:: TOUR DES ARCANES - ACADEMIE :: LE PARC Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Nuit tombante [Terminé]

avatar
Cain Hexes
Apprenti de 2nde Sphère - Talmar
Age du personnage : 19
Race : Humain
Pouvoirs : Pyrokinésie et aura de terreur
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 15 Mar - 21:09
Cain avait la fâcheuse manie de vouloir sortir après le couvre-feu. C'était le moment de la journée où il se sentait le mieux, à la nuit tombante, quand les ombres étendaient leur emprise sur tout le reste et que les étoiles apparaissaient. Cain n'avait que peu prit le temps de les admirer, c'était pourtant une des rares choses qui parvenait à l'apaiser. Et c'était justement sa frustration de la semaine passée qui l'avait poussé à sortir discrètement de son dortoir pour se rendre dans le parc.

Ses dernières sorties nocturnes avaient toutes été marquées par une expérience peu satisfaisante, et Cain décida de jouer la carte du bon élève et de demeurer entre les murs de l'académie. Il fallait dire qu'il n'avait pas très envie de croiser des protecteurs. Il n'avait plus entendu parler d'Irine depuis deux jours et le cristal qu'il avait remit à son tuteur la veille ne l'avait que peu emballé. Si il s'en était sortit avec moins de blessures qu'il était coutume, il avait toutefois peu envie d'attirer l'attention de qui que ce soit à l'heure actuelle.

Les yeux ocres du jeune homme s'éternisèrent quelques secondes sur un gros cristal au centre du parc qui laissait irradier une lueur bleutée sur les environs directs. Contrairement à pas mal d'insectes, Cain prit le parti de s'éloigner de la lueur. Alors qu'il longeait le mur d'enceinte, un bruissement attira son attention. Trop gros pour être un animal commun d'après la forme qu'il observait de loin. Il finit par se décider à l'approcher, quoi que ça soit et sans prendre la peine de la moindre précaution.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Garreth Doreagan
Apprenti 2e sphère Méridius
Age du personnage : 20 ans
Race : Lycan
Pouvoirs : détection de la magie
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 16 Mar - 12:07
Dormir...une chose bien difficile à faire. Le loup en moi reniflais l'air autour, avec une légère déception. Je ne me sentais pas vraiment bien ici. Les dortoirs étaient un bon endroit, agréable, je ne dis pas. C'était bien aménagé, on pouvait s'y détendre en journée, mais...mais j’avais besoin de respirer un peu. J'aimais les ballades nocturnes autrefois. Lorsque je ne pouvais pas dormir, je sortais faire un tour pour reprendre un peu possession de mes moyens, avant de retourner me coucher.

J'étais conscient de l'existence d'un couvre-feu. C'est d'ailleurs l'une des premières choses dont on vous informe quand vous arrivez dans cette académie. C'est tout à fait normal d'ailleurs, et je ne voulais pas me causer des problèmes. mais rester cloué ici...j'allais dépérir si je ne pouvais pas sortir lorsque j'en avais besoin.

Peut-être que je pouvais allez prendre l'air un peu avant le couvre feu. Je crois qu'il me restais trois bon quart-d'heure, tout au plus. Il y avait déjà des élèves dans leurs chambres, dans la salle commune, en train de vivre leur petite vie. Je suis sûr que je n'allais déranger personne si je rentrais dans les dortoirs juste une petite minute ou deux après que le couvre feu soit lancé...Je l’espérais.

Je prenais ma longue robe de voyage, modeste, pour pouvoir me balader tranquillement. Prenant ma canne, je commençais à avancer en dehors. Jusque là, personne ne m'avait empêcher de quitter la salle commune de Meridius, c'était un bon départ. Ma canne frappait le sol pavé des couloirs, résonnant dans les corridors. C'était bien agaçant...Je n'avais pas vraiment envie de porter toute l'attention sur moi. En général, les couloirs étaient bondés de monde et on ne faisait pas vraiment attention à moi, mais cette fois-là, je faisais en sorte de faire le moins de bruit possible. Je m'étais entraîné tout petit à marcher en faisant le minimum de bruit avec ma canne. Autrefois, ça m'aidait à pouvoir voler du fromage en cuisine pour grignoter un coup. Maintenant, ça me permettait de ne pas être une alerte sonore ambulante.

J'ai pu tomber sur une ou deux personnes durant mon trajet, mais sans encombre. On était pas encore sous le couvre feu, mais on voyait que tout le monde s'y préparait. Personnellement, je prenais le sens contraire du courant et j'avançais vers le parc. Je n'avais pas eu encore l'occasion de le visiter, et dés que j'ai appris qu'il y en avait un, il ne me fallut pas grand chose pour décider d'y faire un tour.

le parc était relativement rectangulaire, probablement l'effet que me faisais les murs d'enceinte tout autour. Je remarquais que l'endroit était éclairé par des lueurs bleu. Ils devaient certainement être utilisés comme des lampes pour le soir. Je levais les yeux au ciel, voyant le bleu azur laisser place à un bleu plus sombre. Effectivement, le soir commençait à pointer le bout de son nez. Il devait me rester encore un peu de temps, une demi heure ou alors vingt minutes. Je commençais à marcher dans le parc, regardant les environs. C'était effectivement un parc: organisé, taillé, délimité par le ciment et la terre, des routes, des pavés, des bancs. Certains jardins et parcs prennent comme parti prit celui de ressembler à la nature sauvage et folle, et c'était le genre d'endroits que j'appréciais. Mais j'allais devoir me contenter de ce parc.

Une petite pluie commençais à se faire sentir. Très loin d'être une averse cependant. Quelque petites gouttes, rien de terrible. Je trouvais rapidement un arbre, assez à l'abri de la lumière des cristaux. M'y approchant, je m'asseyais entre ses racines. M'adossant contre son tronc, je fermais les yeux.

Sentir...ressentir...écouter le bruit des oiseaux nocturnes, le bruit de la terre et de la vie. Le bruit du vent passant sur les feuilles et l'herbe. Sentir ce vent caresser mon visage. Sentir les gouttes tomber, doucement sur moi, me rafraîchir...On est dehors? Oui, on y est, tu peux sortir. Je sentais mon corps se transformer. Ma forme de lycan apparaissais à la place de mon corps frêle. Mes sens se décuplaient. Mes poils ressentais le vent, l'eau, la terre, les éléments avec une plus grande finesse, une plus grande force. Alors que mon nez sentaient les odeurs, ma truffe les touchaient. L'odeur du sol mouillé, des fruits rouges. Le bruit de l'eau qui s'effondre...Humant l'air, l'air gorgé d'eau, noyé par la brume...J'en avais besoin. Le loup en avait besoin. Ce n'étais pas un lycan de rage, ni de colère. Ce n'était pas un loup de mort et de terreur. Pas un loup d'effroi, mais un loup de vie. De pure vie. J'avais besoin de sentir, de vivre, et de tout oublier, l'espace d'un instant. De cet instant que m'offrais l'eau et la terre...

Je crois que c'était l'heure du couvre feu...depuis dix ou vingts bonnes minutes. Mais je restais ainsi, absorbé par l'envie de vivre, la canne entre les pattes, inconscient et pourtant conscient du monde autour de moi.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cain Hexes
Apprenti de 2nde Sphère - Talmar
Age du personnage : 19
Race : Humain
Pouvoirs : Pyrokinésie et aura de terreur
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 16 Mar - 20:12
La pluie tombait doucement, fine et éparse. Cain levait les yeux vers le ciel et les ferma, laissant les gouttes ruisseler doucement sur sa peau avant de revenir à l'objet de sa curiosité. De là où il était il ne voyait pas grand chose de concret. La seule certitude qu'il avait c'est que ce n'était pas humain. Il avait connaissance que d'autres espèces évoluaient à l'académie et en ville, mais il n'en avait jamais approché. En réfléchissant, il confirma pour lui-même n'avait cotoyer que de purs humains. Si on oubliait son tuteur qu'il voyait davantage comme un monstre qu'autre chose. Il y avait bien un professeur qui était métamorphe mais on ne pouvait pas dire qu'il la connaissait vraiment, elle ou son espèce.
Et il y avait aussi le chef du Protectorat qui n'était pas humain. Mais Cain ignorait ce qu'il était. Et n'était pas sur de vouloir le découvrir. Pas pour le moment du moins.

Finalement, Cain s'approcha davantage. A mesure qu'il allait vers la forme, la certitude qu'il s'agissait d'un animal devenait plus forte. Quant ce fut une certitude, il s'arrêta, jaugeant l'animal et l'objet qu'il tenait entre ses pattes. Un bâton a priori. Etrange... Il paraissait calme en tout cas. Pourtant il devait l'avoir senti et/ou entendu. Il y avait toutefois peu de chance qu'un loup soit sorti des bois et ait pu réussir à pénétrer l'académie comme ça.

Cain devait admettre ne rien y connaitre aux autres races existantes. Tout ce qui l'intéressait c'était de savoir si il survivrait à un affrontement ou pas, peu importait l'espèce dont était issue la personne devant lui. Et là, il n'était pas sur de savoir de quoi il s'agissait. Il jeta un coup d'oeil à la lune pour voir si celle-ci était pleine. Ca aurait valider le fait qu'il s'agisse, peut-être, d'un lycan. Mais à l'heure actuelle, il ne savait pas. Ca restait probable. Les yeux ocres de l'humain cherchèrent d'autres signes de vie aux alentours mais ne détecta rien, et vit encore moins compte tenu de l'obscurité. A priori ils étaient seuls. Ou plutôt il était seul avec... cette chose.

Il savait toutefois que pour amadouer un animal il fallait rester calme. Ca tombait bien, il l'était assez aujourd'hui, enfin en cet instant en tout cas. Cain prit le parti de s'approcher normalement. Au pire il attaquerait Cain et finirait en flammes. Ce ne serait pas son premier animal mort. C'est donc sans l'ombre d'une hésitation mais avec une prudence toute contrôlée que l'humain reprit mouvement pour rejoindre le loup, ou le lycanthrope. Il s'arrêta de nouveau à un mètre de lui à peu près. Assez près pour bien pouvoir l'observer malgré l'obscurité et assez loin pour pouvoir répliquer en cas de besoin.

Cain se contenta de rester debout, le regardant comme on découvre un nouveau jouet sans oser le toucher. Un infime sourire avait germé sur ses lèvres sans même qu'il ne le remarque. Finalement n'y tenant plus, il approcha la main ouverte vers le museau de la créature pour la toucher.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Garreth Doreagan
Apprenti 2e sphère Méridius
Age du personnage : 20 ans
Race : Lycan
Pouvoirs : détection de la magie
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 16 Mar - 22:34
c'était le principe de la méditation. Oublier le temps. Oublier le quotidien, que ce soit le travail, ou alors même les loisirs. Oublier le passé, le présent, le futur, ce qui est à faire et ce qui est fait, et se contenter d'exister. Prévoir sa vie du début à la fin demande tellement de notre tête qu'on oublie de l'utiliser pour...Sentir...pour utiliser notre corps et regagner contact avec ce qui nous entoure. C'était aussi pour cela que j'avais besoin de ces moments. Ce moment là où le temps n'est plus et on ne doit plus s'inquiéter de rien. Tout vider en soi et être cette chose primaire, que l'on oublie tellement vite, et qui est pourtant tellement important.

Cette connexion avec le monde autour de moi m'a également permis de me rendre compte que quelqu'un approchait. Après tout, mon ouïe n'était pas désactivé. Il était d'ailleurs bien plus affiné que la normale. J'ai rapidement compris qu'il s'agissait d'un être humain et non pas un animal. Rassurant, au moins j'allais pouvoir communiquer avec au lieu de me faire agresser, du moins j'espérais. Et puis j'avais du mal à imaginer qu'un quelconque animal qui soit dangereux puisse rentrer dans l'enceinte de cet endroit.

Elle avait commencé à s'approcher de moi d'un pas tranquille, bien posée. Je me demandais si il s'agissait d'un autre élève. Si ça avait été un quelconque surveillant, je suis sûr qu'il aurait avancé d'un pas un peu plus pressé. à moins que ça ne soit un surveillant bien amusé qui me jetterais une bonne raillerie sur le fait qu'il y avait un couvre feu. Car oui, j'étais convaincu que j'avais passé le couvre feu depuis déjà un moment.

après avoir continué à avancer, d'un pas un peu plus délicat, il s'arrêta à un mètre devant moi. Je sentais son odeur d'humain à l'intérieur de mes narines. Et d'ailleurs, je la sentais de plus en plus forte à mesure qu'il approchait sa main. L'odorat est comme une paire de second yeux pour certains animaux. Je pense que c'était déjà bien assez proche! si il confondait un lycan avec un simple animal à pouvoir caresser, il était déjà bien mal partit.

-Et ceci, cher ami, est ce qu'il faut faire si l'on souhaite perdre une main. Mais je suppose que ce n'est pas vraiment ce que vous voulez.


J'ouvrais mes yeux en regardant l'individu devant moi. Jeune, à peu près mon âge. Un élève, pour sûr. Peut-être l'une de ses personnes qui a besoin d'évasions nocturnes, pour diverses raisons. Assez ténébreux dans son genre, et pas si désagréable à regarder. Ce que je remarquais en premier toutefois, c'était ses yeux. Des yeux dorés, assez inhabituel pour un simple humain. C'était...beau, et assez fascinant à voir. Toutefois, je n'arrivais pas immédiatement à le sonder. Les yeux sont la fenêtre qui mène vers l'âme de leur possesseurs, mais soit je n'étais pas assez attentif, soit il s'agissait de quelqu'un qui savait bien se cacher.

Avec un sourire (du moins l'équivalent d'un sourire sur le visage d'un loup), je reposais le bout de ma canne sur le sol, posant ma patte dessus pour me redresser. Je le dépassais d'une tête environs, presque une tête et demi, ce qui devait peut-être être un peu intimidant. Où en tout cas pas rassurant. Mais je ne restais pas longtemps sous cette forme là. Je reprenais lentement ma forme humaine avec assez d'aisance. Le loup était calme, et il avait fait sa promenade. Il n'était pas du tout récitent à revenir en moi. Je commençais à perdre des centimètres, jusqu'à avoir à peu près sa taille. niveau de pilosité corporelle à la norme, yeux redevenus bleu, forme physique ayant celle d'un jeune homme de 20 ans...tout s'était bien passé.

J'avais eu de la chance d'avoir pris avec moi mon pantalon en tissus. J'en avais un assez large pour qu'il puisse m'aller tout juste comme il faut sous forme de lycan, du moins si je ne faisais rien d’athlétique. De toute façon, vu mon état, ce n'était pas comme si je courais beaucoup sous ma forme animale. Au moins, ça me permettait de ne pas finir entièrement nu devant les personnes voulant me parler. Ma robe reposait derrière moi, entre les racines, mais je voulais déjà connaître un peu l'individu en face de moi. Je le prendrais lorsqu'il faudra partir.

-Je suppose qu'on ne peut plus être tranquille nulle part ici. Mais enchanté tout de même de faire votre connaissance.


J'affichais un sympathique sourire, alors que je penchais légèrement ma tête de bas en haut en signe de salutation. Les premières impression étaient très importantes, et ma plus grande force était mon charisme. Parfois je n'arrivais pas à plaire, mais mieux valait essayer. La plupart du temps, j'arrivais à faire bonne impression après tout.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cain Hexes
Apprenti de 2nde Sphère - Talmar
Age du personnage : 19
Race : Humain
Pouvoirs : Pyrokinésie et aura de terreur
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 17 Mar - 8:21
Les yeux légèrement écarquillés, Cain stoppa son geste dans sa course lorsqu'il entendit une voix inconnue, mais qui provenait clairement de "l'animal" qu'il avait face à lui, parler de perdre sa main. De surprise comme du peu d'envie que ça n'arrive, le jeune homme laissa son bras retomber contre son flanc.

C'était donc bien un lycan, et il pouvait parler ! Enfin, Cain se doutait qu'il le pouvait comme tout être humain mais il avait cru qu'ils en perdaient la faculté en se changeant en prédateur. Visiblement, ce n'était pas le cas. La créature face à lui fit une sorte de grimage, un sourire ? Il n'aurait su le dire mais ça eut pour effet de pousser Cain à répondre.

" Je n'avais jamais vu de lycan." souffla-t-il simplement.

Une manière peu polie et un peu détournée de s'excuser tout en engageant, peut-être, la conversation. Mais Cain n'avait jamais été doué pour les relations sociales. Il fallait aussi avouer qu'il avait eu peu d'opportunités de s'entrainer. Et présenter des excuses à qui que ce soit était pour lui un vrai défi. Qu'il échouait visiblement.

Le lycan se redressa et Cain recula instinctivement d'un pas. Levant la tête pour le suivre, il s'attarda tout de même en chemin sur ses pattes, la musculature plutôt évidente qui ne tentait qu'à montrer la puissance qu'il développer au besoin, et ses crocs. Ce n'était pas étonnant que beaucoup de monde ait peur. Cain était certain qu'il aurait pu le tuer d'un coup de griffes.
Malgré cette constatation, le jeune humain n'avait pas peur au sens strict. C'était plus de la curiosité mal placée.

Finalement un changement eut lieu et Cain comprit que le lycan reprenait forme humaine. Fasciné par le processus, l'humain l'observa sans en rater une miette et il continua d'ailleurs à l'étudier de haut en bas même plusieurs secondes après la fin de sa métamorphose. S'attardant un instant de plus sur le torse nu qu'il avait devant lui, Cain releva le nez pour croiser deux yeux bleu et une bouille au moins aussi jeune que lui.

Le jeune homme qui se dressait maintenant devant lui semblait être tout à fait normal, et lui fit comprendre le dérangement causé. Quoi qu'un sourire adoucisse le trait réprobateur de l'assertion.
Cain lui rendit un semblant de sourire, gêné de constater qu'un lycan tenait finalement plus de l'humain que de l'animal.

" Pour être tranquille il faut sortir de Targatt."

Il y avait sinon que trop de personnes, et trop de sorts de surveillance accessoirement. Cain en avait fait les frais plus d'une fois. Et il avait assez étudié les plans pour en déduire que les seuls endroits "libres" et peu fréquentés se trouvaient en dehors des murs de la Cité.
D'un geste du doigt, il désigna un endroit du parc.

" Le mur d'enceinte s'arrête de l'autre côté, et permet d'accéder directement aux bois."

Il aurait pu s'arrêter là et repartir. Après tout il ne savait pas quoi dire aux personnes qu'il connaissait alors à un inconnu... Mais, il n'avait aucune envie de partir. Etudier un lycan lui paraissait bien plus intéressant que de retourner à la bibliothèque ou dans sa salle commune. Ne faisant attention à la canne qu'à présent, il chercha une blessure apparente, récente, sans la trouver. Aucun bandage n'était visible.

" Tu es blessé ?"

Avisant que le lycan l'avait au préalable vouvoyé, Cain secoua la tête, davantage pour lui-même qu'autre chose.

" Tu peux m'appeler Cain. Quel est ton nom ?"

Ils avaient le même âge, ça ne semblait donc pas servir à grand chose de se vouvoyer l'un l'autre. Cain, tout en continuant de l'observer ostensiblement, commençait à se poser mille questions sur la condition d'un lycan. Et parmi elles, la question de la loyauté revint le titiller. Les canidés étaient, a priori, des animaux de compagnie idéal. Est ce qu'un lycan pouvait être considéré comme partiellement canidé ? Et donc pourrait plus facilement se lier à quelqu'un ? Il paraissait évident en tout cas qu'une créature aussi puissante ne pourrait lui être qu'utile. Mais encore fallait-il en savoir plus et ne pas tout ruiner dès le début.

Plongeant ses yeux dorés dans ceux de son homologue, il s'approcha un peu plus, comme pour signifier qu'il ne le craignait pas, mais sans pour autant que ça soit agressif de son côté. En fait tout chez Cain, en cet instant du moins, laissant voir à quel point il était fasciné par ce qu'il contemplait.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Garreth Doreagan
Apprenti 2e sphère Méridius
Age du personnage : 20 ans
Race : Lycan
Pouvoirs : détection de la magie
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 17 Mar - 12:29
Il était rare de voir un lycan parler sous sa forme animale. Ceux qui ne sont pas nés lycans ne le font jamais. Ils sont enragés, endiablés, dans un état second qui n'est pas l'état d'un être humain doué de raison. Les lycans de sangs-pur, eux, c'est autre chose. Même parmis nous, il était difficile de voir un humain parler. Je m'étais toutefois assez entraîné pour y arriver. C'était un mélange de changement presque partiel de mes cordes vocales, et l'intérieur de ma bouche, mélangé à de l'entraînement pour pouvoir parler avec la forme de ma mâchoire. Je n'étais pas peu fier de mon travail, qui me demanda toute mon enfance. Une quinzaine d'année à pouvoir me faire comprendre sous cette forme, malgré le fait que ça restait assez difficile.

-je n'avais jamais vu de lycan.

J'avais presque envie de lui dire qu'approcher sa main pour toucher quelque chose qu'on ne conaissait pas n'étais pas très sûr également, mais je n'étais pas là pour lui faire des reproches. Il était autant un élève que moi, je n'étais probablement pas son aîné.

Il semblait tout bonement fasciné par moi. Ça se voyait qu'il n'avait connu ni rencontré de lycans de toute sa vie. Les gens étaient facilement impressionnés par la taille, les griffes, les crocs...mais le regard était souvent différents entre ceux qui en avaient déjà vu et ceux qui en voient pour la première fois. Son regard était situé dans la deuxième catégorie de personne. Mais le loup en moi ne  sentait que très peu l'odeur de la peur se dégager de lui. Il n'avait pas peur, ou en tout cas, avait cette petite peur qui nous rappellait qu'il fallait être prudent. Non, je le sentais surtout très curieux. C'était mieux que de se faire détester et cracher dessus, je dois l'avouer.

Ecoutant ma réflexion, il ne tarda pas à me répondre en parlant un peu des environs.

-Pour être tranquille, il faut sortir de Targatt. Le mur d'enceinte s'arrête de l'autre côté, et permet d'accéder directement aux bois.

Il me répondit ça en me poitant le mur du doigt. Alors passé cette frontière, il y avait les bois ? Voilà qui était bon à savoir. Je ne savais pas si j'avais vraiment envie de m'y aventurer. Pas maintenant, en tout cas. J'avais beau être un lycan, je restais un infirme. Si quelque chose arrivait dans les bois pendant la nuit, je pourrais me défendre face à un animal sauvage peu intelligent sur les bords. Mais une créature bien trop agile ou intelligente pourrait avoir raison de moi. Et tant que je n'avais pas encore bien appris à maîtriser la magie, je préférais ne pas trop risquer ma vie. Cependant, si c'était possible, une ballade dans les bois de jour serait idéal pour moi. Je regardais le jeune homme devant moi, me disant qu'il voulait sans doute y aller. Je le sentais plus en train de « fuir » que de vouloir juste trouver un espace tranquille.

-tu es blessé ?

Je quittais un instant mes pensées pour me reconnecter avec la discussion. Ah oui, la blessure...C'était presque une obligation lorsque je rencontrais des gens de justifier la raison pour laquelle un jeune homme pourtant à la force de l'âge et physiquement bien construit se promenait comme un vieil homme avec une canne.

-Oh, ça...Coupure de tendons à ma jambe gauche quand j'avais encore moins d'un an. Une...action de mon village natale pour m'empêcher de causer des problèmes. Un prédateur blessé est plus neutralisable en cas de problème. C'est fou comme l'humanité a sa créativité stimulée lorsqu'il s'agit de faire souffrir !

Je disais ça avec un sourire aux lèvres, ayant l'air amusé par mes propres propos. Cela faisait un...contraste très probablement étrange pour mon interlocuteur, comme si je n'en avais rien à faire ! Bien que profondément, je savais que c'était plus qu'une blessure. C'était une marque qui a définit la vie que je menais aujourd'hui.

-Tu peux m’appeler Cain. Quel est ton nom ?

-Garreth, à ton service.

Camarade ou non, je préférais garder la politesse avec laquelle j'ai été éduquée. Il s'approcha de moi légèrement, histoire de rattraper la distance qu'il avait prise entre lui et ma forme de lycan. Rien de bien agressif, donc. Cependant, je sentais son regard, qui s'étaient d'ailleurs attardés dans les miens. Je me sentais... un peu épié...exposé...Il était effectivement fasciné, plus besoin de le sentir. En tout cas, je commençais à trop le sentir, à un point où je me sentais mal à l'aise face à son regard. D'un mouvement de ma canne, je levais un morceau de ma longue robe par le bout pour l’amener vers moi, comme si je cherchais inconsciemment à me cacher un peu de son regard inquisiteur. Récupérant la robe, je posais la canne un instant contre l'arbre et fit un minuscule saut pour pouvoir m'allonger contre le tronc un instant. Les mains libres, je pu la remettre sur moi en un rien de temps.

-Vu ce que tu as dis plus tôt, tu dois être en route pour les bois, je me trompe ? Aucun jugement de ma part, je peux me tromper, hein...


Le jeune garçon un peu timide en moi commençait à s'afficher, se sentant coupable de faire un à prioris sur une personne que je ne conaissais pas.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cain Hexes
Apprenti de 2nde Sphère - Talmar
Age du personnage : 19
Race : Humain
Pouvoirs : Pyrokinésie et aura de terreur
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 17 Mar - 14:32
Cain s'était demandé la raison d'une canne. Si ça aurait tout aussi bien pu être une arme, le fait qu'il paraisse réellement s'appuyer dessus lui avait ôté l'idée de la tête. Lorsqu'il expliqua ce qu'était sa blessure, le jeune humain resta stoïque. Le ton du lycan ne trompait personne. En tout cas Cain. Ses blessures n'étaient pas de la même sorte mais il avait connu la cruauté humaine bien qu'il fasse parti de cette espèce. Il savait donc par expérience que les blessures aussi graves ne pouvaient être dissimulées par des sourires.

" La vengeance aussi est un art qui requiert pas mal d'imagination. J'imagine que tu l'as testé sur ceux qui t'ont fait ça ?"

Pour Cain c'était dit sur le ton d'une évidence. Dans son esprit toute action entraine une réaction supérieurement violente. Ca avait été son crédo. Jusqu'à maintenant. Non pas qu'il se soit éloigné de cette idéologie mais il était dans l'incapacité pratique de s'y adonner tant qu'il n'était pas plus... puissant. Et qu'il était prisonnier, car concrètement c'était ce qu'il était. Mais comme toutes les autres fois, ce ne serait qu'une question de temps avant qu'il ne rende la monnaie de sa pièce à Drake. Il était assez imaginatif pour cela et avait compris très jeune que l'intelligence pouvait surpasser les muscles en ce qui concernait la capacité de nuire.

Il n'imaginait pas qu'un être tel que lui, lycan, subissant une telle horreur, ait laissé vivant, ou bien portant les instigateurs de cette idiotie. Cain ne comprenait pas mieux les humains dans ce cas. Autant le tuer directement plutôt que de se donner bonne conscience en lui accordant une vie pourrie... Et même diminuer, il restait un prédateur né.

Garreth lui révéla son prénom comme il venait de le faire un peu plut tôt. Cain esquissa un sourire un brin malveillant, malgré lui. A son service ? Pas encore. Mais ça viendrait peut-être. Finalement il se rhabilla un peu et Cain reporta son attention sur le parc et plus particulièrement l'endroit qu'il pointait du doigt peu avant.
Allait-il vers les bois à la base ? Oui, mais pas à dessein. Il n'aimait juste pas les murs et voulait être loin de l'académie.

" Pas... Particulièrement."

La pluie tombait un peu plus maintenant bien que ça reste très raisonnable pour le moment. D'un autre côté, même si il était tombé des cordes, Cain ne serait sans doute pas rentré quand même.

" Mais je peux toujours te montrer où est la sortie, au cas où."

Un sourire malicieux germa sur ses lèvres. C'était toujours une des premières choses qu'il étudiait en arrivant dans un nouveau lieu : Ses failles. Les moyens d'en sortir en cas de besoin. Il présumait qu'un lycan trouverait utile de connaître le chemin.

" Tu es arrivé quand ? Je ne t'avais jamais vu."

Cain ne connaissait pas tout le monde. En fait il connaissait quasiment personne mais en avait repéré énormément de vue. Et Garreth n'en faisait pas parti. Entre son infirmité et sa nature, Cain l'aurait forcément repéré plus tôt. Et il n'était pas dans sa maison.

" Meridius ou Selionn ? Tu as d'autres pouvoirs ?"

Demanda-t-il finalement d'une traite. Il songea toutefois que c'était peut-être une demande un peu -trop- personnelle en ce qui concernait le pouvoir, Cain s'écarta un peu du lycan et matérialisa une flamme dans le creux de sa paume avant d'en faire apparaitre quelques unes de plus autour d'eux. Les flammes crépitaient doucement à chaque gouttelette qui les touchaient, leur faisant émettre davantage de fumée. Malgré cela, on pouvait sentit une douce chaleur en émaner. Cain les maintint quelques secondes avant de les faire diminuer jusqu'à ce qu'elles disparaissent doucement.

Le jeune homme ne s'était jamais caché. Au contraire, il avait la fâcheuse tendance à faire étalage de ses pouvoirs, à en user et abuser. Mais l'heure n'en était pas encore là. Pour l'instant, il n'en était qu'à la première étape et elle ne justifiait aucun besoin d'agression. Par ailleurs, il n'avait montré qu'un très très faible déclinaison de son pouvoir. Le but était de le mettre en confiance, pas de lui faire peur.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Garreth Doreagan
Apprenti 2e sphère Méridius
Age du personnage : 20 ans
Race : Lycan
Pouvoirs : détection de la magie
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 19 Mar - 13:23
-La vengeance aussi est un art qui requiert pas mal d'imagination. J'imagine que tu l'as testé sur ceux qui t'ont fait ça ?

-On m'a blessé alors que je n'étais même pas encore en âge de me souvenir de ce moment. Ce n'est pas quelque chose qu'on ma retiré au cours de ma vie, l'envie de vengeance est beaucoup moins...prononcé. On finit plus ou moins par accepter ça en fait.

Bien sûr, j'avais eu l'envie durant ma vie de venir donner une bonne raclée au village. Il m'arrivait certains soir de pousser un très soudainement cri de rage, envers moi, puis envers eux, de vouloir prendre ma forme animale, de charger dans leurs maison et de les massacrer. Mais...Mais est-ce que ce serait une vengeance utile? Est-ce que j'aurais grandis, mûris en faisant ça? ça ne m'aurait amené que des problèmes. ça aurait fait de ma vie un véritable enfer.

-Et je suis déjà en train de me venger. Tous les blesser ou les tuer ne m'apporterais rien d'autre que des problèmes, autant envers moi qu'envers les autres. La seule chose que je peux faire...c'est vivre. Ils me voient comme un monstre, ils ont tentés de me tuer, alors je leur donne tord et je vivrais en homme méritant un minimum de reconnaissance et de respect. Et je suis sûr qu'ils en seront déjà bien dégoûtés. Les gens détestent avoir tord, surtout les imbéciles.

Continuant de lui sourire d'un air enjoué, je croyais profondément à ce que je disais. Pourquoi m'embêter à leur faire du mal physiquement alors qu'il suffit juste de leur montrer qu'ils n'ont pas réussis à me vaincre? Que je puisse être une personne, et vu comme une personne, et non pas comme une créature maléfique et sanglante. Les massacrer tous, ce serait recommencer l'histoire de ma mère, qui n'a jamais demandé tout cela. ça leur donnerait raison. et cela...je ne leur donnerait jamais cette chance. Jamais!

-Pas...particulièrement. Mais je peux te montrer où est la sortie au cas où.

Je haussais un sourcil, assez amusé. Il pouvait être deux types de personnes: le fauteur de trouble qui aime savoir qu'il a une porte de sortie au cas où les choses dégénèrent, soit un paranoïaque qui n'apprécie pas ne pas avoir de plans au cas où on se retourne contre lui...Ou bien alors l'une de ses âmes qui aime errer sans aucune restriction.

-Tu es arrivé quand? Je ne t'ai jamais vu. Meridius ou Selionn? Tu as d'autres pouvoirs?

Il souria très légèrement avant de reculer un petit peu. Je me posais évidemment la question de pourquoi, avant que des lueurs attirent mon attention. Je regardais calmement autour de moi, adossé sur mon bâton, et des flamettes apparurent tout autour de nous. de la fumée grise et épaissis par les gouttes d'eau s'envolaient dans le ciel, me faisant demander si c'était une sage décision d'afficher un tel pouvoir de nuit après le couvre feu. Je priais pour que personne ne remarque la fumée. Il éteignit doucement les flammes, ainsi que celle qu'il fit apparaître de sa main. Je ne m'étais pas sentis très agressé par cette présentation. Ces flammes avaient plus réchauffés que menacé ma personne. Malgré cela, le feu...me rendais nerveux. Très certainement mes instincts de loup qui faisaient surface.

Il maîtrisait donc la magie élémentaire? Où alors peut-être que d'autre types de magie permettaient cela. Je soupirais intérieurement, agacé par mon manque de connaissance en ce qui concerne la magie. C'était la seule chose qui allait pouvoir me permettre de ne pas être juste une personne fragile et faible...

cependant, je suppose que c'était mon tour d’afficher mon don.

-Je suis de Meridius. Quant à mon second pouvoir, il n'est pas si...visuel que ça. Mais, peut-être que je peux montrer mon talent caché


Je me rapprochais de lui, retrouvant la même distance qui nous séparait avant, et je plongeais mon regard dans le sien. Mes yeux bleu ciel commençaient à se noircir, comme si de l'encre commençait à couler dans de l'eau et à colorer mon œil de sombre. Mes yeux...prenaient la couleur de ceux qui les regardaient, d'une certaine façon. Je voyais...une...

-...une flamme noire...profonde...dévoreuse...ce ne sont pas les flammes orangées que tu possèdes, non...Elle est différente...Tu caches une autre flamme...Elle se nourrit de...de peur. Elle gagne sa force de la peur....Celle que tes yeux recrachent. Ils rentrent dans nos veines...Notre propre peur nous empoisonne, nous paralyse, nous...tue à petit feu...nourris ton feu...

Un clignement d’œil. Un simple clignement de mes sourcils a suffit pour que tous le noir de mon iris disparaisse. Mes yeux azur étaient revenu en un coup, alors que mon air sérieux laissait place au sourire apaisé que je tendais à avoir face aux gens.

-et...c'est à peu près tout. Disons qu'on ne peut que rarement me cacher un pouvoir. Je peux aussi techniquement partager le miens aux autres...Mais je travaille toujours dessus. Je n'ai pas envie que mon loup intérieure agresse les visiteurs.

Bon...je l'avouais, peut-être que lors de ces instants là, je pouvais être un peu flippant....
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cain Hexes
Apprenti de 2nde Sphère - Talmar
Age du personnage : 19
Race : Humain
Pouvoirs : Pyrokinésie et aura de terreur
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 19 Mar - 14:34
Cain écouta avec la plus grande attention sa réponse et son point de vue, plutôt complet sur la vengeance. La blessure était vraiment très ancienne apparemment. Si il l'avait toujours connue, ce n'était pas complètement anormal qu'il ne cherche pas à les détruire... Toutefois, Cain ne comprenait pas comment on pouvait faire taire ce brasier intérieur qui nous dictait de faire couler bien plus de sang qu'on en avait perdu. Ou c'était la voix de Cain qui était particulièrement forte ? Ou sa volonté pas assez forte pour la faire taire ? Vivre était, pour Garreth, sa vengeance. Le jeune humain haussa les sourcils d'un air incrédule avant de détourner le regard une seconde en se demandant si ça pouvait s'appliquer à lui... Non décidément, il n'était pas sur de comprendre. Intellectuellement bien entendu il saisissait tout l’enjeu, mais son ressenti restait inchangé. Quoi qu'il enviait un peu le lycan d'avoir réussi, a priori, à surmonter ça... Il n'était pas nécessaire d'être un génie pour comprendre qu'il était bien plus "sage" que Cain.

Revenant au discours de l'autre élève, Cain songea qu'effectivement, les gens détestaient avoir tort. Toute la question était de savoir si, en réagissant à la manière de Garreth, ça pousserait Drake à le laisser tranquille une bonne fois pour toutes ? Il ne trouvait pas d'autres réponses que sa mort prochaine si il tentait de ne pas aller dans le sens de son grand père.
Feignant la curiosité, il reprit la parole après une longue hésitation.

" C'est plutôt malin comme vision. Mais si ces gens continuaient à tenter de te tuer et t'assignaient des tâches à accomplir... Tu penses qu’aujourd’hui tu tiendrais le même discours ? "

Après tout, Cain n'avait jamais vraiment pensé à réagir comme Garreth l'avait fait. Du point du vue du jeune humain, il fallait un certain courage pour parvenir aux mêmes conclusions que Garreth mais peut-être que ça ne fonctionnait pas à tous les coups. Peut-être Cain n'était-il pas si intelligent que ça finalement. Ou Drake y mettait peut-être plus de volonté à ne pas le laisser penser. Toujours est-il qu'avoir un autre point de vue sur sa propre situation, bien qu'il ne veuille pas l'admettre, pourrait sans doute l'aider. Sa seule idée récente était d'abandonner complètement la bataille, avec tout ce que ça impliquait pour son futur, aux crochets des Leckard.

Après une petite démonstration de son pouvoir, Garreth lui indiqua être de Meridius. C'était toujours mieux que Sélionn. Moins dangereux pour lui peut-être, pour eux deux. Finalement le lycan se rapprocha de lui. Cain se remit instinctivement sur ses gardes. Alors que son regard plongeait dans celui de l'élève de Talmar, Cain crut voir la couleur de ses yeux changer pour devenir entièrement noirs. Ca n'avait rien de rassurant mais il ne sentait pas d'autres émanations, rien de néfastes en tout cas... Pas dans un premier temps, si ce n'était l'impression que son regard le transperçait complètement et mettait son âme à nue. C'était très... Très dérangeant comme sensation. Un frisson le secoua, suivit d'une colèrenaissante. Garreth se mit finalement à décrire ce qu'il voyait ? ressentait ? Il décrivait d'une manière très particulière l'effet de son aura de terreur, à ce qu'il semblait. Et peut-être même un peu plus.

Le regard de Cain s'était figé, devenant dur, ses poings se serrant imperceptiblement, la chaleur émise par ses poings, prêts à s'enflammer, générant une fine fumée. Il détestait vraiment qu'on regarde en lui d'une manière ou d'une autre. Garreth retrouva ses yeux d'origine l'instant suivant et lui sourit en expliquant ce qu'était son pouvoir. Le partager aux autres ? Indéniablement ça pouvait être utile si l'autre pouvait voir les pouvoirs de ceux qu'il affrontait... Mais la perspective de laisser quelqu'un "entrer" lui faisait l'effet d'une douche froide. Se forçant à sourire, Cain reprit la parole, après tout c'était lui qui avait voulu savoir en quoi consistait le pouvoir du lycan, et c'était pour cette raison qu'il n'avait pas tenté de le cramer vivant.

" Je vois... Maintenant que tu connais mes aptitudes tu n'utiliseras plus ton pouvoir sur moi."

Ca sonnait davantage comme un ordre caché que comme une demande polie, malgré le ton parfaitement modulé.
Cain se détourna et se força à inspirer profondément quoi que silencieusement. Il en avait agressé pour moins que ça mais le lycan ne méritait pas vraiment qu'il soit agressif avec lui. D'un autre côté peut-être que ça ferait du bien à Cain de blesser quelqu'un. Ca lui redonnerait peut-être un semblant de contrôle ? La phrase de son grand père ne cessait de résonner "Tu prends ce dont tu as besoin, ou envie." Se tournant vers Garreth, il lui adressa un semblant de sourire.

" Désolé. J'ai eu récemment une mauvaise expérience avec un télépathe. J'ai un peu de mal depuis."

Il lui fit signe de le suivre et se mit en marche, doucement vers l'endroit désigné plus tôt. Ne serait-ce que pour changer de lieu au cas où un protecteur avait vu son petit tour de flammèches. Et puis, ça lui laisserait davantage de temps pour connaitre Garreth et juger ce qu'il voudrait vraiment de lui. Pour l'instant, il lui était sympathique. Encore une chose qu'il devrait tenter de cacher à Drake. Avisant que le pouvoir du lycan ressemblait un peu à de la magie spirituelle Cain reprit encore.

" A tout hasard, est ce que tu saurais comment protéger son esprit contre la télépathie comme de ton pouvoir ?"

Il ne lui restait qu'une journée pour réussir cette prouesse et sans aide c'était impossible. Peut-être devrait-il fuir Targatt dès maintenant..? Pour aller où ? Aucune idée par contre.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Garreth Doreagan
Apprenti 2e sphère Méridius
Age du personnage : 20 ans
Race : Lycan
Pouvoirs : détection de la magie
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 20 Mar - 15:04
-C'est plutôt malin comme vision. Mais si ces gens continuaient à tenter de te tuer et t'assignaient des tâches à accomplir... Tu penses qu’aujourd’hui tu tiendrais le même discours ?

Je trouvais ça question assez spécifique. Autant, qu'ils continuent de me tuer me semblait plausible, mais qu'ils me disaient quoi faire en leur nom...Boh, peut-être que ce n'était rien de bien important. Je pris la question en compte comme elle était et réfléchis quelque instants.

-Si on continuerait de me tuer, eh bien je me défendrais forcément. Je tenterais de fuir ailleurs et si vraiment ils me poursuivent, je tenterais de trouver de l'aide dans une ville qui pourrait me faire justice. Et si vraiment il n'y a rien qui puisse me sauver...oui, je serais contraint d'utiliser la menace et de combattre en retour. Non pas pour une envie de vengeance, mais pour ma propre protection. Enfin bon. Je ne pense pas que des péquenauds vont avoir le courage de venir en plein Targatt, à l'académie de magie, et tenter de tuer un élève. Et qu'ils essayent de me donner des tâches, tiens! J'ai assez d'amour propre pour ne pas me laisser dominer si facilement.

J'avais tendance à montrer un caractère tellement sage et éthéré aux personnes qui m'entouraient qu'on pourrait croire que j'étais indéniablement humble. Il m'arrivait de l'être, bien sûr, mais je gardais pourtant une forte fierté en moi. La fierté d'être une bonne personne et de n'être l’esclave de nulle homme. De ne dépendre de moi et que de moi. Je me suis toujours demandé si j'étais en vérité un peu trop orgueilleux sans m'en rendre compte. Ou alors c'est mon côté perfectionniste qui me faisait croire des choses pareilles.

Lorsque j'ai détecté son pouvoir, je n'avais rien sentis quant à sa réaction. Tout mon être était concentré vers son âme, pas son physique. Mais une fois avoir repris conscience du monde autour de moi, je remarquais qu'il me toisait avec un regard très dur. Ses mains étaient serrés, presque rougies comme du fer à blanc. Je...n'avais pas besoin de réfléchir profondément pour comprendre qu'il était énervé.

-Je vois... Maintenant que tu connais mes aptitudes tu n'utiliseras plus ton pouvoir sur moi.

Maintenant c'était à mon visage de rougir un peu de honte. Est-ce que je venais de faire une mauvaise chose? Je n'ai jamais été entouré de magie de ma vie. Il m'arrivait parfois de tomber sur des personnes qui pouvaient posséder de la magie, et je m'entraînais un peu sur eux, sans jamais qu'ils ne comprennent que c'était moi qui était passé dans leurs âmes. Et la relation que j'entreprenais avec mon loup m'avait un peu permis de m'entraîner à être sensible à la magie. Arriver à targatt, ça a été une explosion. Tellement de magie réunie dans un seul endroit...

...Ce n'étais que maintenant que je comprenais que ça pouvait être plus ou moins un viol. Mon pouvoir était une intrusion pure et dure, et les gens le ressentaient comme tel

Désolé. J'ai eu récemment une mauvaise expérience avec un télépathe. J'ai un peu de mal depuis.

-Non, je...C'est à moi de demander pardon. Je n'ai jamais été entouré de magie, je ne me suis jamais vraiment rendu compte que les gens ressentaient mon intrusion comme tel...

Le temps de cette phrase, on aurait cru un enfant qui avait fait une bêtise. Je regardais le seul, assez honteux de mon erreur, et pestant contre moi-même en me disant pourquoi je n'avais pas réalisé quelque chose d'aussi évident plus tôt.

Je m'attendais à ce qu'il parte expressément sans rien me dire, mais à la place, il me fit signe de me suivre. Il n'était pas si énervé que ça contre moi? C'était un peu rassurant. Les erreurs n'étaient pas toute fatales. Il commença à marcher vers l'endroit qu'il avait désigné plus tôt. Le passage vers les bois, non? Ce n'était pas des plus rassurants, mais d'un autre côté, je me disais que j'étais en relative sécurité dans cette académie. On ne pouvait faire du mal à un élève aussi facilement. Et pour l'instant, je préférais partir du principe que Cain n'était pas une mauvaise personne.

-A tout hasard, est ce que tu saurais comment protéger son esprit contre la télépathie comme de ton pouvoir ?

Je n'avais pas eu tant de cours que ça. Après tout, j'étais arrivé il y a très peu de temps. Je me demandais pourquoi il se posait cette question. Quelqu'un en voulait à son esprit? Quoique, je venais justement de pénétrer le siens, alors ça devait être toute simplement cette raison là qui le poussait à me demander. Garreth, tu es un idiot!

-Pas vraiment, non. J'ai débuté les cours récemment et je n'en suis qu'aux bases. Mais je suis sûr que j'aurais un cours comme tel dans le futur, je pourrais te prévenir quand ce sera le cas.

J'étais presque tenté de lui demander si il avait des choses à cacher. Il me semblait être une personne réservée, avec ses petits secrets, et un pouvoir comme celui qu'il me demandait lui serait bien utile. Les beaux garçons ténébreux aiment toujours de donner des airs mystérieux, mais j'avais l'impression que ce n'était pas que lié au personnage. Et lui demander aurait été un refus direct. Je ne m'attendais pas à ce qu'il dise "mais bien sûr, j'ai des secrets, comme celui-ci et celui-là". Je continuais de le suivre aussi silencieusement que possible, m'appuyant sur ma canne.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cain Hexes
Apprenti de 2nde Sphère - Talmar
Age du personnage : 19
Race : Humain
Pouvoirs : Pyrokinésie et aura de terreur
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 20 Mar - 20:07
La réponse du lycan le laissa perplexe. Est ce que ça voulait dire qu'il n'avait aucun amour propre ? Parce qu'il acceptait de remplir les contrats de Drake et évité d'être tué..? Quant à le combattre, il avait déjà essayé après tout, pendant des années. Ca n'avait fait qu'empirer jour après jour. D'un air un peu absent, il essaya de sourire à Garreth.

" Ouais, il y a peu de chance que de simples humains t'attaquent ici."

Puis il avait utilisé son pouvoir sur Cain qui, effectivement, s'était senti plus ou moins violé. Ce n'était pas la première fois malheureusement. Le soucis venait simplement du fait qu'il était très, très à cran. Surtout depuis que Drake lui collait session sur session dans l'espoir qu'il apprenne tout seul alors qu'il faisait un blocage qui était sans aucun doute du au professeur et à ses méthodes.

Malgré l'énervement, Cain restait conscient que c'était lui qui avait demandé à Garreth de lui montrer son pouvoir. Avec des intentions pas forcément très amicales donc c'était sans doute un juste retour des choses. En tout cas toute personne normale devrait le considérer comme ça non ? Cain essaya. Vraiment. Alors que le lycan s'excusait d'un air penaud, le jeune homme humain s'approcha assez pour qu'il sente son souffle contre son visage, ses yeux dorés plantés dans ceux, bleu de son compagnon de fortune, en tout cas pour cette nuit. L'intention qu'on lisait dans le regard de Cain était clairement malveillante. Mais quelque chose l'arrêta. Quoi donc ? Aucune idée. Peut-être la lassitude d'être toujours comme ça ? Il laissa retomber le poing brûlant qu'il avait commencé à monter. Finalement il détourna les yeux avant que le reste de son corps ne suive le mouvement.

Lui faisant signe de le suivre, il l'entraina doucement mais sûrement au travers du parc jusqu'à l'interruption du mur d'enceinte derrière un énorme bosquet. De là, il était facile de passer dans les bois. Cain ne l'avait fait qu'une fois, un elfe l'avait trouvé, perdu et l'avait grondé avant de le ramener à l'académie.

Alors qu'ils continuaient de parler, enfin Garreth qui répondait à Cain qui posait encore des questions. Celui-ci s'arrêta subitement et regarda le lycan d'un air inquiet. Il allait donc suivre les cours de Drake... Oui,c'était logique vu la nature de son pouvoir. Et rien ne disait que son grand père ferait subir au lycan la même chose qu'à lui... Il n'en savait rien en fait. Il était peut-être inutile d'alarmer Garreth pour rien. Et puis... Cain avait vraiment besoin d'apprendre, ne serait-ce que pour se protéger de lui. Or il y avait quelques chances que Drake joue malgré tout son rôle de professeur avec les autres élèves. Dans ce cas, ce serait tout aussi bien si c'était Garreth qui lui relayait le cours qu'il aurait eut. A ceci près qu'il était préférable que son grand père évite de regarder dans l'esprit du lycan.
Baissant la tête en se rendant compte du regard qu'il lui lançait, Cain hésita. Bon tant pis pour son cours, il trouverait autre chose pour apprendre.

" Tu as l'air quelqu'un de... bien. Méfies toi du professeur de magie spirituelle."

Se rendant compte qu'un avertissement dans le vide ne servait souvent qu'à attiser une curiosité mal placée, il grimaça en comprenant que si il voulait être crédible il devrait expliquer davantage de choses. Cain, par flemme autant que manque d'envie de s'étendre sur lui-même ou de parler de Drake, songea à lui dire d'oublier ce qu'il venait de dire mais il était bien placé pour savoir que ça ne fonctionnait pas ainsi.

" C'est mon grand père, je parle en connaissance de cause. Il est..."

Un frisson le secoua alors que l'ensemble des sévisses qu'il lui faisait subir lui revenaient d'un coup. Cain ne trouvait pas de mots pour décrire vraiment "comment" il était.

" C'est un monstre. Évite juste de trop l'approcher."

Il ne savait pas vraiment pour quelles raisons il lui disait tout ça. D'autant que si il était déjà inscrit il serait contraint de participer aux cours donc ça ne l'aiderait pas. Mais Cain soupçonnait déjà Drake d'avoir... écarté Sandra. Il paraissait probable qu'il fasse pareil au lycan si il apprenait que Cain l'appréciait. Ou plutôt, comme ils venaient de se rencontrer, que ça n'aurait pas dérangé le jeune humain de se passer un peu de temps avec lui. Il était plus calme et plus intéressant que les autres, a priori. Désireux de changer de sujet, Cain profita qu'ils soient arrivés à l'endroit qu'il désirait montrer au loup pour le faire.

Regardant au delà du mur, il jeta un coup d’œil à Garreth.

" On dit qu'il y a un village de lycans dans les bois. Si jamais ça t'intéresse."

Il ignorait si les lycans avaient des liens particuliers les uns avec les autres comme ceux d'une meute. Mais il avait effectivement entendu pas mal d'histoires sur eux.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Garreth Doreagan
Apprenti 2e sphère Méridius
Age du personnage : 20 ans
Race : Lycan
Pouvoirs : détection de la magie
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 21 Mar - 10:55
Alors que je demandais pardon à Cain, celui-ci s'arrêta dans sa marche pour se tourner vers moi et s'arrêter. Il se plaça devant moi, nos visage n'étant séparés que de quelques centimètres. Il me regardait directement dans les yeux, et il n'avait clairement pas un air bienveillant. J'avais l'impression qu'il allait exploser contre moi. Etait-t-il vraiment aussi énervé ? Mon visage trahissais ma surprise,d ans un premier temps. Après tout, je ne m'attendais pas à ce qu'il se retourne comme ça. Mais rapidement, mon regard arrêta d'afficher de l'inquiétude. Il voulait me menacer ? Qu'il le fasse. Je n'allais pas céder à la peur.

Les personnes voulant assouvir leur domination physique sur quelqu'un se nourrissent de la peur. Il faut que l'autre semble faible pour avoir fort. Ce comportement était le genre de comportement que je méprisais, et je sentais déjà mon loup montrer les crocs en représailles. Heureusement qu'il était en retrait, l'agresser ne m'aiderait en rien. Cela dis, je refusais de reconnaître la domination de quelqu'un sur moi. Je le regardais avec un air sérieux. Ce n'était pas un air de défis, ni un véritable air de fierté, mais l'air d'une personne qui semble prête à se dresser face à une menace. Je n'avais pas peur de lui...

...Et rapidement, il recula. Il n'allait pas jusqu'au bout ? Je doutais que mon air assuré lui ai fait changer d'avis. Ça devait très probablement venir de lui. Je ne...savais pas comment voir Cain. J'avais l'impression que c'était le genre de personnes qui trouvait sa survie dans un mauvais comportement, mais sans être foncièrement mauvais. Un mécanisme de défense, mais qui n'est pas assumé jusqu'au bout, ou qu'il remettait en cause parfois. Ce n'étais qu'une théorie après tout. Si ça se trouve, la réponse était tout à fait différente.

Il me fit un signe pour me demander de continuer la route. Silencieusement, nous marchâmes jusqu'au mur d'enceinte. Nous nous arrêtame, et je l'attendais pour la suite de cette petite visite guidée. Ce qu'il me raconta me semblait un peu venu de nulle part, avant que je fasse le lien avec le fait que j'allais apprendre la magie spirituelle.

-Tu as l'air quelqu'un de... bien. Méfies toi du professeur de magie spirituelle. C'est mon grand père, je parle en connaissance de cause. Il est...C'est un monstre. Évite juste de trop l'approcher.

Beaucoup d'informations arrivèrent d'un coup. Tout d'abord, se méfier de ce professeur ? Cela ne fit que nourrir ma curiosité. Savoir qu'en plus il s'agissait du grand père de Cain rendit la chose encore plus fascinante. Donc il savait de quoi il parlait...Un monstre...Voilà qui n'était pas rassurant. Je me demandais quel genre de monstre il était. Un individu violent ? Un pervers narcissique ? Un individu aimant torturer psychologiquement ses élèves ? Il n'y avait pas qu'un seul type de monstre dans le monde et il y avait plus ou moins diverses systèmes de défense à arborer face à eux. Mais si ça allait être mon professeur, je suppose que je n'allais pas tarder à le savoir. Ça allait être d'ailleurs difficile de l'éviter. Mais je suppose que tant que j'évitais de trop me faire remarquer pendant les cours et si je restais silencieux, tout devrait bien se passer.

-Je...D'accord alors, je garderais ça en tête...

C'était dans ce genre de moments que mon charisme ne m'aidait pas. Je me faisais remarquer assez facilement dans un attroupement, autant par l'aura que je dégage que la canne qui attire l’œil. Ça allait être bien dur de passer pour un élève comme un autre face avec ce professeur. Avec un peu de chances, on aura assez d'élèves uniques en leur genre pour que tout se passe bien. Une académie où tout le monde est unique...Autant ironique que génial.

-On dit qu'il y a un village de lycans dans les bois, si jamais ça t'intéresse.


En entendant sa phrase, je m'éveillais. J'avais la tête d'un chien dressant les oreilles après avoir entendu que quelqu'un avait un sucre. Des lycans ? Un village ?

-Que...vraiment ? Tu es sérieux ?


Mon regard passait de Cain au mur, et à ce moment là j'avais la sérieuse envie qu'une porte apparaisse au milieu pour que je puisse foncer Mon visage était celui d'un enfant devant un cadeau qu'il désirait tant.

-Il faudrait que je m'informe dessus, je...D'autres lycans à voir, je n'ai jamais vu mon espèce avant. Ce serait fascinant, incroyable ! Un village de plus ! La société doit être différente que celle des humains et de targatt. Quelque chose d'adapté à ma race. Peut-être qu'ils pourraient...

...m'accepter ? Je me rendais soudainement compte que je cherchais inconsciemment plus cela que de trouver les miens. Trouver un endroit où être lycan n'était pas une mauvaise chose. Peut-être que le respect était là. Peut-être que j'allais le trouver ici, avec les miens. D'un autre côté...Ce serait aussi fuir d'autre endroits. Une solution facile, alors que je pouvais tenter de mériter le respect dans des endroits où les lycans étaient mal vu. Ma tête se remplissait de nombreuses questions, essayant de comprendre si prendre contact avec un tel village me serait profitable ou juste une solution trop facile pour moi...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cain Hexes
Apprenti de 2nde Sphère - Talmar
Age du personnage : 19
Race : Humain
Pouvoirs : Pyrokinésie et aura de terreur
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 22 Mar - 9:39
Il n'avait pas eu l'air effrayé lorsque Cain avait failli l'attaquer. En fait, le lueur de fierté qui disait qu'il ne plierait pas, devant rien ni personne, lui rappela celle qu'il arborait il n'y a pas si longtemps. De honte autant que de dépit, il s'était détourné, surtout qu'à la réflexion, il se voyait pas devenir une sorte de bourreau, ou de brute. Enfin pas plus qu'il ne l'était déjà en tout cas.

Il avait préféré éluder le reste et l'amener en silence jusqu'aux bois. Changer de sujet était sans doute ce qu'il y avait de mieux à faire pour le moment. Dommage que le sujet sur lequel il dériva soit son grand père. Il appréhendait un peu que Garreth ne pose davantage de questions à ce sujet mais il ne le fit pas, se contentant de dire qu'il en tiendrait compte. C'était déjà ça, du moins le supposait-il. Ne disait-on pas qu'un homme averti en valait deux ?

Il espérait simplement que Drake n'irait pas blesser volontairement ou nuire à Garreth sous le simple prétexte qu'il avait parlé à Cain et que, pour l'instant, le moment était plutôt agréable, quoi qu'étrange, comme l'était toute rencontre.

Cain mentionna le village lycan d'une manière neutre, ce n'était qu'une simple information. Par contre, il n'avait pas crut qu'il génèrerait une telle réaction. Le regard du jeune humain s'adoucit, un sourire germant sur ses lèvres. Les réactions spontanées étaient tellement rares dans son entourage que c'était réellement revigorant d'avoir quelqu'un de "normal" à ses côtés. Pour une fois.

Il se mit à déblatérer sur les sujet. Cain n'avait aucune idé de ce que ça faisait de ne pas être de l'espèce dominante, enfin façon de parler, disons, de l'espèce la plus nombreuses car il fallait admettre que les humains pullulaient.
Finalement, Garreth s'arrêta en pleine phrase mais il n'était pas difficile, au vue de ce qui précédait, de comprendre à peu près où il venait en venir. Il n'avait visiblement connu que les humains et ce qu'il avait décrit de ceux qu'il avait cotoyer n'était pas très glorieux. Peut-être qu'effectivement, le village lycan ferait une très bonne alternative.

" On pourra toujours chercher le village ensemble si tu veux. Il y a des lycans aussi en ville, on pourrait commencer par leur demander. Mais du peu que j'ai vu de l'académie, tout le monde est le bienvenue, après tout certains de nos professeurs ne sont pas humains eux-mêmes."


Cain réfléchit une seconde que l'académie restait un petit univers, sans doute insuffisant pour la curiosité que semblait avoir le lycan.

" Je peux aussi te faire visiter la ville, je commence a vraiment bien la connaitre."

Vu toutes les heures qu'il avait passé dans les rues à éviter les patrouilles, oui, on pouvait dire qu'il connaissait plutôt bien Targatt maintenant.
Cain lui tendit la main après une seconde, il fallait dire qu'essayer de caresser un lycan transformé en guise de salutations on faisait mieux.

" Je suis vraiment ravi de te rencontrer."


Il prenait des risques rien qu'à parler et encore plus à admettre qu'il était "content" de lui parler.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Garreth Doreagan
Apprenti 2e sphère Méridius
Age du personnage : 20 ans
Race : Lycan
Pouvoirs : détection de la magie
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 24 Mar - 13:30
J'étais tellement emporté par la nouvelle que je n'avais plus vraiment fait attention à Cain qui était pourtant devant moi. J'avais pu remarquer qu'il était vagement amusé, mais rien de plus à part ça.

-On pourra toujours chercher le village ensemble si tu veux. Il y a des lycans aussi en ville, on pourrait commencer par leur demander. Mais du peu que j'ai vu de l'académie, tout le monde est le bienvenue, après tout certains de nos professeurs ne sont pas humains eux-mêmes.

Je lui répondait avec mon sourire sincère. C'était assez généreux de sa part. J'avais un objectif, et maintenant des pistes pour éventuellement l'atteindre. Mais vouloir chercher le village également, chercher les lycans en ville pour des interrogations...

-Merci, mais tu as déjà fait beaucoup. Je pense que tu as d'autre choses à faire que cela. Il s'agit de mon peuple après tout, tu es déjà avec les tiens.

Je me sentirais mal si je devais me trimballer Cain la plupart de mes journées pour trouver quelque chose qui ne devait pas l'intéresser plus que cela...ou alors il était plus intéressé ? Peut-être qu'il avait de nombreuses questions à se poser sur les lycans, et/ou qu'il est curieux de voir à quoi ressemblerait ce supposé village. Ça pourrait s'entendre. Peu probable à mon avis, mais possible.

-Je peux aussi te faire visiter la ville, je commence à vraiment bien la connaître.

C'était déjà une proposition plus commune, classique. Autant je ne voulais pas le déranger pour le village, autant une visite dans la ville serait intéressant. Et j'aurais très certainement besoin d'un guide également. Cet endroit était tellement grand...j'ai vécu dans un domaîne certes larges, mais qui n'était pas assez remplis de personnes pour que je m'y perde. Et lors des rares moment où j'ai visité le village de ma jeune enfance, dans la plus grande discrétion, il ne s'agissait que de deux maisons se courant après. Cette citée me paraissait immense et remplie de vie, et se repérer dans tout ce chaos me semblait être une tâche impossible.

-Une visite guidée...ça me plairait beaucoup. Je risquerais de me perdre et ne jamais retrouver l'académie.


Je laissais échapper mon léger rire cristalin de mes lèvres, trahissant un peu le fait que j'étais gêné d'accepter autant de quelqu'un. J'avais l'impression d'abuser de lui.

-Je suis vraiment ravis de te rencontrer.

Il me tendit la main. Bien plus diplomatique que la caresse de tout à l'heure en somme. Je posais ma main gauche sur mon bâton, afin d'avoir la main droite de libre pour la lui serrer. Un des petits et nombreux inconvénient de cette blessure.

-le sentiment est partagé. Avoir un visage à reconnaître dans tout ce monde, c'est...rassurant, en quelque sorte. Mais passons, j'ai l'impression que le sujet a toujours tourné sur mes intérêts. Qu'est-ce qui t'a amené à Targatt ? Dans quelle maison tu es ? Et quels cours suis-tu ?


Peut-être que je commençais à devenir un peu éttoufant. J'avais enchaîné mes questions avec la rapidité d'un faucon et je me mordais légèrement la lèvre, peu fier de mon manque de calme. J'étais curieux, après tout. La seule chose que je savais de l'humain est qu'il s'appellait Cain, qu'il savait créer du feu et qu'il avait un grand père psychopathe professeur de magie spirituelle. Celà dit c'était déjà pas mal.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cain Hexes
Apprenti de 2nde Sphère - Talmar
Age du personnage : 19
Race : Humain
Pouvoirs : Pyrokinésie et aura de terreur
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 24 Mar - 16:11
Cain trouvait l'attitude du lycan rafraichissante, sans faux semblants, a priori en tout cas, il paraissait assez naturel. Ca changeait des Talmar et en particulier d'une demie-ange. Cain espérait vraiment qu'il aurait l'occasion de passer davantage de temps avec quelqu'un de... normal. Mais il refusa poliment que Cain l'accompagne au village lycan. Bien sur il aurait pu insister mais il comprenait que ça puisse être une chose que Garreth veuille vivre seul. C'était assez personnel. Toutefois, le sourire de l'humain s'effaça, son regard se fit fuyant. La seconde suivante cependant, un sourire un brin forcé réapparut.

"Oui bien sur, j'ai d'autres choses pour m'occuper..."

Cain tenta tout de même avec la visite de la Targatt, du côté de sa cité en tout cas et il fut ravi d'entendre une réponse positive. Il savait déjà ce qu'il lui montrerait et quand. La journée toutes les rues étaient animées mais c'était au moment du couvre feu que c'était le plus intéressant. La Cité regorgeait de personnes qui ne s'y pliaient pas et Cain avait toujours trouvé ça... rassurants d'une certaine manière. Bon parmi toutes ces personnes il y en avait beaucoup du Protectorat, donc ils ne comptaient pas trop.

Mais il y en avait d'autres... Cain avait comprit récemment qu'il y avait sans doute une vraie économie souterraine et avait eu l'occasion de voir les allées et venues de certains qui laissaient peu de place aux doutes quant à la nature de leurs activités. Cain trouvait ça excitant. Mais, à la réflexion, peut-être devrait-il éviter de lui faire découvrir cette facette d'entrée de jeu... Bah il aviserait.

Cain lui avait tendu la main afin de sceller leur rencontre de manière plus officielle et moins offensante que tout à l'heure. Garreth la lui serra après avoir changé de main sa canne. Cain ne fit aucun commentaire en songeant que la magie pourrait sans doute l'aider à palier une partie voire la totalité de son infirmité. Il ne lui dit rien. Déjà parce que c'était délicat, ensuite, ils ne se connaissaient sans doute pas assez. Et puis il n'avait pas d'éléments précis, ça ne servirait à rien de lui faire de faux espoirs. Il se promit de chercher de son côté en tout cas.

La voix de Garreth le fit sortir de ses pensées. C'était effectivement rassurant de reconnaitre une tête non hostile, et si possible même qui puisse être contente de croiser Cain. Ca changerait. Gardant sa pensée pour lui, il acquiesça vigoureusement d'un signe de tête.
Finalement, ce fut au tour de Garreth de lui poser des questions. En tentant de ne pas trop montrer sa gêne, bien que loup l'aurait senti sans mal, Cain se força à sourire davantage.

"Ca ne m'aurait pas dérangé de continuer à parler de toi..." Fit-il sur le ton de la plaisanterie avant de se dire que ses questions étaient tout à fait normales et qu'il n'avait pas à s'en formaliser.

Détournant une nouvelle fois le regard, il hésita sur la manière de dire les choses sans que ça paraisse suspect. Sinon ça mènerait encore plus de questions et il n'avait aucune envie de revenir à Drake, entre autre. Il pourrait mentir aussi... Mais il suffirait d'une rencontre fortuite avec quelqu'un qui connaissait un peu sa réputation pour que Garreth ne lui fasse plus jamais confiance. Non pas qu'il le fasse maintenant, mais autant partir sur de bonnes bases à ce qu'il paraissait.

" Mes parents m'ont.. Laissé à Drake. Je suis resté à l'extérieur de Targatt plusieurs années mais la décès de mon oncle et de sa famille a forcé le vieux à m'envoyer ici."

Il désigna l'académie en étendant les bras de chaque côté, les laissant retomber peu après. Ce n'était pas faux. Ses parents l'avaient bel et bien abandonnés à Drake en échange de leur vie sauve. Quant à son oncle, il était inutile de dire à Garreth que c'était Cain qui l'avait tué, ainsi que toute sa maisonnée.

"Je suis à Talmar, maison à éviter, tous ceux qui y sont sont bizarres je crois."

Fit-il sur le ton su secret avant de rigoler brièvement en songeant qu'il s'incluait dedans. Quant aux cours qu'il suivait...

"Pour l'instant, je suis le cours de magie noire, métamorphose, magie spirituelle et..."

Il repensa à la proposition d'Alrost de l'entrainer au contrôle élémentaire.

"Et bientôt magie élémentaire."

Toute personne censée penserait qu'il adorait apprendre puisqu'il suivait davantage de cours que ne le prévoyait les cours "obligatoires". Ce n'était pas entièrement faux, cependant la soif d'apprendre n'était pas ce qui le poussait à emmagasiner toujours davantage d'informations. C'était le besoin de se protéger, et de pouvoir rapidement surpasser ceux qu'il tuerait. Plus tard.

Cain replaça une mèche humide qui lui tombait dans les yeux d'un geste négligent avant de se rendre compte qu'il pleuvait de plus en plus fort. Pour autant, il ne rentrerait pas tout de suite.

"Dis comme ça, on dirait que je maîtrise énormément de choses mais ce n'est pas le cas, bien que l'on m'ait placé assez haut parmi les élèves."

Il se déplaça de quelques pas pour pouvoir se mettre un peu plus à l'abri sous un arbre aux larges feuilles. Cain continua.

"Je profite de mes facilités , d'après ce que les professeurs disent en tout cas, pour en faire un maximum tant que je peux surtout."

Cain se rendit compte après que ça pouvait faire un peu/beaucoup arrogant. Ne trouvant pas de manière pour rectifier le tir, il lui adressa un sourire gêné et soupira légèrement en fixant le sol d'un air penaud.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Garreth Doreagan
Apprenti 2e sphère Méridius
Age du personnage : 20 ans
Race : Lycan
Pouvoirs : détection de la magie
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 27 Mar - 23:41
-Oui bien sur, j'ai d'autres choses pour m'occuper...

Son regard quitta le miens, et son visage afficha une humeur bien différente. Je n'avais pas l'impression qu'il s'était forcé à le cacher. Sûrement trop spontané pour qu'il y pense sur le moment. Etait-il...déçu? Je ne voulais absolument pas le décevoir. Je pensais qu'il s'efforçais un peut, surtout par politesse, de se proposer à m'aider. En vérité je n'aurais pas été contre, loin de là. Toute aide est bonne à prendre et sa présence était très agréable, je ne voyais juste pas les raisons qu'il avait de me suivre pour cela. Autre le fait qu'il puisse apprécier ma compagnie, en tout cas. ça devait être sûrement ça. Je me sentais bien stupide maintenant, et je n'osais pas vraiment lui dire "oublie ce que je viens de dire et suis moi", voulant éviter de rendre la discussion plus gênante.

J'avais tourné la discussion vers un autre sujet, notamment sur Cain lui-même. La première chose qu'il me répondit fut une phrase qui me semblait dite à la fois pour rigoler et avec une part de sincérité.

-Ca ne m'aurait pas dérangé de continuer à parler de toi...

certes, Cain, mais je voulais aussi en savoir plus sur toi! Hormis ses pouvoirs, il m'était toujours assez étranger, et je voulais découvrir pleins de détails sur son histoire, ce qu'il faisait ici, quel était son but...

-Mes parents m'ont.. Laissé à Drake. Je suis resté à l'extérieur de Targatt plusieurs années mais la décès de mon oncle et de sa famille a forcé le vieux à m'envoyer ici.


Donc...Drake était non seulement son grand père, mais en plus de cela celui qui l'a élevé? Voilà qui était une bien mauvaise chose. J'imaginais sans mal le jeune homme avoir une enfance pénible, et si ça se trouve je n'étais même pas proche de la vérité. Je fis une légère moue peinée, que je ne cachais qu'à moitié.

-Je suis à Talmar, maison à éviter, tous ceux qui y sont sont bizarres je crois. Pour l'instant, je suis le cours de magie noire, métamorphose, magie spirituelle et...et bientôt magie élémentaire.

Talmar, hein? Une petite partie de moi me disait qu'il devait faire partie de cette maison. Je ne le voyais pas vraiment à Selionn et j'aurais su si il était de Meridius.
Je remarquais qu'il reprenait le ton de la rigolade en ce qui concernait la maison Talmar. En retour, je lui projetait l'un de mes sourire radieux, penchant un peu la tête sur le côté.

-Nous avons besoin des "gens bizarres". On s'ennuierait à mourir sinon.

Il commença à réagir à la pluie devenant plus épaisse. Je ne m'en était pas vraiment rendu compte moi-même, ce fut donc une bonne chose que Cain prenne les devants. Il se réfugia sous un arbre, alors que je m'arrêtait juste avant le feuillage, laissant l'eau couler sur ma tête et contre moi. Discuter avec quelqu'un n'était pas pour moi une raison valable d'arrêter de ressentir mon corps face à la réalité et la nature.

-Dis comme ça, on dirait que je maîtrise énormément de choses mais ce n'est pas le cas, bien que l'on m'ait placé assez haut parmi les élèves. Je profite de mes facilités , d'après ce que les professeurs disent en tout cas, pour en faire un maximum tant que je peux surtout.

Il mentionnait la plupart des magies qu'on apprenait à l'académie. ça restait impressionnant. Pas tant le fait qu'il puisse tous les maîtriser (après tout il venait de dire que ce n'était pas le cas), mais plutôt sa conviction. Son ambition. Il était prêt à apprendre tout ça afin de devenir plus fort. Je remarquais qu'il me fit un sourire peu naturel, avant de le lâcher et soupirer. Cela me fit rire. Pas un rire gras, ou moqueur, pas le moins du monde méchant. Un rapide rire amusé, presque même attendris par son comportement. j'espérais juste ne pas m'être fait mal vu pour ça...

-ça montre surtout que tu as du potentiel à exploiter. C'est déjà mieux que moi. On croit en toi pour que tu réussisses à manipuler tant de magies différentes. Je commence avec une forme de demi loup boiteux et la capacité de pénétrer des âmes. Tu as de la chance.

Je finis ma phrase avec une conclusion optimiste. Je voulais éviter de me fouetter plus que ce que j'avais déjà fait. Si cain faisait attention, il pourrait presque voir un air...envieux dans mon regard. Et c'était bien ça. Je l'enviais. Je voulais aussi avoir du potentiel, être capable de me battre, être capable d'apprendre, de connaître, de savoir. Le savoir était une arme puissante, entre toute forme de mains, bonnes ou mauvaises...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cain Hexes
Apprenti de 2nde Sphère - Talmar
Age du personnage : 19
Race : Humain
Pouvoirs : Pyrokinésie et aura de terreur
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 29 Mar - 18:07
Cain ne savait pas trop comment se comporter avec Garreth. Non pas qu'il ait un quelconque problème avec lui, c'était loin de là. Au contraire en fait, il aurait aimé pouvoir continuer à la côtoyer mais ignorait comment faire cette prouesse. En général il finissait par faire fuir les gens, ou Drake le faisait à son insu. Garreth pour l'instant n'avait pas l'air de le fuir, c'était plutôt bon signe.Et ça faisait un bien fou à Cain de pouvoir parler, normalement avec quelqu'un.

Si le lycan avait gardé le silence pendant qu'il parlait de sa "famille", il réagit toutefois avec humour en rebondissant sur les gens bizarres de Talmar. Cain lui adressa un sourire amusé.

" Ca c'est sur. Surtout pour vous les Meridius, puisque, c'est bien connu, votre prise de risque maximale c'est de faire le trajet de votre salle commune à la bibliothèque."

Lança-t-il, taquin avant de continuer à suivre le fils de la conversation. A l'énoncé des magies qu'il suivait, Garreth émit un petit rire ce qui le rassura un peu. Le jeune homme redressa la tête tendit qu'il répondait. Effectivement, expliqué comme venait de le faire Garreth, ça ne semblait pas être un calcul gagnant qu'il avait tiré à la naissance, ou juste après. Toutefois pas perdant non plus contrairement à ce que Garreth semblait penser. Cain s'aperçut que le regard d méridius était différent mais il n'aurait pas su dire en quoi pour n'avoir que trop rarement, voire jamais vu qui que ce soit l'envier pour la simple et bonne raison qu'il n'avait jamais parlé assez longtemps avec...

" Je... Oui." Conclut-il simplement.

Effectivement, il avait de la chance du point de vue de la magie du moins. Sa tirade en tout cas l'avait fait se sentir encore plus idiot d'avoir déblatérer tout ça. Encore plus gêné que juste avant, il tenta toutefois de reprendre.

" En tant que lycan, tu as un fort potentiel toi aussi. Et dans notre monde, il y a toujours des moyens pour regagner ce qu'on a perdu."


Il lui adressa un sourire qui se voulait engageant et rassurant en sous-entendant "le monde des sorciers et mages". Son sourire signifiait surtout "bienvenue chez nous".

" Et puis au moins ici tu seras accepté tel que tu es. Enfin... évite d'approcher les vampires quand même..."

Cain avait entendu dire qu'ils avaient tué un lycan en déguisant leur œuvre. Nul doute que ces vicieux adoreraient mettre la main sur un lycan incapable de se défendre. Pour adoucir ses propos, il conclut.

" Moi en tout cas ça me plait assez que tu sois un lycan. Et que tu aies cette difficulté me donne juste une chance de garder l'avance que j'ai sur toi."


Comme d'habitude c'était des plus maladroits. Il avait l'impression de s'enfoncer davantage à chaque fois qu'il ouvrait la bouche, c'était pitoyable. Il se mordit légèrement la lèvre en se rabrouant mentalement devant l'inutilité flagrante de ses paroles. Décidément, il n'était pas doué avec les gens quand il s'agissait d'autre chose que de les menacer.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Garreth Doreagan
Apprenti 2e sphère Méridius
Age du personnage : 20 ans
Race : Lycan
Pouvoirs : détection de la magie
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 5 Avr - 18:45
-Ca c'est sur. Surtout pour vous les Meridius, puisque, c'est bien connu, votre prise de risque maximale c'est de faire le trajet de votre salle commune à la bibliothèque.  
                                   
Arborant mon air amusé, je souriais à cette réponse. Meridius était assez bien résumé par cette phrase. "par le savoir, je me libère", non? Nous étions bien le genre à ne vivre que dans ces deux salles à l'académie. Chaque maison avait sa raison d'être, son style, et ses petits détails qui lui étaient propres. J'étais ravis de m'être retrouvé dans cette maison, et une partie de moi me disais qu'il fallait que j'aille socialiser un peu plus avec mes camarades. Vivre seul et sans amis était une chose peu agréable. J'ai eu la chance d'avoir côtoyé les enfants de mon père adoptif, je n'ai été jamais entièrement seul. Et maintenant, Cain et moi étions en train de bien nous entendre et je ne voyais pas pourquoi ça ne pourrait pas durer. Une partie de moi me disais que Cain n'était pas non plus le genre de personne à avoir de nombreux amis. C'était plus un pressentiment qu'une certitude cela-dis.

-Je... Oui. En tant que lycan, tu as un fort potentiel toi aussi. Et dans notre monde, il y a toujours des moyens pour regagner ce qu'on a perdu.

Les lycans étaient des créatures magiques. Je ne connaissais pas grand chose à ma race en vérité, seulement ce que moi je savais sur moi. Et le fait qu'ils puissent avoir des facilités avec la magie ne m'étonnerait pas tant que ça. Je me demandais combiens d'espèces existaient et étaient capable de faire de la magie. Combiens d'entre elles ont des facilitées, si certaines avaient au contraire des difficultés...les humains eux-mêmes, qu'en était-il d'eux? Cette ignorance de ma part...quelle honte!

-Et puis au moins ici tu seras accepté tel que tu es. Enfin... évite d'approcher les vampires quand même...

Je haussais un sourcil, curieux. J'étais intrigué par ses propos. Il y avait des histoires entre les vampires et les lycans? J'avais entendu parler des vampires sans avoir eu la chance d'en rencontrer un. J'étais tiraillé entre l'envie d'en savoir plus, et l'envie de ne pas réfléchir plus longtemps dessus. Après tout, si on me disait d'éviter les vampires, ce n'était alors pas le bon moment pour aller en rencontrer et les analyser...Et puis j'étais sur de pouvoir trouver des informations sur eux dans la bibliothèque.

-Moi en tout cas ça me plait assez que tu sois un lycan. Et que tu aies cette difficulté me donne juste une chance de garder l'avance que j'ai sur toi.

Ça commençait en compliment, ça terminait autrement. Il m'avait presque fait rougir. Dommage, c'était pourtant bien parti. Ça ne m'étonnais pas vraiment vu son caractère. Il préférerait garder un minimum de fierté, surtout si il le faisait passer avec humour. Je l'imaginais bien plus fort que moi en magie, du moins pour le moment. Mais si on progressait tous les deux en même temps, je doutais du fait que je puisse pouvoir le dépasser un jour. Une idée traversa soudainement mon esprit.

-Vraiment ? Nous allons voir ça. À notre sortie de l'académie, je te propose un duel pour voir qui sera le meilleur mage. On a pas mal de temps avant de voir arriver ce jour je suppose, mais je suis sûr que ça vaudra le coup.


Mon sourire taquin appuya mes paroles. Tant que nous étions encore jeune et innocent(?), nous pouvions encore proposer des choses comme ça. J'imaginais la fin de l'année, et je me demandais si j'allais être cappable de pouvoir surmonter une telle épreuve. Peut-être que cette proposition allait m'encourager à me donner à cent pour cent à mes études ici.

Je commençais à regarder les étoiles. La terre était bercée par les lueurs du ciel, et je réalisais soudainement qu'il était très tard. J'étais arrivé récemment et je commençais à briser le couvre feu ? À briser des règles ? Je supposais que ça ne dérangeais pas tant Cain que ça, mais moi...il fallait que je fasse bonne impression !

Ensuite, si personne ne savait que je n'étais pas dans mes dortoirs à cette heure là, personne n'allait rien me reprocher. Mais ça allait impliquer le fait que je devais rentrer dans mes quartiers fissa.

-Je...Je suis désolé, mais je viens de réaliser que nous avons déjà passé le couvre feu il y a bien longtemps et...j'aimerais bien rentrer. Ne pas être là où je devrais être commence à me stresser maintenant que j'y pense.

Je me sentais un peu gêné de lui dire ça. une part de moi aurait envie de rester un peu plus, mais je ne voulais abuser ni de son temps, ni des règles de l'académie plus longtemps.

-Mais j'aimerais bien qu'on se revoie...enfin, si ça ne te dérange pas bien sûr!


je lâchais un rire gêné, un peu nerveux. Socialiser n'était pas quelque chose que je maîtrisais forcément à la perfection. Bien parler, communiquer, bien se faire voir, discuter normalement et dans d'autres contextes, je pouvais le faire. Mais tenter de nouer des amitiés, c'était...différent. J'ai vécu toute ma vie avec les même personnes, ce qui a fait que je n'ai jamais eu vraiment l'occasion de m'entraîner avant...

Au moins je savais que j'allais le revoir pour une visite éventuelle de Targatt, mais je me sentais mieux à lui demander si il n'était pas dérangé par ma présence un jour ou deux.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cain Hexes
Apprenti de 2nde Sphère - Talmar
Age du personnage : 19
Race : Humain
Pouvoirs : Pyrokinésie et aura de terreur
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 6 Avr - 19:26
Cain était content de l'effet de sa blague sur les Méridius. Ca n'avait pas été très difficile à trouver puisque c'était applicable à tous les Méridius rencontrés jusque là. A l'exception peut-être de Garreth, il ne savait pas encore trop. Finalement, il lui proposa un duel à la sortie de l'académie... C'était bien trop long. Le jeune homme leva l'index comme le ferait un maître sérieux envers son élève avant d'adresser au lycan un large sourire.

"Disons à chaque fin de semestre ? Ca te laissera plus de chances de triompher comme ça."

Malgré ce qu'il laissait entendre, Cain n'était pas sur de l'emporter. Si il parvenait à soigner sa jambe ou du moins à palier son manque de mobilité actuelle par magie, il pourrait sans doute le déborder assez facilement avec des attaques au contact. Du moins si il prenait sa forme lycane. Si il venait à l'épée... Bon inutile d'y penser il y avait peu de chance que ça arrive après tout. D'abord ils devraient étudier.

Garreth s'était mit à fixer les étoiles et reprit soudainement la parole, lui faisant part de son inquiétude concernant le couvre-feu. Le regard de Cain redevint un peu plus froid l'espace d'un instant, il s'adoucit la seconde suivante lorsqu'il jugea que Garreth avait l'air davantage gêné qu'autre chose. Pendant une seconde, il avait cr... Il ne savait pas trop ce qu'il avait cru en fait, c'était juste son attitude habituelle qui était revenue... Il acquiesça et finit par lui rendre un semblant de sourire qui s'élargit davantage quoi qu'en retenue, lorsque Garreth lui confia vouloir le revoir. C'était réciproque.

"Un vrai Méridius hein..."

Avait-il murmuré doucement, taquin avant de reprendre.

"On sera forcé de se revoir, il faut vraiment que je te débride un peu..."

Il s'approcha davantage en plantant son regard dans le sien, ouvertement provocateur.

"De nuit évidemment."

Il resta une seconde ainsi, le plus sérieux du monde avant de détourner le regard en pouffant de rire intérieurement à l'idée de la frayeur que ça devait inspirer à Garreth de dépasser le couvre-feu pour l'accompagner. Redressant la tête vers lui, il reprit.

"Je te laisse y aller dans ce cas. A moins que tu aies besoin de quelqu'un pour te raccompagner ?"

Il le ramènerait sans problème jusqu'aux portes de l'académie mais ne comptait pas rentrer. Il était sur que Jeliel s'était encore incrustée dans son lit et l'attendait de pied ferme. C'était insupportable... Enfin bref, il resterait dehors pour le moment.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Garreth Doreagan
Apprenti 2e sphère Méridius
Age du personnage : 20 ans
Race : Lycan
Pouvoirs : détection de la magie
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 14 Avr - 12:56
-Un vrai Meridius, hein.

Je haussais un sourcil, intrigué par ce rapprochement qu'il faisait avec la maison de Meridius. Je n'étais pas uniquement ça, il pouvait le deviner. C'est fou comme les individus aimaient prendre des raccourcis et définir les personnes par rapport à leur appartenance à un environnement particulier. C'était l'une des choses que j'appréciais peu avec cette académie : cette façon de séparer les élèves. Les séparer entre les courageux, les curieux et les ambitieux, les séparer par leur caractère, leur volonté, leur façon d'apprendre et d'évoluer...Comment allait-on pouvoir évoluer si on ne se confrontait jamais à la diversité ?

Je me doutais que Cain était plus qu'un idiot généralisant. Sa phrase m'a juste fait un peu réagir, pas tellement lui en tant que tel. Et puis d'un autre côté...c'est vrai que les Meridius étaient des personnes sages et souhaitant respecter les règles. Personnellement, je voulais juste éviter des ennuis qui ne m'apporteraient rien.

-On sera forcé de se revoir, il faut vraiment que je te débride un peu...De nuit, évidemment.

Continuait-il avec un même ton taquin. Il s'approchait un peu de moi, me regardant dans les yeux, avec son air de chat provocateur, prenant très certainement un malin plaisir à essayer de me faire réagir. Autant, j'avais tendance à avoir un bon contrôle de moi-même et mon comportement, autant cette fois là je ne pu retenir un air un peu embarrassé. Je commençais à rougir, retirant une mèche tombant sur mon œil. En général, c'était bon signe pour les autres Je ne cédais qu'à ceux auquel je faisais confiance. Et je ne voyais pas vraiment Cain comme une menace.  

Il recula un peu en détournant le regard, probablement satisfais. Pour moi, la provocation n'était pas tant lié au contenu de ses phrases, mais plutôt au fait qu'il voulait me provoquer avec. Vouloir me provoquer me provoquait en tant que tel. Heureusement que je savais que ce n'était pas pour me blesser ou me menacer, et que c'était juste sa...façon d'être. Cependant, je n'allais pas le laisser gagner comme ça. J'avais encore une chance de tourner la situation en ma faveur et retrouver ma répartie.

-Je te laisse y aller dans ce cas. A moins que tu aies besoin de quelqu'un pour te raccompagner ?

-Pas la peine, je connais le chemin. Les lycans ont le sens de l'orientation. Et malgré Ton caractère de gros chat mauvais qui veut me faire des choses la nuit...


Je prenais son même regard de provocation.

-...Tu restes au fond un adorable petit chaton.

Bon...On conaissait mieux comme répartie. Avec un peu de chances, ça allait l'agacer assez, au pire il ne comprendrait pas, ou alors je me serais un peu plus ridiculisé. Pourquoi est-ce que je devais répondre avec répartie déjà ? Raaaaahhhh ! Je déteste les gens qui me font perdre pied avec la situation, à un tel point que je fais des bêtises sans aucune raison. Je tentais de rester cependant assuré.

-Bonne nuit à toi. Et à une autre fois.

Et bien tranquillement, je passais à côté de lui, longeant le mur du jardin, direction les dortoirs de Meridius. ça aura été une bonne soirée.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cain Hexes
Apprenti de 2nde Sphère - Talmar
Age du personnage : 19
Race : Humain
Pouvoirs : Pyrokinésie et aura de terreur
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 14 Avr - 19:15
Cain était ravi. Autant de la soirée, de la rencontre que de pouvoir s'amuser -gentiment- au détriment de Garreth. D'ailleurs la bouille qu'il avait faite quand Cain s'était approché et l'avait provoqué valait le détour. A moins que Cain ne se trompe, il avait même rosit légèrement. Adorable. Il retrouva rapidement sa contenance et finit par répliquer sur le même ton que le jeune humain avait employé, qu'il saurait retrouver son chemin. Soit. Il poursuivit.

Cain sourit, amusé de la manière dont Garreth retranscrivait ce qu'il lui avait dit. “lui faire des choses la nuit”... Oui ça aurait effectivement pu se comprendre comme ça et après tout… il n'y avait pensé jusque là. Entre son esprit qui devait dans doute être en train de lui même détourner ses propos et la suite de la phrase, Cain cligna 2 fois des yeux rapidement. Il avait mal entendu ? Il venait de dire qu'il n'était qu'un chaton ? Vexé pendant une seconde il eut une mine légèrement renfrognée avant d’écarquiller un peu les yeux en se rendant compte qu'il avait aussi dit qu'il était adorable.

Le temps qu'il réalise, Garreth lui avait déjà souhaité de passer une bonne nuit et s'était éloigné.

Cain sourit.

“Alors comme ça je suis adorable ?” Il avait parlé un peu fort à l'attention du lycan mais doutait que Garreth ait pu l'entendre.

Il se sentait étrangement bien et un peu stupide à la fois. Cain jeta un dernier coup d'oeil à la silhouette de Garreth qui je tarda pas à se fondre dans la nuit avant de franchir le mur et de s'enfoncer dans les bois. Il ne dormirait pas ce soir de toute façon.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Cité profane :: TOUR DES ARCANES - ACADEMIE :: LE PARC-
Sauter vers: