:: EN DEHORS DE LA CITE :: LES BOIS D'HELMANCOURT Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Escape [Ft Alrost, Drake]

avatar
Cain Leckard
Apprenti de 2nde Sphère - Talmar
Age du personnage : 19
Race : Humain
Pouvoirs : Pyrokinésie et aura de terreur
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 8 Juil - 10:30
Plus d'un mois et demi après son réveil, Cain avait totalement récupéré physiquement mais mentalement ou magiquement ce n'était toujours pas ça. Si il se sentait nettement mieux maintenant dans ce "nouveau" corps, il ne parvenait toujours pas à re contrôler ses pouvoirs et ses sorts comme c'était le cas auparavant. Si Cain avait cru que ça venait de son enveloppe, Alrost lui avait fait comprendre au cours d'un cours qu'il lui avait donné, que bien au contraire, le corps était habitué à une forte intensité de magie et celle de Cain était donc naturellement renforcée. Les problèmes qu'il rencontrait ne venait pas du corps mais de l'âme, de l'esprit. Celui du jeune homme avaient été brisés et ne s'en remettaient pas très bien. Il progressait mais le moindre sort simpliste lui demandait une concentration presque extrême pour parvenir à le lancer et le contrôler correctement.

C'était assez désespérant mais Cain était têtu, tout comme Alrost. Ils partageaient leurs journées avec un entrainement commun, Alrost lui prodiguant conseils et écoute pour tenter de l'aider. Il lui arrivait toutefois de s'absenter de longues heures, quelques fois même plusieurs jours pour aller rencontrer d'autres personnes. Cain supposait que c'était pour monter un coup en vue de reprendre le pouvoir à Drake et de le tuer. Mais Alrost avait tenu à ne rien lui dire afin qu'il se concentre sur sa guérison psychique.
Un choix que le jeune homme avait eu du mal à accepter mais qu'il finit par juger comme le choix le plus sage.

Ils changeaient chaque jour d'emplacement par des téléportations que géraient Alrost. Comme à chaque fois, la planque qu'ils avaient aujourd'hui ressemblait à toutes les autres : creusés à même le sol à plusieurs mètres de profondeur, la pièce était munie de deux lits de camp des plus simples, quelques bougies et livres. Dans un coin, une caisse recelait quelques objets magiques que le semi-diable avait pris à la caserne lorsque l'ancien gouvernement était tombé.

Cain profitait des absences de son mentor pour aller voir Garreth, le retrouvant dans des cercles de téléportation pré-établit par Alrost. Une bille lui permettant de faire un aller retour avant d'avoir besoin d'être rechargée.
Les deux étaient en train de se préparer à sortir. Cain pour rejoindre son ami et Alrost pour aller à la rencontre d'un déserteur qui disait chercher les forces libres. Il voulait lui mettre la main dessus avant les soldats de Drake.

Lorsque le chef des Leckard et maintenant de la cité apparut soudainement, Cain se figea sur place sans y croire. Alrost quant à lui réagit au quart de tour. Il se positionna entre le vieil homme et son petit-fils. Le semi-diable profita que Drake ne connaissait pas le lieu pour faire s'effondrer une partie du sol, ou plutôt du plafond du coup, sur lui et sécurisa le tout en lui faisant en sorte que des pics de roches viennent le transpercer de part et d'autres. Le but était évidemment de le tuer d'entrée de jeu. Sans vraiment attendre de voir si il avait atteint sa cible, bien qu'il y ait peu de chances que ce ne soit pas le cas, il tendit la main pour agripper Cain et les téléporter tous les deux ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Drake Leckard
Seigneur de Targatt, Chef des Leckard - Archimage
Age du personnage : 56
Race : Humain
Pouvoirs : Abjuration et absoption
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 8 Juil - 15:24
Drake venait de laisser Tryana et Zahel ensemble. Son entrevue avec la représentante du culte d'Ether s'était nettement mieux passé que prévu. Tant d'ailleurs que c'était bel et bien grâce à elle que Drake avait obtenu la position de Cain et un moyen sur de pouvoir le tracer. Le mieux étant qu'en plus de connaitre sa position, il pouvait remonter jusqu'à sa position exacte en l'ayant comme point d'ancrage, et donc en passant outre les éventuelles protections. Il avait également prévu le coup avec Alrost et avait déjà un sort prêt à être lancé afin de le forcer à être éjecté de la zone.

Il se matérialisa dans ce qui ressemblait à une cavité. Cain était là, Alrost aussi malheureusement mais le Roi avait prévu cette éventualité. En fait il s'était même attendu à ce qu'ils soient dans un camp entier de rebelles. Ce ne fut pas le cas. Bien que ça lui facilité ls choses, c'était dommage. Après tout, il aurait ainsi pu tous les éradiquer directement et ne plus avoir à se soucier d'eux. Mais tant pis, il devrait se contenter de Cain et son chaperon.

Le vieil homme n'eut toutefois pas le temps de lancer le sort déjà prêt et qui avait pour but d'expulser l'hybride car celui-ci réagit avant. Il n'y avait rien à dire, sa vitesse d'action était bonne. Sans doute même légèrement supérieure à celle de Drake. Ce dernier vit la terre qui servait de plafond s'écrouler sur lui et eut à peine le temps de se constituer une bulle télékinétique pour s'en protéger. Il eut la bonne idée de se rende intangible par la suite. Les pics de roches brisèrent sa protection et l’auraient sans doute bien amoché voire même l'auraient-ils tué si il n'était pas éthéré en cet instant.
Il s'extirpa des décombres à temps pour voir Alrost tenter d'attraper Cain pour se téléporter avec lui. Du moins c'était le plus logique. Le monarque utilisa sa télékinésie pour projeter son petit-fils plus loin dans la pièce et éviter que les deux entrent en contact. Puis, sans laisser le temps à Alrost de réagir, Drake lança son sortilège. Une vive lumière verte illumina les lieux. Des anneaux parsemés de runes de même couleur apparurent dans la pièce et autour. L'hybride fut dématérialisé de force et éjecté en dehors de leur cavité. Il se retrouverait donc à l'air libre dans les bois et dans l'impossibilité de venir en aide à Cain qui resterait seul aux prises avec son grand père aimant.

Drake, satisfait, prit le temps d'observer dans quoi ils vivaient d'un air dégouté.

"Terrés tels des rats."

Murmura-t-il pour lui-même avant de se tourner vers l'endroit où il avait littéralement rejeté le gamin. Il remarqua qu'il avait conservé son corps d'adulte que le démon lui avait donné. A première vue, l'enveloppe était à peu près en accord avec son âme. Bien. C'était une bonne chose, ses sorts n'en seraient que renforcés.

Pour éviter une attaque de son énervant descendant, Drake le colla au mur, en hauteur, en lui empêchant tout mouvement.

Ses yeux ocres se mirent à luire alors qu'il pénétrait l'esprit de son rejeton. Il fronça les sourcils. Ce qu'il voyait n'était pas bon. En plus de n'avoir plus aucun contrôle sur presque quoi que ce soit, il restait des failles béantes et pour faire en sorte que son esprit brisé tienne à peu près le coup, on lui avait coupé tout souvenir rémanent qui proviendrait soit du temps de sa possession soit laissés par le démon lui-même avant son éradication. L'esprit de Cain était comme une feuille sèche sous un soleil de plomb, il menaçait d'être calciné définitivement à tout moment. Trop fragile. Trop instable.

Bien que ça paraisse évident, Drake voulait voir à quel point son petit-fils était instable, aussi se permit-il de passer une des barrières posées par Zahel et de faire remonter à la surface un souvenir : le démon était en train de révéler à Garreth sa nature profonde, terrifiante. Cain pouvait voir toute cette noirceur, cette monstruosité grouillante comme Garreth l'avait vécu avant lui.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cain Leckard
Apprenti de 2nde Sphère - Talmar
Age du personnage : 19
Race : Humain
Pouvoirs : Pyrokinésie et aura de terreur
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 10 Juil - 15:22
Cain avait vu son grand père débarquer sans trop y croire, comme si il s'agissait d'une image et pas vraiment de lui. Après tout, c'était impossible, comment aurait-il pu faire pour les retrouver là ? Sous terre, dans les bois, changeant de lieu tous les jours et prenant énormément de précautions. Inconcevable. Les yeux agrandis par la surprise, le jeune Leckard ne réagit pas. Heureusement pour lui, Alrost fut nettement plus prompt que lui à intégrer l'information de taille et agi en conséquence.

L'hybride se plaça entre lui et Drake et fit s'écrouler la cavité, une partir du moins sur le nouveau ponte de la cité pour finalement tenter de le clouer sur place pour en finir directement. Pour cela, il matérialisa des pics de roches qui viendraient le transpercer de part en part le vieil homme. Cain ne put s'empêcher d'espérer qu'il soit bel et bien mort, une bonne fois pour toutes. Qu'il ait enfin récolté ce qu'il méritait. Peu importait qu'il meurt vite ou pas, l'essentiel étant qu'il disparaisse.

Pourtant, c'est un Drake à l'aspect fantomatique qui s'extirpa des décombres alors que son mentor tendait la main vers lui pour les téléporter ailleurs. Cain avait déjà vu un tel prodige un jour et comprenait que l'archimage n'avait subit, a priori, aucun dommage. Dans un geste un peu désespéré, il tendit également la sienne mais Drake l'éjecta en arrière avant qu'il ne puisse entrer en contact avec ce qui semblait être sa seule échappatoire.

Il retomba lourdement plus loin et fut momentanément aveuglé par une vive lumière verte. Un genou posé au sol, il chercha Alrost du regard mais ne le trouva pas. Un vent de panique lui souleva le cœur. Qu'est ce que Drake lui avait fait ? A moins qu'il ait décidé de battre en retraite ? Il l'aurait abandonné à son sort... encore ? Non...

La voix de son grand père lui fit l'effet d'une douche froide. Il voulut tourner la tête dans sa direction, réagir, faire quelque chose mais il était tétanisé et ne parvint même pas à soutenir son regard. Rebaissant la tête, il se sentit de nouveau soulever dans les airs et plaquer au mur. Incapable de faire le moindre geste, il ne put que contempler la lueur jaune qui illuminait les yeux du vieil homme, le rendant encore plus effrayant. Le cœur battant la chamade et une boule au creux de l'estomac, Cain tenta de s'arracher à l'emprise du sorcier en lui mettant le feu. Si une flamme apparut bel et bien, il ne parvint pas à se concentrer assez, à mobiliser sa volonté et elle disparut l'instant suivant.

Le jeune homme se tendit subitement alors que Drake pénétrait son esprit. Pas encore... Pas ça. Qu'est ce qu'il allait lui faire ?! Malgré les mois qui avait passé, c'était toujours aussi désagréable mais pour une fois c'était nettement moins douloureux. Soit Drake le jugeait vraiment trop faible pour supporter une attaque psychique, soit Cain était vraiment trop faible mentalement pour réussir à se protéger un minimum comme il le tentait d'habitude... avant, ce qui engendrait naturellement moins de douleur car peu voire pas de résistance. Aucune des deux options n'était très satisfaisante ni rassurante.

Finalement, l'esprit du jeune Leckard fut submergé par des images et des sensations terrifiantes. C'était comme si il s'était soudainement fait happer par un monstre dont les nuées malveillantes menaçaient de le détruire et si leur simple vue avait déjà entamé cette dégénérescence forcée. Sentiment impossible à décrire devant un malaise si profond, Cain ne put maitriser sa magie et une colonne de flammes prit forme, balayant avec une violence inouïe ce qui restait de la cavité qui recommença à s'effondrer par endroit.
Bien qu'il sente la magie couler en lui et son pouvoir actif, Cain ne pouvait rien y faire, c'était comme se dresser face à un raz-de-marée que la terreur alimentait.

Il n'était même pas sur de ce qu'il voyait, de ce qu'il ressentait. Il n'arrivait pas à réfléchir et même la perspective de mourir étouffé ou enseveli sous une tonne de terre lui paraissait plus réconfortant que laisser Drake jouer avec lui.
Terrorisé, l'ensemble de son corps tremblait de manière incontrôlable et ses yeux étaient rougis par des larmes qui n'avaient pas le temps de former car asséchées dès leur formation par la chaleur de ses flammes.

Un éclat de colère parvint à se frayer un chemin jusqu'à son regard dont il fustigea son grand père une fois la vision passée.

"Mais qu'est ce que tu me veux à la fin ?!" Hurla-t-il tendit que les flammes ne semblaient pas sur le point de se tarir. Il finirait bien par être à court de magie non ?

Ca n'avait aucun sens, il avait le pouvoir, tant magique que militaire et les deux étaient parmi les plus puissants de la cité. Il avait réussi son coup d'Etat et malgré ça, il était là, à le pourchasser. Pourquoi ?! N'avait-il rien de mieux à faire ?
Autant auparavant, il lui faisait sans doute payer la mort de son oncle et de sa famille, et c'était sans doute aussi pour cette raison qu'il l'avait envoyé au démon... En tout cas dans l'esprit de Cain la logique prenait cette forme, et du coup il comprenait encore moins pourquoi il s'acharnait. Un des fils de Drake était mort et personne ne le ramènerait. Peut-être devrait-il se faire à l'idée.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Drake Leckard
Seigneur de Targatt, Chef des Leckard - Archimage
Age du personnage : 56
Race : Humain
Pouvoirs : Abjuration et absoption
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 12 Juil - 21:55
Le vieil homme avait décidé de ne pas affronter Alrost. Pas sur son terrain, il avait donc préféré l'éjecter plus loin. Il venait dans un but et ne s'en détournerait pas, pas même pour tuer cet empêcheur de tourner en rond qu'était l'hybride. Evidemment, si il en avait eu l'opportunité, il l'aurait saisit, mais ce n'était pas le cas ici puisqu'il avait immédiatement attaqué, forçant Drake à se défendre avant de pouvoir le forcer à dégager le plancher, façon de parler.

Le bannissant de sa nouvelle ère de jeu, Drake avait pu atteindre son but sans problème. Son petit-fils n'était plus que l'ombre de lui-même. Ce n'était guère étonnant, c'était même déjà un miracle qu'il soit encore en vie. Merci à Zahel et à Alrost pour cela au passage. Mais du point de vue de l'archimage, Cain ne pouvait vivre que dans sa famille et nulle part ailleurs. Sinon, il pouvait tout aussi bien mourir. Il n'y avait que les Leckard qui seraient capables de gérer et dresser son potentiel pour en faire une chose forte et surtout utile. Mais ce n'était pas la seule raison. Il nourrissait un but précis en désirant s'approprier définitivement Cain à sa cause et le traumatisme dont il semblait avoir été victime allait l'aider c'était certain.

Cain avait toujours eu un esprit assez fort et surtout très têtu. Trop têtu pour son propre bien. Il en avait d'ailleurs fait les frais quotidiennement. Aujourd'hui, il ne l'avait même pas attaqué alors que le vieil homme s'était introduit dans leur cachette spécialement pour lui. Il n'avait tout simplement pas réagit, demeurant hagard et en proie à la peur alors que Drake le soulevait de terre d'abord pour l'empêcher d'être téléporté et ensuite pour empêcher qu'il fasse le moindre geste. Une précaution visiblement inutile compte tenu de ce qu'il découvrait dans la tête de son chérubin.

Zahel pour sauver son esprit avait été contrainte de lui bloquer une partie de ce dont il avait été témoin alors que le démon était aux commandes mais surtout, le démon avait quasiment annihilé totalement le gamin pour s'approprier son corps, c'était plus que visible. Si l'esprit de Cain pouvait être une silhouette elle serait complètement craquelée et prête à tomber en poussière à la moindre brise. Ce n'était pas étonnant qu'il n'ait pas été capable de faire le moindre mouvement. De ce que Drake pouvait en voir, il ne contrôlait plus ses pouvoirs. Mais comment ces derniers avaient-ils évolué au contact du démon et de sa magie ? Car après tout, il restait dans le même corps.

Pour le savoir, il avait brisé une barrière de Zahel, juste autour d'un souvenir particulier, celui où le démon se découvrait. La réaction fut immédiate : peur, terreur. Et pourtant un tel pouvoir de destruction. La colonne de flammes était telle qu'elle fit s'écrouler un pan entier sur Cain. Drake l'en protégea par un bouclier qu'il étendit à toute la cavité pour consolider les parois toutes fragilisées par Alrost et maintenant par le gamin. Il aurait tout aussi bien pu s'en aller avec lui mais il tenait d'abord à assouvir sa curiosité et ce lieu était si bien protégé qu'il était certain que nul ne pourrait pas l'ennuyer.

Donc... si avant le pouvoir de Cain fonctionnait à la colère, aujourd’hui c'était la peur qui l'éveillait. Une émotion toute aussi puissante, mais nettement moins facile à contrôler. Toutefois, ça lui laissait une ouverture pour parvenir à ses fins avec le garçon. Et ses doutes quand au possible blocage ou diminution de ses pouvoirs avaient été balayés par la colonne de feu. En plus d'être d'une rare puissance, et c'était un fait encore plus remarquable si on considérait l'âge de Cain, le mouvement semblait être naturel, ce qui signifiait que lorsque le petit l’aurait de nouveau appréhendé et compris comment le mobiliser, il ferait des dégâts nettement plus conséquents qu'avant.

Une chance que Drake soit un Leckard et donc immunisé au feu sinon il aurait fini calciné en un temps record. Il en voulait pour preuve les deux couchettes et la caisse qui s'étaient embrasés rien qu'à cause de la chaleur ambiante. La caisse avait d'ailleurs répandue les objets qu'elle contenait par terre. Deux d’entre eux étaient en train de fondre, sans doute les plus fragiles mais malgré tout ça donnait une bonne idée de la température dans la cavité. Celle-ci n'avait d'ailleurs presque plus d'oxygène.

Le souverain esquissa un sourire alors que son petit-fils lui demandait à sa manière ce qu'il lui valait un tel acharnement. Il rejoignit Cain et dissipa ses flammes grâce à son pouvoir d'abjuration avant de le laisser retomber au sol. Le dominant de toute sa hauteur, il le toisa d'un air sévère et pourtant toujours avec ce sourire à la limite de la malveillance.

"Nous avons décidé que l'heure de ta Révélation en tant que Leckard était arrivée."

La Révélation était en fait un rituel, une cérémonie qui intervenait normalement lorsque l'enfant parvenait à ses dix ans. Une sorte de baptême qui liait l'enfant à la famille et surtout à la magie de la famille encore plus étroitement. mais ce n'était pas le seul fait mémorable. En général, il recevait une "révélation", une épreuve à relever et qui le plus souvent finissait par lui montrer sa voie future mais surtout révélait l'esprit profond de la personne, le forçait à l'étreindre et l'accepter, le faire sien définitivement.  

Pour Tryana, il s'était agi de défendre au péril de sa vie alors même que la magie était alors très faible chez elle. A force de persévérance, ce n'était aujourd'hui plus le cas. Toutefois, elle avait su à l'issue de sa révélation qu'elle ferait partie des Protecteurs.
Pour le cadet de Drake, ça avait été d'être miséricordieux. Mais ils étaient des exceptions. Drake avait détruit une famille par un subterfuge et son défunt fils -tué par Cain- avait quand à lui égorgé un autre gamin du même âge qui l'avait trop longtemps bousculé.

La Révélation prenait des formes différentes pour chacun. Toutefois plusieurs éléments demeuraient communs : un lien intrinsèque se créait entre la famille et l'être. Du moins si il survivait à la révélation. Quelques uns échouaient et mourraient, ou sombraient dans la folie. Il faut dire que rituel antique semble être un mélange de magie noire, magie élémentaire et spirituelle, le tout regroupé dans une cérémonie complexe transmise de génération en génération et que chaque membre venait renforcer, si il s'en relevait.

Puisque Cain était brisé, c'était enfin le moment de le lui faire subir. Désinhibé, Cain  ne serait que plus réceptif et le lien s'insinuerait bien plus profondément chez lui que chez quiconque.
Et puis lors de la première partie de la cérémonie et lors de la dernière, donc avant et après l'épreuve, c'était toute la famille qui serait réunie. Ils uniraient leurs pouvoirs pour l'insuffler au "nouveau Leckard", lui montrer qu'ils étaient à l'image des cycles de la vie : naissance et destruction, selon leur volonté, leur bon vouloir et que d'une certaine manière les Leckard ne faisaient qu'un.

Cain en avait forcément entendu parler même si il n'y comprenait rien pour le moment.

Drake reprit la parole, son aura naturellement malveillante venant envelopper son petit fils. Le manque d'oxygène se faisait braiment sentir mais Drake y palliait avec un sort mineur d'air. Évidemment, il laissait Cain à son propre sort.

"Si tu y survis, je t'enseignerai la véritable essence de la pyrokinésie et quelques secrets utiles à ton développement en tant que sorcier, comme en tant que personne."

Il avait de nombreuses choses à lui enseigner mais pour le moment il voulait d'abord détruire les barrières que Zahel lui avait apposées. Barrières mentales en tout cas. Pour ce qui était du sort de bénédiction dont il était paré... la cérémonie rituelle se chargerait de l'en débarrasser afin de maximiser l'influence familiale.
ôter les barrières mentales risquaient certes de rendre complètement instable voir fou le garçon mais au moins Drake  aurait enfin accès aux pensées et connaissances du démon majeur qui étaient restées stockées dans la tête du gamin. Et sans l'inconvénient de devoir se coltiner un démon indépendant et ultra caractériel prêt à l'annihiler en cas de désaccord. C'était en fait ça son premier but. Mais pourquoi le lui dire ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cain Leckard
Apprenti de 2nde Sphère - Talmar
Age du personnage : 19
Race : Humain
Pouvoirs : Pyrokinésie et aura de terreur
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 15 Juil - 11:56
Bloqué en suspension dans les airs et collé au mur, Cain avait été contraint de voir la nature profonde d'un démon digne de ce nom. Cette vision n'avait fait qu'accroitre la peur déjà profondément ancrée en lui depuis son éveil, déclenchant son pouvoir sous le forme d'une colonne incontrôlable. Loin de tenter de la stopper, Cain tenta comme il pouvait de laisser la cavité s'effondrer sur eux. Il préférait mourir que de subir de nouveau ce que son grand père lui assénait régulièrement.

Un pan entier de la cavité s'écroula sur lui. Le jeune homme ferma les yeux en attendant le choc mais il ne vint pas. Drake l'en avait protégé et avait semblé faire de même pour consolider la cavité afin que ça ne se reproduise pas. Quand au brasier qui consumait à grande vitesse leur oxygène, il n'avait fait que bruler les vêtements du souverain qui, lui, n'avait rien. Tous les Leckard avait une immunité au feu, plus ou moins conséquente.Il semblait que Drake fasse parti de ceux qui en avait une bonne. L'oncle que Cain avait tué n'en avait qu'une mineure et il avait ainsi pu le tuer. Quel dommage qu'il ne partage pas ce trait avec son fils, Cain se serait fait un devoir et une joie de le voir bruler vif. malheureusement, ce sentiment était enfoui sous une couche de peur imperméable.

Il se sentait s'affaiblir à mesure que le flot magique se matérialisait en flammes, des cernes commençaient à apparaitre sous ses yeux, signe évident d'épuisement. Sa respiration aussi se faisait plus forte et rapide sous l'effort involontaire qu'il fournissait. Pourtant il ne parvenait toujours pas endiguer les flammes, et Drake n'arrangeait rien à cela.

Un semblant de colère passa tout de même et il finit par lui demander ce qu'il lui voulait, à lui hurler même en fait. Le sourire qu'il arborait ne lui disait rien qui vaille et ne fit en fait qu'accentuer le malaise déjà présent et qui lui nouait l'estomac. Il s'approcha de lui et les battements de cœur du jeune homme s'envolèrent dans un rythme sur lequel on aurait pu danser. Pourtant nulle douleur ne suivit, au contraire, il dissipa ses flammes. Un soupire de soulagement franchit ses lèvres malgré lui. Il se sentait déjà aussi fatigué qu'après un des entrainements intensifs d'Alrost alors que ça n'avait pas duré plus de quelques instants, deux minutes tout au plus. Drake le libéra de son emprise et Cain retomba au sol sans s'y attendre. Il posa un genou à terre.

Sans oser bouger, il releva la tête vers Drake qui s'était encore approché et le dominait de sa hauteur. Il lui annonça qu'il devrait passe sa Révélation. Les yeux ocres du garçon rencontrèrent ceux de son grand père. Il était sérieux ?... De toute évidence, oui. Quand il disait "nous", ça signifiait toute la "famille"? Non, impossible. D'abord il n'avait aucune envie de faire partie de cette famille et Caelia lui avait bien expliqué en quoi ce... rituel consistait. Enfin, il n'avait pas comprit le détail mais il connaissait les résultantes possibles. Non. Si il se laissait faire, si ils les laissaient le forcer à passer sa Révélation, tout ce pourquoi il s'était rebellé depuis que Drake l'avait pris n'aurait servi à rien. Toutes ces souffrances, tout ce qu'il avait enduré, tout cela serait jeté aux oubliettes, ou presque en tout cas. Il était hors de question qu'il les laisse faire. Non... Et puis au-delà de ça, de son point de vue ça n'avait rien d'une libération de sa vraie nature mais plutôt un lien qu'on le forçait à avoir.

L'incarnat lui avait bien expliqué qu'il se trompait, Cain ne parvenait pas à voir les choses autrement. C'était une manipulation supplémentaire, rien de plus. Une manipulation ancestrale et puissante mais ça restait un moyen de contrôle non ? De contrôle si il en sortait en vie. Vu son incapacité du moment à faire face à quoi que ce soit,il y avait fort à parier qu'il n'en sortirait pas vivant.
Caelia l'avait avertie des risques mais elle lui avait soutenu que ce n'était pas un lien magique au sens premier du terme qui se mettait en place. Les "aînés" servaient de gardes fous pour "l'entrée" et la "sortie" comme ils l'appelaient, mais il serait seul pour son épreuve. Une vision lui serait envoyée. Que se passait-il si il se refusait à la relever ? Caelia lui avait répondu que ce n’était jamais arrivé car chaque membre de la famille avait un lien spécial et la vision tombait toujours "juste".

Ca ne lui plaisait pas du tout. Et puis... ça voulait aussi dire qu'il allait se retrouver entouré de toutes les personnes qu'il souhaitait tuer, ou presque, pendant un temps relativement long et qu'il allait devoir les laisser le "guider"? Les laisser utiliser leur magie sur lui ? Certainement pas...

L'aura de son grand-père l'enveloppa d'un manteau qui l'emplit d'une profonde peur. Cain se mit à trembler alors qu'une goutte de sueur perlait sur son front. Tétanisé, les mots qui s'étaient formés restèrent coincés dans sa gorge.

La voix du vieil homme retentit une fois de plus dans la cavité. Si il survivait, il comptait lui montrer la vraie nature de la pyrokinésie. Quoi ? Il était de notoriété publique que les Leckard avaient une affinité particulière avec cet élément mais du restait du feu non ? Que tentait-il de le faire miroiter ?! Quant à ses secrets pour devenir un sorcier puissant.. ou... pour devenir quoi au juste ? Une personne comme lui ?
Son visage se déforma sous le coup d'un profond dégout. Sans oser croiser son regard et malgré la peur qui l'étreignait, les mots franchirent enfin ses lèvres.

"Une personne comme toi tu veux dire... Non merci."

Il se releva au prix d'un gros effort de volonté et redressa la tête pour tenter de le défier du regard.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Drake Leckard
Seigneur de Targatt, Chef des Leckard - Archimage
Age du personnage : 56
Race : Humain
Pouvoirs : Abjuration et absoption
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 15 Juil - 14:12
L'archimage avait laissé Cain s'affaiblir davantage en utilisant de manière outrancière son pouvoir. Enfin, utiliser sous-entendait qu'il y avait derrière une volonté au moins pour son activation, ce qui n'était ici pas du tout le cas. Mais il avait eu envie de savoir comment réagissaient ses pouvoirs et il était pleinement satisfait. Sa puissance avait augmenté et il allait de soi que c'était à la fois grâce à sa possession que grâce à ce nouveau corps. Pas étonnant qu'il ne les contrôle plus, entre son esprit brisé et tout le reste. Mais ça reviendrait progressivement, avec un entrainement digne de ce nom.

Quand à son désir de voir son petit-fils faire sa Révélation, la nouvelle n'avait pas l'air de l'enchanter, signe qu'il savait très bien ce dont il s'agissait. Au moins n'aurait-il pas besoin de le lui expliquer davantage. Tant mieux. Drake aurait pu le lui réclamer avant et le forcer à s'y soumettre mais il avait préféré tenter sa chance avec un démon. Finalement, il avait du se résigner à accepter le fait que les démons devaient rester des moyens et certainement pas être des fins en soit. Donc, son petit-fils devait se soumettre à sa famille et accepter de relever l'épreuve que le rituel désignerait pour lui. Le plus souvent, l'épreuve même répondait à une question existentielle ou importante en tout cas que la personne se posait sur lui-même et qui finalement était déterminante dans sa construction psychique et faisait évoluer ses idées. Cain l'ignorait car c'était un fait caché mais il y a avait bien un exemple d'une Révélation où le magie n'avait pas fini uni à sa famille. Bien au contraire ça n'avait fait que renforcer son désir d'en éradiquer une partie. Il avait fini par être abattu par son propre père. Il y avait une chance que Cain finisse ainsi, mais elle demeurait mineure selon Drake. Le rituel avait tellement plus de choses sur quoi se focaliser vu tous les traumatismes de Cain que les chances que ça se tourne et se centre exclusivement sur la famille, soit une chose extérieure, étaient minces, encore plus en termes péjoratifs puisque le rituel était directement fait pour révéler l'identité et la nature d'une personne au même titre que la révéler à ses proches. C'est cette acceptation de la vraie nature de chacun qui créait le lien, nullement la magie.

Il avait fini par s'approcher du garçon, son aura sombre l'enveloppant. Il état temps qu'il se résigne. Pourtant, il se redressa, dos toujours collé au mur et répliqua plus sèchement que Drake ne l'en aurait cru possible. Il n'avait visiblement pas tout perdu de son sale caractère. Comme quoi la haine qu'il lui vouait était tenace. C'était très bien ainsi. L'inimitié le forcerait à réévaluer sans cesse ses propres forces, c'est ainsi que l'on évolue.

Cain n'avait que peu envie de lui ressembler? Dommage pour lui, Drake comptait à ce qu'il devienne bien meilleur et n'avait pas l'intention de lui demander ce dont il avait envie ou pas, son avis ne comptait pas dans l'équation. Il avait des plans pour lui et cela commençait par "l'aider" à se révéler au sein de leur famille. Toutefois, il ne laisserait pas passer son insubordination et encore moins le regard qu'il osait soutenir. La pression de l'aura de terreur du sorcier s'accentua de sorte à ce que sa présence seule devienne insupportable.

Drake claqua des doigts, un craquement sonore se fit entendre, résonnant contre les parois renforcées de la cavité. Il venait de briser l'os fibula de la jambe droite de Cain. Le vieil homme le laissa appréhender sa souffrance en lui laissant quelques secondes de répit avant de reproduire la chose avec le radius de son bras gauche.
En général il n'aimait pas handicaper un élève pour rien mais puisqu'il avait déjà enduré beaucoup de souffrances par le passé, Drake ne serait pas indulgent que les dernières fois qu'il avait vu Cain. Certes il l'avait amené presque jusqu'à la mort mais c'était un autre temps. Là, il comptait simplement lui donner une petite leçon et pas se défouler comme la dernière fois.

Il souleva Cain de terre et le força par le télékinésie à le regarder en redressant sa tête.

"Que l'on soit clair. Je ne tolèrerai pas la moindre incartade de ta part. Je peux stabiliser ton état et faire de toi plus que ce que tu as toujours pu imaginer. Te rendre ta volonté, même celle de me détruire. Mais en échange tu vas m'obéir sinon je n'hésiterai pas à donner ton corps au prochain démon qui sonnera à ma porte en m'assurant que tu sois aux premières loges pour assister à ta destruction."


Il se moquait pas mal qu'il veuille le tuer. c'était compréhensible. dans son esprit, il était celui qui l'avait "volé" à sa famille, qui l'avait laissé à un oncle qui l'avait torturé et aprs qu'il l'ait tué, avait poursuivi son "oeuvre" en lui faisant vivre un enfer. Le vieil homme de son côté appréciait qu'on le mette au challenge et il était réellement persuadé de ce qu'il avançait, seuls les forts devaient vivre et régner. Si quelqu'un était assez fort pour l'abattre, il prendrait sa place. c'était l'ordre naturel des choses et ça permettrait de faire en sorte que le trône soit toujours dans les mains d'une personne capable de le défendre et de faire ce qu'il fallait. raison pour laquelle il refusait d’écraser la personnalité de Cain. Sa volonté de vivre et surtout de détruire son grand père était un moteur crucial qui jusqu'à présent, l'avait fait évoluer plus vite que la moyenne.

"C'est clair ?" Demanda-t-il d'un ton glacial et qui ne souffrait d'aucune remarque. "Réponds."

Intima-t-il tout en provoquant un puissant choc mental qui assurément, ferait des dégâts qui se répercuterait sur son corps. Les yeux de Drake luisaient de mille feu. Il devait bien avouer qu'il avait pris l'habitude toutes ces années de se défouler sur lui et que ça lui faisait un bien fou. Et l'envie de recommencer, ou plutôt de continuer était très présente.
Il ne fallait qu'une petite excuse pour qu'il ne se lâche davantage.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cain Leckard
Apprenti de 2nde Sphère - Talmar
Age du personnage : 19
Race : Humain
Pouvoirs : Pyrokinésie et aura de terreur
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 18 Juil - 10:12
Cain avait répliqué assez violemment à son grand père qu'il ne voulait absolument pas lui ressembler. Malgré la sueur qui lui barrait le front tant sa peur était forte, il était parvenu à se relever et à lui faire face. En tout cas en partie. La pression s'accentua soudain, de même que la peur qu'il ressentait. Il porta la main à sa poitrine alors que de nouvelle douleurs dues au stress principalement, se faisaient sentir. Si jusqu'à présent il savait qu'il était en danger, il le ressentait cette fois-ci pleinement. Si il avait eu la possibilité de passer au travers du mur pour mettre le plus de distance possible entre lui et Drake, il l'aurait fait sans soucis.

La téléportation lui paraissait soudainement être le plus beau des pouvoirs. Malheureusement, il ne l'avait pas. A moins qu'il ne retrouve miraculeusement comment le démon faisait pour se téléporter par les flammes. Mais visiblement, le miracle ne serait pas pour aujourd'hui. Pour l'instant, il était tétanisé. Incapable de faire le moindre geste ni de prononcer le moindre mot tant il avait l'impression qu'il lui suffisait d'un rien pour être écrasé. Et par là il pensait à "mourir". Malgré tout ce qu'il avait vécu, il fallait croire que son instinct de survie était encore présent, il n'en avait pas envie. Même si d'un certain point de vue la perspective d'une mort rapide était sans doute meilleure et plus attirante que celle d'être de nouveau sous la coupe de son grand père.

Drake claqua des doigts. Un geste anodin. Comment un geste comme celui-ci pouvait-il provoquer une aussi grande douleur ?!
Cain avait nettement sentit l'os de sa jambe se briser. Il tomba au sol dans un hurlement de douleur. Machinalement, il tenta de poser ses mains sur la blessure mais ne le put. Se tenant le haut de la jambe, il rouvrit les yeux pour voir l'os cassé et dévié former dans la chair qui recouvrait sa jambe une horrible bosse.

Il ne parvenait plus à s'énerver ni à réfléchir. Tout ce qui lui venait étaient des vagues de douleur. Quelques secondes plus tard à peine, il sentit clairement l'os de son bras être tordu de force jusqu'à céder. Une nouvelle vague de douleur le submergea, un nouveau hurlement, qui s'acheva par une perte de conscience de quelques instants. C'était trop pour lui.
Lorsqu'il émergea ce fut pour se retrouver une nouvelle fois suspendu dans les airs, le visage crispé par l'angoisse et la souffrance. Il transpirait à grosse gouttes et des larmes lui étaient montées aux yeux.

Cain n'arrivait pas à se concentrer sur ce que Drake lui disait. Il ne réagit que lorsqu'il le menaça de le laisser à un autre démon, l'idée lui arracha un sanglot et il baissa la tête, incapable de soutenir le regard de son aîné comme la douleur qui le tiraillait.

Le jeune homme se crispa davantage lorsque Drake lui demanda si c'était clair. Le souffle court, sa voix s'étrangla dans sa gorge si bien qu'aucun son n'en sortit. Il n'avait pas envie de lui répondre mais... Devant ses menaces comme face à son insistance, quelques larmes de plus roulèrent le long de ses joues.

"Oui." Souffla-t-il d'une voix rendue rauque par l'épreuve autant que par le manque d'oxygne.

Il avait parfaitement compris qu'il était tombé sous sa coupe et qu'il était reparti pour revivre les mêmes choses qu'avant. Sans parler de sa Révélation... Incapable de bouger, Cain se rendit compte qu'il avait des points devant les yeux et encore plus de mal à respirer. Il sentait sa conscience faiblir et savait qu'elle ne tarderait pas à faillir. Par orgueil sans doute, il tenta de n'en rien laisser paraitre mais ses yeux se fermaient à demi et l'effort lui paraissait incommensurable.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Drake Leckard
Seigneur de Targatt, Chef des Leckard - Archimage
Age du personnage : 56
Race : Humain
Pouvoirs : Abjuration et absoption
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 23 Juil - 20:26
Le vieil homme n'avait pas laissé le choix à son petit-fils de l'orientation que prendrait sa vie. D'abord parce qu'il ferait n'importe quoi, ensuite parce qu'il était le seul à pouvoir faire de son descendant une arme impossible à vaincre. Mais pour cela, il faudrait qu'il l'éduque, le forme, l'entraine et surtout qu'il l'intègre à la famille. Quand il parviendrait à ses fins, car il y parvenait toujours d'une manière ou d'une autre, Cain serait devenu un atout indispensable et impitoyable. Ca sous-entendait bien sur d'abord qu'il survive à sa révélation mais vu comme il était têtu et compte tenu de tout ce à quoi il avait survécu, il était impensable qu'il finisse ses jours prématurément à cause d'un rituel inachevé.

Grâce à Zahel il avait enfin pu lui mettre la main dessus et il n'était pas prêt de le lâcher. Il était également temps qu'il comprenne une bonne fois pour toute qu'il n'avait pas le choix que de se soumettre et d'évoluer. Les fois précédentes, peu importe les châtiments, il avait la tête si dure et sa haine était telle qu'il aurait préféré mourir que de céder. mais heureusement, la possession du démon avait fragilité tout son être, et son esprit avec. Drake se servirait de cette faille et la comblerait avec ses propres dogmes. Quitte à ce qu'il redevienne aussi solide, autant que ça serve les intérêts de la famille.

Ce serait un travail long mais il avait déjà réglé la répartition des "séances" aussi avec d'autres membres de la famille,notamment son fils en qui il plaçait également nombre de ses espoirs, et avec Tryana qui sur bien des points était un pion irréprochable.

Mais pour l'heure, il venait de briser deux des os les plus solides de Cain enfermé dans son corps d'adulte. Encore un point qui jouait en sa faveur. Le vieil homme, les yeux luisants, contemplait son petit-fils à demi-conscient, la respiration rauque et sifflante à cause du manque d'oxygène comme à cause de la douleur. Quelques larmes avaient roulé le long de ses joues mais il avait tellement fait monter la température qu'elles s'évaporèrent avant de toucher le sol. Cain venait de comprendre une dure leçon : il appartenait et appartiendrai toujours à la famille, qu'il le veuille ou non.
Il lui confirma qu'il comprenait ce qu'il attendait de lui en soufflant un faible "oui". C'était suffisant pour le moment.

Drake empoigna l'épaule de son enfant et les téléporta tous les deux dans la salle du trône. Sans le libérer de son étaux, il fit apparaitre différentes bulles d'énergie noire qui vinrent se greffer de part et d'autres du corps du jeune homme, l'étudiant sous toutes les coutures. Satisfait du résultat, Drake le laissa enfin tomber au sol brutalement, le libérant de son étaux télékinétique.

Son corps d'adulte réagissait très bien à l'énergie la plus sombre, c'était très bien. Plus encore, il en produisait lui-même bien davantage qu'un humain normal. C'était là l’œuvre du démon cela était une évidence. Le seul souci viendrait en fait de la bénédiction que Zahel lui avait apposée et qui l'empêchait d'agir de manière trop brutale sur son esprit. Toutefois, elle finirait par disparaitre. Si ce n'était pas par elle-même, ce serait à la mort de Zahel, ou Cain finirait de lui-même par la faire sauter. Car une bénédiction pouvait tout à fait se retirer si les actions de la personne ne concordait plus avec la raison pour laquelle on la lui avait accordé en premier lieu.

Drake le désigna d'un signe de tête à Tryana qui était entrée peu après qu'ils soient "rentrés".

"Amène le à Alecto. Qu'il le remette sur pieds pour demain. Le programme a légèrement changé. Je ferai chaque jour sauter un verrou mental de plus, puis chaque jour, tu l'entraineras. Et trouves mon fils. Il devra également jouer sa part !"

Son fils avait toujours détesté Cain de par l'importance et l'attention que lui témoignait Drake, et bien que ce soit de manière très tordue. Naturellement, le fils de l'archimage était aussi cruel que son père et nettement plus violent, vicieux et il rechignait toujours à s'acquitter de ses tâches relatives à la famille bien qu'il finisse toujours par plier.

Drake fit volte-face et se dirigea vers ses quartiers. Il devait faire jouer ses scrutateurs. Avec un peu de chance, son intervention aurait fait sortir quelques ennemis du trône. Il n'y comptait que peu mais on ne savait jamais.
Il s'arrêta toutefois une seconde avant de sortir de la salle et se tourna vers sa nièce.

"Convoque les Grées."

Annonça-t-il avec que la jeune femme écarquillait les yeux, sachant pertinemment qu'il n'y avait qu'une seule raison à la convocation des pontes de la famille : Une révélation. Celle de Cain. Donc Drake était sérieux cette fois-ci quant à l'intégration réelle de son descendant au noyau de la famille.

Tryana attendit que Drake soit sortit de la pièce pour franchir les derniers mètres qui la séparaient de son "petit" cousin. Il la dépassait maintenant en taille d'une tête et sa carrure était également davantage celle d'un homme que d'un adolescent. Si elle s'était attendue à ce que son grand père ramène Cain, elle ne l'avait pas cru capable de lui faire passer la Révélation. De même, c'était la première fois qu'elle voyait Cain en si "bon état" après une entrevue avec Drake. Il fallait croire qu'il était déterminé à en finir avec cette animosité, ou en tout cas, décidé à l'instrumentaliser en profitant de la faiblesse momentanée de son cousin.

Elle tendit la main pour le saisir dans le but de le relever et dut se raviser. Avec précaution, elle l'enferma dans une colonne d'air qui le maintint en l'air sans le blesser davantage et le fit avancer devant elle, l'entrainant jusqu'à une autre aile du palais.

"Tu as de la chance, Alecto est un très bon soigneur et sans doute la personne la plus compatissante que je connaisse."

Il l'avait rafistolée plusieurs fois, comme tous les membres de la famille. Il était le plus "doux" de la lignée bien qu'il n'ait rien de "faible", aussi étrange que cela puisse leur paraitre. Respecté mais pas craint, c'était sa sagesse et ses conseils que l'on recherchait.

Finalement, elle ouvrit une large porte donnant sur des appartements inoccupés. Un homme s'y trouvait déjà, attendant visiblement leur arrivée. Cheveux noirs, yeux ocres. Un Leckard. Il avait toutefois l'air moins sévère que la majorité des autres membres. Tryana déposa Cain sur le lit et voulut placer des anneaux de glace pour le contraindre à ne pas faire le moindre mouvement. Après tout, il avait déjà tué un de ses oncles. Mais Alecto l'arrêta et lui fit signe de sortir.

Dès que la porte se fut refermée, il soupira longuement en considérant les blessures du jeune homme.

"Mon frère est une brute, ça a toujours été le cas. Mais au moins, il casse toujours de manière assez nette pour permettre une régénération totale. Enfin... quand il veut que ça aille dans ce sens."

Il adressa un semblant de sourire à Cain. Son sourire était fatigué, presque mélancolique. Son aura quant à elle semblait calme, comme l'eau dormante.
Alecto tendit la main vers le front de son patient.

"Mieux vaudrait que tu te reposes."

Il mobilisa sa magie pour aider le jeune homme à se détendre et à s'endormir avant de commencer ses soins. Quelques heures plus tard, il était réparé, sa magie régénérée.
Alecto n'était plus dans la pièce mais il lui avait laissé un jouet, visiblement assez vieux et pourtant en très bon état sur sa table de chevet représentant un cavalier armé montant un destrier noir.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cain Leckard
Apprenti de 2nde Sphère - Talmar
Age du personnage : 19
Race : Humain
Pouvoirs : Pyrokinésie et aura de terreur
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 24 Juil - 21:28
Cain n'était même plus sur de savoir si il était capable de penser rationnellement. Tout ce qu'il savait c'est qu'il avait mal. Très mal et qu'il venait de se donner à celui qu'il avait hait du plus profond de son être d'aussi loin qu'il s'en souvienne. Quel autre choix avait-il ? Souffrir ? Mourir ? Il avait juste voulu que la douleur s'arrête. Drake avait parut satisfait. Il avait même posé sa main sur l'épaule de Cain qui baissa un peu plus la tête, comme pour se protéger de ce contact ou de ce qui suivrait.

En un instant, il se retrouva dans un autre environnement. La lumière y était forte, claire et l'aveugla une seconde. Il emplit ses poumons d'air et manqua de tousser tant ça faisait du bien. Il pouvait enfin respirer. Rouvrant les yeux, il contempla la salle dans laquelle il se trouvait. C'était une salle par trop officielle et le trône ne lui fit que lui confirmer. Drake l'avait amené au palais. Son palais. L'estomac de Cain se serra. Savoir que Drake était au pouvoir et contempler sa victoire étaient deux choses différentes.

Il n'eut toutefois pas le temps de se poser davantage de questions que des sortes de sphères noires apparurent et s'agrippèrent à lui. Ce n'était pas douloureux mais extrêmement déplaisant tant qu'il fit une grimace dégout alors qu'il se sentait entièrement sondé. Finalement, Drake les fit disparaitre, il avait l'air content.

Finalement, Drake le relâcha, il retomba brutalement au sol. En essayant de se rattraper sur ses jambes il tomba sur celle cassée et tomba à la renverse en lâchant un cri de douleur. Sa vue se troubla de nouveau alors qu'il serrait les dents. Drake de son côté donnait ses instructions à Tryana.
Alecto ? Le frère de Drake ? Cain ne se rappelait pas de lui. L'avait-il seulement déjà rencontré ? Par contre, la suite ne lui disait rien qui vaille. Drake voulait faire "sauter" les verrous mentaux qu'on lui avait mis... puis le laisser à son fils et à Trayna.

Il avait vu plusieurs fois Tryana mais elle n'avait jamais rien fait ni pour ni contre lui. A chaque fois elle s'était contentée d'accompagner et n'était aucunement intervenue. Contrairement au fils de Drake qui profitait parfois de l'absence de son père pour rendre des visites à Cain, du temps où Drake l'avait enfermé dans les prisons du manoir. Il frappait fort et au bon endroit. Son évocation était presque autant de mauvais augure que prononcer le nom de son grand père.

Cain entendant l'instruction avait vivement redressé la tête, la peur envahissant ses yeux. La peur s'accentua encore lorsqu'il demanda à ce que Tryana convoque les Grées. Cain n'avait entendu ce nom qu'une seule fois et il savait que c'était en vue de sa Révélation. Il était hors de question qu'il se plie à ce rituel ! Peu importait en quoi il consistait exactement d'ailleurs. Il ne voulait pas se transformer en... un Leckard.

Sans même un regard de plus pour lui, le Roi sortit de sa salle du trône et le laissa avec Tryana. Celle-ci approcha la main pour se saisir de lui. Cain eut un mouvement de recul et une gerbe de feu incontrôlée accueillit la main de sa cousine. Elle se ravisa. Étrange réaction pour quelqu'un de la famille.
Cain se retrouva soudain soulevé dans les airs dans un tourbillon qui le maintenait à un bon mètre du sol comme en apesanteur. Il serra les dents sous la douleur, mais qui demeurait sans doute moindre que si il avait du se trainer quelque part tout seul.De toute façon, il n'était pas en état de faire quoi que ce soit. Il ne contrôlait rien et se sentait affreusement mal, et pas que physiquement.

Alors qu'elle le transportait, elle lui fit part de son idée sur Alecto. Bon soigneur et personne compatissante ? Il avait du être adopté, c'était impossible. Mais le comportement de Tryana était à sa manière tout aussi... gentil ? Ne tentait-elle pas de le rassurer ?

Elle ouvrit des portes sur un vaste appartement et le déposa sur le lit alors qu'un homme approchait. Cain s'enfonça davantage dans le matelas comme pour tenter de passer au travers pour se soustraire à sa vue. Évidemment ça ne fonctionna pas du tout. Il fit signe à la jeune femme de se retirer, ce qu'elle fit sans autre forme de cérémonie. Les portes se refermèrent, le laissant seul avec cet Alecto.

Le regard de Cain ne le lâchait pas. Il ne fit pas non plus le moindre commentaire lorsqu'il commenta les sévisses auxquelles s'adonnait Drake. Visiblement il y était habitué et s'y était fait. Il avait un air un peu triste mais Cain ne comprenait pas pourquoi. Il n'avait clairement que de le méfiance envers ce type qui essayait un peu trop de lui faire passer la pilule. Ca voulait dire quoi ? Il devrait être reconnaissant à Drake de savoir comment casser un os pour qu'il se ressoude facilement ? C'était débile ! Une gerbe de flammes apparut une nouvelle fois, manquant de peu de mettre le feu au lit.

Toutefois, Cain se retint de commenter. Il le fixait simplement, mi-effrayé, mi-agacé. Finalement, Alecto approcha sa main de lui. Il n'entendit pas clairement ce qu'il venait de dire. Sa vue se troubla. Il avait l'impression que tous ses muscles se relâchaient et que le sommeil l'emportait si vite qu'il se sentait tomber. Ce qui n'était pas du tout le cas. Une brève appréhension germa dans son esprit mais s'éteignit alors que ses yeux se refermaient. Sa tête retomba sur le côté. Même sans magie, il aurait fini par s'endormir relativement vite compte tenu de toutes ces émotions et de la douleur.

Il émergea bien plus tard, sans savoir combien de temps sa "sieste" avait durée. Le soleil était encore haut dans le ciel. Presque comme quand on l'avait amené au palais en fait. Il avait du dormir vraiment longtemps...
Cain se redressa et fit bouger son bras. Plus de douleur. Il repoussa les couvertures dans lesquelles on l'avait mis pour constater que sa jambe aussi était totalement guérie. Bon, c'était déjà ça.
Il remarqua aussi qu'on lui avait ôté ses vêtements et que d'autres étaient déposés sur le bord d'un fauteuil.

Un plateau avec quelques mets à manger était également déposé non loin. Il sortit du lit en trombe et fila à la fenêtre. Ses yeux s'agrandirent. Pas de barreaux ? Il se tourna de nouveau vers l'autre côté de la pièce. De la nourriture... Il ne pouvait décemment pas manger quoi que ce soit offert par son horrible famille. Pourtant, à peine eut-il cette pensée que son ventre cria famine. Bon... juste un morceau alors. Ensuite il mettrait ses vêtements et s'envolerait de là. Enfin... si il retrouvait la maitrise qu'il avait avant au risque de se briser la nuque dans la chute autrement.

Il voulait juste mettre le plus de distance entre lui et les Leckard.
Cain avala tout le contenu du plateau et enfila à la va-vite les vêtements qu'on lui avait fournis. Ils étaient assez simples, noirs, passe partout. sauf en ce qui concernait le sigle sur les manches qui représentaient un des symboles secondaires des Leckard. Si peu connu toutefois qu'il s'en contenterait pour le moment.

Il ouvrit les fenêtres et sans vraiment réfléchir à si il parviendrait, ou pas, à voler, il s'élança dans le vide et... en rouvrant les yeux, se rendit compte qu'il était revenu à l'endroit exact juste avant son saut. Il tenta de nouveau mais une fois de plus, à peine était-il passer de l'autre côté qu'il revenait à l'intérieur. Un sort automatique de téléportation ? Il comprenait pourquoi il n'y avait pas de barreaux. Il lâcha un rire qui se transforma en un cri de rage.

Peu importe que la prison soit plus grande que la précédente, il refusait de rester enfermé. Cain s'élança, ouvrant les portes à la volée. En courant, il traversa les couloirs faisant fi des quelques serviteurs qu'il croisait. Il tourna à un angle, puis à un autre. Rebroussa chemin, tourna autre part et après ce qui lui parut une éternité, parvint à trouver une porte dérobée qui donnait sur l'extérieur. Il la poussa, un filet d'air frais écartant quelques unes de ses mèches de cheveux. Un sourire naissait sur ses lèvres à l'idée de retrouver sa liberté.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Drake Leckard
Seigneur de Targatt, Chef des Leckard - Archimage
Age du personnage : 56
Race : Humain
Pouvoirs : Abjuration et absoption
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 25 Juil - 22:16
Un fouet s'enroula autour de la cheville de Cain et il fut violemment tiré en arrière, l'arrachant à la proximité de la porte et donc à la liberté. La force de la personne qui l'avait eu était conséquente et c'est un pied posé sur son torse avec une force aussi grande qui l'arrêta et le maintint à terre.

Le fouet était tenu par Ladön, le fils de Drake. Ce dernier contemplait Cain avec un regard un peu trop enthousiaste.

"Tu vas quelque part neveu ?"

Lança-t-il d'un air goguenard en faisant claquer machinalement son fouet pour relâcher la cheville de sa proie du moment.

"Ne me dis pas que tu me fuis déjà. D'abord je dois t'entrainer."

Il déplaça le pied collé contre le torse de son neveu pour le placer contre sa gorge et faire pression de sorte à couper l'air.

"Ladön." Tonna la voix de Drake.

Ce dernier leva les yeux au ciel d'un air dépité et déçu avant de le relâcher. Il s'écarta d'un pas de Cain, cédant la place à son père.
Drake considéra une seconde son petit-fils.

"Tu as l'air en pleine forme. Commençons."

Il fit volte face et repartit dans le couloir d'où il venait comme si il s'attendait à ce que Cain le suive. Ce qu'il fit d'ailleurs de force puisque Ladön prit le contrôle du corps du "gamin". pas de son esprit, il venait juste d'utiliser le sort du marionnettiste pour le contraindre à emboiter le pas et suivre Drake. Il restait conscient de tout mais ne pourrait pas passer outre sans une bonne dose de volonté, ce dont il était presque dénué pour le moment.

Ils ramenèrent Cain dans une salle d'entrainement. Elle était censée l'être en tout cas mais pour Cain, elle ressemblerait sans doute un peu trop à une des salles de torture qu'il avait connu au manoir étant plus jeune. Ladön referma la porte après qu'ils soient tous les trois passés.
ans se départir de son sourire sadique alors qu'il regarde Cain, il le force à se mettre à genoux devant Drake et lui-même.

Le vieil homme pénétra l'esprit de son petit fils et démoli quelques murs mis par Zahel pour consolider son esprit. Le but n'était pas tant de le détruire mais surtout et d'abord de le forcer à assumer, à voir tout de la période où le démon était en lui. Car c'était ses souvenirs à lui qui avaient été scellés. Et Drake était très intéressé par leur contenu. or il ne pourrait arpenter librement ces souvenirs, ses pensées à ce démon qu'une fois descellés et appréhendés par le gamin. Et comme double effet positif, si il parvenait à passer outre l'horreur de sa nature comme de ses actions, Cain gagnerait en identité comme en force et en expérience. Ca lui permettrait sans doute de retrouver le contrôle de ses pouvoirs, avec de l'entrainement en prime évidemment.

Drake avait commencé par desceller les souvenirs des premiers jours après la possession, les plus anciens en fait. Si il suivait une vraie chronologie, l'esprit du garçon aurait plus de facilités à intégrer les données et à remplacer les trous par ceux là, à faire siens les souvenirs de l'autre. Certes, ça risquait de l'influencer un peu mais ça irait dans le sens de Drake donc peu importait.

Il laissa quelques minutes à Cain pour intégrer les souvenirs en prenant soin de maîtriser les pouvoirs de gamin qui pouvaient se déclencher n'importe quand.
Drake était conscient qu'il lui faudrait sans doute quelques jours pour stabiliser son esprit avant qu'il ne puisse de nouveau briser quelques murs supplémentaires mais ce n'était pas grave, il serait patient. Dès qu'il aurait tous les souvenirs en mains, Drake organiserait la Révélation de Cain. Mais il ne pouvait le laisser la passer sans d'abord avoir stabiliser totalement son esprit, sans cela, le rituel aurait fait céder la magie de Zahel -une bonne partie en tout cas- au risque que des murs spirituels ne s'écroulent et que l'esprit de cain ne puissent les gérer, l'amenant à la folie.

Une fois cette première étape franchie, Drake abandonna Cain à Ladön pour que l'entrainement commence.
Ce dernier fit claquer son fouet avec un plaisir non dissimulé.

"Avec moi ce sera apprentissage du maniement des armes et combat au corps à corps, j'entrainerai ton corps et tes réflexes."

Il fit apparaitre un somme impressionnante d'armes en tout genre.

"Choisis en une."

Intima-t-il de manière autoritaire.

"Drake ne m'a pas autorisé à te tuer. Mais il me laisse carte blanche sur la forme que prendra ton entrainement. Ce sera donc du combat réel. J'ai déjà fait prévenir Alecto."

Son sourire goguenard se transforma en grimace sadique.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cain Leckard
Apprenti de 2nde Sphère - Talmar
Age du personnage : 19
Race : Humain
Pouvoirs : Pyrokinésie et aura de terreur
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 27 Juil - 23:12
La sortie était là, juste devant lui, à portée de main. Il avait tourné la poignée, entendu le cliquetis significatif et même sentit un semblant de courant d'air. Puis il avait sentit quelque chose contre sa cheville. Avant d'avoir eu le temps de réagir, il se fit happer vers l'arrière et la poignée lui échappa alors qu'il était violemment projeté au sol. Sa chute s'interrompit lorsque quelque chose vint lui écraser le torse, lui vidant en partie son air sous le coup.

Il entendit la porte se fermer puis la voix d'une personne qu'il aurait préféré ne jamais revoir de sa vie ; le fils de Drake. Cain leva les yeux vers lui alors que son cœur s'était mis à battre plus vite. Sa présence était synonyme de deux choses : douleur et "adieu la liberté". Lorsque son fouet claque à côté de son oreille, Cain se crispa davantage, fermant les yeux comme si par ce fait l'image de ce sadique se serait envolée. Ce ne fut pas le cas. Au lieu de cela, il déplaça son pied vers la gorge de son neveu pour l'étrangler. Cain porta les mains sur le pied et la cheville de Ladön pour tenter de le faire le lui retirer.

Ce fut l'interpellation de Drake qui intervint en sa faveur... Une grande première. Cain s'empressa de se redresser en mettant de la distance entre lui et ces monstres en se massant la gorge et reprenant son souffle. Drake l'observa et finit par concéder qu'il avait l'air guéri. Ils allaient donc commencer. Commencer quoi ?

Il vit Drake partir et sentit son corps se mettre en mouvement à son tour. Qu..Quoi ?! Cain tenta de résister et parvint presque à faire en sorte de s'arrêter mais Ladön affermit son emprise et le contraignit à continuer. Visiblement, ils ne comptaient pas s'encombrer de connaitre son avis. Ça concordait malheureusement avec leur manière habituelle tout comme avec ce que Drake lui avait dit dans la caverne.

Finalement ils entrèrent tous les trois dans une salle qui semblait être la copie conforme d'une des salles dans lesquelles il avait été enfermé étant plus jeune.
Les battements de son cœur accélérèrent tendit qu'on le mettait littéralement à genoux.
Ok, ça c'était mauvais signe.

A peine Cain sentit-il qu'il avait récupéré ses sensations qu'il sentit Drake pénétré son esprit. Machinalement il tenta de résister mais comme d'habitude en vain. Il balaya ses barrières quasiment inexistantes sans effort et Cain grimaça en sentant quelque chose rompre en lui. La seconde suivante, c'était un flot de souvenirs, sentiments et idées qui ne lui appartenaient pas qui déferlèrent sur lui.

Tétanisé, ses yeux se révulsèrent alors que son esprit tentait d'absorber le flot. Une colonne de flammes se mit à entourer Cain, l'enveloppant comme pour l'en protéger, avec une violence inouïe. Il voyait son éveil, la manière dont il avait mis à mal Astoria en manquant de peu de la tuer, comment il avait tenu tête à Alrost, avait tué des innocents pour renforcer sa puissance. Cela rien que pour les premiers jours. Cela continuait avec ses plans, avec sa rencontre avec Antoine d'Ainval, le rappel de son familier et de nouveau des meurtres. Pour ces derniers, il avait pris son temps, avait savouré chaque moment avant de daigner les achever. Il avait prélevé leurs âmes avant de donner leurs corps aux chiens de l'enfer qui le suivaient.

Il se voyait faire tout cela, il ressentait en partie les sentiments qui l'avaient animé alors... Non. Pas lui.Ce n'était pas lui qui avait fait ça. Il ne devait pas confondre. Ces souvenirs n'étaient pas les siens.

Alors qu'il se débattait avec toutes ces images, toutes ces sensations, c'est Drake, visiblement toujours dans son esprit qui l'aida à faire la part des choses en allant dans son sens. Il n'était pas le démon, mais il devait faire siens ses souvenirs petit à petit pour éviter de se retrouver submerger plus tard par l'intégralité de ces données. Il devait prendre le temps de tout analyser afin de pouvoir en retirer les enseignements et connaissances nécessaires à son évolution, comme à éviter les erreurs que le démon avait commises. Toujours d'une manière très étrange, ces propos finirent d'aider Cain et le guidèrent vers un calme relatif.

Une trentaine de minutes furent nécessaires pour que le plus jeune des 3 Leckard présents dans la pièce ne puisse reprendre pieds avec la réalité et de nouveau penser par lui-même. Les souvenirs l'avaient momentanément complètement paralysé. Drake venait de ressortir de son esprit. L'étudiant, la respiration un peu rapide n'eut que quelques instants pour se remettre.

Il ne comprit d'ailleurs pas tout de suite que son grand père venait de le laisser seul avec Ladön. Ce ne fut que lorsqu'il fit claquer son fouet qu'il le compris clairement.
Malgré la peur qui le tenaillait, Cain se permit un sourire quoique que moins assuré qu'avant.

"Toi ? Jouer les professeurs?" Il se permit de lâcher un rire qu'il interrompit en voyant toutes les armes apparaitre.

Bon bah il était sérieux. Génial. Il lui demanda, non ordonna de choisir une arme. Plus jeune il avait tenté de ne répondre. Il s'était dit qu'en l'ignorant, à force il le laisserait tranquille. Raté.
Il ne ferait pas cette erreur. Il avait beau avoir perdu une bonne partie de son potentiel combattif, du moins c'était comme ça qu'il le ressentait, il devait faire quelque chose... Il essaierait donc de le blesser en limitant la casse de son côté. Il ne pouvait faire que ça.

Tendit qu'il choisissait, Ladön avait reprit la parole pour lui signifier qu'il l'entrainerait en combat réel. Evidemment. Cain n'en attendait pas moins d'un monstre comme lui.
Il jeta son dévolu sur deux épées et fit face à son oncle. Cain avait toujours été ambidextre, au moins au niveau des armes qu'il utilisait. Merci à Drake pour ça d'ailleurs.

Sans attendre de signal ni d'autorisation, il s'élança sur lui, sa première frappe vint de sa main droite et visait à le forcer à se défaire de son fouet, il tentait juste de lui trancher la main. La deuxième frappe partit presque en simultané et tentait un coup de taille horizontale en visant le torse.

Il continua d'avancer pour tenter de prendre l'avantage et poursuivit ses attaques en tentant de mettre un certain rythme mais ça faisait longtemps qu'il n'avait pas touché une épée alors deux... Il atteindrait vite ses limites.
Non. Son esprit lui rappela qu'il avait aussi l'expérience du démon non ? ... Oui enfin, que de quelques jours. ce n'était pas génial...

Cain était un peu plus lent que lorsqu'il avait quitté les Leckard pour entrer à l'académie et sa technique laissait davantage à désirer. Il faut dire que depuis il n'avait fait que de la magie quasiment et n'avait sortit son épée qu'une fois et sans réellement l'utiliser. Connaissant ses faiblesses,il ne comptait pas faire durer ce duel complètement inégal de base. Il devait essayer de frapper fort et vite d'entrée de jeu au risque d'être débordé bien trop vite ensuite. Malgré cela, il savait avoir peu de chances de porter ses coups. Il se devait pourtant d'essayer.

Étrangement, concentré comme il l'était pour le moment, ses pouvoirs ne se déclenchèrent pas.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Drake Leckard
Seigneur de Targatt, Chef des Leckard - Archimage
Age du personnage : 56
Race : Humain
Pouvoirs : Abjuration et absoption
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 29 Juil - 13:27
Cain avait été récupéré in extremis juste avant qu'il ne sorte. Si il était clair qu'il était plus faible qu'avant, notamment par l'instabilité de son esprit comme de ses pouvoirs, il restait visiblement assez décidé à ne pas plier. Bien que se résolution soit nettement moins virulente et volontaire qu'avant, il restait têtu. Drake aurait pu lui faire comprendre douloureusement qu'il ne tolèrerait pas ce genre de comportement. Comme d'habitude, même quand il obtenait une inclination de la part de Cain, ce dernier oubliait assez vite l'engagement pris. La veille il lui était soumis mais maintenant qu'il n'avait plus mal il cherchait à fuir.
Qu'à cela ne tienne, bientôt il n'aurait plus l'énergie nécessaire pour quitter les lieux. Ni pour se rebeller. C'est en sachant cela que Drake avait commanda à Ladön qu'ils le suivent tous les deux.

Son fils était un de ces hommes qui ne se contentait jamais d'un "œil pour œil", il était plutôt du genre "qui sème le vent récolte la tempête" et cela en toute circonstance. Non qu'il ait des réactions démesurées car ce n'était pas systématique. Mais dès que ça touchait à la famille ou à une forme quelconque de violence, il était très présent et s'en amusait hautement et à outrance. Il percevait Cain comme le mouton noir de la famille et il rêvait de le remettre lui-même dans le droit chemin. Il avait d'ailleurs été pris plusieurs fois à battre le garçon alors qu'il était enfermé au manoir. Si il avait laissé Ladön faire, il lui ferait d'abord payer le meurtre de son demi frère et de sa famille, ensuite, quand il en aurait eu assez, il l'aurait reconditionné à sa manière. Il ne comprenait pas totalement l'intérêt que lui portait son père et d'une certaine manière, en était jaloux. Depuis qu'il avait été ramené par Drake, Ladön l'avait détesté. Et ce n'était pas prêt de changer. Toutefois, et heureusement, il se conformait aux ordres de son père sans sourciller. Il avait d'ailleurs accueilli avec une joie non dissimulée la nouvelle selon laquelle il jouerait les professeurs pour Cain et particulièrement le fait qu'il aurait carte blanche pour le faire progresser et le "dresser" tout à la fois.

Aussi ne s'était-il pas fait prier pour attraper Cain alors qu'il tentait de fuir et qu'il avait été rompt à en faire sa marionnette pour l'emmener dans la salle qui ferait office de salle d'entrainement, ou de tortures, tout dépendait comment on voyait les choses. Cain avait presque réussi à reprendre le contrôle de son corps une seconde mais ce n'était que du au fait que Ladön avait sous-estimé son neveu. Il n'eut qu'à affermir sa prise sur sa proie pour le pousser jusqu'à la dite salle au centre de laquelle il contraignit Cain à se mettre à genoux devant eux.

Son air terrifié et dégouté de sa propre faiblesse était pour Ladön un véritable spectacle. Il croisa les bras et se mit un peu en retrait alors que Drake commençait à détruire quelques murs spirituels. La colonne de flammes qui déferla subitement le prit toutefois de court. Étonné par un tel déchainement et surtout de voir que Cain était capable d'une telle puissance, même non maitrisée, il commença à comprendre pourquoi Drake voulait absolument l'intégrer à la famille une bonne fois pour toute et en faire une des armes clés de la famille. Encore faudrait-il réussir son reconditionnement mais la Révélation y aiderait sans aucun doute.

Malgré sa bonne immunité au feu, mais pas totale pour le coup, il faisait de plus en plus chaud et Ladön interpella son père. Drake, tout en guidant mentalement Cain, força les flammes à s'amenuiser jusqu'à disparaitre. Cain de son côté essayait de résister aux images, aux souvenirs qu'il voyait. C'était stupide, il fallait au contraire qu'il les appréhende. Après quelques instants de vaine résistance et pour éviter qu'il ne soit totalement submerger, Drake le contraignit à voir les premières images. Constatant que ça l'aidait effectivement Cain qui avait tout de même un instinct de survie assez développé, finit par adopter l'attitude voulue et tenta de faire siens les souvenirs. Dans une certaine mesure en tout cas.

Ressortir de cet état lui prit plusieurs dizaines de minutes. Il faut dire qu'entre l'impression d'être autre chose, les idées qui tranchaient avec celles qu'il avait personnellement et voir son corps perpétrer quelques actes sanglants, tout cela n'était pas fait pour l'aider. raison pour laquelle Drake était resté dans son esprit "avec lui" durant toute la durée de l'expérience afin d'éviter de détruire l'esprit de son petit-fils tout en lui permettant de comprendre et savoir ce qu'il s'était passé durant sa possession.

Finalement, sentant que Cain s'en sortait et qu'il reprenait doucement corps avec la réalité, Drake sortit, laissant la suite à son fils.

Le jeune homme lâcha un petit rire narquois, insultant presque son oncle en sous entendant qu'il serait incapable de lui apprendre quoi que ce soit, à moins qu'il fasse référence à son tempérament, bien loin de celui d'un professeur digne de ce nom. Dans ce cas, c'était plutôt comme un compliment que Ladön le prendrait.

Ce dernier fit apparaitre des armes. Cain choisit deux épées. Ladön esquissa un sourire tout en jouant avec son fouet. Il le garderait pour leur première séance.
Il fit disparaitre les autres armes en informant son neveu des modalités du "cours" : exclusivement des combats réels. Cain n'était visiblement pas rassuré de savoir qu'Alecto était déjà prévenu. Et il avait bien raison de ne pas l'être car Ladön ne comptait pas être gentil.

Ladön s'attendait à ce qu'il se cache dans un coin ou tente de subir sans répliquer. Il lui avait déjà fait le coup plusieurs fois. Mais pas cette fois-ci, il avait visiblement enfin compris l'utilité de prendre l'avantage. Ca lui ferait une chose de moins à lui expliquer.

Cain se rua sur lui, et tenta de lui couper sa main armée, celle qui tenait le fouet tout en faisant un coup horizontal pour l'atteindre sur un point vital. Ils ne manquaient pas au niveau du haut du corps : tête, cou, torse selon comment on frappait. Ladön écarta son bras pour éviter le premier coup et n'eut qu'à se mettre de côté en décalant son pied d'appui pour esquiver le second. Il recula d'un pas pour se remettre à distance et voir les coups arriver. Il aurait tout à fait pu le déséquilibrer et en profiter pour frapper, même sans fouet mais il voulait d'abord évaluer son niveau, il lui laissait donc une chance de l'atteindre. Ses mouvements manquaient de précision, de rapidité d'exécution mais il avait les bonnes idées, les bons réflexes, c'était déjà ça. Mais ce ne serait pas suffisant. Il s'était quand bien même bien ramolli depuis qu'il était à l'académie. Quelle idée de l'y avoir mis aussi. Il avait pris ses aises et était devenu mou et sans volonté.

Après quelques passes durant lesquelles Ladön se contentaient d'esquiver, il se décida à répliquer. D'un geste aussi rapide qu'habile, il enroula son fouet autour d'une des épées de Cain, enserrant son bras avec elle et tira pour l'amener au sol. En un bond, il écrasa la main du jeune homme et écarta l'arme. Il tenta ensuite de lui assener un coup dans la tête puisqu'elle était à portée.

Si il se prenait le coup, il serait sonné et blessé. Ladön avait prévu de s'acharner un peu sur lui, juste pour voir si il encaissait aussi bien qu'avant. Simple curiosité professionnelle en somme. Si il esquivait, alors il continuerait à attaquer sans relâche à son tour. Il fit claquer son fouet pour relâcher le bras de Cain et l'envoyer s'enrouler autour de son cou, ou de son autre bras dans le but évident de lui supprimer son dernier avantage: son arme. Si il esquivait l'entrave, il se prendrait au moins un coup qui lui laisserait une marque rouge.

Ladön ne comptait toutefois pas s'arrêter là, il n'avait pas besoin de son fouet pour combattre et puisqu'il était censé lui montrer ce qu'était une vraie efficacité, il attendait avec impatience qu'il ne le pousse un peu plus loin, si il en était capable en tout cas.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cain Leckard
Apprenti de 2nde Sphère - Talmar
Age du personnage : 19
Race : Humain
Pouvoirs : Pyrokinésie et aura de terreur
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 3 Aoû - 22:39
Après avoir était forcé de subir une infime partie et pourtant si conséquente car violente, des souvenirs du démon qui l'avait possédé, Cain avait du se choisir des armes pour faire face à son oncle. Ce dernier brandissait toujours le fouet avec lequel il avait empêché son neveu de s'enfuir. Le jeune homme de son côté avait jeté son dévolu sur deux épées. Il avait toujours préféré tout mettre dans l'offensif. Du moins pas toujours mais il avait été forcé de comprendre, à force, que ça restait la meilleure solution.

Toutefois il connaissait Ladön et quelques unes de ses aptitudes comme les siennes d'ailleurs. Il avait donc conscience de la différence de force et de maîtrise. Il avait donc fait le choix de l'attaquer d'entrée de jeu aussi rapidement et fort qu'il le pouvait. Il jouait le jeu, pour l'instant, c'est-à-dire qu'il n'utilisait pas de magie. D'un autre côté, même si il avait voulu en utiliser, il y avait de fortes chances que ça lui nuise plus à lui qu'à Ladön. Autant donc ne pas précipiter son... bref ce qu'il allait lui faire.

Il avança rapidement et envoya plusieurs coups de taille qu'il esquiva tous sans même utiliser son fouet pour le repousser. Cain tenta d'accélérer le mouvement, le manqua de peu et parvint tout de même à le surprendre... Ou presque. Donc ça n'avait eu aucun impact....

Sans qu'il ne le voit vraiment venir, Cain vit et sentit le fouet s'enrouler autour d'une des épées en bloquant son bras, l'empêchant ainsi du moindre mouvement cohérent avec celui-ci. Il leva son bras libre pour tenter de couper le fouet mais n'en eut pas le temps. Il fut subitement tiré à terre. A la fois surpris et partiellement bloqué, il vit et sentit Ladön lui écraser sa main. Cain dans un cri, lâcha l'arme que son oncle repoussa du pied avant de tenter de lui envoyer un coup dans la tête.

Cain eut la présence d'esprit de roule sur le côté à temps pour l'éviter. Le fouet le libéra mais que pour mieux tenter de l'entraver une fois de plus. Le bout fila vers son cou. Cain d'un mouvement de poignet habile, para le fouet et parvint à le repousser mais pas sans que la lanière ne vienne d'abord lui laisser une marque rouge et ensanglantée sur sa joue. Il finit de se redresser sans lâcher des yeux son ennemi.

Galvanisé par le combat malgré lui, Cain attendit qu'un nouveau coup de fouet ne vienne vers lui et opposa son bras désarmé pour l'attraper, le bloquant. Sans attendre, il tira de toutes ses forces sur le fouet pour forcer son oncle soit à lâcher son arme soit l'attirer à lui. Mais il ne comptait pas s'arrêter là. Pour tenter de le prendre de vitesse et sachant qu'il n'avait pas le physique suffisant pour ce faire, il se servit de son feu pour se propulser vers lui. Il envoya son épée tenter de le frapper vers l'épaule gauche. Ca le forcerait à se décaler d'autant si il le pouvait et alors c'est le coude de Cain qui serait prêt à le cueillir. Il viserait tout ce qu'il pourrait mais principalement la tête afin de le sonner au moins et avoir enfin une opportunité réelle d'attaquer.

Si ça fonctionnait, il enverrait son épée vers Ladön pour tenter de l'empaler. Cain visait le cœur ou la gorge. Un point vital dans tous les cas. Il ne comptait pas faire de cadeau à une enflure telle que lui. Si il pouvait le tuer, il ne se priverait pas. Ne serait-ce que par vengeance.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Drake Leckard
Seigneur de Targatt, Chef des Leckard - Archimage
Age du personnage : 56
Race : Humain
Pouvoirs : Abjuration et absoption
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 16 Aoû - 18:38
Ladön avait vu avec satisfaction son fouet s'enrouler autours d'un des bras armé de Cain. Comme il l'avait prévu, il parvint sans peine à le mettre à terre et lui écrasa la main avant de repousser plus loin l'arme que son neveu avait lâché. Oui, ce serait facile. La séance serait courte si il continuait à être aussi mauvais.

Comme pour tenter de le faire mentir, Cain évita le coup de pied dans la tempe que son oncle lui destinait et même le coup de fouet qui laissa toutefois une marque rouge sur sa joue. Le gamin se redressait. Bien, Ladön pouvait aisément lire dans son regard qu'il avait enfin envie de combattre, ou au moins de répliquer. C'était le minimum syndical. Il ne retrouvait pas encore cette lueur haineuse qui avait si souvent caractérisé Cain mais ça ne saurait tarder si il parvenait déjà à le pousser à réagir et tenter quelque chose.

Sans lui laisser davantage de temps, une nouvelle fois, la lanière de cuir lacée vint frapper le plus jeune des deux hommes mais pas à l'endroit prévu. Caun avait été réactif pour le coup et avait paré en opposant son bras désarmé autour duquel le fouet s'enroula. Bon, c'était là qu'on allait voir si ça valait le coup de continuer ces "leçons" ou pas. Cain ne le décevit pas et l'attira partiellement vers lui, le forçant pour ne pas être déséquilibré ou ne pas lâcher son arme, à faire quelques pas en avant.

Par contre ils étaient encore assez loin. Comment avait-il prévu d'attaquer ? La réponse vint à lui toute seule, alors que Cain utilisait une petite portion de sa pyrokinésie pour se propulser vers lui. Il trichait. Ce n'était pas les termes de leur accord pour ce "cours". C'était censé se dérouler sans magie.
Ladön avait bêtement pensé que Cain était trop brisé, trop tétanisé pour outrepasser un ordre de Drake ou de lui-même. Mais il s'était visiblement trompé. Et l'étonnement qui le saisit manqua de peu d'avoir raison de lui. Il esquiva de peu la lame de son neveu qui lui entailla profondément l'épaule gauche. La douleur eut au moins le mérite de le faire revenir au combat.

Si ça n'avait été que cela il n'y aurait pas eu trop de souci, hormis le non-respect des règles fixées évidemment, mais il ne s'arrêta pas là et poursuivit son assaut. Ladön en faisant un pas de côté se prit de plein fouet le coude du gamin dans la tempe. Partiellement sonné et lui faisant perdre son équilibre il tituba en reculant de quelques pas. Ce n'était pas encore suffisant pour lui faire perdre conscience mais si il avait été une personne normale, il se serait fait empaler et serait mort de la main même de son neveu.

Heureusement il n'était pas n'importe qui. Il était Ladön Leckard. Pour s'éviter une blessure mortelle, il lâcha son fouet pour empoigner la lame à pleine main et bloqua totalement la lame avec sa deuxième main. Bien sur, le sang perlait mais la douleur n'était rien en comparaison de son contentement. Drake l'avait autorisé à faire ce qu'il voulait avec Cain tant qu'il ne le tuait pas et il devait toutefois lui enseigner quelques techniques utiles tant qu'il respectait les règles qu'il avait édicté. Si il les transgressait, Ladön était libre de le châtier comme bon lui semblait. Et c'était justement ce qu'il venait de faire, il ne se priverait donc pas de lui faire comprendre son erreur. Bien sur, dans un combat "réel" on ne gagnait pas en respectant les règles, et Ladön lui avait justement dit qu'il s'agissait d'un combat de ce genre. Toutefois Cain devrait apprendre que peu importe ce qu'il pouvait dire ou faire, les ordres de Drake étaient et demeuraient tels des lois inaliénables auxquels il devrait se plier.

Ladön retira avec brutalité l'épée des mains de Cain et la jeta plus loin sans le lâcher des yeux. Il franchit en une seconde la faible distance qui les séparaient et plaqua la paume de sa main contre le plexus de son neveu. La puissance du coup semblerait plus faible à n'importe qui qu'un coup de poing mais la technique était ainsi faite. Ce n'était pas les dégâts bruts qu'il visait mais maximiser la diffusion de l'impact pour réduire en charpie les organes internes.
Il ne maîtrisait pas encore assez ce coup pour en faire usage n'importe quand mais quitte à le châtier, autant qu'il s'y entraine.

"Tu as triché neveu."

Il ne l'admettrait pas mais c'était bien joué de sa part en fait. Une telle manœuvre l'avait surpris quoi que c'était stupide de sa part de l'avoir été. Cain dans le fond avait toujours été une tête brulée. Au sens propre comme figuré. Un esprit revêche et rebelle en constante alerte et prêt à saisir n'importe quelle opportunité pour se venger.

Ladon avait cru son esprit trop brisé pour avoir conservé un tant soit peu de sa véhémence mais il fallait croire qu'elle était et restait la composante principale de ce faible petit être. Tant mieux pour la famille.
Le fils de Drake laissa quelques instants à Cain pour se remettre du coup et lui adressa un sourire carnassier.

"A mon tour ?"

Comme pour l'amener dans la salle, il prit le contrôle de Cain. De son corps exclusivement une fois de plus. Il le força à se relever et aller ramasser l'épée la plus proche. Une fois empoignée, il contraignit le "garçon" à en poser la pointe contre son cœur.  
Un mot, une pensée et il se perforerait lui-même le cœur. Il sentait clairement la peur, la terreur même transparaitre au travers du regard du gamin. C'était tellement tentant. Mais il savait se retenir. C'était indispensable d'abord pour qu'il puisse continuer à jouer, ensuite pour qu'il évite les foudres de son père.

Par contre, il avait bien envie de lui faire vivre une humiliation de plus. Il lui commanda donc de graver dans sa propre chair le nom de "Ladön".
Si il parvenait d'une manière ou d'une autre à rompre le sort par la seule force de sa volonté, ce qui était peu probable bien qu'il y soit parvenu un instant un peu plus tôt Ladön le féliciterait dans ce cas en le rouant de coups et en gravant profondément dans sa chair le "L" des Leckard -qui était aussi l'initiale de son prénom, ce que la vie était bien faite mine de rien-. Il ne s'arrêterait que lorsqu'il aurait perdu conscience.

Après tout, la résistance physique et à la douleur étaient toutes aussi primordiale pour en faire un sorcier digne de ce nom. Les techniques viendraient après ! Toutefois, faisant mine de prendre son rôle de professeur au sérieux, entre deux coups, il se permit de l'abreuver de quelques conseils avisés.

"La surprise est un élément primordial dans un combat, veille à ne jamais montrer à ton ennemi quelles seront tes prochaines actions. Ne lui laisse pas le loisir de se préparer, mais celui qu'il veut de croire qu'il te connait."

Ce n'était pas le plus important mais la base. Cain la maitrisait en fait assez bien une fois dans le feu de l'action mais il choisissait souvent assez mal le "moment" de débuter le combat. La logique aurait voulu qu'il lui tende une embuscade plus tard au détour d'un couloir et certainement pas qu'il profite d'un moment où les deux étaient d'ores et déjà armés et aux aguets pour charger.

"Tu as déjà saisi que face à un ennemi plus for et expérimenté, tu ne devais te priver d'aucun moyens susceptible de le vaincre, quitte à ne pas respecter les règles des duels ou de l'honneur."

Il le marqua d'un nouveau coup, écrasant de son pied ses cotes déjà fragilisées et son ventre déjà mis à mal et sur lequel des bleu avaient déjà commencé à apparaitre. Quand à son visage tuméfié, il continuait à boursoufler davantage à mesure que les minutes passaient.

"Tu dois ajouter d'autres cordes à ton arc et apprenne à les utiliser. Tu as beau être malin, tu restes trop impétueux et pour rien. Tu gaspilles ton énergie dans de vaines offensives. Patiente et prends du recul, ne minimise jamais l'importance d'aucune parole, aucune information. Ce n'est que de cette manière que tu vaincras."

Ladön s'agenouilla à côté de son neveu. Il saisit son visage entre ses doigts et le força à le regarder.

"Saisis ta chance d'apprendre et de devenir ce que tu dois. Tu tenteras de nous tuer après. Pour l'heure, obéis."

Ca y est il s'était lassé. Cain était à peine conscient. Voir plus du tout en fait et Alecto venait d'entrer dans la salle. Ladön avait toujours trouvé son oncle trop doux. Et c'était encore le cas vu le regard de reproche qu'il lui adressa. Ladön leva les yeux au ciel et sortit simplement de la salle.

"Il s'entraine avec Tryana dans deux heures."

Jamais il ne serait pleinement remis en si peu de temps, même avec les compétences d'Alecto en guérison. Mais il devrait faire de son mieux.
Ladön croisa d'ailleurs Tryana quelques pas plus tard. Celle-ci le retint par le bras.

"Ne peux-tu donc pas te contenir une fois dans ta vie ?!"

Le fils de Drake se contenta de libérer son bras d'un geste sec et de lui adresser un sourire. Sans un mot, il tourna les talons. Il n'en avait clairement rien à faire. De son point de vue, il l'avait entrainé et avait tenté de lui enseigner quelques principes de base. Certes il n'était peut-être pas dans le meilleur état pour retenir ce qu'il avait dit mais après, tout n'était que pure logique et déduction. Cain avait beau être intelligent, il se laissait très vite débordé par l'émotion du moment. Et puis il avait clairement perdu de sa combativité depuis son réveil.

De son côté, Tryana avait rejoint Alecto et secoua la tête en voyant l'état de son élève. Elle se retira, sachant pertinemment qu'elle avait pas mal de temps devant elle avant qu'il soit apte à quoi que ce soit.

C'est en toute fin de journée et après qu'il ait mangé, qu'elle retourna le voir pour lui prodiguer son entrainement à elle.

"On va d'abord reconnecter ta pyrokinésie avec ta volonté consciente et pas avec tes émotions. Essaie de faire apparaitre une flamme dans le creux de ta main et de la maintenir pendant que je vais évoquer des sujets particuliers."

C'était rébarbatif mais nécessaire pour voir ce qui clochait et sur quoi appuyer, ou non, pour obtenir de lui les résultats désirés.
Elle attendit qu'il y parvienne et reprit la parole

"A quoi aspires-tu ?"

Elle commençait doucement mais il lui fallait une base de référence et ça lui permettrait de lancer une conversation qui leur serait utile à tous les deux car permettrait à Cain de se concentrer sur ses objectifs fixés, ou qu'elle lui fixerait.

"De quoi as-tu peur ? Du démon ? De notre grand-père ?"

Là aussi, c'était essentiel et elle se contentait de se protéger et de laisser pleinement s'exprimer le pouvoir de son cousin. Ne risquant rien, elle n'avait pas de raison d'intervenir pour le moment autrement que par la parole. De plus, elle savait qu'il ne connaissait pas encore la véritable nature de leur pyrokinésie "familiale" puisqu'il n'était pas encore passé par sa Révélation. Si le traumatisme était intervenu après le rituel, Cain n'aurait sans doute pas perdu son feu. Et avant qu'il ne puisse se faire, il faudrait déjà qu'il ait retrouvé ses sensations. Au minimum. Sinon son esprit cèderait sous son propre pouvoir et ça lui serait fatal.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cain Leckard
Apprenti de 2nde Sphère - Talmar
Age du personnage : 19
Race : Humain
Pouvoirs : Pyrokinésie et aura de terreur
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 1 Sep - 19:18
Son attaque avait eut l'effet escompté : il était parvenu à prendre par surprise Ladön et à lui mettre plusieurs coups, le blessant à l'épaule, manquant de peu de lui démettre la mâchoire dans l'opération, sans parler de le transpercer. Alors qu'il allait tenter de l'achever, son oncle saisit l'arme à pleine main, un petit filet de sang tombant au sol. Cain tenta de la retirer mais il plaça sa seconde main en renfort et la différence de force empêcha Cain de la récupérer.

D'un geste brusque, il lui arracha l'arme des mains et l'envoya à l'autre bout de la pièce. Cain suivit des yeux l'arme. Trop loin. Il ne pourrait pas la récupérer sans s'exposer. Revenant à Ladon il vit trop tard qu'il était déjà à portée pour lui placer un coup. Il était toutefois rassuré de constater qu'il n'avait pas d'arme lui non plus. Il tenta de parer le coup de sa paume mais fut trop lent. Il recula d'un pas alors qu'une lueur d'incompréhension envahissait son regard.

C'était quoi ça ? Ca ne faisait pas vraiment mal. Cain se redressa et... tomba à genoux en se tenant l'abdomen et le ventre alors qu'une douleur fulgurante le saisissait. Il lâcha une plainte de douleur et se pencha vers l'avant, son front reposant au sol tendit qu'il vomissait un peu de sang. Qu'est ce qu'il se passait..? Qu'est ce qu'il lui avait fait..?!

Il entendit clairement Ladon lui dire qu'il avait triché. Hé bien oui. C'était de famille il fallait croire. Donc, le coup bizarrement qu'il lui avait porté... était fait sans magie simplement pour le punir. Pour lui montrer que même sans en utiliser il y avait énormément de moyens de s'en sortir. C'était une extrapolation, mais Cain connaissait le bonhomme malheureusement et ça concordait bien.

Le jeune Leckard se redressa quelques secondes plus tard. La douleur était encore présente mais s'estompait. Toutefois il se sentait plus faible qu'avant. Peu importe ce que ça avait provoqué, ce n'était pas encore passé. A peine fut-il relevé que Ladon l'avertit qu'il allait attaquer. Parce que ce n'était pas ce qu'il avait fait juste avant ?
Cain tenta d'adopter une garde qui laisserait passer le moins de choses possibles. Il manquait d'entrainement mais on pouvait constater malgré tout qu'elle n'était pas si mauvaise que cela.

Concentré, Cain lui adressa un sourire de défis. Pourtant, il sentit de nouveau son corps refuser de lui obéir. Quand il parlait que c'était à son tour, Cain avait bêtement pensé qu'il continuerait dans la même veine vu comme il aimait faire couler le sang en sachant que c'était de sa main, mais il n'avait pas pensé qu'il prendrait de nouveau son contrôle. De son corps du moins car il était tout à fait conscient du fait qu'il venait d'aller ramasser l'épée et qu'il était en train d'en placer la pointe dans la direction de son cœur. Avec la peur de mourir, c'est son instinct de survie qui prit le dessus. Il était hors de question qu'il accorde à Ladon la satisfaction de le contrôler aussi facilement et de faire de lui ce qu'il voulait. Il n'était plus l'enfant qu'on battait simplement. Enfin... il l'était moins et le serai de moins en moins. Hors de question qu'il le laisse encore jouer avec lui à ses dépends. Il avait profondément enfoncer la pointe de l'arme dans son bras, prêt à graver le nom de son oncle dans sa chair. Hors de question. Hors de question de devenir son jouet près avoir subi autant de choses... Mobilisant sa volonté comme jamais, il parvint à reprendre le contrôle de son corps et à se jeter, l’arme au poing, vers Ladon dans le but évident de le tuer. Trop évident.

Contrarié, Ladon le remit au sol bein trop facilement au gout de Cain et le rossa de coups. Complètement sonné, il ne se rendit compte qu'en sentant la lame d'un poignard sur sa peau que Ladon était en train de la tailler. Cain plaqua sa main sur lui, agrippant ce qu'il pouvait et tenta de lui mettre le feu. Le faire bruler vif semblait être une juste rétribution. Malheureusement seule une flammèche apparut. Malgré tout, sa tentative avait du faire réfléchir l'homme qui stoppa son "art". Cain jeta un bref coup d'oeil. Il n'avait tracé qu'un "L" et encore pas très bien formé. Il le ferait aisément passer pour une cicatrice comme une autre... Une de plus.

Les coups se mirent à pleuvoir de nouveau. Cain se plaça en position fœtale, bras recroquevillés sur sa tête et sa nuque pour les protéger autant que possible. Entre deux séries de coups, Ladon se posait en professeur et expliquait à cain ce qu'il était censé faire et comment réagir. Les stratégies de base mais il mit surtout l'accent sur son obéissance à Drake au moins. Les derniers mots par contre lui demeurèrent inconnus, il était tombé inconscient.

Il se réveilla plus tard, Alecto à ses côtés. Ce dernier lui adressa un sourire désolé, lui ébouriffa les cheveux et sortit de la pièce. Cain retomba dans le sommeil quelques heures et c'est Tryana qui vint le chercher après qu'il ait mangé pour leur entrainement.
Malgré l'appréhension qui montait, il ne se sentait pas autant en danger avec elle qu'avec Ladon.

Elle lui expliqua qu'il s'agirait surtout de magie élémentaire avec elle : retrouver ses pouvoirs, les développer et les contrôler. Ca... semblait bien. Tout dépendrait de la méthode. Aussi étrange que cela puisse paraitre, elle lui expliqua qu'ils allaient "parler". Cain la regarda avec méfiance. Sérieusement ?

Ce fut pourtant le cas. Se faisait plus coopératif, il dut faire un effort étrangement plus conséquent que lorsqu'il était face à Ladon pour faire apparaitre une flammèche. Sa cousine lui posa des questions.
A quoi aspirait-il ? Il n'y avait jamais réfléchi auparavant et la question le prit de cours, tant que sa flammèche tremblota bien que ses mains n'aient pas bougé. Après tout, les Leckard ne se moquaient-ils pas des aspirations des leurs comme des autres ?

Il plongea son regard dans celui de sa cousine mais n'y décela aucune malice. Cain détourna les yeux. Il aurait pu dire devenir le meilleur, le mage le plus puissant. Mais ce n'était pas vrai, c'était un moyen. Un moyen pour...

"Rester en vie." Il hésita une seconde et revint camper son regard dans le sien, d'une couleur si similaire. "Ma liberté."

La conversation continua et finalement, elle lui demanda de quoi il avait peur. Sans lui laisser le temps de répondre, elle mentionna le démon. La flammèche devint feu alors que sur le visage de Cain on pouvait y lire une appréhension croissante.

"Oui"

Fit-il rapidement, comme pressé de se débarrasser de la question comme du souvenir du démon qui avait pris possession de lui. Elle ne lui laissa pourtant pas le temps de se détendre et mentionna Drake. Bien qu'il ne soit pas présent, son seul souvenir suffit a arracher un frisson au jeune Leckard. Son aura sembla fondre comme neige au soleil. ce ne fut pourtant pas le cas de sa flamme qui devint brasier.

Cain tenta de le maitriser et au prix d'un gros effort, il acquiesça pour clore la question de Tryana. Il avait nettement plus peur de Drake que du démon. C'était normal. Le démon était mort. Drake lui était encore là. Il baissa la tête, honteux de sa propre faiblesse.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Drake Leckard
Seigneur de Targatt, Chef des Leckard - Archimage
Age du personnage : 56
Race : Humain
Pouvoirs : Abjuration et absoption
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 2 Sep - 15:18
Tryana avait du patienter plus que prévu pour pouvoir donner son "cours" à Cain et elle avait la fâcheuse impression qu'on lui laissait encore une fois récupérer les pots cassés. Enfin, le Cain cassé. Bien qu'elle soit indéniablement plus pédagogue que leur oncle. Elle préférait toutefois utiliser son temps d'une manière plus... utile. Après tout elle avait la garde à diriger et le protectorat à coordonner en partenariat avec Corvus. sans parler de la République qui commençait à faire parler d'eux et d'Ether que l'on gardait sous surveillance discrète mais active. Certains de ceux qu'elle prenait pour de braves fanatiques n'étaient autres que des agents de Tryana. Quand à infiltrer la République, c'était en cours même si il y avait peu de chance que ça soit aussi simple.

Tout cela pour dire qu'elle avait du pain sur la planche et donner un cours, même à un membre de la famille, ne lui faisait pas particulièrement plaisir. Malgré cela, elle avait conscience qu'il valait mieux que ce soit elle qui assure cette partie de son entrainement et que si Cain pouvait regagner le contrôle de sa puissance et la faire croitre sur ses conseils, il se révèlerait vite devenir un atout de poids. Enfin, il le serait si il ne cherchait pas à tous les tuer. Car il était loin de porter la famille dans son coeur. Et bien qu'elle ne pipe pas mot, Tryana comprenait parfaitement son sentiment et compatissait d'une certaine manière.

Bref, pour l'heure et avant de penser au futur, il fallait encore que Cain retrouve un semblant de contrôle et pour cela, il faudrait qu'il soit lucide sur les tréfonds de son âme et ce qu'il s'y cachait. Si elle parvenait au moins à lui faire retrouver un semblant de calme et de maitrise, ils pourraient ensuite lui faire passer sa Révélation. Ce n'est qu'après ce rituel qu'ils seraient fixés sur le sort du jeune homme. Serait-il un ennemi ou un allié ? Pour l'instant il était trop tôt pour le dire et Drake souhaitait qu'on lui accorde une vraie chance de faire parti de quelque chose de plus grand qu'un individu : les Leckard. Ils formaient une entité unique et puissante. Et vu les conditions actuelles, il serait de bon tons qu'aucun d'entre eux ne trahissent. Le seul élément qui en était capable se révélait être Cain. Aussi leur grand-père avait déjà avertie Tryana de ne pas trop s'attacher à lui car il lui reviendrait sans doute la tâche de le tuer si il se révélait... décevant.

Pour tenter de créer un lien entre eux et d'instaurer un dialogue qui lui permettrait de trouver l'axe d'approche pour restaurer la maitrise de ses pouvoirs, Tryana avait commencé par lui poser quelques questions. Ces questions, bien qu'il ne devait sans doute pas s'en rappeler lui avaient déjà été posées par le passé, lorsqu'il était enfant. Ses réponses avaient alors été toutes autres.

A quoi aspirait-il alors ? "Détruire cette famille !" avait alors clamé l'enfant. Quand à ce qui lui faisait peur, au prix d'une lourde insistance, ils avaient réussi à lui arracher un simple "de mourir avant d'avoir fini." Réjouissant. Aujourd’hui ses réponses tranchaient avec ce qui avait été sa réalité. Il aspirait à la liberté et à rester en vie ? C'était pitoyable. Tryana ne put s'empêcher d'esquisser un infime rictus de dégout. Quand à ce qui lui faisait peur, c'était évident et pour le coup très logique : Drake avait été celui qui lui en avait le plus fait baver et ça continuait. Vu que son agressivité, son esprit vengeur s'était amoindri, il ne restait plus que la peur de ce dernier. Même le démon lui faisait moins peur, sans doute parce qu'il n'était plus une menace directe.

Cain parvint tant bien que mal à maitriser sa flamme qui grossit pourtant jusqu'à devenir un véritable brasier.

"Le feu est lié au souffle et à la vie. Ferme les yeux, vide ton esprit et concentre toi sur ta respiration. Ressens ton feu comme si il était une prolongation de ta volonté, de ton propre corps. Le feu doit redevenir flamme."

Elle revint ensuite sur la teneur de son discours.

"Que ferais-tu de ta liberté dans ton état actuel ? Drake m'a dit que tu avais failli blesser ton ami, ce Garreth. Lors que tu auras récupérer un semblant de maitrise, nous te laisserons une plus grande autonomie."

Elle tentait juste de lui faire comprendre sans le dire clairement que cet état était principalement pour son bien. Une nécessité compte tenu de son état. Dans les faits, il ne serait jamais totalement libre. Si il n'était pas retenu par des chaines, c'était le conditionnement que mettait en place Drake qui ferait ses preuves. Il le convertirait petit à petit et la Révélation conclurait le processus.

"Quand à ta peur, elle est fondée."

La jeune femme marqua une pause, en observant la flamme dans les mains de son cousin afin d'être pleinement au courant de l'effet que provoquaient ses paroles.

"Nous ne t'avons pas pardonné d'avoir tué ton propre oncle, sa femme, et ton cousin. Grand père aurait pu te tuer pour se venger. Alors oui, il t'en a fait bavé, et Ladon aussi. Trois meurtres pour quoi ? Parce que tu pensais, à tort que Drake avait peut-être tué ta mère ? Parce que notre oncle était aussi sadique que Ladon ? Et pour cela tu as tué sa femme et son fils. T'avaient-ils fait du mal eux aussi ? Méritaient-ils de mourir pour ça ?"

C'était la stricte vérité. Tout le monde savait que Drake n'avait jamais pu se résoudre à tuer sa propre fille, pas sans bonne raison. Mais il avait simplement choisi de la laisser vivre en échange de ramener Cain avec lui. La faute imputait-elle vraiment à Drake si Cain avait mal vécu l'abandon de sa mère ? C'était elle qui avait choisi sa tranquillité à son fils.

Il était plus que temps que Cain grandisse un peu et se remette en question. Il croyait que Drake était le monstre mais des deux, le monstre n'était pas forcément celui que l'on croyait. Pour Tryana les deux se valaient quoi que dans des styles très différents. Drake dans le froid calcul et dans son imposante cruauté quand il souhaitait en montrer. Cain était un monstre d’égoïsme et se posait en victime alors qu'il avait tué plus de Leckard que Drake pour de fausses raisons. Les mauvais traitements étaient une chose qu'il aurait pu résoudre en ne tuant que leur oncle. Or, il avait aussi décidé de tuer toute la famille avec. C'était un miracle que la plus jeune ait survécu d'ailleurs.

Cain était hypocrite et faible. Si il voulait tuer, qu'il assume. Ladon ne lui pardonnerait jamais et dès que Drake rendrait son dernier souffle, Tryana savait que sa première action serait d'attenter à la vie de Cain. mais là n'était pas le propos.

"Tu as peur de Drake pourtant tu le défies encore et encore pour rien d'autre que soulager ton égo et continuer à te placer en victime. Quand tu ne déclenches pas un combat en choisissant le pire moment pour toi, tu fuis. C'est à croire que tu adores qu'on te punisse."

Elle marqua une pause pour retrouver le calme qu'elle avait failli perdre. Pour elle ça relevait presque du masochisme. Elle campa son regard ocre glacé dans celui de son petit cousin.

"Il serait grand temps que tu fasses un examen de conscience et que tu choisisses ta voie. Tu es certes un bon destructeurs mais tu te détruis toi-même mieux que personne."

Bien que les compétences de Trayan en matière de magie spirituelles soient faibles, ça restait toujours plus conséquent que ce à quoi Cain pouvait résister. Elle profita du trouble qu'elle avait semer dans son esprit pour le pénétrer et lui montrer certains de ses souvenirs pour illustrer tout ce qu'elle venait de dire. Approchant davantage de lui, elle le prit par les épaules.

"Nous savons tous les deux que tu es trop intelligent pour vraiment croire que tu es une victime. Nous savons tous les deux que tu es consentent."

Elle resserra sa prise, commençant à lui infliger une brulure... par le froid mordant de la glace. Mais le but n'était pas de le blesser. Ce n'était qu'une déplaisante contrepartie du sort qu'elle commençait à utiliser sur lui.

"La liberté est un grand mot qui déclenche plus de conflits que ça n'en résous. Faire parti d'une famille ce n'est certes pas être totalement libre. Mais il en est de même pour Garreth et toi. Dès que tu t'attaches à quelqu'un tu créés tes failles, tes faiblesses et tes chaines. Tu as choisis de continuer à lutter pour rien, contre Drake. Tu as choisis de t'exclure de cette famille alors que tu recherches désespérément des liens."


Bloquant ses mouvements, elle l'emprisonna dans la glace qui le recouvrait. le choc thermique entre son attrait naturel au feu et la glace le ferait sombrer dans une sorte de coma. De sa place, Tryana pourrait alors le forcer à faire son examen de conscience. Car il était primordial qu'il commence à se connaitre mieux que cela. Lorsqu'il se serait accepté lui-même, il devrait avoir récupéré la pleine possession de ses pouvoirs et plus encore.

*Ne résiste pas, je ne te veux pas de mal et tu le sais. La vérité est dure mais elle seule peut t'aider à clarifier ton état et le stabiliser. Admettre ce qui est réellement, c'est ça faire preuve de courage. Et dans ce domaine, tu en as nettement moins que ton précieux Garreth.*

Lui lança-t-elle par une télépathie mineure afin de l'aider à coopérer. Elle comprenait comment Cain fonctionnait : un égo sur développé et une fâcheuse tendance à vouloir être le meilleur. tendance à ne pas voir ses erreurs, à ne pas assumer les actes qui le dérangeaient bien qu'ils émanaient de lui. En faisant appel à sa fierté, elle comptait bien parvenir à le faire réagir. Peu importait qu'il finisse par briser sa prison de glace et s'éveille, Tryana était une des rares Leckard à être, elle aussi, totalement immunisée au feu, bien que sa pyrokinésie soit loin derrière celle de son cousin.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Cité profane :: EN DEHORS DE LA CITE :: LES BOIS D'HELMANCOURT-
Sauter vers: