:: PALAIS D'OPALE :: Trône d'Opale Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Sainte Rencontre

avatar
Prophétesse Zahel
Missionnaire d'Ether - Mage 4e ordre
Age du personnage : 21
Race : Humaine
Pouvoirs : Modélisation Divine et Chirurgie Divine
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 30 Juin - 18:43
La prêcheuse du culte de l’Ether, se rendait aujourd’hui au palais du nouveau régent. La cause ? Une missive officielle qu’elle avait reçue lors de l’un de ses prêches devant tous, ce qui avait en plus contribué à la renommée du culte de l’Ether. Elle ne pouvait être que reconnaissante pour cela de la part du régent mais toutefois, il existait une certaine méfiance en elle. Elle connaissait les rumeurs et les histoires sur les habitudes de sa famille et les siennes. De plus, elle avait fait grâce à Corvus, le lien entre le démon qui avait possédé le jeune homme et l’actuelle régence, en effet même s’il manquait des cartes dans son jeu Zahel était une analyste extrêmement efficace et ses hypothèses se révélait juste, c’est pourquoi il était toujours dangereux de combattre Zahel sur un plan purement stratégique.


Se présentant au palais dans sa tenue habituelle, avec sa grâce et sa pureté qui émanait toujours d’elle, elle se dirigea toujours vers le palais, les yeux fermés sans aucune peur. Beaucoup l’avait prévenus, certain avait tenté de l’en dissuader mais de toute manière sa curiosité sur toute l’affaire et notamment celle concernant les démons avaient été aiguisée.


Se présentant aux gardes du palais, elle fut accueillie de bonne manière et conviée à être reçu par le régent dans la salle du trône, celui-ci voulait sûrement l’impressionner, les salles du trône renforçant toujours la majesté des souverains.


Lorsqu’elle entra elle observa subtilement la salle, richement décorée ainsi que le majestueux trône qui était à l’autre bout de la salle. Visiblement le régent n’était pas encore là, ce qui était assez normale puisque les Rois doivent toujours être les derniers à arrivée. Alors qu’elle réfléchissait à ce que pouvait être la raison de son invitation par une si haute personne, le régent entra avec tout l’attirail dû à son rang avant de s’asseoir sur le trône.


Zahel devant cette petite cérémonie connaissait les règles et le protocole royal mais avait décidé de l’interpréter à sa manière. Elle ne s’agenouilla pas et ne se prosterna pas se contentant de de baisser pendant quelques secondes la tête tout en mettant sa main droite sur son cœur en signe de respect. Les raisons de son geste étaient doubles. La première était de poser les bases de la relation entre les Etheristes et la régence. En effet, l’Église n’avait pas vocation et se soumettre et à se compromettre pour la régence bien qu’une coopération pour intérêts mutuels était envisageable puisque l’Eglise de l’Ether reconnaissait actuellement la légitimité de Drake sur le trône de la cité. La deuxième raison était que pour des raisons religieuses, les Etheristes ne pouvaient qu’accorder au maximum le geste de Zahel pour saluer l’autorité royale. En effet les Etheristes ne se prosternent que devant Ether et ses statues et ne pose le genou que devant les anges et le leader du culte qui serait un jour certainement Zahel.


Drake pourrait donc en déduire que malgré les rumeurs, Zahel n’avait pas la moindre peut envers le régent tout simplement parce qu’elle ne pouvait pas en tant que fanatique être catégorisé dans la masse puisqu’elle n’a pas peur de la mort.


Une fois que le roi l’autorisa à prendre la parole, elle commença.


Votre majesté, je suis honoré de l’honneur que vous avez daigné m’accorder afin de m’inviter ici même. Puis je si vous le souhaitez connaître les raisons qui vous ont fait m’inviter en cette journée ?


Le ton de Zahel était extrêmement respectueux et calme, il n’y avait ni peur ni haine dans sa voix. Si Drake tentait de lire dans son esprit, il verrait quasiment tous les souvenirs de Zahel qui n’était pas protégé. Il remarquerait certainement que la plupart de ses souvenirs avant récemment ne sont composée que de son et non d’image ce qui laisse supposé qu’elle fut aveugle. Pour une raison mystérieuse, il y a des partis de sa mémoire qui ne sont pas accessibles et extrêmement protégés bien que Zahel ne soit pas l’instigatrice. Les souvenirs scellés sont sa rencontre avec son Dieu ainsi que toutes les fois où elle a utilisé son pouvoir. Si jamais on tente de forcer la barrière, une forme dorée composé de 1000 bras et 100 têtes apparaîtra et menacera l’impudent d’attaquer s’il continua à vouloir connaître des choses qu’il n’est pas digne de connaître. Que ce soit l’œuvre de sa divinité ou pas, celui qui a lancer la barrière et une entité extrêmement puissante, tout remodelage de l’esprit de Zahel peut donc être dangereux et difficile.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Drake Leckard
Seigneur de Targatt, Chef des Leckard - Archimage
Age du personnage : 56
Race : Humain
Pouvoirs : Abjuration et absoption
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 1 Juil - 13:35
Le souverain avait eu énormément de choses à faire depuis sa prise de pouvoir. Il fallait dire que les manquements étaient nombreux et il souhaitait ramener le calme le plus rapidement possible. Étrangement, il y avait eu nettement moins de heurts que prévu et l'archimage était conscient que c'était notamment grâce à la fuite des défenseurs. En abandonnant le palais, l'ex Régente et son état-major n'avaient fait que montrer à la face du monde leur inaptitude à gouverner et à tenir la cité. Après tout, ils avaient fuis devant lui seul. Et Corvus qui avait fait un allié de choix bien qu'imprévu. Merci à Joshua pour son sacrifice.

Toujours est-il que Drake Leckard avait passé ce premier mois de règne à abolir la Régence pour remettre en place une Royauté.Il avait pour cela interroger, recruter, réorganiser et mis en place de nouvelles mesures qui garantissaient la sécurité des citoyens mais également la loyauté de ses troupes. Ceux qui avaient été déclarés "inaptes au service" avaient été interrogés plus...efficacement. Certains étaient aujourd’hui décédés, d'autres avaient été relâchés faute d'avoir trouvé dans leurs esprits de véritables liens entre eux et les personnes recherchées.

La cité était aujourd’hui sécurisée, les forces d'intervention se reconstruisait doucement mais surement et il avait enfin le temps de se concentrer sur la suite. Il y avait énormément de choses à faire mais il ne pourrait y parvenir seul. C'était pour cette raison qu'il avait réussi à rallier les Helmael et les Bones à son règne mais il lui fallait davantage. Et pour le "plus", il lui manquait encore quelques éléments : rappeler l'intégralité de sa famille à lui, ça passait par retrouver son petit-fils et gagner des alliés supplémentaires. Il n'avait pas besoin de grand chose. Juste une alliance qui finirait de consolider son ascension et l’appuierait ouvertement.

Le vieil homme avait fait appel à un hybride elfe-dryade pour apaiser le petit peuple et guider les esprits des plus jeunes vers le chemin de la connaissance et de l'évolution personnelle. Évidemment, l'idéal aurait été que cette personne lui soit dévouée. Ce n'était pas encore le cas mais ça ne tarderait plus maintenant qu'il avait quelques informations complémentaires.

Pour ce qui était du reste de la cité, il semblait qu'un nouveau pouvoir montait rapidement et c'était pour cette raison justement qu'il avait décidé d'inviter la tête de ligne à le rencontrer, mais non sans d'abord s'être informé sur cette religion si prisée par les petites gens.
Drake, comme tout sorcier digne de ce nom, se méfiait des avatars de la Lumière et des loups qui les servaient. D'abord car les religions lui apparaissaient comme dangereuses. Elles avaient déjà renversés des pays après tout et leur violence pouvait être telles que certaines avaient fait considérablement diminuer le nombre de mages comme de personnes lambdas dans les régions qu'elles contrôlaient. Raison pour laquelle Drake préférait traiter avec la prophétesse avant tout et surtout avant qu'elle ait acquis trop de pouvoir sur la populace.

Si elle s'avérait trop têtue, il prendrait les mesures qui s'imposeraient et achèterait les services d'un métamorphe pour prendre ses traits quelques temps et "jouer" son départ vers d'autres contrées. Ainsi personne ne saurait rien. Ce n'était pas l'idée du siècle mais ça serait suffisant et moins couteux en efforts que de s'assurer personnellement de sa loyauté. Quoi que c'était à jauger. Une autre raison de la faire venir à lui. Après tout, Drake en tant que nouveau Roi, et non plus Régent, avait récemment participé à l'expansion de cette religion. Merci à Corvus pour cela mais pour éviter un scandale, Drake avait laissé la prêcheuse agir librement au sein de la cité. Ça avait été nécessaire également pour pouvoir clairement établir la vitesse de croissance de ces croyances. Et le constat était pénible. Ça allait vite.

Finalement, on lui annonça l'arrivée de Zahel au palais. Le souverain termina la lecture de son décret régissant le reversement d'intérêts à la couronne pour les vendeurs d'esclaves. L'archimage le signa magiquement et le remis à son intendant qui en assurerait la diffusion.

Quittant son bureau, il rejoignit la salle du trône. Celle-ci était peu décorée, nettement plus sobre que la décoration du temps de la régence et les bannières ornées du "L" des Leckard, rouge et noir, retombaient de part et d'autres de la salle, rappelant à ceux qui y entraient à qui le pouvoir appartenait. La lignée avait toujours été fière et chaque membre en revendiquait son appartenance. A l'exception de Cain. Drake ne faisait pas exception, c'était même plutôt grâce à lui qu'ils avaient acquis plus de pouvoir, politique mais également magique puisqu'il avait pris le parti de dresser ses enfants comme l'ensemble de ses descendants avec la plus extrême dureté afin de les contraindre à développer au maximum leurs aptitudes dans le plus de domaines possibles. Ils constituaient ainsi l'élite de la cité, bien qu'ils soient peu habitués à faire preuve d'humanité, au moins savaient-ils faire semblant, pour certains. Ca leur permettait au moins de rester rationnels en toute circonstance et de ne pas se laisser influencer par des émotions dépourvues d'intérêt.

Drake s'installa sur le fauteuil qui semblait être fait d'acier. Sa tenue était celle qu'il portait habituellement. Un costume noir raffiné mais dépourvu de fioritures, à son image en fait. A l'exception d'une chaine d'argent épaisse et d'une chevalière surmonté d'une oxyx.
Ses yeux ocres, naturellement froids, retombèrent finalement sur son invitée qui inclina la tête, une main posée sur le cœur. Si en d'autres occasions il aurait volontiers forcé la demoiselle à s'agenouiller, l'archimage ne se rappelait que trop bien de la fierté mal placée des religieux et compte tenu des enseignements d'Ether, cette démonstration de respect était même déjà plutôt positive. Aussi ne releva-t-il pas. D'un geste, il l'enjoignit à se présenter, ou tout du moins à prendre la parole. Ce qu'elle fit sans se faire prier et entra d'office dans le vif du sujet. Très bien. Ça leur éviterait à tous deux de perdre du temps.

"Il y a plusieurs sujets dont je souhaiterai m'entretenir avec vous."

Le vieil homme se releva et entreprit de descendre les quelques marches pour rejoindre la jeune femme. Il continua sur le même ton neutre tendit qu'il s'approchait d'elle, se plaçant à sa portée, signifiant par là, à la fois qu'il ne craignait pas Ether ou elle, mais également qu'il n'était qu'un mortel et ne souhaitait pas se placer au-dessus de sa condition.

"Si l'un des sujets fait cause d’État, je crains de vous avoir fait venir à moi aussi pour un sujet bien plus personnel."

D'un geste poli, il ouvrit le bras, lui proposant ainsi de se diriger vers les jardins que l'on pouvait rejoindre par une porte située dans une galerie adjacente. Marcher en conversant serait plus agréable mais c'était surtout parce que les jardins étaient souvent une source de bien-être pour de nombreuses personnes qui se laissaient donc plus facilement influencer. Certes c'était minime mais Drake n'était pas homme à laisser faire le hasard.

Contrairement à ses visiteurs précédents, le souverain n'avait pas pris la peine de cacher son aura et donc non plus son alignement. Toutefois, il n'était pas stupide et avait prévu quelques petites surprises en cas d'une attaque. Nullement inquiet, il reprit sur un ton égal, parfaitement calme et neutre quoique toujours assez froid.

"Avant de vous faire ma proposition, il m'est nécessaire de vous expliquer ma vision des choses afin qu'il n'y ait aucune méprise."

Compte tenu de ses actions comme de sa position -passer de hors la loi à Roi- ou encore des rumeurs à son sujet comme au sujet de sa lignée, il lui paraissait nécessaire d'éclaircir certains points. Après tout, elle n'était pas arrivée en ville depuis assez longtemps pour faire la part des choses. D'ailleurs même certains citoyens qui y étaient nés n'y parvenaient pas. D'où le fait qu'il accepte de se livrer à cet exercice qu'il n'appréciait que peu.

"J'ai conscience de tout ce que je suis et je l'assume pleinement. Je ne suis connu ni pour ma gentillesse, ni pour ma charité et c'est à raison. Je tranche en tout points avec ce que vous représentez et ne compte pas changer."

Après tout, Drake ne regrettait aucun de ses gestes, aucune de ses paroles ou actions. A la rigueur peut-être juste de s'être laissé emprisonner un peu trop...tôt. Et encore, tout avait parfaitement bien fonctionné finalement.
Il pourrait parler de l'ancienne Régence et l'accuser de tous les maux mais il ne voyait pas l'utilité d'accabler verbalement ce qui que tout le monde avait vu à son sujet : son incompétence notoire.

"Je n'ai pas pris le pouvoir que pour assouvir une envie. La cité doit être redressée, les démons éradiqués et les repentants châtiés. Si la religion peut se permettre d'être douce et réconfortante, je considère que le pouvoir politique se doit d'être fort et intransigeant en toute circonstance."

Cela passait également par le fait qu'il ne se préoccupait aucunement de son "âme". Il avait depuis longtemps acquis la certitude qu'il irait aux enfers, tout comme celle, plus récente, qu'il n'y resterait pas éternellement. Le démon Caïn le lui avait confirmé. C'était aussi pour cette raison qu'il s'autorisait tout pour atteindre ses objectifs et ne se prive d'aucun moyen de pression ou de contrôle. Toutefois, il restait humain et nourrissait un idéal. Il n'avait pas si ardemment désiré le pouvoir pour le simple besoin d'être à la tête de la cité. Il avait bel et bien une vision qu'il voulait accomplir pour la cité : lui rendre sa puissance d'antan et étendre son rayonnement, son influence.

"L'Etat que je mets en place ne sera ni laxiste ni injuste. Mais pour arriver à un résultat décent, il faut d'abord épurer la cité. Se salir les mains. Toutefois je suis conscient que pour garantir le bien-être moral du peuple, celui-ci aura besoin de pouvoir se tourner vers une autorité complémentaire et surtout bienveillante. Je ne pense pas me tromper en avançant que c'est avec une telle démarche que vous êtes venue en ces lieux."

Son petit-fils lui avait fait prendre conscience, à force de se rebeller sans cesse, que parfois une seule autorité implacable n'était pas suffisante pour forcer le développement ou permettre d'atteindre son plein potentiel. Toutefois, il était hors de question, contrairement à ce qu'il sous-entendait, de faire d'Ether une religion d'Etat. Toutefois, il proposait simplement que leurs pouvoirs entrent dans un cercle vertueux en se renforçant l'un et l'autre. Évidemment, quelques accords préalables seraient nécessaires afin que l'un n'empiètent pas sur l'autre ou ne tente de renverser l'autre. C'était un équilibre qu'il faudrait trouver et préserver à tout prix, mais si cela fonctionnait, la cité serait sure, libérée d'influences démoniaques, et pourrait apporter sa lumière et sa force aux autres. Tant morale, juste que militaire. L'expansion pourrait se mettre en marche pour libérer les cités prises par les démons.

"C'est en cela que nous sommes complémentaires et plus semblables qu'il n'y parait de prime abord. Nous cherchons tous deux la paix, la justice et l'amélioration globale comme personnelle."

Que ce soit pour une ambition personnelle ou un but plus grand. Ou les deux.

"J'ai conscience que certaines de mes méthodes vous rebuteront, voyez-y un mal nécessaire pour un développement prochains plus... qualitatif du bien."

La souverain était déterminé et était clair autant dans la vision qu'il comptait accomplir que dans les méthodes qu'il emploierait. Que l'ex-régente ait pu le capturer avec un sortilège d'emprisonnement du Mal en disait long sur l'état de son aura et des méthodes qu'il employait mais l'archimage assumait pleinement ce qu'il était et au contraire, en tirait toute sa force.

En tout cas, le principal était dit concernant le raison d'Etat. Il espérait que Zahel verrait là l'opportunité d'apporter de l'aide et Ether à une plus grande échelle et en bénéficiant d'une légitimité supplémentaire. Évidemment, cette répartition ne se ferait pas sans accord préalable mais surtout pas sans d'abord une réciprocité en matière d'honnêteté. Le souverain ne s'était certes jamais caché de nourrir une telle vision des choses, ça avait même plus ou moins fait l'objet de son discours d'intronisation, bien que ce dernier en ait exclu la part religieuse à l'époque.

La prêcheuse pouvait bien lui poser quelques questions complémentaires, il y répondrait. Toutefois ce devrait être un échange réciproque. Et il allait de soi que l'Etat prévalait aux yeux de Drake. Il ne comptait pas armer la foi. Il n'était pas stupide.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Prophétesse Zahel
Missionnaire d'Ether - Mage 4e ordre
Age du personnage : 21
Race : Humaine
Pouvoirs : Modélisation Divine et Chirurgie Divine
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 1 Juil - 15:14
Par sa salutation, Zahel posa les bases sur ce que devait être la relation entre l’Eglise et le gouvernement. Comme prévue de sa part, le désormais Roi, n’y vit rien à redire et accepta implicitement la position de l’Eglise. Le Roi l’a regardait d’un œil froid et sévère mais cela ne faisait pas peur à Zahel en bonne fanatique qu’elle était. Elle put toutefois sentir d’ici son aura,  homme était plongé dans l’énergie négative. Bien que cela ne surprit pas Zahel parce que ce fait était le même pour beaucoup de souverain, le fait qu’il ne la cacha point devant une religieuse l’interrogea, il devait y avoir une raison. L’honnêteté ?

Après quelques secondes, le Roi se leva, et descendit de son piédestal pour rejoindre Zahel. C’était assez  symbolique pour être souligner. Il souhaitait donc une certaine coopération, tout cela intéressait Zahel qui faisait pour l’instant abstraction de son aura négative pour entendre ce qu’il avait à dire.

Puis il invita la prêcheuse à sortir avec lui dans les jardins du palais, ce qu’elle accepta. Alors qu’ils marchaient ensemble dans les allées, Zahel écouta attentivement le discours de Drake.

Zahel resta muette tout en marchant lorsque Drake dévoilait ses intentions. SI après que Drake est fini de parler, elle resta quelques secondes silencieuse pour réfléchir, elle finit par sourire en lui répondant.

Votre Majesté, je comprends parfaitement votre position et le culte d’Ether n’y voit rien à redire. Il est vrai et je suis d’accord avec vous que les pouvoirs laxistes ne provoquent au final que l’effondrement des nations. L’Eglise ne pourra donc que vous soutenir dans votre entreprise visant à chasser les démons et purifier cette cité pour la rendre plus forte. Mais je tiens à éclaircir un point si l’Eglise peut être douce avec tous les êtres de ce monde, elle sera impitoyable envers les âmes corrompu et les démons, c’est pourquoi nous ne regarderons pas ce que vous faites d’eux. Vous avez raisons, nous partageons des objectifs assez semblable et nous pouvons devenir complémentaire afin d’atteindre nos objectifs. Toutefois, une légère question hante mon esprit. Que ferez-vous, si un conflit fini par éclater entre Etheriste et Hayili.  

C’est question n’était pas anodine car il est probable que dans un futur plus ou moins proche, les deux religions finirons par s’affronter afin d’annihiler leur rival. D’un côté les Etheristes souhaitait l’annihilation des Hayili mais c’était aussi vrai de l’autre côté.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Drake Leckard
Seigneur de Targatt, Chef des Leckard - Archimage
Age du personnage : 56
Race : Humain
Pouvoirs : Abjuration et absoption
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 1 Juil - 18:11
La jeune femme avait gardé le silence durant tout le temps où il avait exposé son point de vue et ce vers quoi il tendait, ses objectifs à court et long terme entre autre pour lui-même comme pour la cité. Il s'était attendu à davantage de protestations et de faux-semblants, de chipotage. D'abord car c'était l'expérience qu'il avait avec l'Hayili mais également parce que la jeune femme qui prétendait guider ces âmes et qui se présentait devant lui paraissait incroyablement jeune.

Toutefois, il était assez expérimenté pour ne point juger sur la seule apparence. De ce que Corvus lui transmettait, elle avait le don pour lui retourner chacune de ses phrases, et elle n'avait pas acquis à sa cause autant de monde en si peu de temps en étant la dernière des idiotes. Il restait donc méfiant de ce joli minois.

Finalement, elle reprit la parole, un sourire venant éclairer son visage resté pensif jusque là. D'après elle ils avaient la même vision des choses comme de la répartition des pouvoirs. C'était très bien et bien plus encourageant que ce à quoi il s'attendait. Il faut dire qu'il préférait toujours partir du pire constat et prévoir pour tous les cas de figure. Cette fois-ci il était presque surpris bien qu'il n'en laissa rien paraitre. Il avait pensé que la noirceur de son âme aurait effrayé ou en tout gêné la religieuse mais ce ne fut guère le cas.
Au contraire elle semblait même le dissocier des "âmes corrompues". Une distinction que les anges eux-mêmes ne faisaient pas tous. Ça aussi, il le savait d'expérience. Mais peu importait, après tout ça allait dans son sens.

Le vieil homme écouta sa question et se permit un semblant de sourire amusé. Ça aussi c'était prévu et ça allait de soi. Les religions étaient faites pour se combattre les unes les autres.

"J'ose espérer que vous ne créerez pas de guerre civile au sein de ma cité. Toutefois, le culte de l'Hayili n'a jamais été aussi faible. Je pense qu'il continuera à perdre progressivement en influence et finira par s'éteindre seul. Si tel n'était pas le cas et qu'ils décidaient de fomenter une attaque quelle qu'elle soit, ils se mettraient d'office hors la loi. Il serait alors inconcevable que nous n'intervenions pas pour l'en empêcher, ou pour ramener l'ordre au plus vite."

Par "nous" il entendait par là "l'Etat" et par extension, ses différentes forces d'attaques et d'interventions. Le Roi s'arrêta sous un saule, l'ombre qu'il projetait sur eux était des plus rafraichissante et il y demeura quelques instants.

"J'ai moi aussi une question. Non, plutôt une requête, aussi je vous prie d'excuser ce que je m'apprête à faire."

Il préférait utiliser le mot requête que faveur qui laisserait entendre un digne retour de l'attention. Hors, il préférait ne pas se mettre en porte à faux. Sans attendre, il enveloppa la jeune femme de son aura et pénétra son esprit. Ce n'était pas nécessaire mais ça facilitait les choses quand Drake n'était pas obligé de dissimuler ses actions. Or, puisqu'il avait été honnête, autant qu'elle ait un aperçu de ces méthodes qu'elle s'engageait à soutenir.

Bien que concentré sur les souvenirs de Zahel, et surtout ceux qui concernaient ces quatre dernières semaines, il reprit toutefois la parole. Son pouvoir était d'une utilisation si commune pour lui avec les décennies d'utilisation, qu'il le faisait sans même avoir besoin d'être entièrement dévolu à la tâche. En tout cas, cela dépendait de l'esprit.
Actuellement, Drake ne s'intéressait qu'aux visages et comportements des malades, blessés et autres victimes en tout genre pour tenter de repérer Cain. Il avait déjà effectué une telle intrusion sur les trois meilleurs guérisseurs de la ville mais en vain. Il ne restait qu'elle et un vieillard introuvable, sans doute mort.

Tout en explorant l'esprit de la demoiselle, il poursuivit sur le même ton. Si son aura et action n'étaient pas manifestes, nul doute qu'elle ne se serait aperçu de l'intrusion que si l'esprit de Drake avait tenté de passer outre les zones protégées, ce qui n'était pas le cas.

"Je suis à la recherche de mon petit-fils, Cain. Il avait été possédé par un démon."

Fait étrange, de puissances barrières mentales semblaient avoir été érigées mais ne protégeaient que certains pans de sa mémoire comme de sa psyché. Il passait tout ce qui ne concernait pas sa recherche exclusive et ne s'attarda pas à tenter de franchir les barrières. Le souverain s'attarda sur la scène avec le vieillard qui demandait de l'aide à Zahel. Quelque chose chez lui était étrange, hormis le fait certain qu'il se cachait des patrouilles et donc de lui par extension, mais il était loin d'être le seul. Finalement, il continua, peu certain de ce qu'il devait en déduire. A la vision de la boule de feu, il prit le temps de revoir tous les morceaux accessibles. Aucun doute, c'était Cain. Son regard se durcit une seconde. Il n'y avait pas tant de personnes capables de modifier son apparence et celle d'un tiers et encore moins qui s'encombreraient d'un blessé anciennement démon lors d'une fuite. L'identité du vieil homme ne faisait pas non plus l'ombre d'un doute. Alrost.

Le regard ocre de l'achimage se durcit alors qu'une lueur l'embrasait, son aura se renforçant dans le même temps. Il tendit sa main à Zahel, l'invitant à poser sa main dans la sienne.

"Je suis satisfait de constater qu'il est en vie. Je vous en remercie. Vous avez récemment agi sur lui, il doit donc encore porter les traces de votre magie, ce qui signifie que nous pouvons remonter jusqu'à sa position actuelle."

Il suffirait à l'archimage de se concentrer sur les bribes de pouvoir de Zahel qui seraient positionnées ailleurs dans la cité. Une fois leur position déterminées, il les transmettrait au protectorat. Il y avait peu de chances qu'Alrost ait pris le risque de rester dans l'enceinte de la cité, surtout avec Cain. Ils trouveraient donc forcément quelques personnes soignées par Zahel en dehors des murs. Selon le nombre de réminiscences, Drake enverrait ses sentinelles ou se déplacerait lui-même. Les malades les plus récents et les plus sérieux risquaient fort de laisser des traces de cette magie. Le protectorat n'aurait qu'à leur faire passer un simple test indolore pour déterminer si ils étaient ce qu'ils prétendaient.

Il y avait un autre bénéfice à passer par la magie de Zahel pour déterminer un point d'ancrage dans le but d'investir le lieu déterminé. Même si Cain et Alrost étaient dans un endroit protégé, ce qui n'était pas dit, comme la magie de la prêtresse serait déjà à l'intérieur, Drake pourrait, avec l'aide de la demoiselle en question, passer outre pour se téléporter directement au point précis de la réminiscence, sans avoir à s'embêter avec les barrières et boucliers.

Les recherches pour retrouver Cain avaient trop durées, il était temps qu'il le ramène chez lui et qu'il y reste quitte à y aller lui-même si ça pouvait éviter qu'il ne lui file entre les doigts une fois de plus. D'autant plus que tout était prêt pour la cérémonie d'intégration. Normalement ce rituel intervenait à la naissance si on détectait chez ce dernier la magie des Leckard, mais compte tenu de l'histoire de Cain, ça n'avait jamais été fait. Et Drake ne lui avait jamais pardonné d'avoir tué un de ses fils, son épouse et un de leurs enfants, il le lui avait d'ailleurs fait payer durement chaque jour et continuerait sans doute encore. Malgré tout, leur lignée devait se recentrer sur elle-même pour devenir un noyau dur impénétrable. Il ne pouvait donc pas laisser un des siens marcher contre eux ouvertement, ou pas. Au pire il ferait ce qu'il aurait du faire depuis longtemps : une violation de l'esprit pour remanier totalement son esprit. Il était hors de question de perdre davantage de temps.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Prophétesse Zahel
Missionnaire d'Ether - Mage 4e ordre
Age du personnage : 21
Race : Humaine
Pouvoirs : Modélisation Divine et Chirurgie Divine
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 1 Juil - 20:34
Après avoir énoncé sa position sur les différentes propositions du Roi, Zahel qui avait répondu positivement attendait sa réponse. Elle n’avait été aucunement gêné ni perturbé par son aura sombre. Tout simplement car contrairement aux autres religions, il y avait pour les Etheristes dans anges à l’aura négative comme l’Archange Recteur de l’Ombre et les Primautés de la Mort et de la Destruction. L’énergie négative tat qu’lle était bien utilisé n’était pas un problème pour les Etheristes tant qu’elle n’était pas de nature démoniaque mais Zahel ne connaissant pas la nature exact des pouvoir du Roi, avait préféré faire le lien avec la magie négative profane.

A sa réponse, le Roi eu un sourire amusé, peut-être ne s’attendait-il pas à cela. C’était même probable. La plupart des religions, mis à part les religions plus sombres ne faisait que rarement preuve de réalisme et de pragmatisme et c’est ce qui avait causées leurs chutes. Mais ce n ‘était pas le cas pour Zahel, même si elle était une religieuse, elle avait un talent certain pour la politique et la diplomatie, pour son rêve de monde pure, elle était prête à se sacrifier en se salissant les mains pour que d’autre n’est pas à le faire, elle pouvait être ainsi être machiavélique sur les bords et faire quelque fois abstraction de ses principes bien qu’aujourd’hui ce ne fut pas le cas. Pour Zahel, Drake parlait de nettoyer la cité des âmes corrompues et des démons par des méthodes certes peu recommandable mais pour elle ce n’était pas quelques choses de mauvais puisque ces âmes devaient être subjuguées pour sauver le monde.

En réponse à sa question sur un possible conflit avec les Hayilis, Zahel ne put s’empêcher de sourire, elle comprenait enfin de quelles manières agir. Il suffisait de pousser les Hayili à la faute pour que l’état l’aide les anéantir. Il y avait plusieurs moyens d’y arriver, provocation et falsification pour les plus efficaces, alors qu’un plan germait lentement mais surement dans son esprit pour purifier le monde du danger que représentaient les Hayilis, elle répondit tout de même au Roi.

Je vous rassure majesté, le but du culte de l’Ether n’est pas de déstabiliser inutilement cette cité. Cela ne ferait que fortifier la position des alliés du mal. Si un jour un conflit pouvait éclater, il ne serait en aucun cas démarrer pas l’Eglise de l’Ether.

Pour Zahel c’était presque un contrat implicite, et cela ne pouvait que renforcer sa confiance en l’actuelle monarchie. A vrai tout ceci était presque trop beau pour un culte qui venait d’arriver dans la cité, la seule chose que devait faire Zahel était toutefois de maintenir son indépendance vis-à-vis du gouvernement afin de ne pas perdre sa liberté de mouvement.

Après avoir encore marchés dans le parc, le Roi et la prêcheuse s’arrêtèrent à l’ombre d’un grand arbre. Le Roi finit par reprendre la discussion.

"J'ai moi aussi une question. Non, plutôt une requête, aussi je vous prie d'excuser ce que je m'apprête à faire."

Zahel haussa un sourcil avec une légère surprise, une requête ? Elle se senti tout à coup enveloppé dans l’aura du Roi, elle sentait qu’il fouillait dans sa tête à la recherche de quelques choses. Pour Zahel s’était clairement malpoli mais elle ne broncha pas, peut être voulait il s’assurer de sa sincérité ou bien cela pouvait-il être dû… au jeune homme qu’elle avait soigné… Cette pensée, ne la rassura pas car si c’était le cas, elle ne savait pas comment Drake réagirait.

Tout en continuant ses recherches, il précisa ses intentions

"Je suis à la recherche de mon petit-fils, Cain. Il avait été possédé par un démon."

Cain, le diablotin avec Corvus avait prononcé ce nom. Elle ne s’était donc pas trompée, il recherchait bien la personne qu’elle avait soignée. Quelques secondes plus tard, il avait l’air d’avoir trouvée ce qu’il cherchait car son regard se durci et s’embrasait. La regardant il lui tendit la main.

"Je suis satisfait de constater qu'il est en vie. Je vous en remercie. Vous avez récemment agi sur lui, il doit donc encore porter les traces de votre magie, ce qui signifie que nous pouvons remonter jusqu'à sa position actuelle."

Zahel fixa le Roi, intérieurement elle était face à un dilemme, la souffrance qu’elle avait vu de ce garçon la faisait réfléchir. Devait-elle l’aider ? Pourquoi ? Une personne vaudrait elle mieux que la communauté ? C’était évident que non. Mais pourquoi n’arrivait elle pas à se résoudre à faire ce choix. Elle revoyait mentalement les marques de fouet sur le dos de Corvus, ses pleurs, ses larmes, son désespoir. Pourquoi ne pouvait-elle pas à se résoudre à un choix aussi simple. L’éthique ? L’humanité ? Elle avait promis de les sacrifier pour le culte. Alors pourquoi ? Pourquoi n’y arrivait elle pas. Son esprit était presque ébranler en ce qu’elle devait faire et ce qu’elle voulait faire.

Dans son esprit, dans les méandres de sa pensée, il semblait qu’elle flottait dans le vide, dans un noir complet, ne pouvant se résoudre totalement. Elle coulait dans un océan de noirceur à cause de son efficacité. Alors qu’elle pensait ne jamais pouvoir choisir, dans son esprit apparu une autre personne, Hécatonchire qui la suivait dans sa chute.

Pourquoi réponds tu pas ? N’oublie pas ta mission.

Je ne peux pas… Je ne peux pas faire cela.

Hécatonchire se rapprocha d’elle.

N’oublie pas ta mission. Ne te compromet pas pour une unique personne. Où tout cela n’aura servi à rien.

Je sais Héca, je suis désolé, désolé d’être tellement faible.

Il semblait que l’esprit de Zahel pleurait, Zahel malgré son pragmatisme avait du mal à supporter la souffrance même nécessaire devant ses yeux.

Je ne vais pas te blâmer malgré tes pouvoir tu es encore une humaine, ce genre de faiblesse est encore possible… Mais n’oublie pas, la mission du seigneur unique Ether est primordiale. Si tu es incapable de faire un acte aussi important par toi-même, utilise l’altération partiel de pensée pour avancer, c’est pour ce genre de chose que cet effet a été créé.

Retour à la réalité.


Ce dilemme avait duré dans la réalité quelques secondes, Zahel qui ne répondit pas tout de suite ouvrit les yeux et laissa son pouvoir se diffuser. Ses yeux vairons au pupille en forme de symbole ancien s’ouvrirent, quatorze ailes de lumières apparues dans son dos et Hécatonchire avec une tête et deux bras croisé également. Elle émettait un intense rayonnement positif de lumière.

Alors qu’elle regardait le Roi avec un demi-sourire, elle s’expliqua.

Votre majesté, je suis profondément désolé pour cette démonstration, mon esprit non altéré à encore des problèmes avec les notions du pragmatisme et de ses objectifs. Bien que je ne sois qu’à moitié moi-même, je vais accepter votre requête pour elle. De toute manière, j’aurais été obligé d'apparaître pour vous aider car c’est moi qui est soignez votre petit fils en réassemblant son âme et en reconstituant ses organes, la fréquence du pouvoir d’Ether non éveillé a une fréquence différente de cette forme semi éveillé. *

Elle prit alors sa main, et le laissa prendre connaissance de sa magie.




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Drake Leckard
Seigneur de Targatt, Chef des Leckard - Archimage
Age du personnage : 56
Race : Humain
Pouvoirs : Abjuration et absoption
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 6 Juil - 16:25
Le souverain se pliait de bonne grâce, pour le moment du moins, à l'exercice de questions qui avait débuté un peu plus tôt. Si jusqu'à présent il avait été agréablement surpris de l'ouverture d'esprit de sa religieuse invitée, il trouvait presque cela trop beau pour être vrai, ce qui contribuait, non pas à instaurer réellement un climat de confiance mais disons plutôt une certaine méfiance. Après tout, a confiance n'était pas son fort, sauf quand celui-ci savait que son interlocuteur était incapable de trahir, souvent grâce à une violation de l'esprit effectuée directement par Drake. Dans ce cas, ça allait.
Ce qui ne l'empêcherait pas de savourer ses petites victoires malgré tout.

Finalement la conversation passa à un sujet plus épineux : celui du temple de l'Hayili et ses ouailles. L'archimage n'avait pas été très étonné de sa question et il y répondit comme l'aurait tout souverain, en délivrant un double message dont il était sur qu'elle saurait lire entre les lignes. La prêcheuse la rassure tout de même sur le fait que les Ethéristes ne commenceraient pas les hostilités. Drake en aurait presque ri. Il savait d'expérience que les religieux étaient de loin les moins pacifistes. Et elle le lui prouverait tôt ou tard. Sans rien laisser paraitre, il la remercia simplement de sa bienveillance et passa au sujet plus personnel dont il avait souhaité s'entretenir avec elle : son petit-fils. Un de ses petits-fils en tout cas : Cain.

Il s'excusa d'entrée de jeu de ce qu'il comptait faire et pénétra son esprit pour s'approprier ses expériences et certaines de ses pensées. Si tout était axé vers la recherche de souvenirs qui pourraient éventuellement l'aiguiller, il se permit tout de même une appropriation approximative de la psyché de la jeune femme, un élément utile pour la suite des évènements, quelle qu'en fut leur tournure.

Drake s'arrêta toutefois sur deux faits : le premier étant que la magie divine de Zahel la protégeait mentalement aussi, chose rare voire même exceptionnelle qui l'amenait à se poser d'autres questions plus intrinsèques. Il finit par prendre la décision de finaliser, dès que possible, les derniers moyens de défense qu'il avait découvert notamment grâce à la magie de son Trône.

Les deuxième fait était plus simpliste, il avait tout simplement trouvé son petit-fils dans la tête de son invitée. Elle l'avait bel et bien soigné et même si il ne voyait pas comment exactement ça lui importait d'ailleurs peu. L'essentiel était de le ramener dans le giron de la famille et de l'y faire rester, d'une manière ou d'une autre.

Drake ne perdit pas de temps. Il connaissait presque à la perfection les implications et signatures magiques. Il paraissait évident au souverain que la méthode à employer était de se servir justement des bons soins prodigués par la jeune femme pour remonter jusqu'à ce chérubin. Les deux seuls inconvénients étaient les suivants : il fallait en premier lieu qu'elle accepte. Sinon Drake la contraindrait et ça ruinerait leur entente. La seconde difficulté venait du fait que Cain restait visiblement sous la protection d'Alrost. Bien qu'il n'en soit pas sur à 100%, c'était le plus probable quant à l'identité du vieil homme.

Il demanda à Zahel de coopérer pour qu'il puisse parvenir à Cain, quel que soit l'endroit où il se trouverait. Pour cela il lui suffirait de détecter les plus hauts niveau d'une magie semblable à celle utilisée par la soigneuse. Rien de bien compliqué pour qui savait faire.
Drake lui tendit la main.

Elle ne bougea pas. Après plusieurs secondes, elle ouvrit les yeux et une forme ailée la supplanta, dégageant un rayonnement positif conséquent. Drake ne s'en protégea pas, malgré l'intensité, il fallait bien plus qu'une simple aura de Bien pour lui causer le moindre désagrément. Il fixait toutefois intensément la jeune femme, prêt à agir au moindre signe d'agression.

Finalement, elle déposa sa main fine au creux de la sienne et s'expliqua sur son temps de réaction. Il n'y avait pas besoin d'être télépathe pour comprendre l'hésitation, son attitude avait parlé d'elle-même. Drake lui pardonnait son égarement puisqu'il n'avait été que de courte durée et qu'au final elle avait déployer son pouvoir pour l'aider sans sa tâche comme pour éviter de faire trop de sentimentalisme. C'était une bonne chose qu'elle soit consciente de sa faiblesse. Elle pourrait ainsi la corriger.

En guise de réponse, Drake acquiesça simplement.

"Il est essentiel d'avoir conscience de ses faiblesses. Je suis heureux de constater que vous avez la volonté de les éradiquer."

Tout le monde n'en était pas capable c'était un fait. Et même si certains connaissaient leurs points forts comme leurs points faibles, trop souvent ils préféraient se lamenter sur ces dernières plutôt que de faire le travail nécessaire pour les changer.

Il prenait toutefois note de ce qu'elle avait du faire pour le garder du côté des vivants : réassembler son âme, réparer ses organes. Mais le principal était l'information sur les différentes formes d'Ether, éveillée, semi éveillée et donc... en sommeil ? Donc trois niveaux différent. Il supposait qu'elle pouvait le moduler comme elle le souhaitait en cas de besoin. Ce serait utile ça aussi.

Les doigts de l'archimage se refermèrent doucement sur la main de la jeune femme. Son regard se vida, fixant un point imaginaire alors qu'il analysait et disséquait la magie de la religieuse. Ce n'était guère agréable pour lui de le faire sur une personne autant imbibée d'énergie positive mais puisque c'était utile, il ne s'en plaignait pas.
Sans la lâcher, son aura parut s'intensifier et s'étendre. Drake lia brièvement son esprit à celui de Zahel afin de profiter pleinement de sa magie. Une déflagration de magie dont ils étaient l'épicentre partit d'eux et s'évapora dans l'air. Ou du moins parut-elle le faire.

Quelques instants plus tard, Drake et Zahel purent percevoir les différents points de magie divine et leur niveau. Un seul point apparaissait en dehors des murs de la cité. Et c'était également celui-là qui dégageait le plus d'énergie.

L'archimage lâcha momentanément la main de la jeune femme et prépara un sort. Une sphère d'énergie verdâtre prit forme dans la paume de son autre main. Entourant celle-ci, des anneaux verts sur lesquels des runes prirent forme se mirent à tournoyer autour d'eux. Il s'agissait du même sort, quoi qu'en plus "petit" que celui qu'avait utilisé Drake sur la palais le jour de sa prise de pouvoir. Celui-là même qui avait forcé Alrost à en être éjecté sans plus pouvoir y pénétrer. Ainsi, si Alrost était présent aux côtés de Cain, le souverain n'aurait qu'à le lancer pour l'empêcher d'approcher et pourrait se saisir pleinement et sans anicroches de son petit-fils.

"Je suis désolé de couper court à notre entretien mais je serai navré que Cain ne me file encore entre les doigts. Si vous le souhaitez vous pouvez toujours m'accompagner. "
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Prophétesse Zahel
Missionnaire d'Ether - Mage 4e ordre
Age du personnage : 21
Race : Humaine
Pouvoirs : Modélisation Divine et Chirurgie Divine
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 7 Juil - 14:00
Alors que le rencontre entre le Roi et la prêcheuse continuait, Zahel en bonne stratège avait accepté les propositions du souverain. La coopération mutuelle ne pouvait être que bénéfique pour l’Eglise de l’Ether et ainsi elle n’eut aucune hésitation sur la manière dont elle devait répondre au Roi.

Après que ce point fut abordé, le sujet dériva sur le possible conflit qui pourrait un jour commencer entre les Etheristes et la secte diabolique des Hayili. Lisant entre les phrases de la réponse de Drake, Zahel ne put s’empêcher de sourire légèrement, il venait de lui dire qu’elle serait la position de la monarchie sur le sujet et cela pouvait lui être clairement favorable.

Après que ces deux points furent abordés, le régent finit par fouiller l’esprit de Zahel à la recherche d’une information spécifique. Zahel se doutait de ce qu’il cherchait et c’est pourquoi elle ne bougea absolument pas tandis que le souverain traversait son esprit. Il finit par trouver l’information qu’il cherchait tant, le fait que la prêcheuse est récemment soignée son petit-fils, Cain.  Une fois cette information connu, il tandis la main à Zahel déclarant qu’il voulait utiliser sa magie pour rechercher son petit-fils.

Cette demande fit grandement hésité Zahel, devait elle l’aidé ou pas. Un profond dilemme apparaissait don son esprit mais à la fin sur l’émotion, la raison l’emporte. La cause des Etheristes étaient bien plus importante que la vie d’un simple et unique jeune homme. De plus refuser d’aider le monarque la mettrait dans une position difficile et en danger pour rien. Toutefois le doute subsistait encore et Zahel dû altérer sa pensée afin de faire le choix le plus stratégique. Une fois sa magie positive activée, Zahel vit le roi dans une position assez défensive, il se méfiait de la situation. C’est pourquoi Zahel s’expliqua afin de rassurer le souverain sur ses intentions.

"Il est essentiel d'avoir conscience de ses faiblesses. Je suis heureux de constater que vous avez la volonté de les éradiquer."
Zahel ne put s’empêcher de sourire légèrement tout en acquiesçant

Avoir conscience de ses faiblesses en tant qu’être imparfait est la source de l’amélioration.

Puis le roi referma doucement sa main sur celle de Zahel avant d’activer sa magie. Il semblait être entré dans un état de concentration extrême.  Soudain une déflagration magique qui semblait être parti d’eux explosa avant de dissiper dans l’air non de partir au loin extrêmement loin. Quelques secondes plus tard, des points de la magie de Zahel apparurent un peu partout, toutefois un de ceux-ci se différenciait des autres de par sa puissance et du fait qu’il était hors de la cité, c’était Cain. Drake lâcha ensuite la main de la prêcheuse avant de préparer un sort. Se sort était étonnant, alors qu’une sphère verte apparaissait dans sa main des anneaux vert accompagné de rune l’encerclant en tournant. C’était la première fois que Zahel voyait un tel sort et elle ne voyait pas à quoi cela pouvait-il servir. Après avoir terminé ses préparatifs, le Roi se tourna à nouveau vers Zahel.

"Je suis désolé de couper court à notre entretien mais je serai navré que Cain ne me file encore entre les doigts. Si vous le souhaitez vous pouvez toujours m'accompagner. "

Zahel désactiva sa forme d’éveil partiel avant de refermer les yeux. Se grattant légèrement la joue, elle lui répondit.

Je ne pense pas que cela soit une bonne idée de vous accompagner, je ne voudrais déranger vos retrouvailles familiales. De toute manière, je pense qu’il est mieux pour vous que vos ennemis ne fassent pas trop rapidement le lien entre nous. Vous garderez ainsi dans votre jeu, un atout face caché qu’ils ne pourront connaitre. Ainsi donc, il vaut mieux ne pas leur dire que je vous ai aidé à retrouver votre petit fils.

Il était vrai que Zahel n’avait également par vraiment envie d’y aller et de revoir Cain dans ses conditions ainsi que l’on sache qu’elle était impliquée.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Drake Leckard
Seigneur de Targatt, Chef des Leckard - Archimage
Age du personnage : 56
Race : Humain
Pouvoirs : Abjuration et absoption
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 8 Juil - 12:28
A sa réflexion, son invitée sourit et précisa sa pensée qui une fois de plus, rejoignait sans mal la manière que Drake avait de concevoir les choses. C'était intéressant et amusant d'un certain point de vue. D'abord parce qu'il était rare qu'une personne aussi jeune ait une force de caractère de la sorte, quoi que son fanatisme y était sans doute pour beaucoup. Mais il était clair qu'ils se rejoignaient sur de nombreux points. A ceci près que Drake, tout comme ce devait être le cas de la jeune femme, n'avait pas révélé toutes ses cartes ni l'intégralité de ses objectifs. Après tout, chacun avait ses petits secrets. Malgré cela, c'était presque agréable de pouvoir parler sans voir l'incompréhension dans les yeux de son interlocuteur. Car c'était épuisant de devoir tout expliquer sans cesse. D'ailleurs il n'avait pas cet effort très longtemps et avait fini par admettre que les autres n'avaient ni leur mot à dire ni à comprendre ses actes ou ses motivations. Peu lui importait l'opinion d'êtres aussi inférieurs. Toutefois, maintenant en tant que souverain il était de son devoir de faire en sorte d'amener chaque citoyen à donner le meilleur de lui-même et à s'améliorer. C'était ce vers quoi il tendait bien que la méthode qu'il comptait employer ne soit pas des plus "convenables". C'était une autre question.

Drake se contenta d'acquiescer à la remarque et de lui adresser un fin sourire amusé de les voir si souvent sur la même longueur d'onde.
Il referma sa main sur celle de la prêcheuse et se concentra sur les émanations de sa magie. Bientôt, il eut la position de la plupart de ses patients. Un seul demeurant situé en dehors de la cité, il n'y avait pas de doute quant à son identité, d'autant plus qu'il irradiait littéralement de cette magie, signe que l'activité de Zahel pour le soigner avait du être intense et très long, voire même les deux à la fois.

L'archimage la relâcha et matérialisa un sort plus complexe dans le creux de sa main, ce qui lui demanda de longues secondes. Une fois prêt, il proposa à Zahel de l'accompagner. Ce à quoi elle répondit par la négative. Il s'en était douté mais il était normal qu'il propose. Il hocha la tête.

D'un autre côté ça l'arrangeait bien qu'elle ne vienne pas, ça lui éviterait d'avoir à assister quelque acte violent. Car si Alrost était présent auprès de Cain, il n'y avait aucune chance qu'il ne le lui laisse sans combattre.

"Cain semblait avoir envie de vous revoir, peut-être le laisserais-je faire d'ici quelques temps si il en formule le souhait."

Ca dépendrait de ce qu'il tirerait de lui en premier lieu. Drake avait besoin de l'étudier davantage qu'au travers d'un souvenir pour vérifier l'état réel de son petit fils.

"Je ne dirai rien vous concernant. Toutefois, la cité elle-même ne peut que remarquer le rapprochement entre le gouvernement et votre église bien qu'il reste discret. Et si Cain n'est pas totalement stupide, en tout cas un de ses amis à l'académie comprendra sans mal je pense le lien existant."

Il parlait de Garreth sans le mentionner. Cain avait tendance à foncer tête baissée et bien qu'il ait une grande intelligence en matière de combat dans le feu de l'action, il était loin d'être aussi réfléchi et alerte sur ce type de sujets et d'analyse que l'était Garreth. Et ce dernier ne manquerait pas de l'en alerter. Enfin, quand Drake déciderait qu'il serait temps à Cain de retourner étudier, ce qui pourrait prendre un peu de temps. Quand au jeune lycan, il aurait lui aussi un rôle plus grand à jouer. D'ailleurs, Drake le prendrait sans doute sous son aile afin de lui enseigner la vraie vertu et utilisation de la magie spirituelle. L'archimage en profiterait pour altérer assez son esprit, progressivement, pour l'amener à voir les choses à sa manière et qu'il devienne un pion utile. Un relai dans les forces qu'il comptait mettre en place pour verrouiller définitivement le pouvoir.

Drake tentait simplement de la mettre en garde. Mieux vaudrait qu'elle admette sa "faute" à Cain directement avant qu'il ne vienne dans le but de la tuer. Enfin, si il avait conservé son agressivité naturelle et coutumière. Rien n'était moins sur.

Il inclina brièvement la tête en signe qu'il mettait fin à l'entretien.

"Je vous remercie de votre venue. N'hésitez pas à solliciter Sir Downclaw ou Tryana en cas de besoin."

A son évocation, une femme en armure intégrale sortit de l'ombre de Drake lui-même. Elle était la capitaine de la garde, il allait sans dire qu'elle était constamment à ses côtés, d'une manière ou d'une autre.
A l'attention de sa petite-fille, Drake reprit.

"J'y vais seul. Informe Corvus que les recherches le concernant n'ont plus lieu d'être. Et assures toi que tout est prêt pour son arrivée."

Elle acquiesça avec un sourire entendu et reporta son attention sur Zahel qu'elle dévisagea un moment. Finalement, elle l'invita à la suivre.

"Je vais vous raccompagner." Annonça-t-elle poliment sur un ton étrangement enjoué.

L'aura de Drake changea de nouveau. Visiblement il était sérieux et se préparait à l'affrontement avec Alrost. Après tout, bien qu'il ait leur localisation, il ignorait combien de personnes il aurait à affronter. Si ils étaient dans le camp secret, Drake tomberait au beau milieu des rebelles. C'était peu probable mais comme d'habitude, toutes les éventualités étaient prises en compte. Une fois son alignement dissimulé, il se téléporta vers le lieu où se trouvait Cain.

Spoiler:
Tu peux inter réagir avec elle si tu veux évidemment Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Prophétesse Zahel
Missionnaire d'Ether - Mage 4e ordre
Age du personnage : 21
Race : Humaine
Pouvoirs : Modélisation Divine et Chirurgie Divine
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 10 Juil - 17:22
Plus par scrupule et conscience que par raison, Zahel avait poliment refusé l’invitation du roi Drake à venir avec lui capturé Cain. Si elle avait trouvé une bonne raison à son refus, le roi devait certainement se douter à cause du peu qu’il avait vu d’elle des raisons évidente de son refus.


"Cain semblait avoir envie de vous revoir, peut-être le laisserais-je faire d'ici quelque temps s'il en formule le souhait."


Zahel haussa un sourcil, se rappelant brièvement de son entrevue avec ce jeune homme, ce qui ne fit qu'augmenter son malaise intérieur et sa culpabilité sur cette affaire, il faudrait un jour qu’elle fasse quelque chose pour lui… peut être, elle lui avait déjà sauvé la vie après tout, n’était ce pas suffisant ? Zahel avait toujours ce petit dilemme intérieur qui hantait son esprit.


Oh et bien, s’il souhaite me revoir, je l’accueillerais bien volontiers.


Zahel cacha la perturbation qui hantait son corps en répondant comme s’il n’était rien.


"Je ne dirai rien vous concernant. Toutefois, la cité elle-même ne peut que remarquer le rapprochement entre le gouvernement et votre église bien qu'il reste discret. Et si Cain n'est pas totalement stupide, en tout cas un de ses amis à l'académie comprendra sans mal je pense le lien existant."



Zahel observa le roi tandis que dans son esprit, Hécatonchire lui soufflait deux trois idées pour qu’elle se ressaisisse sur ce plan sensible.


Je vous remercie de me prévenir, votre jugement peut être véridique mais il se trouve que j’avais déjà également prévu cette éventualité et je sais comment y remédier.


Elle se garda bien de dire l’intégralité de ses plans devant le souverain histoire de garder une marge de manœuvre assez grande contre la monarchie. Il est vrai que certain ferait le rapprochement entre la monarchie et l’Eglise, mais Zahel ferait de son possible pour faire passer cela comme une conversion officieuse plutôt qu’un pacte, ce qui changerait la donne, car elle pourrait dire qu’elle n’a pas fait la moindre concession, car elle n’en avait pas besoin. Même si Cain faisait le lien, elle pourrait toujours dire que tout cela s’est fait à son insu, ce qui en soit était impossible à cause de sa magie spirituelle. Si elle arrivait à raconter une version assez crédible de l’histoire, il ne ferait aucun doute que Cain pourrait la croire.


D’un autre coté, si l’archimage laissait à Cain une certaine liberté et qu’il désirait la voir, elle pourrait toujours l’aider à nouveau bien que cette fois, il faudrait qu’il tombe véritablement dans la foi Etheriste… Ce serait risqué mais elle ne pensait pas que Drake tenterait de mettre à mal leur alliance pour créer une inimitié chez son petit fils.


Les Etheristes tentaient en effet de doubler le Roi, il devait s’en douter certainement, cela devait le changer de tout ces vers qui baissent les yeux devant lui, mais de toute manière ce dernier tenterait de faire la même chose.


Une relation basée sur le rapport de force, voilà qui serait plaisant…


Une fois que le Roi prit connaissance de la position de Cain, elle inclina légèrement la tête vers Zahel pour la remercier. Elle s’incina légèrement également pour lui répondre.


C’est moi qui vous remercie votre altesse.


Soudain une femme sortit de l’ombre, Zahel ne l’avait même pas sentit, elle devait être une experte. Après que Drake lui ai dit quelques mots, elle dévisagea Zahel avant de sourire légèrement et de lui proposer de la raccompagner.

Tout en partant avec Tryana, Zahel pouvait sentir l’aura du roi changer puis disparaitre. Finalement après quelques pas, elle décida de briser le silence avec ce qui semblait être une Leckard de plus.


Dame Tryana, il se trouve que à cause de cet imprévue, il y a une chose que je n’ai pu demander à sa majesté. Quel est actuellement la situation vis-à-vis des démons dans cette ville ? Depuis mon arrivée, j’ai déjà dû exorciser une dizaine de diablotin, une telle fréquence est rare…
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Drake Leckard
Seigneur de Targatt, Chef des Leckard - Archimage
Age du personnage : 56
Race : Humain
Pouvoirs : Abjuration et absoption
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 12 Juil - 20:44
L'archimage s'était volatilisé dès l'entretien clos et non sans d'abord l'avoir salué. Il avait toutefois noté le peu d'empressement qu'elle avait eu, et même un semblant d'hésitation à accepter que Cain ne revienne la voir si il en éprouvait le besoin. Qu'elle se rassure, ce ne serait dès le lendemain. D'abord il faudrait qu'il s'assure que son petit-fils serait dans l'impossibilité de le trahir. Mais c'était une autre histoire.

Quand au fait qu'elle sache comment remédier au fait qu'il apprenne la vérité et en tout cas qu'on ne fasse le lien entre le pouvoir en place et les éthéristes, Zahel avait mentionné qu'elle y avait déjà réfléchi et avait déjà la solution. Drake lui adressa un demi sourire en coin. Évidemment, tout comme il avait sa solution à lui également en cas de besoin.

Sans davantage de cérémonie, il s'était téléporté près de Cain, laissant la jeune femme avec une autre de ses petits enfants devenue le chef de sa garde royale : Tryana Leckard. Elle ne tranchait pas du tout avec les autres membres de la famille, bien au contraire, elle était en tout point reconnaissable comme tel : plutôt grande, athlétique, longs cheveux d'un noir de jais parfaitement tenus en une queue de cheval, yeux dorés scrutateurs et dans une certaine mesure, calculateurs. Pour autant elle paraissait plus encline à sourire et à converser que son grand père, sans doute car elle était plus jeune.

Alors que Tryana invitait Zahel à la suivre pour la raccompagner, celle-ci s'adressa directement à la Leckard. Sa question n'était pas totalement déplacée compte tenu de l'aide qu'elle apportait à la cité en apportant sa pierre à l'édifice, c'est à dire en les exorcisant. Toutefois, le regard de la jeune femme se durcit légèrement, non pas à cause de la religieuse ni à cause de sa question mais simplement à cause du sujet invoqué, éminemment sérieux. Elle l'était donc naturellement redevenue, sa formation de soldat reprenant immédiatement le dessus. Après tout, elle avait ses armes avec Corvus et l'avait même laissé gagner la place de lieutenant du temps où Alrost avait les rênes du protectorat.

"Ce n'est pas étonnant. Il y a quelques mois un seul démoniaque a été ouvert dans la ville par des émissaires infernaux. De la même manière dans que les cités adjacentes, les démons ont foulé notre sol et ils seraient au pouvoir actuellement si le seuil n'avait pas pu être fermé. Malheureusement, certains démons étaient passés."

Ca n'avait pas été la période la plus calme du protectorat. Loin de là. Ils avaient perdu beaucoup de frères d'arme à cette période en tentant de les repousser. Mais sans organisation digne de ce nom, la régence avait finalement été contrainte d'instaurer un couvre feu pour protéger les civils qui se faisaient croquer facilement. Des familles ont été décimées.

"Lorsque nous sommes arrivés au pouvoir il y avait encore de nombreuses petites hordes de meutes de l'enfer en liberté et des hordes de diablotins. Nous comptions également alors trois démons intermédiaires et et deux majeurs bien que la présence de l'un des majeurs n'ait pas encore été réellement confirmée par un témoin fiable."

Le protectorat avait fait un gros travail, aussi ne comptait-elle pas lui mentionner directement combien il en restait mais davantage lui démontrer tout ce qui avait été fait. car c'était un fait, la situation des rues s'étaient considérablement améliorées. Tant et si bien que Drake avait pu lever le couvre-feu.

Elle poursuivit tout en rentrant dans le palais.

"Le protectorat est en charge de leur traque. Ils ont détruit plusieurs meutes et hordes et deux des trois démons intermédiaires."

Elle ne mentionna pas la mort du démon Caïn. D'abord car elle ne souhaitait pas ramener le sujet sur la table, ensuite car de son point de vue, comme du point de vue des Leckard, ceux qui formaient le noyau de la famille, le démon n'avait pas été totalement détruit. Deux raisons à cela. La première, effective : il était certain qu'au moins un cristal contenant l'essence du démon n'avait pas été retrouvé, et donc pas libéré donc pas détruit par l'archange. Car c'était ainsi que le démon avait pris possession de son petit cousin, en libérant son essence de certaines pierres d'âme dans lesquelles il avait été enfermé.

La seconde raison tenait davantage à une croyance inhérente à la famille selon laquelle tous avaient le potentiel de devenir des démons, et le petit Cain encore plus que tous les autres réunis puisqu'il était l'hôte parfait. Son corps était donc naturellement fait et prédisposé à ce type d'énergie, et à tous ce qu'elle entrainait. Bien que ce ne soit pas encore le cas, Tryana aurait parié que le futur que son cousin serait nettement moins lumineux que précédemment, quand bien même on le laissait faire ses propres choix. Si le démon majeur "Caïn" avait été écarté, le gamin pour le moment encore mortel avait tout ce qu'il fallait pour trouver le chemin de cette forme d'immortalité. Tout sauf le mental visiblement. Tryana ne savait pas si c'était une bonne ou une mauvaise chose d'ailleurs.

Revenant à l'invitée qu'elle escortait, elle reprit d'un ton égal sans rien montrer de ses pensées. Après tout on ne devient pas capitaine de la garde royale sans savoir protéger ses pensées, même de son Roi et grand père.

"Il ne doit rester que deux hordes de diablotins et on sait de source sure qu'une seule meute, restreinte mais puissante, de chiens de l'enfer a survécu. Toutefois ils se sont adaptés. Les diablotins rescapés des raids ont commencé à se cacher parmi la population en les possédant, raison pour laquelle vous en exorcisez autant. Il semblerait qu'une horde au moins, obéisse au démon intermédiaire identifié comme étant le démon Béleth."

Le protectorat le traquait sans relâche mais c'était un maître dans l'espionnage, l'esquive et le nettoyage. Il avait déjà faussé compagnie à deux patrouilles et depuis il restait introuvable. Ca ne resterait pas le cas indéfiniment.
Tryana ne mentionna pas non plus que Beleth était un démon qui s'était allié à Cain.

La jeune femme lui adressa un regard en biais, désireuse de savoir comment elle allait réagir à tout cela.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Cité profane :: PALAIS D'OPALE :: Trône d'Opale-
Sauter vers: