:: PALAIS D'OPALE :: Caserne du Protectorat Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Terminé] Court repos et sabotage d'information

avatar
Alrost
Ex-capitaine du Protectorat - Archimage
Age du personnage : 636
Race : Hybride
Pouvoirs : Téléportation, télékinésie, feu noir et forme démon
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 2 Juin - 15:03
Suite au combat et à la mise en sécurité de Caïn, Alrost s'était rendu avec Caïn et Garrett dans ses quartiers personnels rattachés à la caserne. Quelques informations l'amenèrent à se rendre rapidement au sein même de la caserne. Ce poste de capitaine qui était le sien ne serait le resterait sans doute pas longtemps. Aucune chance que Drake ne le lui laisse. En effet, Al avait, aucours de ces longues minutes d'absences, appris de plusieurs  protecteurs chargé de communications, que la garde royale avait quitté la cité avec la régente. Au vu de la situation il n'y avait pas besoin d'être intelligent pour comprendre les causes de cela. Drake venait de prendre le palais de force. Bon...Le gros de la soirée était passé. Plus rien ne pourrait plus le décontenancé ce soir...Au moins, Astoria avait pu s'en échapper, ce qui était une bonne nouvelle. Maintenant que lui-même avait repris quelques peu ses esprits, il avait décider de regrouper tout les affaires importantes de la casernes. Les siennes principalement mais aussi ses listes et notations sur les différents membres du protectorat. Il piocherait dedans plus tard pour étudier qui parmi eux pourrait refuser le nouveau gouvernement et ainsi l'assister à reprendre le contrôle de la ville pour la régente. Il en avait plusieurs en tête mais ne les connaissait clairement pas tous. 
Parmi les documents à prendre, il souhaitait aussi enlever toute trace de ce Edouard Bones. Son potentiel était bien trop important pour être utiliser aux services de Drake. Edouard s'était échapper lors de l'évasion du tyran mais il y avait de fortes chances pour qu'il parcours encore la cité. Pensant qu'il pourrait être d'une grande aide, Al nota intérieurement de se faire un devoir de partir à sa recherche.  

Evidemment, il n'y avait pas que les documents dont il fallait mieux priver Drake. Charger de son havresac dimensionnel, il pénétra la réserve des pièces à conviction de la caserne. Sans dire de toute prendre, il prit quand même ce qui lui semblait être le plus utile ou de valeurs. Parmi ces objets, une pierre d'âme et un cristal Azerni utilisé lors de l'attaque du golem et du démon. Quelques artefact à l'usage pas toujours défini mais un d'entre eux particulièrement intéressant permettait de générer un bouclier d'anti magie à son porteur. Permettant ainsi à la magie de sortir, mais pas de rentré. Ce petit bijoux avait été confisqué à garnement de la famille Xelcius qui croupissait maintenant en prison. Pour l'instant en tout cas. Non content de subtilisé ces merveilles, il en ôta toute trace dans les archives disponibles sur place.

Au quelques gardes qui était resté ici pour coordonner les informations des différentes brigades de protecteurs éparpillés dans la ville, il demanda de transmettre à l'ensemble des forces restantes, le préposé coup d'état. Al était suffisamment certain que soit Drake pour passé à l'accusé d'entrée de jeu. Il leur annonça également l'exorcisme de Caïn, préférant caché, pour l'heure, que le corps de la victime possédée était entre ses mains. Ainsi que l'extermination quasi totale des de rayem alors que les protecteurs étaient en prise avec les derniers démons de la ville. Al ne s'attendant pas au coup d'état ce soir, avait lui même lancé cet ordre. Exterminé les derniers démons afin d'être plus serein lorsque Drake attaquerait. Quelle ironie. A cause du fait que les gardes occupés, ils ne purent assistés les autres zones de conflit. Après tout...une fois que l'on a traqué un démon et forcé à qu'il sorte de sa cachette, on ne le quitte pas des yeux avant de l'avoir terrassés. Au coup d'état, comprenant prise de palais et génocide des de Rayem, ainsi qu'à la mort de Caïn, il ajouta une chose plus informelle en sachant que les gardes présents étaient fidèles à la régence. " Nous aurons besoin de vous pour reprendre la ville. Soyez sur vos gardes. Tous ne souhaitent pas le retour d'Astoria. Identifié ceux qui souhaite son retour. D'ici à quelques jours, je veux savoir sur combien d'entre vous nous pouvons compter. Somme nous d'accord? "

Les trois protecteurs acquiescèrent et firent le salut officiel à leur capitaine. Il n'était pas des plus loquace ou agréable mais ces trois avaient été parmi les plus "proches" de lui du fait de leur poste et savait que malgré les rumeurs leur capitaine n'était pas un traître. Ils avaient confiance en ces dires et donc au retour de la régente. Pour transmettre l'information ce serait des plus simples. Tous trois avait des capacités de télépathies. On les avait mis à ce poste pour rien après tout.

Après quoi il retourna dans ces quartiers personnels et de récupérer toutes ses affaires personnelles. Ce qui fut rapide puisqu'il en avait peu en soit. Du moins, la plupart restait dans l'havre sac et y retournait leur usage terminé ce qui limitait considérablement le temps de rangement maintenant qu'il était sur le départ.

Il se concentra un instant sur l'espèce d'énigmes étrange que lui avait donné wilhelmine plus tôt dans la journée. Son plan de fuite devait être prévu depuis longtemps et il était heureux qu'il ait fonctionner. Même si rien ne transparut à cette pensée sur son visage. Le louveteau avait essayé quelques mots depuis leurs arrivés mais Al après être revenu de son état d'absences inquiétante avait filé sans rien dire. C'est à son retour de la caserne qu'il fut de nouveau apte à répondre au jeune lycan. Malheureusement, ce dernier n'aurait pas l'occasion tout de suite d'avoir de réponse puis-qu’encore une fois Al les téléporta tous les trois ailleurs.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Cité profane :: PALAIS D'OPALE :: Caserne du Protectorat-
Sauter vers: