:: TARGATT - Ville Quartier Tamarang :: Habitations Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Retrouvailles sinistre[PV Garreth/Caïn]

avatar
Garreth Doreagan
Apprenti 2e sphère Méridius
Age du personnage : 20 ans
Race : Lycan
Pouvoirs : détection de la magie
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 30 Nov - 15:33
J'avais à peine réussis à fermer l’œil de la nuit. J'avais attendu longtemps et longtemps devant la caserne, convaincu que j'allais trouver un Cain libéré de son fardeau. Avec le même regard plein d'assurance que lorsqu'il m'a quitté à la bibliothèque. Il disait que tout allait bien se passer, et même sans ça, j'étais convaincu que tout allait bien se dérouler.

Des heures d'attente. Des heures où Cain ne ressortit pas.

Une partie de moi était tentée d'attendre tout la nuit si il le fallait, alors que j'étais assis sur les marches, mais ma raison prit les rennes. Peut-être qu'il était déjà partit avant que j'arrive. Peut-être que ça avait pris moins de temps que ce qu'il pensait, et en sortant, s'était rendu directement à l'académie. Et ne sachant pas où me trouver pour m'avertir que ce n'était pas la peine de se déplacer...oui, c'était définitivement ça.

Étant rentré à l'académie, je tentais de dormir, mais eu beaucoup de mal. Une petite partie de moi, une toute petite partie se demandait « et si ça avait échoué ? ». Mais à chaque fois que je me disais ça, le reste de mon esprit matait ce doute. Il le déniait avec rapidité, ne laissant que l'assurance que tout allait bien et qu'il se faisait juste discret, comme à son habitude.

Mais cette petite voix intérieure était bien persistante. J'avais beau l'éloigner de mes pensées, le doute continuait à revenir. Je n'avais pu dormir que quatre ou cinq heures ce soir...

Le lendemain midi, il me restait un grand trou entre deux cours. Ne sachant pas comment me distraire, je me contentais d'errer dans les couloirs. Qui sait, peut-être que j'allais croiser Cain purement par hasard ? Au bout de 20 minutes à ne rien faire que marcher, d'autre réflexions négatives commencèrent à envahir mon esprit. Il n'allait pas...recommencer ? Recommencer à m'éviter car il était un danger pour moi ou quelque chose dans le genre ? Non, on avait été clair là dessus, il ne pouvait pas retourner sur ses décisions.

Raaahhh, je n'arrivais définitivement pas à rester serein. Un peu embêté, je tentais de penser à de belles choses. Des images positives commencèrent à virevolter dans mon esprit, et l'une d'entre elle était le domaine de cet elfe qui nous avait accueillis cain et moi quand on s'était fait agresser...
C'est ça ! Le quartier elfique ! C'était un joli quartier, et j'avais une certaine envie de le découvrir un peu plus. Et puis c'était un quartier sûr, non ? Je n'allais pas me faire encore une fois accoster par un vampire violeur ou un mage spirituel sadique, ou je ne sais quoi d'autre.

Quittant l'académie, je tentais de me rappeler de tête la direction vers le quartier elfique. Je reprenais le même parcours que j'avais utilisé pour rejoindre Cain lors de cette fameuse soirée. Même si le reste du trajet je l'avais couru comme un dingue, j'allais sûrement pouvoir me rappeler du parcours à prendre jusque là. Un peu stressé à l'idée que je puisse retomber sur le vampire, vu que je prenais sans faute la même route qui m'a mené jusque à lui quelque jours plus tôt, mais vu qu'il faisait jour, je ne courais qu'un risque très minimal.

Je finissais rapidement dans une grande place. La même où, durant un soir, je finissais agressé, et Cain m'avait sauvé. Je jetais un regard vers le pan de mur où tout s'était déroulé, et je sentais mes poils s'hérisser. Brr...je détournais rapidement le regard. Autant ignorer ça. Maintenant, quel chemin on avait pris ?...

Commençant à marcher vers une rue qui me semblait familière, je m'arrêtais net. Mes narines bougèrent très légèrement alors que je croyais avoir sentis quelque chose. Quelque chose de très fin, très infime...mais une odeur familière, que j'avais eu l'occasion de sentir de nombreuses fois. Sans vraiment d’avoir d'où elle provenait, je me retournais pour regarder derrière moi.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cain Hexes
Apprenti de 2nde Sphère - Talmar
Age du personnage : 19
Race : Humain
Pouvoirs : Pyrokinésie et aura de terreur
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 3 Déc - 15:26
Le démon Caïn était sortit de sa torpeur la veille. Alors que le gamin avait tenté de rejoindre la caserne, un des lieutenants du démon ancestral avait pris les rennes et était parvenu sans trop de mal à l'éloigner du centre ville. L'emmenant dans les quartiers les plus insalubres, Dagon avait rapidement mit à bas le garçon et avait libéré l'essence du démon emprisonnée dans le cristal d'âme en sa possession. Le démon avait rapidement annihilé l'esprit du gamin qui s'était brisé. Il avait ensuite ait sien l'ensemble des souvenirs du gamin. Ca lui serait d'une aide précieuse pour la suite.

Ayant libre accès au corps dont il avait pris possession, le démon du même nom avait entreprit de faire grandir son hôte afin que le corps ne cède pas sous un excès de puissance ou d'énergie. Après tout, il lui manquait encore une partie de son essence pour être "entier", complet et avec cela, pour avoir l'intégralité et la pleine puissance de ses pouvoirs.

Une fois ses petites opérations effectuées, il s'était "éveillé" pour découvrir un combat en cours entre ses sbires d'un côté, et Alrost et Astoria de l'autre. Le démon Caïn n'eut pas grandes difficultés à les faire reculer. Les défenseurs parvinrent à s'enfuir, laissant à Caïn la possibilité de circuler librement. Ce qu'il comptait bel et bien faire.

Il avait commencé par prendre contact avec le clan Helmael et ils avaient fini d’échafauder le plan pour libérer Drake Leckard de sa prison. Ou plutôt, c'était le vampire qui l'avait trouvé mais peu importait.
Ils passeraient à l'action deux nuits plus tard. Ca lui laissait le temps d'essayer de retrouver son dernier morceau de pierre d'âme... Ou de se trouver un substitut.

Alors qu'il venait de se trouver une solution de remplacement, Lisana lui était tombé dessus. Elle avait été visiblement choquée de constater que son précieux élève n'était plus et qu'un démon se baladait avec son corps, qui d'ailleurs, allait bientôt n'avoir plus rien d'humain. Toutefois, en attendant ce moment, Caïn avait du lui faire comprendre que sa présence auprès de lui ne serait pas le bienvenue, à moins qu'il s'agisse de luxure ou d'une alliance bien évidemment.

Une fois ce moment gênant passé, pour elle, le démon s'était rendu dans la demeure familiale des Leckard pour y prendre ses quartiers. Rien à voir avec les enfers mais au moins il y avait un peu d'espace et des esclaves. Il y avait passé la nuit. Une nuit tranquille que rien ne vint déranger et qui lui avait permis de faire le point sur ses objectifs immédiats.

Frais et dispos, le démon était sorti de la demeure, en route pour le quartier des temples afin de mettre à exécution ce que Lisana avait interrompu la veille. Alors qu'il regagnait rapidement le centre de la cité, une silhouette se démarqua devant lui. Elle lui disait vaguement quelque chose mais il dut puiser dans la mémoire de son hôte pour trouver la réponse à sa question.

Au moment où l'adolescent se retournait vers lui, un infime sourire avait germé sur les lèvres du nouveau Caïn. C'est vrai que Garreth était un lycan, ses sens étaient sur-développés. L'avait senti ou entendu ? Toujours était-il que Caïn venait de se rendre compte que le louveteau avait du attendre son ami très longtemps devant la caserne.

Plusieurs options s'offraient à lui : Lui dire d'entrée de jeu que le gamin n'était plus, ou lui dire qu'ils avaient fusionnés -ce qui serait bientôt vrai pour le peu qu'il restait du mortel du moins- ou jouer la comédie pour lui faire croire qu'il était le petit Cain et que son évolution était un effet secondaire du rituel mené par Alrost ? Mais ça comportait le risque que Lisana, ou capitaine des gardes ne lui révèle la vérité. Bof, ce serait amusant dans tous les cas et il aurait sûrement déjà eu tout le loisir de faire de lui ce dont il avait envie d'ici là.

Ou il pouvait encore faire un mixe de ces options au gré de son envie selon ce dont il avait envie. C'était encore le mieux : l'improvisation.Il ne s'y risquait pas contre n'importe qui mais s'agissant de Garreth, il n'avait pas grand chose à craindre. Au pire il irait voir Astoria pour la prévenir, ce qui ne changerait rien.

Sans cesser de marcher vers lui depuis que Garreth s'était tourné dans sa direction, le démon avait continué à sourire.

S'arrêtant devant lui, ses yeux ocres avaient cherché à s'ancrer dans ceux de son "ami".

"Je suis désolé Garreth. Je me suis réveillé ce matin dans notre manoir."

Exception faite de la partie où il était désolé qui était juste pour faire joli, la seconde partie était vraie. Techniquement, il s'était bel et bien réveillé ce matin dans cette chambre du manoir des Leckard. Toutefois, il laissait entendre qu'il n'avait fait que dormir depuis le rituel, ce qui n'était pas exact.

Caïn écarta légèrement les bras de ses côtés et baissa la tête une seconde, comme pour regarder lui-même sa nouvelle apparence. Il revint au visage de Garreth après une seconde.

"Alors ? Je te plais comme ça ?"

Le démon espérait que Garreth se laisserait prendre par l'étrangeté de la situation et croirait qu'il était le gamin. En guise de défis personnel et puisqu'il n'avait pas touché de corps masculin depuis quelques temps, il s'était défié de parvenir à mettre le louveteau dans son lit. Vu qu'il ne serait pas interrompu et contrôlé par son hôte, il aurait tout loisir de profiter de lui. Et puis, il fallait avouer qu'il était effectivement plutôt mignon. Restait à voir si le démon ne se lasserait pas trop vite de son propre jeu, ce qui lui arrivait souvent.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Garreth Doreagan
Apprenti 2e sphère Méridius
Age du personnage : 20 ans
Race : Lycan
Pouvoirs : détection de la magie
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 5 Déc - 12:09
-Je suis désolé Garreth. Je me suis réveillé ce matin dans notre manoir

C'était bien Cain ! Mon sens de l'odorat ne m'avait pas trompé, c'était effectivement son odeur. Lentement, je le voyais commencer à s'approcher de plus en plus, quittant la foule pour se montrer de façon plus claire. Sur le moment, je ne réalisais même pas le changement, ayant capté immédiatement son regard qui cherchait le mien. Ses yeux dorés et rassurant dans lesquels je pourrais me sentir à l’abri.

Alors c'était pour ça que je ne l'avais pas vu? Il devait avoir raison, ça l'avait tellement fatigué qu'il a du tomber dans les pommes. On avait du le ramener chez lui avant que je n'arrive. Finalement, il n'avait pas eu besoin de moi. Il avait eu raison de me dire que je n'avais pas eu à m'inquiéter.

M'approchant, rapidement, courant presque, et sans réfléchir, je lui sautais dessus, l’enlaçant avec toute ma force. J'avais cru qu'il était partit. Qu'il avait disparus, qu'il allait m'éviter, comme il l'avait fait. Ou alors qu'il lui était arrivé malheur

-Bon sang, tu m'as fais une de ses peurs.


Je me sentais un peu libéré. Ma tension quitta mon corps, et je me sentais plus détendu. Reculant ma tête de son épaule, je l'embrassais avec lenteur, voulant profiter de ses retrouvailles.

-Comment s'est passé le...

toujours mes bras autour de lui, regardant à nouveau dans ses yeux, je me rendais compte de quelque chose d'assez...étrange. Reculant légèrement, je regardais Cain de la tête au pied. Il était un peu différent...même plus qu'un peu.

Cain ouvrit les bras, comme pour se montrer à moi. Il baissa son regard sur lui-même, se regardant, avant de lever à nouveau la tête vers moi.

-Alors ? Je te plais comme ça ?

Les traits de son visage étaient différent. Il semblait plus mature. Et même plus grand, comme si il avait soudainement grandit de plusieurs années. La différence, pour moi en tout cas, était relativement frappante. J'étais tellement content de retrouver mon ami que je ne m'étais même pas rendu compte de ce changement physique pourtant frappant. Mon visage passa du large sourire à un visage presque choqué.

-Que...Comment...Pourquoi es-tu aussi changé ?

La seule réponse que je pourrais trouver serait le fait que le rituel aurait...non, non ce n'est pas possible. Pas imaginable. Le rituel avait du bien se dérouler, ça DEVAIT avoir fonctionné. Autrement ce serait le démon, non ? Mais le démon ne pourrait pas autant ressembler à Cain, non ?

Je restais silencieux un instant. Je ne pouvais pas y croire mais...il fallait que je le fasse. Je devais croire à cette possibilité, même si je ne le voulais pas. Réfléchis, Garreth, réfléchis. C'était peut-être possible, mais je ne devais pas me faire une conclusion trop hâtive. Peut-être qu'il y avait une autre explication et que Cain me l'avait fournis. Oui, voilà ! Il y avait une autre explication et il allait me l'expliquer. Et puis il fallait seulement que je reste sur mes gardes. Le plus important était de ne pas laisser mon cœur dicter mes pensées, et analyser. Ce sera dur...très dur de ne pas se laisser aller...mais il fallait que j'y arrive. Autrement, je risquerais de fréquenter un démon, non? Ce serait bien dangereux. Il fallait que je mette ça au clair.

Mon visage de décrispa un instant. Je semblait un peu calmé. Cependant je ne reprenais pas mon sourire d'avant. Si je semblais à nouveau rassuré et heureux d'un coup, ça serait suspicieux. Je prenais un air assez confus (que je ne feignais pas, après tout j'étais confus par son apparence)

-Même si j'avoue que ce n'est pas déplaisant. Surprenant, même très, mais c'est une amélioration ai-je répondu avec un léger rire embarrassé.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cain Hexes
Apprenti de 2nde Sphère - Talmar
Age du personnage : 19
Race : Humain
Pouvoirs : Pyrokinésie et aura de terreur
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 9 Déc - 13:59
Spoiler:

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Le démon venait à peine de décider de ce qu'il allait faire -jouer- que le jeune lycan s'était élancé vers lui pour le prendre dans ses bras. Instinctivement, Caïn s'était raidi davantage et il avait du faire de gros efforts pour éviter de le repousser ou de lui mettre le feu. Littéralement. Il n'aimait que peu ne pas être aux commandes et qu'on le touche sans son accord, ou sans que ça vienne de lui. Mais bon, la spontanéité de ce Garreth était rafraichissante en un sens.

Plus surprenant encore, il se détacha une seconde pour énoncer une évidence : il avait eu peur. Peur de quoi ? De le perdre a priori. Il serait déçu d'apprendre que c'était déjà plus ou moins le cas. Le démon ne répondit pas, se contentant de l'enlacer à son tour et de lui adresser un sourire énigmatique. Finalement Garreth l'embrassa et le démon, commençant à comprendre de quoi il retournait vraiment -du moins autrement que par la visionnage de simples souvenirs- répondit au baiser avec davantage de fougue, le prolongeant un peu plus.

Alors qu'il commençait à poser une question sur le rituel qui n'avait pas eu lieu, il se rendit compte de quelques différences. Loin de perdre sa contenance, le démon força le trait en écartant les bras pour qu'il le voit "mieux" en quelque sorte. Est ce que ça lui plairait ou non était le cadet de ses soucis mais il trouverait sans doute sa réaction intéressante.

Garreth avait reculé un peu pour l'observer davantage et peut-être que ce n'était qu'une illusion mais le démon avait eu l'impression qu'il avait pâlit pendant une seconde. Avait-il compris ? Sans un mot, Caïn l'observa en retour, passant au crible chacune de ses réactions. Visiblement étonné voir choqué, il lui demanda la raison de ce changement. Comme il semblait attendre une vraie réponse, le démon se contenta de sourire de plus belle et dévoiler un peu plus de sa présence, nettement plus dérangeante que l'aura du gamin même chargée de son pouvoir de terreur. Il était vrai qu'un démon n'avait pas besoin d'autre chose que de lui-même pour faire peur et corrompre. Après tout, sa simple présence avait suffit à rendre malade Astoria, littéralement. Et même si il diminuait et se dissimulait en partie, le peu qu'il dévoilerait serait sans doute suffisant pour que Garreth comprenne.

Peut-être n'avait-il pas vraiment fait attention à ses autres sens car il se détendit et répliqua que le changement lui plaisait. Soit il était trop choqué pour faire attention aux sensations qui l'assaillaient, soit il feignait pour éviter de s'attirer ses foudres, ou pour tenter il ne savait pas quoi. Les deux restaient probables.

Le sourire du démon, jusque là énigmatique, s'élargit finalement. Il franchit les quelques pas qui le séparait du lycan et se baissa légèrement pour que son visage et surtout ses yeux, soient à la même hauteur que ceux de son interlocuteur.

"En effet. C'est une grande amélioration, et ça facilitera les choses qu'elle te plaise."

L'aspect de ses yeux se modifia légèrement, du noir de jais envahissant les parties blanches, ce qui renforça l'éclat doré qui s’intensifia et finit par se mettre à luire légèrement.

Spoiler:

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Le démon se redressa en posant une main sur l'épaule du méridius. Elle s'était posée délicatement mais paraissait faite de fer et sa poigne aurait pu paraitre menaçante à quiconque aurait eu connaissance de l'identité réelle de l'entité qui faisait face à l'élève.

"Le rituel en lequel tu plaçait tous tes espoirs n'a pas eu lieu. Je ne lui en ai pas laissé le temps. Astoria et Alrost, vos fameux protecteurs doivent être en train de panser leurs blessures et de préparer une contre-attaque."

Il marque un temps de pause pour lui laisser assimiler l'ampleur de la situation avant de reprendre, sa main toujours sur son épaule qui s'était légèrement resserrée.

"Ils perdront."

Ce n'était pas un espoir, une hypothèse. C'était presque déjà un fait avéré. Le démon était sur de lui mais ce n'était pas de l'arrogance ou de la prétention. Juste une information froide, factuelle.
Pour lui, les yeux étaient déjà faits.

Il inclina la tête sur le côté sans le lâcher du regard.

"Drake sera libre ce soir. Tu ne craindras rien de lui. Il ne te touchera pas tant que tu seras sous ma... protection."

Ou pas tant que Garreth l'amuserait. Mais il paraissait évident pour le démon que ça changerait si il se mettait à tenter de lui mettre des bâtons dans les roues. Il y avait peu de chances. Après tout que pouvait faire un élève face à lui si ce n'était de se plier à sa volonté ? D'ailleurs, peut-être qu'il lui serait utile. Davantage que le plaisir qu'il aurait à utiliser son corps évidemment. C'était normal qu'il protège ses jouets après tout.

Le démon retira sa main de l'épaule du lycan, lui laissant quelques instants pour assimiler toutes ces "révélations". Le regard de Caïn se porta sur les alentours, observant les lieux avant d'émettre un sifflement léger. Un corbeau s'éleva dans les airs et vint se poser sur l'épaule du démon. Un corbeau énorme, d'un noir d'encre et aux yeux rouges. Pas un corbeau du monde matériel c'était évident.

Caïn lui arracha une plume. Le corbeau le menaça d'un coup de bec mais ne passa pas à l'acte. Il se contenta finalement de s’ébouriffer un peu les plumes et de reprendre son envol en coassant.
Le démon tendit la plume à Garreth.

"Garde la sur toi."

Un ordre. Le premier d'une longue liste.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Garreth Doreagan
Apprenti 2e sphère Méridius
Age du personnage : 20 ans
Race : Lycan
Pouvoirs : détection de la magie
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 12 Déc - 14:06
Mon poil se hérissa soudainement. Enfin, pas littéralement, après tout je n'étais pas sous forme animale, cependant mon instinct, mon intuition, hérissa ses poils, lui. Et je ressentais sa crainte, alors que je sentais des frissons parcourir mon corps. Ça grognait dans ma tête. Le sentiment de tranquillité, enclenché par la présence de Cain auprès de moi, était remplacé par le doute, puis l'inquiétude, et je ressentais presque de la peur. Le loup avait perçu quelque chose. Je l'avais perçu aussi...

Me concentrant un peu, je tentais de révéler son aura. J'avais appris à me faire discret lorsqu'il s'agissait d'utiliser ce sort, et étant donné le fait que c'était celui que je maîtrisais le mieux...Seul mes yeux m'avaient trahis, passant du bleu clair au doré. Au moins, cette fois-ci, je n'avais pas eu le besoin de me transformer en loup pour pouvoir ressentir quoi que soit.

Ça pouvait être sûrement expliqué par le fait que très rapidement, rien qu'en effleurant l'aura du bout de mes sens, j'ai ressentis une vague puissante et agressive, comme de l'acide, comme quelque chose qui ronge. Une aura, malsaine, malfaisante. Ce n'était pas l'aura de frayeur de Cain. L'aura de frayeur était différent. C'était une aura basé sur la peur, sur l'inquiétude, et pas tant que ça sur la perversité ou le mal. Celui-là...je ressentais le mal dans cet aura.

Eh merde.

Le démon s'approcha de moi et me regarda dans mes yeux, qui n'avaient pas encore retrouvé leur couleur initiale.

-En effet. C'est une grande amélioration, et ça facilitera les choses qu'elle te plaise.

Je retire ce que j'ai dis. Ce n'était pas une amélioration. Pas du tout ! Ça n'avait donc pas marché ? C'était officiel ? Et Cain ? Où il est ? Il est dans le démon ? Il est encore là ? On peut le récupérer ? Et le démon ? Il allait faire quoi ? Il allait me tuer ? M'agresser ? Partir ? Qu'est-ce qu'il avait en tête ? Cain pouvait le battre ? Le combattre ? Cain m'entendait ? Il voyait ce qui se passait ? Il restait un semblant de lui dans ce corps ? Qu'est-ce que je dois faire ? Qu'est-ce que je dois penser ?

Le blanc de ces yeux passa au noir et m'interrompais net dans cet assaut de question paniqué. Ses yeux dorés, plus que les miens, commencèrent à luire et à lire les miens comme un prédateur.

-Le rituel en lequel tu plaçait tous tes espoirs n'a pas eu lieu. Je ne lui en ai pas laissé le temps. Astoria et Alrost, vos fameux protecteurs doivent être en train de panser leurs blessures et de préparer une contre-attaque.

-Cain...

C'était presque un souffle. Un morceau de mot, sortit avec un ton brisé.

-Ils perdront.

C'était finit ? Astoria et Alrost n'ont rien pu faire ? On avait...perdu ?

-Drake sera libre ce soir. Tu ne craindras rien de lui. Il ne te touchera pas tant que tu seras sous ma... protection.

Drake allait sortir...ça devait être le pire jour de mon existence. Mon corps tremblait et ma tête tournait même un peu alors que j'étais assaillis par mon besoin de me calmer immédiatement et mes émotions qui m’envahissait Garder la tête froide, mais comment ? Comment garder la tête froide ? Tout s'effondrait ! Tu es en danger, Garreth ! Tu ne peux plus être tranquille. Tu vas devoir survivre.

-Protection ?....mais...pourquoi me protéger ? Je vous apporte quoi ?

L'espace d'un instant, la raison repris le contrôle. Je tentais de respirer un grand coup, assez difficilement, mais réussissais à retrouver un peu mes repères. Tu pleureras quand tu sauras que ce sera terminé. Tout peux...tout peux encore changer. Soit acteur. Soit un rôle dans l'histoire, et tu pourras peut-être trouver une solution.

Le démon lâcha mon épaule, et siffla. Un corbeau, sortit de nulle part, se posa sur lui. On pouvait définitivement voir que ce n'était pas un corbeau normal. Il récupéra une plume de son pelage, et me le tendit.

-Garde là sur toi.

Quoi ? Garder ça ? Je regardais la plume quelque secondes, hésitant. Quel était son utilité ? C'était des plus intriguant. Mais c'était mauvais signe. Toute chose qu'il allait dorénavant me donner était mauvais signe, car ça devait avoir un rapport avec ses sombres desseins. Cependant je ne me sentais pas en assez bonne position pour le refuser. Autant ne pas mettre cette...chose, à dos.

Prudent, je reculais ma main dans ma manche, pour que le tissus soit sur ma main, et le prenait. Je voulais éviter tout contact avec ma peau dessus. On ne sait jamais si ça avait pour but de me corrompre, ou me lier à quoi que ce soit de néfaste. Je le regardais un instant, presque fasciné par cette plume, avant de lever la tête vers ce nouveau Caïn.

-En quoi cela va me servir ? Soyez sincère avec moi, si je ne connaît pas son utilité, ni si c'est important ou non, alors je n'aurais aucune raison de le garder.

Ce n'était clairement pas quelque chose d'innocent. Est-ce que ma chance m'avait encore trahis ? Est-ce que j'allais encore finir mêlé dans un complot bien dangereux ? Après tout, Cain avait eu raison. En le fréquentant, je m'étais mis finalement en danger...

-...Qu'est-ce que vous avez prévu pour moi ?

Lui demandais-je, m'efforçant de le regarder dans les yeux, même si cela était relativement effrayant pour moi. J’espérais qu'il soit sincère avec moi, et qu'il ne me voit pas comme une menace suffisante pour me cacher quoi que ce soit.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cain Hexes
Apprenti de 2nde Sphère - Talmar
Age du personnage : 19
Race : Humain
Pouvoirs : Pyrokinésie et aura de terreur
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 15 Déc - 22:43
Alors qu'il venait d'annoncer froidement, factuellement la défaite d'Alrost, Astoria et qu'il n'était pas le Cain auquel Garreth pensait s'adresser, ce dernier lâcha un murmure en prononçant son prénom. Le démon ne tiqua pas. Il fallait croire que le lycan tenait vraiment à son ami en fin de compte. Quel dommage. Il avait vraiment l'air déçu, triste même et c'était peu dire. Un léger sourire germa sur ses lèvres qu'il réprima sans trop de mal l'instant suivant.

Finalement le démon annonça la sortie de Drake et tenta de le rassurer sur ce point : il le protègerait. Évidemment, il ne le rassurait pas pour qu'il se sente mieux mais plutôt pour qu'il ne tente rien de stupide. Autant dire que ce n'était pas joué d'avance. D'ailleurs il commençait déjà à poser des questions. Tout un tas.

Le démon lui avait tendu la plume sans rien répondre, en espérant que ce serait suffisant pour le faire taire mais ce fut encore pire et les questions fusèrent de plus belle. Le démon était plutôt d'avis de le laisser dans le noir. Il avait bien assez parlé comme ça depuis son retour. C'était à croire qu'ils ne savaient faire que ça. Il ne se rappelait pas que les mortels étaient si bavards... Mais bon, si il voulait vraiment asseoir son emprise sans user d'une magie brutale, il devrait lui concéder quelques mots. D'autant plus qu'il osait le regarder dans les yeux. Il fallait croire qu'il avait plus d'audace que les adultes censée le protéger.

Avec un soupire agacé, il se redressa de toute sa hauteur et toisa une seconde le "garçon" d'un air sévère. Qu'il serait plus simple de le laisser de côté. Mais il perdrait sans aucun doute un jouet ou peut-être même un pion de valeur et serait assurément mis en pièces par Drake. Ce qui ne lui ferait pas grand chose. N'est ce pas ? Il ignorait si c'était parce qu'il lui manquait un peu de son essence ou si ça venait de son appropriation des souvenirs du gamin dont il avait pris le corps mais il lui paraissait ressentir un peu d'autre chose que de l'indifférence pour le lycan. C'était très pénible. Il note mentalement qu'il lui faudrait régler ce problème.

Le démon prit finalement la parole en inclinant la tête sur le côté nonchalamment.

"Je te protège parce que j'en ai envie. Pour l'instant."

Il se pencha vers l'avant et posa le bout de son index sous le menton du lycan, le forçant à redresser davantage la tête alors que ses lèvres s'approchaient des siennes.

"Cain avait une si haute estime de toi. Je compte découvrir si tu vaux vraiment le coup."

Son sourire s'élargit bien que son regard reste glacé.

"Dans tous les sens du terme."

Le reste de sa main vint enserrer le menton de Garreth. Sans forcer, ou à peine. Pourtant n'importe qui dans sa position aurait senti que sa poigne était de fer et pourrait vite devenir d'acier.

"Sois assuré que je livrerai moi-même ce qu'il restera de toi à Drake si tu t'avérais décevant."

D'un geste autoritaire, il retira sa main et le relâcha en se redressant. Le noir qui avait envahit ses yeux disparut progressivement, seul l'ocre demeurant vivace alors qu'il continuait.

"La plume est à mon familier. Concentre toi sur elle en projetant une pensée ou un sentiment. Euros viendra à toi."

Il n'expliqua pas. Pour lui, les questions de familiers étaient choses faciles à comprendre. Un lien résiduel existait entre l'animal et le sorcier. Le maître pouvait voir par ses yeux à tout moment, en prendre le contrôle et manifester un minimum de pouvoirs par son biais.
Il ne disait pas non plus que c'était le moyen le plus simple pour lui, démon, de pénétrer l'académie où il avait quelque chose à y chercher.
Quand à ce que Caïn avait prévu pour Garreth...

"En attendant, tu seras mes yeux et mes oreilles à l'académie."

Inutile de lui confier tout de suite la tâche principale. Mieux valait d'abord se débarrasser du reste : Lisana notamment.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Garreth Doreagan
Apprenti 2e sphère Méridius
Age du personnage : 20 ans
Race : Lycan
Pouvoirs : détection de la magie
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 19 Déc - 17:10
-Je te protège car j'en ai envie. Pour l'instant.

Eh bien, c'était déjà ça...je préférais largement une réponse comme celle là plutôt que « finalement effectivement je n'ai aucune envie de te protéger et si je le voulais, je te tuerais ici et maintenant ». Cela dit je pense qu'il n'y avait pas vraiment que son envie comme explication. J'étais forcément quelqu'un à exploiter d'une manière ou d'une autre, et il fallait que je sache pourquoi.

Pourrais-je peut-être faire l'agent double ? Ça semblait risqué dit comme ça, et d'un côté je n'imaginais pas le démon ou Drake croire un seul instant que je me serais rangé du côté du mal. Ils me surveilleraient, testeraient mes capacités.

...cependant...

Manipuler, mentir, c'était quelque chose que je savais faire. Mon dégoût de moi-même et mon manque de confiance en moi m'a appris à faire des masques pour ne pas être qui j'étais vraiment. Je pouvais peut-être tenter le coup. Ça risque de ne pas être impossible. Et puis qu'est-ce qui me reliait à l'académie au fond ? Cain était mon seul et véritable ami jusque là, Astoria, bien qu'une ange gardienne, n'était pas vraiment proche de moi, elle me protégeait comme elle l'aurait fait avec n'importe quel autre élève. Nimwe, mon professeur de spiritualité ? Une personne haute dans mon estime, peut-être la dernière chose qui me rattache à targatt. Je n'aurais aucune raison de me ranger du côté du bien, après tout je n'ai plus rien à protéger.

Peut-être que je devais puiser dans mon doute. Le doute sur le bien et le mal. J'ai été bon toute ma vie. Je pardonnais, j'avais pitié, j'avais de l’empathie, j'étais juste et sage. C'était épuisant...épuisant d'être toujours bon. D'être bon et quand bien même je le faisais, rien ne changeait. Le mal était partout, je finissais blessé, ou insulté. Mais je devais rester bon. Pour le simple principe morale. Pour le simple fait d'être bon et que je devrais m'en contenter. Parfois, faire le mal était un peu soulageant. Au fond de moi, je me doutais que ce n'était pas une meilleure voie mais...mais peut-être que si j'arrivais à me mentir à moi-même, alors je ne pourrais que mieux mentir à Caïn et ses alliés.

-Cain avait une si haute estime de toi. Je compte découvrir si tu vaux vraiment le coup. Dans tous les sens du terme.

Me dit-il, levant ma tête de sa main pour que je puisse lui faire face. Il était bien plus grand que moi, et rajoutez à ça son sourire plus élargis, son regard froids, sa poigne que je sentais forte, même si il n'en utilisait pas tant que ça...Je frissonnais, rien qu'en le sentant me toucher.

-...c'est bien car vous étiez lui que je vous obéis pour le moment. Ça et...eh bien, l'envie de ne pas me faire tuer ici et maintenant, je ne le nie pas.


J'avais peur pour ma vie, oui. Je n'ai jamais été autant en danger. Je pouvais refuser de travailler pour lui. Je pouvais jeter la plume dés maintenant, fuir...mais à partir du moment où je ferais ça, je perdrais la protection qu'il m'offrait. Et je ne me sentirais pas du tout en sécurité à l'académie dorénavant. Mes craintes se justifièrent par les nouvelles paroles de Caïn, devant moi.

-Sois assuré que je livrerai moi-même ce qu'il restera de toi à Drake si tu t'avérais décevant.

Ouaip ! Je pense que je vais garder la plume ! Il retira enfin sa main de mon visage, non sans montrer une gestuelle autoritaire, supérieure. Le noir de ses yeux redevinrent blancs. Je bougeais un peu ma mâchoire, comme si elle était heureuse de ne plus ressentir ses doigts de fer contre elle. Il finit par m'expliquer à quoi servait la plume.

-La plume est à mon familier. Concentre toi sur elle en projetant une pensée ou un sentiment. Euros viendra à toi.


Euros, hein ? C'était donc le corbeau qui s'était posé sur son épaule. J'aimais beaucoup les corbeaux. Une espèce intelligente, maligne, espiègle. Quand on regarde un corbeau, la plupart du temps, on remarque que le corbeau se sent observé, et qu'il agit par rapport à celui qui l'observait. Sans parler des ruses qu'il pouvait faire. Cependant, ce familier était des plus inquiétants. J'étais convaincu que ce n'était pas un simple corbeau, ou alors qu'il venait d'ailleurs.

-En attendant, tu seras mes yeux et mes oreilles à l'académie.


C'était bien ce que je pensais. J'allais donc être une taupe à l'intérieur de l'académie. Il en avait bien besoin après tout, il ne devait pas avoir grand monde de son côté ici.

-Je vois...et si je découvre quelque chose d'important, il faudrait que j'appelle Euros, et tout sera transmis...pratique...


Est-ce que je faisais bien ? Est-ce que je faisais la bonne chose ? Peut-être que c'était la seule chose possible. Ou en tout cas la seule chose raisonnable à faire. Tout était devenu beaucoup trop compliqué. Beaucoup trop dangereux. J'aurais très certainement préféré une vie plus simple. Une vie où j'aurais été un humain lambda, sans pouvoir, qui aurait eu une vie normale, simple, pas forcément facile, mais au moins sans avoir à risquer sa vie ou sa santé tous les jours.

Je le regardais à nouveau dans les yeux. Ça aurait pu être perçu comme un acte de défi, même si ce n'était pas du tout l'objectif. Son statut de démon n'allait pas m'empêcher de le faire et il allait devoir le comprendre.

-Vous voulez savoir si Cain avait raison sur moi? Tant que vous avez son corps, je vous prouverais que je peux me montrer utile.

Ai-je répondu. Mon ton n'était pas défiant, mais il était déterminé. J’espérais qu'il prenne ça d'une bonne manière. Après tout, je lui disais plus ou moins que je serais obéissant tant qu'il restait une partie de Cain en lui. Si ça venait à disparaître...eh bien, j'aimerais pouvoir dire que je serais le premier à lui enfoncer un poignard dans le dos, mais mieux vaudrait que ce soit une personne plus forte que moi qui le tente.

Le bleu de mes yeux commencèrent à bouger tel des vagues, alors que je regardais dans ses yeux. Je voyais...le mal. je voyais en son intérieur toute la violence, la mesquinerie, le désir...et je cherchais quelque chose d'autre. Un quelconque signe de mon Cain. Une petite lueur derrière la pierre et la lave qui sert de paroi à l'âme de son ancêtre. Le démon pouvait sentir d'ailleurs mon contact, qui n'était en rien agressif. Il était même presque doux, accueillant, comme si je le touchais du bout des doigts de mon don. ce n'était pas moi qui forçait mon chemin dans son être. Il signerait mon arrêt de mort si je faisais ça! c'était juste en surface. Je savais que son âme n'était pas pénétrable. Il était trop fort pour que je le sonde. Mais si le démon ressentait ce contact magique, alors peut-être que Cain, endormis en lui, agonisant, pouvait le sentir aussi...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cain Hexes
Apprenti de 2nde Sphère - Talmar
Age du personnage : 19
Race : Humain
Pouvoirs : Pyrokinésie et aura de terreur
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 22 Déc - 14:36
Alors que Caïn faisait comprendre à Garreth qu'il attendait de lui l'obéissance et qu'il l'utiliserait autant qu'il le souhaiterait, ce dernier lui confirma qu'il obéirait. Le démon plissa les yeux une seconde. Il mentait ? Aucune idée mais ça aurait été des plus probables. Bien qu'il paraisse normal à qui que ce soit de ne pas vouloir mourir et d'être capable pour se préserver de passer en quelque sorte à l'ennemi, ça étonnait toujours autant Caïn qui n'avait en fait jamais vraiment eu à se remettre en question. Ou du moins il n'avait eu à remettre en question que son humanité, ce qui n'était pas grand chose en fin de compte. Et puis ça datait tant qu'il ne se souvenait de cette période comme au travers d'un brouillard et comme si il s'était agit de quelqu'un d'autre.

Mais là, pour le moment c'était de Garreth qu'il s'agissait. Du gentil petit lycan, si sage, patient et si intelligent. Il mettait un point d'honneur à pardonner et pourtant, il n'avait rien fallut d'autre qu'une menace claire pour qu'il accepte de lui obéir ? C'était un peu trop facile. D'un autre côté, le démon "se rappelait" qu'il avait offert à Hedryan de lui obéir là aussi en échange de la vie "sauve" du propriétaire du corps que le démon occupait actuellement. Finalement, peut-être ne mentait-il pas. Dans tous les cas il s'en rendrait sans doute compte bien assez tôt.

Le démon avait toutefois préféré faire comprendre à Garreth ce qui lui arriverait en cas de déception, ou de trahison. Il le livrerait à Drake. Pas entier. Et l'ancien chef des Leckard le finirait comme bon lui semblerait. Ancien ? Oui, après tout le véritable chef était revenu des enfers. Il était normal qu'il récupère la place qui lui était due. Au moins en privé. Pour ce qui était de la "vie" publique, Caïn connaissait assez les mortels pour savoir qu'il vaudrait mieux qu'il n'ébruite pas trop sa nouvelle nature. Il serait plus aisé de continuer à se faire officiellement passer pour le petit-fils de Drake.

Mais là n'était pas la question. Pas encore en tout cas. La conversation avait dérivée sur son familier et il était finalement clair pour Caïn, que son "ami" ne comprenait qu'à moitié ce dont il s'agissait, bien qu'il n'ait pas eu trop de mal à cerner quel serait son rôle. Caïn secoua la tête.

"Oui en quelque sorte. Je peux faire en sorte qu'Euros témoigne d'un certain pouvoir pour te venir en aide par exemple. "

Mais c'était la cadet de son ambition. L'utilité principale du lien qui l'unissait à Euros était la faculté de se téléporter à l'endroit où il se trouvait. Ce dont Garreth n'avait pas conscience c'était qu'en convoquant Euros au sein de l'académie, il créerait ainsi une faille béante dans la sécurité des lieux en permettant à un démon d'y avoir libre accès. Car si l'académie lui était pour l'instant interdite du fait du bouclier, si une personne déjà à l'intérieur l'invoquait ou permettait qu'il le fasse notamment via son familier, alors la magie ferait en sorte d'outrepasser le bouclier puisque la personne en y entrant n'était pas réellement "physique". Une faille classique mais qui, bien exploitée, permettait bien des choses.
Garreth était en quelque sorte son cheval de Troie et tout cela grâce à une plume et un familier qui, lui était libre de se déplacer comme n'importe quel animal.

Finalement, le lycan l'alpagua du regard, le soutint même. Ses yeux avaient quelque chose d'intense. A coup sur il ferait un très bon amant. Garreth reprit la parole. A sa question, le démon acquiesça. Évidemment qu'il voulait le savoir mais pas comme ça. Pas par la parole. Mais la suite de sa réponse arracha un sourire à la fois satisfait et un brin mauvais/pervers au démon. Il serait donc docile ? C'était quelque chose qu'il testerait assurément. Et qui commencerait très vite.

Puis, distraitement, il constata que les yeux de son nouvel acolyte changeaient de couleur. Son hôte l'avait déjà vu faire aussi ne se sentit-il pas menacé. Au contraire. Il voulais voir et sentir ? C'était avec plaisir. Le démon modula son aura pour la révéler telle qu'elle était : une masse informe et grouillante de ténèbres corruptrices comme si son aura était composée d'une multitude d'insectes ou de formes à moitié animales et pour le moins effrayantes, prêtes à fondre et dévorer l'être qui les approcherait de plus près. D'une autre forme qu'un lycan, il était clairement un prédateur. Sous la masse grouillante, mouvante, grésillant tel un essaim infernal, il n'y avait pas rien. Mais pas de lumière, pas de lueur, aucun signe de ce qu'avait pu être un jour "Cain". Seul le démon semblait présent et prêt à bondir. Bondir, broyer, déchirer, conquérir, posséder. Tout était violence et envie, arrogance et puissance. Pourtant derrière cette laideur, cette lourdeur et malveillance qui empuantissait toutes les sensations, l'être au centre de cela était d'une prestance, d'une présence quasi magnétique.

"Vois moi."

Il s'attendait presque à ce que Garreth se mette à crier. Les novices avaient cette propension à vite céder.
Pour autant, Caïn d'un geste négligent enserra les jambes de Garreth, et sa canne, d'un étaux d'ombre. Sans lui faire trop mal mais assez fort pour empêcher tout mouvement de retrait.

Le démon pencha la tête vers l'avant et avec lenteur -pour laisser le temps à Garreth de sentir la pression s'accroitre sans doute- déposa ses lèvres sur celles du jeune homme devant lui. Forçant plus ou moins l'accès à sa bouche de sa langue, il essaya d'accentuer le baiser.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Garreth Doreagan
Apprenti 2e sphère Méridius
Age du personnage : 20 ans
Race : Lycan
Pouvoirs : détection de la magie
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 30 Déc - 12:27
-Oui en quelque sorte. Je peux faire en sorte qu'Euros témoigne d'un certain pouvoir pour te venir en aide par exemple.

La façon avec laquelle il avait dit ça suggérerait que Euros pouvait faire quelque chose d'autre. Quelque chose de plus actif que de servir de messager. Il pouvait changer de forme? Combattre des personnes? Utiliser un pouvoir offensif? Faire se téléporter quelqu'un à son emplacement? Faire des illusions? Il y avait trop de possibilité pour que je fasse un choix parmi ces théories diverses. C'était dangereux de la porter sur moi, à l'académie ou ailleurs. Malheureusement...nul doute que je ne pouvais m'en débarrasser sans que Caïn ou quelqu'un d'autre soit mis au courant.

Non, je devais définitivement le garder sur moi. espérer que les répercussions ne soient pas trop graves, et que mes camarades et professeurs soient assez...clément envers moi pour me pardonner un jour d'avoir aidé l’ennemi. Mais c'était ça ou la mort...ou plutôt souffrance et mort. J'étais encore jeune, bon sang, j'avais la vie devant moi. Et je ne voulais clairement pas mourir, on ne pouvait pas me reprocher ça non? Non?...

Lorsque je le regardais dans les yeux, cherchant pour voir si peut-être je pouvais y trouver une partie de l'ancien Cain, je fus surpris de voir une ouverture. Est-ce qu'il y aurait une faille?

-Vois moi

Il avait repéré mon pouvoir. Il n'était certes pas des plus discret. Soudainement, je comprenais mieux l'intérêt de cette faille. Il l'avait créé pour que je m'en approche, comme un piège à loup qui allait se refermer sur moi. Cette faille s'ouvrit d'un coup. Ce que je vis à l'intérieur...une masse noir, difforme, grouillante...il n'y avait que les ténèbres, des ténèbres lourds, intense, étouffantes.

Mes yeux s'écarquillèrent alors que je les voyaient m'entourer tel une nuée d'insecte. Ce n'était pas comme la lumière rassurante et chaleureuse. les ténèbres voulaient me broyer, me posséder, m'ingérer. Que je devienne sien, une part d'eux. Une corruption en somme de mon esprit, mais que mon esprit ne pouvait pas s'empêcher de rejeter. Le loup gémissait, glapissait d'inquiétude, puis de terreur. Cet envahissement commença à devenir acide au fur et à mesure que je le refusais, et il me rongeait. mon âme commençait à souffrir. Si je ne devenais pas les ténèbres, alors j'allais disparaître de leur main.

Je m’apprêtais à reculer, voulant m'en échapper, après avoir entendu comme les grognements d'une sombre créature au milieu des ténèbres. mais quelque chose semblait tenir, me retenir sur place. Caïn s'approcha, lentement, tel un prédateur, approchant son visage. Terrorisé. Je crois que je n'avais jamais été aussi terrorisé de ma vie. Mon esprit criait tel une bête rongé de part en part, criant à l'aide, sentant comme la mort s'approcher et venir. Elle sentait la bête malsaine, mauvaise, ramper vers moi pour se repaitre de mon âme, trop penché vers la lumière.

Je sentais Caïn m'embrasser. Je sentais sa langue forcer un passage. Trop de choses, de partout! L'AGRESSION DU CORPS, L'AGRESSION DE L'ESPRIT, L'AGRESSION DE MON ÊTRE EN ENTIER. TOUT CRIAIT, TOUT HURLAIT, TOUT SOUFFRAIT

Envahis, vaincu, abattu, agonisant...je m'évanouisais sous toute cette intensité. Mon être n'en pouvait plus, et s'était comme éteint devant cet assaut, alors que ma tête tombait en arrière et que mes muscles me lâchèrent. Mon esprit, enfermé dans Caïn, sembla s'effacer, comme si ça n'avait été jusque là qu'une illusion, et retourna en moi avec le peu de force qui lui restait.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cain Hexes
Apprenti de 2nde Sphère - Talmar
Age du personnage : 19
Race : Humain
Pouvoirs : Pyrokinésie et aura de terreur
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 30 Déc - 19:32
Le jeune lycan l'avait questionné sur la plume et Caïn, de bonne grâce y avait partiellement répondu. Malgré la forte suspicion que Garreth ait compris qu'il cachait encore quelque information là-dessus, son jeune ami n'avait cherché à en savoir davantage. ne preuve de sagesse sans doute. Toujours est-il que le démon appréciait de ne pas se perdre en babillages inutiles. C'était entre autre pour cette même raison qu'il ne s'était pas senti offusqué le moins du monde lorsque Garreth avait utilisé son pouvoir de vision et plus encore, de vision de l'aura sur lui.

Que ce soit pour en apprendre plus ou simplement pour chercher ce qui subsistait de son hôte, peu lui importait. Il ne cherchait pas à cacher sa vraie nature et n'avait pas vraiment de pudeur qui lui aurait commandé de stopper le jeune homme. Au contraire, ça ne le gênait pas qu'il le voit tel qu'il était. Ainsi il se rendrait compte de lui-même qu'il devrait lui obéir, dans son propre intérêt. Le mieux serait évidemment qu'il se laisse corrompre par l'aura que Caïn émettait. Progressivement. Qu'il change légèrement. Pas trop. Pas besoin. Mais ça serait amusant et intéressant de le voir changer par son contact. Que l'être si pur devienne un des leurs. Il ne deviendrait pas un démon avant de longues années, et sa mort. Mais au moins pourrait-il devenir un compagnon de 'route' amusant.

Mais ils n'en étaient pas là. Pour l'instant, il désirait juste voir la réaction de son jouet. Caïn aurait adoré profiter de lui sur le champ. Intégralement. Corps et âme. Mais le lycan s'était tendu puis tétanisé. Il avait même parut à Caïn qu'il avait tenté de reculer mais heureusement, il l'avait déjà enserré de sorte qu'il resta sur place.

Les yeux agrandis de terreur, il semblait sur le point de craquer. Cette expression dans son regard comme dans son expression corporelle étaient des plus excitantes. Le sourire du démon s'élargit alors que ses yeux luisaient intensément. Garreth avait l'air de souffrir. Ce n'était pas une mauvaise chose. Avec lenteur, le démon se pencha vers son protégé et l'embrassa plus profondément, ses yeux s'ancrant en lui.
Ce fut sans doute l'épreuve de trop car les muscles de Garreh l'abandonnèrent et il partit à la renverse.

Caïn le rattrapa et le prit dans ses bras comme on le ferait d'un être fragile. Il le considéra un instant et modula son aura pour la dissimuler davantage, comme il l'avait fait en fait avant l'activation du pouvoir de Garreth.

Se redressant en tenant toujours contre lui le lycan, il tourna la tête vers l'endroit d'où il venait. Devait-il l'emmener à la demeure des Leckard. Demeure des plus confortables soit dit en passant pour qu'il s'y repose ? Non. Il devrait apprendre à gérer cela si Garreth devait vraiment être amené à devenir sa chose. Car il était évident que le démon ne passerait pas son temps à contenir son aura pour le bien-être d'un normal. Aussi mignon soit-il.

Après un instant de réflexion, il l'allongea par terre d'un côté de la rue déserte pour le moment et écarta une mèche de cheveux du visage du lycan.

Paume ouverte à quelques centimètres du torse de son protégé, Caïn l'irradia d'une ombre qui parut pénétrer son corps. Rien de néfaste. Ou pas trop du moins. Il venait seulement d'utiliser un des emplois du sortilège "jouet" qui permettait de purger une personne de tous les effets négatifs, y compris la mort. Garreth serait donc protégé d'éventuels dommages qui entraineraient sa mort (il paraitrait mourir puis revenir à la vie et ça n'enlevait rien à la douleur) mais surtout, il venait de le purger de la corruption que son aura lui avait déjà occasionnée. Caïn bien sur aurait adoré qu'il sombre. Mais il fallait que ça soit un choix conscient. Car ainsi ce serait plus profond et nul ne pourrait le faire revenir. Et puis, Caïn se plaisait à croire qu'il possèderait une sorte d'angelot.

Quand aux visions de terreur que Garreth avait subi, Caïn ne pouvait rien y faire. C'était dans sa mémoire mais de son propre point de vue mieux valait que l'étudiant soit conscient de qui il avait face à lui. Aussi préféra-t-il ne pas toucher à la mémoire du lycan.

Il posa le bout de son index sur le front de ce dernier et lui envoya une petite décharge d'énergie, négative. Mineure. Ce n'était pas pour le blesser mais juste pour le forcer à reprendre conscience.

"Garreth..?"

Appela-t-il doucement, d'un ton qui rappelait celui du garçon à qui il avait prit le corps et adoptant le même regard. Toujours assis, penché sur le lycan, il attendit un signe.

"Garreth, tu vas bien ?"

Il ignorait si ses paroles allaient le faire réagir plus vite, allaient le faire sortir de sa torpeur mais il avait encore le désir de lui parler, de profiter de sa présence, et considérait ce petit interlude comme un entracte plus que comme la fin de leur conversation.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Garreth Doreagan
Apprenti 2e sphère Méridius
Age du personnage : 20 ans
Race : Lycan
Pouvoirs : détection de la magie
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 10 Jan - 20:59
C'était la première fois de ma vie que je sombrais dans l'inconscience. C'était...étrange. Comme dormir, et pourtant si différent. Ton cerveau lui-même avait décidé de tout mettre en veille, et il n'y avait aucun rêve. Une sorte de grand vide, où l'on se baignait pendant quelque minutes, sans pouvoir ressentir, ni réfléchir.

Mais rapidement, je sentais un petit quelque chose. Mon corps s'agita un petit peu, réagissant. Un petit choc au niveau de mon front. Je sentais mes muscles, mon corps à nouveau. Mes sens se reconnectèrent un petit peu, malgré le fait que j'étais encore trop épuisé pour ouvrir les yeux.

-Garreth?

J'entendais une voix familière et rassurante. Je me forçais à ouvrir les yeux, poussant un gémissement un peu embêté. Une partie de moi voulait rester à terre et reprendre des forces, mais je me forçais à réveiller mon corps et mon esprit.

L'espace d'un moment, je voyais Cain penché devant moi.

-Garreth, tu vas bien ?

Ce bon vieux Cain, sombre, charismatique, fort, mystérieux...Pendant un moment j'étais comme rassuré. Mais lorsque je retrouvais mes esprits, mon air paisible s'effaça, et afficha comme de la déception.

Non, rien n'avait changé. C'était toujours son ancêtre. C'était toujours le démon. Et il était penché au dessus de moi, tenant de faire...eh bien, je ne sais quoi d'ailleurs. Me tromper? Me donner des faux espoirs? Jouer avec mes émotions?

Mes yeux, retourné à leur couleur habituelle, sembla figé. le bleu ciel et doux, presque flottant, ressemblait plus à de l'eau gelé, dur. Je lui jetais un regard des plus froids, presque agacé.

-Comme si vous vous inquiétez pour moi...

J'avais envie de me lever, mais tant qu'il restait penché au dessus de moi, je n'avais aucune envie de le faire. ça m'aurait forcé à me rapprocher un peu trop de lui, et après ce que j'avais vu, je ne voulais presque aucun contact avec ce démon. Cependant, mon ton resta le même, alors que je le regardais dans les yeux.


-Vous vous inquiétez pas pour moi. Vous allez m'utiliser jusqu'à ce que j'aurais fais vos besognes, ou alors jusqu'à ce que vous vous lassiez de moi. Suite à quoi vous allez me tuer, laisser mon sort entre les mains d'une personne tel que Drake ou alors tenter de me corrompre. faites ce que vous voulez, vous pouvez m'envoyer faire l'espion, le messager, servir de domestique ou de jouet, me rappeler "qui est le patron" ou "m'apprendre le respect" comme les gens comme vous le font, avec de la violence physique et mentale...mais par contre, ne me prenez pas pour un imbécile en me faisant croire que vous tenez à moi une seule seconde car on sait tout les deux que c'est faux. Vos actions parlent pour elles.


Mon côté "stratège" avait disparus sur le moment. Je ne planifiais pas mes mots avec attention pour brosser mon interlocuteur dans le sens du poil. En temps normal, j'aurais fais l'idiot. J'aurais fais le gamin stupide qui se prendrait trop au piège, l'innocent jeune homme facilement manipulable, afin qu'on ne me voie pas comme un danger. Je n'aurais rien dit qui aurait ressemblé à de la provocation ou de l'insubordination. Mais cet épuisement soudain, additionné avec un peu de lassitude, m'empêchais de réfléchir tranquillement. La franchise était une chose dangereuse, surtout devant une personne comme lui. Je restais au sol, comme attendant quelque chose, que ce soit me tendre la main, me frapper, s'éloigner...étonnamment je m'en moquais sur le moment. Arrivera ce qui arrivera.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cain Hexes
Apprenti de 2nde Sphère - Talmar
Age du personnage : 19
Race : Humain
Pouvoirs : Pyrokinésie et aura de terreur
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 26 Jan - 14:30
Les yeux bleu du jeune lycan se rouvrirent finalement. Bon, au moins il ne paraissait pas lobotomisé. Les esprits trop crédules ou trop faibles pouvaient assez mal se remettre de la vision de ce qu’était réellement un démon. Et pour les plus atteins, il leur arrivait même de sombrer dans une folie passagère. Ce n’était a priori pas le cas, ce qui était une satisfaction pour le démon. Ca lui confirmait que Garreth était plutôt fort au moins mentalement.
Le regard de Garreth pourtant se durcit subitement. Cet air glacial lui allait comme un gant il fallait l’avouer, ca lui donnait un air rebelle et pour l’esprit tordu de Caïn, ça sonnait comme la promesse qu’il ne s’ennuierait pas avec lui.

D’ailleurs voilà qu’il se remettait à parler. Ou plutôt à le houspiller. Caïn écarquilla les yeux, surpris par la fougue du semi-canidé. Donc, en résumé, il avait pleinement conscience de tout, mais se permettait tout de même de lui parler sur ce ton ? C’était sur. Il le garderait.

Il mit toutefois une bonne seconde de plus pour analyser ce qu’il venait de dire, trop obnubilé qu’il l’avait été par l’énervement et le visage courroucé du jeune homme qui lui paraissait de plus en plus attirant. Toujours penché vers lui jusque là, il finit par se redresser en riant un peu.

« Voyons Garreth, je m’inquiète pour toi. Après tout, j’ai fais miens l’ensemble des souvenirs de ton précieux petit ami tout comme ce qu’il a pu ressentir. Dans une certaine mesure du moins. »

Il ne fallait pas non plus qu’il aille croire que le démon pouvait être amoureux. Ca aurait été une grossière erreur. Mais il était vrai qu’en ayant connaissance de tout ce que savait le petit Cain du lycan et de ce qu’ils avaient vécu –d’ailleurs une partie l’avait été en sa présence- il s’était un peu laissé amadoué par ce dernier.

« En tout cas rassures toi, je ne te prends pas pour un idiot. Et je peux comprendre ta frustration. Je te demande beaucoup après tout. »

Demander ? Ce n’était pas le mot. Il lui en imposait beaucoup, et lui en imposerait d’autant plus dans les mois à venir. Mais, il était pleinement conscient qu’il tenterait de jouer contre lui à un moment ou un autre. Or, il préférait éviter cela. Et puisque c’était la perte de son ami qui lui posait le plus de problèmes, peut-être pouvait-il arranger ça. Evidemment jamais il ne cèderait la place qu’il avait faite sienne et d’ailleurs il commençait à songer à finaliser le rituel de contrôle par une fusion pleine et entière. Mais ce serait pour plus tard. Actuellement, la minuscule partie qui restait du jeune Cain gisait recroquevillée et en lambeaux quelque part dans son subconscient. La question était la suivante : Voulait-il vraiment faire monter le jeu au point de se créer un point faible, aussi mineur soit-il ?

Ses yeux ocres se posèrent un instant sur le visage de Garreth qu’il examina une longue seconde avant de lâcher un bref soupire comme un signe de capitulation. Par pour Garreth mais pour lui-même. Il fallait croire que ce qu’il avait puisé de l’esprit du gamin polluait davantage le sien que ce qu’il avait pensé. Ce ne serait pas un problème… si il y prenait garde.

« Je peux te permettre de revoir ton Cain si tu le souhaites en guise de… disons de paiement pour les services que tu accompliras pour moi. Je ne parle pas de jouer la comédie mais de le laisser remonter à la surface. »

Il marqua un temps de pause le temps que la proposition soit intégrée par la taciturne lycan et reprit.

« Mais, je dois te prévenir si tu acceptes que j’ignore dans quel état il sera. »

Il sourire mi-amusé mi-sadique germa sur ses lèvres et qu’il ne s’encombra pas à dissimuler.

« Il a échappé de peu à sa destruction totale. Il ne doit pas rester grand-chose de lui, autre que des miettes ou un fragment peut-être. Je ne sais même pas si il sera assez fort pour avoir un semblant de conscience. »

De nouveau, une pause. Le démon tendit la main devant lui et un contrat y apparut. Vierge tout d’abord, il se mit soudain à se couvrir de caractères infernaux et qui pourtant, permettaient à Garreth de les comprendre, puisqu’il serait peut-être le co-signataire. Rien n’obligeait Cain à faire cela, en général il n’aimait pas se référer à un contrat, c’était trop rigide à son gout, mais… Il avait appris à jouer avec les petites lignes et les tournures alambiquées pour parvenir à ses fins tout en offrant une bonne dose de plaisir, ou du moins une bonne dose de ce que voulait le contractant. Sans même faire attention à ce qui était en train de s’inscrire, il reprit.

« Je peux te permettre de le voir. Durant ce laps de temps, tu seras libre de l’aider si tu le souhaites, du moins tant que l’aide que tu lui apportes ne me nuit pas. »

Il haussa les sourcils l’air de dire « cela va de soi ».

« Le contrat nous liera évidemment. D’habitude je réclame l’âme de la personne en échange de ce qu’elle souhaite. Mais dans ton cas, je consens à te la laisser intacte et à négocier ta soumission totale à ma volonté contre l’opportunité de revoir ton dévoué petit amoureux. Si il t’importe tant que ça… »

Le ton était quelque peu condescendant mais il aurait pu être pire. Si Garreth acceptait, il faudrait négocier un peu avant afin de déterminer la durée et les conditions dans lesquelles le démon laisserait place au gamin, en plus de quelques broutilles dont Cain ne parlerait sans doute pas à l’intéressé, histoire d’avoir une bonne longueur d’avance. De même il faudrait peut-être voir ce qu’il arriverait à l’un ou à l’autre ni le contrat n’était pas respecté, à moins qu’il passe la partie qui le désignait sous silence afin que le contrat soit encore davantage à son avantage.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Garreth Doreagan
Apprenti 2e sphère Méridius
Age du personnage : 20 ans
Race : Lycan
Pouvoirs : détection de la magie
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 7 Fév - 18:23
Le démon finit par rire en écoutant mes paroles. Au moins il ne semblait pas énervé et sur le point de m'arracher la jugulaire. c'est déjà ça.

-Voyons Garreth, je m’inquiète pour toi. Après tout, j’ai fais miens l’ensemble des souvenirs de ton précieux petit ami tout comme ce qu’il a pu ressentir. Dans une certaine mesure du moins.

C'était bien beau, mais pour moi ça ne voulait rien signifier. Il pouvait avoir suivi l'histoire de notre relation, ça ne voulait pas dire qu'il avait les même sentiments que Cain. Tous les souvenirs du monde ne ferait pas de lui la personne que j'ai connu. Mais je ne disais rien à ce propos. Après tout j'avais déjà parlé avec une franchise dangereuse, et pour mon propre bien mieux valait que j'évite de pousser le bouchon un peu trop loin...pour le moment.

-En tout cas rassures toi, je ne te prends pas pour un idiot. Et je peux comprendre ta frustration. Je te demande beaucoup après tout.

Je commençais à me poser des questions. Je ne connaissais rien des démons et je me demandais ce qu'ils ressentaient. étaient-il capable de ressentir tous les même sentiments que n'importe quelle race? La colère, l'envie, le plaisir, le dégoût, je n'en doutais pas, mais les choses comme l'amour ou la tristesse? Est-ce que les démons avaient la capacité de se sentir coupable, honteux? Pouvaient-il sentir de l'empathie? Il disait qu'il pouvait me comprendre, mais je me demandais si c'était vraiment le cas. où si c'était qu'une façon de parler. Si il était capable de dire ça car il y avait une petite partie non démon en lui qui devait modifier sa façon de voir les choses. Je prédis de futures nuit blanches à la bibliothèque de l'académie, devant des livres traitant du sujet...

Je me relevais péniblement, pestant devant la lenteur de mes mouvements. Ce qui prenait deux secondes en prenait six pour un handicapé comme moi. Me regardant, il poussa un soupir. Il semblait comme résigné.

-Je peux te permettre de revoir ton Cain si tu le souhaites en guise de… disons de paiement pour les services que tu accompliras pour moi. Je ne parle pas de jouer la comédie mais de le laisser remonter à la surface.

Mes yeux s’écarquillèrent un peu. Qui que quoi? Le...revoir? Voilà qui était une proposition intéressante. Une que je n'aurais jamais cru entendre vu les circonstances. Un peu d'espoir naquis en moi, et je me mis face à lui, attendant la suite. Où était le piège...

-Mais, je dois te prévenir si tu acceptes que j’ignore dans quel état il sera. Il a échappé de peu à sa destruction totale. Il ne doit pas rester grand-chose de lui, autre que des miettes ou un fragment peut-être. Je ne sais même pas si il sera assez fort pour avoir un semblant de conscience.

Je soupirais. évidemment...ça n'aurait pas pu être aussi facile que ça. Cain devait être dans un sale état.
Le démon ne tarda pas à faire apparaître une feuille vierge. Rapidement, elle commença à se remplir d'elle-même, et se transforma en un grand contrat, bien fournis.

Je peux te permettre de le voir. Durant ce laps de temps, tu seras libre de l’aider si tu le souhaites, du moins tant que l’aide que tu lui apportes ne me nuit pas. Le contrat nous liera évidemment. D’habitude je réclame l’âme de la personne en échange de ce qu’elle souhaite. Mais dans ton cas, je consens à te la laisser intacte et à négocier ta soumission totale à ma volonté contre l’opportunité de revoir ton dévoué petit amoureux. Si il t’importe tant que ça…

ça faisait beaucoup à prendre en compte. Je pourrais le voir, mais je ne savais pas vraiment comment je pourrais le voir. Prendrait-il temporairement contrôle du corps? Serait-ce une projection? Je pénétrerais son esprit pour aller le voir lui-même? Et même si ça me ferait plaisir de le voir...ce serait peut-être une mauvaise idée. ça pourrait l'épuiser, le faire paniquer, lui faire plus de mal que de bien. ça, ou alors me voir lui donnerait de l'espoir? De la force? Pourrait-il lutter? Très peu de chances pour que ça arrive, de plus il m'avait bien fait comprendre que toute chose que je pourrais prévoir avec lui afin de nuir au démon n'allait pas être possible.

Je ricanais légèrement en entendant les mots "soumission totale". D'un côté, c'était rassurant de savoir que j'allais garder mon âme. Même si je ne savais pas si il allait tenir parole. D'un autre côté, je n'avais pas vraiment envie de finir comme un esclave. Il me laissait la liberté de signer ce contrat ou non. Si je le signe, et qu'il ne le respecte pas, ce serait très désavantageant. Et peut-être qu'il avait caché quelque contraintes hors de ma vue par quelque tournures de phrases qui l'arrangeraient. Si je le signe et qu'il n'y a pas de supercherie, alors ce serait plutôt avantageux en vérité, vu qu'après tout j'étais déjà à sa Mercie. Mais si je ne le signe pas...Je risquais de moins bien me faire voir, mais j'aurais la liberté de pouvoir le trahir à tout moment, quand l'occasion se présenterait.

Je réfléchissais longuement, presque une bonne minute. Mais afin de ne pas trop le faire patienter, je finissais par lui faire part de mes inquiétudes.

-Je suis peu rassuré par le fait que ce contrat soit d'origine magique. Je ne souhaite en aucun cas être lié par un contrat magique par vous, ni personne. Et en toute honnêteté, vous ne semblez pas être une personne de confiance. Cependant...

Je m'arrêtais, soupirant à nouveau, agacé par ce que j'allais dire.

-Vous avez pour le moment été plus honnête et attentionné que ce que j'aurais pensé. Et je suis curieux. Je n'ai jamais rencontré votre espèce avant. Je ne peux pas promettre de ne pas vous tourner le dos. Tout comme vous ne pouvez pas me faire croire la même chose. Mais par contre nous somme sûr d'une chose: on peut tous les deux bénéficier de la présence de l'autre. J'espionne pour vous, vous me parlez de votre race. Vous devez sûrement penser que je peux changer. Que j'ai le potentiel de devenir un allié dans votre camp. C'est...peut-être le cas. Je vous laisse l'occasion de me convaincre pendant toute la durée de notre aide mutuelle.

Je ne me croyais pas capable de finir mauvais. De finir comme un être maléfique. Et je prenais un risque comme ça. Peut-être que j'allais trouver un penchant pour le mal, à la fin de toute cette histoire. Ou alors peut-être que j'allais en ressortir plus fort, plus cultivé, plus prudent de toute cette histoire. Je priais pour que ce soit le cas.

Quant à Cain...j'avais envie de le voir. Mais je ne voulais pas risquer que ce contrat lui fasse trop de mal. Tant que j'étais laissé dans une zone de flou sur son état, je ne devais pas plus risquer son existence que cela. Je trouverais une autre solution.

Je tendais la main, comme pour passer l'accord directement, de personne à personne.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cain Hexes
Apprenti de 2nde Sphère - Talmar
Age du personnage : 19
Race : Humain
Pouvoirs : Pyrokinésie et aura de terreur
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 8 Fév - 21:56
Visiblement, Garreth avait été étonné de sa réaction. A quoi s'attendait-il ? Qu'il n'étripe la personne la mieux placée pour espionner à l'académie ? Ce serait stupide de sa part. Mais Caïn avait compris que la manière rationnelle, et douce en quelque sorte, donnerait sans doute un bien meilleur résultat avec le lycan que la manière forte. Après tout, Drake l'avait testée en vain.Certes, pas aussi profondément que Caïn aurait pu le faire mais bon, il ne comptait pas passer la journée à rassurer un gamin. Certes dont il avait besoin, dans une certaine mesure.

Toujours était-il que le démon plissa les yeux, son sourire s'élargissant un peu plus en le voyant l'écouter avec attention. Il avait touché un point sensible apparemment. Le lycan se redressait lentement. Caïn ne l'aida pas, se contentant d'attendre qu'il se soit remit sur ses pieds pour expliquer ce qu'il avait en tête en cet instant.

Finalement, comme dans tout contrat, il fallait un minimum d'honnêteté, ou plutôt de faits établis sur lesquels baser le contrat. Le démon n'aimait pas y recourir. C'était davantage un truc de diable que de démons après tout. Les démons aimaient trop peu les règles pour apprécier de s'en créer eux-mêmes. Mais soit, il comptait tout de même faire un contrat qui serait davantage en sa faveur qu'à celle de Garreth. Déjà, le simple fait que le gamin ne serait sans doute jamais capable de récupérer de ce que Caïn lui avait fait subir était une assez bonne garantie que tout irait dans son sens. L'autre chose qu'il ne comptait nullement révéler était le rituel que préparait Beleth, son acolyte et qui transformerait ce corps à demi humain en un organisme totalement démoniaque. Ce ne serait pas suffisant pour combler la perte d'une partie de son essence mais ça lui permettrait de la régénérer plus vite. Et ce qui subsistait de l'esprit du gamin serait contraint soit de disparaitre pour de bon face au flux d'énergie négative, soit de..en fait il ignorait ce qu'il se passerait vraiment pour l'esprit de "l'humain". Et il s'en moquait mais ça il y avait peu de chances que ça plaise à Garreth.

Le lycan gardait le silence. Caïn en profitait pour compléter les petites lignes du contrat qui s'allongeait de plus en plus. Une bonne minute passa sans que ni l'un ni l'autre ne fasse le moindre commentaire. Le démon en profitait pour tester sa théorie de "manière douce". Et pendant un instant il crut qu'elle n'avait pas été payante puisque le jeune lycan rejeta la proposition de contrat magique sous prétexte qu'il n'était pas de confiance. Mais un contrat était un contrat, magique d'autant plus. Les deux parties étaient tenues de respecter leurs engagements sous peine de subir... Ca pouvait aller de rien du tout au pire des tourments tout dépendant de ce que l'on y avait inscrit.
Mais soit, il n'en voulait pas. Donc, que voulait-il ?

Et la suite fut une telle surprise que Caïn dut déployer des trésors de maîtrise pour ne pas rire aux éclats. Il proposait une sorte d'échange libre de données. L'étudiant espionnerait tendit que Caïn parlerait de son espèce ? Quoi ? Et c'était tout ? Pas de conditions pas de garanties ? C'était trop beau pour être vrai. Ca laissait un champ d'action bien trop large au lycan mais le démon s'assurerait d'avoir toujours une longueur d'avance. C'était par ailleurs déjà plus ou moins le cas.

Faisant mine de réfléchir, Caïn inclina la tête sur le côté, ses yeux dorés retombant vers ceux de son espion attitré. Toutefois, la fin du discours du jeune homme lui arracha un sourire malsain et ironique.

Le démon se pencha vers Garreth sans le lâcher des yeux et entoura de ses bras le jeune méridius, son visage se rapprochant du sien. Il s'arrêta pourtant à une vingtaine de centimètres, donc bien avant que leurs visages, ou plus précisément leurs lèvres ne se touchent.

"Allons. Je t'ai proposé d'aider celui que tu es censé apprécié et tu as choisi de décliner l'offre à la faveur d'informations que tu juges plus précieuses que lui."

Caïn s'approchant un peu plus encore, son regard se fit plus pénétrant, un peu à la manière de celui de Drake quoi qu'en moins agressif mais nettement plus vicieux.

"Tu as déjà le 'potentiel' comme tu dis. Il ne manque plus que l'occasion. Et je suis prêt à parier que tu la saisiras, tôt ou tard. Tu cesseras de te faire des illusions, cessera de te demander ce qu'on penserait de toi si tu faisais telle ou telle chose. Tu les feras. Et tu te sentiras libre pour la première fois de ton existence."

Il inclina légèrement la tête.

"Ce jour là reviens me voir, je t’accueillerai comme jamais."

Comme pour illustrer son propos, il attira avec autorité mais sans agressivité le jeune homme à lui et l'embrassa à la manière des démons, avec fougue, lui transmettant presque la passion qui le dévorait éternellement. Un brasier intense, puissant, inépuisable, destructeur et qui consumait tout mais d'une certaine manière, libérateur, plein de promesses. Grandeur, puissance, reconnaissance, liberté. D'une manière plutôt malsaine, Caïn avait fait en sorte de partager ce qu'il aimait dans le fait d'être un démon. Il prolongea le baiser et le clôtura en mordant la lèvre inférieure du lycan qu'il relâcha lorsqu'il sentit la première goutte de sang perler. Il la préleva avec sa langue tout en se séparant de lui.

Le démon se redressa, son regard redevenant plus froid et plus calculateur bien qu'il ne se départisse pas de son sourire. Il paraissait évident qu'il avait prit un plaisir certain avec ce baiser.

"En attendant ce jour, ton sera un associé. Je pense qu'il est inutile de te prévenir que je t'aurai à l’œil et que je n'hésiterai pas à te faire endurer la pire des souffrance éternellement si tu me trahis."

Il marqua une courte pause.

"Dans tous les cas, puisque tu te moques de ton ancien amant, considère le comme bel et bien mort."

Son sourire s'élargit pour devenir carnassier.

"Ce sera bientôt le cas."

Une nouvelle pause. Il saisit un pan de l'écharpe noire qu'il portait autour du cou et avec, tamponna la lèvre en sang du lycan. Son propre cadeau pour éponger un peu de son sang.

"Mais je suis bien plus amusant que lui c'est certain."
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Cité profane :: TARGATT - Ville Quartier Tamarang :: Habitations-
Sauter vers: