants plus tard, il fit disparaitre ses flammes, ne laissant qu'une odeur rance de brulé. Il s'était rappelé un peu tard que les rada'an, même bardés de magie, restaient faits de métal, donc sensibles à la chaleur.
Quant au fait que le vampire serait encore plus assoiffé après ça, notamment pour régénérer plus vite et mieux, il s'en moquait. Il finirait bien par succomber de faim, ou à défaut, serait trop faible pour continuer et on le renverrait bien gentiment à Targatt.

Ils avaient finalement repris leur route. le voleur s'était étrangement rapproché de l'elfe. Quelques heures plus tard, avaient enfin pu se reposer.

Cain en avait profité pour boire un peu et proposer son ravitaillement à Garreth. Son regard revenait sans cesse vers l'arrogante jeune femme. Finalement, n'y tenant plus, il franchit leur mini camp et la rejoignit. Elle était au moins consciente de l'effet qu'elle faisait aux autres et de ce qu'ils disaient d'elle. Orgueil. Oui, c'était clair qu'elle en avait à revendre.
Toutefois le prétexte de s'enquérir de ses autres aptitudes n'avait pas fonctionné. Il fallait avouer que c'était très maladroit de sa part. Mais "prince" ? Cain réprima une légère grimace en entendant être appelé ainsi. C'était pourtant son titre officiel vu la position de son grand père. Mais la dernière fois qu'on l'avait appelé ainsi, c'était un démon qui le contrôlait et la consonance était alors très différente.

Elle exprima d'emblée ce qui l'amenait, et confirma que le sentiment, quel que soit sa nature, était partagé. Pris de court, Cain resta une seconde interdit, le regard fixé sur la gemme qu'elle tripotait avant d’acquiescer.

"Je le ressens, mais je n'ai aucune idée de ce que ça signifie."


C'était la première fois que sa magie et son être entier réagissait ainsi. Et pourtant c'était encore tout à fait différent de l'attirance qu'il avait par exemple pour Garreth. Il était venu lui parler pour avoir des réponses, en espérant qu'elle en ait. En soi ce n'était pas un drame si ce n'était pas le cas mais ça avait quelque chose de perturbant. Mais là encore, c'était moindre en comparaison de ce qu'elle lui dit juste après.

Cain l'écouta jusqu'au bout avant d'esquisser un sourire. C'était à peu de choses près ce que disait sa famille. Hormis le côté "dragon" évidemment.

"On a autant de failles que l'on a d'affectation, de considération et de compassion pour autrui."

Il le savait. Mais... Il était persuadé de pouvoir protéger ceux qui lui étaient chers ou à défaut, de pouvoir les venger. Enfin, c'était valable si il s'agissait d'une créature humaine et pas d'un dragon. Il tiqua sur la fin du discours de la chasseuse. Elle avait vraiment l'air de s'y connaitre en tout cas. Trop peut-être ? Cain laissa cette dernière penser passer. Intrigué, et le regard luisant d'intérêt il reprit.

"Comment peut-on se montrer digne d'un dragon ?"

Pouvait-on utiliser un dragon si il reconnaissait une certaine valeur chez un mortel ? Ça paraissait incroyable mais si c'était le cas... Si on pouvait s'approprier les pouvoirs d'un dragon à travers lui... Non, si il pouvait se les approprier à travers lui, Cain savait déjà quelles seraient ses premières actions. Si il devait les perpétrer, plus personne ne croirait à son hypothétique candeur mais ce serait le cadet de ses soucis.

Un peu plus tard, c'est la démarche lourde du nain qui attira son attention. Il voulait s'entretenir avec la chasseuse ? Ca n'était pas étonnant en fin de compte. Il lui intima de ne pas les suivre. Cain les regarda s'éloigner avant de se tourner vers Ama et le voleur pour savoir de quoi il en retournait. Ils faisaient pas mal de bruit.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hedryan Septuern
Rabatteur d'esclaves - Mage 3e ordre
Age du personnage : 600 et quelques
Race : Vampire
Pouvoirs : Pouvoirs de race + métamorphose
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 11 Aoû - 23:20
Le vampire avait décidé de saisir sa chance et donc d'aider le voleur à dévoiler tous les sortilèges compris dans la rada'an. Hedryan en connaissait bien quelques uns mais encore fallait-il pouvoir les lui communiquer sans trop attirer l'attention. Tout cela dans l'espoir qu'il lui débarrasse de ce collier. Certes il lui allait comme un gant, comme un ornement sur un roi. Mais tout de même, puisque ça lui enlevait ses pouvoirs... ça restait franchement la merde.

En plus il devait se coltiner cette pimbêche de Daphné. Elle avait être bien roulée, son sale caractère avait le don de l'énerver comme son obstination à lui refuser de la nourriture décente : à savoir le sang d'un être vivant. Il avait pourtant montré de la bonne volonté en acceptant même de se nourrir d'animaux -c'était ce qu'ils étaient censés faire entre les murs  de la cité ahem... - mais même cela ne lui fut pas accordé.

Bref, il avait envie de retrouver ses pouvoirs mais d'abord dans un but purement naturel : avoir plus de facilité à chasser et donc à se nourrir. Plus vite son rada'an serait enlevé et plus vite il pourrait crever cette p... se nourrir. En attendant, il était décidé à la forcer à utiliser le rada'an et s'était donc logiquement mis à refuser d'avancer. Il s'était contenter de s'asseoir puis de s'allonger dans l'herbe. En ralant puis en attendant que ça se passe tout simplement. Daphné avait bien utilisé quelques sortilèges mais les siens, pas ceux du collier. Dommage.

Alors qu'il voyait le nain se renfrogner et s'attendait à le voir débarquer, c'est l'arrogante gamine qui le souleva comme si il n'existait pas. Q...Quoi ?! C'était quoi le délire au juste ?! D'où elle sortait une telle force ? Alors que le rire du voleur lui parvenait, c'est l'odeur de la jeune fille qui le transportait qui eut raison de..sa raison. D'agacement comme sous le coup de la faim, il ouvrit la bouche, ses crocs prêts à s'enfoncer dans le cou de la gamine pour en prélever le liquide carmin.

Il n'en eut malheureusement pas l'occasion car il sentit une chaine s'enrouler autour de lui. Il fut violemment tiré en arrière et retomba lourdement au sol. Relevant la tête il suivit la chaine pour tomber sur l'impudent qui avait osé l'empêcher de manger. Et trouva le voleur. A quoi jouait-il celui-là ?

D'autant plus qu'il venait de rebalancer une attaque mentale à Garreth, attaque qui visiblement, lui était destinée. Les yeux rougeoyants se posèrent sur le lycan. Donc il avait essayé de le blesser ? Dommage que son sang lui soit potentiellement fatal, toutefois, lui arracher la trachée avec ses crocs était tentant... Pour plus tard.

Mais c'est Cain qui avança, se plaçant entre son petit copain et le voleur. Il avait l'air énervé et l'étincelle dans ses yeux était étrangement similaire à celle d'un vrai Leckard. En un clin d’œil, les vêtements de Lomac prirent feu. Oh, c'est qu'il n'avait plus froid aux yeux le pyrokinésiste en herbe. Alors qu'un sourire narquois et infiniment moqueur se posait sur le voleur, c'est une subite impression de brulure qui le lui fit perdre alors que les flammes léchaient ses vêtements comme entamaient sa chair. Il sentait sa peau partir en fumée et le feu ronger son enveloppe corporelle aussi surement que ses habits.

La douleur suivit de peu toutes ces sensations. Malheureusement ce n'était pas la première fois qu'on tentait de le bruler vif et il était forcé d'admettre que le gamin savait comment utiliser ses flammes. Leur chaleur était telle qu'elles endommagèrent même la rada'an qui commença à fondre légèrement. Hedryan, soumis à une trop grande souffrance sur le moment n'y fit pas attention. Il se contentait de hurler en se roulant par terre pour tenter d'éteindre les flammes. Lorsqu'enfin elles disparurent, il resta au sol un bon moment, à demi conscient alors que l'odeur fétide de sa chair calcinée empuantissait l'air. C'est Daphné qui, sans un mot après que le nain l'ait menacée, se traina Hedryan qui régénérait ses blessures nettement moins rapidement que d'habitude, notamment à cause de son manque de sang.

Lorsqu'il reprit pleinement conscience ils faisaient tous une pause. Il constata plusieurs choses : d'abord il était en vie. Ensuite il sentait de nouveau un flux magique le parcourir même si nettement moins fort que d'habitude. Mais toutefois suffisant pour lui laisser... nettement plus d'options. Le rada'an avait donc bel et bien été endommagé. Bien. Le Leckard avait été des plus utiles en fin de compte. Et maintenant qu'il percevait plus clairement les auras des uns et des autres, il était clair que l'arrogante gamine n'était pas ce qu'elle semblait, sa force en attestait. Bien qu'il ne parvienne à mettre le doigt dessus, son instinct lui dictait de rester d'une sur ses gardes et de deux, loin d'elle.

Et puis il avait d'autres choses plus intéressantes à faire. Les yeux luisants de soif de sang, Hedryan profita de la diversion que lui offraient le voleur et Ama pour invoquer une brume. Daphné se raidit immédiatement et tendit le bras vers l'endroit où le vampire gisait l'instant d'avant, le sol devenant en une seconde des sabres mouvants qui auraient pris au piège n'importe qui et encore plus surement Hedryan compte tenu de sa corpulence. Mais il n'y était plus.

Malheureusement le rada'an ne lui permettait pas de prendre lui aussi de brouillard et de se transformer en brouillard mais il avait utilisé sa vitesse de sorte à se retrouver juste derrière la professeur qu'il enserra puissamment de ses bras pour l'empêcher de bouger. Il serrait tant qu'il pourrait presque lui broyer les os et sans attendre, il enfonça ses crocs à la base de son cou pour se gorger de sa force vitale.

Il était plus que temps pour lui se retrouver ses forces et cette fois-ci en faisant en sorte que personne ne l'en empêche. Le seul qui pouvait être témoin de la scène c'était le voleur, trop près d'Ama pour ne pas entrevoir ce qu'il se passait. Alors qu'elle s'affaiblissait, il porta la main à son collier et, enfin en pleine possession de ses moyens, brisa ce qu'il restait du rada'an dont les morceaux tombèrent dans l'herbe.

Hedryan ne l'aurait relâché qu'une fois morte mais Daphné ne le voyait pas de cet œil et lança un emprisonnement du mal. De nouveau, des chaines vinrent enserrer le vampire, le forçant à lâcher sa prise. Bien que cette fois ci elles n'étaient pas de métal mais faites d'énergie positive et alliaient lumière et sacré pour une combinaison des plus efficaces et douloureuse. Il passa malgré tout sa langue sur ses lèvres pour n'en gâcher aucune goutte, un sourire malicieux était venu se peindre sur ses lèvres.
La scène avait été rapide, à peine quelques secondes au plus. Après tout, il n'avait pas atteint un âge aussi avancé sans avoir développé certaines compétences, notamment en ce qu'il s'agissait de la fulgurance de ses attaques et de leur force, physiquement parlant au moins. Quel dommage que cette sale elfe ne soit pas en reste non plus.

Avant d'avoir pu faire davantage, il avait été brutalement ramené au sol.
Daphné prit le temps de s'assurer qu'Ama vivait encore et de stabiliser son état avant de retourner voir le vampire. Ils avaient cru jusque là que le rada'an suffirait. Visiblement ils sous estimaient sa force et surtout sa volonté de se libérer. Privé du rada'an, il fallait une autre méthode d'entrave. Plus efficace et qui ne pourrait pas être endommagé aussi "facilement". A peine les lui avait-on passées que la brume se leva.

Daphné laissa Hedryan subir le sortilège qu'elle renforça jusqu'à entendre quelques cris. Elle profita de ce laps de temps pour ramasser les morceaux du collier et l'observer de plus près. Il avait été en parti fondu. Inutile de se demander d'où cela venait. Le Leckard n'aurait pas du utiliser ses flammes sur Hedryan.
Devenant air, elle rejoignit la position de Cain en une fraction de secondes pour se retrouver devant lui avec un air très en colère. Oubliant momentanément à qui elle s'adressait, elle lui asséna une gifle monumentale.

"La prochaine fois que vous souhaitez donner une leçon à quelqu'un, commencez par réfléchir aux conséquences de vos actes. Je sais que ce n'est pas le fort des Leckard mais vous auriez pu causer notre mort à tous."

Elle lui enfonça dans le ventre les morceaux du rada'an pour qu'il puisse à loisir observer ses dégâts.

"Peut-être que c'est vous qui devriez en porter un."

Sans un mot de plus, elle retourna de la même manière aux côtés du vampire et fit apparaitre dans le creux de sa main un shrapnel de cristal. Elle ferma les yeux quelques instants alors que ses seules ses lèvres bougeaient, psalmodiant un enchantement spécifique. Le morceau de cristal se mit à irradier fortement une seconde avant de s'éteindre et de retomber dans la paume de son invocatrice. Daphné s'accroupit devant le vampire et inséra à l'endroit où se trouvait le cœur du vampire le morceau de cristal. Ca ne le tuerait pas. Sauf l'enchantement s'activait.

Elle abaissa le niveau de magie sacrée qui retenait Hedryan, pas assez pour qu'il puisse s'en libérer mais suffisamment pour que la douleur ne l'empêche pas d'écouter.

"Tu connais le principe d'une épée de Damoclès, c'est exactement la même chose avec le cristal. Tu ne risqueras rien tant que tu respecteras les conditions suivantes : si tu sais un des membres de la compagnie en danger et que tu es en mesure de l'aider ou le sauver mais ne le fais pas, tu mourras. Si tu attaques physiquement ou magiquement un des membres de ce groupe ou cherches à lui nuire par ces biais, tu mourras. cela inclut de te nourrir sur l'un de nous conte son gré. Enfin, quel que soit le danger auquel on devra faire face, tu feras ton possible pour aider le nain à récupérer l'objet qu'il convoite pour son peuple."

Si il désobéissait, le cristal relâcherait une quantité de magie sacrée suffisante pour le faire redevenir poussière en une fraction de secondes.
Elle se redressa sans le lâcher du regard.

"Oh j'oubliais. Si tu devais être la cause de ma mort, le sort se déclencherait de la même manière."

Oui, il était hors de question qu'il tente de la tuer pour mettre fin à l'enchantement. Se débarrasser d'elle ne l'aiderait aucunement. Il aurait été sans doute plus simple de faire appel à des chaines semblables à celles qui l'avaient attaché au pilori autant de temps mais ça aurait voulu dire qu'elle aurait encore du se le coltiner et elle en avait légèrement marre de se coltiner ce boulet. Ces conditions garantissaient normalement qu'il cesserait ses tentatives et qu'il serait aussi sage qu'un agneau.

Elle attendit qu'Hedryan lui fasse signe qu'il avait compris pour le libérer de l'emprisonnement du Mal.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Garreth Doreagan
Apprenti 2e sphère Méridius
Age du personnage : 20 ans
Race : Lycan
Pouvoirs : détection de la magie
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 14 Aoû - 19:18
Zahel avait finit la discussion à propos de Cain par des paroles qui me troublèrent:

-Vous avez raison. Mais disons que je suis inquiète des raisons qu’ont brisées les barrières que j’avais apposées et que ne peuvent être que le début.

Maintenant qu'elle le disait...c'est vrai qu'elle avait appliquée des protections sur lui, mais qu'ils avaient été détruits. Elle semblait s'y faire dans son domaine de magie, donc une personne de force supérieure en serait l'origine. Peut-être que c'était Drake, tout simplement? Un de ses tours de passe passe qu'il connaissait parmi tant d'autres. ou alors c'était autre chose...

avant que je ne développe plus de questions, elle me répondit au second sujet, sur le cas de ma jambe:

-Oh je vois. Ce n’est pas stupide au contraire. Vous avancez selon vos principes même si ceux-ci peuvent vous peser et vous rendre la tache plus difficile. Vous détenez déjà le courage, l’un des points les plus importants pour vous aider à remplir vos objectifs.

Certes. Au moins c'était gentil de sa part de respecter mon choix. Ensuite, j'ai remarqué souvent que stupidité et courage allaient de paire. Je pensais que c'était le cas pour moi. Au fond, ma jambe n'apportait rien de bien. Je pouvais la soigner, et être encore meilleur. Ce serait comme un guerrier se nouant une main dans le dos à chaque combat pour montrer qu'il peut vaincre les gens d'une seule main. Je faisais plus ça pour prouver des choses à moi-même que pour quoi que ce soit d'autre.

-Ne vous approchez pas trop de cette chasseuse de Dragon lorsque nous aurons commencé la véritable expédition. Il y a quelque chose d’étrange avec elle. Je n’arrive pas à mettre le doigt dessus mais il y a quelque chose d’étrange.

Cette dernière phrase me parut bien étrange, du moins jusqu'à ce que la concernée ne prenne le vampire négligemment comme on ferait d'un sac à patate. Elle me semblait forte, oui, et pas de façon naturelle, mais je ne la percevais pas comme une menace. Enfin...Si Zahel avait un mauvais feeling, autant le prendre en compte et faire attention à l'avenir.

Vint quelque secondes après l'agression du vampire sur le coup de notre camarade. J'avais agis en espérant pouvoir le dissuader d'user de ses crocs. Je remarquais que bilbo aussi agissait pour l'arrêter de se nourrir sur la jeune fille. Tant mieux, il semblait plus efficace que...

-Tu sais que c'est pas beau d'attaquer en traître ? Tiens, retour à l'envoyeur. Va dormir médor !

hein?

Mon attaque avait été absorbé? Je ne savais pas qu'un pouvoir comme cela existait. Pour des sorts élémentaires, avec une présence physique, peut-être, mais on parlait de magie spirituelle. c'était certainement une des magies les plus volatile et les moins physiquement présente.

Tendant la main vers moi, je compris immédiatement ce qui allait se passer. Comme si mon corps réagissait avec mon esprit, je croisais mes mains devant moi, Fortifiant mes barrières mentales avec mon esprit. La vague arriva, et ce n'était pas qu'une attaque de petite migraine. C'était beaucoup plus fort. Il pouvait donc non seulement absorber les sorts de sa main (ou ses deux mains?) et la renvoyer sous une forme beaucoup plus puissantes. Heureusement, ce domaine de magie était mon domaine de spécialité, et hormis Drake, qui avait réussis à trouver toute les clés pour me contrer, je me laissais rarement blesser par ce genre de sorts.

Le sort rebondit contre mes barrières, non sans que je les sentes se craqueler légèrement. ce sort restait balèze, tout de même! Grinçant des dents une demi secondes, je me redressais après l'assaut, reprenant un visage neutre.

-Merci pour la proposition, mais je n'ai pas sommeil.

J'étais tiraillé entre l'envie de lui renvoyer un bon sort afin de l'envoyer valdinguer, et celui de lui lancer une pique sur son comportement. Mais si je tentais l'un, il allait sûrement me le renvoyer à nouveau et je n'étais pas sûr de le contrer à cent pour cent dans cette situation. Si je tentais l'autre, il n'en aurait sûrement rien à faire et ça n'allait faire qu'alimenter les tensions entre nous deux. Une chose était sûre, je n'allais pas laisser quiconque m’humilier. Pas avec autant de gratuité.

Cain agit rapidement alors que j'avais paré le renvoi de son sort. Se mettant entre le voleur et moi, il mit le feu à ses vêtements.

-La prochaine fois ce ne sera pas tes vêtements qui crameront.

Il ne semblait pas du tout disposé à laisser quelqu'un me causer du tord. Je faillis trahir un léger sourire, mais je réussissais à le retenir. Je pensais que sûrement, il aurait fait ça si le lanceur aurait été Ama, Zahel, ou n'importe qui d'autre. Mais je restait content de voir que je pouvais compter sur certaines personne en cas de problèmes.

Cain ne s'arrêta cependant pas là, et mit aussi le feu à Hedryan. Une partie de moi n'en avais que faire, et une autre remarquait que les flammes étaient un peu plus violentes que celles jetés sur Biblo. Je m'inquiétais légèrement, trouvant que ça allait peut-être trop loin, et m'approcha de cain, souhaitant lui demander de s'en arrêter là. Mais heureusement, il s'arrêta de lui-même.

Alors qu'on prenait tous une pause, Cain créa une sorte de sphère d'eau, et malgré la maîtrise maladroite qu'il en avait, je devais admettre que ça avait plutôt bien marché. Il me proposa de boire un coup, et je lui souriais, me penchant vers la sphère pour prendre l'eau dans mes propres main et la boire doucement.

-Merci...Pour l'eau, mais aussi pour tout à l'heure. Je sais me défendre seul maintenant, mais...enfin...tu me comprend, quoi.

J'avais buté sur mes mots, tentant de prendre sur moi. étonnamment, ma fierté m'avait fait défaut. Cain m'avait sauvé déjà d'Hedryan auparavant, ainsi que d'une chute qui aurait été sûrement grave dans la bibliothèque de l'académie, et j'étais sûr qu'il m'avait classé comme une "petite chose fragile à protéger". Je voulais être sûr que ça ne soit pas le cas, ou alors plus le cas.

Je tournais la tête un moment, regardant ailleurs, un peu gêné que finalement mes remerciements s'étaient tourné en argumentaire pour défendre ma fierté. J'avais envie aussi de lui parler de ce qu'il avait fait à Hedryan. Il avait agit pour le punir, pour le blesser, et j'avais plus l'impression qu'il s'agissait de violence gratuite et moins d'autre chose. Si on se mettait à faire ça, on se mettait à agir comme le vampire. Avec l'envie de voir l'autre souffrir, peu importe la raison, alors qu'il faudrait se limiter à utiliser nos pouvoirs pour défendre et protéger. mais je décidais de plutôt éviter d'en parler. Je n'étais pas là pour le critiquer non plus. Et peut-être que lorsqu'on s'arrêtera pour lever le camp, je pourrais lui en parler plus tard.

Cain partit un moment parler avec la fameuse Mala, alors que quelque secondes plus tard, ce fut la voix du voleur qui se fit entendre. Eh be...on a jamais un moment de repos, entre lui et le vampire. Je me retournais, voyant que des souris sortaient de son sac et partaient en direction de la professeur de l'académie.

-Yo, qu'est-ce que tu fouilles dans mon sac ?

-Je suis navrée de vous avoir réveillé. Vous avez l'ouïe fine. Nous n'avons pas été présentés officiellement. Ama Jelani. Et vous ?

Je haussais un sourcil. Je me redressais un peu, et tendais l'oreille pour entendre la conversation qui allait être intéressante. Je me doutais que le voleur allait pas oublier qu'elle a fouillée dans ses affaires personnelles car elle était polie et courtoise. Mais...étonnamment, il n'eu pas de suites. Je m'approchais un peu, avant de réaliser que Hedryan était en train de mordre dans la chaire d'Ama.

Encore?! Il allait se taper tout le campement à cette vitesse! Je n'aimais pas avoir des mauvais à priori sur les gens, surtout quand ils ne m'avaient rien fais, mais cette elfe semblait être la gardienne la plus mauvaise que j'ai jamais vue. Je m'approchais à toute vitesse (du moins, autant de vitesse que ma jambe blessée ne me laissait), avant de voir que L'elfe reprit le contrôle de la situation. Ama tomba au sol, et elle vérifia qu'elle allait bien. Elle sembla la soigner légèrement, avant de récupérer diverses affaires par terre, alors qu'Hedryan était enchaîné.

Je profitais de ce moment pour m'approcher d'Ama, vérifiant qu'elle était consciente. Trop peu de sang dans le corps pouvait entraîner des étourdissements et évanouissement (sans compter la mort, mais évidemment dans un autre contexte). Je me concentrais, et lentement, utilisa mes pouvoirs de télékinésie pour la soulever avec délicatesse. Elle commença à flotter à quelque centimètres du sol, et je la fis bouger près d'un arbre, qu'elle puisse s'adosser. Une fois posé sur le sol, je prenais une grande inspiration. J'avais toujours un peu de mal avec la télékinésie, du moins avec une utilisation aussi délicate et soignée, sans compter la taille d'Ama. Mais au moins, j'avais réussis. Je me penchais vers elle. Prenant un mouchoir de ma poche, je le pliais et le déposait sur la blessure qu'avait fait Hedryan, afin de s'assurer que ça n'allait pas saigner plus que cela. Eh ben...il y était pas allé de main morte. Il voulait récupérer le plus d'énergie possible.

-Tout va bien? Si vous avez besoin d'eau ou d'une quelconque aide, je suis à l'écoute.

-La prochaine fois que vous souhaitez donner une leçon à quelqu'un, commencez par réfléchir aux conséquences de vos actes. Je sais que ce n'est pas le fort des Leckard mais vous auriez pu causer notre mort à tous. Peut-être que c'est vous qui devriez en porter un.

Apparemment, ça se disputait derrière moi. L'elfe avait posé près de Cain le rada'an, qui était complètement brisé. Oh, mince...Le sortilège de feu de Cain avait du affaiblir de rada'an, ce qui expliquait pourquoi Hedryan avait pu agresser un membre du groupe aussi librement. Alors qu'elle reculait avec une expression colérique, je croisais les yeux de Cain. Je détournais le regard, un air embarrassé. Et moi qui voulait lui parler de l'abus de son pouvoir...Je pense que je n'avais plus vraiment besoin de lui en parler.

Ce fut au tour d'Hedryan de recevoir des sermons. Ou plutôt, d'être à nouveau limité par un sort.

J’espérais que ce crystal fonctionne bien, et qu'il n'y ai pas de nouveaux problèmes comme celui qui venait d'arriver. Au moins, on dirait qu'il n'allait plus être capable de nous blesser dorénavant. Et puis...si blesser d'une quelconque façon un membre de l'équipe l'emmènerait à sa mort, je pourrais peut-être trouver des astuces avec mes pouvoirs pour qu'il blesse sans le réaliser moi ou quelqu'un d'autre. Est-ce que ça fonctionnerait? Bonne question. En tout cas, j'avais peut-être un droit de vie ou de mort sur lui, et ce n'était pas pour me déplaire.

Restant auprès d'Ama, au cas où elle avait besoin d'aide, je regardais Daphnée dans les yeux, alors que les miens se mouvaient, signe que j'activais un sort. Celui là était plus précisément un sort de connexion mentale.

-Il est à la fois incorrigible et dangereux. Je propose de rester en connexion mentale passive. Si à un quelconque moment vous êtes dans l'incapacité de le neutraliser, vous n'aurez qu'à me contacter pour que je m'en occupe. Vous avez beaucoup à gérer avec lui, autant se serrer les coudes.

Je lui partageais cette dernière phrase avec la volonté de lui faire comprendre que c'était pour l'aider plus que car je ne lui faisais pas confiance. Enfin...si, je ne lui faisais pas confiance pour le garder, après deux échecs, mais je n'allais pas lui partager cette pensée que j'avais d'elle.

-Si quelqu'un à de quoi laver une plaie, ce serait pas de trop.

Dis-je, le demandant à la fois au voleur et au pyromane. Sa blessure n'était pas grave, surtout qu'elle avait été stabilisée avant que j'agisse, mais autant la traiter un peu. Je réalisais d'ailleurs que deux personne manquaient à l'appel, c'est à dire le chef de notre groupe, et la tueuse de dragon.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lomac Xelcius
Voleur - Mage du 4e ordre
Voir le profil de l'utilisateur
Hier à 13:42
Bon ce qui était sur avec cette bande de bras cassés, c'était qu'il y aurait un ou deux qui y passerait dans le lot. Espérons que ce ne soit pas moi. On n'était même pas encore arrivé dans l'antre de la bête que déjà, on se tirait les uns sur les autres. Qu'est-ce que ce serait quand on y sera avec tout l'appât de l'or du dragon couvé pendant des siècles.


J'avais demandé à la gamine dragon de me prêter son arme. Elle me taquina en disant que si je la prenais mille malheurs allaient s'abattre sur moi. Elle pointa même le bout de la pointe de l'épée sous ma gorge. Menace véritable ou simple farce ? Peut importe, si je voyais dans ses mouvements qu'elle comptait réellement me frapper, je me ferais Passe-muraille de suite. 

Heureusement, je n'eus pas à le faire.

Puis vint l'épisode du vampire, avec le sauvetage express de la gamine dragon. Elle me regardait d'un drôle d'air que je ne compris pas. Le vampire me regardait comme s'il ne s'attendait pas à ce que j'intervienne. Il était con ou quoi ?
S'il faisait un truc comme cela, j'étais obligé de donner le change et faire ainsi.

Au vu de la tête que faisait le mioche unijambiste, il semblait stupéfait que je puisse absorber son pouvoir. Peut-être dû que ce soit de la magie spirituelle ? Ça restait de la magie en fin de compte. Ma Main Noire était comme un trou noir qui absorbe tout ce qui s'approche. D'ailleurs, j'aurais pu me débarrasser des flammes du Dauphin avec cette capacité, mais je voulais garder un espace de libre au cas où.
Je fus étonné cependant qu'il tienne le coup contre son propre coup que j'avais un peu renforcé. Il grinça des dents et le fait qu'il me réponde me fit sourire.

« Bien, tu s'ras peut-être utile finalement l'éclopé. Garde l'œil bien ouvert, j'suis pas le plus méchant ici... »

Mon regard passa à Hedryan et à la gamine dragon pour les désigner. Le premier tout le monde connaissait ses faiblesses, mais l'autre... C'était un mystère et pour ce que j'en sais, c'est dur te tuer un mystère que l'on ignore. C'est plutôt lui qui nous bouffe tout cru généralement.

J'avais renvoyé le sort de l'écloper sur lui. Tandis que le Dauphin leva sa main pour me cramer. Merde, je n'avais plus le temps d'absorber l'attaque. Aussi, question de survie, je laissais passer l'attaque à travers moi grâce à mon don familial.
Le feu s'abattait également sur le vampire, je sortais des flammes sans une seule égratignure.

« Et le Dauphin ! M'attaque pas sans prévenir bordel ! Crame l'autre gusse si tu veux, mais pas moi. S'il y a une prochaine fois, j'espère que tu auras le sang moins chaud. »
Disais-je tandis que les flammes ne me touchaient pas dans ma forme Passe-Muraille. Je n'avais rien, même pas une petite flammèche sur mes vêtements, même pas une petite noirceur.

Merde, je venais de faire une petite bourde. J'avais appelé Cain, Dauphin. Bien que c'était sa position actuelle, personne hormis les membres de la noblesse ne dit le mot '' Dauphin ''. Les autres employaient plutôt les mots « Prince » ou « Altesse ». Non, moi, j'avais utilisé le mot Dauphin. Bordel de merde ! Foutu éducation de merde !
Le reste, c'était juste pour le provoquer. Il pouvait être le roi, pour moi, il ne valait pas tripette.


D'ailleurs, il se déchaîna sur le vampire. Ouais, après, c'est moi qu'on dit que je suis fou... Lui s'est un vrai pyromane.



Lors de la pause, où j'avais piqué un petit somme, je m'étais fait réveiller par de petits bruits. Sortant mon couteau de chasse que j'avais toujours à porté de main quand je dors, je le lançais sur l'individu qui avait osé me réveiller. Tout en demandant qui avait l'audace de venir fouiller mes affaires.
Ce fut une souris maintenant embrochée qui était la coupable, elle et ses sœurs plutôt.

La personne qui se dévoila ne fut pas celle que j'aurais crue. Balai de cul en personne était venu vers moi en s'excusant de m'avoir réveillé. Des excuses mon cul ouais ! Elle était venue fouiner.

« Bien obligé ma p'tite dame, sinon comment survivre dans le Cercle alors que l'on est cerné de crevard qui vous buterais pour un morceau de pain. »

Les souris passèrent sur mes pieds, j'en choutais une pour le plaisir de me défouler. Il n'y avait plus une souris morte, mais deux à présent. Ça fera toujours un encas pour manger si j'avais une fringale.
Les souris disparurent, sauf celles qui étaient mortes.

Elle se présenta officiellement. Elle s'appelait Ama Jelani. J'en avais rien à cirer, pour moi, elle resterait '' Balai dans le cul ''.
Elle me tendait la main. Cet Ama me prenait pour un con ou quoi ?
Ma perception magique était mon plus gros avantage. Je sais ressentir la magie quand il y en a.
Or sa foutue main en avait. Je pouvais parier un doigt qu'elle avait mis de la magie. Quoi comme magie ? Ça, j'en savais rien. Juste je savais qu'elle avait mis, c'était tout ce que j'avais besoin de savoir. Alors j'actionnais ma Main Noire tout en lui serrant la main. Lui voler le pouvoir qu'elle était en train d'utiliser. 
Elle ne sentirait rien. Rien qu'une impression de perte d'énergie.

En volant un pouvoir, je pouvais sentir de quoi il s'agissait. Un peu comme si, en prenant le pouvoir, je prenais aussi le '' mode d'emploi ''. Je lui tenais toujours la main.

« Vous avez un don assez utile d'après ce que je vois. Vous voulez savoir qui je suis ? Qu'en est-il de vous ? »

Je resserrais ma prise sur sa main afin qu'elle n'échappe pas à ce que j'allais faire. Je pus lire ses caractéristiques physiques. Son pouvoir me révéla ses blessures, son autre pouvoir que je trouverais intéressant de voler. Comme je forçais le prolongement du contact, j'en appris plus sur sa psyché. Elle était maintenant pour moi comme un livre ouvert.

En relâchant sa main, elle put remarquer que ma main était noire. Je dissipais mon pouvoir. Elle allait regagner le sien bien assez tôt.

« Vous ne devriez pas jouer avec moi à la voyeuse... Vous allez perdre. N'essayez plus de me toucher avec votre pouvoir sinon je vous couperais vos mains ou peut-être un doigt. » En lui montrant celui qu manquait à ma main.

Pendant que je discutais avec Jelani, je vis Cain parlé avec la gamine. Puis le Nain embarqua la chasseuse de dragon pour discuter avec. Laissant le petit prince seul.

Une brume entoura le groupe. C'est jamais bon signe ça. J'actionnais immédiatement ma détection magique. Si je ne pouvais pas me fier à mes yeux, ma magie, elle, ne me trahirait pas.


Je pus voir alors Hedryan en train de boire le sang de la professeur. Il était malade ou quoi !
Je voulais bien l'aider, mais il était encore plus cinglé que moi ! Incontrôlable oui ! Je décidais de dissiper ma main mise sur le pouvoir de Daphné. Merde ! Mon moyen de pression était parti.

Puis vint l'emprisonnement du mal. Ben oui... Je suis pas un saint et le sort m'avait touché également.
« Tout doux mamzelle ! Je vous ai tout rendu ! Vous n'avez plus besoin de m'en vouloir.»

Quand elle remarqua que j'avais été aussi attrapé par son sort, elle me regardait d'un air interrogateur. Comme si elle décidait si je devais être lâché ou pas.

Pendant le temps où j'étais suspendu dans les airs, elle fit son étrange cérémonie sur le vampire en plaçant un objet dans le corps d'Hedryan. Si c'était dedans, même moi je ne pouvais pas l'extirper.

Bon sang, j'ai l'impression d'être un moustique dans une toile d'araignée.

Finalement, elle me lâcha non sans me fusiller du regard. Bordel ! Ça fait mal... Je suppose que je n'avais pas pu me défaire de ce sort vu la différence de niveau...

L'elfe avait bien évidemment fait la morale au gamin royal. Pff ! Tu parles ! Comme si des mots allaient suffire.
Je me rapprochais de ce Cain, puis je mis ma main sur son épaule non sans y mettre de la force. J'activais ma Main noire. Encore. Je l'avais plus utilisé en une journée avec ses abrutis qu'en un mois de vol et pillage. Bravo !

« Bon, le Dauphin, même si ton grand-père est monsieur sa majesté ce taré de Roi, ne joue pas trop avec le feu. Comme tu m'as l'air d'une bonne tête brûlée, on va te retirer les allumettes jusqu'à destination, compris, minus ? »

Non, non, vous ne rêvez pas, j'avais bien piqué la pyrokinésie du Leckard.
Il pouvait dire ce qu'il voulait ce qui était fait, était fait. Il avait voulu me cuire à point vivant et a mis en danger la sécurité du groupe. Il méritait une correction plus que de simples mots.
Chez moi, on aurait sorti le martinet depuis longtemps. 
Je regardais le Nain pour voir si ça ne le gênait pas. Apparemment, non. S'il avait quelque chose à dire, qu'il le fasse.


Ah oui ! Balai dans le cul saignait et ils voulaient un truc qui nettoie la plaie. Bon, je vais encore devoir faire le bon Samaritain. Je cherchais dans mon sac ma gnole, puis je tendis un cognac vingt ans d'âge. Quel gâchis !
« Tiens, c'est le meilleur remède que je puisse trouver... Et si vous finissez pas la bouteille, ramenez là moi, une cuvée de cette année-là, ça se gaspille pas. »

Pendant qu'il était en train de soigner la prof, je sortais ma flasque perso. Un remontant du tonnerre divin. Un whisky pur feu de Dragon, Collection Ignition. Y'a pas à dire, on était dans le bon thème. Je voyais le Nain au loin parler avec la gamine.

Je lui jetais un regard puis d'un mouvement tête, je lui proposais de s'approcher en montrant ma flasque pour qu'on boive un coup ensemble.

S'il venait, je lui tendrais ma flasque afin qu'on bavasse un peu. 

« Alors monsieur le Nain, pardon, tu t'appelles Fugril, c'est ca ?
Comment elle est cette binette ?
Non, plus sérieusement. D'après toi, combien de ses bras cassés ont une chance contre le lézard ? Ou plus exactement, tu penses que l'on sera combien en arrivant là-bas vu les merdes qu'il y a dans cette équipe ?»


S'il ne venait pas, ben, tant pis, je picolerais dans mon coin, tout seul. Il restait encore une heure de pause alors autant en profiter.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Prophétesse Zahel
Missionnaire d'Ether - Mage 4e ordre
Age du personnage : 21
Race : Humaine
Pouvoirs : Modélisation Divine et Chirurgie Divine
Voir le profil de l'utilisateur
Hier à 15:37
Zahel parlait avec l’ami de Cain alors qu’une nouvelle fois, le vampire faisait des siennes. Après avoir boudé et ralenti le groupe pendant un temps puis trainé de force comme un sac par la chasseuse de Dragon, il tente de la mordre.

Zahel ayant alors une forte affinité avec la magie spirituelle, sentit le lycan lancer une attaque contre le vampire, après tout ce dernier l’avait bien mérité. Toutefois elle ne s’attendait pas à l’intervention du voleur qui semblait avoir renvoyé le sort spirituelle de Garreth.


Renvoyé ? Non c’était différent. Le sort était semblable, mais la signature spirituelle était différente. Cela ressemblait plus à un sort d’absorption de compétence qu’a une simple capacité de renvoie. D’ailleurs sinon le sort n’aurait certainement pas été plus puissant qu’à l’origine.


Ce voleur pouvait donc copier les capacités des autres ? Cela lui correspondait bien…


Cain s’imposa alors très rapidement entre le voleur et son ami et lança des sorts de flammes en direction du vampire et du voleur. On pouvait entendre le vampire souffrir de son immolation en tentant de résister aux flammes tandis que le voleur se plaignait des actions du Leckards qui il est vrai agissait de manière extrême.


Une fois que l’événement fut terminé, je donnais donc mes pensées au lycan qui avait du subir sa propre magie.


Ce n’est pas un sort de renvoi, cette personne à une magie qui lui permet d’absorber des sorts et de les renvoyer bien que je ne comprenne pas encore les conditions et les règles… L’emprunte spirituelle du sort qu’il vous a envoyé et différente de celle de votre attaque en direction du vampire.


Puis vint la pause afin de calmer les esprits, enfin c’était ce que je pensais. Après quelques heures, le voleur semblait se disputer avec quelqu’un qui aurait fouillé dans ses affaires. La Vice capitaine Ama visiblement. Alors que je commençais à nouveau à me détacher de la situation, des nouveaux cris se firent entendre.


Quoi ? Le vampire avait mordu le vice chef d’expédition ? Il était fou ? Alors que je me retournais pour voir la situation, je pouvais voir la situation anarchique.


Le nain et la chasseuse de Dragon étaient absents. Le lycan tentait d’aider une Ama très pale près d’un arbre tandis que l’elfe grondait le vampire et que Cain et le voleur se disputait.


Après avoir analysé quelque peu la situation, je décidais de me lever et de rejoindre le groupe.


Alors que je fis mon entrée le Lycan demandait de l’aide à propos d’Ama.


-Si quelqu'un à de quoi laver une plaie, ce serait pas de trop.


Je vais m’en occuper. Ne t’inquiète pas.


Tout en faisant quelques pas, elle ouvrit alors les yeux, laissant apparaître pour la première fois depuis longtemps face au soleil, ses yeux vairons. Ces yeux n’avaient pas de pupille mais des symboles étranges et dorée en remplacement.

À ce moment là l’aura qui l’entourait changea passant d’une aura humaine à une aura très proche de celle d’un ange. Son aura émettait alors une forte dose de positivité.


Tout en rejoignant le Lycan et Ama, elle regardait un par un chacun des membres de l’expédition afin de comprendre tout ce qui venait de se passer. C’est alors qu’elle s’aperçut de la nature des armes que portait Cain. Des lames infernales ? Elle fronçait les sourcils en les regardant fixement avant de finalement continuer mon chemin.
Dans le même temps, une ombre dorée commença à se former dans mon dos alors que des particules dorées fusionnaient ensemble avant au final de donner naissance à une grande ombre dorée de deux mètres avec cette fois-ci une tête et deux bras. Ses 14 ailes dans son dos étaient repliées signes qu’il n’avait pas l’intention d’être sérieux.
Lui aussi regardait fixement les épées que Cain portait même s’il ne montrait aucun signe de ce qu’il pensait.


Finalement Zahel vint à la hauteur d’Ama et du Lycan et posa un genou à terre avant de regarder le Lycan avec ses yeux dorés.


Ce devrait être l’affaire de deux minutes, elle est juste en manque de sang.


Regardant l’ombre dorée au-dessus d’elle.


Hécatonchire, tu t’occupes de reconstituer son sang, je m’occupe de la blessure et de soigner les chairs.


Soudain, le saint duo commença. Les mouvements étaient extrêmement rapides donnant une impression de floue. Une minute plus tard, la situation était réglées. La blessure avait littéralement disparu comme s'il n’y avait jamais eu de morsure et le corps avait retrouvé toutes ses couleurs.


C’est réglé, elle est comme neuve. Elle devrait être sur pied d’un moment à l’autre. Apportez-lui de l’eau.


Mais pour moi. Tout n’était pas terminé. Je regardais fixement et avec méfiance le voleur de loin avant de l’interpeller tout en soutenant le corps d’Ama afin que tout le monde m’entende.


Messire Sacquet ! Il me semble que vous étiez avec cette mademoiselle lorsque le vampire l'a traîtreusement attaqué. Je dois avouer que je me pose une question. Pourquoi ne l’avez-vous pas aidé alors que sa vie était possiblement en danger.


Si nous devons affronter un dragon, je n’ai pas envie de devoir également surveillé continuellement mon dos à cause de quelqu’un comme vous qui en plus d’avoir laissé une personne se faire blesser commence à voler des pouvoirs aux membres de ce groupe à ce que j’ai compris vis-à-vis de vos propos avec Messire Cain.


Zahel avait déjà conclu que c’était un pouvoir d’absorption qui visiblement pouvait empêcher la victime d’utiliser son pouvoir selon ce que le voleur avait lâché. Il ne restait plus qu’à essayer de comprendre comment ce pouvoir fonctionnait et comment il récupérait les capacités.


Zahel regardait alors le voleur droit dans les yeux.


Autre chose, je préfère vous avertir avant qu’il ne soit trop tard. Si vous voler une seule de mes compétences, le pouvoir que vous absorberez vous désintégrera vous et votre âme dans la minute, car vous ne remplissez pas les conditions pour les supporter. Je préfère vous prévenir afin d’éviter une issue tragique.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
La Cité profane :: TARGATT :: QUÊTES, EVENTS, DEMANDES RP & ANNONCES :: Evènements-
Poster un nouveau sujetRépondre au sujetSauter vers: