:: TARGATT - Ville Quartier Vodrel :: Le parc Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Déambulation au crépuscule [ Terminé ]

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant
avatar
Invité
Invité
Dim 15 Jan - 20:37
Invité
Irine était arrivée une bonne semaine plus tôt à Targatt. Depuis elle n'avait fait que s'installer et vérifier que personne ne l'avait suivit jusque là. Lorsqu'elle fut certaine que ce n'était pas le cas, elle s'était mise à sortir, enfin. Rester enfermée n'était pas vraiment son fort. C'était la première fois qu'elle était dans une vraie Cité-Mage et elle avait vraiment hâte de découvrir les lieux comme les gens qui y vivaient. Voir de la vraie magie était une première pour elle, du moins voir une magie ostensible, la sentir.

Aussi, le matin elle était sortie à l'aube pour découvrir son nouveau monde. Et elle avait été gâtée. Ici tout semblait être magique d'une manière ou d'une autre. D'un côté, un marchand chargeait son étale en faisant léviter les marchandises destinées à être vendues. Plus loin, des enfants jouaient au loup. Rien d'exceptionnel me direz-vous mais les enfants pouvaient disparaitre ! Ca devait considérablement compliquer les recherches du loup ! Elle avait même eu le droit de faire une ou deux parties avec eux et s'était prêtée au jeu avec plaisir mais ils bougeaient décidément trop vite pour elle et avait fini par abandonner et de céder sa place à quelqu'un de plus...rapide qu'elle.

En poursuivant sa route, elle était malencontreusement rentrée dans un gigantesque monsieur qui soulevait d'une main une charrette pour en remettre une roue. Lorsqu'elle s'était excusée, il lui avait rétorqué que c'était sa faute, il avait oublier prendre toute la rue. Et avant qu'elle n'ait réalisée, il avait rapetisser pour... bon, il restait plus grand qu'elle malgré tout mais il était nettement moins grand et gros.

Il avait gentiment accepté de lui raconter comment il voyait sa vie ici et expliquer comment fonctionnait la ville. Irine devait admettre qu'elle était très impressionnée par tout ce qu'elle voyait, la magie semblait presque omniprésente et elle se demanda même si elle y aurait sa place avec son maigre pouvoir. Comparée à ce qu'elle avait vu, elle était plus humaine que magicienne.

Loin de se laisser décourager, elle avait continuer de découvrir les rues, quartiers et recoins de la cité tant et si bien qu'elle ne s'arrêta qu'en se rendant compte que la nuit était en train de tomber. Le parc qu'elle avait plusieurs fois aperçu sans oser s'y arrêter de peur de manquer quelque chose lui tendait les bras. Avisant qu'elle était bien plus fatiguée qu'elle ne l'avait cru, elle décida d'aller s'y asseoir quelques instants.

Parcourant les allées d'un pas léger malgré tout, elle finit par s'arrêter sur un banc, levant la tête vers la cime des arbres et les morceaux de ciel qu'elle apercevait entre les feuillages. Un sourire amusé flottait sur son visage tendit qu'elle se perdait dans ses pensées. Elle avait encore énormément de choses à découvrir elle en était persuadée et cette pensée l'emplissait de joie.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Joshua Weller
Protecteur - Mage 4e ordre
Race : Humain
Pouvoirs : Volonté et Bouclier
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 20 Jan - 22:15
(y'avait pas marqué PV ça ne te dérange pas si je m'incruste ? Razz)

Il ignorait combien de temps il avait mit à traverser les bois d'Helmancourt et à arriver là. Il avait errer au hasard dans les rues mais maintenant qu'il savait que les soldats n'étaient plus après lui, il sentant l'épuisement le gagner tant et si bien que ses jambes refusèrent de le porter plus loin. S'appuyant contre la façade d'une maison, il se demanda vaguement ce qu'il se passerait si il s'évanouissait au milieu d'une rue, dans une ville inconnue, en pleine nuit... De plus comment être certain que N'ayant que peu envie de le découvrir, il se força à continuer un peu le chemin. Peut-être que si il interpellait quelqu'un et lui demandait de l'emmener voir les personnes en charge de la Cité en expliquant que c'était urgent, il pourrait donner le cristal et... Et il n'avait aucune de quoi faire après... Il n'avait plus rien en fait. Peut-être retournerait-il voir sa famille.

Une petite voix dans son esprit lui répliqua que c'était impossible, trop dangereux, pour lui comme pour eux. Pour le moment du moins. Avant qu'il ne s'en rende compte, il marchait dans un parc. Trébuchant contre une racine, il tomba de tout son poids. Roulant sur le dos, la respiration forte, il porta la main à son flanc gauche qui avait recommencé à saigner même si ce ne devait pas être grand chose. Après tout, il n'y avait pas d'organes importants de ce côté. Il survivrait donc sans aucun doute.

Sur cette pensée, il se rendit soudain compte que le cristal qu'il avait tenu serré dans le creux de son poing depuis que son amie le lui avait remis, n'y était plus. Se redressant difficilement mais avec conviction, il le chercha du regard et le vit briller un peu plus loin. Il avait du lui échapper quand il était tombé. Le ramassant précipitamment, il le rangea soigneusement avant de se rendre compte qu'il n'était pas seul.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Sam 21 Jan - 13:10
Invité
(Au contraire c'est avec plaisir ^^ )

Un bruissement la tira de ses rêveries. Le fond de l'air était bien plus froid maintenant que le soleil était complètement couché. Il était peut-être temps de rentrer si elle voulait repartir en exploration le lendemain à une heure pas trop tardive. Elle avait déjà hâte de découvrir les trésors de cette Ville et comptait aller demander l'autorisation d'accéder à la bibliothèque de l'académie. On disait qu'elle était parmi les plus fournies du plan terrestre, elle valait donc forcément le coup d'œil.

Alors qu'elle s'étirait, la silhouette d'un homme se dessina dans les ombres. A sa démarche il semblait saoul, ou blessé mais elle aurait davantage parié sur la première option. Elle l'observa en silence quant il s'écroula soudain. Elle se redressa alla dans sa direction. Le temps qu'elle parvienne jusqu'à lui, il était en train de ramasser quelque chose qu'il rangea immédiatement.

Bon au moins était-il encore conscient. En s'approchant cependant, la faible lumière de la lune lui indiqua qu'il était davantage blessé que saoul. Se baissant vers lui, elle lui tendit la main pour l'aider à se relever.

" Vous n'avez pas l'air d'aller bien. Je peux vous aider ?"

Tiquant sur le blason qui ornait sa tunique alors qu'elle s'était approchée, Irine se remit sur ses gardes. Qui que soit cet inconnu, il venait d'un pays qu'elle connaissait bien puisqu'ils avaient été en guerre pendant plusieurs années. Le blason indiquait l'oracle d'Arakis. Que faisait l'un de ses protecteurs ici ? Les probabilités qu'il soit ici pour elle étaient nulles. Il avait l'air d'avoir eu de la chance d'arriver là.

Mettant ses questions à plus tard, pour le moment car elle n'était pas personne à les omettre plus que nécessaire, elle reprit.

" Vous n'avez rien à craindre ici. J'étais seule dans ce parc jusqu'à ce que vous arriviez. Vous avez un endroit où aller ?"

Il paraissait évident, quelle que soit son histoire, qu'un soldat d'une autre nation, blessé qui plus est, voudrait sans doute se reposer dans un endroit sur. Il devait avoir des contacts dans la ville. Irine accepterait volontiers de l'accompagner vers l'endroit qu'il nommerait. En plus de lui en apprendre davantage sur lui ça lui permettrait à elle de finir de se rassurer totalement. Non qu'elle n'aime pas les soldats, elle en avait côtoyer quelques uns, mais elle éviterait de dire à celui-ci qu'elle était issue de la Cité-Etat d'ne face...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Joshua Weller
Protecteur - Mage 4e ordre
Race : Humain
Pouvoirs : Volonté et Bouclier
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 21 Jan - 19:41
Sur ses gardes, il observa le femme, pour le peu qu'il discernait d'elle dans l'obscurité. Il ne le connaissait pas, ce qui était plutôt bon vu sa situation. Elle lui tendait la main pour l'aider à se redresser. Il ne la prit pas et se redressa simplement, quoi que difficilement, par ses propres moyens. Ce n'était pas par arrogance mais plutôt parce qu'il avait vu quelques heures plus tôt une gamine détruire un de ses boucliers comme si il n'existait pas et son meilleur ami trahir leur chef, et lui par la même occasion. Non, décidément, il avait encore l'impression d'être dans un piège. Pourtant il savait être parvenu jusqu'à Targatt mais il était encore affecté par les derniers évènements. Toutefois, sans perdre tout sens de la bienséance, il prit la parole une fois enfin sur ses pieds.

" Je vous remercie pour votre gentillesse."

Instinctivement, il toucha l'endroit où il avait dissimuler le cristal et regarda tout autour de lui comme pour évaluer la dangerosité des lieux. La jeune femme le rassura et lui demanda si il avait un endroit où demeurer... Il ouvrit la bouche pour répondre mais rien ne vint. Finalement, une très longue seconde plus tard, il détourna légèrement la tête.

" Non... Je n'ai nulle part. Je ne connais personne."

Il saisit avec force le bras de la demoiselle alors qu'il pensait soudain à l'urgence de sa situation.

" Mais je dois absolument parler à celui qui dirige cette Cité ! Le plus vite possible. Vous pouvez m'amener à lui ?"

Il ne voulait pas lui faire peur mais toute personne normale se serait sans aucun doute sentie agressée par un tel comportement. Joshua, conscient de ne pas être des plus rassurants la lâcha aussi soudainement qu'elle l'avait attrapée et tenta de lui expliquer la situation.

" Je viens d'une cité qui vient de tomber sous un coup d'Etat. Je... Je suis porteur d'un message important à ne remettre qu'entre les mains des dirigeants de Targatt."

Il se doutait que son histoire pourrait très bien être perçu comme un énorme mensonge, d'ailleurs il n'avait pas grand chose pour étayer ou prouver ses dires. Il reprit, le regard suppliant malgré sa blessure ouverte à laquelle il ne faisait plus attention malgré sa tête qui tournait et des points blanc qui entachaient sa vision.

" Beaucoup de gens sont morts pour avoir une chance que ce message arrive..."

Avant même qu'il ait le temps de comprendre ce qu'il se passait, il se retrouvait à demi par terre. Il fallait croire qu'il était plus faible que ce qu'il avait cru.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Sam 21 Jan - 21:08
Invité
Avec une certaine déception, il refusa sa main tendue et préféré se redresser seul. Quel dommage, elle aurait aimé avoir plus de détails sur lui, et des détails fiables si possibles. Son pouvoir personnel aurait très bien pu l'aiguiller sur la conduite à tenir mais tant pis, elle devrait faire sans pour le moment.

Par contre il ne connaissait personne ? C'était bizarre. Elle haussa les sourcils en croisant les bras d'un air peu convaincu quand il la saisit soudain. Son pouvoir se déclencha automatiquement, du moins elle le laissa se déclencher. Là où la seconde précédente il n'y avait qu'un homme dans l'obscurité du parc, ce dernier était maintenant comme entouré d'un halo doré. Une personne extérieure n'aurait vu aucune différence, aucune lueur, rien. Mais maintenant qu'Irine savait qu'elle avait affaire à quelqu'un de plutôt bon cœur, elle le voyait un peu différemment.

Il la relâcha et elle se massa le bras déjà endoloris. Malgré ce qu'elle avait vu, qui aurait du la rassurer complètement, elle recula d'un pas, encore plus anxieuse à mesure qu'il enchainait les paroles. Le ton de sa voix comme le débit de paroles lui confirmait à lui seul la situation dans laquelle il se retrouvait. En tout cas, comment il la vivait en cet instant.

Elle le laissa continuer, il éprouvait le besoin d'expliquer ce qu'il se passait et elle comprenait aussi plus ou moins pourquoi il était aussi agité. Au moment où cette pensée lui traversait l'esprit, il s'écroula à demi. Elle se rapprocha de nouveau et l'aida à se relever, sans lui laisser le choix cette fois-ci.

"Je ne peux pas vous amener à la Régente de Targatt car je n'y ai pas mes entrées, étant moi-même arrivée il y a peu. Mais je sais où se trouve le quartier du Protectorat. Ils pourront vous aider et sauront quoi faire j'en suis sure."

Elle le soutint et l'aida à marcher vers la sortie du parc.

"Mais... Peut-être devriez-vous vous reposer un peu avant non ? Au moins le temps que je vous examine et vous soigne ? Sinon vous pourriez mourir d'une trop grande perte de sang avant qu'on y arrive... Et plus personne ne pourrait donner le message."
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Joshua Weller
Protecteur - Mage 4e ordre
Race : Humain
Pouvoirs : Volonté et Bouclier
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 22 Jan - 11:18
Joshua écouta aussi attentivement qu'il le pouvait la réponse et la proposition de la femme qui l'accompagnait. Elle était arrivée il y avait peu de temps et sortait aussi tard ? ce n'était pas un comportement très raisonnable, de son point de vue du moins. Si Joshua n'avait été celui qu'il était : Une personne plutôt bienveillante de base, elle aurait tout aussi bien pu tomber sur le pire criminel. C'était plausible du moins. Pourtant elle était plutôt calme et ne semblait pas craindre quoi que ce soit. Peut-être avait-elle d'immenses pouvoirs en fin de compte, tout simplement. Ou elle était inconsciente...

Elle l'aida à se relever et ils traversèrent le parc pour retourner dans les rues. Il la remercia mentalement, trop concentré ses propres pas pour le faire de vive voix pour le moment. Il devait reconnaitre son état de faiblesse actuelle. L'espace d'un instant, la pensée d'un vampire vint perturber son avancée et il manqua de nouveau de tomber. Il se serait d'ailleurs retrouvé par terre si l'inconnue ne le soutenait pas. Il avait entendu tellement d'histoires sur les vampires et leur soif de sang, sans jamais en rencontrer qu'il en avait peur. C'était des histoires que l'on racontait chez lui pour effrayer les enfants et leur défendre de sortir la nuit mais, il avait appris au cours de ses années de service à l'Oracle qu'ils existaient vraiment et même qu'il y en avait sans doute à Targatt. Cette pensée l'effrayait un peu il devait l'admettre. Du moins, ça l'effrayait puisqu'il était en train de perdre du sang. Il n'avait pas très envie de faire vider.

Marquant une pause, la respiration un eu haletante, il ferma les yeux quelques secondes. C'était n'importe quoi. Déjà il ne mourrait pas, pas tout de suite du moins, et pas sans avoir donné son message. Après, peu lui importerait. Vampire ou pas, il n'y en avait pas là devant lui et c'était tout ce qui comptait. Le message prévalait. Re concentré sur sa tâche, il écarquilla les yeux de surprise et d'incompréhension en entendant la proposition de la jeune femme qui l'accompagnait.

"Non."

Une réponse catégorique, énoncée froidement et fermement, montrant sa résolution.

"A moins que vous ayez un sort de soin instantané, le message doit être délivré le plus tôt possible. Mes blessures peuvent attendre. Je vous assure."

Sans attendre davantage, il continua sa lente marche. Il continuerait avec ou sans elle de toute façon, même si il devait admettre que son aide serait vraiment appréciée.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Dim 22 Jan - 18:09
Invité
Soupirant de dépit, elle secoua la tête.

"Comme vous voudrez. Essayons de trouver un protecteur. J'ignore encore où est le quartier général du Protectorat mais je pense qu'en allant sur la grande place quelqu'un pourra nous renseigner...Ou qu'il y aura une direction d'indiquée."

Si elle avait effectivement bien visité aujourd'hui, elle n'était pas sûre du tout de pouvoir retrouver son chemin parmi toutes les rues, ruelles, artères et autres cul-de-sac divers et variés. Ce n'était pas encore un dédale et elle ne doutait pas pouvoir s'adapter et retenir la disposition des rues au final mais pour le moment c'était peine perdue.

Tentant de se souvenir par où passer, elle choisit l'option la plus censée : Rester sur la rue principale en espérant déboucher au bon endroit, ou de voir quelqu'un qui saurait l'aiguiller.

"Dites moi si vous voulez que je ralentisse."

Après une seconde, elle reprit la parole, incapable de se taire plus longtemps.

"Qu'est ce qui vous a fait ces blessures ? Elles paraissent récentes pourtant...Si elles le sont autant que je le soupçonne, vous étiez déjà sur les terres de Targatt... "

Il lui paraissait étrange, mais pas impossible par les temps qui couraient, qu'il se soit fait attaquer dans les environs... Aussi, pour sa propre sécurité également elle préférait avoir un maximum d'informations. Lui demander quel était le précieux message, bien qu'elle en meurt d'envie, ne l'aurait fait passer que davantage pour une personne suspecte, elle se retiendrait donc, autant qu'elle le pourrait.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Joshua Weller
Protecteur - Mage 4e ordre
Race : Humain
Pouvoirs : Volonté et Bouclier
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 22 Jan - 21:34
Avec soulagement, elle accepta de l'aider. Le Protectorat de la Cité n'était pas ce qu'il attendait mais c'était déjà un premier pas. Si ils arrivaient jusque là. Dans sa chance d'avoir trouvé quelqu'un qui veuille lui venir en aide, il avait du tomber sur une des rares personnes qui connaissaient aussi bien la Cité que lui, à savoir pas du tout.

Il acquiesça doucement à ses paroles. Il espérait vraiment qu'ils trouveraient rapidement. Il ne se sentait pas complètement mourant mais pas au mieux de sa forme non plus. Une main sur sa blessure, il laissa la jeune femme le soutenir un peu plus.

Elle reprit la parole et le questionna. Il haussa un sourcil suspicieux avant de reconnaître que pour une nouvelle arrivante qui peut-être fuyait elle-même les conflits, apprendre qu'ils arrivaient jusque là n'était pas la meilleure des nouvelles. Il prit une inspiration avant de reprendre la parole doucement, la voix tendue autant par la douleur de l'effort et de sa blessure que celle du souvenir douloureux dont il s'agissait.

" Ce sont nos propres soldats qui nous ont attaqué..."

Les sourcils froncés, on sentait clairement l'incompréhension sous-jacente dans sa voix.

" J'étais... Nous étions les défenseurs de l'Oracle. Elle nous a averti qu'un coup d'état était imminent mais le temps d'arriver à Arakis, c'était trop tard. C'est notre propre armée qui nous a attaqué !"

Sa voix s'était faite plus dure, de même que son visage. Nul besoin de lire dans les pensées pour comprendre la rancœur qu'il éprouvait à leur égard.

" Un des nôtres nous a trahis et... Ils ont anéantis notre division. L'Oracle a péri alors que nous franchissions la frontière. Elle m'a remis le message à ce moment là."

Instinctivement sa main se déplaça vers sa poche pour sentir le cristal. La sensation rassurante du morceau étrange que l'Oracle lui avait confié affermit encore davantage sa résolution, si c'était possible.
La voix tremblante, il termina son récit.

" J'ai été poursuivi dans une forêt. C'est surtout en la traversant que j'ai été blessé... Par les troupes que je trouvais sur mon chemin... J'ignore comment j'ai finalement réussi à m'extirper de là."

Il se rappela vaguement avoir vu l'ombre de bêtes sauvages attaquer certains gardes dont les cris résonnaient encore à ses oreilles. Il ne le mentionna pas cependant. Ne comprenant pas lui-même ce qu'il s'était passé.

" Je ne crois pas avoir été suivi ni qu'ils oseraient venir. Targatt est connu pour sa grande puissance... Ce serait suicidaire d'envoyer l'armée ici immédiatement après un coup d'Etat... Toutefois... Vous comprenez j'espère la nécessité de transmettre ce message au plus vite, quoi qu'il contienne..."

Un gémissement de douleur franchit finalement ses lèvres. Les sons lui parvenaient comme étrangement fluctuants et sa vision se troublait.
Il s'arrêta quelques secondes, inspirant longuement pour tenter de faire passer le malaise qui arrivait. Pour éviter qu'elle ne remarque sa faiblesse, il reprit pour détourner son attention.

"Je m'appelle Joshua Weller. Et vous ?"

Il ne put entendre sa réponse, tombant inconscient avant même de toucher le sol.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Dim 22 Jan - 22:55
Invité
Irine écouta le discours du soldat avec une pointe de regret. Peut-être n'aurait-elle pas du lui demander. Elle s'était attendue à une réponse vague mais en fait il lui racontait vraiment. Ce qu'elle appréciait puisque ça répondait à ses autres questions d'office, mais les souvenirs étaient encore vivaces. A priori il ne s'était passé que quelques heures depuis qu'il était entré sur le territoire de Targatt. Ca faisait donc à peu près autant de temps qu'il saignait. Ce n'était guère étonnant qu'il ne tienne plus debout.

Elle tenta de raffermir sa prise sur le bras et l'épaule du soldat qu'elle faisait passer derrière son cou pour l'aider à marcher. Il était plus lourd qu'il en avait l'air. Ou peut-être était-ce son armure qui pesait le plus lourd ? En tout cas, Irine et lui avançaient doucement, oui, vraiment très lentement mais au moins avançaient-ils.

En résumant, il avait tout perdu : Son supérieur, ses amis, collègues et avait même été trahit. Son histoire aurait pu faire un bon roman, plein de rebondissements. Mais ce n'était pas vraiment le moment de plaisanter. Elle comprenait bien mieux l'obstination avec laquelle il voulait délivrer le message au lieu de se soigner et de se reposer un peu.

Elle respecterait son choix et l'aiderait comme elle pourrait. Si personne ne l'avait suivi c'était déjà une très bonne chose. Elle avait gardé le silence durant tout le temps qu'il racontait, pour ne pas rajouter à sa peine mais également parce qu'elle ne savait pas quoi dire il fallait l'admettre. Finalement, elle répondit à sa question muette en tentant d'adopter un souriez bienveillant et rassurant.

" Je comprends bien mieux votre obstination. Je vous aiderai comme je le pourrai. Allons trouver ce Protectorat."

Le jeune homme laissa échapper un gémissement alors qu'elle allait tenter d'accélérer le mouvement. Elle le sentit ralentir puis s'arrêter et suivit le mouvement alors qu'elle sentait le poids de l'homme se faire soudainement plus pesant.

Il lui demanda son nom en lui révélant le sien mais alors qu'elle ouvrait la bouche pour répondre, elle le sentit partir à le renverse de tout son poids. Prise au dépourvue, elle agrippa ce qu'elle pouvait de lui pour tenter de ralentir sa chute et fit en sorte qu'il ne se cogne pas trop lourdement la tête par terre.

Irine s'agenouilla à ses côtés et regarda sa cage thoracique se soulever faiblement. Au moins respirait-il encore... Pour le moment. Elle souleva la tunique pour tenter de voir la blessure mais ne le put. Pour cela il aurait d'abord fallut lui retirer l'armure et ses vêtements et elle ne se voyait pas le faire en pleine rue. Se relevant, elle tenta de le soulever pour le porter/trainer jusqu'à chez elle mais après une trentaine de minutes d'efforts en n'ayant avancé que d'une rue, elle dut se rendre à l'évidence : Seule c'était peine perdue.

Se repérant, elle se rappela une boutique non loin qui, faute d'être ouverte, avait un adorable gérant qui ne manquerait sans doute pas de l'aider. Abandonnant le soldat quelques minutes dans l'espoir d'aller chercher de l'aide, elle revint bredouille. Personne n'avait répondu à ses appels, et ça avait été la même chose aux trois portes qu'elle avait essayé au hasard. Etait-ce le quartier qui voulait ça ? Ou était-ce normal ici ? Elle l'ignorait mais elle se retrouvait avec un poids mort, et aimerait éviter autant que possible qu'il ne le devienne vraiment.

Retournant auprès de Joshua, dont elle connaissait enfin le prénom, Irine s'agenouilla et tenta de le réveiller pendant de longues, très longues minutes.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Joshua Weller
Protecteur - Mage 4e ordre
Race : Humain
Pouvoirs : Volonté et Bouclier
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 23 Jan - 16:16
Le soldat s'était laissé emporter par l'épuisement sans même s'en rendre compte. Il avait pensé que sa seule volonté suffirait mais ça n'avait pas été le cas, de toute évidence. Étendu sur le sol, inconscient, son visage était crispé par les images qui défilaient devant lui. Ce n'était pas sa vie, juste une parcelle. Les derniers évènements défilaient devant ses yeux, chaque coup, chaque soldat tombé rendant encore plus difficile la réalité.

Finalement, il s'éveilla en sursaut. Il était toujours dans la rue à ce qu'il semblait, la jeune femme était également encore avec lui. Il n'avait pas l'impression d'être "parti" longtemps mais il se sentait peut-être un tout petit peu mieux. Peut-être avait-il juste eu besoin d'une sorte d'assimilation forcée. Se rappelant ses dernières paroles à lui comme à elle, il se rendit compte qu'il s'était évanoui au beau milieu d'une phrase.

Se redressant avec précaution, son teint pâle avait retrouvé un peu de couleur.

"Je suis désolé... J'ai... " Il indiqua le sol d'un signe de tête. "Longtemps ?"

Finit-il par demander. Ne sachant plus si il avait eu le temps de se présenter comme il en avait eu l'intention au début, pour de mauvaises certes mais tout de même. Il reprit en s'appuyant contre le mur d'une main, le temps que l'équilibre revienne.

"Je ne suis pas sur d'avoir eu l'occasion de me présenter en bon et du forme. Vous pouvez m'appeler Joshua. Joshua Weller."

En testant son équilibre qui allait mieux, il se rendit compte qu'il n'était plus au dernier endroit dont il se souvenait avant son évanouissement. Pourtant il n'y avait personne autour de lui hormis la jeune femme. Elle devait avoir essayé de le porter. Il rosit légèrement à cette idée et finit par tendre la main à la jeune femme.

"Et vous ?"

Lui demanda-t-il avec un sourire amical.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Oracle
Personnages non joueurs récurrents
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 23 Jan - 17:04
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


- RÄBIEL -



Il était arrivé une petite heure plus tôt, profitant de l'obscurité pour pénétrer la Cité sans être repéré, laissant à Krall le soin de perturber les choses. Lui préférait passer inaperçu, autant que possible du moins. Juste le temps de pouvoir remplir sa première mission au moins. Il devait retrouver le soldat d'Arakis et le tuer, après s'être assuré que le message n'avait pas été délivré. Auquel cas il aurait davantage de meurtres à perpétrer.

Il avait quadrillé une partie de la Cité de Targatt en vain, n'ayant trouvé personne et avait même fait une incursion discrète mais rapide auprès du guérisseur de la ville. Mais il n'était pas là. Avec ses blessures il devait forcément avoir eu besoin de soin, et se déplacer plus difficilement. Alors que Räbiel commençait à croire qu'il était parvenu à se réfugier chez quelqu'un, il entendit des voix dont une consonance qui lui rappelait énormément le prénom du soldat.

Grimpant sur le toit, il s'approcha assez pour voir en contrebas de qui émanaient les voix. Une femme, a priori insignifiante mais il faudrait qu'il fasse attention, au cas où. Et le soldat. Retirant son masque, il se permit un large sourire. La chance lui souriait cette nuit.

Se laissant tomber en avant, il atterrit devant les deux humains. Tendant la main devant lui vers Irine il lui envoya une violente décharge électrique pour qu'elle ne les gène pas pendant les "négociations". Un battement de cils plus tard, il avait plaqué Joshua Weller contre le mur, une main fermement plaquée sur sa gorge qu'il tenait fermement, sans trop serrer pour le moment.

"Où est le message ?"

Demanda-t-il doucement tout en saisissant le poignard qui logeait à sa ceinture pour aller chatouiller la blessure ouverte dans le flanc du soldat.
Enfonçant avec une infinie lenteur la pointe de la lame dans la blessure, tâchant davantage sa tunique alors qu'une douce odeur remontait au nez de l'incarnat : Une odeur de sang et de peur.

"Je peux aussi lire tes pensées et apprendre toutes tes failles. A moins que tu ne répondes directement."

Le plus facile aurait été de le mettre KO et de prélever les souvenirs à la source avant d'effacer son attaque de son esprit, ou avant de le tuer, tout simplement. Mais il avait vraiment contrarié sa maîtresse et méritait une punition exemplaire. Et puisque les rues étaient désertes, autant en profiter pour s'amuser un peu avec lui. A moins qu'il ne coopère directement... Mais Räbiel espérait qu'il refuserait. Ca faisait longtemps que sa maîtresse ne lui avait confié une tâche aussi amusante que ne l'était une traque, il comptait donc bien en profiter tout en satisfaisant Ayomi au passage.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Mar 24 Jan - 14:51
Invité
La jeune femme fut rassurée de constater qu'il se réveillait. Lui souriant, elle l'aida à se relever mais ne daigna le lâcher qu'après s'être assurée qu'il tenait bel et bien sur ses jambes. Combien de temps était-il resté évanoui ?
Irine leva les yeux vers le ciel, scrutant la position de la Lune.

"Une trentaine de minutes je pense..."

Elle regarda aux alentours. Toujours personne dans les environs. Elle ne pensait pas voir un jour un quartier aussi désert. Elle ignorait si c'était la Cité qui voulait ça ou si c'était exceptionnel. Peut-être les disparitions récentes commençaient-elles à faire peur.

Finalement, Joshua se présenta de nouveau. Irine émit un léger rire, cristallin avant de le rassurer.

"Vous veniez de me révéler votre nom lorsque vous vous êtes évanoui. Néanmoins, j'ai enfin l'opportunité de me présenter officiellement. Je m'appelle Irine Spark. Enchantée."

Lança-t-elle joyeusement tout en lui indiquant de reprendre son chemin pour espérer un jour atteindre le Protectorat. Elle n'eut pas le temps de poursuivre la discussion qu'un inconnu atterrit littéralement devant eux. L'instant suivant, une vive douleur la saisit, ses muscles se tétanisèrent. Le souffle court, elle tenta de retrouver ses esprits. Elle se rendit compte à ce moment là seulement qu'elle était à terre. Elle avait l'impression que son esprit virevoltait en tout sens. Elle tenta de faire un mouvement mais en fut incapable. Levant légèrement la tête, elle entrevit de manière floue l'inconnu menacer Joshua, puis, tout fut noir. Elle était tombée inconsciente.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Joshua Weller
Protecteur - Mage 4e ordre
Race : Humain
Pouvoirs : Volonté et Bouclier
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 26 Jan - 13:03
Le jeune soldat était rassuré de constater de ne pas s'être évanoui davantage de temps mais restait rose de honte d'avoir laissée la jeune femme toute seule se débrouiller avec son corps inerte. Elle était même parvenue à le trainer sans doute sur quelques mètres. Avec son poids initial en plus de l'armure, c'était déjà une prouesse.

La jeune femme blonde lui indiqua qu'il s'était déjà présenté deux fois. Hé bien... Il n'avait donc pas rêvé. Elle répondit en lui donnant son propre nom et prénom. Irine. C'était un prénom qu'il n'avait jamais entendu mais dont il appréciait déjà la consonance. Avec un sourire, il lui dit à quel point il était enchanté de faire sa connaissance. Alors qu'ils reprenaient leur chemin, un type tomba du ciel, prenant le duo par surprise.

A la vitesse de l'éclair, l'inconnu dégagea violemment Irine qui retomba plus loin. Joshua tenta de dégainer l'épée qui pendait toujours à sa ceinture mais il ne put qu'effleurer sa garde. L'inconnu était trop rapide, il l'avait déjà plaqué au mur derrière eux.
Rouvrant les yeux après le choc, il constata qu'il était fermement maintenu collé au mur, et que ses pieds ne touchaient presque plus le sol. Trop fermement d'ailleurs sa force était incroyable.

L'inconnu lui demanda où était le message. C'était... Ce qu'il redoutait le plus. Son teint pâlit soudain, la peur reprenant le dessus, mais sans pourtant altérer sa volonté de protéger le précieux message.
Joshua garda fermement le silence. Déjà parce qu'il ignorait quoi dire pour se débarrasser de lui, ensuite parce qu'il doutait que, quoi qu'il puisse inventer, ce soit suffisant pour qu'il ne blesse pas Irine, et ne le tue pas lui.

Il devait avoir été trop lent cependant à réagir car il sortit un couteau pour jouer avec la plaie rouverte, arrachant un gémissement de douleur au jeune soldat. Joshua tenta de lui assener un coup pour se défaire de l'emprise et de se concentrer assez pour le repousser en se servant de la force de son bouclier mais l'inconnu venait de commencer à enfoncer avec lenteur la lame dans sa blessure, l'empêchant de se concentrer pour développer son pouvoir. Il aurait jurer qu'il agrandissant la plaie. Des gouttes de sueur perlèrent sur son froid, les sueurs froides tant de douleur que de peur n'arrangeant rien du tout.

Le soldat avait plaqué ses mains sur le bras de l'incarnat, tentant de le faire lâcher son couteau, mais en vain. Joshua tenta de retenir un cri de douleur mais il franchit ses lèvres malgré lui, retentissant dans la rue déserte. Il n'entendit pas tout ce que la créature, car il n'existait aucun homme comme l'être face à lui- tant la douleur le submergeait mais le peur qu'il comprit lui fit l'effet d'une décharge. Lire ses pensées ?! Ce serait une véritable catastrophe. Il devait absolument faire quelque chose ! Mais dans l'immédiat il ignorait quoi.

Feignant la plus grande panique, il prit la parole d'une voix rauque et plus faible qu'il ne l'était en réalité.

"C'est... C'est trop tard. Je l'ai donné à un protecteur... "

Il fit mine d'essayer de reprendre son souffle et de ne pas s'évanouir de nouveau.

"Il est déjà en route..."

Il jeta un bref coup d’œil vers Irine, toujours au sol visiblement inconsciente. Joshua espérait qu'elle ne soit pas morte. Reportant son attention sur la menace, l'urgence de la situation avait au moins le mérite de le maintenir éveillé.

"Vous pouvez encore le rattraper... Je pense."

Il devait absolument lui laisser croire qu'il coopérait, juste ce qu'il fallait pour ne pas mourir et ne pas compromettre le message et son porteur, lui-même. Mais il devait se rendre à l'évidence, c'était du bluff car il était incapable de quoi que ce soit pour le moment.
Discrètement, il tenta d'atteindre son épée. Faire une diversion lui laisserait peut-être le temps de déployer son bouclier et le tenir assez à distance, du moins le temps nécessaire pour qu'on leur vienne en aide, ou que Joshua trouve une solution.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Oracle
Personnages non joueurs récurrents
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 27 Jan - 12:33
- Räbiel -



L'incarnat adorait l'odeur de la peur chez les humains. Ca lui faisait l'effet d'un enivrant parfum et lui garantissait qu'il avait le dessus également. Le plus souvent, l'odeur corporelle que les humains émettaient à ce moment où la peur bloque toute pensée, changeait d'un individu à l'autre et au fil du temps, Räbiel avait appris à les dissocier. Elles en révélaient pas mal sur l'individu en question par l'intensité déjà mais pas seulement. L'odeur du soldat qu'il tenait entre ses griffes en disait moins que ce qu'il avait escompté. Oh, il avait bel et bien peur c'était plus qu'un fait. Mais malgré cela il n'avait encore atteint la terreur qu'il inspirait pourtant le plus souvent aux mortels. Soit celui-ci était dévoué corps et âme à sa mission, soit il était complètement débile. Parfois, l'un n'excluait pas l'autre...

Räbiel avait très conscience que pour un soldat loyal comme ça avait l'air d'être le cas, il y avait peu de chances qu'il coopère mais il appréciait leur laisser l'illusion d'une chance de survie. Actuellement, l'odeur du sang recouvrait sans mal l'odeur de la peur et c'était vraiment dommage, mais ça pouvait encore changer.

Alors qu'il continuant d'enfoncer le couteau dans la plaie rouverte du jeune homme, ce dernier tenta de le faire lâcher prise. C'était adorable, ou pitoyable, il ne savait pas trop où était la limite entre les deux. Quoi qu'il en soit, ça ne servit à rien et peu après il lâcha un cri de douleur. Il paraissait extrêmement faible et si il en croyait le peu qu'il avait entendu de sa conversation avec la fille, il s'était déjà évanoui un peu plus tôt. Il y avait de fortes chances que ça ne tarde pas à recommencer vu le sang qu'il perdait e continuerai à perdre -Räbiel s'en assurerait-. Il fallait juste veiller à ce qu'il ne meure pas avant qu'il ait pu récupérer l'information dans son petit cerveau.

Finalement, il daigna répondre à sa question. Räbiel haussa les sourcils d'un air peu convaincu. Aurait-il vraiment pu avoir le temps de le faire ? Oui. Cependant, la Ville n'aurait sans doute aps été aussi calme déjà si le message avait été "vu", et sans doute auraient-ils pris soin de le soigner plutôt que de le laisser errer dans les rues. Les protecteurs de la Cité de Targatt étaient connus pour leur bienveillance après tout. C'était donc un mensonge. Dans tous les cas, il s'en assurerait.

L'incarnat lâcha la gorge de Joshua et tourna une seconde la tête vers Irine, toujours inconsciente, puis vers les ruelles. Finalement il considéra gravement le soldat.

"Tu as raison sur un point. je peux encore l'attraper."

Sans laisser le temps à Joshua de comprendre le sens de ses paroles, il tourna sans ménagement le couteau dans la plaie avant de le retirer avec brusquerie, libérant un flot de sang. Profitant de sa faiblesse, il lui assena un coup de pieds dans la mâchoire. Une fois au sol, Räbiel prit le temps d'essayer le couteau sur les vêtements du soldat avant de le ranger à sa propre ceinture. Se plaçant au-dessus de Joshua, il plaça ses mains de part et d'autres de sa tête, sur ses tempes avant d'activer son pouvoir et de pénétrer son esprit. C'était toujours plus facile quand la cible était KO mais Räbiel adorait ressentir leurs émotions quand ils étaient encore conscients, car ils se rendaient ainsi parfaitement compte de ce qu'il faisait.

Plongeant dans sa tête, il partit des évènements récents pour remonter jusqu'au moment où il y avait trace du message. Ce n'était pas très difficile en fait, il était omniprésent dans les pensées du petit soldat. Il lui suffisait de quelques secondes pour remonter les souvenirs, sa capacité d'analyse allant de paire avec son pouvoir de vitesse et d'électricité. D'ailleurs, on pouvait voir de petits arcs électriques parcourir ses mains, électrisant un peu Joshua au passage.  

Finalement, il arriva là où il voulait. l'image était claire, la pensée aussi, il avait manqué de perdre le message et l'avait simplement rangé dans sa poche. C'était incroyable de naïveté mais ça faciliterait les choses pour Räbiel. Puisque Joshua n'était pas encore évanoui, il voyait à quel souvenir il s'était stoppé, comprenant qu'il savait où était caché le message.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Alrost
Capitaine du Protectorat - Archimage
Age du personnage : 636
Race : Hybride
Pouvoirs : Téléportation, télékinésie, feu noir et forme démon
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 27 Jan - 20:00
Cela faisait deux jours que Alrost était arrivé à Targatt et dès sa première soirée de veille, il avait eu affaire à une démonstration de violence d'un jeune de l'académie. Il avait passé la journée à poursuivre sa prise de repaire, profiter d'un bon repas dans un petit restaurant qui ne payait pas de mine, mais qui lui servit des délices. On lui avait remis l'uniforme de Capitaine des protecteurs. Tenue réglementaire qu'il avait bien l'intention de porter...de temps en temps. Après un bon repas à base de légumes et de cuisse de chevreuil, il se décida à veillé dans les rues de la ville. Le temps passait et les rues se vidaient peu à peu jusqu'à qu'il n'y ai finalement plus un chat. Sauf peu-être le chat tigré que Al apercevait au bout de la rue.

Au détour d'une ruelle, il ressentit des émanations magiques hostiles à proximité. Se téléportant d'un toit à l'autre afin d'en localiser la source, il ne tarda pas à trouver sa destination. Une femme inconsciente et un homme aux prise d'un autre semblant user d'électricité.
*Génial...Un peu d'action * Al n'aimait pas propager le mal et la terreur, mais il aimait combattre. Un peu paradoxal mais que vous voulez-vous. La psyché des vivants est un domaine compliqué.

Ni une ni deux, il sauta en direction de l'incarnat et  bien avant d'effleurer le sol il l'éjecta violemment à plusieurs mètres contre le mur d'en face. Son arme sous une pression télékinétique, s'enroula sur elle même devenant inoffensive. Du moins pas plus qu'un bout de métal.

Le semi démon fit volte face plus vite qu'il n'était apparu et sa vision confirma la gravité de la blessure de celui qui de toute évidence était un soldat d'un royaume lointain que Alrost connaissait pour y avoir vécu par le passé.
Mais pas le temps d'y penser maintenant. Il apposa sa main en direction de la blessure et psalmodia rapidement
-Arani teoum Kéri  

Il ne prit pas le temps d'expliquer au blessé ce qu'il venait de faire, il se rendrait compte bien assez vite que son sang arrêtait de couler. Bien qu'il n'était pas expert en magie de guérison, le capitaine du protectorat -tel que sa tenue en témoignait- aurait pu faire plus mais il n'avait surtout pas le temps. Un être hostile  qu'il fixa sévèrement n'allait pas tarder à se redresser si ce n'était pas déjà fait.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Joshua Weller
Protecteur - Mage 4e ordre
Race : Humain
Pouvoirs : Volonté et Bouclier
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 27 Jan - 20:53
Il fallait absolument que la créature face à lui croit à ce qu'il venait de dire, il devait gagner du temps et... activer son bouclier. Joshua espérait pouvoir l'étendre jusqu'à Irine pour la rejoindre. Il irait ensuite les mettre en sureté -elle et le message-, si il parvenait jusqu'à cette étape.

L'incarnat lâcha sa gorge et Joshua prit une profonde inspiration. La pensée que c'était plutôt une bonne chose lui traversa l'esprit. Après tout, l'individu avait soudain l'air de peser le pour et le contre et son regard rouge semblait perdu vers les rues adjacentes.
Finalement ce dernier lui confirma qu'il pouvait effectivement encore rattraper le messager. Joshua ne comprit qu'après avoir vu une lueur malveillante dans le regard de l'incarnat qu'il ne s'était finalement pas laissé tromper comme tant espéré.

La douleur le submergea soudain. Lui qui avait pensé être en souffrance les secondes précédentes, le présent lui envoyait finalement un message contradictoire. Le supplice était tel que Joshua manque de peu de défaillir, sa conscience vacillant dangereusement, comme le monde autour de lui d'ailleurs. Lorsqu'il retira enfin la lame de sa chair, le flot de sang finit d'achever ses résolutions. Tombant à genoux, il n'eut pas le temps de se protéger qu'un coup de pied dans la mâchoire termina de l'étaler, sa tête allant rencontrer le sol plus vite qu'il ne l'aurait souhaité. Heureusement, il souffrait déjà au niveau de la blessure faite au couteau tant qu'il ne sentit qu'à peine sa tête.

Dépouillé de ses dernières forces, il entrevit malgré sa vue troublée l'incarnat essuyer le couteau imbibé de Joshua sur ses vêtements, tâchant davantage sa tunique qui ne ressemblait plus à grand chose. L'incarnat se plaça au-dessus de lui et apposa ses mains sur ses tempes. Joshua malgré le brouillard qui s'était emparé de son esprit, sentit clairement une autre conscience pénétrer la sienne. Les yeux écarquillés d'horreur à l'idée de ce qu'il allait découvrir, le jeune soldat tenta de faire un geste mais il était tétanisé par les images qui défilaient devant ses yeux. Finalement, la succession s'arrêta net. La dernière image visible étant celle où Joshua avait mis le cristal contenant le message dans sa poche.

*Non !* Si il avait hurlé mentalement, aucun son n'était sorti de sa bouche.

Alors qu'il voyait déjà sa fin arriver, l'être qui se tenait au-dessus de lui fut soudainement éjecter plus loin. Joshua ne remarqua qu'à ce moment là une autre personne. Bien que floue, Joshua comprit rapidement que la tâche qu'il voyait devait être la tignasse du nouveau venu, qui venait de le sauver.

*C'est le rassemblement des cheveux blancs...* Ne put-il s'empêcher de penser avant de se rendre compte que ses forces avaient arrêté de s'envoler comme neige au soleil.

Un bref coup d’œil vers sa blessure lui apprit que le saignement avait cessé. Se sachant parfaitement incapable de tenir debout, il eut enfin l'occasion de prendre les quelques secondes nécessaires au développement de son bouclier qu'il étendit jusqu'à Irine, gisant à deux mètres de lui.
Roulant doucement sur le côté, il finit par réussir à s'asseoir. Adressant un regard fatigué à l'inconnu qui venait de le sauver, il lui adressa un infime sourire.

" Merci..." Il avait pensé le prononcer clairement mais ça n'avait été qu'un souffle.

Posant machinalement la main sur la poche censée contenir le si précieux cristal, ses yeux s'écarquillèrent d'étonnement d'abord puis d'un mélange de peur et de colère. Il avait disparu. Redressant vivement la tête, il scruta l'incarnat en dehors de son bouclier.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Oracle
Personnages non joueurs récurrents
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 28 Jan - 12:19
Il avait mit quelques secondes à peine à trouver ce qu'il cherchait dans l'esprit de l'humain. Ca n'avait pas été trop difficile, c'était tellement important pour lui que c'était comme si il avait mis une route fléchée vers ce moment. Räbiel n'avait eu qu'à la suivre. Avec délice il lui avait fait comprendre qu'il savait. A la vitesse de l'éclair, il tendit le bras vers la poche du jeune soldat. Sans trop savoir comment, il sentit un choc le repousser violemment et alla s'écraser lourdement dans le mur derrière lui. Il y resta une bonne seconde le temps de comprendre ce qu'il s'était passé. Ce ne fut pas difficile en fait. Un autre type avait débarqué pour s’immiscer entre lui et Joshua. Il était même en train de le soigner.

Faisant face à l'inconnu, il analysa rapidement ce qu'il percevait de son aura. Non humain. Comment avait-il pu lui tomber dessus aussi vite ? Il était juste apparu de nulle part. Si ça avait été de la vitesse, Räbiel aurait été en mesure de détecter ses émanations magiques plus tôt, même plongé dans l'esprit de quelqu'un. Une téléportation ? Peu probable, ce pouvoir était d'une rareté étonnante. Quant à la force avec laquelle il l'avait éjecté, l'incarnat savait exactement de quoi il s'agissait pour l'avoir vu plus d'une fois en action. Télékinésie. C'était pénible, surtout si il s'avérait savoir comment l'utiliser pur un maximum d'efficacité. Mais ça n'avait pas l'air d'être le cas. Et puis... Peu importait dans le fond, il avait déjà gagné.

Un infime sourire germa sur ses lèvres alors qu'il se relevait. Alors il y avait bien des Protecteurs dans le coin en fin de compte. Räbiel avait commencé à sérieusement en douter vu qu'il n'en n'avait presque pas vu durant sa "course". Il avait parcouru rapidement la majorité des rues de la ville dans l'espoir de retrouver Joshua. Il avait bien vu deux ou trois patrouilles mais pas beaucoup plus. Il s'était même demandé pourquoi Ayomi ne prenait pas la Cité tout de suite vu la peu de défenses qu'elle semblait avoir au premier abord.

Et finalement, il avait retrouvé ses cibles : Le cristal contenant le message et Joshua. Ses ordres étaient clairs et Joshua méritait vraiment de mourir pour avoir causer à sa maîtresse autant de tourments. Mais heureusement, Räbiel était là maintenant et l'aiderait. Il avait toujours accomplis ses missions jusque là et aujourd’hui encore ça ne changerait pas.

Joshua venait de comprendre si on en jugeait par son regard. Räbiel avait tout juste eut le temps de se saisir du cristal avant d'être repousser. Ouvrant le poing, il montra le cristal qu'il tenait dans le creux de sa paume avant de le broyer entre ses doigts. Des effluves magiques s'envolèrent, un murmure ressemblant vaguement à la voix de l'Oracle d'Arakis s'évaporant dans les airs. Le cristal était redevenu une simple coquille vide. Le message était détruit.

Une bonne chose de faite, il ne lui restait plus qu'à s'occuper rapidement de Joshua, si il en avait la possibilité. Son ordre avait été de tuer Joshua surtout car Ayomi pensait qu'il connaissait le contenu du message mais pour avoir été dans son esprit, Räbiel savait que ce n'était pas le cas. Le secret de sa maîtresse était sain et sauf et c'était justement ça qui comptait le plus. Pour faire "bien" l'incarnat espérait pouvoir tuer Joshua cette nuit aussi mais, il était partagé. Après tout, ce n'était  pas lui qui était devait attirer l'attention des protecteurs... Lui avait d'autres choses à faire. Peut-être vaudrait-il mieux qu'il parte maintenant ?

Laissant tomber les morceaux du cristal brisés, il décida de se laisser un essai. Une tentative qui lui permettrait de voir ce qui était le mieux pour sa maîtresse et de comprendre de quoi était capable celui qu'il avait en face.

L'incarnat était une personne prudente, prévoyante et intelligente. Il ne se lancerait pas dans un vrai combat sans en connaître la majorité des paramètres et sans avoir prévu plusieurs portes de sortie - et encore moins sans en avoir reçu l'ordre-.

Sans prévenir, le corps de l'incarnat fut parcouru d'éclairs. Ca lui permettait d'éviter qu'on l'attaque au contact et boostait tous ses réflexes notamment. En un battement de cils, l'incarnat s'était déplacé de l'autre côté du bouclier -aussi rapidement qu'une téléportation bien maitrisée en fait-, il mettait ainsi une petite distance entre lui et le Protecteur, juste pour lui laisser le temps de voir venir et de comprendre ses déplacements. Son but restait Joshua, et l'incarnat plaqua les mains sur le bouclier que l'humain avait généré, envoyant ses éclairs le parcourir pour tenter de le briser. Si il n'y avait pas eu le Protecteur, Räbiel se serait contenter de vibrer à la fréquence de la magie qui l'empêchait de passer pour entrer en résonance avec et entrer dans le bouclier. Mais les quelques seconde de concentration que ça lui demandait risquaient fort de lui être fatales face à un Protecteur, surtout dont il ne connaissait rien. Aussi préféra-t-il se contenter d'essayer de le briser tout en gardant son attention fixée sur le non-humain, prêt à toute éventualité. L'électricité présente fait vrombir l'air autour d'eux preuve de leur puissance -bien qu'il ne mette pas tout histoire de se garder une réserve.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Lun 30 Jan - 21:07
Invité
Irine s'était pris un sacré choc, non pas que le coup en lui-même était puissant mais l'éclair en revanche l'avait bien secouée. Tellement d'ailleurs pour elle qui n'avait jamais rien combattu et qui n'avait jamais subi aucun coup, qu'elle s'était évanouie presque immédiatement.

Cala faisant de longues, très longues, secondes maintenant, qu'elle était au sol quand enfin elle se mit à cligner des yeux, récupérant ses facultés petit à petit. Le voile sur ses yeux se levait tendit qu'elle sentait son corps, enfin certaines parties plus que d'autres. par exemple elle avait l'étrange sensation d'avoir mal au ventre -là où elle s'était pris le coup- mais la douleur lui paraissait comme retenue, comme engourdie. Sans doute était-ce là la "bénéfice" de l'électricité et tant mieux soit dit en passant car elle pouvait dire à présent qu'elle détestait souffrir, d'une quelconque manière que ce soit.

Elle entendait des sortes de grésillements assez proches et intenses mais ne comprenait pas d'où ça pouvait venir. Puis finalement, elle se souvint : On les avait attaqué, elle et Joshua.
Irine redressa la tête d'un coup pour observer son environnement et découvrir de nombreuses tâches de sang, un Joshua très mal en point mais a priori vivant... Ca paraissant bizarre qu'il le fut encore vu la quantité de sang d'ailleurs et vu l'état de sa blessure, pour ce qu'elle en voyait, le sang devait lui appartenir aussi. Un frisson la parcouru.

Puis, se retournant vers la source du bruit, elle découvrit celui qui les avait attaqué. De surprise comme de peur elle fit un bond en arrière, se remettant sur ses jambes immédiatement...Avant de constater que les éclairs ne l'atteignaient pas. Elle semblait être dans une sorte de champ protecteur. Un bouclier. D'un côté il y avait Joshua et elle. De l'autre, l'assaillant et... Un autre type aux cheveux blancs également. Etaient-ils ensemble ? Sans doute pas vu la manière dont ils se lorgnaient l'un l'autre.

Un éclat sur le côté attira son regard. Vers le sol, en dehors du bouclier. Ca ressemblait à des morceaux de cristaux. Ou... d'un cristal. Comprenant de quoi il s'agissait, les pièces se remettaient en place toute seule, Irine jeta un coup d’œil attristé vers Joshua en franchissant les trois mètres à peine qui les séparaient. Elle posa une main amicale sur son épaule. Elle aurait apprécié être utile pour une fois... Mais Irine n'avait aucun pouvoir digne de ce nom. Et encore moins un pouvoir qui puisse rivaliser avec ceux de celui qui les avait attaqué.

"Je suis désolée..." Murmura-t-elle simplement à la fois en guise d'excuses sincères qu'en guise de sollicitude et d'encouragements.

"Puis-je t'aider?"
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Alrost
Capitaine du Protectorat - Archimage
Age du personnage : 636
Race : Hybride
Pouvoirs : Téléportation, télékinésie, feu noir et forme démon
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 31 Jan - 20:19
L'agresseur brisa bien clairement un cristal qui, selon toute vraisemblance appartenait au soldat d'Arakis, du moins l'avait-il en sa possession. Un messager sans doute. Il sentit par ailleurs que ce dernier établit une barrière de protection, Al n'aurait pas cru qu'il aurais encore la force de faire quoi que ce soit. Certains individus ont de quoi impressionner.

Là, ni une ni deux, l'incarnat - c'est ce qu'il semblait être aux yeux de Alrost- se déplaça à une vitesse fulgurante. Si vite qu'on aurait pu croire à une téléportation. Mais un bon téléporteur ne pouvait être dupé sur ce point, les vibrations magiques étant tout à fait différentes. Aussi, le semi démon se retourna rapidement pour voir cet assaillant tenter de briser la barrière de Joshua dont il ignorait encore le nom. Les options étaient diverses et si le feu noir aurait été ici le plus efficace, il s'agissait là d'un pouvoir qu'il était trop tôt pour révéler. et à priori pas nécessaire malgré la puissance que semble avoir son adversaire. Une intuition plus qu'un résultat d'analyse le mettant en garde qu'il ne dévoilait pas tout son pouvoir.
Aussi fit-il de même! Tendant sa main droite vers le sol en y faisant fluctuer les énergies de la terre, il enveloppa les mains d'une bonne pellicule d'eau et connecta ces deux éléments entre eux . Ainsi, les flux électriques ne pourrait endommager le bouclier puisque conduit par l'énergie aquatique, ils venaient s'éteindre en terre.

Il fallait en finir vite! Même si son sang avait cesser de couler, l'homme avait de toute évidence perdu beaucoup de sang et avait besoin de soin en toute urgence. Aussi devait-il mener ce pitre à terre. Qu'il puisse le mener à ceux qui géraient la justice dans cette ville.

Maintenant qu'il avait soulagé le bouclier , il commanda aux deux éléments invoqué de rester quelques minutes de plus puis passa à la l'attaque, d'une rapide incantation silencieuse dont les mains furent la seule voix, une colonne d'eau jaillit de sous les pieds de l'ennemi qui lui faisait plus ou moins face. Celle ci pris une forme ovoïde qui suivrait sa cible : L'incarnat. Le semi-démon aurait pu passer à cela directement mais avait préférer soulager en priorité le bouclier de la victime. Après tout, s'il comprenait qu'il avait à faire avec un adversaire puissant, il ne pouvait jauger à quel point et sa priorité était de protéger.

Cette masse d'eau dans laquelle l'incarnat se trouvait aurait deux effets. En l'englobant totalement, ses émanations électriques issues du reste de son corps se trouvait également dirigés dans le flux d'énergie terrestre pour y mourir. Aussi se devait-il à présent de trouver de l'air, d'autant que la colonne apparu si vite qu'il était peu probable -à moins de connaître les symboles utilisés par Alrost- qu'il ait eu le temps de respirer.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Joshua Weller
Protecteur - Mage 4e ordre
Race : Humain
Pouvoirs : Volonté et Bouclier
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 1 Fév - 17:36
Joshua gisait à terre, conscient mais mal en point, très mal en point. Si sa volonté lui permettait de générer son bouclier, le protégeant lui mais également Irine, il n'avait cependant la force de faire davantage. Il n'était même pas sur de pouvoir tenir debout et était d'ailleurs toujours prostré dans la position à genoux/assise dans laquelle il s'était trouvé quelques instants plus tôt lorsqu'il avait compris que son agresseur avait le cristal.

Une sorte de sourde terreur s'était emparée de lui, le tétanisant. Ses pensées étaient bloquées sur ce seul fait : Il avait perdu le cristal. Il avait perdu le message. L'Oracle comme les autres, tout avait été fait pour rien, tous étaient morts en vain. Le message était perdu.
Comme pour donner encore plus de poids à ses sombres pensées, l'incarnat -bien qu'il ignore que Räbiel en fut un- le brisa dans son poing. Les volutes de magie, vestiges du message de l'Oracle s'évaporèrent dans les airs comme si ils n'avaient pas existé. C'était terminé, il avait échoué.

Ce n'est que lorsque l'incarnat s'attaqua à son bouclier qu'il revint à la réalité. Ce n'était pas tout à fait terminé. Du moins était-il encore en vie, pour le moment et devait-il conserver quoi qu'il arrive le bouclier, au moins pour Irine. D'ailleurs, elle bougeait enfin. A en juger par ses cheveux blonds en bataile, le choc n'avait pas été tendre même pour elle. Il avait du l'assommer net mais au moins le fait de la voir en vie était quelque chose de rassurant. Joshua se raccrocha à cette idée et le contact de la main de la jeune femme sur son épaule lui arracha un sourire déprimé.

"A moins que tu puisses revenir en arrière, hélas non... Mais merci." Murmura-t-il.

Joshua sentait son bouclier commencer à fluctuer. Ce n'était pas étonnant vu la tonne d'énergie que l'autre déversait sur lui. Il finirait par céder à un moment ou à un autre. Heureusement, il y avait l'autre inconnu qui était sorti de nulle part. Il était intervenu pour les aider et maintenant qu'il avait reprit ses esprits, il pouvait voir à présent, de par son uniforme principalement, qu'il s'agissait en fait d'un protecteur de la Cité. Donc il y en avait bel et bien en fin de compte. Quel dommage qu'il ne soit pas arrivé un peu plus tôt...

Une autre déflagration menaça de faire céder son bouclier. Une goutte de sueur perla sur sa tempe. Sentant qu'il allait perdre le contrôle, Joshua fit reculer Irine, par réflexe surtout plus que par réel égard mais le reste était là. Et finalement, la terre vint recouvrir son bouclier, obstruant en grande partie la vue de ce qu'il se passait au-dehors mais en permettant à Joshua de soulager son bouclier et de garder le peu de forces qu'il lui restait.

A ce moment, un torrent d'eau déferla sur leur ennemi. Pour le peu qu'il pouvait en voir en tout cas on aurait dit que le chat s'était fait avoir par un autre prédateur/défenseur. Il suffoquerait sans doute bientôt et Joshua ne voyait pas comment il s'en sortirait. D'ailleurs il s'en moquait, il préférait savoir cet être mort.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Oracle
Personnages non joueurs récurrents
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 2 Fév - 12:10
L'incarnat sentait la puissance du bouclier faiblir légèrement par moment et osciller. Renforçant ses éclairs, il s'imaginait déjà contempler les corps fumants des humains - et autres créatures- présents. Après tout, défenseur ou pas il était probable qu'il parvienne à les tuer, au moins sa cible et peut-être un dommage collatéral. Tiens d'ailleurs le dommage collatéral était en train de se réveiller, pensa-t-il en voyant l'humaine retrouver ses esprits.

Finalement le protecteur agit, renforçant le bouclier par une couche de terre. Il était donc inutile qu'il poursuive dans cette voie, cette méthode semblait-il avait fait son temps. A peine avait-il cessé pour faire face au non-humain qu'une colonne d'eau déferla sur lui. Bien que l'incarnat n'ait pas vraiment besoin de beaucoup d'air, il n'était que matière après tout et pas un être de "chair et de sang" comme eux, c'était une sensation fort déplaisante que de se retrouver potentiellement pris au piège. Mais le protecteur n'était pas le seul à connaître quelques tours.

Utilisant son pouvoir d'électricité il accéléra la vitesse de vibrations de ses molécules et, traversa simplement le torrent d'eau qui n'avait plus aucune prise sur lui. Pour les observateurs autour de lui, les contours du corps de l'incarnat paraitraient plus flous, comme mal dessinés. L'incarnat ne pouvait cependant pas maintenir à tel état indéfiniment. Déjà car ça le fatiguerait rapidement ensuite tout simplement car il avait bien plus de mal à contrôler sa vitesse dans cet état.

Sortit de la bulle d'eau, Räbiel considéra le protecteur. Il n'avait pas spécialement envie de le combattre. Ou plutôt, ça aurait été intéressant mais ce n'était pas ses ordres. Ce n'était pas à l'incarnat qu'il revenait de faire des vagues dans la Cité. Finalement, il projeta sa volonté dans l'esprit d'Irine. Le bouclier était une chose pratique, mais avec un aussi mauvais degré de maîtrise, il ne retenait que les attaques qui avaient une répercutions physique directe. Il attaquerait donc à un autre niveau.

Écrasant son esprit avec violence, il lui commanda mentalement de s'emparer de l'épée de Joshua et de le tuer. Après tout peu importait qu'il pénètre lui-même le bouclier si il avait une marionnette à l'intérieur qui exécute ses moindres commandements.

D'un point de vue extérieur, rien n'avait transparu, il était juste immobile et parfaitement neutre durant 1 ou 2 secondes. Laissant Irine faire ce pour quoi il venait de lui prendre son contrôle, Räbiel put enfin se concentrer sur le protecteur.
L'incarnat n'était pas du genre à se jeter corps et âme dans un combat sans en connaître les tenants et aboutissants et sans avoir une longueur d'avance. Si grâce à Irine il avait une petite avance, ce n'était pas encore suffisant à ses yeux. Vu que le non-humain était sur ses gardes, il y avait peu de chances qu'une prise de contrôle de son esprit fonctionne, contrairement à l'humaine qui s'était cru en sécurité derrière le bouclier, hors d'atteinte.

Tendant la main vers le protecteur, Räbiel relâcha une violente vague télékinétique sur ce dernier, non pas pour l'envoyer valser puisqu'elle venait d'en haut, mais afin de le plaquer au sol et de l'écraser sous le poids de l'esprit de l'incarnat. N'ayant plus de couteau, il matérialisa une lame faite d'électricité au bout de sa main. Un battement de cils plus tard, il tentait de l'enfoncer directement dans le cœur du semi-démon.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Jeu 2 Fév - 21:53
Invité
La jeune femme avait effectivement penser être en sécurité derrière le bouclier de Joshua et bien qu'elle ne puisse pas l'aider, elle mettait toute son énergie mentale à espérer que tout se passe bien pour lui. Il était gravement blessé après tout et il ne fallait pas que le combat se poursuive outre mesure auquel cas il décèderait surement.

Le bouclier fluctuait, Irine n'avait pas besoin de magie pour savoir que Joshua donnait tout ce qu'il pouvait et que ça ne durerait pas. Elle avait peine à imaginer l'énergie qui venait frapper le bouclier mais vu le bruit, elle était reconnaissante à Jushua de les protéger d'une telle puissance, et d'un tel monstre, pensa-t-elle en regardant leur assaillant.

Finalement, alors qu'elle se préparait à voir le bouclier voler en éclat d'un instant à l'autre, de la terre parut l'entourer et finalement le bruit cessa. Du peu qu'elle pouvait voir au travers, ça avait émané du protecteur. Peu après c'est un torrent d'eau qui emprisonna l'incarnat. Malgré la pression il s'en libéra sans mal et de manière si subite qu'il fit sursauter Irine qui plissa les yeux pour tenter de stabiliser sa vision de l'ennemi, avant de comprendre que ce n'était pas ses yeux qui la trompaient. Il était flou. Puis ça s'arrêta aussi soudainement que ça avait commencé. Elle ignorait réellement ce qu'il avait fait mais avait sa petite idée sur la question et si son raisonnement était exact, alors il aurait tout aussi bien pu les tuer quand il le voulait. Pourquoi ne l'avait-il pas fait ? La réponse se trouvait face à eux : La protecteur. Il devait juger qu'il était la plus grande menace. C'était logique en fait.

Alors qu'elle réfléchissait à la manière dont elle pourrait aider Alrost de là où elle était, elle se tint soudain la tête. Une vive douleur l'avait saisi sans comprendre. Elle sentait autre chose comme une autre présence, vide et pourtant infiniment malveillante. Un néant qui l'écrasait totalement sans qu'elle ne puisse rien faire, quand elle voulait se défendre, la douleur s'accentuait trop pour lui permettre de continuer ses efforts.

Le temps lui avait paru infiniment long mais pour les personnes extérieures ça n'avait du durer qu'une fraction de secondes.

Et la seconde suivante, ses bras retombèrent de chaque côté de son corps, ballants. Elle se redressa, le regard vide. Irine contourna Joshua, se plaçant face à lui. D'un geste vif, elle se saisit de l'épée en la sortant du fourreau. Durant le combat qui avait déjà eu lieu il n'avait même pas eu le temps de la tirer. Irine le faisait pour lui.

Intérieurement, Irine tentait de reprendre le contrôle mais en vain, ne pouvant que répondre à l'ordre sourd qui lui avait été adressé. Extérieurement, son visage était parfaitement neutre, glacé, sans émotion. Alors qu'elle s'emparait de l'épée de celui qu'elle avait cherché à aider, l'incarnat lançait simultanément son attaque sur le protecteur.
Elle souleva l'épée au-dessus d'elle et l'abattit sur Joshua dans le but évident de le tuer.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Alrost
Capitaine du Protectorat - Archimage
Age du personnage : 636
Race : Hybride
Pouvoirs : Téléportation, télékinésie, feu noir et forme démon
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 6 Fév - 12:56
Alrost constata rapidement que l'ennemi n'était pas déranger outre mesure de ne pouvoir respirer. Si cela avait été le cas, il aurait eu ne serait-ce qu'une fraction de seconde ou deux, un moment de panique ou une tentative irréfléchie de sortir le bout de son nez pour respirer un peu. Mais il ne fit rien de cela. Il se pourrait donc bien que cet être soit un incarnat. Ces bougres n’ayant pratiquement pas besoins de respirer par rapports aux autres espèces. Cela collerait avec le manque de richesse de son âme. Les incarnats aussi complète que peuvent être leurs âmes ne comporte pas toutes les nuances que l'on peut trouver chez d'autres êtres vivants tels que les humains. même les plus dévoués d'entre eux envers leurs maîtres ont leur limites et leur codes que les incarnats n'ont pas. Leur seul code étant pour ainsi dire: "obéir à mon maître, quitte à  mourir pour y parvenir" . Bien évidemment, cela dépends des ordres que ceux ci ont imbriqués dans leurs créations et on trouve autant de "bon" incarnats que de "mauvais". N'en déplaise dans tous les cas, on a jamais entendu parler d'incarnat reflétant toutes les nuances d'âmes humaines ou autres espèces humanoïdes.

Il ne tarda pas à sortir la tête de l'eau qui se dissipa aussitôt, Al aurait tout aussi bien pu la maintenir et qu'elle continue de le gêner. Mais de toute évidence, ce ne serait pas plus gênant qu'un masque sur la tête. Vu la manière dont il s'était dégagé, l'incarnat devait avoir une maîtrise parfaite ou presque de l'électricité, utilisant celle ci pour vibrer à la même fréquence que l’eau ou quelconque autre magie. IL aurait pu passer le bouclier et tuer le soldat si lui même n’avait pas été là.

Rabiel - dont on ignorait encore tout du nom- fixa un instant l'humaine dans le bouclier. Il devait préparer quelque chose, sans que Al ne sache vraiment quoi. Les pouvoirs spirituels étaient loin d'être son fort. Bien sûr il était capable de définir les énergies hostiles, pacifiques , définir les races qui émanait des énergies propres à leurs origines et 2, 3 petites choses, mais cela venait surtout de sa longue  expérience. De là à capter les énergies télépathiques ou toute autre formes qui s'y rapportent ne lui était pas vraiment accessible.  Ses notes avait toujours médiocres en ce domaine lorsqu'il était lui même élève.  

Néanmoins, il devina sans mal de la magie en pratique ici. Et comme pour confirmer ses pensées, la femme se leva et pris l'épée du blessé, on aurait pu penser qu'elle allait tenter de se battre. Du moins, un être peu habitué au combat magique aurait pu le penser. Mais pour Al, nul doute qu'il s'agissait là d'un contrôle d'esprit.

A cet instant précis, une violente charge télékinétique s'abattit sur lui. Sans doute avait-il pour mission de tuer cet homme, mais il était bien parvenu à détourner son attention dans la foulée.

En effet il eut à peine le temps de lever un bras en l'air pour s'en protéger. Trop tard pour être pleinement bloquer, il plia les genoux et posa l'autre main à terre. Heureusement que le capitaine des protecteurs maîtrisait la télékinésie, il n'aurait autrement eu plus de la mal à la bloquer, plus à la contenir tant elle était puissante.  
En fait, il aurait tout aussi bien pu la dégager après l'avoir bloqué, mais l'autre était déjà sur lui avec une dague d'énergie élémentaire pendant le soldat allait sous peu passer sous le fil de sa propre épée.

Agissant par l'instinct et des siècles d'expériences au combat, Al ne réfléchit pas une seconde à la suite des événements. Alors que l'incarnat fonçait sur lui, Alrost envoya un coup rapide mais habile sur la main de l'agresseur pour dévier son coup, tout en se téléportant au côté de Irine à l'instant ou l'épée s'abattait sur le mourant. Cela n’avait pas été évident, l’assaillant était presque aussi rapide qu’un téléporteur. Si al n’avait pas autant d’expérience de combat et ne captait pas les émanations électriques que l’ennemi utilisait pour se mouvoir à cette rapidité extrême. Il n’aurait certainement pas pu toucher l’agresseur avant que la lame ne soit dans son coeur.

Le semi-démon eut tout juste le temps d'arrêter le mouvement de la jeune femme qu'il n'hésita pas à envoyer sèchement valser en la poussant violemment à terre tandis qu'il lui prenait l'épée des mains. Il n'avait pas eu l'intention de la blesser mais n'avait pas le temps d'agir en douceur. Peut être ce choc lui permettrait-il de revenir à elle même.

Quant à lui, la dague de l'incarnat était malgré tout parvenue à le toucher. Rien de méchant, une petite estafilade sur le flanc gauche que l'électricité avait pris soin de cautériser.  Le processus de téléportation l'avait naturellement soustrait aux autres effets dérangeant de cet élément mais il avait cru s'être téléporté à temps. C'est toujours le problème avec les offensives élémentaires, elles peuvent blesser alors même qu'on se désintègre pour la téléportation. L'électricité et le feu surtout.

Décidément cet incarnat savait vraiment bien user de tous les attributs de son élément. C'était plutôt désagréable. L'électricité était un des éléments que Alrost aimait le moins avoir à faire face lorsqu'il était bien maîtrisé.

Fixant sévèrement son ennemi, ses yeux se mirent à luire d'une teinte violacée sans pareille. C’était toujours le cas quand il commençait à prendre un combat réellement au sérieux. Un peu comme si ses flux d’énergie démoniaque s’activait petit à petit. Une étape après l’autre. Et c’était le cas en fait, un combat difficile, amenait l’hybride à prendre le combat de plus en plus sérieusement, chaque fois plus qu’il ne semblait être possible de l’être. Puis après un ultime stade il se transformait sans vraiment pouvoir décider, libérant alors toute la puissance de cette forme.
Soudainement, l'incarnat put ressentir une vive douleur dans chacun de ses deux pieds. Pourtant, le protecteur n'avait pas bougés. Mais il n'était plus un secret à présent que la téléportation faisait parti de ses capacités. Ce dernier avait téléportés deux de ses étoiles dans la chair même de l'ennemi.
Elles se trouvaient initialement flanquées dans des replis discrets de ses bottes. Un mince filet de fumée noire a pu éventuellement être vu à cet endroit, bien que difficilement. Cette énergie noire présente à chaque téléportation est issu de l’élément ténèbre. Cette elle qui désintègre ce que l’hybride téléporte. Et plus l’objet est volumineux plus la quantité d’énergie noire visible  sera importante et inversement… De plus Al parvient a moduler la densité de l’élément lors des téléportations de sorte que la manoeuvre est plus ou moins discrètes selon son désir.

Si malgré tout Rabiel eut le temps de voir ces fines volutes noires, il aurait été trop tard pour quoi que ce soit. La fumée apparaissant à l'instant même où les objets apparaissent à destination.
Ici, chacune dans un pied de l'incarnat. Endommageant considérablement ses extrémités, leurs chairs, leurs nerfs.

Alrost voulait éviter de le tuer. On pourrait peut être en tirer des informations. Bien que, si Al voyait juste et qu'il s'agissait bien d'un incarnat, lui ne dirait rien de lui même. Il y avait toujours des méthodes pour soutirer les vers du nez à quelqu'un. En existait-il d'ailleurs sûrement de spécifiques à ces pantins mystiques? Mais il ne serait pas évident à maintenir. Le gars avait de la ressource !



Quoi qu'il en soit, cela devrait lui faire gagner du temps et il n'était pas certain que Irine soit remise du contrôle mental. Il aurait ériger un bouclier pour éviter que cela ne se reproduise mais n'avais pas les connaissance nécessaire pour la faire recouvrir ses esprit si le choc qui lui avait prodigué n'avait pas suffit. ériger un bouclier sur les deux serait inutile.
AAAAhh !!! Qu'il pouvait être un fardeau de devoir protéger des gens incapable de se défendre! Soit le soldat en était sûrement capable en temps normal, mais quelque soit la raison, ce n'était présentement pas le cas.

Posant son épée sur la tête de Joshua en psalmodiant, il érigea un bouclier qui le protégerait lui et lui seul de toute attaque physique ou psychique. Cela lui prit une seconde ou deux. Il verrait plus tard pour la femme, au moins lui était-il protégé de la femme à l’esprit corrompu par on ne sait quel pouvoir exactement.
Le bouclier n’était pas une protection de zone mais individuelle. Il n’empêchait pas de s’approcher de l’individu mais repoussait violemment toute attaque hostiles, même psychique. Poussée physique pour tentative physique. Poussée psychique pour tentative psychique. De même avec les autres magies. Irine ou l’autre pourrait donc tenter , ils seront confronté à un barrière à hauteur de leurs attaques.
Bien sûr, l’incarnat pourrait sûrement le franchir, mais cela lui prendrait du temps. Une chose que le capitaine du protectorat n’était pas décidé à lui laisser.

Bien que prendre le temps d’établir cette protection lui semblait être la chose juste, cela lui vaudrait sans doute une blessure ou deux.  Enfin cela dépendait de comment l’incarnat gérait la présence  dans ses pieds de disques de métal dentée à peine plus petit que la paume d’une main.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Joshua Weller
Protecteur - Mage 4e ordre
Race : Humain
Pouvoirs : Volonté et Bouclier
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 6 Fév - 18:18
Occupé à observer le duel qui se déroulait au dehors de son cocon. Du moins au dehors de son bouclier, Joshua ne fit pas vraiment attention à ce qu'il se passait tout près de lui. Il savait qu'Irine y était mais c'était là tout. Elle était une victime au même titre que lui, il n'y avait pas de quoi se méfier en somme. Pourtant, le coup d’œil fugace que l'incarnat avait lancé à la demoiselle aurait du lui mettre la puce à l'oreille.

Appelez ça de la naïveté ou de l'épuisement suite à ses blessures dont surtout la plus grave. dans tous les cas, il était trop focalisé sur l'extérieur pour faire attention à l'intérieur. Après tout, leur ennemi n'avait pas passer son bouclier !

Enfermé dans une colonne d'eau, Joshua avait cru un instant que c'était fini pour lui mais non, il s'en était défait avec une terrifiante facilité. Et c'est là qu'il avait regardé Irine. Joshua non. Irine s'était relevée, s'était placée face à lui. C'était là, en relevant la tête vers elle que le soldat avait compris que ce n'était pas elle aux commandes. Il avait tenté de se relever mais la bien-portance d'Irine l'avait pris de vitesse et elle était parvenu sans mal -il fallait l'admettre- à s'emparer de son épée.

"I...Irine..?!"

Prononça-t-il seulement en espérant qu'elle reprenne le dessus avant que la lame ne l'achève. Fermant les yeux il attendit aucune douleur ne vint, et aucun choc.
Les rouvrant, il vit le protecteur devant lui, la jeune femme avait du être rejetée plus loin.

Finalement, le type aux cheveux blancs, celui de leur côté du moins, posa la main sur sa tête et créa une bulle. Joshua reconnaissait à peu près tous les types de bouclier puisqu'il cherchait depuis quelques mois à parfaire le sien. Et celui-ci était... très très bon.
Sans bouger davantage -il ne le pouvait pas de toute façon- il secoua la tête pour remercier silencieusement Alrost.

Jetant un coup d’œil à Irine, il espérait vraiment qu'elle aurait reprit ses esprits. Décidément, en plus d'avoir plus d'un tour dans son sac, l'incarnat était en plus assez malin et retors. Joshua commençait à ne plus l'apprécier. Non pas qu'il l'ait fait un jour mais jusque là c'était un ennemi. Point final. C'était plutôt un sentiment neutre en fait. Une créature qui avait des ordres, tout comme Joshua en était une autre qui avait les siens. Sauf que malheureusement leurs ordres différaient.

Maintenant ça commençait à être... différent. Quel genre de personne se permettait d'utiliser des innocents pour parvenir à leurs fins?!
Finalement décidé à faire quelque chose, il se replongea dans le combat, ayant dans l'idée de générer des boucliers pour gêner l'assaillant ou pour protéger le protecteur (haha). Et c'est à ce moment là que Josh remarqua que l'incarnat s'était pris des dégâts. Quand et comment ? Aucune idée... Mais il ne faisait aucun doute pour lui que le protecteur était finalement plus fort que ce qu'il avait pressenti.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Oracle
Personnages non joueurs récurrents
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 7 Fév - 9:58
Räbiel était intimement persuadé qu'il en finirait une bonne fois pour toutes avec ce protecteur. Pourtant, alors qu'il pensait le tenir, ce dernier se téléporta avec une facilité déconcertante, se soustrayant à son attaque. Du moins à la partie mortelle car l'incarnat avait clairement sentit sa lame entailler se chair. Ce n'était sans doute rien, mais disons que ça restait un bon début. Juste une preuve de plus qu'il n'était pas invulnérable. Non pas que l'incarnat l'ait ne serait-ce que penser mais ça restait bon à savoir.

Le seul soucis c'est qu'un téléporteur était vraiment une plaie pour lui. Il avait même réussi à empêcher l'humaine de tuer le soldat. En revanche, elle demeurait sous son contrôle... Mais ne servirait plus à rien puisqu'il venait de faire un bouclier impénétrable. Alors qu'il allait pénétrer le premier, celui mis en place par le soldat qu'il pourchassait, il s'arrêta alors que les yeux du protecteur se mettaient à luire, irradiant d'une lueur violacée.

Voilà qui était clair maintenant. C'était un hrybride et Räbiel connaissait finalement ses deux versants. Humain à coup sur. Et démon. Ou diable. Non, l'impression qu'il ressentait ressemblait un peu à l'essence de sa maîtresse. C'était démoniaque. Pas diabolique, bien que la distinction soit subtile. Ca changeait quelques petites choses. Mais il ne comprenait pas pourquoi un démon, même qu'à moitié se mettait au service des humains. Ces êtres étaient faibles, physiquement et psychologiquement. Ils ne méritaient rien d'autre que de redevenir les esclaves qu'ils étaient censés être.

A peine avait-il comprit la véritable nature de l'hybride qu'il sentit une émanation de magie suivi presque immédiatement d'un bruit métallique, signe que quelque chose l'avait atteint en profondeur et d'une vive douleur. A la manière d'un pantin endommagé, il tenta de faire un pas mais ne le put, tombant à quatre pattes. Il avait beau moins ressentir la douleur que les humains, valorisant davantage l'information que la sensation, Räbiel avait tout de même mal et constata que la cause n'était autre que des morceaux de métal tranchant enfoncés profondément dans sa chair. Il les retira rapidement, sans toute fois quitter des yeux ses ennemis. Après tout il l'avait atteint sans effort...

Pour l'instant, l'hybride était dans le bouclier de Joshua, mais ça ne durerait pas. En redressant la tête, il le vit créer une bulle protectrice autour de sa cible. Dans l'état actuel des choses, il ne parviendrait pas à l'atteindre. Pas avec le protecteur qui lui barrait le passage. Peut-être devrait-il faire cesser le combat. Après tout sa mission était remplie. Joshua n'était pas une menace. Et vu sa faiblesse il pourrait très bien revenir dans quelques jours pour le finir tranquillement.

Ca ne rimait pas à grand chose de poursuivre maintenant. D'un autre côté, même si il voulait partir, le laisserait-on faire ? Le protecteur aurait tout aussi bien pu le blesser assez gravement pour qu'il en meurt. Il y avait peu de chance vu l’alliage de ses organes, et donc leur solidité emprunte de la magie d'Ayomi, mais il aurait au moins pu essayer. Mais il avoir choisi de mutiler. Ou plutôt, de le ralentir. Räbiel devait se rendre à l'évidence, Alrost était moins bête que le protecteur moyen. Il était hors de question que l'incarnat se fasse attraper. Ou... peut-être que ce serait justement sa porte de sortie.. Si il parvenait à jouer assez finement. Mais il faudrait être crédible, et donc combattre encore un peu. Il aviserait après des suites à donner et de ses meilleures options maintenant que ses 5 à 7 échappatoires étaient dessinées. Il fallait prévenir les autres qu'un hybride était à Targatt. C'était un élément inattendu qui pourrait leur être franchement nuisible si ils ne s'en débarrassaient pas.

L'incarnat se remit péniblement sur ses pieds débarrassés des morceaux métalliques et souleva le cache oeil qu'il portait, révélant ans l'orbite que l'on aurait pu croire inhabitée, la prunelle d'un démon. L’œil se mit à luire et finalement Räbiel disparut subitement. Sa présence s'était éteinte du même coup que lui. Aux yeux du monde, y compris de l'hybride, il n'était plus là. Mais si son invisibilité le soustrayait aux yeux de tous, il demeurait présent, quoi que intangible et par là difficile à toucher, ne craignant plus aucune attaque physique, quasiment plus. L'invisibilité et l'intangibilité étaient faites pour palier les blessures qu'on lui avait infligées et qui la ralentissait quelques peu. Certes, malgré tout il restait bien plus rapide que n'importe quel humain mais il ne comptait pas prendre davantage de risques. Du moins, de risques non calculés.

Le seul soucis de ce pouvoir emprunté à l'oeil, venait de ses attaques. Ce n'était pas grand chose mais au moment où son attaque partirait, l'émanation magique serait perceptible. Un battement de cœur tout au plus. Mais ça pourrait être suffisant pour le repérer momentanément, mais certainement pas pour le tuer. Räbiel en revanche, avait tout son temps pour trouver quoi faire et le préparer. Il ne comptait pas faire l'erreur d'attaquer Joshua. Pas pour le moment.

D'un geste, des lames télékinétiques plurent de toutes part, dans toute la zone qu'ils occupaient, donc tout autours de l'incarnat, y compris dans le plus faible des boucliers, celui de Joshua qui finit de céder sous les coups rapides et puissants de la pluie de lames. Ces dernières coupaient profondément tout ce qu'elles touchaient. Räbiel avait tué des escouades humaines entières grâce à cela, et entamer plus de héros qu'il ne saurait le dire, les blessures infligées, ralentissaient les ennemis et les affaiblissaient à chaque seconde qui passait, du moins à chaque centilitre de sang perdu.

Il n'avait plus qu'à attendre gentiment et finir le travail. Dans le meilleur des cas en tout cas.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Alrost
Capitaine du Protectorat - Archimage
Age du personnage : 636
Race : Hybride
Pouvoirs : Téléportation, télékinésie, feu noir et forme démon
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 9 Fév - 22:55
A priori, son attaque avait été suffisamment efficace pour lui laisser le temps d'appliquer la barrière personnelle sur Joshua sans qu'il en paye de prix drastique. Ce qui était parfait. La réponse de l'incarnat ne tarda cependant pas et au moment où Alrost reportait son attention sur l'ennemi, il eut tout juste le temps de voir sa prunelle démoniaque jusque-là dissimulé sous un cache-œil.

Un incarnat fabriqué avec une prunelle démoniaque? Voilà qui était intéressant. Son maître devait être particulièrement puissant pour avoir été capable de s'en procurer, ou pire...Peut être était-il issue lui-même des plan infernaux. Si tel était le cas, quelque chose de grave se tramait dans les environs et mieux vaudrait pour tout être sur ce plan de vite en découvrir la source et d'y mettre fin .

Rabiel disparu aussitôt, un don d'invisibilité. Encore une chose que la maîtrise de l'électricité pouvait permettre. Alrost ne parierait cependant pas que ce soit ici le cas et le temps manquait pour en révéler les détails puisque de violentes lames télékinétique plurent tout autour et en quantités. La rue en pâtissaient et on entendait quelques voix demandant de cesser ce raffut. Un peu lointaine car ceux plus proches – plus à même de savoir ce qui se passe- ne devaient sûrement pas oser se montrer malgré la présence du protecteur. Les zones autour d'un combat magique ne sont jamais sûre et il est toujours plus prudent de rester à l'abri....Si tant est qu'on puisse être à l'abri...

La faible barrière de Joshua céda rapidement, pourtant il ne craignait rien à présent. Celle que lui avait appliqué l'hybride plus tôt serait bien assez puissante, trop d'ailleurs, rendant l'attaque de l'incarnat encore plus dévastatrice. En effet, les lames télékinétiques heurtant la barrière magique se voyaient renvoyées . Pour ceux qui le pouvaient, on pouvaient donc voir ces lames aller en tous sens, certaines en se heurtant s'annulaient entre elles avec fracas quand d'autres étaient déviées.

Mais cette fois ci , Al était prêt et si parer de ses bras "chargés" - de cette même énergie qui mettait la rue à mal - était une solution elle aurait été plus cardiaque que nécessaire. Créant un halo télékinétique autour de lui. Contrairement au bouclier ce halo ne renverrait pas les assauts de télékinésie mais les absorberait.
Il jeta un œil à Irine qui elle n'était pas à l'abri. Une déferlante la manqua d'ailleurs de peu et éclata les pavés juste à côté de sa tête.
Regardant un instant autour par sécurité, il constata l'incarnat semblait vouloir attendre les résultats de son assaut. Soit, Alrost prendrait donc des précautions avant son prochain mouvement offensif. Fixant l'humaine, celle-ci se volatilisa soudainement dans une volute de fumée noire pour se trouver sur l'épaule du protecteur. Il aurait un bras en moins en prenant soin de cette charge supplémentaire mais au moins serait-elle protéger par le halo télékinétique dont il intensifia quelque peu l'envergure.

A cet instant un volet fermé vola en éclat et avec la fenêtre qui se trouvait derrière. L'aura du semi-démon s'intensifia quelque peu et si par hasard il restait quelques doutes à l'incarnat quant à ses origines, alors il n'en aurait certes plus, vu qu'il était vraisemblablement familier à ces énergies. Tendant son bras vers là où il avait capté la dernière émanation magique , une espèce de boule noire apparue dans sa paume. Si ce n'était la couleur, d'aucun aurait pu parler d'une boule de feu et il n'aurait pas eu tout à fait tort sans avoir raison pour autant.

Effectivement, il s'agissait de ce qu'on appelle en ce monde : le feu noir. Un feu particulier issu de l'élément ténèbres dont Alrost a hérité le don de ses origines démoniaques.
Il écrasa promptement la boule de sa main, cette première sembla imploser, dégageant une puissante vague d'énergie ténébreuse. L'instant d'après, une multitude de particules d'un noir particulièrement dense flottaient ici et là dans la zone de combat. Elles ressemblaient plus ou moins à des flammèches mais leurs tailles les faisait d'avantage ressembler à des flocons noirs de cendres, comme autant de braises éteintes flottant dans les airs.

Il y en avait de partout et étaient parfaitement inquantifiables de sorte que l'incarnat ne pourrait en réchapper. Il n'avait pas besoin d'être touché physiquement pour être atteint. Absorbant partiellement la puissance des lames télékinétiques, le feu noir absorbera toute fluctuation magique. Et tout particulièrement les énergies élémentaires qui y sont sensibles. Ainsi, si comme le pensait Alrost, l'invisibilité de l'incarnat tenait sa source d'une maîtrise parfaite de l'électricité - de l'air peut être? , ce qui serait encore plus incommodant car plus vaste - il perdrait de son intangibilité et redeviendrait visible.
N'ayant pas déployé, volontairement, toute le potentiel de cette manœuvre, si la source de l'invisibilité n'était pas de source élémentaire, l'assaillant devra cependant fournir plus d'effort pour maintenir son état afin de parer au caractéristique d'absorptions constante d'énergies du feu noir. Dans la foulée, facteur irréversible en présence d'un tel pouvoir, l'air s'alourdit et tous purent le ressentir. Après tout, il s'agissait d'un don lié à l'élément ténèbres. En temps normal, seuls les gens mauvais canalisaient une énergie semblable, lié à l'énergie négative brute. Mais l'hybride avait hérité de son don et bien qu'ayant développée naturellement une résistance à ses retombées corruptrices, il usait de cette capacités avec parcimonie.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Oracle
Personnages non joueurs récurrents
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 13 Fév - 22:35
Räbiel se permit d'admirer les dégâts produits tout autours d'eux et vit avec plaisir le faible bouclier de Joshua se briser littéralement sous la pluie de lames télékinétiques. Irine manqua de peu de s'en prendre une mortelle en pleine tête. Dommage que les lame soient aléatoires, du moins l'étaient-elles de la manière dont il les avait lancé cette fois-ci. Finalement, le "protecteur" prit l'humaine sur son épaule pour la soustraire aux lames. Un rictus dégouté retroussa les lèvres de Räbiel. C'était n'importe quoi. Un tel spécimen qui se dressait contre les desseins des siens. Un traitre. Il finirait forcément par déranger les plans de sa maîtresse en tentant de sauver tout le monde. Finalement peut-être allait-il prendre ce combat au sérieux et en finir une bonne fois pour toutes. Enfin, à moins qu'il n'ait pas besoin de monter d'un cran.

La suite le détrompa fortement. L'aura du semi-démon s'intensifia, confirmant, comme si c'était nécessaire, qu'il n'était pas ou peu humain. Le feu noir n'était qu'une parcelle du potentiel que permettait l'hybridation démon/humain. Cependant certains humains particulièrement mauvais parvenaient à contrôler ce feu et parfois même à le rendre encore plus puissant. Pour l'incarnat qu'il était, Räbiel contrôlait trop mal les éléments pour rivaliser à ce jeu là. En revanche, il avait ses propres atouts.

Alors qu'Alrost faisait exploser son feu de part et d'autre de la rue, parsemant l'espace de particules noires, l'incarnat en avait profité pour approfondir sa connaissance de l'aura et des sentiments de la personne qu'il affrontait, comme un juge jaugerait l'âme d'un criminel. Et ce qu'il vit ne lui plut pas. Plutôt neutre de prime abord, individualiste en extérieur, il était évident que sa nature humaine avait corrompu sa nature en l'asservissant à la bienséance et à la faiblesse hautement humaine que l'on appelait bonté.

D'un autre côté, le fait qu'il ait laissé sa nature humaine prendre le pas sur sa véritable identité ne faisait que rendre plus virulente la corruption de l'énergie négative et de presque tous les pouvoirs démoniaques issus de son hybridation. Il suffisait de le pousser à l'utiliser davantage pour qu'il finisse forcément par succomber, à un moment ou un autre. Ou... Peut-être Räbiel verrait-il ainsi la vraie nature du "protecteur" ici présent. Ce serait véritablement instructif pour la suite.

Était-ce pour autant ce que Räbiel souhaitait ? Non. Loin de là. Il doutait de pouvoir abattre un semi démon en pleine possession de ses moyens et qui laisserait libre court à son entier potentiel de destruction.

Entre temps, Irine avait reprit ses esprits et, comprenant visiblement très bien qu'elle était une gène voire un obstacle, avait fini par s'éloigner assez pour être hors de portée de presque tout. Elle ne s'arrêta qu'à l'extrémité de la rue. (Demande d'irine d'inclure ce passage - soucis d'ordi)

L'incarnat n'avait pas bougé d'un pouce, pourtant, il sentait un peu de son énergie s'éparpiller dans les particules de feu qui l'absorbait. Ce n'était pas grand chose pour être honnête ce rythme il aurait fallut plusieurs heures pour que ça ne l'ennuie vraiment. Mais... Jumeler avec une utilisation intensive de la magie, ça risquait de devenir un problème et plus rapidement qu'il ne l'aurait voulu.

Il devait se débarrasser du feu noir mais il ne connaissait qu'une méthode pour ça et il ne l'aimait pas du tout vu son taux d'erreur possible : 70% de chances de réussites. La réussite incluant simplement que ça ne se retourne pas contre lui et qu'il s'en sorte vivant. C'était peu. Trop peu. Et à la fois, ça se tentait... De toute façon il était hors de question de combattre sans s'être débarrassé du feu sombre. Et... Si il venait à mourir, l'intégralité de sa mémoire retournerait à sa créatrice. Donc, au final, il gagnerait dans tous les cas.

D'un murmure, il enserra le semi-démon dans un étaux télékinétique, juste pour lui laisser le temps de faire ce qu'il avait en tête... Gagner.

C'est sans doute ça qui lui permit de mettre de côté sa crainte d'abandonner son maîtresse en échouant. Il ferait en sorte de ne pas échouer déjà. Et même de gagner.
Si ça fonctionnait, il tuerait Alrost, et si Joshua survivait, au moins le "bouclier" de son protecteur -si il subsistait après sa mort- serait fortement endommagé. Bien entendu, Räbiel en sortirait sans doute affaibli, si il s'en sortait.

Ouvrant la bouche tout en demeurant invisible, il se mit à attirer à lui toutes les particules de feu noir mais également de magie qui trainaient aux alentours. Les chandelles qui éclairaient les rues, alimentées par la magie de la Cité elle-même, se mirent à vrombirent avant de s'étendre, leur réceptacle qui plus tôt flottaient dans les airs se mettant soudainement à tomber au sol, sans plus qu'aucune forme d'énergie ne les retiennent. Le feu noir ne faisait pas exception. Seul le bouclier qui entourait Joshua semblait résister pour le moment, mais c'était normal vu la densité de la magie qui le composait.

L'énergie absorbée vit enfler son aura tel un ballon prêt à exploser. Les yeux de l'incarnat se mirent à luire intensément. Le feu noir avait en effet une capacité d’absorption mais elle restait limitée et alliée à autant qu'il lui avait donné, c'était finalement Räbiel qui avait fini par ingérer et faire sienne l'énergie noire qui le composait. Sa puissance décuplait. Si ça continuait, sa simple aura ameuterait l'ensemble de la Cité sans qu'il ait besoin de faire quoi que ce soit d'autre que de se tenir là.

En se surchargeant de magie, Râbiel pourrait ainsi générer une vague destructrice d'une puissance capable de rivaliser avec n'importe quel semi démon, même "entier". L'avantage qui est plus est de cette technique, était qu'elle créerait un lien temporaire entre Alrost et Räbiel puisqu'il mangeait sa magie, littéralement. Bientôt, ce serait Alrost qu'il consommerait. Après tout, la bouche difforme de Râbiel n'avait pas été mise là dans le seul but d'effrayer, elle avait une vraie utilité, tout comme l'estomac qui allait avec qui lui permettait d"ingérer quasiment tout ce qu'il souhaitait, s'appropriant simplement toute forme d'énergie composant le corps, ou du coup, la magie. Ce n'était pas la seule "qualité" qu'avait sa bouche mais c'était suffisant pour le moment.

Finalement, surchargé de magie, quoi qu'à peine suffisamment pour générer une explosion digne de ce nom, il laissa exploser toute l'énergie accumulée, de même qu'une partie de sa propre puissance. Si ça ne tuait pas Alrost sur le coup, ça le forcerait à utiliser une énorme quantité de magie pour s'en protéger, ce qui le laisserait au pire, dans un état d'extrême fatigue. Quant à Joshua, il était toujours blessé, épuisé et son bouclier cèderait sûrement. Quant à Räbiel, hé bien... On verrait bien !

Dans un flash orangé d'une puissance inouïe pour un seul être -seule sa création par un démon pouvait expliquer que ça soit possible- Räbiel parut exploser. Les murs les plus proches autours d'eux furent littéralement pulvérisés, retombant en des tas de graviers informes éparpillés un peu partout. Quand au sol sous les pieds de l'incarnat, il était similaire au point d'impact laissé par un choc d'une extrême violence. Les pavés n'étaient plus et avaient laissés leur place à un large trou.

Quant poussière et gravas retombèrent enfin, tous purent constater que Räbiel avait survécu, bien qu'il ne paraisse pas au mieux de sa forme. Il semblait juste que sa présence se soit comme... effacée à moitié.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Joshua Weller
Protecteur - Mage 4e ordre
Race : Humain
Pouvoirs : Volonté et Bouclier
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 15 Fév - 11:44
Joshua s'était forcé à focaliser son attention sur le combat qui se déroulait à l'extérieur de sa protection magique. Il était soulagé quelque part qu'on ait arrêté d'essayer de le tuer mais ce sentiment était tout relatif car celui qui avait tenté était toujours bien présent. Quoi qu'invisible, Joshua ne pouvait être certain de l'endroit où il se trouvait, mais il doutait furieusement qu'il ait pu s'en aller en les laissant tranquilles le protecteur et lui-même.

Le jeune soldat n'était pas certain de comprendre exactement ce qu'il passait hors de sa barrière si ce n'était que son bouclier avait cédé un peu plus tôt, qu'Irine avait manqué de peu d'être touché par une lame invisible. De la télékinésie ? Surement bien que Josh n'en ait jamais vu pratiquée à aussi haut niveau.

Soit, son bouclier avait trop faible pour résister longtemps, mais avec l'arrêt du saignement, malgré le fait que ses blessures demeurent, au moins avait-il cessé de perdre des forces. Peu enclin à laisser le protecteur risquer seul sa vie, il se savait dans un trop mauvais état pour combattre à ses côtés. Mais pas encore assez pour qu'il reste complètement passif.

Sans réellement savoir ni comprendre ce qu'il s'était passé, ce qu'était le feu sombre et encore moins à quoi servaient toutes les volutes qui trainaient un peu partout, il savait en revanche que la subite réapparition de Räbiel et le fait qu'il paraisse absorber tout ce qu'il y avait autour d'eux n'était pas de très bon augure. La pression que l'incarnat émettait ne ressemblait à rien de tout ce qu'avait pu voir ou ressentir Joshua. Son instinct hurlait au danger. Alors qu'il laissait exploser , littéralement, la puissance accumulée, Joshua tenta de générer un bouclier autours du protecteur. Il était trop proche et se prendrait tous les dégâts directement.

Joshua ignorait si son bouclier tiendrait face à un tel déferlement mais au moins devait-il essayer. Et il y mit toute sa volonté, concentrée en un seul et même endroit, un seul et même moment. Il savait juste qu'il ne pouvait laisser quelqu'un qui l'avait sauvé risquer de mourir sans rien faire.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Alrost
Capitaine du Protectorat - Archimage
Age du personnage : 636
Race : Hybride
Pouvoirs : Téléportation, télékinésie, feu noir et forme démon
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 11 Mar - 1:22
Le feu noir n'obtint pas réellement l'effet escompté par Alrost, constatant bien que son adversaire ne réapparaissait pas. Du moins pas rapidement. De plus, fait déplaisant, il eut l'impression d'être sonder de l'intérieur.

Il n'eut pas vraiment le temps de tenter autre chose, un étau télékinétique puissant l'écrasa. Décidément cet incarnat était particulièrement puissant et allait de surprise en surprise.Alrost n'était même pas certain qu'il y allait à fond. Lui non plus d'ailleurs, mais à l'instar de beaucoup de puissant personnage, si lui usait de tout son pouvoir, il ne resterait pas lui même. le pouvoir corrupteur de ses dons démoniaques étant trop important pour qu'il se laisse aller à leur plein usage. Seule sa téléportation malgré son affiliation aux ténèbres n'a pas ce fâcheux inconvénient. Surement parce qu'il ne s'agit pas d'un contrôle réel de l'élément.

Quoi qu'il en soit se libérer de l'étau était prioritaire maintenant. La douleur qu'engendrait la pression invisible commençait à accentuer et arrachait à l'hybride des rictus de douleur. Le halo télékinétique n'avait pas fait le poids. Heureusement que Irine avait finit par se dégager de la zone de combat. Un fardeau serait plus facile à gérer que deux.

Alors qu'il luttait contre l'étau pour s'en débarrasser, il put comprendre par les changements importants des fluctuations magiques environnantes que l'incarnat préparait quelques chose de mauvais. Semblant absorber toutes les énergies magiques du coin, dont le feu noir, nul doute qu'il ferait des dégâts. Beaucoup, beaucoup de dégâts. Malheureusement, il ne pourrait pas survivre, protéger le messager et protéger les habitants. Hors ignorant tout de l'importance du message, tout comme le fait que le messager ignorait le contenu du message, il était bon de considérer l'éventualité qu'il était d'importance primordiale et que, par conséquent, le messager devait être protéger. De plus, la mort d'un messager en mission pouvait parfois déclenchés des conflits politiques considérables. Soit, la destruction d'un quartier pouvait en faire tout autant. Mais bon, quand il faut choisir, il faut choisir!

Lorsque finalement il parvint à se débarrasser de l'emprise télékinétique du sbire infernal, il eut tout juste le temps de comprendre vraiment ce qui était sur le point d'advenir. Une explosion et une grosse...Enfin, il avait sûrement vu pire, mais à priori , les bâtiments autour serait rasé. Et il n'y avait aucun doute sur le sujet. Il était déjà possible de sentir la pression sur le point d'exploser. Il s'agissait là d'une terrible capacité.

Il fallait sortir de là et vite. Devenir intangible aurait été possible pour lui. Energivore certes mais possible. En revanche, le bouclier alloué à Joshua ne tiendrait peut être pas le choc. ö il était bien assez puissant pour arrêter majeure partie de la déflagration, mais vu l'état actuel du soldat, ce qu'il se prendrait pourrait suffir à l'achever. Hors il n'en était pas question.

A l'instant même où la déflagration s'expulsait avec violence hors de l'incarnat, Alrost et le soldat disparurent laissant une volutes de volutes instantanément soufflées. L'explosion fit son oeuvre et dévasta les bâtiments aux alentour direct. Exactement comme l'avait pressentit le capitaine. Les deux réapparurent à leur places juste au dessus des débris causés par l'attaque dévastatrice. Evidement, cette manoeuvre demandait plus d'énergies qu'une simple téléportation. D'abord, il avait quelqu'un avec lui et pour ajouter au challenge, il stoppait le processus entre l'étape de décomposition et celle de reconstruction. Du moins le temporisait-il . Et bien que dans la situation il 'agissait de l'action la moins énergivore, elle l'était tout de même assez pour porter un coup aux réserves magiques du semi-démon.

Fortuitement, l'incarnat serait certainement bien entamés au niveau de ses ressources magiques également. Il en restait néanmoins suffisamment à Alrost pour tenter de porter un coup important pendant qu'il était faible. Du moins l'espérait-il.

Bien , très bonne maîtrise de l'électricité, art télékinétique, contrôle mental et bombe ambulante...Un beau panel, mais on pouvait oublier le dernier pour l'heure, il ne serait probablement pas capable d’enchaîner sur un second. S'il était de nature démoniaque, l'élément lumière lui porterait sans doute pas mal dégât. Et il ne serait sans doute pas bénéfique pour lui de l'absorber. Pour autant, même si l'hybride était expert en magie élémentaire et qu'il pouvait user de sort majeurs avec tous les éléments, il ne s'agissait pas là de l'élément que Al maîtrisait le mieux. Sans doute à cause de ses origines démoniaques. La plupart des hybrides tels que lui n'étant d'ailleurs pas capable de la matérialisé à cause du mauvais alignement qui les "accompagnent". Alrost lui, a été élevé chez les humains et par une mère aimante, ce qui lui a valu de couper avec les mauvais penchant auxquels cèdent généralement ceux de son espèce.

Qu'a cela ne tienne, au moins, il y avait peu de chance qu'il puisse absorber celui-ci! Se ruant sur l'adversaire tout en dégainant l'épée qu'il avait l'habitude de miniaturisée autant pour la discrétion que pour le confort. En un instant, elle reprit sa taille initiale, à sa manière étrange de tenir son épée, on pourrait se méprendre sur sa maîtrise de l'arme, mais ne vous y trompez pas. Il manie l'épée depuis son plus jeune âge et à participer à la défense de son village alors qu'il avait à peine 16ans. N'ayant jamais cessé sa pratique malgré l'usage fréquent de la magie.

Le long de son bras, car c'est ainsi qu'il tenait sa lame, l'arme se mit à luire d'une lumière jaune/blanche aveuglante. A portée, il envoya trois coups précis visant clairement à trancher les membres de l'incarnat à commencer par les jambes en un seul coup. Les deux autres visant respectivement le bras droit et le bras gauche.

En principe, une épée halée de l'élément lumière tranche tout et n'importe quoi. Bien peu de chose sont capable de le bloquer. Normalement ce serait donc un gros coup porté à l'incarnat mais si c'était un échec, ça risquait de sentir le roussi!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Oracle
Personnages non joueurs récurrents
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 11 Mar - 11:34
L'incarnat libéra toute la puissance accumulée en une puissante explosion qui le laissa... vivant. Vivant mais chancelant. Sa tête tournait affreusement et il avait vidé une très grande partie de ses réserves magiques. Sans parler des blessures causées par l'explosion elle-même. Si l'incarnat n'avait pas été créé à partir d'un métal infernal, nul doute qu'il aurait été pulvérisé avec tout le reste. Il ne serait rien resté de lui. Malgré l'alliage qui composait son corps, quelques craquelures étaient visibles, en témoignage de la puissance de l'explosion comme de celle de son lanceur, et de sa résistance pour y avoir survécu.

Rassemblant ses pensées il se concentra sur ses derniers souvenirs avant l'explosion, ou en simultané. Il avait ressenti quelque chose. Une disparition soudaine. Mais était-ce juste avant ou suite à la déferlante de magie ? Il n'aurait su le dire. Il espérait que son ennemi soit mort, ainsi que le soldat. Si il était parvenu à réagir assez vite pour s'enfuir d'une manière ou d'une autre, ce serait plutôt mauvais pour Räbiel, compte tenu du peu d'énergie qui lui restait.

Comme pour lui confirmer ses craintes, il sentit la réapparition de semi-démon et du soldat. Une vague de dépit emplit son esprit. Il ne crèverait donc jamais ?! La poussière des bâtiments détruits autours l'empêchait de voir ce qu'il se passait mais il ressentit sans difficulté une magie "lumineuse" à l’œuvre. Il devait fuir. Ca ne servait à rien de s'exposer davantage, surtout à ce type de magie. Ca pourrait rapidement s'avérer fatal.

Alors qu'il tentait de rassembler ses forces pour gorger ses muscles d'électricité et repartir aussi rapidement qu'il était arrivé à la base, dans un éclair, il vit tardivement Alrost fondre sur lui. Räbiel savait qu'il n'échapperait pas à cette attaque, ses réflexes étaient un peu émoussés par l'explosion.  En une fraction de seconde il lança sa télékinésie, sa facilité à l'utiliser lui garantissant la meilleure chance de substituer aux coups. Mais pas destinée à l'assaillant qui était déjà trop proche et trop bien lancer pour que ça ait un impact suffisant pour l'empêcher de découper Räbiel. L'incarnat utilisa la télékinésie pour se tirer en arrière et échapper aux attaques. Malgré la vitesse d'exécution, il sentit la lame entailler profondément ses cuisses mais fut heureux de constater que ses bras étaient intacts.

Propulsé en arrière par son propre pouvoir il tenta de se relever dans le même temps mais tituba en arrière, ses jambes étant bien trop endommagées pour supporter la violence et la pression des mouvements habituels que leur imposait Räbiel, ou même pour supporter son poids. Il retomba en arrière, en proie au semi-démon.
Il était étrangement calme malgré l'évidence de sa mort prochaine. Le prochain coup le tuerait assurément. Au moins sa mort permettrait-elle à Ayomi de comprendre le danger que ce protecteur représentait.

Il ne tenta pas de se relever, trop conscient que ses jambes, bien qu'encore attachées à son corps, ne pouvaient de le porter davantage ce qui coupait court à toute retraite. Froidement calculateur, il songea soudain que si Alrost avait voulu le tuer il aurait assurément pu le faire avec son attaque de lumière. Or, il avait préféré l'immobiliser. Etre prisonnier n'était pas une option. Räbiel matérialisa une lame télékinétique qu'il retourna contre lui, projetant visiblement de se trancher la gorge avec.

Mais alors que la lame translucide commençait à entailler sa chair, le temps sembla s'arrêter dans sa course bien que toutes les personnes présentes restent consciente, leurs corps semblaient tous stoppés en pleine course. Une enfant marchait entre eux, le plus naturellement du monde.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Ayomi était liée à ses créations. Or Räbiel était une de ses préférées. Ce qui voulait dire qu'elle était la seule à pouvoir le tuer.

Les yeux de Räbiel s'écarquillèrent en la voyant. D'un geste négligent, Ayomi le changea en une statue de métal, le faisant redevenir ce qu'il était à l'origine. Ca équivalait à une forme de stase mais démontrait surtout la puissance de sa magie de création.
Räbiel disparut, engloutit par des ombres qui le soustraient autant à Alrost qu'à sa propre stupidité.

Ayomi s'approcha d'Alrost qu'elle considéra un instant. Avec un sourire énigmatique, elle leva finalement le bras vers lui et traça de son index une croix sur sa poitrine à l'endroit de son cœur comme on le ferait pour une cible. Se mettant à léviter, elle s'éleva légèrement dans les airs pour mettre son visage à hauteur du sien.
Sa main remonta pour caresser la joue d'Alrost comme l'aurait fait une amante. Il était le seul dans la zone qui avait possibilité de briser son emprise temporelle, avec assez de volonté mais c'était justement pour cela qu'elle restait, curieuse.

Jugeant toutefois que ça prenait trop de temps, elle se décida à forcer un peu les choses. Au bout de ses doigts, de solides griffes poussèrent soudain, entaillant sans mal la joue d'Alrost. Finalement, alors qu'elle effleurait ses lèvres des siennes, sa main griffue et aussi dure que l'acier, se prépara à s'enfoncer à l'endroit qu'elle avait pointé une seconde plus tôt : Son cœur. Bien décidée à l'empaler si il ne brisait pas son contrôle temporel.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 2Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Cité profane :: TARGATT - Ville Quartier Vodrel :: Le parc-
Sauter vers: