:: TARGATT - Ville Quartier Tamarang :: L'arène :: Tournois Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

un tournoi = Une promotion [ PV Corvus + Alrost]

avatar
Alrost
Capitaine du Protectorat - Archimage
Age du personnage : 636
Race : Hybride
Pouvoirs : Téléportation, télékinésie, feu noir et forme démon
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 10 Fév - 18:04
Il y a plusieurs mois de cela, le protectorat perdait son lieutenant dans la bataille du golem. Une attaque de démons sur la ville. Ils n'étaient pas nombreux, mais puissant. Depuis lors, Alrost n'avait eu de répis et manqua de temps pour promouvoir un protecteur au rang de lieutenant. Il aurait voulu tester la confiance et la force au combat mais le premier ne se testait en un battement d'ailes. Malheureusement, le temps passait et le besoin d'un lieutenant se faisait des plus urgent. Surtout depuis que Drake s'était échappé de la prison, quelques jours auparavant.

C'est pourquoi il décida de regrouper ses troupes sur les champs et d'organiser un tournoi pour décider de qui occuperait ce poste. Malgré le manque de protecteur, il n'était pas question de laisser participer tout de monde. Heureusement, un de ces prédécesseur avait mis en place un système de classement qui permettait au différents décisionnaire de connaître approximativement la puissance d'un protecteur sans le connaître personnellement. Alrost usa donc de ce classement de A à D complété d'une classe S pour ceux qui étaient vraiment au-dessus. Mais ces derniers était des plus rare et ne restait en général pas longtemps parmi les protecteurs quand il n'en devenait pas le Capitaine ou le lieutenant. Ce qui justement était le cas ici. Cela dit, à sa connaissance, il n'y avait qu'un ou deux rang S cette année dans les rangs. Il aurait sans doute pu choisir directement un de ceux là mais malgré l'urgence il voulait leur chance à d'autres. Après tout, ce classement est loin d'être figé. Il trancha donc sur un tournoi regroupant les rangs A, B et S. Ce qui au total ne rassemblait pas plus de dix protecteurs. Avec le rang C, le tournoi aurait été beaucoup trop long puisque c'est une des classe qui comporte le plus de protecteurs.

Un portique fut installé à l'entre de l'arène. Magique il déclarait le rang des protecteurs voulant tenté leur chances. Selon leur classe, Alrost les envoyait lui-même soit en tant que public soit sur les bancs d'attente placé au premier rang avec accès direct au vestiaire. Il avait bien fait d'utiliser ce portail pour mettre à jour ces données puisque certains rang C et B avait monté d'un cran. Il y avait même un nouveau rang S [ peut être le petit nouveau S?] . Par chance, il n'y avait pas trop de nouveau non plus, passant à treize protecteurs. Un bon chiffre pour certain, un mauvais pour d'autres. Le capitaine n'était pas superstitieux et s'en contre-fichait pleinement.

Quoi qu'il en oit, le combat avait été rude la veille et ce jour même. Les deux guérisseuses et leurs apprentis travaillèrent dure pour que la promotion ait lieu le plus rapidement possible. Aussi, quelques soient les blessures reçues, chacun pu retourner sur l'arène sans injures et avec une réserve de magie pleine. Le deuxième de jour, les combats finirent en milieu d'après-midi. Le grand finaliste, Corvus était déjà en forme à cet instant grâce aux infirmières. Mais sur ordre du supérieur, tous purent quitter les lieux et se dégourdir les jambes. Par principe, l'ordre fut donné à tous de venir observer le combat. A cet instant, la place ne lui était pas acquise. Mais le combat serait différent des autres. En effet, l'objectif était blessé dix fois même une éraflure ou de mettre en position mortelle le Capitaine qui lui se contentait de défendre. Afin de mettre en valeur un autre type de compétence tout aussi valorisante, le finaliste pouvait choisir une autre forme de victoire consistant à voler un bandeau attaché au poignet.

Rendez-vous fut donné à tous à dix-huit heures. Autrement dit, à la nuit tombée. Les lumières magiques de l'arène éclairerait les lieux de manière satisfaisante. Alrost n'avait pas quitté les lieux. Préférant rester à méditer et renforcer certains de ses sorts. Les élémentaires qu'il avait notamment trouvé plus faible que d'habitude lors de leurs dernières invocations.

Quelques heures passèrent durant lesquelles il s'était concentré sur cette même tâche. Du moins presque puisqu'il s'était occupé de deux de ses élémentaires. Il ne s'agissait pas là de se préparer pour Corvus. Il n'était pas question qu'il use d'élémentaire en ces circonstances. En revanche les combats futurs seraient rude et il aura besoin que ces sorts soient au maximum de leur potentiel. Ouvrant, les yeux, il constata que les protecteurs commençaient à revenir pour la finale. Il était important qu'il voit la victoire du finaliste. Cela participera à enraciné un certain respect pour leur supérieur. S'il advenait que Corvus échouait, le second tentera sa chance. Encore quelques instants et la lutte pourra commencer.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Corvus Downclaw
Lieutenant du protectorat - Mage 4e ordre
Age du personnage : 20
Race : Humain
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 11 Fév - 13:04
Corvus avait été étonné d'apprendre la mort de leur lieutenant. Déjà parce qu'il s'entendait bien avec Byron. Il faut dire qu'ils aimaient bien tous les deux interpréter les ordres reçus comme bon leur semblait on va dire et prendre quelques libertés de plus, y compris en ce qui était plutôt de l'illégalité. Ils étaient un petit groupe de genre sur les 500 protecteurs que comptaient la cité. Enfin, 500 avant le débarquement des démons. Maintenant ils étaient un peu moins nombreux. Si les citoyens n'avaient pas pris trop cher, ce n'était pas le cas des protecteurs qui étaient en première ligne et n'étaient pas particulièrement formés à affronter des entités pareilles.

D'habitude il s'agissait de faire des rondes, de stopper des bagarres et autres trucs inintéressants dans ce style. Corvus aimait bien arrêter les bastons. Il avait sa propre méthode pour ça : mettre tout le monde au tapis, ce qui lui avait valu plusieurs plaintes... Mais peu lui importait. Il avait une solde pour s'amuser à peu près et "trainer" dans la cité. Sans compter que ça faisait enrager son père. Plus récemment, Corvus avait perçu son travail comme une source d'information potentielle. Il comptait dessus pour en apprendre davantage sur ce qu'il était arrivé aux autres cités des alentours, tombées apparemment mais ils n'avaient pas eu plus de détails si ce n'était que c'était du à des démons.

Maintenant c'était Targatt qui était attaqué, en quelques sortes et quelques démons trainaient dans les rues. malheureusement jusqu'à présent il n'avait eu à gérer d'une petite horde de diablotins...

Mais malgré les "pertes" et le surcroit de travail, jamais Corvus n'avait été aussi content de son choix de "carrière". Non pas qu'il apprécie particulièrement aider ou se rendre utile mais parce qu'enfin il pourrait laisser un peu plus libre court à sa nature. Mais pour avoir l'occasion de le faire, d'avoir plus de libertés et plus d'informations, il devait se présenter au "concours" organisé par leur capitaine. Un hybride.

Corvus ne l'avait jamais rencontré mais la simple perspective de pouvoir se battre contre ses "partenaires" était des plus amusantes. d'autant qu'il rêvait d'en mettre une à certains. C'était l'occasion de le faire en toute légalité.

Il avait donc participé et s'était présenté en passant une porte qui annonça "S". N'ayant pas lu le règlement et s'était désintéressé depuis toujours de la manière dont on classait les protecteurs, il haussa les sourcils et les épaules d'un air profondément je-m'en-foutiste avant de s'avancer dans l'arène.

Il y avait affronté quelques personnes. Étrangement celui qui lui avait donné le plus de mal n'était pas du tout parmi les plus puissants mais il avait été particulièrement résistant. Ca avait été assez pénible et finalement, Corvus avait simplement drainé son énergie et renforcer sa force par un sort pour finir de l'étaler en un coup.

Le jeune homme avait également été repris à l'ordre alors qu'il combattait un elfe. Cette espèce pédante méritait de voir ses protecteurs se prendre une bonne raclée de temps en temps. Et Corvus avait une image d'eux si arrogante qu'il l'aurait tué si un des guérisseurs n'était pas intervenu. C'était donc avec un sourire goguenard qu'il était retourné s'asseoir alors qu'un apprenti guérisseur s'approchait de lui pour remonter sa jauge d'énergie et soigner les égratignures dont il avait écopé. En réalité, il s'était acharné sur un elfe aussi jeune que lui, autant dire que pour eux il s'agissait quasiment d'un enfant mais là encore, ce n'était pas son problème. Après tout,il s'était lancé dans le tournoi en connaissance de cause.

Le dernier combat avait été des plus compliqués. La demoiselle à qui il avait eu affaire s'y connaissait en combat comme en sorts et sans être beaucoup plus puissante que lui ce qui ne lui avait donné pour ainsi dire presque aucun bonus. Elle avait bien failli le battre en fait. Plusieurs fois. Mais il fallait croire qu'il aimait trop combattre et surtout gagner pour se laisser avoir et finalement par une ruse peu reluisante, il était parvenu à la mettre au sol. La brune aux yeux ocres auraient sans aucun doute pu continuer le combat malgré tout mais elle avait décidé d'abandonner. Corvus n'avait pas compris pourquoi. Tout ce qu'il savait c'était qu'il avait le droit de défoncer son capitaine, ce qui était toujours une grande joie pour chaque employé d'avoir une chance de frapper son boss non ?

Une fois soigné et reposé, il s'avança vers le centre de l'arène, les mains dans les poches, arborant son sourire et son regard détaché se portant sur celui qu'il devrait affronter.

Il avait été contraint d'écouter les règles inhérentes à ce duel jusqu'au bout et n'avait pu réprimer une grimace d'ennui lorsqu'ils avaient énoncé le bandeau à récupérer. C'était ridicule.

Sans attendre vraiment un quelconque coup d'envoi, il utilisa d'entrée de jeu son pouvoir de dispense de composante et d'accélération et lança un sort d'entrave sur la zone de combat. Un sort un peu lourd mais qui empêcherait quiconque d'utiliser la téléportation classique. Tout le monde savait que la capitaine en était friand donc autant lui supprimer d'entrée de jeu son atout. Pour le reste, il verrait en conséquence.

Corvus s'élança vers l'hybride, une épée dans chaque main. Juste avant d'après à portée, il utilisa un sort mineur de vent, il souleva le sable de l'arène pour en mettre dans les yeux de son supérieur alors qu'il abattait ses lames en tentant de toucher les points vitaux : coeur et cou.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Alrost
Capitaine du Protectorat - Archimage
Age du personnage : 636
Race : Hybride
Pouvoirs : Téléportation, télékinésie, feu noir et forme démon
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 15 Fév - 19:43
L'hybride avait bien évidemment observer tout les combats du tournoi et enregistré mentalement les atouts des différents éléments de sa garnison. C'est aussi pour cela qu'il avait opter pour une compétition. Ce n'est pas comme s'il avait le temps d'observer tout et chacun d'entre eux dans leur fonction. Bon...là il n'était pas dans leur fonction. Mais on pouvait en dire beaucoup de quelqu'un à la manière dont il combattait. malheureusement, le finaliste semblait loin d'être pieux. Toutefois, dans un combat serré, un homme droit peu être amené à faire des bassesses. Et puis après tout, lors d'un affrontement la ruse a tout autant de valeur que la force ou la puissance

En tous les cas, Corvus ne se fit pas prier pour entamer les festivités. Alrost sentit rapidement que sa téléportation était bloqué par un sort que le gamin lança rapidement. Son pouvoir de dispense pour lancer des rituels étaient particulièrement en de nombreuses circonstances.

Bien que Corvus ne perdit pas de temps, Al peut être un peu trop prétentieux n'avait pas daigné se mettre en position sur le moment. Il avait effectivement choisit d'attendre la suite mais ne se fit en revanche pas prier pour se mêler littéralement aux grain de sable quand le prétendant en avait envahit leur terrain de jeu. Ainsi, les lames de Corvus tranchèrent dans le vent alors que son capitaine se matérialisait de nouveau derrière lui en lui asséna un gentil coup de pied dans le dos. Il s'agissait plus de nargue qu'autre chose, le coup aurait à peine déstabilisé un ado. L'hybride ne comptait pas a y aller à fond à moins que Corvus ne l'y force. Ce qui, du fait de sa capacité d'augmentation de ton pouvoir était possible. D'ailleurs pour éviter que le combat ne s'éternise, Alrost prendrait grand soin de ne pas puiser dans sa marque ce qui en théorie devrait empêcher le protecteur de profiter de cette immense réserve de puissance. Ce qui, accessoirement, était aussi dans son propre intérêt. Il y a toujours des contre-parties désagréables lorsqu'un corps s’imprègne de plus de puissance qu'il n'est né pour porté.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Corvus Downclaw
Lieutenant du protectorat - Mage 4e ordre
Age du personnage : 20
Race : Humain
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 15 Fév - 21:56
Le capitaine n'avait pas vraiment marché à sa première attaque et on ne pouvait pas dire que le priver de sa téléportation avait été des plus déterminant vu qu'il était visiblement capable de se rendre intangible ou il ne savait pas trop quoi et réapparaitre juste après ailleurs. Et plus particulièrement derrière lui comme le lui indiqua le petit coup qu'il se prit.
Malgré l'agacement de son égo froissé par ce geste, il se retourna vers lui avec un air narquois.

"Je sais qu'il est sexy mais je préfèrerai que tu le touches en privé."

Il parlait de son c** évidemment et ponctua la fin de sa phrase d'un clin d’œil qui provoqua un grand rire dans la majeure partie de l'assemblée.

Bien que Corvus se sente plus puissant en la présence de son supérieure hiérarchique, il était déçu. On lui avait parlé d'une puissance sans nom mais en fin de compte il ressemblait davantage à un petit archimage. Ce qui en soi était déjà bien mais Corvus avait un léger problème d'addiction à la puissance que pouvait parfois lui provoquer son pouvoir d'adaptation. Qu'à cela ne tienne, il fallait juste que lui-même montre davantage de quoi il était capable. Il arriverait bien à forcer un peu ce sale démon à lâcher du lest et à lui fournir sa dose... enfin bref.

Le jeune avait hésité une seconde et finalement avait tendu le bras, paume ouverte vers le ciel. Le sourire amusé qu'il arborait jusque là s'agrandit alors qu'un cercle d'invocation apparaissait un peu plus haut. Ce dernier sembla se craqueler et alors qu'une forme commençait à apparaitre, il parut se briser pour dévoiler totalement la créature qui déploya ses ailes immaculées : un ange.

Corvus aurait préféré invoquer un archange mais il n'avait pas encore les réserves d'énergie nécessaires, ou en tout cas, pas tant que son "boss" ne s'énervait pas plus. L'ange armé d'une lance et vêtu d'une tunique recouverte d'une armure argentée baissa la tête vers son "maître". Du moins Corvus l'était-il le temps de l'invocation. Une fois qu'elle prendrait fin, il serait de nouveau happer par son plan et retournerait quelque part dans les Cieux. Evidemment il pouvait aussi mourir ici ou chercher à se rebeller. En temps normal, les anges avaient tendance à refuser d'avoir de maître autre que celui qu'il avaient tous choisi. Toutefois, il apparaissait parfois qu'ils acceptent une alliance temporaires pour pourfendre un monstre ou pire, un infernal. Ce qui était justement plus ou moins le cas ici non ?

Bien que l'humaine ne sache pas si Alrost était vraiment "bon" ou "mauvais" au sens angélique du terme, il était persuadé que l'age ne chercherait pas au-delà de la nature de celui qu'on lui présentait. Un brin hautain, l'ange au teint cristallin afficha clairement sa récalcitrance à avoir été appelé.
Puis Corvus pointa simplement du doigt le semi-démon. L'ange plissa les yeux et ses doigts affermirent leur prise sur sa lance.

Le jeune homme réprima un ricanement alors que l’invocation pointait sa lance sur l'hybride qui se retrouva pris l'instant suivant dans une zone de purification. Autrement dit, de la pure énergie positive bombardée dans une zone qui comprenait une bonne moitié de l'arène et faite pur éradiquer toute parcelle de "mal" ou d'énergie négative, y compris celle canalisée par un organique quel qu'il soit.

Un sort que Corvus aurait été incapable de lancer lui-même tant ça lui aurait demandé d'efforts mais fort heureusement, l'invocation lui permettait bien souvent de pallier ses faiblesses.

Loin de s'arrêter là, l'ange fendit les airs avec sa lance qui se chargea d'éclairs. L'ailé plongea vers le sol avec une rapidité plutôt incroyable compte tenu de sa taille et du poids qu'il devait faire -il faisait deux têtes de plus que l'hybride-mais maniait sa lance avec une dextérité digne... bah d'un ange. A mesure qu'il tentait de frapper Alrost probablement déjà affaibli, l'arme relâchait des éclairs ponctuels dont l'un d'eux failli frapper de peu Corvus qui sursauta.

"Hey ! Fais gaffe toi !"

L'ange ne lui prêta pas la moindre attention. Sans jugeait-il qu'il ne faisait que le gêner. Dans tous les cas, l'humain ne souhaitait pas mourir non plus, aussi recula-t-il un peu plus.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Alrost
Capitaine du Protectorat - Archimage
Age du personnage : 636
Race : Hybride
Pouvoirs : Téléportation, télékinésie, feu noir et forme démon
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 27 Fév - 10:57
Le semi-démon avait choisit d'y aller doucement avec le finaliste. Non pas pour le ridiculiser mais pour lui donner une chance. S'il y allait à fond tout de suite...non en fait, il était parti du principe qu'il n'attaquerait pas dès le départ. Mais ne pas attaquer ne veut évidement pas dire qu'il ne peut pas mettre à bas son adversaire lors d'une manœuvre de défense. Faute de quoi , cette épreuve ne serait rien de plus qu'un duel d'endurance qui n'avait ici aucun intérêts.

A son coup de pied "moqueur", Corvus eu une réplique de comique qui obtint un succès dans les gradins. Al se contenta d'abord de le fixé puis laissa germé un vague sourire tout aussi subtil que fugace.

"Un comique à ce que je vois. Tu devrait arrêter de faire le malin et te concentrer sur l'objectif présent" lacha t-il froidement.

Adoptant une position de combat atypique qui lui était propre, son épée le long de son bras gauche en première ligne de défense, Corvus passait de nouveau à l'action. Al vit le cercle d'invocation et en déduit rapidement la créature qui en sortirait. Après tout si les cercles d'invocation avaient tous une base commune il y avait toujours des symboles propres à la créatures invoquée. Foutu créatures angéliques...Elles étaient toujours prête à en découdre avec lui alors même qu'il combattait les mêmes créatures, les mêmes maux. Du moins en était-ce sa vision.

Après un regard hautain habituel pour un être de ce type, l'ange, sans surprise, daigna s'occuper de ce pour quoi il avait été invoquer : Attaquer l'hybride.

Il ne fut pas surprenant non plus qu'il commence par une zone de purification, Al généra un bouclier d'énergie noire. La plus apte à pouvoir bloquer des dégâts de cette origine. Paradoxalement, ces deux sources d'énergies étaient à la fois l'une pour l'autre la plus grande force et la plus grande faiblesse. Malheureusement, Al n'ayant pas encore développé l'usage de cette énergie négative au plus haut, son bouclier ne ferait pas le poids face à la maîtrise de l'angélique. Sachant cela, il ne généra pas un bouclier imperméable qui briserait trop vite pour avoir un réel impact. A la place, l'hybride enveloppa d'une bulle "éponge"  chargé d'énergie négative qui laisserait passé une partie de l'offensive mais en bloquerait aussi une bonne partie. Il suffisait d'une certaine manière, de presser l'éponge de temps à autre pour qu'elle puisse absorber à nouveau et non pas briser sous la pression. Lorsqu'il le ferait une déflagration d'énergie positive sera éjecté tout azimut autour de lui.

Ainsi la zone de purification lui infligerait des dégâts limités. Ceux-ci étant déjà limité du fait de son hybridation, il ne l'empêcherait pas de combattre. Aussitôt commença des symboles précis de sa mains libre afin de révoquer la créature, mais il n'en eu pas le temps et s'il pu dévier efficacement le premier coup, le mouvement de recul brutal qui en fut la conséquence lui ôta le loisir de bloquer le second qu'il lui laissa une entaille sur le bras.

L'ange jouait aussi avec la foudre. Un élément qu'Alrost maîtrisait relativement bien tant qu'il n'était pas question de maîtrise fine visant à optimiser les capacités physiques. Toutefois, il ne comptait pas vaincre la foudre par la foudre. Pendant qu'il continuait de parer au mieux les attaques de l'adversaire, il fit jaillir du sol des pics métalliques qui visait tout autant  à attiré les éclairs  qu'à transpercer l'angélique. Il y avait peu de chance qu'il en réchappe indemne vu sa position et même s'il y parvenait, Al avait profiter de cette manœuvre pour se trouver sous un enchevêtrement particulièrement dense de ces armes improvisées. Une protection qui lui donnera le temps de lancer un sort révocation.

Al avait toujours intéressé par les créatures fantastiques en tout genre et les cercles d'invocation. S'il n'en avait pas fait sa spécialité majeure, il n'en restait pas moins compétent en la matière. Du coup, alors qu'il traçait les symboles du sort de renvoi se dessina un cercle de révocation haut au-dessus de leur tête. La révocation était des plus utile pour renvoyer des créatures quelconques dans leur plan et Al s'en servait le plus souvent pour les anges ou archanges contre qui il préférait éviter de se battre. Il n'avait aucun intérêt à être en conflit contre eux et faisait en sorte de ne pas en tuer. Ce qui attirrerait indubitablement les colères divines sur lui. Après tout, pour l'instant, bien que sa nature suffise à les agacer, il ne faisait rien de mal en ce monde. On pouvait même dire qu'il facilitait leur travail en éradiquant, comme il le pouvait, le mal de ce plan d'existence.

Dans l'affrontement, Al avait été touché, érafler deux fois par l'invocation. Il restait donc huit blessures à infligé pour le finaliste dont Al s'approcha après que la révocation eut fait son effet alors que les déformations de terrain et la zone de purification disparaissait autour de lui.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Corvus Downclaw
Lieutenant du protectorat - Mage 4e ordre
Age du personnage : 20
Race : Humain
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 9 Mar - 15:07
Alrost n'avait pas tellement aimé sa répartie après le coup de pied moqueur qu'il lui avait mit. Il lui avait même demandé d'être sérieux et de se concentrer. Ca avait eu le mérite d'amuser encore davantage l'humain qui adorait -il fallait l'avouer- ennuyer les gens, en particulier quand c'était des personnes aussi chiantes que son supérieur hiérarchique.

Toutefois une fois n'est pas coutume, Corvus l'avait écouté et avait invoqué un ange. Et celui-ci faisait son travail avec tout le sérieux que l'on attendait de lui. Il avait commencé avec une zone de purification qui malheureusement n'avait pas eu l'effet escompté. Ou du moins pas au point que l'humain l'avait espéré. Son capitaine avait formé une sphère d'énergie sombre qui l'avait protégé d'une bonne partie des dégâts. Finalement l'ange se décida à attaquer. Contre toute attente, Alrost résista et ne se prit que des dégâts mineurs : une éraflure. Sérieusement ?! Seulement une éraflure ?! Corvus commençait à se dire que les racontars étaient plus proches de la vérité que ce qu'il avait cru.

Finalement, Alrost fit sortir des pics métalliques du sol. L'ange se rendit intangible quasiment instantanément et s'extirpa de l'enchevêtrement de ces armes improvisées. Il reprit sa forme corporelle qui confirma qu'il n'avait subi aucuns dégâts. Toutefois son expression laissait clairement voir l'agacement poindre. Et Corvus arborait la même de son côté. Si il avait su il aurait tenter l'invocation d'un archange ! Vu que les anges les plus "bas" dans la hiérarchie ne semblaient pas suffire. Bon, il n'avait pas encore les compétences pour invoquer un être aussi puissant... quoi qu'en s'approchant d'Alrost, Corvus aurait droit à un joli boost d'énergie qui le lui permettrait peut-être. Mais le souci viendrait de l'archange lui-même. Il y avait peu de chances qu'il accepte Corvus comme maître. Aucune chance même. Et c'était l'humain qui finirait carbonisé. Ce qu'il préférait éviter.

Finalement, Alrost était parvenu à révoquer la créature extraplanaire. Corvus réprima un juron mais le pensa si fort que les télépathes de l’assemblée devaient l’avoir entendu.
Bon, il venait de cramer un de ses sorts les plus puissants et la créature parfaite contre un hybride comme Alrost n’avait eu aucun effet… Autant dire que ça ne sentait pas bon. Et encore ça pourrait être pire si le capitaine s’y mettait vraiment. Jusqu’à présent ce dernier ne l’avait même pas attaqué, ce qui était un peu le comble de la honte. De ne même pas être considéré comme une menace assez sérieuse pour mériter qu’il le combatte vraiment et… proprement dira-t-on. Mais bon, Corvus avait un égo fluctuant. Et malgré un peu de frustration, il tenterait de faire en sorte que la vision qu’il avait de lui change au cours de leur affrontement.

Il y avait bien quelques autres petites choses qu’il pouvait tester mais il doutait que ça ait le moindre impact. Corvus avait pensé à des lames de vent et des rayons affaiblissants. A coup sur il aurait pu lui infliger quelques taillades de plus qui auraient fait monter son score. Mais Corvus se désintéressait des « points » et des règles du jeu. C’était un combat après tout non ? Alors soit, Corvus tendit la main, un rayon affaiblissant partant de sa paume ouverte et filant droit vers le semi démon. En parallèle, il se lança le sort de résurrection à rebours. Chose possible pour lui en instantané grâce à un de ses pouvoirs qui ne l’obligeait pas à effectuer le moindre rituel ou à incanter bêtement en espérant un effet. Ses sorts étaient donc tous lancés en instantané ce qui se révélait toujours très utile, surtout quand il s’agissait de ce type de magie.

Et Corvus avait à l’esprit un enchainement qui l’amusait hautement pour lui infliger facilement des blessures. Le sort de résurrection à rebours est un sort passif qui ne s’active qu’à la mort du sujet. Mais, plus important encore, qui n’est pas détectable tant qu’il n’est pas actif. En d’autres termes, Alrost avait très peu de chances si ce n’était pas aucune de comprendre quel était le sort qu’il venait de se jeter. Mais Corvus n’avait pas fini.

Entre deux rayons affaiblissants qu’il continuait à enchainer, il lança également le sort de transfert majeur. Ainsi tout ce qui arriverait à Corvus arriverait aussi à Alrost. D’habitude il fallait un objet ou un morceau de la personne pour pouvoir lier ainsi deux corps mais le pouvoir de Corvus était à l’image de son propriétaire : il se foutait royalement des règles.

Il cessa finalement ses rayons affaiblissants maintenant que tout était en place, il sortit sa dague et s’entailla profondément l’avant bras. Corvus ne grimaça pas de douleur. Il était trop occupé à savourer. La même entaille apparaitrait dans la seconde sur le semi-démon. Les yeux bleu gris du jeune homme se posèrent sur Alrost, le défiant du regard alors que son sourire s’agrandissait encore. Il allait gagner en un rien de temps.

Ecartant les bras il lança un sort mineur de lames de vent. Rien d’exceptionnel mais le sort ciblait Corvus et lui assènerait plusieurs dizaines d’estafilades, ce qui serait amplement suffisant pour l’emporter.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Alrost
Capitaine du Protectorat - Archimage
Age du personnage : 636
Race : Hybride
Pouvoirs : Téléportation, télékinésie, feu noir et forme démon
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 1 Avr - 14:32
Corvus n'y était pas allé par quatre chemins dès le début du combat, il ne masquait pas son mécontentement sur l'échec cuisant que son invocation venait de subir. A ce rythme, peut être commençait-il à porter un peu plus de crédit aux rumeurs qui couraient sur Alrost. Bien sûr Al les connaissait à peu prêt toute. Certaines exagérait les faits, l'une d'entres elles affirmait que le capitaine du protectorat avait terrassé un démon et était sortit parfaitement indemne de l'affrontement, d'autres s'imaginaient ou ajoutait à cela qu'il était une menace pour la cité à cause de ses origines et ne cernait pas encore pourquoi la régente avait pu lui faire confiance même s'ils s'accordaient à penser qu'elle devait avoir ses propres raisons. D'autres rumeurs étaient sensiblement identique de la vérité mais quelles qu'elles soient, Al les laissaient courir. Dans tous les cas Corvus
ainsi que tout l'ensemble du protectorat pourrait jauger un peu plus exactement la puissance de son supérieur. Enfin pas exactement...Pour cela il lui faudrait quelqu'un à sa taille et il n'y en avait pas parmi les protecteurs.

Une idée était d'ailleurs venu à ce dernier : dégager une bonne partie de sa puissance pour y laisser l'accès à son futur lieutenant. Quel que soit le fonctionnement exact de son pouvoir il semblait clair qu'il lui permettait de décupler sa puissance en fonction de celle de son adversaire. Hors, tout le monde à ses limites et celles des humains est relativement faible de manière générale.Une surcharge d'énergie causait inévitablement des dégâts...parfois irréversible...Raison pour laquelle Al s'abstint d’exécuter ce stratagème.

Fixant le finaliste, il s'approcha de lui en marchant , puis commença à accélérer jusqu'à courir, ses bras positionner en arrière optimisait l'aérodynamisme tout en se chargeant d'énergie télékinétique pure. Al ne se douta pas du sort de résurrection de son adversaire mais capta bel et bien une fluctuation magique. Puis prévenu par le mouvement de bras de Corvus, il  esquiva le premier rayon qu'il devina être affaiblissant alors que celui ci le frôlait sur la gauche. Il ne lui restait plus que quelques mètre à parcourir pour atteindre et Corvus. Ce qu'il planifiait? Il ne le savait pas encore. Mais il revenait sur son idée de rester sur la défense. Le gamin pourrait s'en sentir insulté si ce n'était pas déjà le cas et puis lui aussi avait besoin de se défouler un peu. Gentiment...

Il esquiva de justesse quelques autres rayons affaiblissant qui lui firent perdre du temps sur sa course. Hors, quoi que ce soit ce premier sort de la série que le finaliste avait lancé, il ne s'était pas encore déclaré. Il préparait quelques choses de fourbe. L'hybride en était persuadé. Un sort de transfert s'ajouta à la liste. Celui ci il le connaissait bien. Avec de l'expérience on pouvait même identifier facilement sur qui s'appliquait le transfert. Étrangement, Corvus les avait lié tous les deux, ce que confirma rapidement l'entaille qui lui ouvrit les veines. Comptait-il donc se mutiler personnellement afin de remporter le défi. Si cela était le cas, il était bien rusé et on ne pouvait pas le lui enlevé ça. Malheureusement pour lui, ça ne suffirait pas à remporter ce défi!

Appuyant un genou à terre et posant sa main ruisselante du fluide carmin sur son autre main en un symbole concis, il dirigea l'index de cette première sur sa cible. Un acte non nécessaire mais qui grâce au sang qui la recouvrait renforcerait la puissance du sort. Bien que ce sort n'ait sans doute pas besoin d'être renforcé face à lui, il s'agissait plutôt d'une précaution bonus. Des mots inaudible étaient sortis de sa bouche alors qu'il dessinait son symbole aérien. Le sort n'était ni plus ni moins qu'un bouclier qui devrait suffire à bloquer les dommages élémentaires de base. Le bouclier ayant été bien évidement appliqué sur Corvus, ses lames de vent seraient donc inefficace. Toutefois, mieux valant prévenir que guérir, Al ne s'arrêterait pas là. Ainsi, il envoya la charge télékinétique stocké plus tôt dans ses bras sous forme d'un étau le paralysant totalement.

A l'instar du nouveau lieutenant, Al n'était pas masochiste ou quoi qu'il puisse être d'autre pour être prêt à se mutiler pour une victoire au profit si maigre. L’étau n'était donc pas serré au point de faire mal. Toutefois, il l'était assez pour empêcher le moindre geste de sa victime que le capitaine fixa de ses yeux aux reflets violacés. Son regard n'était mauvais ni autoritaire, ni gentil, ni déterminé. Il était dur seulement de sa froideur malgré une certaine sagesse qui semblait s'y refléter.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Corvus Downclaw
Lieutenant du protectorat - Mage 4e ordre
Age du personnage : 20
Race : Humain
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 7 Avr - 16:24
Contrairement aux apparences, Corvus n'était pas du tout masochiste. La souffrance ne lui causait pas de plaisir mais il était disons simplement très pragmatique. Trop sans doute d'un point de vue extérieur mais ça faisait parti intégrante de son caractère : quant il décidait quelque chose, peu importe ce que c'était il y allait à fond. Même si c'était une gigantesque bêtise ou un suicide assisté. C'était sans doute la meilleure part de son tempérament mais également la pire.

En tout cas ça lui valait d'être connu comme un fauteur de trouble presque au même titre que certains des malfrats qu'ils chopaient. Mais là n'était pas le sujet. A l'heure actuelle il essayait de faire preuve face à leur éminent capitaine. Corvus ne l'appréciait que peu. Il le trouvait rabat joie et trop sérieux donc vraiment chiant. Mais d'un autre côté il pensait la même chose de la Régente bien qu'il ne l'ait jamais rencontrée. Et il n'en avait que peu envie.

Corvus était plutôt fier de lui. Ses sorts avaient pour l'instant parfaitement fonctionné et il venait d'assener une nouvelle blessure à l'hybride. Ce dernier n'avait malheureusement pris aucun des rayons affaiblissant mais ce n'était pas si grave vu qu'il avait son sort de transfert pleinement actif. Pas vrai ?!

Alrost s'était rapproché et avait généré un bouclier pour que Corvus soit incapable de se blesser davantage, ou pas avec le sort élémentaire de lames de vent. Le sourire de l'humain grandit alors que les lames de vent modifiaient leur trajectoire pour fondre sur le semi-démon. La manœuvre de Corvus était double bien évidemment. Le fait de s'apposer le sort de transfert n'était pas fait pour gagner d'office même si ça aurait été parfait, mais simplement pour lui offrir des possibilités en plus d'action. Rien ne l'empêchait de continuer à attaquer son capitaine en même temps que d'essayer de se blesser lui-même. Et c'était exactement ce qu'il comptait faire.

Par contre, il n'avait pas vu venir l’étau télékinétique qui l'empêchait soudain totalement de bouger. Il avait deux choix : Dissiper le bouclier ou dissiper l'étau. Il choisit le troisième option : profiter de la puissance et de la protection qu'il lui offrait pour une attaque bien plus dévastatrice. Une option bien plus alléchante. Il aurait bien le temps de dissiper un des deux sorts ultérieurement.

Se gorgeant du surplus de magie que lui offrait le proximité d'Alrost, il fit de leur zone de combat un terrain à défendre. Il n'avait jamais utilisé le sortilège "défense magique" en ayant un tel apport de puissance et il jubilait rien qu'à l'idée de la puissance des effets qui seraient lancés.

Et gloire à lui, son second pouvoir lui permettait de lancer les sorts qu'il voulait sans avoir à parler ou à utiliser des gestes ou composantes matérielles. Le sort fut lancé presque instantanément, comme l'étaient l'ensemble des sorts qu'il jetaient d'ailleurs.

Un éclair de magie se diffusa en un instant sur l'ensemble de l'arène. Alrost était l'intrus désigné et serait donc la cible des sortilèges. La terre sous ses pieds se fendait par moment pour tenter de l'ensevelir vivant, mais s’agrippait à ses chevilles pour l'attirer dans ses abysses à d'autres instants. L'air se métamorphosait lui aussi. De violentes bourrasques tentaient de le ralentir voir de l'empêcher d'approcher de Corvus et d'autres fois et de mini tornades finissaient par être générées comme pour le priver d'air, les colonnes comme les bourrasques, tous les mouvements d'air étaient constitués presque exclusivement de lames de vent. Le feu et l'eau étaient absents du calcul pour le moment. D'abord parce que ça lui demanderait encore davantage d'énergie de les faire apparaitre et les manier à un tel degré alors que ces éléments en étaient absents, ensuite parce que Corvus n'avait rien d'un maître élémentaire. Il touchait plus ou moins à tout mais et connaissait très bien quelques sorts qu'ils considéraient comme primordiaux mais c'était tout. Pour le reste, il se reposait entièrement sur ses pouvoirs et sur le puissance de ceux qu'il affrontait.

Mais en attendant, il était toujours pris dans l'étau, sous le bouclier et en proie à une mine crise de "puissance" si l'on pouvait dire. Chacun se shootait à ce qu'il pouvait. Pour certains c'était aux relations sociales ou à l'utilité qu'ils avaient dans la société, d'autres aux conquêtes, à l'amour ou au sexe voir les deux. Pour Corvus, sa drogue c'était la puissance des autres.

Ce qui ne l'empêchait pas d'avoir les idées relativement claires et de savoir comment utiliser au mieux ce surplus, enfin tant qu'il ne le tuait pas.

L'humain observait avec un sourire un peu dément son joli travail et après quelques secondes considéra qu'il était important de se libérer de l'étau tant qu'Alrost était occupé "ailleurs". Avec de la chance ce sortilège le blesserait suffisamment pour que la victoire lui revienne. Mais si ce n’était pas le cas, il lui faudrait trouver autre chose et pour ça mieux valait quand même qu'il soit en mesure de se mouvoir. Il utilisa donc un sort de dissipation pour briser l'étau télékinétique. Pour le bouclier, il verrait plus tard. Il pourrait sans doute lui être utile, d'autant que ça le protégeait d'Alrost lui-même.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Cité profane :: TARGATT - Ville Quartier Tamarang :: L'arène :: Tournois-
Sauter vers: