La Cité profane

Le Mal couve dans le Cité millénaire. Entre les familles régnantes, la tension monte. Aiderez-vous à maintenir l'ordre ou profiterez-vous du conflit pour acquérir plus de puissance ?
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Cours de Garreth

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Drake Leckard
Chef des Leckard, Conseiller de la Régente, Maître de magie spirituelle
avatar

Nombre de messages : 104
Date d'inscription : 04/02/2017

Caractéristiques personnage
Puissance moyenne:
160/300  (160/300)
Réputation: Mauvaise

MessageSujet: Cours de Garreth    Sam 6 Mai - 14:36

Drake avait fini par être capturé par Alrost et Astoria qui, il fallait l'avouer, ne l'avait pas loupé. En plus de l'entraver et de le priver de ses pouvoirs, elle l'avait forcé à révéler certains de ses secrets et autres machinations en cours. En d'autres temps il en aurait fallut moins que ça pour le condamner à la potence mais heureusement pour lui, Astoria demeurait trop bienveillante et donc trop faible pour se conformer à de telles extrémités. Et puis il semblait qu'elle avait encore besoin de lui en vie le temps d'obtenir toutes les réponses qu'elle attendait. Elle en profitait également pour le forcer à enseigner.

Toutefois, il était obligé de revoir ses méthodes de transmission du savoir dont Cain avait fait les frais car elles s'apparentaient à de le torture d'après Astoria. Bien qu'il ignore comment il allait donc mener son cours, il s'y conformait pour le moment pour la simple et bonne raison que le temps qu'il passait à l'extérieur de sa cellule était autant d'occasions pour ses enfants et ses alliés de le libérer, ou de communiquer avec lui. C'était d'ailleurs déjà fait. Ca n'avait été qu'un simple mot qui était clairement apparu dans son esprit mais c'était amplement suffisant. Il savait qu'il n'était pas abandonné et plus important encore, il savait que même si il devait mourir, d'autres poursuivraient son œuvre.

Bref, c'était sous bonne escorte, quatre membres de la garde personnelle d'Astoria l'encadraient, qu'il fut acheminé vers l'académie et placé dans sa salle de cours. Si deux d'entre eux restèrent à l'extérieur pour contrôler les entrées et sorties, deux autres étaient dans la salle avec le vieil homme. D'après ce que la régente lui avait expliqué, c'était autant pour protéger l'élève que pour éviter qu'on ne lui vienne en aide et qu'il fasse encore un coup d'éclat. Cette pensée avait particulièrement amusé Drake. Toutefois, ses précautions supplémentaires signifiaient davantage de mal pour échapper à la justice de la Paladine.

Remettant à plus tard ses considérations, il demanda aux gardes de retirer ses chaines en entrant dans la salle et se heurta à un refus catégorique. Les chaines ne lui seraient enlevées qu'une fois l'élève présent. Une humiliation de plus. Qu'un élève le voit enchainé et privé de pouvoirs. Mais soit. Il endurerait. Ce n'était pas grave, qu'un contre temps qui ne contribuerait qu'à déchainer davantage sa fureur.

Drake ignorait d'ailleurs quel était l'élève en question. Il ne restait plus qu'à l'attendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Garreth Doreagan
Apprenti de 3e Sphère - Méridius
avatar

Nombre de messages : 48
Age du personnage : 20 ans
Race : Lycan
Pouvoirs : détection de la magie
Date d'inscription : 10/03/2017

Caractéristiques personnage
Puissance moyenne:
90/300  (90/300)
Réputation: Aucune idée

MessageSujet: Re: Cours de Garreth    Mar 9 Mai - 23:00

Aujourd’hui n’était pas une bonne journée.  Par car le temps laissait à désirer et que le soleil peinait à percer à travers les nuages. Pas car j’avais relativement mal dormis. Pas car la journée avait été assez plate, sans évènement particulier excitant ou fascinant. Aujourd’hui n’était pas une bonne journée car je devais continuer les cours de magie spirituelle.

Je n’avais que des mauvais souvenirs de ce cours. De cet homme qui m’avait pris en otage, des douleurs qu’il m’a fait subit, de ce qu’il a également fait subir au triple à Cain… à chaque fois que je pensais à cette magie, j’avais une image de cet homme dans ma tête, comme si il me hantait. Je ne savais pas ce qui était pire entre ça…ou le fait que j’ai appris d’Astoria en personne qu’il allait toujours être mon professeur.

Je pensais qu’il allait finir derrière les barreaux sans y ressortir, ou alors qu’il allait être exécuté, neutralisé d’une quelconque façon. Qu’en tout cas il soit renvoyé, qu’il ne puisse plus donner cours. Mais ça aurait été trop demandé pour le joyeux monde de l’administration, je présume. Je faisais confiance à Astoria, mais…Mais une partie de moi ne voulait pas la pardonner pour lui laisser la liberté de donner cours. Certes, j’avais appris qu’il était surveillé, et dépossédé de sa magie, mais pour moi il était toujours en liberté, et c’était ça qui m’énervait.

Je m’approchais de la fameuse porte. Deux répurgateurs se trouvaient devant l’entrée, la gardant. Cela voulait dire que Drake était déjà ici. Astoria m’avait donné tous les détails. Je m’arrêtais devant la porte, saluant d’un mouvement de tête les deux gardiens. Je fermais les yeux, et poussa un profond soupir, avant d’entrer.

Il était là…enchaîné…M’attendant… Alors que je m’arrêtais un moment devant le seuil de la porte ouverte, je décidais de continuer ma route vers le milieu de la salle, ne le quittant pas des yeux. Ces hommes s'abreuvent du pouvoir. La peur leur donnait ce pouvoir. Et je n'allais lui donner aucune crainte de ma part. Le bruit de ma canne frappant le sol résonnait dans la salle grande et silencieuse. C’était rassurant de voir deux répurgateurs à proximité pour l’empêcher de faire quoi que ce soit. Une fois arrivé, à une bonne distance de lui, je décidais de prendre la parole.

-Je ne suis pas là pour me faire un ennemi. Ni pour vous reprocher de ce que vous m’avez fait. Je suis simplement un élève, qui souhaite aller suivre ses cours de magie, et j’espère que nos rapports resterons simplement un rapport de maître à élève, car ce sera avantageux pour nous deux.


Je voulais montrer à Drake que je n’allais pas prendre en compte cette prise en otage. Il a voulu se protéger derrière un bouclier humain, et j’avais un minimum de bon sens pour me dire que ce n’était surement pas personnel. Si j’arrivais à lui faire comprendre ça, peut-être que j’allais pouvoir survivre un peu plus longtemps face à un fou de son genre. Et que je n’allais pas devenir une cible pour lui, au cas où la situation serait en sa faveur…

-je suis prêt à reprendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Drake Leckard
Chef des Leckard, Conseiller de la Régente, Maître de magie spirituelle
avatar

Nombre de messages : 104
Date d'inscription : 04/02/2017

Caractéristiques personnage
Puissance moyenne:
160/300  (160/300)
Réputation: Mauvaise

MessageSujet: Re: Cours de Garreth    Mer 10 Mai - 16:21

Drake attendait depuis de longues minutes quand enfin la porte laissa apparaitre l'élève en question. Le vieil homme haussa légèrement les sourcils en contemplant Garreth avant de baisser légèrement la tête, un large sourire étirant ses lèvres.
C'était ou très stupide, ou très courageux de sa part de se présenter une nouvelle fois devant lui. La futur leur dirait si ça avait été fait dans l'inconscience ou pas. En temps normal, Drake aurait pu le savoir rien qu'en effleurant l'esprit du jeune lycan, sans même qu'il ne s'en rende compte. Mais à l'heure actuelle il devait se contenter de déductions plus que de savoirs.

Le lycan s'approcha jusqu'à être au centre de la pièce mais il n'était de toute évidence pas idiot, pas complètement puisqu'il conserva une distance certaine entre eux. Il prit même la parole pour lui signifier qu'il ne le voulait pas en tant qu'ennemi et qu'il ne lui reprochait rien. C'était un comble. Il comprenait pourquoi Cain l'appréciait, il prenait autant de libertés que lui, à mauvais escient. Il n'avait pas tort sur le fait que pour le moment, ce sera effectivement avantageux pour Drake de se conformer à ce qui lui avait été demandé.

Lorsque Garreth finit par signifier qu'il était prêt à commencer, Drake se tourna vers ses geôliers en tendant ses mains entravées vers eux. Ils défirent les chaines qui tombèrent lourdement au sol. Drake prit le temps de se masser les poignets quelques secondes avant de reporter son attention sur son élève, le toisant d'un regard dur.

"Tant que tu côtoieras mon petit-fils tu ne seras pas un élève comme un autre mais une faille béante à faire disparaitre. Mais tu as raison, ça n'est pas contre toi particulièrement."

Drake s'approcha de Garreth, franchissant les quelques mètres qui les séparaient avant que sa progression ne soit stoppée par les gardiens qui lui barrèrent le passage avec des lances visiblement chargées de magie vu comme elles scintillaient. Drake continua comme si de rien n'était bien qu'il se soit immobilisé.

"Enfin, puisque ça devrait se résoudre tout seul, je consens à faire un effort."

Après tout, Cain avait vraiment semblé résolu à retirer le sceau. Le simple fait qu'il vienne lui rendre visite en cellule pour obtenir des informations en disait long. Et dès qu'il aurait accepté être un Leckard, pleinement, Garreth ne serait plus que le souvenir d'une erreur de jeunesse. Enfin, pour l'instant c'était hors de propos. En partie en tout cas.
Reprenant son rôle de professeur, il s'éloigna de quelques pas et commença son cours.

"Comme je vous l'avais déjà indiqué, il s'agit d'une magie de l'esprit qui devient l’extension de notre volonté individuelle et permet de la renforcer, de l'immuniser et de l'étendre à des choses matérielles : Objets ou êtres vivants."

C'est dans ces cas qu'il aurait vraiment préféré avoir accès à sa magie... Il n'avait jamais "enseigné" sans et se demandait comment faisaient ses homologues pour partir dans des exposés de plusieurs heures sur un même sujet sans que l'apprenti ait aucune chance d'expérimenter quoi que ce soit. Bref, bien qu'il déteste ces méthodes, il semblait pourtant qu'il serait contraint de trouver comment l'utiliser lui-même pour inculquer quelque connaissance à ce jeune loup.

"Tu as déjà un pouvoir qui peut s'apparenter un peu à de la magie spirituelle, en toute logique tu devrais donc avoir moins de soucis que d'autres pour te faire aux aléas de cette magie."

Drake leva une main dans un geste théâtral.

"Quelques bases sont nécessaires avant de commencer : conscience, résolution et acceptation."

Il avait levé un doigt de plus à chacun des trois mots prononcés. Ses yeux ocres ne quittaient pas le louveteau. Toutefois il reprit.

"La magie spirituelle se retourne facilement contre son utilisateur si celui-ci n'est pas stable, conscient de lui-même, de sa nature profonde, de ses véritables buts comme de tout élément constitutif de son être. C'est le calme, la discipline et la volonté qui sont les clés d'un contrôle spirituel. Si tu te contrôles, contrôler les autres sera un jeu d'enfant."

Il parlait en connaissance de cause. Après tout, il avait lui-même du passer par ses étapes pour acquérir un aussi grand pouvoir. Et c'était aussi parce que Cain bloquait sur ces étapes qu'il ne progressait que peu malgré ses grandes facilités. Son petit-fils n'acceptait rien et pas même lui-même. C'était véritablement assommant. Mais il doutait qu'il y ait le même problème avec le loup qu'il se tenait face à lui. Se rendant compte qu'il venait de s'interrompre quelques secondes, il reprit la parole.

"Évidemment, tu seras sans doute amené à croiser des utilisateurs qui ne répondent pas à ces critères. Ils entrent dans X catégories. Les premiers sont ceux qui n'étaient pas prêts à voir et entendre et en ont perdu la raison. Leur instabilité est contrecarrée par leur capacité naturelle à contrôler ce type de pouvoirs."

Il secoua la tête, visiblement, c'était les pires à ses yeux. de simples fous. Un véritable gâchis pour la magie. Il continua.

"Les seconds sont ceux qui n'ont aucune discipline, voire une légère instabilité, mais qui ont une volonté de fer de réaliser leur souhait, d'atteindre leur but. Ceux sont trompeurs, ils paraissent faciles à abattre car leur maîtrise reste souvent moyenne. Toutefois, l'ardeur qu'ils peuvent mettre au combat est vivifiant, et peut vite couter la vie à ceux qui ne les prennent pas au sérieux. "

Ca avait valu une joli cicatrice à Drake. Il aurait pu la faire soigner qu'elle ne paraisse plus, mais il avait tenu à la conserver pour se rappeler toujours de cette leçon.

"Il y a aussi ceux n'ont aucun buts particulier et qui prennent les choses comme elles viennent. c'est leur calme olympien qui est vecteur de talent."

Un grognement venant d'un des gardes lui fit prendre conscience qu'il expliquait davantage comment jauger les adversaires potentiels que ce qu'était la magie spirituelle. C'était quelque chose qui paraissait pourtant nécessaire à Drake. Après tout si la vie n'était faite d'aucun combat ça se saurait. Donc quitte à enseigner, autant lui donner tout de suite quelques clés.

"Pour l'aspect pratique et passer et être surs que tu as ces quelques bases il suffit que tu entres dans un état méditatif et que tu passes des mois, minimum, à travailler sur toi-même. Je peux t'enseigner la méthode de méditation."

Un léger sourire germa sur ses lèvres. Il avait beau être intelligent, il doutait que le lycan soit aussi patient que cela.

"Sinon, on peut accélérer les choses en forçant ton subconscient à devenir... conscient. Tout remontera à la surface. C'est en général assez violent et je ne te le cache pas, quelques mages sont devenus fous de cette manière."

Il songea que c'était pour éviter que Cain ne perde l'esprit qu'il n'avait pas souhaité le soumettre à cette épreuve. pas par compassion, mais parce qu'il avait encore besoin de lui. Bref. Reportant son attention sur son élève, il inclina la tête légèrement sur le côté. Si seulement il pouvait trouver un moyen pour enlever son Rada'an. Ce collier était une vraie plaie.

"Alors, que choisis-tu ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Garreth Doreagan
Apprenti de 3e Sphère - Méridius
avatar

Nombre de messages : 48
Age du personnage : 20 ans
Race : Lycan
Pouvoirs : détection de la magie
Date d'inscription : 10/03/2017

Caractéristiques personnage
Puissance moyenne:
90/300  (90/300)
Réputation: Aucune idée

MessageSujet: Re: Cours de Garreth    Mar 16 Mai - 15:17

Drake tendit ses bras, enchaînés. Les deux gardes s'approchèrent pour les lui retirer. Même si je restais physiquement de marbre face à ça, le simple fait de le voir être plus libre de ses mouvements me fit frisonner de l'intérieur. Ne t'en fais pas Garreth, tu es en sécurité. Tout a été organisé pour que tu le sois et faire une fixette dessus ne va pas t'aider...

Tant que tu côtoieras mon petit-fils tu ne seras pas un élève comme un autre mais une faille béante à faire disparaître. Mais tu as raison, ça n'est pas contre toi particulièrement.

Je ne savais pas ce qui me semblait le plus ridicule. Sa métaphore d'un trou béant et que ça signifiait faire disparaître du vide, ou alors qu'il ne réalisait pas que mettre Cain dans une académie signifiait qu'il allait socialiser, ou en tout cas être en contact avec de nombreux élèves. Cela dit, on pouvait boucher un trou béant...et Cain n'était pas des plus...interactif, avec les autres. Jusque là, il ne m'avait jamais parlé d'une quelconque amitié entre lui et quelqu'un d'autre. Étais-je le seul?

Drake s'approcha un peu trop à mon goût. Les gardes l'arrêtèrent de leur lances, dont je ressentais les débordements magiques, bien qu'il continua un peu sa route pour se trouver face à moi. J'avais déjà ma canne bien devant moi, prêt à donner un coup si il se trouvait dans ma zone de confort.

-Enfin, puisque ça devrait se résoudre tout seul, je consens à faire un effort.

Cette phrase ne me disait rien qui vaille. Il avait réussit à me distraire l'espace d'un instant, mon visage trahissant ma curiosité. Mais il reprit rapidement.

-Comme je vous l'avais déjà indiqué, il s'agit d'une magie de l'esprit qui devient l’extension de notre volonté individuelle et permet de la renforcer, de l'immuniser et de l'étendre à des choses matérielles : Objets ou êtres vivants. Tu as déjà un pouvoir qui peut s'apparenter un peu à de la magie spirituelle, en toute logique tu devrais donc avoir moins de soucis que d'autres pour te faire aux aléas de cette magie. Quelques bases sont nécessaires avant de commencer : conscience, résolution et acceptation.

Je me sentirais presque rassuré par ses propos, si il ne continuait pas à me regarder droit dans les yeux. J'avais l'impression qu'il allait pénétrer mon âme rien qu'en me regardant, et sans avoir besoin de pouvoirs. Je le voyais commencer à appliquer des gestuelles pour accompagner ses paroles. C'était bien la preuve qu'il se laissait aller à son rôle de professeur, comme prévu. Je commençais à me détendre un peu, écoutant avec concentration tout ce qu'il me disait.

-La magie spirituelle se retourne facilement contre son utilisateur si celui-ci n'est pas stable, conscient de lui-même, de sa nature profonde, de ses véritables buts comme de tout élément constitutif de son être. C'est le calme, la discipline et la volonté qui sont les clés d'un contrôle spirituel. Si tu te contrôles, contrôler les autres sera un jeu d'enfant.

Ainsi, avec l'absence de connaissance de soi, la magie spirituelle était plus un fardeau qu'autre chose? Heureusement, j'avais une grande conscience de moi. Tellement grande que j'en était à un point où je pouvais communiquer avec mon loup intérieur comme si j'étais schizophrène. Cependant, ma connaissance de moi-même, bien que complète, était plutôt...instinctive. Je me connaissais, mais je serais peu capable de pouvoir l'exprimer, mettre des mots dessus pour dire qui je suis à quelqu'un d'autre. Quand au but...Le but que je me fixais dans ma vie restait parfois un peu flou. Est-ce que ces deux aspects de moi-même allaient être un obstacle?

-Évidemment, tu seras sans doute amené à croiser des utilisateurs qui ne répondent pas à ces critères. Ils entrent dans X catégories. Les premiers sont ceux qui n'étaient pas prêts à voir et entendre et en ont perdu la raison. Leur instabilité est contrecarrée par leur capacité naturelle à contrôler ce type de pouvoirs. Les seconds sont ceux qui n'ont aucune discipline, voire une légère instabilité, mais qui ont une volonté de fer de réaliser leur souhait, d'atteindre leur but. Ceux sont trompeurs, ils paraissent faciles à abattre car leur maîtrise reste souvent moyenne. Toutefois, l'ardeur qu'ils peuvent mettre au combat est vivifiant, et peut vite coûter la vie à ceux qui ne les prennent pas au sérieux. Il y a aussi ceux n'ont aucun buts particulier et qui prennent les choses comme elles viennent. c'est leur calme olympien qui est vecteur de talent.

Je réfléchissais, regardant le sol un instant...J'étais sûr de clairement ne pas appartenir à la première catégorie. La seconde non plus, ou...en tout cas à moitié. J'avais appris la discipline, le devoir, les responsabilités, et je m'y pliais avec plaisir tant que c'était justifié. Mais j'avais beaucoup de volonté. Je voulais apprendre la magie, coûte que coûte! La troisième...je ne m'y retrouvais pas tellement non plus. Hormis mon calme légendaire, j'avais tendance à prendre beaucoup de choses au sérieux, et de façon méticuleuse...Du moins quand c'était l'humain qui était au contrôle.

-Pour l'aspect pratique et passer et être surs que tu as ces quelques bases il suffit que tu entres dans un état méditatif et que tu passes des mois, minimum, à travailler sur toi-même. Je peux t'enseigner la méthode de méditation. Sinon, on peut accélérer les choses en forçant ton subconscient à devenir... conscient. Tout remontera à la surface. C'est en général assez violent et je ne te le cache pas, quelques mages sont devenus fous de cette manière.

Lorsqu'il me parla de la deuxième solution, je ne pu m'empêcher de fixer le sourire qui émergeait sur son visage. Il semblait aimer cette solution là...


-Alors, que choisis-tu ?

Hein? Je...Devais choisir maintenant? Ok, ok Garreth. Réfléchis...
Plus tôt, sa réaction n'était pas celle d'une personne désormais neutre face à la situation. Tant que j'étais un ami de Garreth, j'étais son ennemi. Il est manipulateur. Il me veut du mal. Il peut utiliser son intelligence et ces cours pour me mettre des bâtons dans les roues. La question était, quelle solution était le piège?

La première durait longtemps. Si ça se trouve, je n'allais rien apprendre de cela, ou alors ça allait gravement retarder ma progression dans la magie spirituelle.

La deuxième solution est plus rapide, directe...plus violente, dangereuse...Elle est attirante, ce qui l'arrangerait. Il pourrait s'attendre à ce que je fasse le jeune apprenti impatient qui prend des risques. Il souriait...il voulait que je choisisses ça? Ou alors ce sourire était justement quelque chose qui devait me faire fuir cette possibilité qui serait en fait la bonne...

Je faisais les cent pas. Loup? Je n'aime pas ses mots. "Forcer le subconscient..." La vie ne force rien. La vie avance à son rythme

Je jetais un regard à Drake. Je pense...je pense qu'il s'attende à ce que je presse les choses. Et...C'était vrai, je voulais le faire. Je voulais avancer, gagner en puissance tout de suite. mais...Mais je n'allais pas le faire. La solution une semblait la meilleure. Je m'arrêtait, après une bonne minute de réflexion, et me mit face à lui.

-je souhaite la méditation. Je laisserais mon impatience d'étudiant pour une autre magie qui demandera moins de calme.

J'avais l'impression de jouer un jeu d'échec avec Drake. J’espérais que je n'allais pas baisser ma garde, au risque de perdre mon roi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Drake Leckard
Chef des Leckard, Conseiller de la Régente, Maître de magie spirituelle
avatar

Nombre de messages : 104
Date d'inscription : 04/02/2017

Caractéristiques personnage
Puissance moyenne:
160/300  (160/300)
Réputation: Mauvaise

MessageSujet: Re: Cours de Garreth    Jeu 18 Mai - 10:31

Le cours se déroulait calmement. Comme n'importe quel cours tel qu'imaginé par les collectifs de bien-pensants qui dirigeaient la cité. Pour l'instant du moins. Il y avait de fortes chances pour que les choses changent d'ici peu. En attendant, pour Drake le cours était assez rébarbatif. Non qu'il n'apprécie pas de transmettre ses connaissances, mais il détestait qu'il n'y ait pas d'aspect pratique mettant en conditions réelles l'élève afin qu'il comprenne à la fois ce qu'il pourrait faire si il s'en donnait les moyens, que ce qu'il avait à redouter si il n'apprenait pas à fermer son esprit.

Le vieil homme alors qu'il exposait la théorie, une partie du moins, remarqua une seconde de curiosité chez son jeune élève tendit qu'il sous-entendait le changement de comportement futur de Cain. Il fallait croire que ces deux là étaient vraiment amis après tout. Mais fort heureusement elle ne durerait pas. Son taciturne et si tenace petit-fils était venu le voir dans ses nouveaux appartements, les geôles, afin de comprendre comment supprimer le sceau apposé par Drake des années plus tôt. Il y avait de fortes chances que Cain suive la piste que le vieux mage lui avait laissé entendre et ne fasse enfin cause commune avec la famille. Ce qui signifierait un changement drastique dans sa manière d'aborder les choses et les gens. Et si il refusait de s'y plier, alors Drake conserverait sur lui son emprise par une simple menace sur la vie de Garreth. Dans tous les cas, Drake y gagnait.

Pour autant il n'était pas nécessaire de révéler quoi que ce soit au louveteau ici présent. Pas aussi tôt en tout cas. Aussi préféra-t-il le tester un peu en lui demandant de choisir la manière dont il préférait poursuivre le cours. Il avait choisi la méditation, comme prévu. C'était parfait. L'autre méthode, si il en était sortit sain d'esprit -et il y avait des chances-, lui aurait permit d'évoluer bien plus vite et d'acquérir de quoi résister à l'emprise de Drake rapidement. Certes ça n'aurait pas été suffisant dans une lutte réelle mais ça aurait légèrement réduit son champ d'action par le simple fait qu'il soit moins vulnérable. Avec la méditation, même dans le meilleur des cas, ça laisserait à Drake largement assez de temps pour continuer à utiliser "la vie de Garreth" en moyen de pression pour faire obéir Cain puisqu'il resterait donc aussi faible qu'il l'était aujourd'hui encore un certain temps. Et quand Garreth serait prêt à aller plus loin, Cain aura déjà été remplacé.
Drake esquissa un sourire amusé. Finalement il n'avait pas vraiment besoin de magie pour manipuler les esprits naïfs à sa guise. C'était rassurant quoi que logique.

"Donc tu prends la voie du sage."

Il acquiesça pour lui-même en allant vers le lourd bureau de bois qui trônait dans la salle. Un garde lui emboita le pas. Apposant sa main dessus, une dizaine de parchemins apparurent subitement. Le garde en un éclair pointa sa lance sur Drake, dont la pointe vint piquer sa gorge.

"Magie de stockage." Lâcha-t-il simplement en lançant un regard hautain et dédaigneux à l'homme en armure comme si ça suffisait pour expliquer ce qu'il venait de faire. Le garde hésita une seconde, observa les parchemins et baissa son arme.

Quels crétins ces paladins. Ils s'alarmaient vraiment d'un rien.
Drake réprima un soupire agacé. Si les sorts de reconnaissance automatiques étaient souvent utiles, notamment dans le stockage des éléments, il était difficile sans magie pour les aiguiller de trouver ce qu'on cherchait. Ces sorts sans aiguillage magique faisaient n'importe quoi. En temps normal, Drake n'aurait eu qu'a visualiser le parchemin souhaité pour que lui seul apparaisse, sa magie se faisant le relai de sa volonté. Or, sans magie personnelle... Hé bien tous les parchemins stockés à cet "endroit" étaient apparus. Drake farfouilla parmi eux jusqu'à trouver celui qu'il recherchait.

Alors qu'il repartait vers Garreth, le paladin lui prit des mains le parchemin et l'ouvrit pour le lire. C'est vrai que certains savoirs étaient dangereux, et parfois même la simple lecture d'une rune pouvait avoir de fâcheuses conséquences. Mais Drake n'était pas stupide au moins de supprimer un élève sans avoir d'abord penser à un moyen de se débarrasser des gardes et de s'évaporer.

C'est le paladin qui le tendit au jeune lycan, évitant ainsi que Drake ne s'approche davantage de lui. Le vieil homme reprit la parole.

"Le parchemin t'explique comment créer un cercle de protection spirituelle. C'est indispensable pour sauvegarder ton esprit intact pendant tes séances car la méditation laisse ton esprit dans un état de grande vulnérabilité, y compris ton corps d'ailleurs. Je te recommanderai donc de ne pas entrer dans un état méditatif n'importe où car tu perdras pieds avec la réalité et ne sera plus conscient de ce qui se passe autour de toi."

Il plongea ses yeux ocres dans ceux, bleu, du jeune lycan avant de poursuivre.

"Tu traceras le cercle au sol les premières fois. Puis quand tu l'auras parfaitement assimilé tu seras à même de le matérialiser par la pensée. Toutefois, la protection sera moindre qu'avec un vrai tracé. Du moins tant que tu n'auras pas davantage d'expérience en matière de magie spirituelle."

Drake laissait l'élève libre d'apprécier ses aptitudes en temps et en heure et de choisir comment manipuler le cercle.

"Le cercle t'aidera également à atteindre l'état méditatif plus rapidement, mais tu devras être calme et serein pour le faire. Enfin, la méditation n'est pas dormir mais guider ton subconscient pour que conscience et inconscience, y compris éléments refoulés de ta personnalité, remontent progressivement à la surface, que tu les appréhendes et les acceptes pour t'en faire une force. Tu ne dois pas te laisser guider par ton seul instinct et surtout pas laisser la barque à ton subconscient qui, en tant que lycan, risque fort de laisser ressurgir ton prédateur."

Un léger sourire germa sur les lèvres de l'enseignant. L'idée que le lycan ne prenne la place de Garreth en pleine académie était amusante. Un tel évènement serait fort divertissant. Si il disposait de toutes ses facultés d'attaques du moins.

"Nous allons faire un essai. Trace le cercle."

Il désigna de la main des fioles disposées sur des étagères contre le mur de la pièce. Il n'aurait besoin que de sel et d'Ayahuasca, un mélange de plante utilisé par les shaman. Ces derniers le buvaient pour atteindre plus facilement le niveau de communication avec les esprits et ancêtres, pour la magie spirituelle, c'était utilisé principalement pour favoriser la connexion avec soi-même et apaiser. Le sel mélangé à ses herbes générait quant à lui une sorte de barrière mentale.

Il aurait été plus simple de clore ici le cours mais Drake tenait à voir quelles étaient ses facilités. Ca lui permettrait d'évaluer ses capacités et donc le temps qu'il lui faudrait pour apprendre des sorts. Et si on lui demandait, il pourrait toujours prétendre que c'était par conscience professionnelle et qu'il n’allait pas laisser un élève tenter seul un premier exercice.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Garreth Doreagan
Apprenti de 3e Sphère - Méridius
avatar

Nombre de messages : 48
Age du personnage : 20 ans
Race : Lycan
Pouvoirs : détection de la magie
Date d'inscription : 10/03/2017

Caractéristiques personnage
Puissance moyenne:
90/300  (90/300)
Réputation: Aucune idée

MessageSujet: Re: Cours de Garreth    Dim 28 Mai - 18:57

Je vis un léger sourire apparaître sur son visage. J'avais cette impression d'avoir fait finalement un mauvais choix...mais tous les choix semblaient être mauvais, aujourd'hui.  Il arrivait qu'aucune solution ne soit la bonne dans la vie.

Cette confrontation arrivait souvent: choisir une voie plus longue, mais plus sure, ou une voie plus courte, mais risquée. Dans ce genre de situations, je préférais l'assurance d'arriver quelque part plutôt que tenter le tout pour le tout et risquer de perdre. C'était une solution comme une autre...

-Donc tu prends la voie du sage.

Il s'approcha d'un coffre, et des parchemins en sortirent de façon magique. L'un des gardes pointa sa lance, peut ravis d'avoir assisté à ça. Moi non plus d'ailleurs. Si il pouvait faire de la magie aussi subitement, étais-je vraiment en sécurité? Même avec 4 gardes? Je commençais à me demander si je n'étais pas plus en sécurité en abandonnant la magie spirituelle, et en ne le laissant pas avoir un contrôle sur moi.

-Magie de stockage.

Pas une magie trop dangereuse pour nous, mais magie quand-même... Il fouilla parmi les différents parchemins alors que le garde baissait son arme. Lorsqu'il en choisit un, il s'approcha de moi, et le garde l'arrêta pour prendre ce qu'il tenait dans les mains, le lire, puis me le donner. Intrigué, je déroulais à mon tour le parchemin. Différentes étapes étaient inscrites, pour apparemment former une sorte de cercle. Avant que je ne puisse en lire davantage, Drake recommença à me parler.

-Le parchemin t'explique comment créer un cercle de protection spirituelle. C'est indispensable pour sauvegarder ton esprit intact pendant tes séances car la méditation laisse ton esprit dans un état de grande vulnérabilité, y compris ton corps d'ailleurs. Je te recommanderai donc de ne pas entrer dans un état méditatif n'importe où car tu perdras pieds avec la réalité et ne sera plus conscient de ce qui se passe autour de toi.

C'était donc ça. Un système afin de se défendre. ça m'amusait, j'avais l'impression d'avoir déjà médité toute ma vie sans le savoir. J'aimais faire le vide dans ma tête, oublier le monde autour de moi et le ressentir. Cela dis...C'était certainement pour un objectif différent. Mes méditations avaient pour but de me détendre. Là...là, ça allait pouvoir m'aider à mieux gérer ma force, ma magie...

Il me regarda dans les yeux. Je reconnaissais la même couleur d'yeux que ceux de Cain. Mais Drake savait-il que regarder un animal dans les yeux était un signe de provocation? Peut-être. Sûrement. Une partie de moi était outré de le voir me mettre au défi de son regard, même si son regard ne voulait certainement rien signifier.

-Tu traceras le cercle au sol les premières fois. Puis quand tu l'auras parfaitement assimilé tu seras à même de le matérialiser par la pensée. Toutefois, la protection sera moindre qu'avec un vrai tracé. Du moins tant que tu n'auras pas davantage d'expérience en matière de magie spirituelle.

Je commençais à me demander quels étaient les dangers que je pouvais rencontrer pendant une méditation. ça demandait beaucoup de concentrations, et je me disais que peut-être que l'on pouvait se faire agresser très facilement. Ou alors être à la proie d'un autre mage spirituel.

-Nous allons faire un essai. Trace le cercle.

Il me montra une étagère sur laquelle était disposé des flacons. ce qu'il fallait pour faire ce cercle, en somme. Je m'approchais doucement, et posa mes yeux sur le parchemin. Il me fallait du sel, et de Ayahuasca. Je ne connaissais pas cette dernière poudre et ses propriétés. Il fallait que je me penche un peu plus sur l'herborisme et l'alchimie. J'avais des bases, mais pas assez de conaissances, et en apprendre plus pourrait être bien rafraîchissant.

Ne quittant pas des yeux le parchemin, je me posais au milieu de la salle, et regardait la procédure. Je débouchais les flacons, et commençais à faire les étapes avec la plus grande prudence. Je tentais de rendre ça le plus soigné possible, à un point que je prenais plus de temps que prévu pour faire simplement un cercle.

Après un moment, je fis un cercle qui ne pouvait être plus propre que ça. Je n'avais clairement aucune envie de rater ça. je vérifiais sur le parchemin que tout avait été fait correctement avant de me tourner vers le professeur.

-Dois-je faire autre chose maintenant? Et j'aurais une question. Quels sont les dangers liés à la méditation? Autre que baisser sa garde face à des attaques surprises, je veux dire.

Ouvrir son esprit devait certainement nous rendre plus vulnérable à de la magie, mais je voulais certifier que je ne me trompais pas. Après tout ce n'était pas moi, l'expert.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Drake Leckard
Chef des Leckard, Conseiller de la Régente, Maître de magie spirituelle
avatar

Nombre de messages : 104
Date d'inscription : 04/02/2017

Caractéristiques personnage
Puissance moyenne:
160/300  (160/300)
Réputation: Mauvaise

MessageSujet: Re: Cours de Garreth    Mar 20 Juin - 16:22

Garreth était étrangement calme, ou du moins le paraissait-il. Avait-il conscience que Drake continuait à jouer avec lui ? Il le pensait. Bien que rien de concret ne puisse étayer ses soupçons. Le garçon était des plus méticuleux. En plus d'être des plus sages, chose étrange considérant son jeune âge. Pour autant, sa sagesse ne l'aiderait que peu pour se démêler de la situation. Après tout, Drake comptait sur sa sagesse pour qu'il fasse le choix le moins dangereux, et donc le plus lent. Ca avait été le cas. Et avec de la chance et quelques coups de pouces, sa sagesse le pousserait bientôt à abandonner Cain, ou à succomber sous ses coups. On pouvait toujours rêver.

Les gardes avaient finalement compris que la magie utilisée n'avait rien de dangereux avaient fini par tendre le parchemin à Garreth. Drake avait soupirer de manière ostensible non pas à l'adresse du jeune lycan mais à celle des gardes. Quelle plaie que d'être ainsi accompagné sans arrêt. A croire qu'il était un danger pour les autres. Sans doute l'était-il mais d'abord pour ceux qui lui mettaient des bâtons dans les roues. Autrement dit que les personnes de ce type étaient rares. Étrangement Garreth pouvait être compris dans cette liste.

Quoi qu'il en soit, l'heure n'était pas encore à l'attaque. Pour l'instant le cours prévalait et Garreth semblait y parter une attention toute particulière. Ce qui était compréhensible considérant sa faiblesse actuelle, et Drake ne faisait pas seulement référence à sa jambe...
Après plusieurs minutes, le cercle était fin prêt et Garreth posa ses questions.

Drake acquiesça silencieusement.

" La méditation étant active, le risque principal est que tu te perdes toi-même. Le danger principal viendra de ton subconscient."

Il marqua une pause en se demandant comment expliquer le processus qui sera à l’œuvre pendant ses séances. Surtout pendant les 4/5 premières d'ailleurs. Le phénomène était voué ensuite à s'uniformiser et disparaitre en se fondant dans la conscience. Si la volonté et l'esprit étaient assez forts pour lutter contre le subconscient en tout cas. Drake reprit finalement en se lissant la barbe d'un air pensif.

"Il luttera pour garder cachées certaines choses qu'il considèrera comme trop susceptibles de te blesser si tu venais à en prendre conscience. Tout dépendra de ton vécu et de ta perception réelle des choses. Les as-tu refoulées ou t'es-tu vraiment entièrement et pleinement accepté ? Ton vécu a-t-il été accepté et digéré ou as-tu encore des rancœurs, des peurs, des doutes sur certains de ses aspects ? A quoi aspires-tu réellement ? Te nourris-tu de faux semblants ?"

Le professeur délaissa sa barbe pour placer ses mains jointes dans son dos. Il entreprit doucement de faire le tour du cercle, sans y entrer, sous le regard attentif de ses geôliers. De sa voix profonde et rocailleuse, il poursuivit.

"Ce n'est qu'un bref aperçu des centaines de questionnements auxquels tu dois te confronter et auxquels ton subconscient répondra. Le plus souvent avec véhémence. Non pas à cause de ta nature à toi particulièrement, mais parce que c'est là la nature du subconscient. Protéger et t'empêcher d'atteindre certaines vérités."

Il stoppa sa marche pour plonger son regard ocre dans le bleu de son élève. Le plus sérieux du monde, il conclut.

"Une fois celles-ci atteintes, une fois que tu embrasseras pleinement ton être et toutes ses subtilités, y compris les plus basses, les plus sales, alors seulement le vrai travail d'apprentissage commencera. Tu seras prêt à plonger dans d'autres esprits que le tien."

Observant finalement avec attention le tracé du cercle et la répartition du mélange d'herbes notamment, Drake fut forcé d'admettre qu'il n'y avait rien à redire. Pour un premier essai, c'était concluant. Si il mettait autant de soin à le tracer à chaque fois, il pourrait rapidement ne plus en avoir besoin. Pour le moment en tout cas, c'était sa seule protection réelle.

"Ton cercle est convenable. Il ne te reste qu'à t'installer en son centre et prononcer lire les runes inscrites au dos du parchemin. Elles t'aideront à atteindre l'état requis. Comme pour le cercle, tu devrais être, à force d'utilisation, rapidement capable de t'en passer."

D'un geste ample et aussi élégant qu'il l'était habituellement, il invité Garreth à se mettre en place et à commencer. Il avait hâte de voir ce que renfermait le crâne du loup. Certes il ne pourrait en aucun intervenir dans quoi que ce soit, il ne pourrait influer en aucune manière sur les souvenirs ou les sentiments de son élève, le cercle l'en protègerait et de toute façon Drake n'avait plus ses pouvoirs. Toutefois, il y avait toujours moyen qu'il se place comme simple contemplateur et assiste aux luttes entre Garreth et le reste de lui-même sans se faire remarquer. Il lui suffirait de toucher le cercle une fois la méditation commencée. Peut-être aurait-il du l'avertir que c'était une autre "risque" de ce type de méditation : les voyeurs potentiels. Peut-être y remédierait-il plus tard. Quand il aurait vu ce qu'il voulait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Garreth Doreagan
Apprenti de 3e Sphère - Méridius
avatar

Nombre de messages : 48
Age du personnage : 20 ans
Race : Lycan
Pouvoirs : détection de la magie
Date d'inscription : 10/03/2017

Caractéristiques personnage
Puissance moyenne:
90/300  (90/300)
Réputation: Aucune idée

MessageSujet: Re: Cours de Garreth    Lun 3 Juil - 12:53

-La méditation étant active, le risque principal est que tu te perdes toi-même. Le danger principal viendra de ton subconscient. Il luttera pour garder cachées certaines choses qu'il considérera comme trop susceptibles de te blesser si tu venais à en prendre conscience. Tout dépendra de ton vécu et de ta perception réelle des choses. Les as-tu refoulées ou t'es-tu vraiment entièrement et pleinement accepté ? Ton vécu a-t-il été accepté et digéré ou as-tu encore des rancœurs, des peurs, des doutes sur certains de ses aspects ? A quoi aspires-tu réellement ? Te nourris-tu de faux semblants ?

Je baissais le regard un instant. Ai-je été honnête avec moi-même tout le long de ma vie? Oui! Enfin, je crois...J'ai toujours fais en sorte d'accepter toute vérité, de l'encaisser, de garder mon calme face à toute situation et ne jamais me mentir. Mais si c'était au contraire le cas, si je cachais des choses à moi-même, ça voudrait dire que je n'en avais pas conscience. par conséquent, je ne pouvais répondre avec assurance à cette question. Il n'y avait que la méditation qui allait pouvoir me le faire savoir. L'inconnu...une grande chose effrayante.

-Une fois celles-ci atteintes, une fois que tu embrasseras pleinement ton être et toutes ses subtilités, y compris les plus basses, les plus sales, alors seulement le vrai travail d'apprentissage commencera. Tu seras prêt à plonger dans d'autres esprits que le tien.

Je dévouais ma vie à vouloir être honnête. à vouloir être une bonne personne. Mais j'avais l'impression qu'aujourd'hui, j'étais mené à savoir si je ne cachais une raison d'être plus profonde. Drake avait cette façon de vous en parler qui vous faisait croire que vous cachiez une véritable ordure au plus profond de votre subconscient. Un vous sans limite morale, éthique, empathique. Peut-être était-ce le cas. Peut-être que le subconscient est là pour nous empêcher dans la vraie vie d'être cela. L'idée commençait à me faire un peu peur.

-Ton cercle est convenable. Il ne te reste qu'à t'installer en son centre et prononcer lire les runes inscrites au dos du parchemin. Elles t'aideront à atteindre l'état requis. Comme pour le cercle, tu devrais être, à force d'utilisation, rapidement capable de t'en passer.

ça me semblait être un apprentissage assez rapide. Du moins vu la façon avec laquelle il en parlait. Si ça se trouve, il allait me falloir des semaines, voir des mois avant de pouvoir atteindre un stade supérieur. Peut-être que la recherche de son subconscient et savoir faire la paix avec demandais énormément plus de temps pour tout cerner. Mais si le temps était le prix à payer, alors je le payerais. Le temps est l'essence de l'évolution. C'est ce qui nous donne l'occasion de progresser, s'améliorer, gagner en expérience. Sans temps, nous serions les même.

Drake m'invita d'un geste à commencer. Je ne le fis pas attendre. Je m'approchais un peu d'un des gardes, le plus proche de moi, et lui tendis ma canne. Je ne savais pas si installer un objet sur le sol allait ou non perturber le cercle de méditation et je ne voulais pas prendre le risque. Une fois l'avoir déposé auprès de lui, je le remerciais d'un rapide sourire et d'un hochement de tête respectueux avant de me retourner et claudiquer un peu maladroitement dans le cercle. Je me posais sur le sol avec difficulté. Etant incapable de plier ma jambe blessée sans prendre dix précieuse minutes, je la gardais allongée tout le long, tandis que mon autre jambe était repliée, le pied en dessous. Je fermais les yeux...respirais profondément...faisait le vide avec les choses.

Il a fallut du temps pour moi avant que les effets ne commencent. deux ou trois bonnes minutes se passèrent dans le vide et le silence, et la conscience des choses autour de moi. Après cela, je perdais un peu la notion du temps. J'étais déjà plongé dans la forme de méditation que je faisais déjà avant les cours de spiritualité. Et sans m'en rendre compte, ni sans réaliser le temps que ça m'a prit, j'avais glissé de ma méditation à la "vraie" méditation spirituelle.

Réveille toi...

Je n'arrivais pas à ouvrir les yeux. ça, ou alors il faisait tellement noir que les garder ouvert ou fermés ne changeaient rien.

Debout, bipède. Tu es lent et flemmard. Tu en mourras un jour. Les faibles meurt.
Qui est tu?
nous sommes moi. Nous le savons.


Je tendais la main vers l'avant, avant de ressentir un pelage doux. Les poils voyageaient dans la paume de ma main. Je n'avais jamais ressentis autant l'hallucination de moi-même. Cette forme primale, instinctive, animale, mais bien réelle de moi.

Bienvenue, bipède. je vis ici quand nous n'avons pas besoin de moi.

Mon moi loup, qui restait dans ma têt jusqu'à ce que je le convoque pour prendre ma forme animale. Ou alors lorsqu'il forçait son chemin jusqu'à mon esprit pour prendre le dessus et forcer ma transformation. J'avais l'impression que mon don avait donné vie à mon pouvoir. Lui avait donné une force que je surestimais. Mais que je ne craignais pas. J'étais mon plus fidèle allié après tout.

Pourquoi c'est si noir?
Cette partie de nous est dans la réalité. Le monde de l'esprit est trop flou pour toi. Il faut un temps d'adaptation. Comme un louveteau qui naît. Mais en plus rapide, rassurons-nous.


Je m'approchais à nouveau pour me coller à mon pelage. J'attendais lentement que ce silence, ce noir profond disparaisse, au chaud contre moi-même.
Après quelque minutes, je commençais à distinguer des formes. Des mouvements. des couleurs. Une scène était en train de se forger. Les sons se faisait entendre. Le violon. Le cliquetis de l'argenterie, les bruits de pas rythmées d'une danse, les bouches qui conversent. Je n'aimais pas les soirées. Le souvenir de la seule soirée de ma vie m'étais trop douloureuse.

C'était cette nuit. La nuit du premier meurtre que j'ai subis.

Tout le monde était rassemblé pour l'anniversaire de mon père. une marrée d'individus que je ne connaissais pas. Ils faisaient la fête, souriaient, semblaient heureux. J'étais encore jeune, dans les huit ans je crois. Le seul visage familier était celui de mon père, un peu plus visible que tous les autres dans la salle des fêtes. Mon demi frère et ma demi sœur n'étaient pas venu, mais j'ai insisté envers mon père adoptif de venir. Je voulais voir ce qu'était une soirée.

C'était fascinant. Et je me disais que j'allais pouvoir m'y plaire aussi, si c'était le cas de tout le monde. Mais quelque chose semblait différent, cette fois. Quelque chose...

Tout le monde était tourné vers moi. Le silence ce fit. tous ces yeux, tous ces regards...Ce qui c'était réellement passé arrivait à nouveau, mais d'une façon encore plus douloureuse que je ne l'avais imaginé. Dans la réalité, j'étais auprès de père. Ils m'avaient tous jeté un à un un regard furtif et traître qui montraient leur haine de la différence. De ma lycanthropie.

Cette fois ci, j'étais dans un coin de la pièce. Tous m'épiaient. Me toisaient. Pas de cris. Pas d'insultes. Pas de cailloux jetés au visage. Pas de coup de pieds. Tout simplement des regards. Des regards de haine, des armes aiguisés, des regards qui suffisaient à me faire mal. Parfois, les petites choses peuvent nous donner du plaisir. Un sourire amical pouvait servir à illuminer une journée. Dans ce cas là, ces regards, disant tout sur le jugement qu'ils me faisaient, suffisait à me faire du mal...

Il se tournaient vers moi. S'approchaient. Continuant de me regarder. Je sentais les grognements auprès de moi. Je sentais leur regard. Leur regards de couteaux. Je sentais leur froide lame passer dans mon ventre, ma gorge, mes jambes et mes bras. Une haine injustifié. Qui ne provenait de rien. Rien...rien d'autre si ce n'est que j'étais mal né. Que j'étais un loup.

-non...

Toute une foule autour de moi. je me repliais sur moi-même dans le coin. J'entendais les gémissements du loup à mes côtés. Je sentais, littéralement, les lames de leur yeux. Envahis de douleurs, dans tout le corps. Je suis différent. Je ne suis pas noble. Je ne suis pas humain. J'étais une bête. Je devais vivre en bête. Ma présence ici était une erreur. J'étais une erreur. Quelque chose qui ne devrait pas exister
Pourquoi ne veux-tu pas mourir? Tu es une plaie, une infection. Ton existence même cause du mal au monde. Serait-tu cruel au point d'infliger ton souffle de vivant corrompu à une humanité pure et juste? Nous sommes les mille regards. Les yeux du jugement. Les yeux du peuple. Les yeux du monde. Par nous existe le bien et le mal.
Par nous existe la pensée commune. Ce qui devrait être et ce qui devrait ne pas être.
La réflexion n'a pas lieux d'être, car nous sommes la vérité. Nous n'avons pas à changer...


Dans mes mains se trouvait une corde. La même que j'avais utilisé pour tenter de me pendre à la fin de cette nuit.

-Changer...

L'espace d'un instant, les froides lames dans mon corps cessèrent de remuer dans ma chair. L'espace d'un instant, un échos se fit entendre dans la salle. Ce mot se fracassa contre les murs. Le silence ce fit. Les milles yeux m'entouraient, comme attendant.

-vous ne changez pas...je change...j'évolue...avec le temps.

Je me redressais un peu, regardant à mon tour cette foule d'individus.

-On m'a acculé. On m'a poussé à la mort. On a détruit mes valeurs.
mais...Mais vous n'êtes pas ma faiblesse...Vous...Vous êtes ma force. Vos attaques sont mon carburant. Votre haine est mon espoir. Votre envie de me voir mort est...mon envie de me voir vivre. Vous n'êtes pas la vérité. Vous êtes des personnes. Je suis une personne. Je ne suis pas la vérité non plus, mais...Mais je peux tenter de vous montrer que vous aviez faux. Je veux devenir le meilleur de ce que je suis. Sans votre haine,
je...


Je restais un instant là, sans pouvoir finir ce que j'avais dis.

-...Je ne serais pas ce que je suis. Détestez moi. J'en serais plus fort.

Les gens commencèrent à se disperser. Les discussions recommencèrent. La musique se fit entendre. Je sentais comme un...un poids se libérer de mes épaules.

Les bipèdes répondent à des lois imprévisibles. Ils ne font aucun sens. Ils sont stupides. Ils ne se concentrent jamais sur le nécessaire. Cela nous dépasse...

Je sourais, caressant mon loup qui se tenait à nos côtés.

-Je ne te demande pas de comprendre, instinct. Laisse moi gérer l'humanité, et nous resterons en vie.

je nous fais confiance

Je sentais que j'avais passé une étape. Mais là était le mot clé. je me posais la question de si beaucoup d'autre choses m'attendaient

Ce n'est que le début. L'un des plans de ton esprit. Nous devrons rencontrer beaucoup d'autre choses. Peut-être qu'avec l'arrivé du nous bipède ici, nous pourrons faire un peu le ménage ici. Et nous...

Nous nous arrêtâmes brusquement. nos oreilles se levèrent. Notre truffe humait quelque chose. Qui ne devrait pas être là. Queue dressée, pattes tendues, yeux épiant la salle...  

Quelqu'un est là

Drake. Dans un espace, dans la foule. Discret, mais je l'avais vu. Le loup grogna, menaçant, nos longs crocs dehors, notre fourrure plus épaisse et imposante. Je me tournais vers lui, et le regardais dans les yeux.

-Monsieur Leckard...Vous n'êtes pas la bienvenue ici. Les gens éduqués frappent avant d'entrer.

Je n'eu pas besoin de donner d'ordre, je savais quoi faire. Le loup ne prit pas plus de temps pour foncer entre les convives et sauter sur l'odieux intrus qui avait salis notre conscience de sa présence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Drake Leckard
Chef des Leckard, Conseiller de la Régente, Maître de magie spirituelle
avatar

Nombre de messages : 104
Date d'inscription : 04/02/2017

Caractéristiques personnage
Puissance moyenne:
160/300  (160/300)
Réputation: Mauvaise

MessageSujet: Re: Cours de Garreth    Lun 24 Juil - 14:20

Drake était assez satisfait de l'esprit vif de Garreth. Il posait les bonnes questions. Par "bonnes", le vieil homme sous-entendait qu'il posait les questions dignes d'intérêt, mais également celles dont les réponses pourraient le desservir. L'espace d'un instant, le mage crut déceler chez son jeune élève une pointe d'inquiétude. Fugace mais qui le satisfit au plus haut point. Déjà car cela voulait dire qu'il était bel et bien assez intelligent pour comprendre que cette solution, en plus d'être assez lente, restait plutôt complexe à mettre en place comme à finaliser. A moins que le louveteau n'ait rien vécu de difficile et ait toujours mit un point d'honneur à faire des introspections régulières. C'était peut-être le cas, mais c'était peu probable du point de vue de l'enseignant.

Finalement, le louveteau laissa sa canne devant un des gardes et alla s'installer. Drake l'observa faire en notant la difficulté avec laquelle il se mouvait. Il était étonnant qu'il soit encore en vie. Une erreur que Drake devrait peut-être corriger plus tard. Mais pas sur l'heure. Quelques minutes s'écoulèrent sans que rien ne se produise. Le vieil homme restait parfaitement immobile, calme, attendant patiemment. Il était déjà arriver qu'un étudiant ne parvienne pas activer le sort la première fois et la plupart mettaient presque une heure à ce que ça n'arrive. Pourtant, après plusieurs minutes, une faible lueur commença à se répandre. Ca commençait bien plus tôt que prévu. Il n'y avait pas à dire, il était doué. Un fin halo commença à prendre forme, montant doucement du bas, de la ligne formant le cercle, les flux d'énergie magiques convergeant vers le haut pour former une sorte de dôme de protection. Du moins, quand le halo serait stabilisé, la protection formerait une sorte de dôme.

Drake fit un pas et passa à l'intérieur du cercle avant que la protection de ce dernier ne soit achevée. Il ne comptait pas attaquer, simplement se servir de la magie émise par le cercle lui-même pour pénétrer l'esprit du jeune homme. Il serait un simple spectateur. Les gardes firent un pas pour l'extirper de là mais c'était trop tard.

Le vieil homme posa son index sur sa bouche pour leur demander de se taire, un fin sourire germant sur ses lèvres.

"Allons Messieurs, un peu de bon sens, vous êtes dans une salle de classe et je suis le seul guide disponible pour cet esprit." Drake désigna vaguement Garreth d'un geste.

Le Leckard n'avait pas besoin de se servir de sa magie puisque celle du cercle était suffisante. Du moins suffisante pour observer simplement. Si il avait pu employer ses pouvoirs, Drake aurait été libre d'altérer les visions et les interactions du lycan. Il devrait pourtant se contenter de regarder le spectacle. Se baissant légèrement, il posa doucement la paume de sa main sur le crâne de l'enfant et ferma les yeux.

Des images affluèrent. Étrangement, aucun son ne lui parvenaient. Lorsque la vision s'éclaircit, Drake observa les lieux. Une vaste salle de bal semblait-il. Énormément de personnes, toutes bien nées à en juger par leurs toilettes. Et pourtant, le silence. Drake suivit leurs regards et le sien tomba finalement sur Garreth et... la représentation de sa part lycane ? Alors il se scindait en deux ? Ce n'était pas là une preuve d'équilibre mental mais davantage celle d'un profond refoulement, en tout cas pour Drake. Mais c'était commun chez les non-humains élevés par ces derniers.

Finalement, comme d'une seule et même voix, toutes celles des présents résonnèrent dans la salle. Garreth était recroquevillé sur lui-même dans un recoin. Drake se contentait d'observer. Cette scène était pitoyable. Qu'un animal d'une telle puissance ne daigne pas faire taire ceux qui lui veulent du mal était quelque chose d'idiot selon lui. Les ennemis devaient être écrasés. Les humains comme toute autre créature n’apprenaient et ne changeraient que si on leur imposait le changement. Et qu'y a-t-il de mieux pour apporter un vent de changement chez ces gens que la peur de la mort et de représailles ? Si il ne désirait pas en arriver là il pouvait toujours transformer quelques uns de leurs enfants en lycans. Une juste punition et qui permettrait ainsi à Garreth de créer sa propre famille. Il lui suffirait ensuite de retourner ses nouveaux membres contre leurs premiers géniteurs humains. Les options ne manquaient pas. Mais il était décidément trop doux.

Une corde était apparue dans ses mains. Contre toute attente, il ne l'utilisa pas. Au contraire, il finit par se redresser et partit dans un charmant monologue. Il avait du courage c'était indéniable, mais du point de vue de Drake, sa naïveté était consternante. Et de là germa unes question. Avait-il gouté au sang humain ? Étrangement, Drake soupçonnait que la réponse devait être négative. Qu'elle soit positive serait une agréable surprise ceci dit. Il mit l'idée dans un recoin de son esprit, se promettant de l'étudier. Elle offrait de bonnes perspectives. Garreth voulait évoluer ? Drake pourrait l'y aider. A son insu évidemment. Un pion en plus ne ferait pas de mal. Certes, la manière dont le vieil homme concevait l'aide qu'il voulait lui apporter ne concordait sans doute pas à celle que Garreth aurait pu vouloir mais qu'à cela ne tienne.

Le discours avait eu l'air de faire son effet. Signe que l'on était bien dans son esprit. Dans la réalité, il y a fort à parier que l'assemblée ne se serait pas arrêtée en si bon chemin. Il s'étaient finalement tous dispersés, les bruits avaient commencé, de même que la musique et les danses. Le regard de Drake revint à Garreth et son loup, qui tous deux le fixaient. Drake fonça les sourcils. Il était impossible qu'on me détecte aussi facilement ?! Surtout pas un novice !

Pourtant, il devint évident qu'il était devenu leur cible quand le loup s'élança vers lui. Drake soupira, résigné. Il n'avait pas prit en compte ni la capacité naturelle du jeune homme ni que Drake n'avait toujours pas accès à ses pouvoirs et par là donc, il ne pouvait se dissimuler comme il le faisait habituellement. Malgré cela, il était contraint d'admettre que Garreth était plus doué que la majeure partie des élèves qu'il avait eu jusque là. Et indéniablement plus que Cain. Quel dommage que ce soit le plus taciturne qui soit son héritier. Il les aurait volontiers échangés.

En une fraction de secondes, le loup fut sur lui. Ici il n'était qu'un intrus, un un esprit sans protection et sans pouvoirs. Certes il connaissait quelques tours mais il préférait les garder en cas de besoin. Le loup écrasa Drake au sol de son poids. Ici la douleur était toute relative et à moins que Garreth ne comprenne pleinement qu'il était ici le maître et n'en fasse acte, Drake était donc dans une relative sécurité. Pour le moment.

Son corps parut s'enfoncer dans le sol tel un fantôme et réapparut debout à un mètre de là.

"Allons, je ne serai pas un professeur digne de ce nom si je laissais seul mon élève lors de sa première méditation."

Drake esquissa un sourire, par trop conscient que sa situation pouvait déraper à tout instant et que ce ne serait pas pour le meilleur. Du moins pas pour lui...

"Ne vous préoccupez pas de moi et plongez plus profondément. Si vous le pouvez. Votre guide" on regard tomba sur les loup. "n'est pas encore apparu a priori. L'instinct n'est pas le subconscient. Cherchez le."

Si il donnait des conseils valables, c'était aussi et surtout pour détourner Garreth de sa présence, si c'était possible. Il semblait parfaitement outré de son intrusion. Avait-il été assez naïf pour croire qu'être privé de ses pouvoirs était une chose suffisante pour le stopper ? C'était ou mignon, ou désespérant.

"Si c'est mon éventuelle altération de votre esprit qui vous fait peur, sachez que je ne peux intervenir autrement qu'en communiquant oralement avec vous. Tout ce que vous voyez, entendez ou faites vient exclusivement de vous. De votre conscient, instinct et subconscient. A vous de composer avec cela."


Toujours aussi calme, il tourna la tête pour observer la salle comme si il faisait peu de cas de Garreth et qu'il ne craignait nullement ce qu'il pourrait lui faire.
Pourtant, Drake était partagé entre l'envie de voir Garreth découvrir par lui-même à quel point il était maître de l'endroit et donc maître de contrôler les perceptions de Drake, et partager avec le peu d'envie de subir une quelconque humiliation ou douleur. Le professeur n'avait que peu envie d'y laisser des plumes mais l'élève s'avérait bien plus doué que prévu et le voir enfin utiliser une capacité réellement offensive lui donnait l'espoir qu'il pourrait peut-être faire de ce louveteau un vrai loup.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Cours de Garreth
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» cours de latin
» Cours informatique
» Amphi pour les cours de Ninjutsu
» Cours d'utilisation du sabre (Ouvert à tout le monde)
» Faut-il un cours de littérature ou un cours de Français !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Cité profane :: Magie spirituelle-
Sauter vers: