:: TOUR DES ARCANES - ACADEMIE :: GRAND HALL Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Bal Masqué [EVENT]

avatar
Ripper
Ancien directeur et Grand Archimage disparu
Age du personnage : 900 ans
Race : Demi-elfe noir
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 22 Oct - 21:14

Ouverture


De l'extérieur, vous pouvez déjà entendre le bruit ambiant des discussions et de la musique. À l'entrée, un élégant majordome vous accueille avec le sourire. L'ambiance est à la fête ce soir, comme si tout le monde avait oublié les problèmes qui les entouraient.
A l'intérieur, tout est resplendissant. Ici et là vous voyez les mêmes uniformes, probablement celui des serveurs. D'ailleurs ils tiennent des plateaux en argent rempli pour certain de petit four et pour d'autre de coupe de liquide. Tout le monde semble être là, à l'exception du fameux Drake Leckard pour des raisons évidentes. La foule est dispersée en plein de petit groupe qui discutent et rient chacun dans leur coin.
Les costumes les plus éblouissant envahissent la pièce. Cette personne est déguisée en une créature angélique, celle ci en démon sanglant (ce qui est certes de mauvais goût mais tout de même effrayant). Les jeunes filles ont préféré un costume plus sexy pour tenter de séduire l'élu de leur coeur... Vous l'aurez compris, les coeurs sont à la légèreté et à la fête.
Un petit orchestre de salon est installée dans un coin composé d'un violon, d'un piano et de quelques cuivres. Certains invités dansent une valse au centre du hall, beaucoup de timide reste sur le côté.
C'est dans cette ambiance que vous faites votre entrée.


Petit rappel de l’événement : Préférez les textes court pour préserver la dynamique et la rapidité de l’événement qui ne doit pas s'éterniser. Nous demandons aux inscrits de répondre sous 24h sans quoi leur tour sera passer. L'ordre des réponses sera déterminer en fonction de qui postera en premier à la suite etc. (Si vous avez besoin de clarification n'hésitez pas à demander à Diane sur Discord).
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Diane Biela
Directrice de Méridius et professeur de magie élémentaire - Mage 2nd ordre
Age du personnage : Plusieurs centaines d'années
Race : Vampire
Pouvoirs : Pouvoir raciaux
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 22 Oct - 21:44




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Soirée et horreur



L'après midi touchait à sa fin et Diane était fin prête. Elle aimait les bals et la danse, mais savait que cela ne resterait probablement pas qu'un bal dansant. Elle avait été angoissé depuis l'annonce de cet événement, redoutant une bataille où elle devrait faire un choix. La directrice de Méridius priait pour que ce ne soit pas le cas. Pas encore, tout du moins.
Elle avait décidé de se déguiser en ange, pour ajouter un peu d'ironie à cette soirée. Beaucoup n'était pas très heureux de voir enseigner un vampire à des jeunes, encore plus quand cette même personne dirigeait une maison.
Une perruque blonde sur la tête, une longue toge blanche avec un décolleté plongeant, un simple bracelet en or et des spartiates et le tour était fait. Elle n'avait rien d'effrayant, peut être mise à part le rouge à lèvre sang qui attirait le regard sur sa bouche et ses dents d'un blanc éclatante. Elle était envoûtante, dans le mauvais sens du terme.
Alors qu'elle pénétrait dans le hall, un calme se fit dans la salle avant que les discussions ne reprennent de plus belle. Certaines femmes chuchotait en dévisageant. Elle passa à côté d'elle en souriant et alla se réfugier dans un coin de la salle, regrettant soudain d'être venu.





[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Far from perfect, she's just a wretch
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lisana Scyphozoa
Professeur de métamorphose - Mage 2nd ordre
Age du personnage : 28
Race : Métamorphe
Pouvoirs : Métamorphose, Baiser foudroyant
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 23 Oct - 19:12


Lisana n'aimait que très peut voir pas du tout les bals. Dans ce genre d’événements, il y avait forcément de nombreux contacts physiques, que ce soit la danse ou des marques d'affections. Et la métamorphe ne s'y faisait toujours pas. Cependant, elle avait décidé de faire des efforts et d'essayer de prendre sur elle.

Lisana se tenait dans les portes du grand hall. Elle avait choisi un costume de chouette effraie composé d'une robe couverte de plume et d'un masque ne laissant percevoir de son visage que sa bouche et ses yeux carmins. Elle prit son courage à deux mains et entra dans la salle. Il y avait du monde dans chaque coin du grand hall. La métamorphe n'avait jamais vu autant de monde dans ce lieu.

Elle chercha rapidement du regard des visages connues. Mais n'en vie aucun, ils ne devaient pas encore être arrivé. En solution de replis, elle se dirigea vers le buffet pour prendre un verre qu'elle but d'une traite. Elle ne fit même pas attention au type d'alcool que contenait son verre, Lisana avait bien trop besoin d'un remontant pour lui faire passer le stress occasionné par cette foule.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Garreth Doreagan
Apprenti 2e sphère Méridius
Age du personnage : 20 ans
Race : Lycan
Pouvoirs : détection de la magie
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 24 Oct - 20:37
Je m’approchais de l’entrée de l’académie, saluant le domestique positionné à l’entrée. Je balayais la salle du regard, admirant le spectacle qui se déroulait devant moi.

Je n’étais pas un féru de fêtes. Plus jeune, j’avais tendance à détester ça. Trop de personnes, qui cachaient leur nature à travers des masques métaphoriques, à choisir des alliés, des ennemis, à parler derrière le dos de quelqu’un…Les fêtes étaient parfaites pour déshonorer quiconque vous dérangeait par la simple force de la parole. Quand j’étais jeune, pour ne pas me faire remarquer, je me cloitrais dans le quartier des domestiques lorsque j’entendais parler de fêtes.

Désormais, je ne pouvais plus faire marche arrière. Il fallait que j’apprenne à maîtriser cette arène. L’environnement hostile des fêtes. La salle de meurtre et de complicité, où certains y perdaient leur honneur, d’autre leurs amis.  J’exagérais sûrement dans ma vision des choses. Mais le ressentis restais le même. Je sentais les fêtes comme un danger.

C’était un bal costumé, alors il fallait bien que je ramène un costume. Il fallait que je cherche quelque chose de sobre, mais qui pouvait marcher et qui ne semblait pas négligé. J’avais finis par être content de mon choix : un ensemble noir, caché sous une longue cape qui m’arrivait aux pieds, de la même couleur, et dans lequel je m’étais enfermé. Ma main dépassait cependant, et au lieu d’y avoir ma ficèle canne gravée, on pouvait y voir une imposante faux. Une capuche était déposée sur ma tête, couvrant légèrement un masque de squelette, ne laissant voir que mes yeux bleu ciel.

Je ne savais pas si la mort était une bonne idée de costume, mais je ne pouvais faire plus marche arrière. Et puis ce masque m’avait coûté cher ! Je ressentais que cette décision avait inconsciemment été influencé par le loup. Celui-ci avait certainement bien envie de se cacher de tout ce monde avec le plus de vêtement possible. M'enfin, je n'étais pas déçu de mon choix.

Cependant, je décidais de le retirer pour le moment. Non seulement il faisait chaud en dessous, mais en plus comment espérer socialiser et discuter avec quelqu’un dont on ne voyait pas le visage ? Retirant le masque, je le posais sous mon manteau, l’accrochant sur ma ceinture.

Maintenant fini de rire ! Où se trouve le buffet ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ripper
Ancien directeur et Grand Archimage disparu
Age du personnage : 900 ans
Race : Demi-elfe noir
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 27 Oct - 13:31

Perturbation



Chacun dans votre coin, vous attendez que la soirée défile. Alors que vingt-deux heures sonne, un étrange bruit sourd raisonne dans toute la salle, amenant le silence dans toutes la salle de bal. Tout le monde s'arrête de danser, la musique cesse et les bavardages de même. Une ambiance lourd pèse, probablement aidé par les tensions actuelles.
Alors que quelqu'un tente d'ouvrir l'une des portes, il se rend compte qu'elle est fermés. La panique commence à envahir les passants. Vous sentez une odeur sucrée, beaucoup trop sucrée pour que ça provienne d'un gâteau.
Soudainement, au fond de la salle, on entends un grognement suivit d'un cri. Quelqu'un vient de mordre son voisin sans aucune raison ! Et ce n'est pas tout, un bout de peau est arrachée de son bras. Un spectacle écoeurant pour les autres, peut être trop attirant pour les vampires...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Diane Biela
Directrice de Méridius et professeur de magie élémentaire - Mage 2nd ordre
Age du personnage : Plusieurs centaines d'années
Race : Vampire
Pouvoirs : Pouvoir raciaux
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 27 Oct - 13:41




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Soirée et horreur



Les heures avaient défilé et l'ennui la gagnait. Personne ne venait lui parler, évidemment. Elle savait qu'elle était peu apprécié dans l'académie à cause de son... "attribut" de type vampire. Il fallait croire qu'une aura qui repoussait les humains l'entourait. Pourtant elle n'allait pas leur sauter à la gorge. Elle connait les lois sur le bout des doigts et sait qu'attaquer un humain dans l'enceinte de la ville équivalait à signer son arrêt de mort.

Plongée dans ses réflexions, elle ne fit pas attention au bruit sourd. C'est plutôt le silence pesant qui l'avait tiré de ses pensées. Secouant la tête, comme si elle se réveillait d'un mauvais rêve elle perçut peu à peu des cris de panique envahir la salle.

Après le passage de la fameuse odeur sucrée, elle se recouvrit la bouche et le nez. L'odeur du sang humain, plus forte encore lui envahit les narines. Elle regardait autour d'elle, légèrement paniquée pour se rassurer : elle n'avait encore attaquer personne donc elle n'en était pas la source.

Au loin elle aperçut une professeur, Lisana, une collègue et se rapprocha d'elle, toujours la bouche couverte. Il arrivait des fois où elle détestait sa condition de vampire.

" Qu'est-ce qu'il se passe ? Vous êtes au courant que le bal devait prendre une telle tournure ? "





[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Far from perfect, she's just a wretch
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lisana Scyphozoa
Professeur de métamorphose - Mage 2nd ordre
Age du personnage : 28
Race : Métamorphe
Pouvoirs : Métamorphose, Baiser foudroyant
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 27 Oct - 21:43


Alors que Lisana essayait d'ignorer et d'éviter du mieux possible la foule qui l'entourait, un bruit sourd se fit entendre suivi d'un drôle d'odeur de sucre. La foule commençait à s'agiter et à bousculer Lisana. Un cri retenti, quelqu'un venait de se faire mordre ! Un vampire, surement ! Ça ne pouvait n'être que leur oeuvre, ou alors peut-être un lycan qui avait perdu le contrôle, mais c'était peu probable.

Tandis que la métamorphe essaya de savoir qu'elle était le danger, quelqu'un s'approcha d'elle et lui demanda si elle savait quelque chose sur ce qui venait de passer.
Lisana se retourna et quel ne fut pas sa surprise, de constater que c'était Diane Biela, la vampire qui venait de l'interroger. La jeune femme se retient de répondre qu'elle devait bien savoir, puisque c'était surement l'oeuvre d'un vampire. Cependant, Diane Biela était professeur à l'Académie, elle la recroiserait de nombreuses reprises. De plus, Astoria lui avait accordé assez de confiance pour enseigner, c'est qu'elle devait être différente des autres vampires, au moins au niveau du contrôle. Pour le reste, Lisana en jugera par elle-même.

Elle répondit donc simplement :
"Je n'ai pas plus d'informations que vous, mais ce qui m’inquiète ce n'est pas la morsure. N'importe quelle créature possédant des crocs peut avoir volontairement ou non mordu quelqu'un. C'est plutôt cette drôle d'odeur, je n'arrive pas à cerner si c'est de la magie ou bien complètement autre chose."

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Garreth Doreagan
Apprenti 2e sphère Méridius
Age du personnage : 20 ans
Race : Lycan
Pouvoirs : détection de la magie
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 29 Oct - 21:16
La soirée ne se passait pas vraiment comme je l'avais prévu. Dans ma tête, j'allais à la rencontre d'élèves que j'ai déjà rencontré dans les couloirs, oser discuter, découvrir de nouvelles têtes, mais...mais je n'y arrivait pas. Je restais près du buffet, continuant de manger petits fours par petits fours, et à chaque fois que j'osais m'approcher de quelqu'un, je m'arrêtais en plein milieu de ma course sans vraiment savoir qu'est-ce que j'allais dire. Ou alors que cette personne n'allait pas m'intéresser. Ou alors que j'allais la déranger, ou autre et autre. Je me faisais surtout des excuses en vérité.

Pourtant, je n'étais pas si asocial, non? Je connaissais les vertus de la solitude, de la tranquillité, des moments pour soi, mais j'étais aussi quelqu'un qui appréciait la compagnie. J'avais réussis à m'entendre avec Cain, Opale, alors pourquoi je ne pouvais pas sympathiser ici?

Un peu déprimé, je me demandais si je ne devrais pas partir tout de suite de la fête. Elle ne m'avait finalement pas tant apporté que ça. Et puis je devais aller récupérer Cain bientôt. Il valait mieux que je ne sois pas en retard. En même temps je ne souhaitais pas non plus être trop à l'avance et débouler en plein milieu de son exorcisme...Boh, je n'aurais qu'à traîner le pas.

Je m'approchais de la porte d'entrée, fermée, avant d'entendre un bruit sourd. Tous les sons de la salle commencèrent à étouffer, puis disparaître. Que...Qu'est-ce qui se passait? Me retournant vers la porte, tentant de l'ouvrir, je réalisais qu'elle ne bougeait pas d'un pouce. Quelqu'un avait fermé la porte de l'éxterieur ou quoi?

Mes voisins remarquèrent mon échec, et tandis que certains tentèrent leur chances, d'autre commencèrent à paniquer un peu. Oh, non...Je n'aimais pas du tout l'esprit de foule. C'est quelque chose qui finissait par des mouvements de panique et des gens piétinés. Instinctivement, je commençais à chercher un endroit un peu plus vide dans la salle, avant que ça ne parte en folie.

-Qu'est-ce qu'il se passe ? Vous êtes au courant que le bal devait prendre une telle tournure ?

J'entendais une brire de conversation et tendis l'oreille afin de mieux m'informer. Une odeur assez puissante vint à mes narines, me les faisant se plisser. Mes gènes de lycan me permettaient de clairement mieux sentir les odeurs, et je me sentais particulièrement agressé par celle-là.

-Je n'ai pas plus d'informations que vous, mais ce qui m’inquiète ce n'est pas la morsure. N'importe quelle créature possédant des crocs peut avoir volontairement ou non mordu quelqu'un. C'est plutôt cette drôle d'odeur, je n'arrive pas à cerner si c'est de la magie ou bien complètement autre chose.

Jetant un regard aux deux femmes, je reconnaissais l'une d'entre elle. Diane, non? Il s'agissait de la directrice de Méridius, non? J'avais eu l'occasion de la voir une fois ou deux lorsque ma maison était rassemblé quelque part. Voulant savoir ce qu'il se passait, je m'approchais des deux professeurs. Une morsure? Tout de suite, on aurait pensé à un vampire. ça ou peut-être un autre lycan? Je frissonnais rien qu'à l'idée de rencontrer mon premier camarade lycan dans un tel décors.

-Les portes et accès à l’extérieur sont fermés. J'ai tenté de les ouvrir, mais rien n'y fait. Qu'est-ce qui se passe par ici?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Alrost
Capitaine du Protectorat - Archimage
Age du personnage : 636
Race : Hybride
Pouvoirs : Téléportation, télékinésie, feu noir et forme démon
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 5 Nov - 11:04

Perturbation


Si quelques uns pensait encore à une blague d'envergure pour cette soirée de Samhein, la panique ne tarda pas à gagner les moins naïfs des invités. Pendant ce temps, l'inquiétude aiguisait l'esprit les plus calmes. Mais il était trop tard! Le mal avait son oeuvre...

Après quelques minutes, l'horreur et le dégoûts des premiers mordus sembla s'estomper avant qu'ils agissent finalement avec autant d’appétit sur leurs voisins les plus proches. Il ne fallut pas longtemps pour que la salle bal ressemble finalement à une prison de mort vivant se mordant les uns les autres.

Et pendant ce temps, dans l'indifférence générale des malheureux - trop occupés à se mordre ou à bloquer sur une scène ou un objet quelconque - la porte s'ouvrit sur un individu, seul, qui la referma aussitôt derrière lui.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kir
Voleur - Mage 4e ordre
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 5 Nov - 11:10
Cela faisait quelque temps que Kir n’avait pas travailler. Les recherches pour se débarrasser de l’artefact lui prenait énormément de temps. Pourtant, lorsqu’un notable le mandata pour voler tout ce qu’il pouvait trouver d’intéressant au bal d’Halloween. En même temps, vu l’offre généreuse du notable en question, Kir ne pouvait décemment pas refuser. Surtout maintenant qu’il avait ouïe dire d’un individu était capable d’annuler toute magie quelle qu’elle soit. Pour cela, ce travail tombait à pic ! Car l’informateur – un Bones – connait l’identité de ce mage mais ne consent à la donner que contre une somme exubérante. Une somme que Kir est prêt à payer ! Après tout, il n’avait pas échappé à un obscur contrat magique le menant assurément à la mort pour ne pas ensuite tout ce qui était en son pouvoir pour réussir.

Bref ! Il était là, ouvrant les portes d’un évènement citadin coté et branché, prêt à rafler toutes les bourses et objets magique qu’il pouvait trouver. Son Havre sac – ou besace inter-dimensionnelle – lui permettrait de tout emporter sans s’encombrer de la moindre livre. Un vrai petit trésor !

Il avait choisi ce gaz hallucinogène exprès pour l’occasion. Depuis le temps que Kir l’avait en stock il était temps qu’il en fasse usage ! En effet, si droguer les gens d’une salle entière n’était pas à son habitude, aujourd’hui, l’ampleur de la mission additionnée à cette fête de Samhein était le moment idéal pour changer ponctuellement ses méthodes tout en s’assurant un succès total. Le gaz en plus d’être hallucinogène avait pour effet de faire perdre leur sens réel aux victimes tout en amplifiant ceux liés à l’hallucination. Ainsi une présence ou un toucher réel devenait quasi imperceptible alors que l’irréel était perçu de manière claire et “limpide“. Ce qui était parfait puisque ça lui permettrait de prendre ce qu’il veut sans même faire d’effort. Enfin…façon de parler, il faudra quand même qu’il évite d’être vu et puis ses talents naturels de voleur et son perfectionnisme feront qu’au final, il fera comme d’habitude. A savoir…ni vu…ni perçu…ni connu…Qu’il est bon d’être un expert dans son art !

A l’idée de ce petit tour d’emplette, un sourire germa largement sur ces lèvres. Peut-être qu’après les courses, il pourrait trouver une belle ou deux, peut-être trois pour finir la soirée en galipettes.

Prenant ça et là bagues et colliers aux yeux et la barbe de ses victimes, il perdait jamais sa concentration même si parfois il avait du mal à résister aux charmes de quelques des plus exquise, cela ne l'empêchait pour autant de lui rafler ses atours. Le gaz ferait encore son oeuvre pendant une bonne heure au moins, si ce n'est pas deux. Ce qui devrait lui laisser le temps de rafler une quantité de biens précieux des plus alléchante pour son mandataire.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
PNJ
Personnages non joueurs récurrents
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 5 Nov - 12:17


Tali



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Tali avait pris bien du plaisir avec son nouveau petit protégé. Il résistait encore aux maux qui le rongeait mais bientôt, il céderait. A ce moment il serait sien. En attendant ce jour, elle avait fait en sorte que le soldat corrompe d’autres gens avec sa maladie mais il résistait encore un peu trop pour que ce soit efficace. Toutefois, une personne de plus était maintenant touchée et pour couronner le tout, elle avait entendu parler d’un bal à l’occasion de la fête des morts. Une étrange fête humaine où l’on rendait honneur aux ancêtres. Souvent les gens se déguisait en figures terrifiante avec pour idée saugrenue d’éloigner les mauvais esprits durant cette cérémonie ou le monde des vivants devenait soudain si accessible à celui des morts. Bien sûr, leur déguisement ne servait strictement à rien. La magie protectrice de druides ou autres mages en revanche jouait un rôle certain dans la protection de ces pauvres mortels. Mais tout cela importait peu. En ce moment, les humains avaient des choses bien plus terrifiantes que les mauvais esprit à se préoccuper… Des démons se baladaient en ville après tout !

De son côté, Talli s’était invitée au bal et en dehors de la mine triste qui l’habitait en quasi-permanence, elle s’était parfaitement mêlée à la foule sous sa forme humaine. Son futur esclave était de la partie lui aussi. Mais à sa différence il connaissait quelques-uns des invités. Tout se passait comme prévu pour l’instant, bientôt il répandrait son mal à quelques invités et la contamination sera exponentielle. A cette pensée, Tali ne put contenir un sourire enjoué. Le bal était vraiment l’occasion parfaite pour corrompre et apporter un petit bout d’ambiance de chez elle.

Pourtant, quelques choses d’imprévu se produisit. L’odeur sucrée qui brouilla l’esprit des humains ne l’affecta pas mais elle identifia très bien ses effets qui furent, d’ailleurs, rapidement visible. De plus, le jeune homme qui fit son entrée sans que personne ne le remarque vraiment sous le chaos grandissant attira son attention. Ou plutôt…un objet en sa possession. Elle ne pouvait définir avec certitude de quel type d’objet il s’agissait mais sa puissance…Diable sa puissance était bien réelle…Enivrante. Fermant les yeux comme pour en inspirer l’essence, elle continua d’observer l’humain. A l’instar des autres sous influence hallucinatoire, Tali avait tout loisirs de suivre ses mouvements et comprendre le jeu du voleur. Il aurait été plus simple d’endormir tout le monde quitte à utiliser un gaz, mais il avait pris le risque, pour le plaisir du jeu et en toute ironie, de se jouer de Samhein pour accomplir sa besogne. Petit malin…Elle fut soudain prise du désir de l’avoir pour esclave également.

La situation était des plus amusante. Bien plus que ce qu’elle avait imaginé de prime à bord. Sa lecture naturelle des peurs lui avait vaguement appris que les premiers cris de panique venaient de la vision de gens qui se mordaient.  Hors, elle était à peu près certaine qu’il n’en était rien. Pourtant, mouvement de foule oblige, la plupart des individus commençait à se mordre pour de vrai. Ce qui était des plus amusant et réjouissant puisque cela faciliterait grandement la propagation de la maladie. Imaginant à quel point l’efficacité de son plan serait décuplé par ce coup du sort, Tali se retint de rire de ce fabuleux coup du sort. Pauvres mortels, bientôt ils seront tous esclaves. Pour sûr, elle aura un sacré harem à l’écoute du moindre de ses vices !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Diane Biela
Directrice de Méridius et professeur de magie élémentaire - Mage 2nd ordre
Age du personnage : Plusieurs centaines d'années
Race : Vampire
Pouvoirs : Pouvoir raciaux
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 7 Nov - 17:18




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Soirée et horreur



Diane ne fut pas dupe à la remarque du professeur. Derrière sa manche, elle montra légèrement les crocs, se demandant si elle ne devait pas lui arracher la jugulaire pour laver l'affront. Mais au final, ça ne ferait que lui donner raison.
La jeune vampire détourna son attention de Lisana pour la porter sur un élève dont le visage lui disait vaguement quelque chose. Un élève de sa maison probablement, cependant son nom l'échappait.
L'horreur frappa peu de temps après la question. Avec elle, Lisana et Garett observaient la scène digne du pire scénario de film d'épouvante. Les invités se mordaient les uns les autres, comme si une fièvre cannibale les avaient possédés. Des bouts de chairs volaient dans tout les sens, mais étrangement, Diane ne s'en sentait pas plus attiré que ça.

" Ils sont en train de se dévorer ! Désolée pour vos espoirs de dénigrer un peu plus les "créatures à crocs" Dame Schiphozoa, mais je doute que ce soit des vampires ou des loups garous ! "

Sans attendre leur réponse, Diane s'avança légèrement pour y voir plus clair, il était certain que cela ne venait ni de la nourriture, ni des boissons, sinon elle serait dans le même état. Elle songea alors à l'odeur sucrée... serait-ce possible que ce fut l'origine ?





[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Far from perfect, she's just a wretch
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lisana Scyphozoa
Professeur de métamorphose - Mage 2nd ordre
Age du personnage : 28
Race : Métamorphe
Pouvoirs : Métamorphose, Baiser foudroyant
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 7 Nov - 20:01


Un jeune étudiant de l'Académie venait lui aussi aux nouvelles auprès des deux professeurs. C'était surement Garreth, il n'y avait que très peu d'élève boiteux à l'Académie. Ce dernier avait essayé d'ouvrir les portes du grand hall, mais sans sucés.

Il devenait de plus en plus évident que quelqu'un leur avait tendu un piège.

Diane Biela n'avait pas vraiment apprécié la remarque qu'avait faite Lisana, mais qu'importe elle n'était pas là pour faire amie avec un vampire. De plus, la situation actuelle était bien plus grave qu'une vampire vexée.

"En effet, cette fois-ci il ne semble pas que le problème vienne de suceur de sang."

La métamorphe n'avait pu s’empêcher de lancer une nouvelle pique à Diane Biela. Mais maintenant, toutes les deux, elles allaient devoir faire face à leurs différents si elles voulaient que le bal ne se transforme en massacre sanglant.

Il fallait que quelqu'un fasse quelque chose, Lisana décida de prendre les choses en main. Tout le stress qu'elle éprouvait il y a peu dû à la foule venait de disparaître, la situation actuelle demandait toute son attention.

"Mettez-vous à l'abri des morsures et essayait de trouver tout ce qui vous semble étrange. Et surtout n'essayez pas d'ouvrir les portes. S'il s'agit d'une contamination, toutes les personnes se trouvant dans le grand hall doivent rester en quarantaine. Nous compris."

Sur ces mots, la professeure se métamorphosa en harpie, créatures mi-femme, mi-oiseaux et s'envola dans les airs, se mettant ainsi à l'abri des morsures et pouvant scruter les lieux plus facilement.

En décollant du sol, son masque, qu'elle avait retiré pour parler avec Diane Biela, s'envola et virevolta un peu plus loin dans la salle.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Garreth Doreagan
Apprenti 2e sphère Méridius
Age du personnage : 20 ans
Race : Lycan
Pouvoirs : détection de la magie
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 10 Nov - 17:15
-Ils sont en train de se dévorer ! Désolée pour vos espoirs de dénigrer un peu plus les "créatures à crocs" Dame Schiphozoa, mais je doute que ce soit des vampires ou des loups garous !
Je me sentais rassuré l'espace d'un instant par ses paroles. Si ça avait été des lycans...je me serais sentis bien honteux envers mon espèce. Nous n'étions pas des monstres tout de même, non? Même si apparemment quelqu'un de mordu par un lycan, devenait une créature féroce sans aucune notion de moralité ou d'attachement aux autres.

Rapidement, je me reprenais, me disant que le fait qu'il ne s'agissait nullement de lycans, ni de vampire, n'était pas une nouvelle plus rassurante. Car du coup, on ne savait pas à quoi on avait à faire. Ensuite, on était toute une salle de balle. personne ne pourrait réussir à massacrer tout le monde aussi facilement non? Surtout en plein dans l'académie. On était forcément en relative sécurité.

-En effet, cette fois-ci il ne semble pas que le problème vienne de suceur de sang. Mettez-vous à l'abri des morsures et essayait de trouver tout ce qui vous semble étrange. Et surtout n'essayez pas d'ouvrir les portes. S'il s'agit d'une contamination, toutes les personnes se trouvant dans le grand hall doivent rester en quarantaine. Nous compris.

Rester à l'intérieur? Là tout de suite, je n'avais qu'une seule envie, c'était de m'enfuir par la première issue possible. Mon instinct de survie me le disait bien haut et bien fort. Cependant, je n'allais pas pouvoir sortir. J'avais moi-même constaté qu'elles étaient bien fermés. Tout le monde allait bloquer les sorties en voulant les ouvrir, et malheureusement les portes étaient bien solide. Même le poids d'une foule n'allait pas suffire à les forcer.

La femme se trouvant devant moi prit une forme bien particulière, avant de...voler? Elle vole? C'était donc ça la métamorphose? Il s'agissait certainement de la professeur en ce domaine de magie. Est-ce que cette magie me serait utile en tant que lycan?...

Non, il ne fallait pas que je sois distrais. Diane était en train de s'avancer, cherchant visiblement quelque chose, tandis que Lisana était en train de survoler la salle pour trouver un quelconque indice. Il fallait que je fasse quelque chose moi aussi! le voyais parfois un jet de sang ou deux parmi la foule, ainsi que quelque morceaux de chair. le côté positif était que cette infection s'était propagé à partir d'une personne. Au lieu d'avoir du danger de tout les côtés, le danger allait venir comme une vague sur nous: effrayante, mais au moins venant que de face et on avait le temps de la voir arriver. Essayant de reprendre mon courage à deux mains, je tentais de repérer à nouveau cette odeur de sucré...

Reniflant un bon coup, je réalisais à nouveau à quel point il était bien fort. ça devait peut-être à voir avec la situation. Sous ma forme humaine, pister l'odeur n'était pas facile. Prendre ma forme de lycan? ça ferait paniquer encore plus la foule! Il fallait que je me concentre. Fermant les yeux, je tentais de me calmer, faire le tri dans ma tête. Au lieu de commencer une transformation simple, je tentais d'activer mes sens, pour les aiguiser plus. Lentement, mais sûrement, je commençais à mieux sentir cette odeur, et commença à marcher vers sa source, tentant de marcher vers là où je la sentais de plus en plus forte.

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Cité profane :: TOUR DES ARCANES - ACADEMIE :: GRAND HALL-
Sauter vers: