:: EN DEHORS DE LA CITE :: LE LAC Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Retrouvailles

avatar
Cain Leckard
Apprenti de 2nde Sphère - Talmar
Age du personnage : 19
Race : Humain
Pouvoirs : Pyrokinésie et aura de terreur
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 1 Juil - 21:46
Cain s'était réveillé la veille. Après avoir agressé celle qui l'avait sauvé, d'abord sous le coup d'une terreur indicible il avait fini par la remercier. Une fois de nouveau seul avec Alrost, le semi-diable lui appris les récents évènements. Trop de choses, il y avait trop d'informations à digérer.

D'abord, il avait bel et bien été possédé par leur ancêtre devenu démon et dont n avait appris qu'il s'agissait du 99e fils de Belial. Pas étonnant que Cain ait fini dans un tel état et qu'il soit resté si peu de son esprit en "état". La majorité de ce qu'il était avait été brisé et malgré les soins de Zahel, Cain souffrait d'une certaine instabilité doublée d'une peur quasi panique de tout ou presque.
Pour le moment, les souvenirs laissés par le démon lui étaient inaccessibles et ne lui arrivaient que par bribes, des fragments. Les actes qu'il semblait avoir proféré avec son corps lui faisait comprendre sans mal pourquoi des personnes voulaient le tuer malgré l'exorcisme.

Son pouvoir n'en faisait aussi qu'à sa tête, ne réagissait pas à sa volonté mais à ses émotions fortes et négatives. tant et si bien qu'Alrost avait du l'éteindre plusieurs fois pendant leur "mise au point de la situation actuelle".

Le corps qu'il avait était toujours celui de l'adulte. Cain avait cru qu'il s'agissait d'un sort de métamorphose lancé par son mentor autoproclamé. Mais non, c'était un sort permanent lancé par le démon lorsqu'il avait pris possession de son corps.

Mais ça n'avait pas été le pire. Non... Il avait fini par lui avouer que Drake était libre. Inutile de dire que le coeur de Cain s'était mis à battre nettement plus fort comme sous l'effet d'un danger immédiat. Ce monstre était libre ?! Pour ajouter à l'effet désastreux, il avait aussi pris possession du palais et tenait d'une main ferme les rênes du pouvoir... Impensable. Impossible. Non.... Ce fut une des fois où Alrost avait du éteindre ses flammes. Recroquevillé sur lui-même et les traits déformés par la terreur, son feu était apparu de lui-même comme pour le protéger. Si il avait le pouvoir... Il allait le chercher. Il allait venir. Son corps avait été pris de tremblements rien qu'à l'idée d'être mis en sa présence et il s'était senti si mal qu'Alrost avait mis une vingtaine de minutes à le calmer.

Il avait fini par lui expliquer brièvement qu'il ne devait pas aller en ville, qu'une sorte de résistance se mettrait en place avec à leur tête lui-même, Astoria et Wilhelmine Schlacht. Cain ne connaissait pas cette dernière mais elle était contre Drake donc tout irait bien. Pas vrai ?

Finalement, pour finir sur une note plus enjouée, Alrost lui avait remis un petit téléporteur et l'avait informé d'un rendez-vous avec Garreth. Le nom lui paraissait doux. L'image de son ami prit forme. Malgré l'envie de le revoir c'était l'appréhension qui dominait. Lui avait-il fait du mal à lui aussi ?

C'est avec cette pensée qu'il tenta de trouver le sommeil. En vain. Il tournait en rond dans sa cavité et Alrost s'était absenté. Et si il ne revenait pas ? Cain s'était redressé, portant une de ses mains sur sa poitrine, le souffle court et des douleurs dans la cage thoracique. Quelques gerbes de flammes étaient apparues. Au prix de gros efforts, il s'était calmé et l'épuisement avait enfin eu raison de lui.

Quelques heures plus tard, Alrost l'avait réveillé pour lui donner à manger et l'informer du lieu de rendez-vous qu'il avait donné à Garreth. Le lac. Assez loin de la cité et peu fréquenté.
Avec un hochement de tête, Cain s'y était téléporté.

Peu habitué à ce type de déplacement, il avait atterri la tête la première et s'était étalé de tout son long sur la berge. Un peu plus il tombait dans le lac. Il s'était redressé lentement. Sentir l'air sur son visage lui faisait un bien fou, tout comme voir l'eau scintiller doucement sous le soleil qui ne tarderait pas à se coucher.
C'était ses sensations, à lui, rien qu'à lui. Il sentit ses yeux bruler et ravala les larmes qui menaçaient de se former.

Ses yeux ocres se posèrent sur la berge et en firent le tour. Personne ? Il était arrivé trop tôt sans doute. Peut-être qu'il n'avait pas envie de le voir. De nouveau, l'angoisse commença à le saisir. Mais c'est l'espoir qui la remplaça alors qu'il discernait une silhouette et une canne aller dans sa direction. C'était lui, forcément lui.

Il fit plusieurs pas dans sa direction et s'arrêta à quelques mètres. Cain aurait aimé l'interpeller mais sa voix était comme bloquée.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Garreth Doreagan
Apprenti 2e sphère Méridius
Age du personnage : 20 ans
Race : Lycan
Pouvoirs : détection de la magie
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 2 Juil - 20:48
Les derniers jours ont été très sportif pour moi. Cette bataille, suivit de la fuite d'Alrost et Cain, que j'avais suivis, le conflit entre Astoria et l'un de ses capitaine... Tout commençait à devenir trop compliqué pour moi. Et avec un peu de recul, rester avec eux n'était peut-être pas la meilleure solution. Du moins, pas pour le moment. Il fallait que j'apprenne à devenir meilleur. Plus fort. Plus compétent. L'académie serait une solution temporaire. Et une fois avoir maîtrisé un maximum ma magie, je pourrais alors me choisir un camp.

Pour le moment, je resterais neutre. Mes préférences étaient claires, je soutenais Astoria et les autres, mais pour moi la meilleure des solutions était que je me déclare être au delà de tout ce conflit. Juste vouloir être laissé en paix à l'académie. J'étais convaincu que ça n'allait pas suffire à me retrouver à nouveau face à des gros ennuis...mais je risquerais moins de danger que de rejouer les espions, cette fois pour les rebelles, et prendre de nouveaux risques.

Alrost me donna une pierre qui allait m'être bien utile. Elle allait pouvoir me téléporter dans les cercles qu'Alrost allait faire, et me permettre d'y faire des allez retour. Ainsi, j'aurais toujours le moyen d'aller voir Cain, sans avoir à quitter l'académie. Même sans ça d'ailleurs, ça aurait été une tâche impossible: connaître toujours leur position, passer des jours de marche avec des provisions pour aller les voir, avec le risque de se faire espionner et suivre à mon insu, et en plus de ça, ils devaient changer régulièrement de planque, et par conséquent je pourrais pas tenir le rythme. Bref, c'était le seul moyen.

Il m'avait expliqué comment l'utiliser, ainsi que le recharger. Elle n'était pas vraiment puissante, et je devais bien faire attention à elle. Je ne savais pas si la laisser sur moi allait être la meilleure solution, ou au contraire, que je devrais la cacher dans mes quartiers privés. Mais aucune importance pour le moment. J'étais plus concentré sur ce moment que j'attendais beaucoup, et que Cain devait peut-être attendre aussi.

Utilisant la pierre pour la première fois, je fermais les yeux, gardant la pierre contre mon torse et laissant sa magie m'enrober. Après quelque secondes, je rouvris les yeux. Devant moi se trouvait un grand lac, qui se terminait pas un soleil mourant au loin, lançant des rayons orangés, presque un peu rosé, sur le paysage. Je regardais autour de mes jambes. Oui, c'est bien la zone de téléportation d'Alrost. Ce truc marche bel et bien.

Relevant la tête, je constatais qu'il n'y avait pas un chat. Logique. Si je devais le revoir, mieux valait que le lieu soit désert. D'ailleurs...une personne se trouvait devant le lac.

Un léger frisson me parcouru l'échine, alors que je vis Cain. Son...corps d'adulte. Mon cerveau pensa tout d'abord au danger. Pour moi, Cain était l'étudiant: l'adulte était Caïn le démon. Mais il me fallut quelque secondes pour que je me rappelle qu'il n'était plus. Il avait disparus. Tout ce qui se trouvait dans ce corps, c'était Cain.

Cain, et rien que lui.

Souriant spontanément, je me mettais à courir vers lui. Assez maladroit et lent, de part mon infirmité, je m’emmêlais même les pinceaux au milieu de ma course, et tomba lamentablement au sol.

-raah!

Je poussais un léger râle suite à la douleur de ma jambe infirme percutant le sol. La douleur était énorme...Mais paradoxalement, j'y était tellement habitué que je ne m'attardais même pas dessus. Me relevant péniblement, je me rendais compte que je lui faisais face, maintenant. Il était très silencieux, mais ça ne semblait pas être de l'indifférence. Je le regardais dans les yeux...Ces yeux...Parmi tous ses changements, ces yeux étaient les mêmes. C'était bien Cain. mon cain.

Je sautais sur lui, manquant de manger à nouveau le sol, et le serra fort entre mes bras.

-Bon sang, tu es là! Tu es...tu es toi!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cain Leckard
Apprenti de 2nde Sphère - Talmar
Age du personnage : 19
Race : Humain
Pouvoirs : Pyrokinésie et aura de terreur
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 3 Juil - 8:35
Alors que la silhouette de Garreth venait d'apparaitre, Cain retint son souffle. Il se pouvait très bien qu'il se re téléporte loin de lui, incapable de soutenir la vue du démon... Enfin, du corps qui l'avait abrité en tout cas. Pourtant, son ami se mit en marche vers lui, en course plutôt même. C'était plutôt de bon augure non ? Cain se mit aussi en mouvement pour le rejoindre et tendit le bras lorsque Garreth perdit l'équilibre. Il n'eut toutefois pas vraiment le temps de le rattraper que ce dernier était déjà face contre terre.

Un infime sourire germa sur les lèvres de l'humain. Il n'avait pas changé, c'était déjà ça. Le temps qu'il se relève, le convalescent l'avait rejoint si bien qu'ils se firent face une seconde. Les mots toujours coincés dans sa gorge, Cain n'émit pas le moindre son. Mais heureusement, Garreth était plus spontané que lui et lui sauta dessus pour le serrer dans ses bras.

Une fois passés le déséquilibre et la seconde de surprise, c'est une douce chaleur qui envahit l'ancien possédé. Pour la première fois depuis qu'il était réveillé il avait l'impression d'être pleinement accepté par quelqu'un, pas pour un intérêt particulier mais pour lui-même. Il avait oublié à quel point il se sentait bien dans ses bras.

Incapable de se retenir davantage, il se pencha vers Garreth pour enfouir sa tête dans le creux de son cou. Lui rendant son étreinte, il ne parvint pas à retenir davantage les larmes qui lui brulaient les yeux et elles coulèrent enfin, mouillant allègrement le vêtement de son lycan.
C'était comme si toute la pression qu'il avait accumulé même avant sa possession, tout se relâchait enfin un peu. Il n'y avait pourtant pas de quoi, la situation était alarmante sur bien des aspects mais là, en cet instant, Cain l'avait enfin oublié.

Il resta collé à Garreth de longues secondes avant de parvenir à calmer un peu le débit de ses larmes silencieuses et desserra enfin sa prise, ses yeux ocres rougis croisant ceux de son ami. Il avait mille et une questions mais ne savaient pas par où commencer.

La voix encore un peu tremblante, il murmura simplement :

"Merci..."

Merci d'être venu, de ne pas le rejeter, de ne pas être mort. Avait-il été blessé par le démon ? Que s'était-il passé pour lui durant ce laps de temps où il n'avait plus été lui-même ? Ces questions lui paraissaient soudain très délicates à poser, ou plutôt, Cain n'était pas certain d'avoir envie d'entendre les réponses. En tout cas, pas si il était fautif. D'un autre côté, plus vite il briserait la glace et plus vite ils pourraient passer à autre chose. En tout cas il espérait sincèrement que ce serait aussi simple.

Bien qu'il se soit décollé de lui, Cain n'avait toujours pas complètement lâché Garreth et s'y accrochait en fait comme si il avait peur de le voir disparaitre subitement.

"Je n'ai pas encore récupéré les souvenirs de quand..." Il devait le dire. "j'étais...il me... possédait."

A chaque fois qu'il le mentionnait il avait l'impression que son esprit manquait de peu de s'effondrer de nouveau et son cœur, pourtant bien au courant de la situation, manquait toujours un battement. On avait mit cela sur le fait que sa guérison était encore en cours mais Cain n'était pas stupide et il avait vu le regard d'Alrost. Ce regard à la fois déçu, contrit et de pitié. Pas besoin de lire dans on esprit pour savoir ce qu'il pensait, il lui avait plus ou moins fait comprendre qu'un tel... évènement pouvait se transformer en traumatisme. C'était de toute évidence le cas vu comme ses pouvoirs ne répondaient plus. En tout cas c'était l'un des signes flagrants.

Malgré la crispation tendit que Cain mentionnait sa possession, il continua précipitamment comme si il était pressé de balayer ce fait qu'il n'acceptait visiblement pas.

"Que s'est-il passé... je veux dire pour toi ?"

Le regard doré du jeune Leckard en disait long sur l'inquiétude qui le rongeait, tout comme sur son attachement pour Garreth.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Garreth Doreagan
Apprenti 2e sphère Méridius
Age du personnage : 20 ans
Race : Lycan
Pouvoirs : détection de la magie
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 4 Juil - 18:33
J'aurais aimé pouvoir mettre ce moment en pause. Pouvoir arrêter le temps et profiter de cet instant, où nous étions enlacés l'un contre l'autre. Je sentais sa respiration contre mon cou, ses bras contre moi, et même de l'humidité au niveau de son épaule. Je crois que c'était la première fois que je le voyais pleurer...Après tout, c'était une personne très fière et digne. Toute cette histoire a du le...briser...

-Merci...

Merci de quoi? Il n'avait aucune raison de me remercier! Ou du moins, je n'en voyais pas une. En tout cas il avait une raison de me le dire et je n'allais cependant pas l'en empêcher. Si ça se trouve, je dois être l'une des rares personnes qui devait faire attention à lui. Peut-être qu'il voulait juste me remercier d'être avec lui. Enfin, je crois...

Il recula un peu, ses bras toujous attaché aux miens, avant de commencer à me parler.

-Je n'ai pas encore récupéré les souvenirs de quand...j'étais...il me... possédait.

Beaucoup d'émotions...j'en recevais de toute part. Mes yeux voyaient son corps se crisper, mes mains sentais ses bras trembler légèrement, et mon loup sentait le mal être à l'intérieur de lui. Même pire...Une inquiétude puissante, à la limite de la peur. Je ne pouvais que supposer ce que ça faisait d'être victime d'une possession. Je vivais tous les jours avec un loup dans ma tête, tel un schizophrène (je me demandais d'ailleurs si je l'étais réellement parfois), mais je vivais en harmonie avec lui. Lui était moi, j'étais lui, nous étions deux et qu'un, le tout et le rien. Nous étions nés ensemble, et on vivait ensemble. Mais dans son cas...une personne est entré dans sa tête, a changé son corps, a imposé son contrôle...je serais brisé, si soudainement mon moi intérieur avait prit les devants comme cela.

-Que s'est-il passé... je veux dire pour toi ?

Il s'inquiétait pour moi, c'était normal. Il avait peur que Caïn m'ai fait du mal. Je gardais le même sourire en le regardant. Voilà un sacré dilemme...Vu comment il avait vécu tout ça, lui parler de ce que j'ai vécu avec le démon pouvait ne pas lui faire du bien. Mais je refusais également de lui mentir. Nous devions garder notre relation de confiance. Bon...J'allais tenter de faire un peu des deux. Lui dire la vérité, mais ne pas trop l'inquiéter pour ce qui s'est passé.

je passais doucement ma main sur sa joue, retirant le début de ses larmes.

-ça n'a pas été facile...Mais souviens toi que je vais bien, tant physiquement que mentalement, et que c'est le plus important.

Je baissais un instant le regard, prenant une légère inspiration. J'allais avoir besoin d'une bonne minute ou deux

-En résumé...il s'est fait d'abord passer pour toi de retour du rituel. Une fois s'être amusé avec moi, il m'a forcé à jouer les agents double pour lui. Il m'a donné un moyen de contacter son familier pour lui donner des informations à l'académie. Je ne pouvais pas faire grand chose de plus qu'accepter. Suite à quoi il avait des plans pour moi, me conserver, sûrement en tant qu'esclave.

Je soupirais. Je repensais au moment où j'ai voulu le sonder, et où j'ai vu à l'intérieur du démon. Des horreurs, des choses innommables...mais c'était un détail, et qu'il n'était pas nécessaire de préciser à Cain. ça n'allait faire que l'angoisser.

-J'ai réussis à me faire passer pour un espion dans chaque camp, sans nuire à aucun autre. ça a été rude, mais...mais j'y suis arrivé. Il faudra aussi que tu me parles d'une fille nommée Jeliel, que j'ai rencontrée et qui semblait très...fanatique, je suppose?

Alors que je me remémorais les diverses événements depuis la possession de Cain, je me rappelais de cette fille étrange et angélique. Je la voyais plus comme une adoratrice du démon que de Cain, mais si il avait une quelconque information, ce serait ça de gagné, que je puisse me rendre plus utile...

...contrairement au reste du temps...

Mon sourire s'effaça un moment. Je regardais Cain, tout son corps fragilisé, différent. Je pensais à tous mes périples, et à quel point je n'ai été qu'un puching ball tout le long. Un spectateur inutile. Je savais que je ne pouvais rien faire pour combattre sa possession...mais le manque de connaissance n'était pas une excuse. Inutile pour une raison ou non, on restait inutile. Ma gorge se noua un peu.

-J'ai été...inutile, tout le long. Je t'ai laissé souffrir et je n'ai pu rien faire pour t'aider. Je suis...je suis désolé...

Il n'y avait rien de plus détestable, méprisable pour moi, qu'une personne lâche qui ne tentait même pas d'aider ceux qui en avaient vraiment besoin...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cain Leckard
Apprenti de 2nde Sphère - Talmar
Age du personnage : 19
Race : Humain
Pouvoirs : Pyrokinésie et aura de terreur
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 7 Juil - 11:07
Alors que Cain s'inquiétait de ce que Garreth avait pu vivre, de ce que le démon avait pu lui faire, ou lui faire faire, son ami gardait son sourire rassurant et posa une main sur sa joue pour essuyer une larme. Son contact l'avait toujours apaisé et ça n'avait apparemment pas changé puisque l'humain desserra un peu sa "prise" sur lui, ses épaules retombant un peu. Finalement, il prit la parole. La première phrase n'était pas pour le rassurer. Il devait se souvenir qu'il allait bien aujourd'hui ? Pourquoi ? Qu'est ce qui lui était arrivé ? Se crispant de nouveau, il se fit violence pour ne pas l'interrompre et le laisser parler.
Il acquiesça silencieusement.

Garreth baissa les yeux, prit une inspiration et entama son récit. Le démon s'était fait passer pour lui ? Oui, logique. Du retour du rituel ? Quel rituel. Il avait du mal à se souvenir. Tout était flou. Il délaissa cette question pour plus tard, il y avait pire. Amusé avec Garreth. Un boule se forma dans le creux de son estomac. Qu'avait-il pu lui faire ? La suite était plus surprenante encore. Il l'avait fait jouer les agents double. Qu'il comprenne bien, il avait voulu que Garreth espionne pour lui ? Pourquoi faire ? Surtout pour des informations de l'académie, c'était bizarre. Qu'il en donne sur la régence, Astoria ou les forces en présence à la rigueur mais pourquoi à l'académie ? Cain savait qu'il avait la réponse en tête mais était incapable de la retrouver. Ses souvenirs étaient totalement bloqués, en tout cas pour ceux du démon.
Il tenta de se remémorer pour quelle raison il s'intéressait à l'académie. Il avait la sensation que le démon y cherchait quelque chose mais quoi ?

Ses pensées furent interrompues par l'idée dérangeante qu'il aurait pu faire de Garreth son esclave. Il n'avait rien de spécial pour ou contre l'esclavage mais imaginer son ami réduit à un animal de compagnie, ou...pire, le laissait dans une colère noire. Ou plutôt, ça aurait du être le cas, n'était-ce pas comme ça qu'il réagissait avant ? Mais la révélation n'avait fait qu'accroitre son malaise. Songeant que les mains qu'il avait étaient celles de celui qui avait failli faire de Garreth un esclave, il le lâcha et détourna le regard.

Le lycan poursuivit son récit. Le reste semblait nettement moins pénible à entendre. Il était parvenu à s'acquitter de sa mission. Les yeux ocre de Cain revinrent à son ami qu'il regarda de manière incrédule une seconde. Bien entendu il était ravi d'entendre qu'il n'avait subi de plus de trop traumatisant mais son étonnement venait du fait qu'il avait réussi à se faire passer pour un espion dans les deux camps ? c'est-à-dire dans celui d'Astoria et dans celui de Caïn ? Et en plus d'y parvenir, il n'avait nuit à personne ce faisant.
Un léger sourire impressionné se peignit sur les lèvres de l'humain.

"Je savais que tu étais malin..." Lui lança-t-il presque amusé.

Presque. Car il avait très conscience du danger que ça pouvait représenter. mais c'était une prouesse qu'il se s'en soit tiré. Et une satisfaction pour Cain. C'était rassurant. Garreth avait du devenir vraiment fort pendant qu'il n'était...pas là. Tant mieux.

Il cilla toutefois au prénom qu'il avait mentionné. Jeliel. Elle ? Ah oui... La demie-ange. Pourquoi voulait-il en savoir plus sur elle ? Elle était inintéressante et complètement tarée. Et pour le coup, Cain voyait mal comment elle aurait pu changer. Est ce qu'il s'intéressait à elle d'une autre manière ? Son regard se durcit une seconde. Et même si c'était le cas, lui souffla une voix dans sa tête, quel droit avait-il sur lui ? Surtout après tout ce qu'il avait fait. Sans parler des mises en danger même avant.

Une nouvelle fois, le regard de Cain se fit fuyant et il mit les mains dans ses poches alors qu'une gerbe de flammes apparut et disparut dans la foulée à proximité de Garreth sans aucun concours de Cain qi ne maitrisait plus grand chose.

"Jeliel est une hybride. Une demie-ange. Elle me colle depuis mon arrivée à l'académie."

Son nez se retroussa en signe de dégout et d'agacement.

"Elle est complètement inconséquente. Imprévisible et de mon point de vue, vraiment stupide."

Bon ce n'était pas à ce point, mais si ça pouvait éviter à Garreth qu'il perde son temps avec elle... Et puis à sa manière elle était dangereuse.

"Je ne sais pas ce que tu cherches avec elle mais évite de la laisser t'approcher. Elle maitrise l'air et a une force physique assez... balèze."

Cain en avait fait les frais. Elle était parvenue des mois plus tôt à rendre ses flammes inoffensives et plus encore, elle l'avait dominé sans mal physiquement tant sa force était supérieure à la sienne. Si bien qu'elle s'était incrustée plusieurs fois dans son lit en pleine nuit et à son insu. raison pour laquelle il s'était mit à dormir à la belle étoile aussi souvent que possible. Au moins jouer à cache-cache avec elle pour tenter de l'esquiver ou de lui fausser compagnie lui avait permis de développer sa métamorphose en chat et les déplacements rapides et silencieux. Bon, à l'heure actuelle il ne parvenait plus à se transformer convenablement mais ça reviendrait sans doute aussi, comme sa pyrokinésie qui n'en faisait qu'à sa tête. Par contre, si Jeliel avait été "fanatique" c'est qu'elle avait approché le démon elle aussi. Pourquoi l'avait-il laissée en vie ? Anges et démons n'étaient-ils pas censés être ennemis ?

Finalement, Garreth avait soudainement perdu son sourire et sa voix paraissait légèrement différente. Cain le regarda de nouveau. Il s'excusait de quoi au juste ? Avoir été inutile, de ne pas l'avoir aidé. L'humain se crispa, ses poings se serrèrent mais il ne parvenait pas à déchiffrer ce qu'il ressentait. Ce n'était pas vraiment de la colère. Des flammes se mirent à nimber ses poings. Il regarda ses mains fixement, visiblement incapable de faire disparaitre les flammes.

"Tu n'es pas le seul à m'avoir abandonner... Tout le monde l'a fait."

Le ton était glacial et en fait... Ca y est, il comprenait. Ce n'était pas de la colère, mais un ressentiment. Il avait été déçu. Il avait cru pendant quelques temps qu'il pouvait compter sur quelques personnes. Du plus loins qu'il se souvenait, même ses parents l'avaient laissé tomber. Et plus récemment, Astoria elle-même et Alrost notamment. Drake avait eut raison tout ce temps, on ne pouvait compter que sur sa force personnelle et utiliser les autres mais pas leur faire confiance pour agir d'eux-mêmes réellement dans notre intérêt. Un frisson le secoua toutefois à la simple pensée de son grand-père et ploya légèrement vers l'avant, l'angoisse remontant à la surface.
Songeant que ses mots avaient du blesser son ami, il se détourna en reprenant la parole. Le nœud dans son estomac s'était accentué.

"Tu étais le seul à n'y pouvoir vraiment rien. Tu n'as pas à t'en vouloir de quoi que ce soit."

C'était vrai. Garreth n'était pas un archimage surpuissant comme Alrost ou avec les connaissances requises comme Astoria. Il était juste un étudiant. Et il avait l'air sincèrement désolé.
Le dire à haut voix avait quelque peu fait retomber l'agacement de Cain qui se figea une seconde en apercevant le visage contrit de son ami. Les flammes disparurent. Il ne pouvait pas lui en vouloir. Il ne devait pas. C'était bien un des seuls qui n'y pouvait rien.
Cain approcha son visage de celui de Garreth dans un réflexe pour l'embrasser mais s'arrêta avant que ses lèvres n'effleurent les siennes. Pourquoi hésitait-il ?
La même voix intérieure. En avait-il seulement le droit après tout ce qu'il lui avait fait endurer ? ce n'était pas lui mais... n'était-ce pas tout comme ?

Il posa une main sur sa joue à la place.

"Ne t'en veux plus. Je... vais bien moi aussi."

Peu importait que ce soit faux. Désireux de détourner la conversation, il reprit.

"Qu'est ce que tu vas faire maintenant ?"
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Garreth Doreagan
Apprenti 2e sphère Méridius
Age du personnage : 20 ans
Race : Lycan
Pouvoirs : détection de la magie
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 10 Juil - 21:07
Cain était une personne très expressive. Alors que je lui expliquais ce qui s'était passé, je voyais son visage changer constamment. Inquiétude, angoisse, regret, colère...beaucoup d'émotions passaient sur lui. C'est vrai qu'il s'agissait d'une personne plus sensible qu'il n'y paraissait.

Avant que je ne m'arrête, il exprima sa surprise, avant de lâcher un léger sourire.

-Je savais que tu étais malin...

Je rougissais légèrement, un peu gêné, et frotta ma nuque sans savoir quoi répondre. Je décidais d'ailleurs de ne rien répondre à cela. Il ne s'agissait pas tant d'intelligence. Pour moi, c'était surtout de la chance. De la chance de n'avoir pas eu Caïn derrière moi pour insister pour son espionnage, que personne ne m'ai posé de question, que chaque camp n'ai pas remis en cause de suite mon allégeance...

Alor que je posais ma question sur Jeliel, ses mains prirent légèrement feu. Il réagit rapidement, en les mettant dans ses poches, mais je ne pu m'empêcher de sursauter un peu lorsqu'elle s'étaient allumées. Il y avait un quelconque problème?


-Jeliel est une hybride. Une demie-ange. Elle me colle depuis mon arrivée à l'académie. Elle est complètement inconséquente. Imprévisible et de mon point de vue, vraiment stupide. Je ne sais pas ce que tu cherches avec elle mais évite de la laisser t'approcher. Elle maîtrise l'air et a une force physique assez... balèze.


Une demi-ange, ce qui expliquait les ailes, et l'apparence si...lumineuse...eh beh, je ne m'attendais pas à découvrir cette race d'une telle façon. C'était dommage, j'aurais préféré trouver une personne plus saine d'esprit à interroger pour en savoir plus sur sa race. Autrement, elle savait maîtriser l'air, un peu comme Cain, mais sûrement avec plus d’expérience, et elle avait une grande force. Je n'avais pas eu l'occasion de trop le voir. espérons d'ailleurs que je n'ai jamais à le voir.

J'étais un peu déçu par ce résumé. Inconséquente, imprévisible, je savais déjà ça. Stupide...je ne savais pas quoi penser. Sûrement plus de la folie, ou quelque chose dans le genre que de la folie. ses points forts, c'était toujours bon de savoir ça. Mais ce qui m'intéressait plus, c'était d'apprendre les raisons de cet attachement envers le démon. Ou bien cain. en vérité, même si elle semblait plus adoratrice du démon, je n'excluait pas la possibilité qu'elle soit aussi attachée à Cain. Surtout depuis que mon ami m'a dit qu'elle le collait depuis qu'il était à l'académie. C'était donc un résumé mitigé...mais je n'allais pas poser plus de question. Mieux valait le laisser tranquille au sujet de Jeliel

De toute manière, je commençais à broyer du noir, à l'idée que finalement, je n'avais fais que survivre dans mon coin et j'avais laissé Cain possédé sans rien pouvoir faire. Mais rapidement, je constatais que je n'étais pas le seul à me sentir mal. Les flammes sur les poings de mon ami continuèrent de gagner en ampleur, alors que je commençais à sentir un mal-être se répandre en lui, trahis par sa gestuelle.

-Tu n'es pas le seul à m'avoir abandonné... Tout le monde l'a fait. Tu étais le seul à n'y pouvoir vraiment rien. Tu n'as pas à t'en vouloir de quoi que ce soit.

Je ne connaissais pas vraiment les autres relations de Cain. Du moins pas d'autre que Drake et Jeliel. Alrost devait peut-être avoir connu l'élève à un autre moment, sinon il n'aurait pas fait tout ça pour le cacher. Mais ça a du être dur. Je ne devais sûrement pas être la seule personne à vouloir le sauver, et d'autre avaient sûrement du trahir sa confiance et lâcher l'affaire au moment où il est devenu un démon. Et moi, je ne faisais que me plaindre. Je suis vraiment un idiot égocentrique...Il fallait que je fasse plus attention à lui.

Les flammes s'éteignirent, enfin, après un long moment. Il s'était donc calmé. Il se tourna vers moi, s'approchant jusqu'à ce que nos visages soient à quelque centimètres l'un de l'autre.

-Ne t'en veux plus. Je... vais bien moi aussi.

Bien? Il se payait de ma tête? Il a subit une possession démoniaque, a vécu une expérience traumatique, s'est réveillé dans un corps qui n'était techniquement pas le sien. Il a perdu de nombreux alliés, il n'est pas capable de maîtriser ses sorts, et il est obligé de rester caché. En quoi il allait bien? Si c'était une ruse pour me rassurer bêtement, ça n'allait clairement pas marcher avec moi. Cependant je décidais de ne rien dire de plus. Lui crier dessus n'était pas une bonne idée.

Je sentais qu'il s'était arrêté au milieu de son action. Ne...ne voulait-il pas continuer? Au lieu de ça, il s'était arrêté avant que nos lèvres rentrent en contact. Quelque chose le dérangeait, non? Je supposais qu'il s'agissait d'une question d'insécurité et que ça ne venait pas de moi. Mais par précaution, je restais immobile, profitant simplement de son souffle près de mon visage.

-Qu'est ce que tu vas faire maintenant ?

Que faire, oui...J'avais le choix entre rentrer dans l'académie à nouveau ou rester avec les autres dans le camp. Mais plus le temps passait, plus ma décision se tournait vers l'académie. Déposant mon front contre le sien, d'une façon affectueuse, je réfléchissais un moment aux mots que j'allais utiliser.

-Je...pense repartir à l'académie. Je n'ai rien à apporter à la rébellion, et c'est uniquement à l'académie que je pourrais apprendre à pouvoir me défendre et me rendre utile. Et puis, ça me permettrait de pouvoir faire un pas en arrière de toute cette histoire. Repartir de zéro, comme simple élève neutre de l'académie. tout ça devient dangereux pour moi.

Je me mordais les lèvres, comprenant que ce scénario impliquait aussi des risques.

-Je pense que ça devrait aller. Personne ne veut ma mort, je crois. Et Drake sera bien trop occupé par son nouveau rôle au sein de Targatt pour venir me chercher personnellement. Je ne pense pas être spécial à ses yeux de toute manière. Et si je ne quitte pas l'académie, je risque pas de me faire accoster par des personnes comme le vampire, si tu te souviens de cette nuit là. Enfin, tout ça pour dire que je devrais ne pas avoir de problème, et qu'une fois entraîné et armé...je pourrais choisir mon camp.

En finissant avec cette phrase, je laissais croire que je pouvais aussi passer dans le camp contre la rébellion. Dans celui de Drake. En vérité, rien ne me donnait envie de me retrouver allié avec une ordure comme cet homme. Mais Si on fouillait ma mémoire, on verrait que j'ai une préférence pour Astoria. Hors, dés à présent, je devais prôner pour ma neutralité. J’espérais juste que Cain ne se sente pas menacé par mon commentaire, et perde la confiance qui s'était instauré entre nous deux.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cain Leckard
Apprenti de 2nde Sphère - Talmar
Age du personnage : 19
Race : Humain
Pouvoirs : Pyrokinésie et aura de terreur
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 14 Juil - 13:38
Garreth avait légèrement rosi lorsqu'il l'avait complimenté. C'était pourtant bel et bien le cas. Il avait du faire preuve d'une intelligence hors norme pour s'en sortir si bien qu'il avait aujourd'hui le choix de suivre sa propre voix et surtout de s'en être sorti indemne. Cain l'avait toujours trouvé intéressant bien que parfois il lisait en lui un peu trop bien à son gout. Mais pouvait-il vraiment le lui reprocher sa clairvoyance à son égard ? Pas vraiment.

Finalement, son ami mentionna Jeliel, la demie-ange qui ne le lâchait pas depuis son arrivée et lui demanda ce qu'il savait d'elle. Malgré les questions qu'il se posait, notamment pourquoi est ce qu'il voulait entendre parler d'une folle pareille, Cain daigna lui répondre. Brièvement et évitant le principal... Certes il lui avait donné un descriptif de ses points forts mais il avait scrupuleusement éviter de mentionner qu'elle s’incrustait dans son lit régulièrement, enfin, du temps où il était à l'académie. Il l'évitait comme la peste en tout cas et aurait préféré que Garreth fasse de même. Pour son propre bien.

Il avait conscience que ce n'était pas à lui de lui dire quoi faire compte tenu de son... état dernièrement. Et quand bien même, avait-il vraiment de quoi être jaloux ? Peu importait. En tout cas il essaya de se convaincre que ça n'était rien et surtout qu'il n'avait rien à dire. Les flammes qui avaient nimbées ses poings une seconde relataient toutefois une autre histoire.
Jeliel était une fanatique de l'aspect naturel des choses et s'était mise en tête que Cain, l'humain, devait suivre l'exemple de son ancêtre car telle était sa véritable nature. Une véritable plaie.

La mine de Garreth s'était assombrie et il avait fini par s'excuser de ne pas l'avoir aidé, de ne pas l'avoir sauvé. Malgré son attachement envers le lycan, la rancœur était présente, et bien qu'il ne la ressente pas qu'à son encontre, c'est lui qui en fit les frais en quelques sortes. Sur le coup, il n'avait pas eu envie de le rassurer, de lui mentir. Est ce que faisait de lui une personne mauvaise ?
Regrettant en partie le ton sur lequel il lui avait fait part de sa pensée, tout comme les flammes qu'il avait décidément bien du mal à gérer, Cain parvint enfin à les éteindre au prix d'un gros effort et tenta de rassurer Garreth. Il allait bien. A force de se le répéter peut-être que ça finirait par être vrai... Ca n'avait pas eu l'air de fonctionner.

L'humain approcha son visage de celui de son ami dans le but évident de déposer sur ses lèvres un baiser mais s'interrompit soudain en proie au doute. N'osant plus bouger, il demeura là et tenta de détourner la conversation.
Qu'allait faire Garreth maintenant ?

Le lycan posa son front contre le sien. La sensation était apaisante. Cain ferma les yeux après une seconde tendit que son ami reprenait la parole et lui répondait. Il les rouvrit toutefois en entendant qu'il retournerait à l'académie. Cain n'avait pas vraiment réfléchi à quelle serait sa réponse. Et même si c'était cohérent, le jeune Leckard ne pouvait s'empêcher d'être déçu. Ne pouvait-il pas rester avec lui ? Certes ce ne serait pas confortable et il y aurait Alrost mais l'ancien capitaine était à même de leur donner des cours non ? Non... Cain ne maitrisait pas sa pyrokinésie et il était déjà arrivé qu'il s'éveille en pleine nuit et leur cachette entièrement détruite par le brasier qu'il avait provoqué. Alrost savait se protéger et le stopper. Garreth risquerait d'être blessé plus qu'autre chose.

Il voulait prendre du recul sur tout ce qu'il s'était passé. Ce n'était pas anormal. Du moins Cain le supposait-il. Malgré sa déception, il ne fit pas le moindre commentaire jusqu'à ce qu'il mentionne Drake. Comment avait-il fait pour le sortir de l'équation. Le regard de Cain laissait clairement transparaitre de la peur. Il s'éloigna même d'un pas sans même en être conscient.

"Tu ne peux pas y retourner !" Lui cria-t-il presque dessus. Une flamme apparut à proximité et disparut aussi vite. Il détourna le regard.

Il y deux raisons à cela. D'abord, Cain connaissait assez son grand père pour savoir qu'il ne lâchait jamais quiconque. Si il l'avait déjà repéré une fois, et c'était le cas, il reviendrait vers lui tôt ou tard. Quand bien même il serait occupé à gouverner, il trouvait toujours le temps quand il s'agissait de faire souffrir. Cain en avait fait les frais des années durant. Et il avait le don d'apparaitre quand on se croyait enfin en sécurité. Il avait peur que Garreth ne minimise la chose mais ce n'était pas tout, pas la seule raison.
Si Drake mettait la main sur Garreth il verrait qu'il était encore en vie en fouillant dans son esprit. Son cœur s'était à battre fortement à cette pensée. Ça ne ferait que le mettre encore une fois en danger et à sa merci. Il tenta de rationaliser en songeant que Drake n'en savait rien, qu'il n'y avait pas de raison qu'il pense le contraire pas vrai ? Et quand bien même, il ne pourrait pas remonter jusqu'à lui avec toutes les précautions que prenaient Alrost. Son pessimisme naturel revient le hanter. Drake était assez fourbe pour se rendre à un rendez-vous à la place de Garreth ou l'utiliser à son insu contre lui.

Presque pris de panique pour ce qui n'étaient que des idées, de simples hypothèses et suppositions, Cain dut faire un effort colossal pour ne pas en dire plus et éviter de s'enflammer, littéralement. Il n'avait pas le droit de donner des ordres à Garreth et encore moins de prétendre savoir ce qui était mieux pour lui. C'était comme ça qu'ils s'étaient retrouvés tous les deux en mauvaise posture plusieurs fois... Malgré son corps d'adulte c'était le regard d'un enfant apeuré qui se répercutait dans celui de Garreth.

A le mention d'Hedryan, la scène lui revint en mémoire, tout comme leur nuit chez les elfes, au même titre que l'entrainement que Lisana lui avait fait subir pour qu'il accentue son feu jusqu'à être capable d'en faire une petite boule aussi lumineuse qu'un soleil. Tout cela dans le but de tuer le vampire.
Et voilà que maintenant il ne maitrisait plus rien. Quelle perte de temps. C'était pitoyable. Cain ne parvenait plus à retrouver ce qui le faisait avancer jusque là. La colère, la haine, principalement. Bien qu'il les ressente encore, c'était enfoui sous tant de peurs qu'il ne parvenait plus à les atteindre.

Il avait toujours eu peur, il avait vécu dans cette peur. De Drake principalement. Aujourd'hui ce nom résonnait comme un démon de plus contre lequel il ne pouvait rien. Si Drake se pointait pourrait-il ne serait-ce que répliquer ? Quand à ce vampire... Il était clair qu'il serait mieux une fois redevenu poussière pour autant est ce qu'il était encore capable de réagir comme il le faisait avant ? Il connaissait déjà la réponse : non.

Cain se rendait bel et bien compte qu'il ne servait à rien. Il était incapable de faire quoi que ce soit tout seul depuis son réveil. Pour autant, Garreth semblait avoir eut l'évolution opposée et s'être trouvé un but. Ou sans aller jusque là, il lui paraissait infiniment plus solide que lui.
C'est cette constatation qui finit par avoir raison de ses doutes.

"Fais comme tu veux." Lâcha-t-il finalement sans oser le regarder dans les yeux, trop honteux d'être devenu un tel boulet pour son ami.

L'égo assez conséquent qu'il avait, a été en grande partie détruit. Alors qu'avant sa possession, c'était sa fierté qui le forçait à éprouver colère et à puiser dans ces sentiments pour agir le plus efficacement possible, à l'heure actuelle tout ce qu'il pouvait faire en s'écoutant revenant à pleurer et espérer. Des mots jusqu'alors inconnus.

Ca lui paraissait surréel que ce soit son pacifiste d'ami qui parle de s'entrainer et de s'armer. Mais il parlait aussi de se choisir un camp. N'était-il pas enclin à suivre Alrost ? Et par extension Astoria ? Pouvait-il être capable de suivre Drake ? Non... Peut-être ? Cain n'en savait rien, et il ne savait pas non plus quoi penser de tout ça. Ceci dit, si il pensait rejoindre son grand père ça expliquerait aussi pourquoi il voulait être à l'académie et pourquoi est ce qu'il s'intéressait à Jeliel. Cain était quasiment certain qu'elle avait aidé son grand père d’une manière ou d'une autre à agir contre lui. Il ignorait comment exactement mais il en était sur et certain. Toutefois sans avoir accès aux souvenirs du démon lui-même, il ne pourrait expliquer précisément sa pensée. Malgré cela, il reprit, un ton plus froid qu'avant et qui aurait presque pu sembler conforme à ce qu'il était avant cette histoire.

"C'est pour ça que tu veux rencontrer Jeliel ? Pour qu'elle fasse part de ta potentielle allégeance à Drake ? C'est sur qu'ainsi tu n'auras rien à craindre de lui."

Le regard qu'il lui adressait n'avait plus rien d'amical. En fait il arborait une expression presque similaire à celle qu'arborait son grand père le plus souvent. Sans contrôler, ce ne furent pas ses flammes qui prirent forme mais son aura de terreur qui se déploya comme jamais.

Quelque chose en lui avait conscience de dépasser les limites et qu'il parlait sans savoir quoi que ce soit, mais c'était plus fort que lui. Il avait été abandonné par tout le monde à commencer par sa propre mère, pourquoi est ce qu'il devrait faire confiance à Garreth plus qu'aux autres ? Et de cette manière tout prenait sens.
Il sentait son cœur prêt à se briser et pourtant sa paranoïa continuait à gonfler et prendre de l'ampleur.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Garreth Doreagan
Apprenti 2e sphère Méridius
Age du personnage : 20 ans
Race : Lycan
Pouvoirs : détection de la magie
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 20 Juil - 20:05
-Tu ne peux pas y retourner !

Cain lança spontanément cette phrase, alors qu'il recula d'un pas. Il n'appréciait pas du tout ma décision. Je préférais lui laisser l'occasion d'expliquer pourquoi, mais je supposais qu'il ne se sentait pas du tout rassuré à l'idée que j'y retourne. Il devait trouver l'endroit trop dangereux pour que j'y retourne. Il n'avait pas tord, mais...Mais me dire que j'allais rester avec le camp des rebelles et stagner sans avoir l'occasion de me renforcer était tout simplement atroce. je DEVAIS devenir plus fort. Comment je pouvais m'impliquer dans une guerre si je n'étais même pas capable de me défendre seul? Peut-être que je devais reformuler tout ce que je lui avais dis de cette façon. ça le rassurerait un peu.

Cependant, je remarquais qu'il avait prit peur à la mention de Drake. Cet enfoiré a du le traumatiser beaucoup plus que moi. Ce n'était pas une bonne idée de ma part de l'avoir mentionné, on dirait.

-Fais comme tu veux.

Je le regardais, intrigué. Mais il était trop occupé à éviter mon regard pour qu'il ne voit que je ne comprenais pas sa réaction. Alors qu'il y a à peine quelque secondes, il était contre l'idée que j'y aille, il me parlait comme si il n'en avait rien à faire. Peut-être que je l'avais vexé? Qu'il pensait que je n'allais plus le voir, ou autre chose? Quelque secondes de silences régnèrent, sans que je n'ose dire quoi que ce soit, avant qu'il reprenne. Son ton devint glacial, perdant son côté chaleureux et concerné.

C'est pour ça que tu veux rencontrer Jeliel ? Pour qu'elle fasse part de ta potentielle allégeance à Drake ? C'est sur qu'ainsi tu n'auras rien à craindre de lui.


J'ouvrais grand les yeux, abasourdis. Pardon? Faire parti du camp de Drake? Je sais que j'avais parlé de choisir un camp, mais je pensais que ça aurait été évident pour lui que jamais je ne travaillerais pour lui. J'avais quand-même un minimum d'amour propre et de respect envers mon prochain pour prêter allégeance à un homme souhaitant le pouvoir et voyant l'autre comme un moyen et non pas une fin.

-Mais qu'est-ce que tu racontes?, je demandais immédiatement, perturbé par ses accusations.

Avant que je ne puisse continuer, je ressentais soudainement une vague magique s'approcher de moi. Mon cœur commença à s'emballer lentement, alors que petit à petit, Cain me semblait de plus en plus menaçant. Malgré son statut d'ami, malgré le magnifique coucher de soleil devant le lac, malgré la présence d'un camarade de confiance au beau milieu d'un environnement calme, je me sentais mal à l'aise, puis inquiet...et je prenais lentement peur. Je reculais d'un pas, spontanément, alors que le loup commençait à grogner à l'intérieur de ma tête. Ses grognements étaient mélangés à des couinements inquiets, sentant presque Cain comme un dangereux prédateur capable de me faire du mal. beaucoup de mal. Je comprenais vite qu'il s'agissait de son don, de son aura de terreur. Mais même en rationalisant ça, en se disant qu'il ne maîtrisait juste pas son pouvoir, je ne pouvais m'empêcher de sentir mon coeur s'emballer de plus belle, me rendant stressé et aux aguets. Me calmer n'allait pas aider, lui seul pouvait arrêter ça.

Je déglutit un coup, tendant de reprendre courage, et commença à répondre, ma voix un peu fébrile.

-Jeliel était venu me protéger, sous ordre du démon. Si je veux des infos sur elle, c'est surtout pour savoir à quoi je m'attend avec elle. Hors de question que je me lie d'amitié avec quelqu'un qui me traitait comme un animal de compagnie!

Mais là n'était pas le sujet. Ce qui inquiétait Cain le plus, c'était la possibilité d'être un traître. Il fallait le convaincre.

-Et tu crois que je serais en sécurité si j'étais avec Drake? Cette ordure n'a pas de morale. Seul lui et son héritage contre. Tu crois que j'aimerais être un pion qu'il exploiterait? Je veux simplement...simplement m'éloigner de toute cette histoire de conflit, que ce soit pour la rébellion ou Drake. Qu'est-ce qui te prend à ne pas me faire confiance comme ça?

Ma voix était de plus en plus hésitante. Je commençais à trembler légèrement. Plus le temps passait, plus j'avais l'envie de fuir vite, et loin.

-a...arrête ça...s'il te plais... Je demandais, la gorge noué par la crainte.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cain Leckard
Apprenti de 2nde Sphère - Talmar
Age du personnage : 19
Race : Humain
Pouvoirs : Pyrokinésie et aura de terreur
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 21 Juil - 21:38
Garreth venait de lui dire qu'il comptait retourner à l'académie. Au grand dam de Cain qui se retrouverait tout seul. Enfin, avec Alrost, mais le semi-diable avait beau être de son côté, ça ne l'empêchait pas d'avoir un peu de ressentiment à son égard et de ne pas se sentir plus à l'aise que cela avec lui. Revoir Garreth lui avait fait l'effet d'une bouffée d'oxygène et la vérité c'est surtout qu'il n'avait pas envie que ça s'arrête.
L'autre partie qui le gênait tenait en un nom : Drake. Il se mettrait à sa portée et Cain connaissait assez la fourberie de son grand père pour savoir qu'il se rappellerait au bon souvenir du lycan tôt ou tard. Il s'inquiétait pour lui et ne comprenait que partiellement ce qui pouvait motiver une telle décision.

Il détourna les yeux quoi qu'en étant très conscient du regard persistant que son ami lui adressait. En se forçant à être rationnel, il était forcé de reconnaitre qu'il ne servait à rien en ce moment et que vu l'état de ses pouvoirs, il risquait fort de blesser Garreth sans même s'en rendre compte et en tout cas, sans le vouloir.

A contre cœur, il était revenu sur ce qu'il avait dit juste avant et lui signifia qu'il pouvait bien faire ce qu'il voulait. Garreth avait tenté de le rassurer et avait finit par clore le sujet en indiquant qu'il souhaitait prendre du recul vis à vis de cette situation pour finir par se choisir un camp. Quoi ? Il hésitait ? Comment pouvait-il hésiter ? N'était-il pas du côté d'Astoria ? Du sien ?
Finalement, ses pensées avaient tourbillonné dans son esprit tant et si bien qu'il en avait presque la tête qui tournait. Sa paranoïa reprenant le dessus, il avait fini par accuser son ami de vouloir rejoindre Drake et que c'était pour cette raison qu'il s'était intéressé à Jeliel.

Garreth répondit au tac o tac, visiblement il ne comprenait pas l'accusation.

Cain avait laissé les pires pensées s'insinuer en lui et polluer son esprit. Garreth pouvait-il le trahir ? Etait-ce une réalité envisageable ou pire, probable ? Etait-il en fait un danger lui aussi ? Comme écho de son état psychologique son pouvoir naturel d'aura de terreur se manifesta. Son aura se déploya et s'intensifia comme si elle voulait étouffer le lycan. Le regard du jeune homme quant à lui s'était assombri malgré sa couleur dorée.

Son ami se mit à déblatérer son discours rapidement, d'une voix fébrile et mal assurée. Il lui expliqua que le démon avait appelé délibérément Jeliel pour qu'elle protège Garreth. Ca n'avait pas de sens. Si, puisqu'il était son espion. Ou un animal de compagnie. Pour autant c'était trop flou pour Cain qui ne voyait pas où il voulait en venir avec ces mots.
L'humain fit un pas vers son ami alors que celui-ci mentionnait de nouveau Drake ce qui arracha une grimace de dégout à son petit-fils. Ou était-ce de la colère ? Toutefois, il répéta qu'il voulait simplement s'éloigner de tout ça et pas de se rallier aux Leckard. L'argument ne fit pas mouche, contrairement à ce qui suivit.

Depuis quand ne lui faisait-il plus confiance ? Cain s'arrêta et son regard trahit un trouble profond. C'est vrai, jusque là il lui avait fait confiance et en fait c'était lui qui l'avait mis en danger et pas l'inverse. Il n'était pour rien dans ce qui lui était arrivé et au contraire, Alrost lui avait raconté qu'il avait été le premier à s'enquérir de son état et même à avoir été protecteur tendit qu'il gisait inconscient quelque part en ville après son exorcisme forcé.
Et de toute façon, même si il était un danger, que comptait-il lui faire au juste ? Le violenter comme l'aurait fait son grand père ? Le tuer ?

Cain, comme si il sortait d'un rêve ou en tout cas reprenait corps avec la réalité, plongea son regard dans celui de Garreth. L'expression de peur y était clairement inscrite. Cain écarquilla les yeux de surprise et ne remarqua qu'à ce moment les légers tremblements qui le secouaient. Qu'est ce qu'il faisait ?
Garreth avait toujours été la seule personne sur qui il avait pu compter et qui comptait en fait pour lui. Et il n'avait aucune raison de douter de lui... Même si son retour à l'académie l'inquiétait, à la fois pour une raison égoïste que pour sa propre sécurité, ce n'était pas une raison suffisante pour le croire capable de rejoindre Drake. Mais lui laisserait-il le choix. Non. Il ne devait pas y penser.
Trop tard, son aura de terreur s'intensifia encore un peu.

Se rendant compte de l'état dans lequel il mettait Garreth, il recula de quelques pas précipitamment. D'ordinaire il lui suffisait de ne plus y penser pour désactiver ce pouvoir qu'il avait toujours peu maitrisé. Là c'était l'exact opposé. Ca s'était activé sans même qu'il y songe et même en y pensant, le pouvoir demeurait actif.

"Désolé..." Souffla-t-il de manière à peine audible, encore complètement perturbé.

Il fixa un point invisible et tenta de faire le vide mais sa paranoïa n'était pas encore tout à fait passer. Au prix d'un gros effort tant de volonté que de rationalisation, Cain parvint à diminuer un peu l'intensité de son aura mais sans la désactiver totalement. Une goutte de sueur était même apparue sur son front.

Cain redressa finalement la tête, conscient qu'il ne parviendrait pas à faire mieux. Le visage toujours crispé sous l'effort qu'il fournissait pour tenter de calmer son pouvoir, il reprit tout de même la parole d'un ton peu assuré.

"C'est toi qui ne devrait pas me faire confiance."

Il s'expliqua.

"Depuis mon réveil, je ne... contrôle plus rien.Ni mes pouvoirs ni mon esprit. J'ai l'impression de.." Il s'interrompit, sa gorge se nouant. Il avait parlé sans vraiment se rendre compte qu'il en était arrivé à se livrer. Lui qui mettait un point d'honneur à ne jamais trop en dire, voilà qu'il avait été sur le point d'avouer qu'il ne se sentait pas du tout à sa place. Par "place" il volait dire ici, là, dans ce corps qu'il ne reconnaissait pas, avec son esprit qu'il ne contrôlait plus. Il était complètement détraqué et malheureusement, en avait assez conscience pour pouvoir le déplorer.

Le dire à haute voix et l'admettre eut pour seul effet de renforcer momentanément le pouvoir pendant une fraction de secondes. La goutte de sueur coula de sa tempe alors qu'une autre se formait tendit qu'il continuait d'essayer de se maîtriser. Il se sentait faible et inutile. En plus d'être un danger pour les autres il en était aussi un pour lui-même si il ne parvenait même plus à faire la distinction entre amis et ennemis. Et il s'en serait voulu à mort de s'être mis à dos la seule personne qu'il appréciait sincèrement et à laquelle il tenait.
Il avait agi exactement comme Drake l'aurait fait. Il se crispa davantage alors qu'il sentait ses forces s'épuiser sans qu'il ne parvienne à maîtriser sa magie. Il passait le plus clair de son temps en ce moment à lutter contre lui-même et à rattraper ses bêtises qu'à retrouver le contrôle.

Si Alrost avait été là il l'aurait déjà assommé. Apparemment quand il n'était plus conscient, ou en tout cas quand son esprit était "au repos", ses pouvoirs s'estompaient. Il songea soudain à tout ce qui lui avait dit Garreth. Son regard se fit soudain suppliant.

"S'il te plait... Aide moi."

Il pouvait utiliser ses pouvoirs pour... il ne savait pas quoi mais il ne doutait pas lui saurait, ou trouverait.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Garreth Doreagan
Apprenti 2e sphère Méridius
Age du personnage : 20 ans
Race : Lycan
Pouvoirs : détection de la magie
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 25 Juil - 15:39
Je reculais légèrement, commençant à supporter de moins en moins cette aura. Je constatais d'ailleurs que je n'étais pas le seul à ressentir la peur sur le moment...Je voyais dans ces yeux que lui-même avait peur. Non pas de son pouvoir, mais très certainement de toute cette situation. Peur pour moi, et/ou pour lui. Il commença à reculer.

-Désolé...

Malgré cela, son aura ne s'était pas rétracté. Pourtant, je savais que c'était l'un des pouvoirs qu'il maîtrisait le mieux...et au contraire, je le sentais d'ailleurs plus présent autour de moi. Encore quelque secondes, et j'allais craquer.

Cain regarda un point dans l'horizon, et je sentais cet étau de terreur diminuer légèrement autour de moi. L'aura était toujours présente, mais au moins j'avais l'impression de respirer un peu plus. J'avais évité de craquer d'un coup. Mais je ne me sentais toutefois pas entièrement rassuré. Son aura était toujours présente, et mon corps continuait à répondre à cette peur, me donnant envie de partir vite et loin.

-C'est toi qui ne devrait pas me faire confiance. Depuis mon réveil, je ne... contrôle plus rien.Ni mes pouvoirs ni mon esprit. J'ai l'impression de..

Il s'arrêta, et je pu constater qu'il ne se sentait pas bien du tout. Quelques gouttes de sueur apparurent, démontrant qu'il ne savait pas du tout comment faire pour se gérer et que ça l'inquiétait. Il semblait angoissé, perdu...L'espace d'un moment, j'en oubliais ma peur, ressentant de la peine pour mon ami.

Mais rapidement, la peur revint. L'aura augmenta à nouveau, alors que Cain me regarda à nouveau, avec un air désespéré, que je voyais non seulement dans son regard, mais que je ressentais aussi dans son ton.


S'il te plait... Aide moi.


Oh bon sang...Il fallait que je fasse quelque chose. Que je trouve une solution. Plus le temps passait, plus cette aura risquait de grandir. Je prenais une grande inspiration, tentant de garder mon calme. Cela fonctionna un minimum, mais je devais faire vite. La peur était une émotion tellement envahissante...dur de rester rationnel lorsqu'on la ressentait

Je ne pouvais pas m'approcher de lui. Il pourrait m'enflammer, ou tout simplement son aura serait des plus conséquente au fur et à mesure que je serais près de lui. Je devais utiliser mes capacités. Mon pouvoir...je pouvais peut-être l'utiliser à bon escient. Communiquer avec lui. Je fermais les yeux, me concentrant, levant la main. Des filaments d'énergies, fins et lisses, approchèrent lentement de Cain. Au contact, mes yeux s'ouvrirent à nouveaux, et la couleur de mon iris scintillait, comme le ferait le soleil contre l'eau.

allonge toi...ferme les yeux...

Je commençais à communiquer par télépathie. J’espérais qu'il soit cependant ouvert à la discussion: si il refusait le contact, ne serait-ce qu'un instant, il ne serait pas capable de m'entendre. Il allait devoir laisser ma magie entrer.

Cain, si toutefois il était disposé à l'entendre, pouvait entendre du coin de son crâne ma voix. De sa main gauche, il pourrait sentir de la fourrure, douce. Le loup était sortit, et s'était projeté dans l'esprit de Cain. Le loup blanc, à côté de Cain, s’essaya avec tranquillité, s’allongeant contre sa jambe, le regardant avec un air curieux. Il attendait de voir ce qu'il allait faire.

respire un bon coup...Ne vois pas ta magie: ressens là...rien ne te menace...Tu as tout ton temps...Ressent ton aura...Cette aura est ton corps et ton esprit...Ressens ses limites...Ressens sa présence...L'aura est toi...contrôle là comme tu bougerais ton bras...ce pouvoir fait partie de ton corps...Le ressens tu?

Je souhaitais appliquer ce qui avait marché avec moi: comprendre que la magie était une partie de son corps. L’appréhender non pas comme un objet que bougerais, mais comme un fragment de notre être. Il était simple de bouger la tête, une main, une jambe, car c'était une partie de soi. On le fait naturellement sans y réfléchir, car c'était une extension de nous même. Peut-être que si Cain le réalisait...il pourrait arrêter l’extension de son aura.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cain Leckard
Apprenti de 2nde Sphère - Talmar
Age du personnage : 19
Race : Humain
Pouvoirs : Pyrokinésie et aura de terreur
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 26 Juil - 21:14
Cain était en proie à un flot de sentiments parmi lesquels aucun de vraiment capable de le calmer, de l'aider à reprendre le contrôle. Au contraire, chacun d’entre eux renforçaient l'autre de sorte qu'une peur profonde et incontrôlée avait finit par avoir raison de l'humain. Si ce n'était pas un sorcier, ça n'aurait eut qu'un effet désastreux sur son bien-être intérieur. Malheureusement, il avait des pouvoirs naturels capricieux et qui semblaient ne dépendre que de ses émotions. Après une colonne de feu qui avait déjà détruit la cavité dans laquelle ils s'étaient réfugiés avec Alrost, sans compter qu'il avait au passage manqué de bruler Zahel, voilà que c'était son pouvoir de terreur qui faisait des siennes. C'était ironique...La peur déclenchait un pouvoir qui lui-même provoquait la terreur chez les personnes proches de lui...
Oui c'était pas mal quand on voyait ça de haut.

De son côté, Cain avait l'impression de suffoquer. Malheureusement, ou heureusement, il ne savait plus très bien, ce n'était pas "réel", sa respiration allait bien. Elle était un peu saccadée autant à cause de la peur que des efforts qu'il faisait pour tenter de contrôler ses pouvoirs mais ça allait.

Par contre, il avait légèrement pété un câble sous le coup d'une peur toute bête, toute simple, celle d'être abandonné, trahi. Trahi et abandonné par la seule personne qu'il considérait, la seule pour laquelle il nourrissait des sentiments sincères. Il avait du faire un effort de rationalisation pour se rendre compte qu'il était allé trop loin et que Garreth ne lui avait jamais donné de raison de se méfier de lui.

Finalement, Cain avait pris sur lui, tenté encore plus fort de se contrôler mais, voyant qu'il n'y parvenait pas, avait demandé à son ami de l'aider.
Garreth répondit en fermant les yeux, visiblement concentré.

Il sentait quelque chose mais n'entendit rien. Pas tout de suite. Voyant toutefois clairement Garreth tenter quelque chose, il tenta de s’apaiser et finalement il sentit comme de la fourrure contre sa main gauche. Il écarquilla les yeux de surprise et baissa la tête comme si il s'attendait à voir un loup contre lui. Ce n'était pas le cas. Ah... c'était dans sa tête.
Cain eut un mouvement mental comme pour le repousser. C'était naturel, d'habitude c'était Drake qui s'y invitait. Il interrompit le mouvement et finalement, il sentit le loup s'allonger. C'était étrange comme sensation. Percevoir quelque chose qui n'y était pas. Après un instant, Cain suivit le mouvement et il s'allongea dans l'herbe. Le contact du loup avait quelque chose de rassurant. Le pouvoir de l'humain baissa légèrement en intensité.

Doucement, c'est la voix de son ami qu'il finit par percevoir puis entendre clairement. Suivant ses conseils, il se força à ferme les yeux et à calmer sa respiration d'abord puis à ressentir tout son corps, en faisant en sorte que ses pouvoirs soient simplement une extension de lui-même. Mais n'était-ce pas là le problème ?
Incapable de vraiment réfléchir à la chose pour le moment, il se contenta de suivre les consignes de Garreth comme un insecte suivrait une lanterne dans la nuit la plus sombre.

Il tenta de "mouvoir" son pouvoir, de le bouger pour le contrôler mais sa première tentative créa l'effet inverse. Heureusement, pas plus d'un instant. Il parvint à garder le calme relatif qu'il avait retrouvé et lentement, son aura s'amenuisa. Diminuant petit à petit, elle finit par s'estomper complètement plusieurs minutes plus tard, laissant Cain avec de larges cernes, signe éloquent de son épuisement, mental comme physique pas uniquement du à la "crise" de ses pouvoirs.

Il adressa un sourire fatigué mais content à Garreth.

"Tu es vraiment doué..." lança-t-il en lui adressant un sourire doux, avant de se rendre compte du ton qu'il avait employé pour lui parler. Il détourna une seconde les yeux.

Après une seconde tapota dans l'herbe à côté de lui pour l'inviter à s'allonger près de lui. Il faut dire qu'il ne se voyait pas du tout se relever maintenant. Pas tout de suite en tout cas.

Cain avait envie de sentir son vrai contact cette fois-ci, de sentir sa chaleur. Il le voulait dans ses bras. Il avait toujours toutes ses peurs dans un coin de son esprit mais au moins n'était-il plus en train de les ressasser. Il avait envie de profiter de la présence de son ami. Il avait l'impression que ça faisait une éternité qu'ils ne s'étaient pas vus et parlés.

"Donc... tu vas vraiment retourner à l'académie." Ce n'était plus dit sur un ton de reproche, simplement une constatation. "Quand mes pouvoirs seront de nouveau stable je te rejoindrai."

Pendant un instant, il arbora le même air déterminé qu'avant toute cette histoire. Il était hors de question qu'il le laisse là-bas tout seul à la merci de Drake. L'idée même de le revoir l'emplissait de terreur mais... laisser Garreth était encore pire.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Garreth Doreagan
Apprenti 2e sphère Méridius
Age du personnage : 20 ans
Race : Lycan
Pouvoirs : détection de la magie
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 31 Juil - 20:39
Cain prit un moment avant de réagit, mais il finit par le faire. Il prit position sur le sol, et sembla écouter mes conseils. Ce ne fut très clairement pas facile, et l'espace d'un instant, j'ai cru qu'il allait empirer la situation. Ou plutôt que je l'avais empiré en donnant de mauvais conseils. Finalement, l'aura de terreur commença à perdre son ampleur, avant de disparaître complètement. Cela avait duré de nombreuses minutes, mais au moins c'était fini. En m'étant concentré sur mes pouvoirs mentaux, et ayant moins fait attention à mon corps, j'avais pu diminuer l'effet de l'aura de terreur. Autrement, j'aurais craqué alors qu'il était en train de travailler dessus.

Il était allongé dans l'herbe, ne bougeant pas tant que ça. Il ne fit que relever la tête pour me parler rapidement.

-Tu es vraiment doué...

Dit-il, sa tête retombant sur le sol. Je réalisais que ces cernes étaient bien visible. Le pauvre, avec ces derniers jours et le manque de contrôle sur ses pouvoirs, il devait être dur pour lui de garder la forme. J'avais clairement sous estimé son état. Il commença à tapoter l'herbe à côté de lui, et je prenais ça pour une invitation. Souriant, rassuré, je m'approchais de lui et m’allongea à côté de lui, commençant à regarder le ciel. Je ressentais la chaleur de son corps d'ici, malgré le fait qu'on ne se touchait pas sur le moment.

-Donc... tu vas vraiment retourner à l'académie. Quand mes pouvoirs seront de nouveau stable je te rejoindrai.

Je ne sentais plus de ton énervé ou agacé. Peut-être qu'il avait fait la paix avec cette idée? Ou pas. Après tout, il venait de dire qu'il souhaitait me rejoindre après ça. Sûrement pour me protéger. Enfin...je crois...

Je continuais de regarder le ciel, divaguant un peu, avant de lui répondre.

-De toute façon, on passera pas notre vie dans cette académie. C'est juste le temps. de finir les études.

En vrai, rien ne m'attachait vraiment à Targatt. J'y étais venu en parfait inconnu au début de cette année, et je pensais que peut-être j'allais m'y attacher avec le temps. Y trouver une autre maison où au moins être un lycan n'allait pas être si embêtant pour le peuple. Mais depuis ce dernier mois, je n'avais connu que la violence, l'attrait du pouvoir, la corruption...Que cela, ou presque. Au moins j'avais rencontré des personnes comme Astoria ou Cain qui n'étaient pas la source du mal incarné.

Je me tournais vers lui, me collant un peu contre son corps. Je déposais mon bras le long de son torse, sa tête à côté du miens. Je le regardais avec un grand sourire optimiste.

-J'aimerais te montrer les terres des Doreagan! Là où j'ai grandis. Tu rencontrerais mon grand frère, Rodrik, et on ferait des ballades à cheval. Le soir, mon ancienne nourrice nous préparerait des plats à en tomber par terre, et qu'on serait incapable de finir. Et au cas où il pleut, on resterait devant le feu et on ferait des parties d'échecs avec ma soeur. Eleonore serait ravie de t'apprendre à en jouer.

je souriais, mais ce n'était étonnamment pas à l'idée de retrouver toute ces personnes qui étaient cher. évidemment, mes frères et sœurs étaient important pour moi, à un tel point que je ne précisais jamais que je n'avais aucun lien de sang avec eux. Mais en y réfléchissant, je souriais à l'idée de passer des moments avec Cain. De voyager avec lui. De fuir les endroits les plus immondes de l'humanité pour simplement...respirer, et être en paix.

Je serrais un peu ma main, contre ton torse, répondant d'une voix douce, presque dans un murmure.

-Je...veux qu'on reste ensemble...après l'académie. Qu'on aille où tu veux. Que tu me montres aussi les endroits que tu chéris. Tant que...Tant que je reste auprès de toi...

Cain et moi étions amis. Depuis cette rencontre qu'on avait fait le soir dans l'académie. Nous nous étions rapprochés, et on comptait l'un sur l'autre. Il aimait me rassurer, me protéger. J'aimais le conseiller, le guider, le rassurer. Et mes meilleurs moments étaient ceux que je passais avec lui. Durant ces quelques secondes, J'avais l'impression de ne pas parler à mon ami. J'avais l'impression de parler à quelqu'un de plus important que cela.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cain Leckard
Apprenti de 2nde Sphère - Talmar
Age du personnage : 19
Race : Humain
Pouvoirs : Pyrokinésie et aura de terreur
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 5 Aoû - 12:07
Cain gisait dans l'herbe épuisé mais soulagé que son pouvoir ait enfin pu être maitrisé. Enfin si on pouvait dire. Il n'y serait pas parvenu sans l'assistance de Garreth à qui il proposa de le rejoindre dans l'herbe. Il aurait tut aussi bien pu se relever mais pour l'instant, doutait même d'en avoir la force. Son ami le rejoignit et s'allongea à ses côtés, fixant le ciel alors que Cain le remerciait à sa manière.

Il revint pourtant au dernier sujet de préoccupation qu'il avait. Maintenant calmé, il lui demanda confirmation qu'il retournerait bien à l'académie, en quelque sorte, lui promettant qu'il le rejoindrait rapidement. Et surtout dès qu'il le pourrait. Alrost ne serait jamais d'accord mais tant pis, il ne comptait pas lui demander son avis.

Garreth finit par répondre que l'académie n'était qu'une période. Cain n'avait pas vu ça comme ça. C'était pourtant logique mais il n'avait jamais pris le temps d'y réfléchir, de prendre du recul là-dessus. Il avait déjà du mal à se projeter de nouveau en cours alors après ses études ce n'était même pas la peine. Que ferait-il "après"? C'était triste sans doute mais il n'avait jamais réussi à se voir dans le futur. Il conservait cette horrible impression qu'il ne passerait pas l'année. C'était une sensation récurrente et pourtant, les années s'étaient enchainées. Celle-ci toutefois avait de loin été la plus éprouvante.

Les yeux fixés vers le ciel dans une expression de profonde réflexion, il se demandait à quoi ressemblerait son "après" l'académie, si il parvenait à y retourner un jour du moins.

Finalement c'est le mouvement de Garreth qui le sortit de ses pensées. Il s'était tourné vers lui et le fixait avec un sourire dont Cain ne comprenait pas du tout l'origine. Il l'interrogea du regard. Son cœur se serra alors qu'il lui parlait de sa famille adoptive. C'est sur qu'elle devait lui manquer. C'était normal d'ailleurs non ? Garreth avait l'air de les aimer tous profondément. Il serait mieux de retour sur les terres de son père qu'en restant ici. C'était sain qu'il veuille y retourner. La vie telle qu'il la décrivait avait l'air douce et même agréable. Ca expliquait en partie pourquoi et comment son ami s'était forgé un caractère si doux et optimiste.

Et il incluait Cain au tableau. C'est sur qu'il donnerait cher pour s'éloigner de Drake et de sa "famille". Pour autant, en l'emmenant avec lui, Garreth mettrait sans doute en danger toute sa famille. Et puis il prenait davantage sa tirade pour une évocation familiale qu'une réelle invitation.

"Vu la vitesse de tes progrès, tu devrais pouvoir bientôt les retrouver."

L'idée qu'ils soient séparés lui serra davantage le cœur mais sans doute était-ce pour le mieux. Si ça pouvait lui éviter d'être encore en danger. La situation de la ville était préoccupante et ça pouvait exploser de bien des manières. Dans tous les cas les conséquences risquaient d'être funestes pour nombre de citoyens, élèves inclus. Pour autant, Cain n'avait jamais imaginé Garreth loin de lui.

Son ami serra davantage la main qu'il avait contre torse. Cain pouvait sentir la fraicheur de ce contact. Il ne s'attendait pourtant pas du tout à ce qui suivit. Il écarquilla les yeux un instant et le fixa intensément. Il manqua de peu de lui faire répéter mais il lui suffit de croiser son regard pour savoir qu'il avait parfaitement entendu et compris ses paroles.
Le cœur de Cain s'était mit à battre rapidement alors que les sentiments qui l'envahissaient se mélangeaient étrangement : de la joie fit briller ses yeux dorés tendit que la gène le faisait rougir légèrement.

Cain ne s'était déjà jamais projeté après l'académie et voilà que son ami lui proposait de rester avec lui après. En réalité, le pyrokinésiste était touché et heureux de ses paroles qu'il n'aurait jamais osé espérer, de la part de quiconque, pas même de Garreth. Après leur nuit chez les elfes, Cain avait pris ses distances car il lui avait paru évident qu'il était un danger public et depuis son éveil ce n'était qu'encore plus vrai. Dans de telles conditions, il ne comprenait pas pourquoi il lui disait de telles choses. Ou plutôt, il pensait comprendre, mais avait peur d'y croire, peur de répondre et d'en souffrir. Drake n'avait cessé de lui seriner que l'amitié n'était qu'une faille de plus dans notre armure alors qu'en serait-il si c'était plus que cela ?

Il savait qu'il devait répondre quelque chose mais n'y parvint pas. Rien ne lui venait. Il se redressa, se mettant sur un coude de sorte à surplomber un peu Garreth. Sans vraiment y réfléchir, il déposa ses lèvres sur les siennes et demeura ainsi quelques secondes avant d'enfin se redresser.

Cain n'avait aucun endroit à lui montrer, sauf peut-être le lieu où il avait vu le jour, l'endroit où il avait encore peut-être des parents. Il lui répondit dans un souffle.

"Je ne compte pas te laisser aller où que ce soit sans moi."

Bon il s'était peut-être laissé un peu trop envahir par ses émotions. Et surtout il avait parlé bien trop vite. Cain ne prendrait sans doute pas le risque de fuir Targatt tant que son grand père serait en vie. Sa mère avait tenté de le faire. Tôt ou tard il revenait à la charge et c'était encore pire. Il était hors de question qu'il mette Garreth, et peut-être davantage de personnes en danger parce qu'un mauvais sang coulait dans ses veines.
Il devrait donc s'entrainer... Récupérer le contrôle déjà... Mais Alrost lui avait expliqué quel serait son "programme d’entrainement".

L'humain enfouit sa tête dans le creux du cou de son ami et y déposa un furtif baiser sur sa gorge avant de se redresser. Avec douceur, il caressa du bout des doigts les contours du visage de son lycan.

"Peut-être... que l'on irait voir ma mère."

Cela faisait des années qu'il ne l'avait pas vu mais Caelia lui avait révélé qu'elle était encore en vie. Elle... serait peut-être heureuse de le revoir ? Et de rencontrer Garreth. Il n'avait jamais parlé d'elle à quiconque. Même avec Drake, il ne l'avait jamais évoqué qu'une seule et unique fois. Ca lui avait valu plusieurs cotés brisées et un mal de crâne qui avait duré plusieurs jours. Mais il faisait confiance à son ami et se sentait assez... bien pour se confier un peu plus. Et confier ses aspirations profondes.

Toutes ces années, Cain n'avait trop osé croire à sa survie, il s'était au contraire persuadé que Drake l'avait tuée mais ce n'était pas le cas. Ne devrait-il pas tenté de faire comme son ami et de tenter de renouer des liens avec la seule personne qu'il considérait comme sa vraie famille.

Alors qu'il songeait à cette éventualité, les questions que cette révélation avaient soulevé lui revinrent en mémoire. Si elle était en vie, pourquoi n'était-elle pas venu le chercher ? Elle le lui avait juré... La présence de Garreth lui évita de trop y songer.
Il hésita une seconde.

"Merci... de me faire penser au futur."
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Garreth Doreagan
Apprenti 2e sphère Méridius
Age du personnage : 20 ans
Race : Lycan
Pouvoirs : détection de la magie
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 11 Aoû - 14:29
-Vu la vitesse de tes progrès, tu devrais pouvoir bientôt les retrouver.

Auparavant, je n'avais pas pensé à ma maison. Pas comme ça en tout cas. Pas en me disant que j'allais y retourner. J'étais partis car je voulais apprendre à maîtriser la magie en moi, mais aussi car je tournais en rond chez moi. Car je voulais découvrir de nouveaux horizons. Depuis ces derniers jours, depuis que j'ai risqué ma vie, frôlé le danger, revoir mon chez moi était devenu comme un petit rêve.

En vrai, j'étais sûr que rien ne m'empêchais d'y retourner. J'étais en dehors de Targatt. Si je trouvais des auberges et m'informais sur les routes et le chemin, je pourrais le faire sans trop de problèmes. J'irais loin de cette cité. Avec un peu de chances, j'esquiverais les foudres de Drake, et des autres menaces. Je serais en relative sécurité...
...mais ça voudrait dire laisser Cain derrière, peut-être. Il n'avait pas répondu à ma proposition. Et puis, peut-être qu'il avait des choses à régler avant de songer à partir quelque part ailleurs. Moi aussi d'ailleurs, j'avais des choses à faire. Une partie de moi ne souhaitait pas quitter Targatt, tant que je ne serais pas un mage confirmé et compétent.

Cain se redressa, et se pencha vers moi pour m'offrir un baiser. Je fus agréablement surpris de son initiative. Cela faisait longtemps que je n'avais plus sentis ses lèves sur les miennes. On parle de toujours valoriser la beauté intérieure à celle extérieure, la parole au contact, mais je ne pouvais m'empêcher de me sentir en paix avec les choses lorsque son corps était près du mien.

-Je ne compte pas te laisser aller où que ce soit sans moi.

Je rougissais face à ses paroles, alors qu'il logea sa tête dans mon cou. Mon cœur s'emballait légèrement au fait qu'il semblait avoir les mêmes envies que moi. J'en étais même surpris. Il...il voulait que l'on continue à faire de la route ensemble, quoi qu'il arrive. Et ça valait pour moi tout l'or du monde. Il prit ma tête entre ses douces mains, tandis que je me redressais à mon tour, avant qu'il reprenne.

-Peut-être... que l'on irait voir ma mère.

je haussais les sourcils, un peu surpris. Vu les problèmes indéniables de famille qu'il avait, je m'étais rarement aventuré sur ce sujet avec lui. Quel était l'état de ses parents, si il avait des frères et sœurs...si il connaissait, voir continuait de fréquenter d'autre membres, tels d'éventuels oncles, tantes, cousin(e)s, ou si il avait coupé tous les ponts. Je ne connaissais que Drake, mais apparemment, il avait encore sa mère. Je lui répondait avec un sourire.

-oh, je ne savais pas que tu gardais des contacts parmi ta famille. Ce...ce serait un honneur de rencontrer ta mère. Quand tout ce sera calmé, on ira la voir tous les deux.

L'idée de rencontrer celle qui a donné naissance à Cain me stressait légèrement. J'étais curieux de savoir à quoi elle ressemblait, comment elle était, et surtout si elle penserait du bien ou du mal de moi...arrh, cesse d'y penser. Tu donnes trop d'importance à la vision des gens sur toi, Garreth...

Merci... de me faire penser au futur.

Je relevais ma tête, ayant été un peu distrais par mes inquiétudes. Je le regardais avec des yeux rond, ne comprenant pas sur le moment où il voulait en venir. Je suppose qu'il y avait tellement d'ennuis dans le présent que le futur semblait trop loin. voir, qu'il semblait inexistant. Peut-être avait-il commencé à repenser aux même choses que moi. à revoir ses proches, à voir des endroits qu'il aimerait redécouvrir, une fois l'académie terminée. Je lui souriais, me disant qu'il devait se sentir plus léger.

-Ne me remercie pas, c'est normal. On va y arriver. On verra la fin de toute cette histoire.

Je restais silencieux un moment, me plongeant dans ses yeux. Je pourrais rester ici pendant une éternité, et ne pas trouver l'ennui une seule seconde. Mais...mais ça ne pouvait durer. Je regardais l'objet me servant à me téléporter, dans ma main.

-Il...ne va pas falloir que je tarde. J'ai des choses à faire à l'académie et si les professeurs remarquent mon absence...enfin, tu vois.

Je bégayais un peu, me sentant gêné. Je ne voulais pas abréger nos retrouvailles, notre moment à nous deux, mais si je passais trop de temps avec lui, on allait croire que j'avais disparus. et on se poserait des questions sur moi et mes activités. Je me relevais, tendant la main vers Cain pour le proposer à se relever également

-Je pourrais venir une fois par semaine. J'essayerais de pas les faire trop durer, qu'on se pose pas trop de questions sur ce que je fais. Mais je ferais en sorte de profiter un maximum de nos moments ensemble.

Je lui offrais un sourire sincère. Je regardais le paysage devant nous, paisible, sans l'ombre d'une autre personne ailleurs. Si ça se trouve, ce morceau de terrain allait devenir à nous. Notre coin...

-Tu as intérêt à me dire tout sur ta mère la semaine prochaine. Je veux savoir un maximum de choses sur toi et sur ton passé!

Je demandais avec un ton enjoué. Peut-être que ce n'était pas la meilleure idée, j'étais toujours partis du principe que c'était un sujet qui ne lui plaisait guère, qui était certainement sombre et triste, mais j'avais envie d'en apprendre plus sur lui. Sur le chemin qu'il a du parcourir pour devenir celui qu'il est aujourd'hui.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cain Leckard
Apprenti de 2nde Sphère - Talmar
Age du personnage : 19
Race : Humain
Pouvoirs : Pyrokinésie et aura de terreur
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 14 Aoû - 21:46
Cain, toujours épuisé mais ravi de retrouver Garreth, avait été déçu de l'imaginer retourner chez lui mais touché qu'il l'inclue dans l'image. C'était un futur des plus plaisants et il ne s'était d'ailleurs jamais projeté au-delà du lendemain. Et encore. Il mit quelques longues secondes à comprendre que Garreth voulait en fait l'avoir à ses côtés. D'ailleurs, il ne l'intégra qu'une fois que ce dernier le lui ait dit clairement. Il faillit en pleurer d'émotion mais même pour cela il était trop fatigué.

Toutefois, il se redressa et passa au-dessus de son ami pour l'embrasser avec une spontanéité qui le surpris lui-même. Il avait cru l'avoir perdu mais il fallait croire qu'elle n'avait été qu'en veille jusque là. Même sa réponse lui échappa. Mais ça reflétait bien la seule chose dont il était certain : il voulait lui aussi rester avec Garreth et pas uniquement en tant qu'ami. Il voulait plus. Il ne voyait pas Garreth autrement que comme "plus". Il ignorait si ce sentiment était sincère ou durable ou il ne savait pas quoi d'autre et en fait il s'en moquait. Pour l'instant, tout ce qu'il voulait c'était lui et l'idée de passer davantage de temps avec son compagnon lui était des plus agréables. Il ne se posait pas non plus de questions d'exclusivité ou pas, ces questionnements n'existaient même pas. Pour l'instant Cain était simplement happer par le moment présent : sa proximité avec le seul être qu'il appréciait réellement pour ce qu'il était. Le seul capable, peut-être de l'accepter entièrement, de lui permettre de se reconstruire en mieux qu'il ne l'était avant. Oui, le seul qui lui permettrait d'évoluer favorablement et en se détachant du noyau dur de sa famille comme de leurs mœurs.

D'un air pensif, Cain se projeta dans son futur idéal. Oui, ce serait bien de vivre avec ses parents et de leur présenter Garreth. Et ils seraient forcément contents de le revoir, de le retrouver non ?
Garreth bien que surpris, réagit favorablement à l'idée. L'humain se prit à lui adresser un sourire étrangement enthousiaste et à l'évidence plein d'espoir.

"Je ne l'ai plus revue depuis que Drake m'a... recueilli. Mais maintenant que je ne l'ai plus sur le dos, ce sera l'occasion idéale."


Après tout, Alrost le laisserait sans doute y aller en sachant que Garreth serait avec lui et puis, le semi diable n'avait rien à voir avec Drake sur sa manière de le gérer. Qu'il se démène pour permettre à Cain de voir Garreth était une des preuves indéniables. Donc dès que les choses se seraient un peu tassées, à savoir dès que ses pouvoirs se seraient remis, dès qu'il aurait récupéré leur contrôle, peut-être qu'il prendrait le temps d'y aller... Enfin, à voir avec l'emploi du temps de son ami. Pendant les vacances ? Ainsi même si il n'avait pas encore terminé ses études, peut-être qu'ils pourraient...
Bon sang il se précipitait trop. Ils venaient à peine d'évoquer l'idée que Cain commençait déjà à imaginer qu'ils partaient le lendemain. Garreth lui parlait de la fin de ses études. Et avant cela, Cain lui avait bel et bien promis de le rejoindre là-bas.

Mais même si c'était du futur un peu lointain, pour Cain du moins, c'était la première fois qu'il pensait à un éventuel "après" ou "après Drake". La première fois qu'il se projetait vraiment. C'était agréable, en fait c'était une véritable bouffée d'oxygène. Raison pour laquelle Cain le remercia. Garreth semblait être éternellement confiant, y compris quant à la fin de "cette histoire". Si seulement il pouvait avoir raison.... Cain acquiesça en plongeant son regard dans le sien. Il se fixèrent un temps et finalement, les yeux de son ami dérivèrent vers la pierre de téléportation.

Cain avait deviné le prochain sujet avant même qu'il n'ouvre la bouche. Il devait repartir et le lui confirma avec gène. Malgré le fait qu'il ne voulait pas le laisser repartir, il se rappela des risques qu'il prenait à venir en secret pour le voir. Si en plus il finissait par se faire prendre parce que Cain aurait fait un caprice pour qu'il reste davantage il s'en voudrait énormément.

Le jeune homme se redressa sans un mot et sans saisir sa main tendue. Toutefois, il le prit dans ses bras à peine relevé et le serra contre lui. Garreth lui précisa qu'il pourrait venir une fois par semaine et lui émit le "plan". Cain le relâcha.

"Je ferai mon possible pour être présent. Si je devais ne pas être au rendez-vous, repars sans m'attendre."

Si Cain ratait un rendez-vous ce serait parce que Drake ou des ennemis potentiels avaient bougés et que c'était trop risqué, trop exposé. Dans de telles conditions, Garreth ne devrait pas prendre davantage de risques.

Garreth lui proposa que la prochaine fois il puisse lui parler de sa mère et en fait de tout son passé. Cain acquiesça en silence et en souriant. Il ne l'avait jamais fait mais à Garreth peut-être qu'il le pourrait... En omettant certains détails peut-être. Il avait déjà vu ce que Drake faisait, il lui semblait inutile de creuser encore plus la pitié qu'il devait lui inspirer. C'était hors de question.

Les yeux ocres de Cain se posèrent à son tour sur le pierre de téléportation.

"Je te laisse y aller. Mais attends toi à ce que je te pose aussi tout un tas de questions."

Il lui sourit et attendit qu'il soit parti pour faire de même et retourner à la position qu'il occupait avec Alrost en ce moment.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Garreth Doreagan
Apprenti 2e sphère Méridius
Age du personnage : 20 ans
Race : Lycan
Pouvoirs : détection de la magie
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 24 Aoû - 13:25
-Je ne l'ai plus revue depuis que Drake m'a... recueilli. Mais maintenant que je ne l'ai plus sur le dos, ce sera l'occasion idéale.

Il avait donc été récupéré par Drake et retiré à ses parents jeune? ça a du être une période douloureuse. On a toujours besoin d'une mère, ainsi que d'un père pour nous aider et nous soutenir. La souveraines des Doreagan...Elle ne m'a jamais vraiment aimée. Elle m'esquivait dans les corridors, m'ignoraient lorsqu'on était obligé de se retrouver dans une même salle, et jamais, oh grand jamais, n'osait-elle m'adresser la parole. Le seigneur Doreagan était déjà capable de plus d'interaction avec moi, mais il n'avait jamais été tendre. Paternel, de bon conseil, instructeur, mais jamais vraiment aimant. Malgré l'affection non négligeable de ma nourrice et de mes demi frère et sœur, je n'ai jamais eu non plus de "vrai" parents. Si je pouvais aider à redonner ça à Cain...

Alors que je lui avais annoncé mon départ, il ne s'était pas donné la peine de prendre ma main pour l'aider à se redresser. Sur le moment, j'avais peur qu'il l'avait mal pris. Mais il s'était finalement approché de moi pour me serrer dans ses bras.

-Je ferai mon possible pour être présent. Si je devais ne pas être au rendez-vous, repars sans m'attendre.

C'est vrai qu'on était pas encore à l'abri. Quelque chose pouvait m'arriver, ou bien arriver à lui. J'imaginais la scène: arriver ici, en pensant trouver cain, mais ne pas le voir arriver, et attendre de longues minutes sans nouvelles, et devoir repartir avec inquiétude, même angoisse, ne sachant ce qu'il lui était arrivé...espérons qu'on en arrive jamais à ça.

-Je te laisse y aller. Mais attends toi à ce que je te pose aussi tout un tas de questions.

Je lui souriais. Un échange équitable d'informations. Il me parle un peu plus de son passé, je lui parle de mes activités à l'académie. ça semblait être un bon accord. Et puis je voulais voir aussi sa propre progression. Il avait perdu beaucoup en contrôle, mais il allait récupérer ses moyens avec le temps. Je serais prêt à l'aider pour ça si c'était nécessaire.

Toujours dans ses bras, je le regardais dans les yeux, et déposa un dernier baiser contre lui. Mes bras le serrèrent plus fort, comme pour vouloir m'y accrocher et m'inciter à rester. Mais finalement, je fus contraint de reculer de quelque pas. Je lui offrais un dernier sourire.

-Je ferais attention. Soit prudent toi aussi.

en l'espace de quelque seconde, je disparaissais, loin de cet instant de paradis
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Cité profane :: EN DEHORS DE LA CITE :: LE LAC-
Sauter vers: