:: PALAIS D'OPALE :: Appartements du Roi & des 3 Dauphins Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Entretien privé avec le nouveau roi

avatar
Corvus Downclaw
Lieutenant du protectorat - Mage 4e ordre
Age du personnage : 20
Race : Humain
Pouvoirs : Adaptation automatique / Dispense majeure
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 2 Juin - 9:06
Corvus avait été convoqué au palais à 3 jours après sa nomination à la tête des protecteurs, que certains d'ailleurs acceptaient mal puisqu'il était loin d'être le plus ancien. Toutefois en si peu de temps il avait remarqué, surtout pour son comportement d'ailleurs, mais aussi pour ses pouvoirs qui lui avaient permis de devenir dans un premier temps lieutenant d'Alrost avant que ce dernier ne trahisse Drake et ne fasse sécession. Ou... peut-être que ce n'était pas vraiment comme ça que ça s'était passé mais quoi qu'il en soit, il n'était jamais retourné à son poste,signe évident d'abandon à l'heure où tous les traitres au nouveau souverain brillaient par leur absence. Au moins leur instinct de survie était bon.

Quoi qu'il en soit, Corvus avait de larges cernes sous les yeux et ce n'était pas seulement du à la mise en place des nombreuses mesures pour lesquelles Drake souhaitait une application le plus tôt possible, mais également car une partie de ces mesure lui donnait affreusement mal à la tête, littéralement, et allait jusqu'à l'empêcher de dormir. Il fallait dire qu'être le centre d'un lien télépathique de grande envergure puisque rassemblant tous les chefs de patrouilles et de section du Protectorat n'était pas de tout repos. Mais d'après Drake c'était nécessaire, malgré une très très forte réticence, Corvus pour une raison qu'en fait il ignorait, avait fini par céder. Sans doute avait-il aussi un peu peur d'être pulvérisé, mais ce n'était pas seulement ça.

Et puis sa rencontre avec Zahel n'avait rien arrangé, depuis il n'avait cessé de ressasser leur discussion. Certains points l'agaçaient toujours autant, mais d'autres l'ennuyaient simplement, comme par exemple la question de son âme. Non pas qu'ils s'en préoccupe sérieusement, mais si un sort était actif à son insu... ? Il comptait donc sur Drake pour lui clarifier la situation, si toutefois il trouvait l'occasion d'en parler.
La raison de sa fatigue était multiple et c'était aussi en parti du aux recrutements en cours qu'il supervisait comme il pouvait.

Qui aurait pu penser qu'un capitaine avait tant de travail ?! C'était horrible. Tout simplement horrible... Et il redoutait l'entretien avec Drake parce qu'il paraissait évident qu'il allait lui en donner davantage.

Finalement, il parvint dans la salle du trône.D'une ombre sortit subitement Tryana Leckard. Elle avait beau est superbe... Elle ressemblait trop à son grand père pour qu'il se mette à la draguer, il aurait trop peur de mourir, ou de bruler. Elle lui indiqua qu'il l'attendait dans ses quartiers privés. Il s'y rendit donc et frappa brièvement avant d'entrer, oubliant par là même les règles de politesse.

"Vous vouliez me voir ?"
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Drake Leckard
Seigneur de Targatt, Chef des Leckard - Archimage
Age du personnage : 56
Race : Humain
Pouvoirs : Abjuration et absoption
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 3 Juin - 13:59
Le tout nouveau souverain avait en effet convoqué le capitaine du protectorat. Les premiers échos qu'il avait eu concernant ses mesures n'avaient pas été si mal accueillies que cela ce qui finissait de convaincre Drake du bien fondé de sa prise de pouvoir. Non qu'il en ait déjà douté mais une partie de la population avait effectivement été lassée des minauderies de l'ancienne régente et mettait en le patriarche des Leckard un tout nouvel espoir. Celui d'améliorer les choses et de prendre la mesure de leur situation à tous, déplorable en ce qui concernait les citoyens du cercle.

Et le nouveau souverain avait des idées, beaucoup d'idées pour parvenir à ses fins. Corvus était un des pions. Et si il s'acquittait déjà pas trop mal de ses tâches et de sa nouvelle fonction, il aurait des progrès à faire, notamment en terme de combat.
Au-delà de ces questions, Drake l'avait fait venir pour avoir son avis sur l'avancée de la mise en place des mesures mais également pour lui confier une tâche de plus.

Le patriarche et archimage entendit frapper mais n'eut pas le temps de le faire entrer qu'il était déjà dans la pièce. Au moins avait-il pris le temps de refermer la porte. D'un geste, Drake l'invita à s'asseoir autour d'une table pleine de petites choses à manger et à boire.

"En effet."

Il prit place à son tour et se servit un thé.

"Je voulais que tu me fasses un état des lieux de l'avancement des réformes et de la mise en place des différentes mesures qui assureront la sécurité dans la cité."


Il l'empêcha de répondre d'un geste autoritaire et poursuivit.

"Je souhaite également que tu retrouves mon petit-fils. Il est pour moi impensable de laisser un membre de ma lignée dans la nature."

Sans vraiment lui demander l'autorisation, Drake pénétra l'esprit de Corvus et lui implanta quelques images de Cain, enfant et adulte puisqu'il se pouvait qu'il arbore une forme ou l'autre, ainsi que quelques éléments de contexte qu'il commenta d'un ton tout aussi grave et sérieux que ses premières phrases.

"Comme tu peux le constater, il avait été possédé par un démon. D'après les informations de Tryana, le démon a été exorcisé et détruit."

Inutile de lui parler de la pierre d'âme qui restait et dont Drake ignorait la localisation. Alrost lui avait laissé entendre qu'il l'avait avec lui mais il en doutait de plus en plus. Quoi qu'il en soit, il poursuivit.

"J'ignore dans quel état se trouve Cain, je sais simplement qu'il est à peine en vie. Raison pour laquelle je requiers ton intervention rapide. Passe le mot à tes scrutateurs et les images dont je t'ai pourvu."

Il marqua un temps d'arrêt avant de préciser.

"Evidemment, retrouver l'ancienne régente et son état-major est ta grande priorité, si tu devais choisir entre les deux, il va de soit que la protection de notre nouveau régime t'incombe."

Ce n'est qu'ensuite qu'il lui donna l'autorisation de parler à sa guise. Drake mettait un point d'honneur à ne pas s'attarder sur ce qui n'avait pas d'intérêt et il ne comptait pas perdre de son temps pour rien. Raison pour laquelle il allait toujours droit au but sans tourner autour du pot. En l’occurrence, avec Corvus, il s'encombrait encore moins de ce type de formalités d'usage comme le sont les entrées en matière. Il avait fait entre guillemets sa liste d'exigence, restait à Corvus d'y répondre comme son devoir le lui imposait. Drake croisa les bras, concentré, et l'écouta.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Corvus Downclaw
Lieutenant du protectorat - Mage 4e ordre
Age du personnage : 20
Race : Humain
Pouvoirs : Adaptation automatique / Dispense majeure
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 3 Juin - 18:35
Corvus avait de grosses cernes sous les yeux et se rendit compte en posant les yeux sur la table chargée de mets a priori plutôt bons qu'il avait sauté au moins deux repas. Pas étonnant qu'il se sente aussi faible, même si ça allait mieux depuis qu'il était dans la même pièce que Drake. Merci à son pouvoir. Son ventre grogna un peu et il abandonna définitivement l'idée de conserver des bonnes manières et se rua sur la nourriture l'engloutissant tout en écoutant d'une oreille un peu distraite ce que disait Drake.

Il l'avait empêché de répondre à sa question question ce qui était pour le mieux vu comme sa bouche était pleine de nourriture à ce moment là. Finalement, il tiqua. Son petit-fils avait été possédé par le démon que tout le monde avait recherché ? Pas étonnant qu'il l'ait aidé. Il devait tenir un peu à lui, ils étaient de la même famille... Peut-être que Drake n'était si... horrible qu'on le lui avait bien fait comprendre.
Les images de la manière dont il avait torturé et tué les gardes royaux, et lui au passage un peu quand même lui revinrent et un frisson le secoua violemment. Non, mieux valait éviter de supposer qu'il ait un cœur. Comme pour lui donner raison, il pénétra son esprit. Corvus lâcha son morceau de pain pour se tenir la tête devenue encore plus douloureuse qu'à son arrivée. Des images l'assaillirent finalement et il lâcha une plainte de douleur.

Il mit quelques longues secondes à se ressaisir et a apprécier ce "présent" qu'il transmis immédiatement aux scrutateurs avec lesquels Corvus était en lien télépathique direct, ainsi qu'aux chefs d'escouades avec pour ordre de le prendre en vie et de le ramener à Drake directement sans perdre de temps.

Quand ce fut à lui de parler, il se pressa d'avaler une citronnade et pris une inspiration avant de commencer son rapport.

"Un seul crieur public s'est fait houspillé par le peuple dans l'est du cercle à l'annonce de votre couronnement. Mais le calme a vite été ramené grâce à une des équipes volantes. Ces équipes ont déjà du intervenir trois fois en deux jours mais globalement la cité est calme et dans l'attente."

Il marqua une pause. Les soucis qu'ils avaient eu étaient surtout du à des bagarres au sortir des tavernes et pas dues à des dissidents, aussi Corvus n'avait-il pas donné le détail, qui à coup sur, n'intéresserait pas Drake pour un sou.

"D'après nos premières estimations, les patrouilles réparties par secteur arrivent sur les lieux d'un conflit environs 7 minutes plus rapidement pour nos troupes à pieds. Avec les équipes volantes nous arrivons à réduire ce temps à presque 12 minutes. Et évidemment leur travail est nettement plus pratique depuis que nous avons des scrutateurs. Comme selon votre souhait, ils ont été soumis à une zone de vérité pour vérifier leur loyauté réelle. Nous avons procédé à l'arrestation de l'un d'entre eux. Il est actuellement interrogé dans les geôles conformément à vos ordres, afin d'établir un lien potentiel avec les renégats. En tout cas, tous les sorts de scrutation sont bien en place dans toutes les artères principales de la cité. Nous commençons à étendre progressivement le réseau aussi dans les ruelles les plus petites et reculées mais pour toutes les surveiller aussi efficacement, nous manquons vraiment de monde..."

Il marqua une pause pour reprendre son souffle sans vraiment se rendre compte qu'il venait de souligner la seule faille visible dans le plan du souverain... Il manquait de gens prêts à se battre et Corvus de temps pour faire passer des tests.

"Les avis de recherche ont bien été affiché partout en ville en ce qui concerne les chefs d'état-major et la ré...l'ancienne régente."

Corvus sentit son cœur rater un battement. Un peu plus et Drake l'aurait atomisé.

"Les artisans-mages autorisés sélectionnés pour travailler sur les différents chantiers ont tous passés avec brio les sorts de détection du mensonge. Il n'y a pas de danger de ce côté là. "

Il hésita quelques instants et poursuivit.

"J'ai commencé à organiser les recrutements mais les épreuves de tests ne commenceront que la semaine prochaine pour que je puisse y assister moi-même et superviser. Et par ailleurs, le fait que le couvre-feu soit levé nous donne vraiment davantage de travail et ne facilite pas le contrôle des passages et des personnes..."

Il blêmit un peu, autant par peur de la réaction de Drake que par l'idée de tout ce qui lui restait à faire et à mettre en place. Vivement que la transition soit faite pour qu'il puisse se concentrer sur l'essentiel de sa mission. Content de pouvoir changer de sujet, il pensait avoir fini son rapport et comptait parler de Cain.

"Vis-à-vis de votre petit-fils... J'ai transmis vos souvenirs aux scrutateurs et aux chefs d'escouade pour qu'ils le trouvent."

Il aurait eut beaucoup de questions à poser pour comprendre la situation dans laquelle ce Cain se trouvait mais n'en avait pas l'audace. Il préféra évoquer un autre sujet.

"J'ai... aussi pris contact avec une prêcheuse répondant au nom de Zahel. Elle fait beaucoup parler d'elle depuis son arrivée en ville. On lui attribue plusieurs 'miracles'..." Il grimaça à cette idée stupide et continua. "...elle se méfie de moi vu notre accrochage mais elle semble gagner chaque jour de nouveau fidèles."

Il hésita à lui expliquer qu'il l'avait contrainte quasiment à porter un rada'an et ce faisant, l'avait aidé à conquérir la plèbe. Après plusieurs secondes passées la bouche ouverte comme un sombre crétin, il avoua sa faute et prit le temps de lui expliquer comment s'était déroulée leur 'conversation'.

"Que... Que voulez-vous que je fasse vis-à-vis d'elle ? Nous avons déjà l'Hayili et l'Ordalie à gérer."
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Drake Leckard
Seigneur de Targatt, Chef des Leckard - Archimage
Age du personnage : 56
Race : Humain
Pouvoirs : Abjuration et absoption
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 3 Juin - 21:02
Drake avait écouté avec patience le rapport que faisait Corvus, sans vraiment s'offusquer de la manière dont il mangeait. Il savait lui en avoir demandé beaucoup et ce sera encore le cas durant les prochaines semaines. il voulait qu'il tienne jusque là au moins.

Il tiqua bien lorsque Corvus mentionna l'ancienne régente en omettant le fait qu'elle ne l'était plus mais il s'était reprit assez vite pour feindre que c'était passé inaperçu. Quant aux remarques à propos de la répartition des équipes, Drake avait conscience de l'avancée que ça représentait en matière de vitesse et force d'intervention. C'était conforme à ses attentes et une fois que la période d'ajustement serait terminée, il y avait fort à parier que le temps de réaction serait encore plus bas. C'était parfait. Mais effectivement, le protectorat avait été durement touché et manquait de protecteurs.

"Je demanderai à Tryana de vous céder quelques uns de ses hommes pour les semaines à venir et jusqu'à ce que les recrutements soient effectifs et suffisants. Elle devrait pouvoir se séparer de 5 à 6 personnes, mais vu leurs compétences, ça vaudra largement une bonne quinzaine de protecteurs."

Oui, il venait de dire que les protecteurs étaient de gros incompétents. Ce n'était pas entièrement faux au sens où le recrutement y était moins dur que pour la garde royale et le niveau moyen des soldats y était donc nettement plus bas autant en terme d'autonomie qu'en terme de magie et de puissance.

Alors que Corvus continuait son petit discours, il l'averti qu'il avait bien transmis l'ordre de retrouver Cain. C'était déjà ça, et passa à un sujet que Drake n'avait pas du tout vu venir. Il l'écouta détailler ce qu'il s'était passé en se demandant à quel point il pouvait être stupide. A s'enflammer pour rien il perdait de vue l'essentiel de son rôle de capitaine, et encore plus, de haut gradé censé représenter tout de même en parti le pouvoir en place, à savoir celui de Drake lui-même.

De colère, le souverain souleva Corvus par télékinésie et resserra un étaux autour de sa gorge jusqu'à provoquer une bonne douleur et surtout l'empêcher de respirer.

"Sombre crétin. Tu veux qu'en plus de nos fuyards nous ayons une guerre de religion sur les bras ?!"

Il serra davantage sa prise, jusqu'à ressentir les os de la nuque de son capitaine prêts à rompre.

"Que tu tentes de discuter avec elle concernant sa religion passe encore bien que tu n'aies pas à le faire quand tu es en service, mais le Rada'an... Sérieusement."

Il n'était pas hors de lui mais franchement agacé. C'était si ce genre d'erreurs se répétaient que ça causerait des problèmes. Et parfois malheureusement, la première idée reçue était la plus tenace. Aussi Drake déployait beaucoup d'efforts pour gagner d'office le cœur des citoyens, ça incluait les religieux. Et bien qu'il ne le soit pas lui-même, il savait que de plus en plus de personnes se réunissaient dans les temples des différentes religions. Il était hors de question de les froisser pour... rien en plus.

Drake relâcha brutalement Corvus en le projetant contre un mur au passage. Il se rassit en laissant la gamin reprendre son souffle et ses esprits. Peut-être devait-il faire prendre conscience à Corvus de l'importance de son poste ? Avec de la chance, cette mini démonstration l'en aurait convaincu.

Tout en réfléchissant à ses options, il ne cessait de fixer le corrompu. Si ce sort aidait les personnes qui en étaient victimes à accroitre leur jauge de magie et à renforcer l'efficacité de leurs sorts, tout comme leur résistance physique, ça ne les rendait que trop agressifs. Ce n'était en fait pas si étonnant que cela qu'il se soit pris le bec avec elle et encore, elle avait du mérite pour ne pas l'avoir provoqué au point qu'il ne puisse plus se contenir où il l'aurait attaqué physiquement et là, ça aurait été la fin. Ou plutôt le début des ennuis.

"Concernant cette Zahel, je veux que tu gardes un œil sur elle et que tu l'accompagnes dans sa charité. Dis lui que tu m'as parlé d'elle et que j'étais très intéressé par sa foi, comme par l'aide que pourrait lui apporter le trône dans sa...croisade contre Abytar. Tu resteras évasif sur le reste."

Il y avait peut-être un coup à jouer à ce propos. Drake fit un geste dans le vide. Son bras disparut pourtant comme si il y avait un trou au milieu de la pièce, qui le lui coupait. En ressortant, le trou s'était refermé et il déposa sur la table quelques pièces d'or.

"Tu lui donneras cela de la part de la couronne, qu'elle en fasse usage pour la charité exclusivement. Et informe la que lorsque les choses seront plus calmes, je souhaiterai lui parler."

Il se pencha vers Corvus, son regard ocre le transperçant. Drake laissa filtrer un peu de son aura, menaçante.

"Ne me déçois plus."

Ce sujet écarté, Drake prit nonchalamment une gorgée de son thé parfaitement infusé. Il y avait quelques autres points à voir bien sur. Il prit le temps de boire quelques gorgées de plus et reprit la parole, du même ton qu'avant cette.. démonstration bénigne.

"Concernant tes hommes, puisque nous recrutons il est plus que temps de faire aussi le ménage dans tes rangs actuels pour ne garder pour les loyaux à mon trône. Tu feras passer chacun d'entre eux dans des zones de vérité et de détection de la magie. Ceux qui sont restés loyaux à Astoria seront arrêtés et interrogés. Si il est avéré qu'ils ne savent rien, ils seront relâchés. Sinon, je veux un rapport complet sur chaque interrogatoire poussé que tu auras du mener."

Oui, c'était au capitaine de s'en acquitter. Ca montrerait aux autres ce qu'il en couterait et surtout, que leur capitaine et loyal et n'avait pas froid aux yeux comme le courage de ses convictions. Hors de question qu'il laisse le protectorat se gangréner.

"Je veux que tu commences dès ton retour à la caserne."

Il prit une longue gorgée de son thé qu'il savoura un instant après avant de poser de nouveau son regard dur sur son jeune capitaine pour s'assurer qu'il avait bien tout enregistré. Il se lissa finalement la barbe en réfléchissant à d'autres options et mesures utiles et qui faciliteraient l'arrestation de tous ces hors la loi.
Les yeux dans le vague, il reprit toutefois la parole sur le même ton serein mais infiniment sérieux.

"A tous les croisements des plus grosses artères, à toutes les rues qui débouchent sur une des nombreuses places que comportent notre cité, je veux que tu fasses apposer des sorts permanents de dissipation. Des sorts de dissipation complet seraient trop importants et trop facilement détectés... Je veux des dissipations axées uniquement sur tous les sorts de métamorphoses, y compris les objets qui permettent ces transformations, et évidemment, ils feront ainsi sauter les sort de déguisements. Nos scrutateurs auront ainsi un travail moindre."

Drake n'était pas stupide, ils pouvaient aussi se déguiser à l'ancienne mais ça serait nettement moins efficace d'une part et d'autre part, si ils voulaient rallier du monde, il leur faudrait évidemment revenir en ville à un moment ou à un autre. En faisant cela, il s'assurait de pouvoir prendre quelques renégats au moins dans son filet. Il n'aurait ensuite qu'à les soumettre par ses pouvoirs de magie spirituelle. Même si il y avait peu de chances qu'ils restent au même endroit indéfiniment, ça lui donnerait des informations indispensables sur leurs ravitaillement par exemple et leur organisation de même que des identités plus précises.

"Une dernière précision. Tu ne prendras cette mesure qu'une fois débarrassé des éventuels nuisibles que tu auras dans tes rangs."
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Corvus Downclaw
Lieutenant du protectorat - Mage 4e ordre
Age du personnage : 20
Race : Humain
Pouvoirs : Adaptation automatique / Dispense majeure
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 4 Juin - 12:50
Si la première partie de son rapport s'était plutôt bien passé, même très bien. Le roi avait même proposé que sa petite-fille lui délègue quelques-uns de ses hommes afin de les aider à gérer les choses plus efficacement en attendant que les recrutements soient effectifs. C'était une bonne nouvelle. Pas suffisant du point de vue de Corvus mais ça restait une bonne nouvelle. Surtout si comme son suzerain le clamait, ils étaient émérites et compétents.

Drake avait toutefois tiqué sur la pêcheuse. Ou plutôt sur le fait qu'il avait comme qui dirait merdé avec elle. Mais c'était une religieuse ! Ce à quoi Drake lui fit comprendre que justement, c'était parce qu'elle en était une qu'il n'aurait pas du commettre de telles erreurs. Car oui malheureusement il en avait commis plusieurs en une seule conversation.

Drake se releva les yeux étincelant de colère. Merde. Corvus eut un mouvement de recul et se retrouva suspendu dans les airs avant qu'il ait le temps de comprendre. Il sentit un étaux se resserrer autour de gorge mais bloqué comme il l'était, il ne put même pas porter la main à sa gorge. Certes ça n'aurait rien changé, mais bon.
Il aurait aussi pu lancer un sort... Si il n'avait pas été tétanisé. Il avait vu ce dont l'archimage était capable. Corvus n'avait pas envie de mourir parce qu'il se serait rebellé par réflexe.

Suffoquant, le jeune homme ouvrait la bouche pour tenter de prendre des inspirations, en vain. Drake s'était mis à parler mais Corvus n'entendait rien. Il tentait de bouger mais s'arrêta en sentant l’étau télékinétique se renforcer à tel point qu'il crut une seconde qu'il allait lui briser la nuque. La visage crispé par le manque d'air comme par la douleur, il sentit ses forces l’abandonner doucement alors que des points étaient apparus devant ses yeux.

Finalement, le vieil homme le libéra mais non sans d'abord l'avoir balancé contre le mur derrière lui. Corvus s'y écrasa lamentablement avant de retomber à terre. Il prit plusieurs grandes inspirations affolées et une quinte de toux le saisit finalement. Son cœur battait à tout rompre et des gouttes de sueur avaient perlé sur son front.
Corvus s'était redressé pour se mettre en position assise mais n'osait pas retourner à table de peur de s'attirer encore ses foudres. Il avait l'impression que son regard le transperçait et lisait en lui comme dans un livre ouvert. C'était assez horrible... De plus il avait toujours du mal à déglutir et tant la pression avait été forte et sa nuque restait douloureuse.

Le souffle toujours un peu court, il essuya d'un revers de manche la sueur qui lui barrait le front et écouta avec toute l'attention dont il était capable le souverain qui avait finalement pris sa décision à propos de Zahel. Il devait donc finalement quand même garder contact avec elle et l'accompagner quand il le pourrait... Bon... Par contre avait-il rêvé ?! Il voulait la recevoir ? Mais pourquoi ? L'état se devait d'être séparé et de la foi, c'était primordial et Targatt avait toujours fonctionné comme ça. Non, il devait se calmer, il n'avait jamais parler de réunifier ces pouvoirs... C'était sans doute juste une manœuvre pour rattraper les bêtises qu'il avait faite en agressant à moitié la prêcheuse. Il donnait même un peu d'argent pour cela... Corvus ouvrit la bouche pour poser une question mais se ravisa en croisant le regard de Drake, et son aura menaçante suffit à faire battre son cœur de nouveau assez fort.

Tentant de se rassurer comme il le pouvait, Corvus finit par rester debout, presque au garde-à-vous et prit l'argent posé qu'il rangea dans une de ses poches.

Son mai...souverain avait de nouveau pris la parole et le jeune capitaine se pressait de retenir le moindre mot. Encore des procédures à faire appliquer, des mesures à prendre, des sorts... permanents à apposer. Rien que ça. Il voulait vraiment en finir rapidement. Corvus songea qu'il pouvait bien faire une partie lui-même. Rendre un sort permanent, il l'avait déjà fait par le passé et ça éviterait que ses mages ne soient trop... pris et bâclent le travail. Quant à faire passer à ses hommes des entretiens pour vérifier à qui allait leur loyauté, Corvus craignait que ce soit mal pris mais... s'en moquait bien dans le fond.
Il acquiesça.

"A vos ordres." Fit-il en tentant de retrouver un peu de son égo.

Quelque chose n'allait pourtant pas. Il y a quelques semaines, il avait défié Alrost et même si c'était son capitaine, n'avait hésité à outrepasser ses ordres et à tricher pour gagner. Et voilà maintenant qu'il tremblait de peur et obéissait presque aveuglément à Drake qu'il connaissait nettement moins.
Mais après tout, il l'avait soigné, sauvé lors de cette nuit fatidique non ? C'était donc normal de lui en être reconnaissant... Pas vrai ?! Il hésita, mais les paroles de Zahel résonnaient en lui. Quelque chose clochait.

Alors qu'il tentait de réfléchir rationnellement et de reprendre pied avec la réalité, la corruption se réactivait pour brouiller son esprit. Corvus ne s'en rendait pas compte mais, inquiet malgré tout, il ne put empêcher quelques mots de franchir ses lèvres, un air à demi en colère et à demi effrayé.

"Qu'est ce qui cloche...?"

Ce n'était pas seulement lui, il se sentait plus fort et pourtant nettement plus... Plus quoi ? Rien, il n'en savait rien. C'était sans doute un truc de prêcheur pour le forcer à agir comme elle l'entendait, ou qu'elle l'ausculte. Oui, ça devait être ça. Après tout, les religieux étaient tous des menteurs ignares non?
Il redressa la tête et vit Drake lui adresser un regard interrogatif. Corvus se sentit obligé d'expliquer.

"Zahel, la prêcheuse, m'a dit que j'avais un sort actif et dont j'étais dépendant, en moi. Mais ça devait être une manœuvre."

Il lança un regard perdu à son souverain. Lui au moins pourrait le rassurer.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Drake Leckard
Seigneur de Targatt, Chef des Leckard - Archimage
Age du personnage : 56
Race : Humain
Pouvoirs : Abjuration et absoption
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 4 Juin - 15:53
Drake avait tenté de faire comprendre à son tout jeune capitaine plusieurs choses : d'abord de ne pas parler à tort et à travers. Ensuite qu'en tant qu'il était capitaine justement il devait guider ses hommes mais également la population et n'avait donc pas à faire de favoritisme ou émettre un quelconque jugement de valeur. Il n'était pas là pour penser mais pour ramener l'ordre. Enfin, il se devait d'apprendre la discipline tout autant qu'à ne pas décevoir son suzerain, sous peine d'en payer le prix.

Le souverain en question avait conscience d'avoir réagi un peu fort mais il se devait d'être intransigeant, surtout avec lui et qui plus est avec une personne corrompue. Il fallait qu'il s'assure d'être clairement perçu comme la personne à qui il devait une totale obéissance. C'était ainsi que le corruption fonctionnait, elle repérait la personne la plus ancrée dans le Mal et la plus charismatique et s'y attachait. Les démons faisaient vraiment bien les choses parfois.
Toujours est-il qu'il n'avait jamais eu le moindre regret quant aux moments où il avait employé la force pour parvenir à ses fins, quelles qu'elles soient et même contre des "innocents". Après tout il avait fait enlever et vendre comme esclave une "amie" d'école de Cain sur le simple prétexte qu'elle l'adoucissait. Et il aurait adoré retenter l'expérience avec Garreth mais malheureusement, il avait été emprisonné à la place.

Aujourd'hui les deux jeunes hommes manquaient à l'appel et aucun d'eux ne s'étaient présentés à l'académie depuis, raison pour laquelle il lançait des recherches.

Mais ce n'était pas le propos. Le patriarche des Leckard s'était fait un devoir d'utiliser la force comme renfort d'arguments, bien qu'il n'en ait souvent pas besoin. Après tout, il n'était pas craint pour rien. Et c'était sans aucun doute la seule manière de tenir réellement les rênes d'une cité : la peur. Et ça commençait donc par s'assurer de la loyauté des personnes sur lesquelles il comptait. Donc montrer à Corvus ce qu'il pouvait lui en coûter de le décevoir ou de désobéir.

Et vu sa réaction, il devait sans aucun doute avoir compris la leçon. Il tremblait presque et était en sueur. Il n'avait pas tort, Drake aurait pu le briser sur le champ et sans mal avant même qu'il ne pense à lancer un sortilège. Fort heureusement, il s'était retenu de tenter une telle chose.

Il avait saisi les pièces et s'était empressé d'emmagasiner les informations et ordre que lui transmettait son chef. Corvus apprendrait. Après tout, il était presque parvenu à mater Cain qui était nettement plus tenace que lui dans la désobéissance. Dresser ce chien fou ne serait donc qu'une formalité, et notamment grâce à sa corruption qui assurait à Drake une sérieuse emprise.

Pourtant, étrangement, Corvus semblait perturbé. Le blondinet finit même par se demander ce qui cloquait. Drake plissa les yeux en l'interrogeant du regard. A propos de quoi disait-il cela au juste ? La réponse ne tarda pas et encore une fois, Drake ne l'avait pas vu venir. Décidément cette Zahel devrait réellement être surveillée... ou alliée. Drake réprima un soupire.

"Zahel a vu juste. Tu es bien influencé par un sort."

Il marqua une pause pour être certain d'avoir son attention et poursuivit.

"Cette nuit-là, Joshua t'a contaminé avec un sortilège démoniaque et transmissible communément appelé 'corruption'. C'est un démon qui le lui avait lui-même apposé ce qui signifie que même les meilleurs guérisseurs ont de très maigres chances de le dissiper."

Drake laissa quelques secondes à Corvus le temps pour lui d'intégrer ce qui venait d'être énoncé, puis reprit sur le même ton, formel, strict, dénué d'émotions. Il demeurait strictement factuel.

"Cette nuit-là j'ai eu le choix de te laisser agoniser au risque que tu en meures, ou de stabiliser cette malédiction en m'assurant que tu vives mais ça nécessitait de m'imposer ce faisant comme ton maître."


Il lui adressa un sourire.

"Tu peux constater toi-même le choix que j'ai fait."

Qu'il sache la vérité ou pas ne changeait absolument rien, ni à la puissance du sortilège, ni au fait qu'il était de facto son maître. Il pouvait toujours tenter de se rebeller, ça ne ferait qu'activer la corruption qui, en cas de besoin finirait par le lobotomiser. Mais il y avait pue de chances que ça doive en arriver à un tel point. Drake n'avait eu aucune difficultés à forcer la croissance et à finaliser la prise de contrôle du sort sur Corvus, signe que ce dernier était déjà des plus ouverts à un tel changement.

Le patriarche des Leckard se doutait toutefois que Corvus serait intrigué par cette révélation, voire en colère. Mais qu'à cela ne tienne, le but était double : jouer carte sur table permettait à Corvus de relativiser et donc à Drake de le garder sous contrôle. Et surtout, il pourrait ainsi revoir plus facilement sa position vis-à-vis de Zahel. Il y avait même de fortes chances qu'il lui demande des soins. Ce qu'elle se dépêcherait de prodiguer sans aucun doute. Et ce qu'elle échouerait d'autant plus vite.
Toutefois, le fait que Drake ait voulu le "sauver" et ait stabiliser le sort dans ce but jouerait sans doute en sa faveur si Zahel venait à l'apprendre. En d'autres termes, il préparait d'ores et déjà leur hypothétique future entrevue, ou en tout cas leur futurs rapports.

Drake n'avait pas connaissance du détail de cette foi, mais ça ne tarderait pas. Et dans la plupart des croyances qui se veulent bardées de bonnes intentions, le mensonge était proscrit. Ainsi, dire la vérité là-dessus de perdre son capitaine -bien qu'il n'y ait aucune chance que ça n'arrive- jouerait effectivement en sa faveur et le montrerait sous un jour disons, plus favorable.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Corvus Downclaw
Lieutenant du protectorat - Mage 4e ordre
Age du personnage : 20
Race : Humain
Pouvoirs : Adaptation automatique / Dispense majeure
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 6 Juin - 12:40
Moyennement remis du coup de pression pendant lequel Drake lui avait gentiment fait comprendre qui était le patron, Corvus avait toujours très mal au cou et la marque rouge qui était apparue et significative de l'étranglement qu'il avait subi commençait à bleuir légèrement.

Finalement, le souverain avait repris la parole pour donner des consignes au tout jeune capitaine. Ce dernier les écouta et en retransmis certaines directement aux scrutateurs et à son second afin qu'il commence la mise en place des dernières mesures. En tout cas espérait-il qu'il s'agirait des dernières car ils ne savaient plus où donner de la tête c'était assez problématique. Corvus n'était pas le seul après tout à être complètement épuisé, ses subordonnés l'étaient presque tout autant, même si les mesures prises les aidaient à palier le manque de recrues.

Pour autant, quelque chose ne tournait pas rond. Corvus en était persuadé et il ignorait si ça venait de lui où... ca n'avait rien d'émotionnel au sens où il se sentait vraiment très bien. Mieux même "qu'avant". C'était un problème logique. Ses souvenirs lui indiquaient tous que quelque chose avait changé chez lui, dans sa psyché. Et malheureusement, il l'avait dit tout fort.

Drake n'était pas homme à laisser passer et lui demanda le détail. Après une longue hésitation, et la peur de mourir si il évoquait encore Zahel... il prit son courage à deux mains et lui expliqua la situation. Ce qu'elle avait dit, et son sentiment personnel... Ou plutôt, l'espoir qu'elle lui ait alors menti.

Mais contre attente l'archimage lui confirma qu'elle avait raison. Corvus releva la tête vers Drake lui adressant un regard à la fois interloqué et interrogatif.

"Quoi ?!"

Le patriarche se prit à lui expliquer ce qu'il s'était réellement passé la nuit où Joshua avait tenté de le tuer et où il avait écopé de cette... corruption. Pendant un instant, Corvus resta interdit. Qu'est ce qui lui disait que c'était la vérité ? Mais en fin de compte, Drake se mettait presque en porte à faux à révéler ce fait, c'était donc en toute logique qu'il disait la vérité et était honnête avec lui. Ce que tout bon dirigeant ferait en somme non ? Peut-être était-il vraiment un meilleur parti qu'Astoria. Mais pour l'instant c'était son état qui l'ennuyait, et c'était peu dire.
Non sans une pointe d'angoisse, il a laissa poursuivre et dut se rendre à l'évidence : Drake lui avait rendu service alors qu'il était un ennemi. Non, car ce faisant il s'était aussi assuré de devenir... Non, c'était trop. Corvus n'avait pas de maître c'était justement ça qui faisait son caractère et sa force !

Pourtant, malgré son égo froissé, il devait admettre que Drake l'était bel et bien. Au moins d'un point de vue hiérrachique. La seule différente c'est qu'il l'était aussi magiquement maintenant. "Est-ce vraiment un mal ?" lui murmura une petite voix. Non... Drake était puissant, il savait se salir les mains en cas de besoin et il admettait de toute évidence les décisions compliquées et les vérités difficiles à dire. Sur le papier c'était un "bon" dirigeant ? Corvus n'avait pas d'avis quant aux mesures que le souverain lui avait demandé de mettre en place. Si ça permettait de choper plus vite l'ancienne régente... Pourquoi pas. Tant qu'on ne lui demandait pas d'agir comme un bien-pensant... ça irait. Après tout, Drake lui avait donné l'autorisation de torturer les dissidents. Si ce n'était pas progrès ça !

Corvus se rendit compte qu'il avait gardé le silence et cela depuis plusieurs longues secondes. Il acquiesça doucement et reprit d'une voix rauque, toujours du à l'étranglement.

"Merci..."

Le souverain le gratifia d'un signe de tête et le congédia sans autre forme de cérémonie.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Cité profane :: PALAIS D'OPALE :: Appartements du Roi & des 3 Dauphins-
Sauter vers: