:: TARGATT - Ville Quartier Tamarang :: Habitations :: Manoir des Leckard Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Découverte forcée [PV Caelia]

avatar
Cain Hexes
Apprenti de 2nde Sphère - Talmar
Age du personnage : 19
Race : Humain
Pouvoirs : Pyrokinésie et aura de terreur
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 15 Mai - 12:30
Cain était ressorti des geôles quelques heures plus tôt, frustré du peu qu'il avait appris pour retirer le sceau qu'on lui avait apposé et toujours agacé de l'arrogance de son grand père alors qu'il était enfermé et privé de ses pouvoirs. Drake y était enfermé depuis quelques jours et c'était indirectement grâce, ou à cause, de Cain. La Régente et la capitaine du Protectorat avaient fini par prendre conscience du monstre qu'il était quand il avait manque de tuer Cain et pris en otage Garreth, un jeune lycan avec lequel il était ami. Une chose que son grand père n'admettait visiblement pas. Quoi qu'il en soit, il croupissait depuis dans les geôles. Il attendait son procès, et probablement sa mort prochaine.

En homme prévoyant, et complètement malade, Drake eut la présence d'esprit d'apposer un sceau à Cain lorsqu'il l'avait enlevé à sa mère -fille de Drake qui avait tenté de fuir la famille-, un serment forcé qui contraignait l'enfant à ne pas révéler quoi que ce soit sur la famille ou sur Drake à une personne qui n'était pas de la lignée et qui permettait également au vieil homme de connaitre sa position exacte, son état de santé comme ses pensées à tout moment. Un sort plutôt lourd à porter, surtout quand on voulait détruire Drake et la lignée entière. Avec la mort probable de Drake, Cain avait peur que sa magie ne s'accroisse. C'était rare que la magie perdure au-delà de la mort mais Drake avait tout ce qu'il fallait pour réaliser ce prodige à dessein. D'où l'urgence de Cain à vouloir trouver un moyen de retirer ce sceau -en plus de vouloir témoigner librement au procès pour enfoncer la tête de Drake sous l'eau et le voir se noyer face à ses déclarations accablantes-.

Drake s'était plutôt moqué de Cain qui avait fait le déplacement jusqu'à lui dans l'espoir qu'il l'en débarrasserait. Toutefois il lui avait donné quelques indices précieux, notamment le fait que "seul un vrai Leckard" puisse le lui ôter. Il lui restait donc deux : Trouver une bonne âme chez une famille qu'il haïssait ou chercher à devenir lui-même un digne héritier... Il préférait éviter.

Cain se retrouvait donc devant le manoir des Leckard, hésitant. Et finalement, il franchit la porte. Inutile de s'annoncer, il n'avait pas envie de se voir refuser l'entrée par un serviteur quelconque ou un esclave. Il entra donc. C'était la première fois qu'il passait par la porte d'entrée. Les quelques mois qu'il avait passé au manoir l'avaient été dans un sous-sol, et il était directement passé de cet endroit sombre et humide à l'académie. Le reste des années passées sous la "gouvernance" de la famille, Cain avait été isolé dans une demeure en dehors de la ville.

Il resta une seconde dans le vestibule à regarder les options qui s'offraient à lui. Il restait ouverte à toute opportunité. Si par hasard il trouvait des objets magiques, il se servirait, des grimoires intéressants, il les prendrait. Et si il tombait sur un membre de sa charmante famille, il verrait pour enlever son sceau, en espérant qu'ils accepteraient de l'aider sans qu'il ait à en passer par devenir un membre actif de ce clan fermé.

Cain prit la première porte à droite et arriva dans un vaste salon. Ce n'était pas vraiment ce qu'il cherchait. Il referma la porte en sortant et se décida à suivre un long couloir en se demandant où il menait. De chaque côté, des portes qu'il ouvrait en espérant tomber sur quelque chose qui l'aiderait. Après tout, il était quand même chez lui, en partie, aussi ne prenait-il pas la moindre précaution pour limiter le bruit qu'il faisait.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Caelia Ene
Intendante des Leckard - Mage 3e ordre
Age du personnage : 490 ans
Race : Incarnat
Pouvoirs : Choc mental - Magie spirituelle et élémentaire
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 15 Mai - 14:48
Découverte forcée
Dans les jardins de la famille Leckard, un petit groupe de trois personnes s'occupaient des plantes. Il était composé de deux jeunes servantes en formation ainsi que de l'intendante de cette famille. L'incarnat devait montrer aux deux jeunes filles comment elles devaient entretenir les jardins et surtout les roses qui faisaient la beauté de ces derniers. Les petites nouvelles restaient à une distance respectable avec Caelia tandis qu'elles l'observaient en train de couper des roses fanées. Les épines avaient beau essayer de la couper pour se défendre, la jeune femme s'en moquait. Malgré les coupures, aucune goutte de sang ne faisait son apparition sur sa peau. Elle faisait ce travail sans aucune émotion sur son visage comme à son habitude.

Cela commençait à faire un petit moment que son maître était enfermé dans les geôles. Elle ne savait pas pour quelle raison il y était… Mais elle se doutait bien que ce n'était pas suite à une bonne action. Elle espérait juste qu'il reviendrait assez vite pour qu'elle puisse le servir. Et puis, s'il devait mourir qui deviendrait le nouveau chef de clan ? Caelia savait que presque tous les héritiers de son maître Drake étaient soient morts ou disparu comme l'une de ses filles. Elle se souvenait vaguement d'une jeune demoiselle, la nièce de monsieur qui était encore en vie. Mais était-elle apte à devenir le devenir? L'incarnat ne pouvait répondre à cette question. Seul le temps lui dira.

Au même moment, pendant qu'elle était perdue dans ses pensées. La plus vieille domestique avait fait son apparition à leurs côtés. À bout de souffle. Malgré que son visage était rouge suite à son petit footing, ses épaules tremblaient devant l'incarnat.


“Je suis navrée de vous déranger durant la formation des deux jeunes recrues, mais c'est urgent... “

La voix de la vieille femme de soixante-dix ans était presque inaudible en plus de la distance entre elles et la peur que lui inspirait Caelia. Pour se donner un peu de contenance, elle s'était mise à jouer un peu avec son tablier blanc entre ses doigts frêles et crochus. Cependant, son regard n'était pas fuyant à ce que l'on pourrait croire, elle regardait Caelia dans les yeux… Du moins si cette dernière avait dédaigné lui jeter un regard .

“J’ai entendu beaucoup de bruit dans l’aile ouest. Par curiosité, j’y ai jeté un oeil et j’ai pu apercevoir un jeune homme qui semblait fouiller et chercher quelque chose. J’ai voulu intervenir, mais il avait l’air menaçant… Je suis donc partie discrètement vous chercher. J’ai eu peur devant une personne qui pourrait être un voleur, j’ai honte mademoiselle Ene.”

Une fois que son fut récit terminé, l’incarnat arrêta son activité pour se tourner vers la vieille dame. Elle donna doucement les cisailles à cette dernière tout en se dirigeant silencieusement vers la demeure d’un pas pressant. Une personne qui osait faire ça à la famille Leckard ? Il allait vite regretter son action l'impudent.

Il ne lui fallut pas longtemps pour arriver à l’entrée de la demeure. En effet, la personne faisait un boucan du diable. Elle se préparait au pire. Elle marcha à pas de loup jusqu’à ce qu’elle voit le dos du jeune homme dans le couloir qui claquait une porte derrière lui. Caelia l’observait de ses grands yeux dorés. Elle analysait la posture et le physique de l’intrus. Elle n’allait pas tarder à voir sa manière de réagir face à elle.

“Bonjour cher intrus. Puis-je vous aider d’une quelconque façon ? En vous accompagnant à la porte peut-être ou avez-vous rendez-vous avec mon maître ?”

Elle ne bougeait pas d’un pouce, ses bras suivaient le long de son corps. En plus de son regard, son visage était dénudé d’expression ce qui pouvait donner un petit frisson à l’échine. La voix de la demoiselle était neutre de sentiment, mais suffisamment fort pour que le jeune homme puisse l’entendre à travers le grand couloir sans fin de l’aile ouest.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cain Hexes
Apprenti de 2nde Sphère - Talmar
Age du personnage : 19
Race : Humain
Pouvoirs : Pyrokinésie et aura de terreur
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 15 Mai - 17:14
Le jeune homme avait brièvement sentit une présence mais elle s'était éloignée rapidement. Il n'y avait pas fait attention et avait poursuivi sa fouille des lieux, pestant intérieurement que ce soit si grand et si fournis en... Tout ce qu'on pouvait rêvé en fait et pourtant il n'avait pas fini. Il y avait encore les étages à voir et les autres ailes. Mince, il commençait à comprendre que les Leckard étaient véritablement puissants pour avoir accumuler autant de richesses, de connaissances et de pouvoirs.

Alors qu'il était sorti quelques secondes plus tôt d'une énième salle, il fut dérangé dans son entreprise par une voix féminine. Se retournant, il ne remarqua qu'à ce moment la demoiselle qui le regardait. Bon, il devait bien tomber sur quelqu'un ou bout d'une moment... Il la dévisagea un seconde. Yeux dorés rappelant vaguement l'ocre des Leckard, ceux que lui-même portait. Mais pas de brun pour ses cheveux. Au contraire les siens étaient d'une couleur peu commune quoi que jolie. Elle était en fait d'une beauté diaphane à la fois pure, lisse et d'une certaine manière qui paraissait à Cain viciée. Mais c'était sans doute du au manque d'émotions flagrante ou tout simplement parce qu'elle servait les Leckard et que Cain avait une dent contre tous sans distinction. Allez savoir...
Selon les mots de la jeune fille, elle était une servante ou une esclave. Cain la fixa une seconde sans broncher. Elle avait l'air très... neutre. Froide. En même temps elle le prenait pour un intrus c'était sans doute normal.

Les paroles de son grand père lui revinrent en mémoire. Il devait se comporter en Leckard ? Soit. Autant commencer maintenant. Si ça pouvait lui éviter de perdre du temps avec une vulgaire esclave.
Son regard habituellement froid ne l'était pas moins que d'habitude.

"Si tu sers les Leckard, tu me sers aussi." Annonça-t-il de but en blanc.

Moui. On faisait plus convainquant quand même. Cain ne l'avait jamais vu avant et il y avait peu de chances qu'une simple.... fille comme elle ait jamais entendu parler de lui vu le soin avec lequel Drake l'avait éduqué à l'écart de tout. Désireux de montrer qu'il était ici chez lui, il franchit les quelques mètres qui le séparaient de la jeune fille, s'arrêtant à un mètre. Il la considéra une seconde, il sentait déjà son agacement revenir à l'idée même de devoir se présenter officiellement.

"Je suis Cain... Leckard. Petit-fils de Drake auquel je viens de rendre visite dans les geôles. Nul besoin de rendez-vous dans ces conditions n'est-ce-pas ?"

Une question rhétorique dite sur un ton glacial et après laquelle il plissa légèrement les yeux, ses iris se mettant à luire faiblement signe qu'il était déterminé à poursuivre et qu'il ne tolèrerai aucun refus. Cain avait tiqué sur son propre nom ce qui n'ajoutait pourtant rien à sa crédibilité mais en même temps c'était bien la première fois qu'il se présentait sous ce nom de famille sans qu'on l'y contraigne d'abord. Mais puisqu'il disait malgré tout la vérité et qu'il était plutôt naturellement autoritaire du reste, peut-être n'y ferait-elle pas attention.

"J'ai besoin d'accéder aux grimoires. Guide moi jusqu'aux livres de sorts."

Un ordre direct. Si d'un côté il espérait ne pas perdre davantage de temps en palabres inutiles, une partie de lui espérait vaguement qu'elle refuserait pour le plaisir simple de la voir brûler. Ca faisait tellement longtemps qu'il espérait tous les éradiquer, maitres comme serviteurs, que d'une certaine manière il peinait à se dire qu'il faudrait qu'il remette ça à plus tard alors que leur leader était dans l'impossibilité d'intervenir. C'était une occasion en or après tout. Il se voyait déjà annoncer à Drake qu'il n'avait plus de patrimoine et que son manoir avait mystérieusement brûlé, avec le peu qui restait de sa famille avec. D'autant que chaque minute qu'il passait en vie lui laissait une occasion en plus de trouver un moyen de sortir des geôles. Drake était trop malin pour y rester sagement en attendant son procès, à moins qu'il soit sur de l'emporter. Et dans ce cas, mieux valait que Cain ait déjà résolu son problème de sceau lorsqu'il sortirait de là en un seul morceau et avec sa magie restaurée.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Caelia Ene
Intendante des Leckard - Mage 3e ordre
Age du personnage : 490 ans
Race : Incarnat
Pouvoirs : Choc mental - Magie spirituelle et élémentaire
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 15 Mai - 23:29
Découverte forcée
La jeune femme n’avait pas dit un seul mot lorsque l’inconnu, Cain Leckard, se rapprochait d’elle et qu’il lui donnait des ordres. Un autre Leckard ? C’était étrange… Elle n’avait jamais entendu parlé de lui et pourtant elle faisait partie des plus anciens meubles de cette demeure. Elle réfléchissait à toute vitesse. Peut-être que c’était un enfant illégitime ? c’était probable surtout qu’il avait les yeux des Leckard. Mais cela ne prouvait rien. Plus d’un enfant ou adulte avaient essayé d’intégrer la famille par fourberie et duperie et plus d’une fois elle était sur leur chemin. S’il mentait, elle n’aurait qu’à utiliser son choc mental afin de le faire souffrir jusqu’à ce qu’il perde conscience. C’était un bon moyen qu’elle utilisait pour mettre les intrus hors d’état de nuire avant qu’ils ne puissent pas attaquer ou quoi que ce soit.

“En effet. Si vous avez vu Monsieur Drake plus tôt, cela me semble inutile. Cependant, je ne vous guiderais nulle part, Monsieur Cain. Rien ne me prouve que vous êtes l’un des héritiers de Maître Drake.”

Caelia pencha la tête sur le côté tout en le regardant continuellement. Elle plissa un peu ses yeux dorés afin de mieux l’observer. Inconsciemment, elle joignit ses mains face à elle se qui lui donnait un air encore plus innocent. Sa voix se faisait plus douce que lorsqu’elle avait interpellé un peu plus tôt.

“Je suis navrée, mais je ne reçois pas d’ordres venant d’un inconnu qui se dit Leckard. Particulièrement quand je connais tous les membres de cette grande famille et tout ce qu'il s'y passe…”

Bien évidemment, elle ne voyait pas l'intérêt de lui dire qu'elle était à leur service depuis presque cinq siècles. Elle avait donc vu presque toutes les fins des membres ainsi que les naissances. Elle se souvenait parfaitement de chaque personne, leurs noms, leurs âges et bien d’autres choses. Elle était une vrai encyclopédie ambulante.

“Je vous prierais de bien vouloir quitter cette demeure. Je ne souhaite pas utiliser la manière forte ni avertir les autorités compétentes pour une intrusion… j’ai d’autres choses à faire et j’imagine que vous aussi.”

Elle se décala un peu de lui afin de se mettre de profil par rapport au jeune homme. Ses commissures esquissaient un petit sourire de politesse à ce dernier. Dans ce geste, elle lui montrait bien qu’elle allait le laisser partir sans faire ou dire quoi que ce soit. De plus, c’était vrai. Elle avait d’autres chats à fouetter que de s’occuper d’un jeune garçon.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cain Hexes
Apprenti de 2nde Sphère - Talmar
Age du personnage : 19
Race : Humain
Pouvoirs : Pyrokinésie et aura de terreur
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 16 Mai - 20:00
Visiblement la jeune fille n'était que peu réceptive à son message. Son manque de réaction serait sans doute louable en d'autres circonstances mais pour l'heure c'était des plus désagréables. Elle n'avait pas l'air d'avoir envie de bouger non plus qui plus est. Elle voulait une preuve qu'il était bien un Leckard. C'était légitime. Il avait une ribambelle de preuves à lui montrer. Encore une fois il pesait le pour et le contre. pourquoi ne pas juste la détruire ? Le peu de conscience qu'il avait encore -merci à Garreth- le retint.

En attendant qu'il daigne prendre une décision, la jeune femme avait joint les mains. Une poupée. Voilà, c'était à cela qu'elle ressemblait. Une poupée de porcelaine si facile à briser. L'était-elle pour autant ? Il valait mieux présumer que non. Après tout elle se dressait toujours devant lui, elle n'était donc pas si impressionnable que ça, ni parmi les plus bêtes.

Cain tiqua tout de même lorsqu'elle dit connaitre tous les membres de la famille et tout ce qui s'y passait. Ah. Tout ? Leurs complots ? Leurs contacts ? Leurs secrets ? De quoi tous les damner mille fois. Elle avait une sacrée valeur en fin de compte. Réflexion faite, il ne la tuerait pas. Mais Cain ne se radoucit pas pour autant. Ne pas tuer ne signifiait pas ne pas faire souffrir ou ne pas blesser.

Le jeune homme fit mine de réfléchir tendit qu'elle le menaçait de le sortir de force et d'appeler les protecteurs. Cain esquissa un sourire moqueur et en baissant la tête, laissa même échapper un rire bref. Il la redressa la seconde suivante sans se départir de son sourire.

"J'adorerai voir ça car le Capitaine du protectorat comme la Régente pourront tous deux attester de ce que j'avance."

Il fit un pas de plus vers elle en relevant la manche de son bras gauche. Reprenant un ton un peu plus sérieux, il poursuivit.

"Humilier une esclave le jour des présentations ne serait pas du meilleur effet je crois. Evitons de les déranger pour si peu. J'ai d'autres moyens de prouver ce que j'avance."

Elle aurait pu les appeler, ils auraient confirmer son identité... Mais si on pouvait les laisser en dehors de ça c'était mieux. Ils étaient déjà assez sur son dos pour en plus commencer à s'inquiéter de ce qu'il pouvait bien faire dans un manoir où il s'était promis de ne pas mettre les pieds.

Tendant son avant-bras dénudé, il se concentra sur son intention de dénoncer Drake et de le faire plonger. Un moyen simple et efficace d'activer le sort de serment que ce dernier lui avait apposé et dont le scellé magique représentait l’emblème des Leckard. Si il ne ferait pas l'ombre d'un doute qu'il s'agissait bien d'un sceau apposé par Drake, ce type de magie était scellée chez les personnes en qui on n'avait pas confiance, en général des serviteurs. Compte tenu de la paranoïa du vieil homme, il ne paraitrait pas anormal qu'il ait décidé de se prémunir contre le mauvais caractère de Cain quand bien même il était de sa famille.
Songeant que ce serait sans doute insuffisant, il reprit, des plus sérieux.

"Tryana, ma cousine, connait mon existence et pourra elle aussi le confirmer. Pour le reste..."

Tant pis. Son regard tomba sur un pan des vêtements de la jeune femme qu'il embrasa d'une pensée au risque de lui causer d'importantes blessures. Après tout elle voulait des preuves ? La pyrokinésie n'était-elle pas au chapitre des magies héréditaires ? Au même titre que l'aura de terreur d'ailleurs.
Ses poings se nimbèrent de flammes. Par la porte toujours ouverte, Cain projeta une boule de feu dans la salle qu'il venait de quitter puisqu'elle était sans intérêt. Les flammes prirent sans mal et aidées de leur maître, se répandirent rapidement dans la pièce.

"Tu peux aller éteindre le feu et me laisser passer. Ou le laisser s'étendre et échouer à m'arrêter."

Ses yeux étincelaient de milles feux, renvoyant l'image même de l'incendie qu'il venait de déclencher. Sa présence parut soudain s'accentuer, la pression se renforça jusqu'à en devenir étouffante. Puis le jeune homme déploya son aura, emplissant les lieux d'un sentiment de terreur, créant une panique instinctive et incontrôlée basée sur le besoin de survie davantage que sur la pensée rationnelle. D'une certaine manière il laissait libre court au prédateur en lui. L'image des Leckard personnifiée.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Caelia Ene
Intendante des Leckard - Mage 3e ordre
Age du personnage : 490 ans
Race : Incarnat
Pouvoirs : Choc mental - Magie spirituelle et élémentaire
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 17 Mai - 15:20
Découverte forcée
Quand elle entendit un rire étrange venant du jeune homme, elle arqua un sourcil. Il allait être plus coriace qu’elle ne pensait. Elle n’avait vraiment pas envie de perdre plus de temps que nécessaire. Son sourire avait disparu lorsque Cain lui avait affirmait que d’autres personnes pouvaient confirmer ses dires. Mais était-ce vraiment suffisant ? Pas du tout. Il était facile d’acheter les paroles de divers inconnus ou proches.

"Humilier une esclave le jour des présentations ne serait pas du meilleur effet je crois. Évitons de les déranger pour si peu. J'ai d'autres moyens de prouver ce que j'avance."

Humilier ? Elle avait entendu plusieurs personnes dont ses maîtres qui avaient prononcer ce mot par le passé. Elle ne savait pas vraiment ce que ça voulait dire, néanmoins, elle savait qu’ils étaient dans une colère noire à chaque fois que cela se produisait. Caelia ne savait pas vraiment quelle sensation cela faisait.

Elle haussa un peu ses épaules pour montrer que cela ne l’atteignait pas spécialement. Son regard se dirigeait vers le bras dénudé du jeune homme. Elle n’y avait pas prêté attention jusqu’à ce qu’elle y voit l’emblème des Leckard. Ses yeux s’étaient agrandis doucement au fur et à mesure qu'elle prenait conscience que son maître avait posé ce sceau sur ce jeune homme. Il n’avait pas confiance en lui ? C’était intéressant à savoir. Cain Leckard… Qui était-il ?

L’incarnat avait relevé un peu sa tête afin de le regarder dans les yeux lorsqu’il avait fait mention de la jeune nièce du chef de famille. Il la connaissait donc aussi. Mais les doutes de Caelia fut balayé en un instant lorsqu’elle vit les flammes sur l’un des tissus de sa robe. Elle pouvait reconnaître cette magie si facilement que c’était un jeu d’enfant pour elle. Il était bel et bien un Leckard. Pour une fois, elle était dans l’ignorance.

"Tu peux aller éteindre le feu et me laisser passer. Ou le laisser s'étendre et échouer à m'arrêter."

A ces mots, elle sortit de ses pensées. Elle était tellement plongées dans ses pensées qu’elle n’avait pas remarqué qu’il avait mis le feu dans une pièce non loin d’eux. Elle sentait que la présence du garçon était étouffante. Il n’y avait plus aucun doute possible. Elle ne devait pas perdre de temps. Les flammes commençaient à prendre de l’ampleur dans la pièce qui était un petit bureau. Comment elle le savait ? A cause de la fumée. De plus, sa robe commençait à se consumer sur elle.

Caelia avait laissé échapper un petit soupire entre ses fines lèvres. Elle se rappelait d’un mage de magie élémentaire qui avait utilisé de l’eau il y a quelques années. Elle se rappelait parfaitement des gestes ainsi que des paroles pour utiliser la magie de l’eau. La jeune femme avait utilisé ce sort deux fois depuis qu’elle l’avait vu faire. Elle ne le contrôlait pas totalement non plus, mais elle pouvait l’utiliser dans cette petite situation. Heureusement qu’elle avait une mémoire exceptionnelle.

“Veillez m’excusez pour mon insolence, jeune maître. J’arrive tout de suite.”

Elle murmura doucement la formule de l’élémentaire tout en mimant avec grâce le geste pendant qu’elle se dirigeait vers la pièce. Elle s’arrêta au milieu du petit bureau alors que les flammes commençaient à lécher sa peau. Un simple nuage de pluie avait couvert tout le plafond et la pluie commençait à tomber sur les meubles attaqués par le feu ainsi que sur Caelia. Bon, cela ne risquait pas de durer très longtemps, mais c’était suffisant pour les flammes. Les nuages se dissiperont d’eux-même avec le temps.

Totalement trempée de la tête au pieds, Caelia se dirigea vers le couloir de l’aile ouest. Elle n’avait pas fait attention qu’une partie de sa robe avait été détruite. Les volants de sa robe ainsi qu’une grande partie droite de sa robe avait été brûler.

“Je vois que vous faites partie de la famille… J’en suis totalement navrée. Je m’appelle Caelia Ene. Je suis au service de votre famille depuis très longtemps… Je vais essayer de vous aider tant que mon maître en me dira pas l’inverse.”

Ne sachant pas s’il était encore présent dans le couloir ou non, elle s’inclina avec la main droite sur sa poitrine gauche devant lui. C’était une révérence qu’elle ne faisait qu’en présence des descendants de son créateur ainsi qu’à son maître.



[hrp: Si c'est logique, tant mieux, mais si c'est pas le cas n'hésite pas à me le dire. J'essais d'assimiler la magie sur ce forum ^^ ]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cain Hexes
Apprenti de 2nde Sphère - Talmar
Age du personnage : 19
Race : Humain
Pouvoirs : Pyrokinésie et aura de terreur
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 22 Mai - 13:05
Cain nota un léger changement chez la femme alors qu'il lui montrait le sceau sur son bras. Rien de conséquent mais au moins elle pouvait être certaine que Cain avait des contacts avec les Leckard, au minimum puisque le sceau était quasiment signé "Drake". Malheureusement, il avait l'impression que la fille devant lui n'était pas sensible à ses arguments. Qu'il s'agisse de l'humiliation ou de magie, elle semblait jusque là être imperméable à tout ce qu'il lançait. Fort heureusement, il lui restait ses atouts principaux. Il aurait préféré ne pas en arriver là. Non pas par égard pour elle ou pour le superbe mobilier auxquels il mit le feu mais eut égard à sa discrétion. Il aurait préféré garder pour lui la nature de ses pouvoirs personnels. Enfin... Puisque c'était nécessaire, tant pis.

Il avait fini par incendier un pan de la robe de Caelia avant de mettre le feu à la pièce adjacente. Au moins si ce n'était pas une preuve suffisante elle serait toujours trop occupée pour lui barrer le passage. Finalement les flammes comme la pression de l'aura de Cain eurent raison d'elle. Ou plutôt, lui firent entendre raison. Elle s'excusa poliment et alla éteindre les flammes. Le jeune Leckard la regarda faire. Il était toujours bon de savoir de quels pouvoirs elle pouvait disposer, au cas où. Finalement, elle revint vers lui trempée de la tête aux pieds. Ca en aurait presque été attendrissant en une autre occasion. Elle n'avait pas l'air d'avoir non plus remarquer que sa robe avait été brûlée et le trou laissait apparaitre sa peau blanche.

Cain n'étant pas des plus courtois, ne pensa même pas à le lui faire remarquer. Et enfin, elle se présenta, non sans d'abord lui avoir fait des excuses auxquelles il répondit par un vague signe de tête, agacé. Toutefois, sa présence sembla progressivement revenir à la normale, l'étouffante pression de son aura se dissipant progressivement.

"Depuis combien de temps travaillez-vous pour... nous au juste ?"

Il hésita à demander son statut mais peu importait. Esclave ou servante, c'était la même chose à son niveau. Elle dépendait d'autrui et servait.

"Quand à Drake, c'est lui qui m'envoie."

Il marqua une courte pause avant de reprendre.

"Montre moi où se trouvent les livres de sorts. Ensuite, tu me diras à quelle affaire urgente je peux prendre part en remplacement de Drake."

Cain ne parvenait pas à dire "grand père", ça ferait pourtant plus naturel mais ça ne lui était pas commun. Un jour peut-être. En attendant, il voulait se débarrasser su sceau. Il commencerait par les livres. Si il ne trouvait pas... Il serait obligé de lui rendre service, un temps au moins. Il repensa aux propos qu'il lui avait tenu depuis les geôles. "Devenir un vrai Leckard"... Mouais, c'était relativement vague pour lui. Drake lui avait conseillé de prendre part aux affaires de la famille, mais peut-être y avait-il plus simple, rapide et direct pour qu'il se reconnaisse comme étant un membre à part entière. Du moins qu'il le considère assez pour pouvoir dissiper sa magie.

"Puisque je suis un nouveau membre... d'une certaine manière, sais-tu si il y a un rituel ou une cérémonie particulière à laquelle je doive m'adonner pour officialiser mon appartenance à la lignée ?"

Il savait que ça se faisait dans certaines familles. Il ignorait si c'était le cas ici. Mais si la réponse était affirmative, ça l'aiderait sans aucun doute à briser le sceau. Après tout, il était par trop évident que Drake voulait que Cain ne l'aide à continuer ses manigances, mais ça ne l'intéressait pas. Pas complètement... Il en était curieux évidemment. Mais ça s'arrêtait là.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Caelia Ene
Intendante des Leckard - Mage 3e ordre
Age du personnage : 490 ans
Race : Incarnat
Pouvoirs : Choc mental - Magie spirituelle et élémentaire
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 31 Juil - 16:06
Découverte forcée
La jeune femme qui ressemblait à une poupée avait fait un simple hochement de tête. Comme pour dire qu’elle lui obéissait. Elle était passé devant afin de lui montrer le chemin pour atteindre la grande bibliothèque. Elle marchait d’un pas tranquille, les mains jointes devant elle. Caelia s’était autorisée à lancer de temps à autres des petits regards au jeune maître. Elle était tout de même intriguée. C’était bien la première fois qu'on lui cachait un membre de la famille et même un éventuelle héritier.

“Je suis au service de votre famille depuis près de cinq siècles… Je suis l’intendante de votre famille, Caelia Ene. C’est le nom que votre ancêtre m’a donné lors de ma création. Si vous avez des questions, n’hésitez pas à venir me voir. Je répondrais bien évidemment à tous ce que vous me demanderez.”

L’incarnat lui avait fait traverser plusieurs couloirs, passer différentes pièce et montait un long escalier avant d’atteindre deux grandes lourdes portes en bois massif. Ces derniers étaient magnifiquement décorés et gravés. Ont aurait dit que cela avait été fait à la main. Caelia s’arrêta devant la porte avant de se tourner vers Cain. Elle plongeait ses yeux dorés dans ceux du jeune homme. Son visage était resté impassible et aucun sourire ornait son doux visage presque enfantin.

“En effet. Il existe un rituel afin d’appartenir à la famille Leckard. Cependant, elle requiert un grand sacrifice pour les enfants Leckard qui la pratique. Votre ancêtre avait l’habitude de dire que certaines choses comme des sentiments ou des personnes étaient des nuisances pour l’harmonie de la famille. Afin de réussir ce dernier et faire en sortes que vous devenez un vrai Leckard, jeune maître… Vous devrez…”

La jeune intendante avait pris une petite pause tout en se remémorant ce genre de rituel. Elle n’avait pas assisté à tous les rituels, mais à un très grand nombre à la demande de ses différents maître. Elle se rappelait parfaitement de l’odeur âcre du sang ainsi que de sa couleur vermeille. Mais aussi des cris implorants et de douleurs des personnes sacrifiées. Quelques fois, cela se passait dans une pièce sombre aménagé dans le sous-sol de la demeure, et pour les plus rares cas, certains enfants le faisaient en toute discrétion, dans le dos des personnes qu’ils chérissaient.

“Vous devrez vous séparer de la personne auquel vous tenez le plus. Bien évidement, quand je vous dis le verbe séparer, je parle de sa mise à mort…”

Sans attendre une quelconque parole de la part de son jeune maître ou une quelconque réaction, elle s’était retournée afin d’ouvrir en grand les lourdes portes de la grand bibliothèque.

“Vous trouverez tout ce dont vous avez besoin à l’intérieur. Si vous avez besoin de moi, n’hésitez pas à faire appelle à moi, jeune maître.”


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cain Hexes
Apprenti de 2nde Sphère - Talmar
Age du personnage : 19
Race : Humain
Pouvoirs : Pyrokinésie et aura de terreur
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 31 Juil - 18:36
Cain avait docilement suivit la servante sur le chemin qui devait mener à la bibliothèque. Non qu'il ne lui fasse déjà confiance mais son ton avait radicalement changé lorsqu'elle avait senti sa magie. Il paraissait aussi très évident qu'elle en savait beaucoup sur sa famille. Elle lui serait forcément utile, d'une manière ou d'une autre.

Le jeune héritier avait donc emboité le pas à Caelia, remarquant enfin la transparence de sa robe mouillée et la large déchirure qui laissait apparaitre un peu plus de sa peau laiteuse. En y regardant bien elle était plutôt jolie si on aimait le style poupée. Ca ne dérangeait pas Cain. Pourtant, une pensée pour Garreth finit par le dissuader d'en regarder davantage et il contenta de fixer l'arrière de son crâne.

La jeune fille avait prit la parole, répondant à ses questions avec patience et déférence, attitude qu'il apprécia tout particulièrement. Caelia n'était donc ni une servante de basse extraction ni une esclave mais l'intendante. Cain acquiesça simplement bien qu'un certain nombre de questions sur son existence se posèrent soudain. Elle disait avoir été créée. Pas "née". C'était peut-être simplement une simple confusion dans les paroles mais ça ne semblait pas concorder.

"Vous êtes un golem ?" Demanda-t-il finalement.

Les incarnats en étaient d'une certaine manière mais en bien plus sophistiqués. Tellement en fait qu'on pouvait facilement les confondre avec des êtres vivants tout ce qu'il y avait de plus normal. Toutefois, peu d'entre eux appréciaient qu'on les appelle" golems". Cain en revanche, se moquait pas mal du ressentiment qu'il pouvait généré chez les gens qui le côtoyaient et il avait mit un point d'honneur à ne pas retenir ses paroles.

Tout en posant la question, le jeune homme tentait de repérer les lieux mais il devait se rendre à l'évidence : la demeure était bien plus grande qu'il ne l'avait pensé de prime abord. Finalement il avait posé la question la plus important et dont la réponse déterminerait si il pourrait facilement se débarrasser de son sceau. Ils grimpent une volée de marches et parvinrent devant de lourdes portes. Cain en admirait les sculptures, gravures et autres décorations quand Caelia se tourna vers lui.

Ses yeux dorés rappelaient étrangement ceux des membres de la famille. Qui que soit son créateur, en plus d'être surpuissant, il était visiblement un autre fétichiste des traits si particuliers qu'arboraient les Leckard pour en avoir même doté sa création. Caelia répondit de manière bien plus précise que Cain ne l'avait prévu et sa réponse ne le satisfaisait qu'à moitié. Si aux premiers mots c'était une lueur d'espoir qui était fugacement passée dans ses yeux, elle en avait vite été remplacée par un mélange d'incrédulité et d'appréhension.

Pourtant ce n'était pas l'idée de tuer qui le gênait. Pas trop en tout cas, il l'avait déjà fait.Toujours en se défendant mais bon ça ne changeait rien au fait qu'ils étaient morts. Par contre... Mettre fin à la vie de la personne la plus aimée ?
L'image de Garreth s'était formée mais son esprit l'avait rejetée pour la remplacer par le visage de sa mère. Un visage flou dont il n'était même pas sur des traits.

Restant interdit, il se sortit de ses pensées que lorsque Caelia lui adressa de nouveau la parole. Il n'avait même pas fait attention aux portes qui s'ouvraient. Pourtant, elles révélaient une somme impressionnante d'ouvrages. Elle était en fait tout simplement splendide.

Cain acquiesça aux propos de Caelia : nul doute en effet qu'il trouverait ce qu'il cherche ici. Toutefois, il lui faudrait un peu d'aide pour l'autre sujet. Il détourna les yeux des ouvrages et grimoires en tout genre pour camper son regard dans celui de l'intendante. La gorge serrée, il formula sa demande comme il put.

"Je souhaiterai que vous retrouviez la trace d'Iraun Leckard, la fille de Drake... et ma mère."

Même si son grand père avait tout fait pour qu'elle soit totalement rayée de la famille, Cain était pourtant bel et bien le maillon qui prouvait qu'elle en avait fait parti un jour. La fille cadette de Drake avait préféré fuir Targatt et la lignée avec son amant dans l'espoir d'offrir une vie meilleure à son enfant à naître. Drake les avais retrouvé quelques années plus tard. Les souvenirs du jeune héritier étaient un peu flous. D'après les images qu'il avait encore de cette "rencontre", son grand père avait contraint ses parents à l'abandonner en échange de leurs vies sauves. Ces derniers avaient toutefois promis à Cain qu'ils viendraient le chercher, qu'ils ne le laisseraient pas à Drake. Pourtant les années avaient passé et rien ne s'était produit. Cain en avait déduit que Drake les avait sans doute tué mais était-ce vraiment le cas ? Ne l'avaient-ils pas simplement bel et bien abandonné ? Le mélange de douleur et de colère qu'il ressentait depuis venait de là. Ces sentiments l'avaient nourris des années durant, ils avaient alimentés sa haine et sa résistance contre Drake. Mais il était visiblement temps de mettre les choses au clair.

"Le peux-tu ?"

Cain ignorait si il serait capable de la tuer, ni elle ni son père d'ailleurs. Qu'ils soient en vie ou non. Mais il devait savoir. Il voulait. Et si il s'avérait qu'ils étaient bel et bien morts, alors il devrait tuer l'autre personne qui comptait le plus : Garreth. Cain avait lui-même déterminé quelques jours plus tôt que le lycan était une véritable faiblesse. Une faille béante chez lui. Or, il ne devait pas en avoir si il devait finir ce qu'il s'était juré des années plus tôt : annihiler Drake.

Garreth serait donc peut-être un sacrifice auquel il consentirait de meilleure grâce... En tout cas c'est ce dont il tentait de se convaincre. Il avait pris ses distances avec lui et l'évitait complètement. Il espérait tout de même sans se l'avouer ne pas avoir besoin de lui faire du mal. Après tout, son éloignement était aussi justifié par son envie de le protéger...

Mais son plan pour Drake primait et il était prêt à tout abandonner pour ça. Et la première étape était de tout faire pour se débarrasser du sceau qui l'empêcher de pouvoir le prendre par surprise et avec lequel il pouvait le manipuler. Une fois que ce serait fait, il lui rendrait visite dans sa cellule. Tuer une personne désarmée ? Ca ne le gênait pas. C'était Drake après tout, il n'était jamais vraiment sans arme tant qu'il respirait.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Caelia Ene
Intendante des Leckard - Mage 3e ordre
Age du personnage : 490 ans
Race : Incarnat
Pouvoirs : Choc mental - Magie spirituelle et élémentaire
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 3 Aoû - 22:26
Découverte forcée
L’intendante se tenait droite, les mains jointes face à elle ainsi que le regard vide qui se perdait de temps à autre sur quelques ouvrages de la pièce. “Vous êtes un golem ?”. C’est mots résonnaient dans son esprit comme un écho dont on souhaitait s’en passer. Elle ne lui avait pas répondu, tout simplement parce qu’elle pensait que la réponse était évidente. Qu’est-ce que cela aurait apporté de plus ? Elle ne se sentait pas spécialement vexée d’être appelée ainsi. Après tout, elle avait l’habitude après toutes ces années. Mais, il est vrai que le nom d’incarnat était tout de même plus mélodieux à ses oreilles.

Pendant quelques instants, elle observait le jeune maître qui semblait être perdu dans ses pensées. Est-ce à cause du rituel ? D’ailleurs, pourquoi sacrifier une personne qui était cher à notre coeur ? C’était une question rhétorique, mais pas pour notre jeune Caelia. Elle n’avait jamais vraiment compris pourquoi c’était ce type de personne en particulier qui devaient mourir. Après tout, ça restait une personne comme une autre. Fait de chair et de sang. Son créateur lui avait vaguement expliqué lorsqu’elle lui avait posé la question.

“C’est un sentiment extrêmement fort. Voilà pourquoi, on doit éliminer cette personne pour qui on a ce genre de sentiment” avait dit son créateur, mot pour mot.

Des sentiments ? Inconsciemment, elle haussa les épaules comme pour chasser ses pensées inutiles.

Puis, elle reporta son attention sur Cain. Retrouver une personne de la famille Leckard ? C’était très simple, mais pour une personne qui a été déshérité par cette dernière, c’était un peu plus compliquée. Iraun Leckard… Elle se souvenait très bien de cette jeune femme. Elle l’avait vu naître et grandir.

“Très bien, jeune maître. Cela sera fait. Je ne vous cache pas que cela ne sera pas sans difficulté, mais je devrais pouvoir y arriver…”

Il devait y avoir sans doute un quelconque parchemin ou grimoire dans le bureau du maître qui pourrait l’aider dans cette tâche. Cependant, un rapide souvenir avait fait irruption dans son esprit.

Pendant un jour d’été, elle s’occupait du jardin comme à son habitude et surtout des roses. C’était non simplement une vieille habitude, mais aussi cet endroit était un peu comme son territoire. Peu de personnes venaient dans cet endroit pourtant magnifique. Jusqu’à ce jour. Alors que Caelia coupait la végétation qui se mourrait, l’intendante avait été soudainement bousculé par une personne. Elle n’avait bougé que de quelques centimètres de sa place initiale. La jeune femme voulait savoir ce qui lui était rentré dedans quand son regard dorés croisa celui d’une petite fille. C’était mademoiselle Iraun, la jeune fille cadette du maître. Elle avait à peine neuf ans à ce moment-là. La jeune maîtresse était à bout de souffle et elle avait les larmes aux yeux. Peut-être avait-elle eu peur de quelque chose ou d’une quelconque personne ? C’était probable après tout, ce n’était encore qu’une enfant.

“Jeune maîtresse, vous ne devez pas courir ainsi.. Vous aurez pu vous faire…”

Ses mots moururent doucement lorsqu’elle vit que la fillette s’était un peu entaillée le genoux droit. Caelia avait lâché un léger soupir avant de s’agenouiller devant l’enfant. L’incarnat avait sorti un mouchoir en tissus blanc de l’une des deux poches de sa robe. Sans dire un mot et devant les sanglots de la fillette, elle lui avait noué le délicat mouchoir sur la jambe de la petite. Ce n’était pas grand chose, mais au moins cela allait arrêter les saignements. Une fois qu’elle avait fait ce simple geste, la demoiselle avait cessé de sangloter. Quand elle avait voulu relever l’enfant, Caelia ne s’attendait pas à ce qu’elle allait voir. Iraun Leckard lui souriait. Pas un simple sourire de politesse ou un faux sourire. Un vrai sourire innocent et sincère. L’intendante était quelque peu surprise de voir ce genre d’expression. Ou plutôt la revoir. C’était presque le même sourire que l’ancêtre de la gamine, juste en plus doux. Pour une fois dans sa vie, elle ne comprenait pas et ne savait pas comment réagir.

“Merci, Caelia ! J’aimerais que tu joues avec moi à présent et tu me tiennes compagnie !” avait dit Iraun Leckard, une fillette innocente qui était pourtant l’enfant de son maître, Drake Leckard.

Depuis ce jour, l’intendante avait passé beaucoup de temps avec la cadette de la famille. Curieusement, Cela lui avait chamboulé son quotidien, mais elle n’y voyait pas d’inconvénient. Au contraire, cela lui plaisait. Avec les années, la fillette grandissait pour devenir une jolie jeune femme, mais on pouvait dire qu'elle n'arrivait pas à se détacher de l'incarnat. Jusqu’au jour où mademoiselle Iraun avait fuit la demeure familiale pratiquement du jour au lendemain.

L’incarnat reprit ses esprits lorsqu’elle avait senti un lourd regard sur elle. Qu’est-ce qu’elle faisait ? Cela ne lui ressemblait pas ! Elle était restée plantée derrière le dos de Cain sans bouger alors qu’il lui avait demandé quelque chose. Non, en effet, c’était étrange. Elle secoua rapidement sa tête pour reprendre ses esprits avant de poser une simple question.

“Jeune maître ? Serait-il possible que… Vous soyez le fils de mademoiselle Iraun ?”

Allons bon ! Pourquoi elle posait cette question, c’était étrange. En quoi cela la concerne ? En rien du tout. Après s’être rendue compte de son erreur et de son insolence, l’intendant s’inclina devant Cain.

“Je vous prie de bien vouloir m’excuser. Je n’aurais pas dû poser ce genre de question. Cela ne regarde pas une intendante et une incarnat comme moi.”



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cain Hexes
Apprenti de 2nde Sphère - Talmar
Age du personnage : 19
Race : Humain
Pouvoirs : Pyrokinésie et aura de terreur
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 5 Aoû - 14:05
L'incarnat n'avait pas relevé qu'il l'avait appelée "golem", toutefois on détectait un subtil changement d'attitude. Cain réprima un infime sourire, son attention se reporta sur les dires de la jeune "femme" et sur ce qu'il conviendrait de faire. Il avait après un instant de doute, finit par demander à l'intendante de retrouver pour lui Iraun Leckard, ce à quoi elle répondit par l'affirmative quoi qu'en émettant quelques doutes concernant la difficulté que ça lui demanderait. Peu importait la difficulté qu'elle avait tant que c'était  fait rapidement.

" Même si tu devais délaisser toutes tes autres tâches pour y parvenir dans les meilleurs délais, fais le."

Son ton était autoritaire mais laissait clairement transparaitre sa détermination. Après tout, si Cain découvrait qu'il ne pouvait pas la tuer il lui faudrait se reporter sur quelqu'un d'autre -en espérant que ça fonctionne quand même- et ne sachant pas combien de temps mettrait Drake à s'échapper, ou que son procès ne commence, Cain devait prendre des mesures pour parvenir le plus rapidement à ses fins. Le sceau devrait lui être retiré le plus tôt possible pour qu'il soit libre d'agir pleinement à sa guise.

Le jeune homme se détourna de l'incarnat, se demandant pourquoi elle ne bougeait pas mais supposant qu'elle devait fomenter quelque plan pour parvenir à accéder à ses désirs. Il ne la dérangea pas, préférant de loin la bibliothèque et ses trésors. Il avait commencer à arpenter la bibliothèque, en quête de quelque ouvrage utile en attendant des résultats. Alors qu'il commençait à comprendre le mode de classement et essayait de se repérer, l'incarnat reprit la parole et il avisa seulement à cet instant qu'elle n'avait vraiment pas bougé en fin de compte.

A la question, Cain se tourna vers l'intendante, une pointe d'agacement animant ses prunelles ocres. Il n'eut toutefois pas le loisir de répondre tout de suite car elle s'était précipitamment reprise.

"L’espèce dont tu es issue n'est rien d'autre qu'une information mineure. C'est ta fonction qui est déterminante et la manière dont tu t'acquittes de tes tâches."

Cain n'était pas raciste, mais pas vraiment ouvert non plus. Il considérait juste que peu importait l'espèce de ses interlocuteurs, ça n'était qu'une information complémentaire sur les aptitudes naturelles de celui, ou celle qu'il avait en face. Maladroitement, il avait essayé de lui dire qu'elle ne devait pas se voir comme un membre d'une espèce particulière mais d'abord comme l'intendante de la famille et donc comme une personne de confiance.

"Et c'est justement parce que tu es intendante que tu dois savoir."

Alors qu'il parlait, il avait franchit les quelques mètres qui les séparait pour revenir se placer devant elle. Et puis, il avait besoin d'elle donc autant lui montrer qu'il lui faisait confiance pour qu'elle fasse de même en retour. Il avait appris d'expérience que la loyauté qui s'achetait d'or n'était pas fiable sur la durée, il comptait donc essayer de faire en sorte qu'elle lui devienne fidèle à lui en priorité. Ca prendrait sans doute du temps, mais une fois que Drake ne serait plus elle le ferait d'elle-même.
En plongeant son regard dans le sien, il reprit le plus simplement du monde.

"Iraun est bien ma mère. Elle a fui Drake et la famille pour mener sa vie avec Taery, son amant et mon père."

Il avait tenté de paraitre le plus froid et distant possible en énonçant cette simple vérité, la seule qu'il connaisse sur eux d'ailleurs mais son esprit était occupé par une autre pensée. Il trouvait étrange que subitement l'incarnat ne réagisse. Il peinait à imaginer que ça soit sous le coup d'une quelconque émotion même si des histoires racontaient que certains de ces golems parvenaient à développer quelques sensations et sentiments. Si ça devait être le cas, c'était une faille intéressante qui le servirait peut-être, si le sentiment n'était pas négatif en tout cas. Plissant légèrement les yeux, il continua.

"Compte tenu de ta fonction tu dois bien la connaître. Parles moi d'elle."

Il chercha du regard des fauteuils qu'il avait repéré un peu plus tôt et lui fit signe de prendre place alors que lui-même s'asseyait dans l'un d'eux.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Caelia Ene
Intendante des Leckard - Mage 3e ordre
Age du personnage : 490 ans
Race : Incarnat
Pouvoirs : Choc mental - Magie spirituelle et élémentaire
Voir le profil de l'utilisateur
Aujourd'hui à 3:37
Découverte forcée
La jeune intendante enregistrait la moindre information dans sa “petite” mémoire. Le père du jeune maître et l’amour de son ancienne maîtresse s’appelait donc Taery. Inconsciemment, elle ajouta cette information dans l’arbre généalogique de la famille dans sa mémoire. Pendant que le jeune homme lui disait tout cela, Caelia l’observait attentivement. On aurait qu’il semblait détaché, mais elle avait remarqué que son regard était un peu plus vif avec une lueur qui lui était inconnu.

Caelia avait penché la tête sur le côté sans vraiment comprendre ce trouble, jusqu’à ce qu’elle sorte de ses pensées quand le jeune maître l’avait invité à s’asseoir face à lui et lui avait demandé de parler de sa mère. Sans faire plus attendre le jeune homme, la poupée s’était assise délicatement dans l’un des fauteuils en bois face à lui. D’aussi loin qu’elle se souvienne, ces fauteuils d’un style baroque étaient presques aussi vieux qu’elle. Ils étaient fait à partir du bois d’un très vieux chêne. Les accoudoirs ainsi que les pieds avaient été gravés et dessinés au burin et pour le dos ainsi que l’assise, il y avait un petit rembourrage avec un un très jolie tissus bleu roi. Sans faire attention, elle s’était mise à passer son index sur les gravures de l’un des accoudoirs.

“Si je connais votre mère ? Bien sûr, jeune maître…”

Pendant quelques instants, elle réfléchissait sur ce qu’elle pourrait dire sur la mère du jeune homme. Puis Caelia plongea son regard dans celui de l’homme en face d’elle. Les yeux ambrés se faisaient face.

“J’ai beaucoup de chose à dire sur votre mère. Mademoi… Veuillez m’excuser. J’ai connu madame Iraun depuis sa naissance. Depuis son plus jeune âge, madame semblait avoir une peur constante de maître Drake. Par la force des choses et l’obstination de madame, j’ai fini par devenir sa confidente et dame de compagnie en plus de mon rôle…”

La jeune femme soupira longuement en se souvenant de toutes les fois où elle avaient dû sécher les larmes et consoler la jeune maîtresse. Pourtant, il n’y avait pas que des mauvais moments. Toujours plongeait dans ses souvenirs, le regard de l’intendante se perdait dans le vague.

“Quand ce n’était encore qu’une petite fille, madame Iraun était une enfant timide. Elle se cachait la plupart du temps dans mes jupes ou dans celles de sa mère. Pourtant, en dehors de quand elle voyait le maître, elle était toujours souriante et très courageuse pour son âge.”

Le regard de Caelia avait bougé pour montrer un tableau en verre avec divers scarabés et papillons qui étaient épinglés à l’intérieur. La décoration était entre deux énormes étagères où trônaient divers bibelos, objets étranges, parchemins et fiole vide. Elle attendait quelques instants en silence le temps de voir si Cain allait lui aussi jeter un oeil sur l’objet en question.

“C’est madame Iraun qui a attraper tous ces insects durant cette période. Elle avait neuf ans. J’ai fait cette collection avec elle. Il y a encore toute les affaires de madame dans le manoir. Mais après son départ, on nous avait demandé de tout déplacer dans le grenier ou encore fermer sa chambre sous scellés.”

L’incarnat s’était remis à observait minutieusement le visage du jeune homme. Un petit sourire en coin se dessine sur ses fines lèvres.

“Maintenant que j’y pense… Plus je vous regarde jeune maître et plus je me dis que vous lui ressemblez. Vous êtes un peu son portrait craché… Le même nez, les mêmes pommettes ainsi que le menton…”

L’intendante avait joint ses mains face à elle et elle se tenait bien droite dans le fauteuil. Elle ne s’arrêtait plus de parler, mais à la manière d’une encyclopédie ambulante, bien qu’à certains moments l’intonation de sa voix était différente.

“Dans son adolescence, votre mère avait diverses passions comme l’écriture de poème… Elle avait trois livres remplis qu’elle gardait précieusement dans sa commode et elle écrivait toujours avec un thé au citron, c’était sa source d’inspiration. Votre mère aimait la peinture et elle était très douée. Elle avait pour habitude de peindre soit dans les jardins ou encore dans sa chambre. Elle peignait de tout des êtres vivants comme les objets. A l’époque, avant qu’elle ne disparaisse, il y avait beaucoup de tableau qui était d’elle dans les divers couloirs et pièces du manoir. Maintenant, la plupart sont dans le grenier. Enfin, madame Iraun appréciait beaucoup faire du jardinage en ma compagnie et c’est bien la première fois pour une personne de la famille.”

Dans l’intonation de cette dernière phrase, Caelia était un peu hésitante et elle était encore surprise par cette vérité. Maintenant qu’elle y réfléchissait, c’était bien la première fois qu’elle était si proche d’une personne de la famille. Elle ne savait pas spécialement pourquoi, mais cela la déstabilisait un peu. La jeune femme secoua machinalement la tête pour chasser ses pensées sans aucune logique.

“J’ai toujours été à ses côtés au sein de la demeure. Bien évidemment, jusqu’au jour où madame Iraun s’est enfuie du jour au lendemain sans donner aucune nouvelle.”

L’incarnat pencha machinalement la tête sur le côté tout en adressant un sourire de courtoisie au jeune maître face à elle.


Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Cité profane :: TARGATT - Ville Quartier Tamarang :: Habitations :: Manoir des Leckard-
Sauter vers: