:: TARGATT - Ville Quartier Vodrel :: Le parc Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Déambulation au crépuscule [ Terminé ]

avatar
Alrost
Ex-capitaine du Protectorat - Archimage
Age du personnage : 636
Race : Hybride
Pouvoirs : Téléportation, télékinésie, feu noir et forme démon
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 12 Mar - 18:30
L'hybride sentit clairement sa lame trancher les cuisses de l'incarnat. Dommage, il aurai bien voulu l'amputer carrément. Finalement il avait eu assez d'énergie pour suffisamment se retirer. La poussière gênait, aussi Alrost n'y avait prêter que peu d'attention à sa réapparition. Il avait vu à travers elle que l'incarnat n'avait pas changé de place et avait foncé sans perdre de temps ce qui lui avait valu de le toucher gravement. Pas autant qu'escompté mais gravement tout de même. Peut-être aurait-il tout esquiver si la vue avait été mieux dégagée.


Alrost n'arrêta donc pas sa lancée, d'autant que l’ennemi mettait fin à ses jours. Ce n'était pas dans l'intérêt général et l'hybride ne comptait pas le laisser faire. Mais alors qu'il pensait cela, il eut le sentiment que tout s'arrêtait et tout le confirma très rapidement. Le nuage de poussière clairement immobilisé, Rabiel semblait s'être figé un instant, mais aussi et surtout sa propre course était figée alors qu'il ne touchait le sol que du bout du pied qui finirait normalement de le propulser vers l'incarnat.

Malheureusement, l'arrêt du temps lui permit de constater qu'il n'avait aucune chance d'arriver à temps. D'autant que cette nouvelle démonstration de pouvoir annonçait la venue d'un nouveau protagoniste. Triste sort... Il ne savait pourquoi mais il se doutait que ce ne serait pas dans son intérêt. En fait si. Il savait pourquoi...La nouvelle présence avait clairement des origines démoniaques. Alrost pouvait le définir sans l'ombre d'un doute. L'enfant qu'il vit soudainement marcher sur les décombres laissés par le combat était comme lui. Mi-humaine/Mi démone et cela ne présageait vraiment rien de bon.

Il nota rapidement que le soldat feignait d'être mort( Demande mp de Joshua ) , ce qui n'était pas une mauvaise chose en soit. Même si peu utile, il y a avait de forte chance que la nouvelle entrée en scène aurait la capacité de savoir qui était en vie et qui ne l'était pas. Mais sait-on jamais.

En attendant, il était bloqué là et il devait réussir à sortir de l'emprise de ce sort au plus vite. Pendant ce temps, la petite fit disparaître sa création ce qui confirmait deux choses. Premièrement, le créateur de l'incarnat avait bel et bien ses entrées dans les plans infernaux. Le seul hybride démon qui n'était pas sûr de les avoir était ans doute lui même...et encore, mais passons. Deuxièmement, quelque chose d'énorme se tramait effectivement dans les plans infernaux et mieux valait découvrir au plus tôt de quoi il s'agissait.

L'enfant ne tarda pas à s'approcher d'Alrost, lui traçant comme une cible sur le coeur avant de lui caresser la joue. Un peu à la manière d'une amante. Ce qui rendait la situation assez étrange venant d'une fillette.
Quand soudain des griffes apparurent au bout de ses doigts pour entailler d'une facilité déconcertante la joue qu'elle avait caresser plus tôt il commençait imperceptiblement à quitter la bulle temporelle.
Alors que Al luttait de plus belle pour reprendre le contrôle, en posant ses lèvres sur les siennes elle rendit la situation encore plus incongrue qu'elle ne l'était déjà. Du moins en apparence puisque cette fillette pourrait très bien être plus âgée qu'Alrost.

Pour autant la griffe qu'elle apposa sur son coeur rendait sa reprise de contrôle plus que délicate. En effet l'élan qu'il avait pourrait lui être fatal s'il sortait de l'emprise du temps tête baissée. Une téléportation serait sans doute la bienvenue mais pas nécessairement. Aussi ne semblait-elle pas vouloir le tuer. Du moins pas encore. Autrement, elle lui aurait déjà planter les griffes dans le coeur.

Accentuant soudainement sa détermination, ses yeux se mirent à luire quand l'emprise temporelle cessa d'avoir son effet sur lui. Ses mains vinrent vivement agripper le frêle poignet en le maintenant éloigné afin de limiter les dégâts de la griffe. Dans un même temps Alrost freina sa course le plus brusquement possible. Etant particulièrement proche de la nouvelle attaquante, il ne serait visiblement pas possible de cette manière de ne pas la percuter.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Oracle
Personnages non joueurs récurrents
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 13 Mar - 9:26
Ayomi était ravie de constater que son homologue masculin était capable de passer outre son contrôle temporel, avec un peu de volonté. Mais elle le fut encore davantage lorsque ses yeux se mirent à luire. C'était agréable de ressentir une magie quasi semblable à la sienne ou en tout cas qui prenait ses forces à la même source.

Alors qu'il se défaisait de son emprise, il lui agrippa le poignet avec bien plus de poigne qu'elle ne l'aurait pensé au premier abord et parvint à repousser assez ses griffes pour qu'il ne soit qu’égratigné. Certes, elle n'avait pas beaucoup opposé de résistance. Mais de tout de même, c'était amusant, même si la fin de course d'Alrost la percuta. Tombant à la renverse, son chapeau tomba au sol avec elle, dévoilant ses cornes effilées. Elle adressa une moue contrariée au protecteur avant de se relever et de s'épousseter.

" Franchement ! Ce n'est pas une manière décente de recevoir les salutations d'un de tes semblables."

Rajustant sa coiffe sur ses cornes, comme si ça les dissimulait...Elle reprit sans aucune once d'agressivité, bien que son regard en dise long sur sa nature profonde comme ses aptitudes cachées.

" Alors. Quelle est ton histoire ? Tu es en mission pour lequel d'entre eux ? "

Elle ne voyait pas pour quelle raison autrement un des leurs se serait mis au service d'une Cité terrestre, à moins qu'il s'agisse de récoltes d'informations ou d'un mauvais tour à jouer. Mais il était de son devoir de s'en assurer avant la prochaine phase. Räbiel malgré sa grande intelligence, manquait d'une vision d'ensemble et de "possibilités". Ce n'était pas son cas.

Malgré son apparente fragilité et ses réactions contradictoires, tantôt infantiles, tantôt très féminines, Ayomi était aux aguets du moindre mouvement. Alors qu'elle attendait les réponses d'Alrost, son regard se posa sur le faux-mort.
Sa mort ne lui était plus utile, puisqu'il n'avait pas pu prendre connaissance du message maintenant perdu. Et bien qu'il lui arrive de tuer par plaisir, elle aurait préféré s'en faire un esclave que de le tuer. Après tout, c'était un juste retour des choses qu'un humain serve une entité supérieure telle qu'elle l'était.

" Cet humain est à toi ? Combien en veux-tu pour me le céder ?"

Lança-t-elle finalement à son confrère.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Alrost
Ex-capitaine du Protectorat - Archimage
Age du personnage : 636
Race : Hybride
Pouvoirs : Téléportation, télékinésie, feu noir et forme démon
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 15 Mar - 18:22
Comme il l'avait pensé, le heurt ne put être évité ce qui entraîna la chute de l'apparente fillette. Lui put cependant éviter la chute. Il l'observa se dépoussiérer et laissa un peu traîner son regard sur les cornes de son homologue féminin. Après quoi, elle arracha une courte expression de surprise sur le visage d'Alrost en se permettant de lui reprocher qu'il ait percuter. N'était-ce pas elle qui s'était fichée devant lui en plain milieu de sa course et en arrêtant le temps qui plus est?! Soit il aurait pu l'éviter en s'y prenant autrement, mais elle restait néanmoins pleinement responsable de sa chute.

Il ne répondit pas à cette reproche mais devait trouver une réponse satisfaisante à la question suivante. Avec un peu de chance, il pourrait faire gagner du temps...et ce quel que soit le plan qui se trame.

Dire la vérité dans ce contexte n'apporterait rien de bon. Elle semblait puissante mais elle ne lui semblait pas plus puissante qu'il ne l'était. Mais le soldat était gravement blessé et si on ne lui apportait pas de soin rapidement, il mourrait. Ce combat n'avait que trop duré!

Ne laissant pour autant rien paraître de son inquiétude il s'apprêta à répondre lorsqu'elle fit part de son envie d'acheter son humain. D'acheter son humain?
Alrost savait bien que cela se faisait et ce tout particulièrement par les hybrides démons ou diables. Mais on lui avait encore jamais posé la question. En même temps...La plupart des semi-démons qu'il avait rencontré, il avait été mandatés pour mettre fin à leurs manigances. Et ils survécurent pas à leurs combats... Ils avaient été puissant, deux d'entre eux l'avaient même forcé à utiliser sa forme démoniaque.

Finalement, il prit la parole, prenant l'air d'un sbire gradé fier de servir son seigneur infernal. Du moins fit-il de son mieux pour que cela y ressemble. Après tout, même si Alrost avait beaucoup entendu parler du fonctionnement des enfers, il ne s'y était jamais aventurer. Fier mais pas hautain pour autant.

"Tu pose la question bien légèrement. Tu as peut être l'autorisation de révéler l'identité du démon que tu sers. Mais tu dois savoir que ce n'est pas notre cas à tous. En tout cas, j'ai l'interdiction formelle de le révéler à qui que ce soit. Que ce soit l'un d'entre nous ou l'un d'entre eux. En ce qui concerne cet humain, j'ai besoin de lui vivant pour ma mission."

Si son mensonge prenait, il serait susceptible d'animer des conflits parmi certains démons concernés par les projets du "maître" d'Ayomi- dont il ignorait encore le nom.- Et par conséquent d'accorder un certain délai à la cité pour mieux se préparer, au moins le temps qu'il se rendent compte du subterfuge. Ce serait déjà ça. Mais si le mensonge ne prenait pas, on pouvait s'attendre à une prolongation du combat. A moins qu'elle ne juge pas nécessaire de se préoccuper de lui pour l'instant. Il s'agit d'un choix peu probable compte tenu de l'état dans lequel Alrost venait de réduire son incarnat.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Oracle
Personnages non joueurs récurrents
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 16 Mar - 11:56
Le semi-démon parut incrédule pendant une seconde avant de se redresser fièrement. Ayomi plissa légèrement les yeux attendant sa réponse avec une impatience et un scepticisme qu'elle ne chercha pas à dissimuler.
L'écoutant jusqu'au bout, ses lèvres se retroussèrent en un sourire amusé.

C'était vraiment n'importe quoi. Bien que sa posture tente d'appuyer ses dires son discours était faussement cohérent. Il cherchait par trop à montrer qu'il connaissait les us et coutumes des infernaux pour que ce soit vrai. Car si ça l'était, il aurait compris qu'elle était d'un grade supérieur au sien et que la mission d'Ayomi prévalait toujours puisqu'il s'agissait d'une alliance momentanée dont les instigateurs ne sa cachaient pas. Prétendre être tenu par le secret "ici et maintenant" revenait à dire ouvertement "je trahis" ou "mon maître a trahis". Ce qui n'était pas cohérent puisque signait son arrêt de mort et lui et son mentor. C'était une manœuvre soit stupide car ils mourraient, soit trop grossière si il souhaitait semer le doute dans son esprit.

Si elle hésitait quant à la plus probable de ses deux hypothèses, le fait qu'il refuse de lui céder l'humain était un signe de plus. Aucun humain n'était "utile" par définition. Au mieux ils étaient divertissants. Qu'un démon, même à moitié, aie "besoin" d'un humain était un signe de faiblesse.

Ayomi paraissait détendue. Elle considéra l'humain et sans aucune animosité, s'en approcha. Avec un soupire elle reprit.

"C'est dommage, il était vraiment mignon."

S'en détournant finalement, elle tendit la main à Alrost comme le ferait une enfant vers son aîné.

"J'aimerai te montrer quelque chose si tu es d'accord ?"

Elle sourit largement. C'était vrai, elle comptait lui faire partager certaines données via la télépathie. Mais tout bon utilisateur savait qu'un lien, quel qu'il soit, fonctionnait toujours dans les deux sens, elle pourrait donc aussi prélever des informations de sa petite cervelle. Il pouvait tout aussi bien le faire du sien, à ceci près qu'elle "orienterait" et "contrôlerait" ce à quoi il aurait accès vu ses énormes capacités mentales et magiques -experte qu'elle était en magie spirituelle-. Et si il refusait sa proposition, ce serait de toute façon des plus suspects. Peut-être devrait-elle même le tuer. Ou le trainer devant son maître pour qu'il en dispose à souhait ? Oui, il aimait bien briser les âmes rebelles.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Alrost
Ex-capitaine du Protectorat - Archimage
Age du personnage : 636
Race : Hybride
Pouvoirs : Téléportation, télékinésie, feu noir et forme démon
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 16 Mar - 23:44
A en juger par le comportement de son interlocuteur, son mensonge n'avait pas prit. Elle ne chercha pas à dissimuler son scepticisme et Alrost n'avait pas connaissances des événements actuels sur les plans infernaux, ce qui rendait quasi impossible d'émettre un élément convaincant. D'autant plus si cette sbire aux airs de gamine obéissait à un des hauts gradés. Ce qui ne serait pas forcément étonnant en soit. Si ce n'est peut être le choix de son apparence. Mais bon...les démons et leurs choix... Parfois l'hybride s'étonnait de pouvoir être l'un d'entre eux tant il était différent des siens.

Sa flegme apparente ne le lacha pas lorsqu'elle "complimenta" l'humain qu'elle avait souhaiter avoir comme esclave. Il ne prit pas le temps d'imaginer ce qu'elle lui aurait fait. Alrost ne la lâchait cependant pas du regard; sans la regarder dans les yeux pour autant. S'approcher du soldat pourrait être interpréter de façon désavantageuse, il s'approcha en revanche de son homologue lorsqu'elle lui proposa de lui prendre la main.

Etant persuadé qu'elle avait compris qu'il avait menti, accéder à sa requête ne semblait pas des plus avisé. Qui sait ce qu'elle avait derrière la tête. D'un autre point de vue, elle désirait éventuellement une simple vérification mentale et il pourrait peut être avoir accès à des informations importantes mais son manque de pratique évident en magie spirituelle, malgré sa télékinésie, le rendait vulnérable face à un mage expérimenté en la matière. Il ne pourra effectivement pas protéger son esprit efficacement contre une utilisatrice avisée de cette magie.

Ainsi il lui ferait gagner du temps. Ce qui lui vaudrait sans doute de poursuivre le combat. Mais qu'a cela ne tienne! Son regard ne se posa volontairement pas sur ses yeux. Les croisés serait ouvrir une porte aussi facile qu'un contact physique. Il se contenta donc de fixer le bout de son nez, s'apprêtant à admettre simplement qu'il avait menti et que ce contact n'était pas donc pas nécessaire. Il se rappela soudainement qu'un contact physique serait sa seule chance d'avoir des renseignements. Après tout il y avait de bonne probabilités qu'elle plonge de toute façon dans son esprit et s'il ne prenait pas sa main, la prise d'informations serait alors à sens unique. Ce qui était pire même si elle parviendrait sans doute à guider les renseignements qui lui serait accessible.

Il se connecta cependant discrètement à l'élément lumière dont il ne fit rien dans un premier temps. Mais au moins serait-il prêt à l'éjecter de sa tête quand il sentira qu'elle en aurait vu assez. Au yeux de l'enfant à corne, son hésitation avait été visible mais pas plus que ça. De toute façon, Al était certain qu'elle savait déjà que c'était un mensonge.

Il approcha donc sa main de celle de ce corps d'enfant et à mesure que sa main s'était approchée il sentait déjà un fort potentiel en matières de magie spirituelle. En faisant cela, Al se prépara malgré tout mentalement à recevoir Ayomi et à lui fermer le plus de porte possible. A moins que l'intention de guider soit plus efficace que de fermer des portes...Optant pour l'option deux, il fit de son mieux pour la diriger à sa vie d'hybride démon mercenaire n'ayant cure des projets des grands seigneurs infernaux. Comme des petits d'ailleurs. Quelques unes de ses transformation en forme démoniaque. Tout en faisant en sorte de lui laisser le message. "tu perds ton temps, tu sais déjà que je t'ai menti."
Songeant qu'il n'y avait strictement rien de prudent dans le fait d'accepter ce contact , la curiosité l'emporta toutefois et il fini alors de poser sa main gauche sur celle d'Ayomi.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Oracle
Personnages non joueurs récurrents
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 17 Mar - 18:34
A peine le contact fut il établi entre leurs mains qu’Alrost fut projeté dans un recoin de l'esprit d’Ayomi.  Sombre, étrangement froid et pourtant étouffant. Il paraissait enchaîné vu son impossibilité de mouvement. Ce n'était pas grand chose en fait, simplement une annexe qu'avait construit Ayomi afin d'empêcher toute intrusion. La conscience d’Alrost était comme divisée en deux. Celle qui demeurait en lui et tentait de guider partiellement Ayomi,  et la section curieuse qui avait été d'entrer dans l'esprit de l'hybride. Cette partie était pour le moment entravée. Si il mettait toute sa volonté pour briser ses liens invisibles et arpenter l'esprit d’Ayomi ça aurait été une autre histoire.  Mais à l'heure elle restait seule maîtresse de son esprit. Alrost pouvait très bien faire l'effort conscient d'entrer mais il n'aurait plus la faculté de guider Ayomi qui se retrouverait libre de tout voir et faire dans l'esprit de son homologue.

Elle de son côté était entièrement dévouée à la découverte de la nature profonde de semi démon.  Non disons plutôt à la partie qu'il préférait. Elle aurait pu forcer les choses mais ne le désirait pas. Pas encore. Ayomi avait d'autres moyens imparables pour trouver ce qu'il cachait. Et il faisait exactement ce qu'elle voulait en choisissant de lui servir de guide. Après tout, les “non dits” sont aussi révélateurs que ce qu'on montre. Or, ce qu'il lui montrait était assez bon enfant. Pas de tueries, pas de massacre. Un brin égoïste et encore… une transformation en démon.  Bon qu'il maîtrisait bien à ceci près qu'il ne se laissait pas complètement faire à ce qu'il paraissait.

C'était ce qu'elle craignait. Il était perdu. Une brebis égarée loin du troupeau. C'était dommage.  Il aurait pu avoir une place de choix. Le tuer ? Oui c'était le choix le plus judicieux. Si elle se moquait de révéler aux humains leur présence.  Sauf que ce n'était pas encore le cas. Si leur capitaine protecteur mourrait… ils allaient paniquer et compliquer les choses.  Mieux valait les laisser croire qu'ils maîtrisaient.  

Et puisque sa mort la desservirait, elle se servirait de lui en vie. Il avait déjà tenté de la tromper. Elle espérait qu'il ait encore envie de le faire par nécessité d'en apprendre plus.

Ressortant de son esprit sans heurts, elle l'expulsa doucement du sien mais pas avant de lui avoir permit une ultime vison de l'esprit d’Ayomi.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Un Seigneur infernal, ou en tout cas un haut gradé. Ça n'avait duré qu'une fraction de secondes mais c'était suffisant pour éveiller sa curiosité.  Enfin peut etre. Elle ignorait toutefois qu'il connaissait bien la figure aperçue.

Ayomi lâcha la main d’Alrost.

Bien. A bientôt.

Avec un sourire enjôleur, elle point du doigt Joshua.

Soigne le. Quand tu seras mort il me reviendra.

Les ombres l’enveloppèrent et elle disparut.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Alrost
Ex-capitaine du Protectorat - Archimage
Age du personnage : 636
Race : Hybride
Pouvoirs : Téléportation, télékinésie, feu noir et forme démon
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 19 Mar - 11:59
Dès qu'il entra en contact avec l'hybride lui faisant face, il senti son esprit se scinder en deux partie distincte. L'une prisonnière dans l'esprit, l'autre faisant office de guide. Partie du plan qui fonctionna d'ailleurs. Enfin, Alrost sentait clairement qu'elle aurait pu forcer le passage et se rendre dans des recoins plus sombres. Mais pour une raison ou pour une autre, elle ne le fit pas. Il aurait pu lui montrer sa rencontre avec son père mais il n'avait pu décider s'il était mieux de le révéler ou pas.

Aussi essaya t-il de forcer un peu le passage pour découvrir quelques secrets d'Ayomi mais ne se résignant pas à ce qu'elle puisse être trop libre dans son esprit, il ne força pas suffisamment pour sortir de cette salle intérieure. Elle fut cependant honnête et lui montra effectivement quelque chose...ou plutôt quelqu'un...

Comment Cain avait pu en arriver là? Voilà qui était intriguant...Bien que puissant à l'époque il avait du beaucoup progresser pour parvenir être un seigneur infernal.

Toutefois, il fallait prendre cette information avec des pincettes. Après tout, n'était-ce une sbires des seigneurs infernaux qui lui avait montré cette image?

Son homologue rompit le contact et pris le parti sans aller plus de cérémonie. Si ce n'est de décider que le soldat serait sien à la mort d'Alrost. Etrange personnage s'il en est.

Après qu'elle fut parti, le semi-démon se dirigea vers le messager, le fixant un instant, l'image du cristal brisé lui revint en tête. Il était possible de récupéré les morceaux et peut être de le reconstituer mais le message si tant est qu'il en reste un, serait décousue et sans nul doute incomplet. Jugeant que l'intention remonterait éventullement le moral du blessé et participerait à améliorer ses maigres chances de survie. Il tourna le dos au soldat pour se rendre où le cristal avait été brisé plus tôt. Elevant sa main au dessus la zone supposée, il commanda aux particules et morceaux cristalins de s'élever dans les airs. Il fit retomber le tout dans une poche vide avant de retourner au soldat.

- Je veillerait à ce que ce cristal soit reconstituer. Avec de la chance, une petite partie de votre message pourra être transmise.

Il en doutait fortement en fait. Une bonne partie du crystal était parti en poussière et rendait quasi impossible une reconstitution correcte. De plus, selon la méthode d’inscription du message - et la plus utilisée-, celui ci s'évaporait simplement quand le cristal était brisé. Pratique dans certains cas, pas dans celui ci.

Usant de télékinésie, il fit léviter Joshua en position allongée à côté de lui alors qu'il se rendait à l'infirmerie du protectorat.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Joshua Weller
Protecteur - Mage 4e ordre
Race : Humain
Pouvoirs : Volonté et Bouclier
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 19 Mar - 14:48
Joshua avait cru qu'il allait mourir encore bien trois ou quatre fois. Entre le combat qui se déroulait devant lui, l'intervention bizarre d'une semi-démone, si il avait tout comprit. Il reconnu sa voix pour l'avoir clairement entendu quelques heures plus tôt. Ca avait tout l'air d'être la gamine qui avait détruit son bouclier. Et qui plus est qui voulait l'avoir comme... comme si il était un animal de compagnie ou un esclave. Joshua avait failli défaillir vraiment en entendant la question mais heureusement, le protecteur l'avait préservé.

S'en suivit un moment de silence. Joshua n'avait pas osé bouger même si il mourrait d'envie d'ouvrir les yeux pour voir ce qu'il se passait. Finalement, ils avaient repris leur conversation juste pour se dire au revoir. Encore une fois, elle prédit que Joshua serait à "elle", après la mort d'Alrost. Le jeune soldat en avait mal au ventre, en plus de ses blessures en tout cas.

Finalement, Alrost revint à lui et ce fut pour lui le signal qu'il pouvait rouvrir les yeux, ce qu'il fit. Il tenta de se redresser mais l'aide de semi démon fut plus que bienvenue et c'est finalement par télékinésie qu'il l'emmena se faire soigner, non sans lui avoir d'abord dit qu'il tenterait de reconstituer le cristal.

Joshua lui adressa un sourire faible.

"Merci" murmura-t-il d'une voix rauque, signe de l'effort que ça lui demandait.

Après une seconde, il songea qu'il était primordial de prévenir de ce dont il avait eu connaissance. N'ayant pas assez de force pour 'l’appeler, il attira son attention en attrapant un pan de son manteau.

"Arakis... Ils ont tué tous les voyants. L'oracle... C'était son cristal."

Il y avait quelques mages spécialités dans les magies de vision, de prédictions. Aucun de ceux là n'avaient survécu, pour ce qu'il en savait en tout cas.

"La fille... C'est elle qui nous a tué."

"Nous" désignait toute son escouade et lui-même. Enfin c'était passé près. Et d'après ce qu'il savait, une majorité d'Arakis avec. Il se raidit de douleur une seconde, la respiration sifflante et difficile.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Alrost
Ex-capitaine du Protectorat - Archimage
Age du personnage : 636
Race : Hybride
Pouvoirs : Téléportation, télékinésie, feu noir et forme démon
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 23 Mar - 17:48
Après un remerciement et quelques pas en direction de la caserne, l'hybride sentit qu'on tirait son manteau. Tournant la tête vers le soldat sans freiner la cadence, il écouta ce qu'avait à dire le soldat. Il manquait des informations pour écrire un vrai  rapport, Al était curieux d'en savoir plus. Arakis. Il s'y était rendu quelques siècles plus tôt pour une mission que lui confia l'oracle. Et vu ce qu'il se souvient de son rôle, il était à parier qu'il s'agissait d'un renversement du pouvoir en place. Rien de banal dans le monde des hommes.

"Pour l'instant vous allez être soigné. Quand vous serez plus en état, vous serez interroger afin de pouvoir réaliser un rapport complet  à la régente."

Elle accepterait éventuellement de le rencontrer mais pour l'heure, il n'était pas utile de lui en parler. Il songea soudainement à la femme qui avait été également victime de l'incarnat. Al l'avait sentit s'écarter de la zone de combat, trop dangereuse pour elle.

"Je tiens à vous dire que votre amie est saine et sauve. J'ai sentie durant le combat qu'elle s'éloignait. Ne vous en faites donc pas pour elle... Ah Nous somme bientôt arrivé."

Les portes de la caserne apparaissait en effet devant eux. Elles s'ouvrir sur une charmante jeune femme qui avait sentie que son aide était requise. Ils arrivèrent tout deux au niveau des portes qu'ils traversèrent.

Al donna l'état constaté et l'action qu'il avait effectué en urgence avant de pouvoir finalement l'amené après son combat. La femme acquiesça, puis regarda le soldat de son air enjoleuse.

"Je vais m'occuper de vos soins. Ne vous inquiéter, tout va bien se passer. Demain vous serez sur pieds. Dans deux ou trois jours, vous aurez récupérer votre forme normale s'il n'y pas de mauvaise surprise. On ne sait jamais."

Al s'approcha du soldat et lui mis sur l'épaule.
-Je suis certain que vous avez fait de votre mieux soldat. Ne culpabiliser pas. ça ne vous apportera rien. Avant de quitter les lieux demain matin, j'aimerais vous voir pour que nous parlions de tout ça en détail. Vous me trouverez dans le bureau juste en face.

L'infirmière emmena Joshua dans la pièce de droite. Elle avait pris le relai télékinétique. Avant de passer la porte, il put voir que le bureau où l'avait inviter le protecteur était en fait le bureau du Capitaine du protectorat. Une pancarte d'argent l'indiquait bien visiblement. Sur ce, LE capitaine disparu dans son bureau.

" Au fait, je m'appelle Tania" dit l'infirmière souriante au soldat avant de commencer les soins. Magique principelement. Cela va sans dire. Joshua pu donc ressentir une douce chaleur l'envahir qui peu à peu l'emmènerait dans les bras de Morphée.

( Si tu veux on peux continuer dans la caserne. C'est pas nécessaire vu qu'on est déjà passer à l'étape d'après. Mais ça pourrait être chouette quand même Very Happy )
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Cité profane :: TARGATT - Ville Quartier Vodrel :: Le parc-
Sauter vers: