:: TARGATT - Ville Quartier Tamarang :: Les commerces :: Halle Bones Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Rencontre au frais ou presque

avatar
Hedryan Septuern
Rabatteur d'esclaves - Mage 3e ordre
Age du personnage : 600 et quelques
Race : Vampire
Pouvoirs : Pouvoirs de race + métamorphose
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 23 Juin - 12:10
Hedryan n'aimait que peu se présenter sous son vrai nom à des inconnus. Et encore plus à une de ses semblables qu'il ne connaissait nullement, ou simplement de nom, de renommée. La mystérieuse Dame était après tout un professeur de renom au sein de la puissance académie de Targatt. Une mage élémentaire des plus talentueuse. Et la rumeur disait qu'elle partagerait la même nature que lui : Une forte appétence pour un sang encore chaud prélevé à la source.

Toutefois, il ne l'avait jamais croisé. Ni lors de sa première venue en ses lieux des siècles plus tôt, ni depuis son retour, quelques mois plus tôt. Pourtant, elle lui avait destinée une missive. Que lui voulait-elle donc soudainement ? Et plus inquiétant... Inquiétant ? Non. Amusant, mais intriguant. Comment diable avait-elle pu avoir connaissance de son véritable nom à lui qui faisait milles efforts à se présenter sous un jour sans cesse nouveau, les noms changeant de même. Les seuls qui le connaissaient étaient ses frères et sœurs, les autres vampires du clan Helmael. Ils ne le trahiraient pas. Ils appréciaient trop ses services. Et Certains Leckard. Là encore, ils n'avaient aucune raison de le trahir puisqu'ils se fournissaient parfois chez lui, ou passaient commande.

C'était d'ailleurs grâce au clan Helmael que des années plus tôt Drake Leckard avait pu remettre la main sur sa fille, enfuie avec son amant. Il avait alors découvert qu'il y avait un petit-fils dans l'histoire. Du peu qu'Hedryan savait, Drake avait ramené l'enfant, seul. Il ignorait sir les parents étaient en vie et s'en moquait pas mal il fallait l'avouer. Il avait d'ailleurs rencontré par hasard il y a peu le délicieux enfant des Leckard. Rien qu'en y repensant il salivait d'envie.

Revenant à l'instant présent, Hedryan s'installa à la terrasse qui bordait la grande halle tenue d'une main de fer, dans un gant de velours par la famille Bones. En plus d'être immensément riches et de grands joueurs (fait qu'appréciait particulièrement Hedryan qui était d'ailleurs souvent convié à leurs soirées) les Bones étaient une des rares famille à se moquer de la politique et des intrigues de cours. Ils mettaient un point d'honneur à demeurer neutre dans la lutte que se livraient les Leckard et le pouvoir en place. C'était notamment pour cette raison qu'Hedryan avait choisi l'auberge rattachée aux halles Bones comme lieu de ce premier rendez-vous. Un lieu public restreignait les risques qu'un combat n'éclate, ou d'un traquenard. Et être en terrain neutre permettrait de pouvoir parler bien plus librement. Bien entendu, il aurait pu aussi lui donner rendez-vous chez lui sur son terrain. Mais il préférait mettre à l'aise l'éminente demoiselle, au moins le temps de la jauger.

Prenant une table, il feignit de se détendre et observa la foule qui allait et venait. Certains travaillaient, d'autres discutaient. Hedryan ferma les yeux et concentra ses sens sur les auras alentours. C'était un jeu de détection qu'il se plaisait à faire. Il dissociait ainsi les agneaux, les pigeons, des loups et autres prédateurs. Elle serait bientôt là, et il avait une certaine hâte de savoir à quelle catégorie elle appartenait.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Diane Biela
Directrice de Méridius et professeur de magie élémentaire - Mage 2nd ordre
Age du personnage : Plusieurs centaines d'années
Race : Vampire
Pouvoirs : Pouvoir raciaux
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 27 Aoû - 20:39


Torride chaleur d'été


Le soleil était déjà bien trop brillant pour elle. Elle plissait les yeux depuis tellement longtemps qu'elle se déclenchait des migraines. Abritée sous son ombrelle de soie bleu avec des franges en dentelle de la même couleur, elle déambulait dans la rue. N'ayant jamais croisée d'autres vampires que son reflet dans le miroir, elle ne savait pas si son intolérance au soleil venait de sa condition ou simplement d'elle.

Cependant, elle était passé au dessus de sa répulsion du soleil car aujourd'hui était une grande occasion. Ce n'était pas tant qu'elle allait rencontré les premiers vampires depuis sa transformation, et sa perte de mémoire par la même occasion, non. Aujourd'hui elle allait rendre un service qui ne lui rapporterait probablement rien de bon.

Pour cette occasion, elle s'était fait encore plus jolie que d'habitude. Sa robe était accordée avec son ombrelle. Les manches étaient amples et tombait jusqu'à ses cuisses ne laissant apparaître que le bout de ses doigts. Devant, un corset lacet avec des lanières blanches mettait sa poitrine en valeur. Cependant, ses cheveux n'étaient pas attachés ce qu'elle regretta à cause de la température. Elle aurait bien créer une petite pluie autour d'elle, mais se dit que ce n'était pas correct d'étaler ses pouvoirs à la vue de tout le monde.

Déjà, sans ça, les passants se retournaient pour l'admirer un peu plus longtemps. Il fallait dire ce qu'il était. C'était une créature enchanteresse par sa beauté. Elle le savait et en profitait pas mal. Tous savaient quel poste elle occupée également bien entendu. Grâce à cette information, personne ne l'approchait, dieu merci.

Elle repensa brièvement à son entrevu avec le chef des Leckard. Elle passa doucement sa langue sur ses lèvres en frissonnant légèrement. Elle voulait le libérer, mais pour des envies tout autre qu'une guerre ou que de pouvoir politique qui ne l'intéressait guerre. Elle se secoua mentalement et reprit ses esprits en se dirigeant vers le hall Bones.

Elle y était allée à plusieurs reprises pour se promener, éviter de rester trop cloîtrée dans son bureau à lire des livres et faire des recherches. Bien sûr, elle sortait pour d'autres occasions mais ça concernait uniquement la chasse.

Diane avait envoyé une lettre à ce Hedryan. Elle n'aimait pas particulièrement sortir de l'académie, mais avait fait un effort quand il lui avait demandé de la rejoindre à cette endroit. Il y avait vraiment un énorme publique et elle ne put s'empêcher de sourire. Ce vampire avait probablement peur d'être attaqué.

Impossible pour elle de reconnaître quelqu'un dans cette foule, surtout quand on ne connaissait pas ce quelqu'un en question. Elle s'installa donc sur un banc, à l'ombre, où elle attendit que son contact surgisse.

© Diane





Far from perfect, she's just a wretch
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hedryan Septuern
Rabatteur d'esclaves - Mage 3e ordre
Age du personnage : 600 et quelques
Race : Vampire
Pouvoirs : Pouvoirs de race + métamorphose
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 28 Aoû - 11:18
La chaleur ne l'aidait nullement à se concentrer. Bien qu'il ait l'habitude des pays chaud pour y avoir vécu de nombreuses décennies, il n'avait jamais su se faire au climat et malheureusement, Targatt en été ne le lui rappelait que trop bien. Pestant contre son idée qui lui paraissait maintenant toute saugrenue, il remarqua plusieurs passants suivre du regard une demoiselle aux courbes généreuse. De là où il était, Hedryan ne pouvait voir son visage mais les regards parlaient pour lui et étaient semblent-ils, en sa faveur.

Elle dénotait un peu avec les autres dames qui se promenaient, attirant les regards envieux des hommes et quelque peu discourtois de la gente féminine. Un infime sourire germa sur les lèvres du vampire, toujours attablé. Le monde était ainsi fait. Les hommes désiraient et les femme jalousaient. Bien que ce ne soit pas non plus la règle d'or, on devait admettre que c'était un trait commun au plus grand nombre.

Observant de loin la jeune femme, il la vit s'asseoir sur un banc à l'ombre. Hedryan laissa passer une petite minute en profitant pour tenter de détailler davantage ses traits. Au moins cette femme correspondait en tous points à la description que les quelques personnes ayant travaillées à l'académie avait pu lui en faire. Oui, il n'était pas des plus paranoïaques mais avec tout ce qu'il s'était passé ces derniers temps, on n'était jamais trop prudents. Les paladins rodaient d'autant plus depuis que Drake était en prison et le protectorat faisait du zèle dans chacune de leur arrestation... Hedryan étant un peu une des vitrines du clan Helmael, il était parmi les plus exposés et se devait donc d'être aussi parmi les plus prudents. Ce qui expliquait ses changements fréquents d'apparence.

D'ailleurs, le grand brun avait pour l'occasion adopté l'apparence d'un chétif jeune homme au teint blafard. Ce dernier finit par se lever, traversa la petite place qui s'étalait devant lui et adressa un signe de tête courtois à la demoiselle aux lèvres si attirantes.

"Bonjour ma Dame. Vous m'attendiez je crois. Je me nomme Hedryan."

Sans faire davantage de cérémonies, il prit place à côté d'elle. Il n'aimait que peu les bavardages inutiles même si dans l'absolu il savait très bien noyer le poisson quand il y avait besoin. Aujourd’hui ce n'était pas une nécessité, et il devait admettre que sa curiosité était piquée au vif.

Avec un semblant de respect, il la détailla davantage. De près elle était encore plus belle. Pulpeuse et un appel à l'ivresse et à la gourmandise faite chair. Un fin sourire germa sur ses lèvres. Si elle n'avait pas été une des siens, et surtout si elle n'avait pas son rang, il y avait fort à parier qu'Hedryan aurait tenter de la séduire pour en faire son esclave personnelle. Malheureusement, il doutait d'avoir l'occasion de si tôt. Quoi que... Ça dépendrait.

"Je vous prie d'excuser ma brusquerie mais ma curiosité est telle que je ne saurai me taire plus longtemps. En quoi puis-je pour vous être utile ? Et plus intéressant encore, qui vous envoie ?"

Il plissa ses yeux bleu qu'il venait de river sur son joli minois. Il paraissait évidemment pour Hedryan qu'un de ses contacts avait vendu la mèche, ce qui était contraire aux règles établies avec ses clients comme avec ses "partenaires". Mais il était peu probable qu'elle se serait la peine de lui envoyer cette missive si elle avait su les activités d'Hedryan. Ou alors le protectorat lui aurait déjà mis la main dessus. C'était donc sa première option qui était la plus probable quoi que potentiellement la plus embêtante.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Diane Biela
Directrice de Méridius et professeur de magie élémentaire - Mage 2nd ordre
Age du personnage : Plusieurs centaines d'années
Race : Vampire
Pouvoirs : Pouvoir raciaux
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 30 Aoû - 14:43


Torride chaleur d'été


Le temps filait et Diane s'ennuyait. Elle n'aimait pas la chaleur, mais elle appréciait encore moins devoir attendre quelqu'un qu'elle ne voulait pas spécialement rencontrer. Elle l'avait fait par pure curiosité, mais plus elle patientait, plus elle regrettait sa décision. Elle aurait du ignorer Leckard, le renvoyer dans sa cellule et les regarder se débattre pour le pouvoir futile qui les obsédaient.

Elle lissait tranquille les plis de sa robe quand quelqu'un vint s'asseoir à ses côtés. Il se présenta sans aucune cérémonie, ce qui rassura quelque peu la directrice. Elle ne s'était pas déplacée pour voir une bête de foire qui tenterai de l'impressionner, bien qu'elle doutait que Drake ne s'encombre de tel fréquentation.

Elle tourna le regard vers lui et haussa légèrement un sourcil. Il ne ressemblait pas réellement à l'image qu'elle avait de lui. Le jeune homme en question n'avait rien d'un représentant d'une famille de vampire, si bien qu'elle se demanda l'espace d'un instant s'il ne se moquait pas d'elle. Le jeune homme avait la peau plus pâle que celle d'un mort : elle était presque translucide. Il semblait si faible qu'elle se demandait si elle pouvait le briser d'une seule main.

Cependant, on ne peut faire confiance à personne dans un monde empli de magie. Elle n'aurait pas été surprise de le voir prendre la forme d'une autre personne la seconde qui suivait sa pensée. Après tout les vampires avaient une prédisposition naturelle pour la métamorphose... sauf elle-même, ce qui était plus ou moins un comble en soit. Peut-être était-ce parce qu'elle n'avait pas été recueillis ni élevée par des vampires depuis sa "renaissance".

Elle fut tirée de ses pensées quand il lui demanda d'où elle avait obtenu les informations personnelles de ce contact. Elle fronça légèrement les sourcils, bien qu'elle aurait dû se douter que Drake ne pouvait rentrer en contact avec cette maison sans les compromettre et se faire exécuter, elle avait espérée qu'il avait trouvé un moyen quelconque pour le mettre au courant. Visiblement ce n'était pas le cas et c'était à elle de faire toutes les explications. Elle se racla légèrement la gorge et regarda autour d'elle. La place était bondée, aucun moyen de savoir s'ils étaient écoutés ou non. Elle ne préféra pas prendre le risque.

« - Un ami en commun a eu connaissance de ma nature et a pensé que, peut-être, il me serait... bénéfique de rencontrer mes semblables qui peuple cette ville. Il m'a donc orienté vers le clan que vous représentez. Je suppose qu'il n'a pas eut la possibilité de vous mettre au courant. »

Elle ne voyait pas comment faire passer le message sans être explicite. En y réfléchissant bien, elle ne voyait même pas pourquoi Drake avait voulu qu'elle rencontre le clan des Helmael. Diane n'aimait pas la tournure que prenait les événements. Elle se sentait obligée de prendre partie pour un camp, elle qui avait toujours livrée un culte à sa neutralité.

« - Si vous tenez tant que ça à en parler plus en détail... Je préférerais qu'on aille dans un endroit plus calme. Sinon je ne vois pas réellement l'intérêt de cette rencontre et je retournerais dans mes bureaux, j'ai beaucoup à faire. »

Diane se leva. Il était hors de question qu'elle laisse un simple représentant de famille mener la danse alors qu'elle avait conscience de son importance dans la cité. Elle était puissante, aussi bien utile qu'en tant de guerre que sur l'échiquier de la politique, malgré elle.

Elle le fixait, gardant le menton haut, à mi chemin entre fierté et mépris. Elle commençait à en avoir marre que les gens l'utilisent à leur propre fin quand elle avait ses propres projets, ses recherches et des élèves qui auraient volontiers vendu leur âme pour assister à l'un de ses cours.

© Diane





Far from perfect, she's just a wretch
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hedryan Septuern
Rabatteur d'esclaves - Mage 3e ordre
Age du personnage : 600 et quelques
Race : Vampire
Pouvoirs : Pouvoirs de race + métamorphose
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 30 Aoû - 21:56
Aussi puissante soit la grande Diane Biela, il était évident qu'elle n'avait pas l'habitude des manigances à en juger par toutes les précautions qu'elle prenait. Non que la prudence ne soit pas de mise, surtout en ce moment, mais regarder de manière si ostensible les alentours directs était le meilleur moyen d'attirer les oreilles indiscrètes qui jusque là n'aurait rien vu d'autre entre eux qu'une rencontre fortuite entre deux vagues connaissances.

Pendant un instant il avait même pensé qu'elle se refuserait à lui répondre mais bien au contraire, elle était à sa manière parfaitement claire. Un éclair de compréhension traversa le regard d'Hedryan dont la bouche se fendit en un sourire amusé, ses yeux reflétant le même élan. Le vampire s'était souvent demandé comment il parviendrait à entrer en contact avec eux depuis sa cellule et il fallait croire que Drake avait vraiment du énervé le pouvoir car il était tout bonnement impossible de s'introduire jusqu'à lui sans engager davantage de ressources que leurs accords ne le prévoyaient. Et il avait finalement jeté son dévolu sur une des personnes les plus puissantes de la cité, à ce que l'on disait. Et le fait qu'elle soit de même nature que le clan permettrait un alibi plutôt simple et convaincant en cas de besoin. Après tout, Dame Biela n'avait jusque là pas fait montre d'un grand intérêt concernant ceux de son espèce, il était plausible qu'après quelques centaines d'années elle ressente le besoin de retrouver en partie les siens. Un peu sentimental comme excuse mais néanmoins plausible. Ce vieux Leckard avait semble-t-il pensé à tout. Ou presque, sinon il n'aurait sans doute pas été emprisonné.

"Non en effet, il n'aurait pas pu. Et à dire vrai, sans votre présence aujourd'hui nous étions prêts à l'abandonner à son sort."

Son sourire enjoué mais poli s'agrandit encore alors qu'elle le prenait de haut. Elle n'avait pas froid aux yeux en tout cas c'était déjà ça. Et le clan gagnerait à coup sur à avoir une alliée comme elle. Après tout il était rare qu'un vampire soit acquis à un humain, même un humain de la trempe de Drake. Il y avait donc peu de chances que Diane fasse tout et n'importe quoi pour lui. Par contre, les vampires avaient tout leur temps. Ils tissaient leur toile au fils des saisons, des années et à part Hedryan, la majorité d'entre eux étaient des personnes plutôt patientes. La présence de Diane à leurs côtés serait un atout non négligeable. Le clan Helmael ne souhaitait pas être trop dans la lumière, par contre il souhaitait éteindre les lycans de la cité qu'ils considéraient comme une nuisance. Il y avait de fortes chances qu'Antoine souhaiterait rencontrer lui-même une Dame si bien placée. Peut-être celui-ci parviendrait-il à séduire ce professeur.

Enfin, mieux valait ne pas vendre la peau de l'ours. A son attitude elle répugnait à être là. La séduire comme la convaincre ne serait sans doute pas chose aisée. C'était même à se demander comment Drake avait fait pour réussir à l'entrainer dans sa course pour le pouvoir. Remettant ses questions et théories à un moment plus propice, il préféra se contenter pour l'instant de faire plus ample connaissance et de présenter le clan qu'il représentait. Du moins seulement dans les affaires les plus délicates... illégales. Pour la façade, Antoine avait préféré envoyer quelqu'un d'autre.

Se relevant, il tendit avec désinvolture la main vers son homologue afin de l'inviter à se relever, signe évident qu'ils allaient se déplacer, comme elle l'avait souhaité.

"Je serai ravi de vous faire visiter notre demeure qui se prête évidemment mieux à nos conditions respectives et où la discrétion est de mise en toute circonstance."

De sa main libre, il sortit un sachet de poudre qu'il tendit à Diane. En tant que maître de magie elle reconnaitrait sans aucun doute le type de poudre : Adeona. Nom donné d'après une vieille légende mais qui permet de se téléporter à un endroit précis. Outre la difficulté pour réussir à obtenir cette poudre de par sa texture comme son effet puisqu'elle n'amène les utilisateurs qu'à un seul et unique endroit, prévu en conséquence, elle était quasiment impossible à se procurer. Le prix était dissuasif, tout comme le fait que la plupart des gens n'ont que peu envie de voir un mage assez doué pour concocter cette poudre se retrouver avec un morceau de son chez soi et la possibilité de s'y téléporter sans mal par des voies presque légales. Ca dénotait un certain savoir-faire et surtout un goût prononcé pour l'illégalité puisque c'était surtout les hors la loi les plus riches, et donc les meilleurs, qui en avaient l'usage, pour se sortir des mauvaises passes.

Ici, la poudre jetée aux pieds de la personne que l'on voulait téléporter la ferait réapparaitre directement devant les portes du gigantesque manoir qui leur sert de résidence principale.

"Elle vous mènera directement chez nous."

Comme pour prouver sa bonne foi, il prit une pincée et la jeta à ses pieds. Son image se mit à perdre de ses couleurs et sa consistance parut s'évanouir dans les airs. Il finit par disparaitre de la place.
Hedryan espérait vivement que Diane le suivrait. Elle ne tarderait pas à réapparaitre dans ce cas. Il utilisait peu ce moyen de "transport" qui ne lui plaisait que peu. Il avait toujours préféré marcher, peut-être parce qu'il ne s'était que rarement senti acculé. Quoi qu'il en soit, le vampire avait visiblement confiance en les choix de Drake.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Diane Biela
Directrice de Méridius et professeur de magie élémentaire - Mage 2nd ordre
Age du personnage : Plusieurs centaines d'années
Race : Vampire
Pouvoirs : Pouvoir raciaux
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 12 Sep - 22:33


Torride chaleur d'été


Elle plissa légèrement le nez quand elle vit Hedryan lui tendre un sachet de poudre. Elle n'aimait pas spécialement la sensation que procurait la téléportation. La sensation que chaque molécule de son propre corps se révolte pour se séparer pour finir par se rassembler dans un lieu différent, les nausées qui s'en suit et les vomissements fréquents... Bien sûr Diane avait prit le plis à force et avait déjà dépasser depuis des années ces barrières physiques, malgré tout la mage continuait de détester cette méthode de transport.

Elle soupira et imita son compère après avoir observé sa disparition. Les couleurs qui viraient au gris en quelques secondes, son image qui devenait obscur et pour finir, son évaporation dans une fine brume. La vampire souriait, elle aurait pu jeter Adeona à la poubelle et retourner à son bureau. Pour une raison qu'elle ignorait encore, elle ne le fit pas. Elle se vit jeter la poudre à ses pieds en souriant, attendant de disparaître.

Puis le monde entier perdu de sa consistance. Elle avait l'impression de mourir encore une fois. Tout sembla se figer avant de disparaître, comme Hedryan il y a quelques secondes, en fumée opaque. Elle réprima un frisson et ferma les yeux... en une seconde son cauchemar était terminé.
Quand elle les rouvrit, le décor avait changé. Elle n'était jamais venu ici et pour cause : Diane n'avait jamais cherché à contacter ses semblables alors elle ne s'était pas intéressé à une visite touristique chez les suceurs de sangs.

Ce qu'on remarquait en premier lieu, c'était le silence. On aurait pu être dans un cimetière, cela n'aurait pas été plus bruyant. Le hall d'entrée était terne, la décoration vieillotte et les seuls personnes osant y déambulait avait l'air de mort-vivants tellement ils semblaient vieux. Si la situation n'avait pas été aussi sérieuse, Diane aurait probablement rire. Elle qui aimait s'amuser presque autant que découvrir de nouvelles choses, elle ne regrettait pas la décision de se tenir loin de la maison des sangsues.

« - Et bien c'est... grand. »

Elle n'avait pas besoin de mentir, c'était réellement immense. Elle se demandait rapidement si les appartements de la régente était aussi grand et décida peu de temps après que cela devait se valoir. Elle croisa les mains devant elle, entrelaçant ses doigts avant de se tourner vers Hedryan. Elle n'attendit pas qu'il lui propose d'aller s'asseoir, de boire du thé ou autre chose... elle entra dans le vif du sujet, pressée de quitter cet endroit austère.

« - Comme vous le savez, je suis en contact avec Drake. Il semblerait que vous soyez de "son côté" quant au conflit qui l'oppose avec la régente actuelle. Il semblerait également qu'il cherche à avoir mon soutient. Je pense qu'il a voulu nous faire rencontré afin que vous puissiez m'expliquer clairement la situation actuelle. »

Son visage était recouvert d'un masque d'une rigidité exemplaire. Elle ne montrait pas la moindre émotion, à part peut être une légère touche d'ennui. Elle pencha légèrement la tête sur le côté avant de poursuivre.

« - La dernière fois que nous avons parler, lui et moi, Sir Leckard était entouré de gardes. Difficile pour lui d'essayer de me convaincre. »

Elle trouvait étrange que Drake, un humain, ait réussit à obtenir le soutient de vampires dont certains existait au moins plusieurs centaines d'années aussi facilement. Elle cherchait à savoir ce qui avait pu les convaincre et surtout si Drake était autant en position de force qu'il le disait.


© Diane





Far from perfect, she's just a wretch
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Cité profane :: TARGATT - Ville Quartier Tamarang :: Les commerces :: Halle Bones-
Sauter vers: